Principal / Des tests

Frais de recettes augmentant la progestérone chez les femmes

Une production insuffisante de progestérone peut être corrigée avec succès en utilisant des recettes de médecine traditionnelle. Les plantes médicinales, notamment la framboise, le prutniak, le manchon et l’argenterie, sont recommandées pour la stimulation de la conception, la normalisation du cycle menstruel et le traitement de certaines maladies de l’appareil reproducteur. Pour obtenir un résultat stable, les infusions à base de plantes doivent être consommées certains jours du cycle menstruel pendant 2 à 3 mois sous le contrôle strict d'un médecin.

Herbes qui augmentent la progestérone chez les femmes

Les faibles niveaux de progestérone sont un trouble hormonal commun chez les femmes, conduisant au développement de maladies du système reproducteur, notamment la stérilité et l'avortement spontané. La correction de cette condition nécessite une approche intégrée, dont l’un des composants les plus importants est l’utilisation de la médecine traditionnelle.

L'utilisation de médicaments à base d'herbes en douceur, mais stimule efficacement la production d'hormones manquantes, et vous permet souvent de vous passer de médicaments.

Symptômes, causes et effets de faibles niveaux de progestérone

La progestérone est une hormone stéroïde produite dans le corps jaune de l'ovaire. Ses fonctions principales sont la préparation du corps de la femme à la fécondation, la préservation de la vie de l'embryon après la conception et son développement pendant toute la période de la grossesse. En outre, la progestérone régule le cycle menstruel, affecte l’état de la peau, des cheveux, des glandes intestinales et endocrines.

Les symptômes suivants indiquent une diminution de la concentration sanguine sous la normale;

  • saignements vaginaux non liés à la menstruation;
  • cycle menstruel irrégulier, accompagné d'un syndrome prémenstruel grave;
  • douleur et lourdeur dans les glandes mammaires;
  • sautes d'humeur;
  • maux de tête fréquents;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage et des membres;
  • infertilité;
  • fausse couche (fausse couche dans les premiers stades).

Les principales causes de la production insuffisante de progestérone sont notamment l’ingestion prolongée d’hormones, les maladies chroniques et héréditaires, les caractéristiques physiologiques du corps, un régime alimentaire strict, le stress, les mauvaises habitudes, les exercices excessifs ou insuffisants. La perturbation hormonale provoque souvent des maladies inflammatoires, des kystes, des tumeurs et des néoplasmes des organes pelviens.

En plus des problèmes de conception et d'accouchement, un taux hormonal insuffisant entraîne un risque élevé de grossesse extra-utérine et des anomalies dans le développement du fœtus, qui ont une incidence négative sur le bien-être général de la femme.

Herbes pour augmenter la progestérone

Il existe plusieurs plantes capables de normaliser les hormones chez les femmes:

  1. framboise ordinaire - feuilles et baies;
  2. Prutnyak ordinaire (arbre d'Abraham, Vitex sacré) - fruits et pousses;
  3. manchette ordinaire - feuilles;
  4. L Oie de Chatka - tiges et feuilles;
  5. arcuation pré - tiges et feuilles;
  6. plantain commun - graines;
  7. igname sauvage (Dioscorea sauvage) - feuilles.

Les composants contenus dans les feuilles, les pousses et les fruits des plantes affectent l'hypophyse, catalysant la synthèse de l'hormone lutéinisante, qui accélère la sécrétion des hormones sexuelles, y compris la progestérone. Étant donné que sa production est directement liée au cycle menstruel, les médecins recommandent l’utilisation de perfusions d’herbes à base de plantes de 15 à 25 jours après l’apparition de la menstruation pour obtenir le traitement le plus efficace. Pour obtenir un résultat stable, le traitement doit être effectué dans les 2-3 mois.

Indications et contre-indications

Le traitement à base de plantes ne peut être effectué qu'après consultation d'un endocrinologue sur la base des tests sanguins biochimiques disponibles. Les boissons à base d'herbes qui augmentent le niveau de progestérone peuvent être utilisées dans les cas suivants:

  • normaliser le cycle menstruel;
  • avec les maladies polykystiques et autres des ovaires dans le cadre d'une thérapie complexe;
  • pendant la ménopause pour la prévention de l'ostéoporose, des tumeurs de l'utérus, des ovaires et des glandes mammaires;
  • pendant la ménopause pour éliminer les symptômes désagréables;
  • stimuler la conception.

Si la grossesse est déjà arrivée, il est strictement interdit de prendre des médicaments à base de plantes.

Les feuilles de framboise et de lumbago sont particulièrement dangereuses, leur utilisation pouvant entraîner la mort du fœtus, quelle que soit la période de gestation. Avec une production réduite de progestérone, seules les drogues hormonales synthétiques sûres (Duphaston, utrogestan) sont prescrites aux futures mères.

Les autres contre-indications comprennent:

  1. réactions allergiques à n'importe quelle partie de la plante;
  2. période de lactation;
  3. exacerbation de toute maladie chronique;
  4. prendre des médicaments hormonaux;
  5. les maladies de l'estomac et des intestins;
  6. pathologie des reins et des voies urinaires;
  7. pression artérielle élevée ou basse;
  8. la présence de caillots sanguins;
  9. tumeurs hormono-dépendantes de toute localisation.

Il convient de rappeler que presque toutes les plantes médicinales utilisées pour augmenter la teneur en progestérone sont toxiques, il est donc interdit de dépasser les doses recommandées de médicaments.

Conditions d'utilisation des matières végétales

Pour des raisons de sécurité, il est recommandé d'utiliser uniquement à l'intérieur des herbes achetées dans les pharmacies et des frais basés sur celles-ci. La récolte indépendante de plantes, dont le type et l'origine sont incontestables, devrait être effectuée par temps sec en dehors de la ville, à l'écart des routes. Les herbes et les fruits coupés à sec doivent se trouver dans un endroit sec et bien ventilé, cueillir en petites grappes.

Pour économiser les nutriments, il est préférable de ne pas cuisiner de bouillons, mais d'infusions d'herbes et de fruits. Les plantes doivent être brassées dans un pot en argile, en verre ou en émail. Les broyer mieux avant l'utilisation directe.

Pour choisir la recette optimale d'une boisson, en tenant compte des caractéristiques individuelles du corps et des maladies associées, il est nécessaire de prendre en compte les propriétés bénéfiques des herbes utilisées:

  • Framboise contribue à la conception, normalise l’endomètre et les ovaires.
  • Prutniak ordinaire est le plus efficace pour le traitement de l'infertilité, de la maladie ovarienne polykystique, de l'endométriose et des polypes vaginaux, ainsi que pour la prévention de la mammite et des maladies du sein;
  • Le brassard normalise le cycle menstruel, facilite les saignements abondants et les saignements entre les règles;
  • LCitchkagusinaya facilite les manifestations désagréables de la ménopause;
  • Backroom Meadow est efficace pour le traitement des maladies inflammatoires de la sphère génitale chez les femmes;
  • Les graines d’igname sauvage et de plantain renforcent l’effet progestatif des composants restants des plantes.

Si un faible taux de progestérone est accompagné d’un déséquilibre des hormones thyroïdiennes, il est recommandé d’ajouter une petite quantité d’herbe à pinceau rouge dans une boisson préparée selon l’une des recettes ci-dessus.

Recettes à base de plantes

La médecine traditionnelle propose plusieurs recettes à base de boissons à base de plantes pour augmenter la progestérone chez les femmes. Les plus efficaces sont énumérées ci-dessous.

Numéro de recette 1

Moulez le prutnyak aux fruits ordinaire, versez 2 cuillères à soupe sans le couvercle dans le récipient en émail et ajoutez 2 tasses d'eau bouillante. Couvrir avec un couvercle, laisser reposer pendant la nuit, puis filtrer la perfusion à travers une gaze ou un tamis. Buvez ce volume de liquide pendant la journée en divisant en petites portions de 2-3 cuillères.

Numéro de recette 2

Combinez dans des proportions égales les feuilles sèches ou fraîches et les fruits de framboise et les fruits moulus de prutnyak. En cas de menstruations abondantes, il est recommandé d’ajouter un brassard et un cinquefoil. Préparez une pincée du mélange avec un verre d’eau bouillie chauffée à 70-80 ° C, insistez sous le couvercle et filtrez. Prendre trois fois par jour à la même heure après les repas.

Recette numéro 3

Peretert graines de plantain et feuilles sèches de la manchette dans un rapport de 1: 2. Faire bouillir 2-3 cuillères à soupe du mélange homogène avec un verre d'eau bouillante, couvrir avec un couvercle pendant une heure, puis filtrer. Buvez la perfusion trois fois par jour en même temps, une cuillère à soupe.

Numéro de recette 4

Mélangez les feuilles de framboise et de Dioscorée (igname sauvage) dans des proportions approximativement égales. Faites bouillir 2-3 cuillères à soupe de tisane avec deux tasses d'eau bouillie chauffée à 70-80 ° C, laissez-la sous le couvercle pendant une heure et filtrez. Le volume résultant de liquide à boire en petites portions au cours de la journée.

Recette numéro 5

2 à 3 cuillères à soupe de feuilles de framboise sèches moulues avec des fruits séchés ou frais, versez 1 à 1,5 litre d’eau bouillante, laissez reposer quelques minutes sous le couvercle et utilisez-la comme boisson principale après les repas. Peut être mélangé avec de l'eau bouillie, du thé et d'autres boissons.

Instructions spéciales

Pour que le traitement à base de plantes apporte le résultat souhaité, vous devez suivre certaines directives:

  1. Évitez de manger des plantes et des herbes qui inhibent la production de progestérone. Ceux-ci incluent la réglisse, le trèfle rouge, les fruits de la noix de muscade, la menthe des marais, la mandragore.
  2. Manger en stimulant la synthèse des hormones sexuelles: noix, graines, olives, œufs, fromage cottage, lait, légumineuses, tout poisson, viande de lapin et dinde
  3. Surveiller les niveaux de progestérone tous les mois. L'analyse biochimique du sang veineux doit être effectuée 21-23 jours à compter de la date du début de la dernière menstruation. Le matériel est strictement pris sur un estomac vide.

En outre, il est recommandé de faire un test sanguin pour le contenu en hormones thyroïdiennes, ainsi que de procéder à une échographie des organes pelviens et de la thyroïde.

Parfois, la phytothérapie n’est pas assez efficace et le médecin prescrit une hormonothérapie à base de progestérone. Dans ce cas, la prise de préparations à base de plantes doit être interrompue afin de ne pas provoquer une sécrétion excessive de l'hormone.

Herbes pour augmenter les niveaux de progestérone

Parfois, chez la femme, la grossesse n'a pas lieu ou est interrompue très tôt en raison du manque de production de progestérone dans le corps. Un problème similaire peut être suspecté s'il y a eu une maladie chronique polykystique, une endométriose chronique, une adénomyose, des fibromes, une fausse couche due à la «déficience de la phase du corps jaune» ou de la phase lutéine. Dans cet article, nous allons parler des herbes progestatives.

La progestérone et la gestation, c'est-à-dire la grossesse, sont des mots qui ont une racine. La progestérone, dont le niveau dans le corps de la femme devrait normalement augmenter après l’ovulation dans la seconde moitié du cycle, est responsable de la sécurité de la grossesse, de l’implantation de l’ovule dans l’endomètre préparé à cet effet sous l’effet de la progestérone et de la préservation de la grossesse. Le taux de progestérone augmente pendant la grossesse et sa croissance ne cesse que quelques jours avant l'accouchement. Il est donc difficile de surestimer l’importance de la progestérone dans le corps de la femme. Avec un manque de progestérone chez les femmes augmente le risque de cancer et d'ostéoporose. Sans ovulation, la progestérone dans le corps n'est pas synthétisée et la présence de cycles anovulatoires est fréquente chez la femme moderne.

Duphaston et des médicaments similaires sont prescrits au cours de la phase lutéale du cycle pour augmenter le niveau de progestérone ou selon un autre schéma, si de graves écarts sur l’état de santé ont déjà eu lieu. Ces problèmes sont souvent associés à des taux élevés d'œstrogènes ou à des taux d'œstrogènes relativement élevés (par rapport aux niveaux de progestérone).

En médecine traditionnelle, il existe également des moyens d'augmenter le niveau de progestérone - des herbes à action progestogène, riches en progestatifs ou des substances converties en progestérone dans l'organisme. Celles-ci incluent le manchon ordinaire, l'oie cinquefoil, le Vitex sacré, le pré des prés, les feuilles de framboisier, qui agissent sur l'hypophyse, stimulant la production d'hormone lutéinisante, qui stimule à son tour la production de progestérone par le corps jaune ou le placenta. Il est recommandé de prendre des infusions de ces herbes ou de les collecter du 15 au 25e jour du cycle pour normaliser la fonction menstruelle et la grossesse, pour soulager le syndrome prémenstruel, et pour les femmes ménopausées, pour augmenter la densité osseuse et réduire le risque d'ostéoporose, ainsi que le risque de cancer du sein et l'utérus, les fibromes et l'adénomyose.

Parmi les produits ayant cet effet, notez les ignames, le soja (il est également riche en phytoestrogènes), les légumineuses, les noix, la sassaparille.

Si, en raison du manque de progestérone, l'utérus se modifie et si l'adénomyose ou des saignements utérins anormaux ont commencé, il peut être recommandé de boire ces plantes le premier mois pendant 3 semaines en tant qu'hémostatiques, à partir de n'importe quel jour, en particulier les cas de ménorragie et de troubles hormonaux, cycles de 15 à 25 jours (dans la deuxième phase).

Méthode d'application: verser une cuillère à soupe de manchette d'herbes, de feuille de framboise ou de Vitex sacré avec 1 tasse d'eau bouillante, laisser reposer 20 minutes, égoutter et prendre par portions égales 2 à 3 fois par jour, de préférence après les repas.

Souvent, une violation de la production d'hormones féminines, peu importe l'oestrogène ou la progestérone, est due à des problèmes avec les "instances supérieures", à savoir la glande thyroïde. Par conséquent, pour corriger la production de progestérone, celle-ci est prescrite en même temps que la manchette en oie ou la cinquefoil prennent le pinceau rouge.

Le brassard utilisé au cours de la deuxième phase du cycle contribue à normaliser les règles trop abondantes en raison de son effet progestatif et de l’effet positif de la coagulation du sang. Le brassard aide à préserver la grossesse en cas d'insuffisance de la production de progestérone par le corps jaune (jusqu'à 8 semaines) ou le placenta (après 8 semaines); par conséquent, dans la médecine traditionnelle, un brassard a été prescrit tout au long de la grossesse, menacé de fausse couche ou d'hémorragie, et menace de travail prématuré.

Vitex Sacred a un effet progestatif sur le corps, régule la fonction menstruelle, normalise l'endomètre et les ovaires, élimine la polykystose et l'adénomyose. Herbes à effet progestatif sur l'hypophyse, stimulant la production de progestérone par l'organisme. L'igname mexicaine (Dioscorea mexican) et l'igname sauvage, à partir desquels des préparations à base de progestérone sont préparées, constituent une riche source de progestatifs. Les dioscorées du Caucase et du Japon, ainsi que de nombreux autres types de dioscorées, sont également riches en diosgénine, à partir de laquelle la progestérone est produite dans le corps.

Le trèfle rouge, la réglisse, la noix de muscade, la mandragora et la menthe des marais, au contraire, suppriment la production de progestérone étant ses antagonistes. Par conséquent, ces herbes et assaisonnements ne sont pas recommandés à une teneur réduite en progestérone.

Herbes et aliments pour augmenter la progestérone chez les femmes

Les herbes qui augmentent la progestérone chez les femmes sont un remède naturel et très abordable pour résoudre le problème de la carence en progestérone. Si nous parlons de progestérone, c'est une hormone sexuelle qui régule le déroulement de la grossesse et la deuxième phase du cycle menstruel.

La progestérone est produite par le corps jaune dans les ovaires après l'ovulation, ainsi que par le placenta et les glandes surrénales. Le pic le plus élevé en progestérone dans le corps de la femme se situe après la rupture du follicule. Pour les femmes enceintes, le niveau maximum de progestérone dans leur cas tombe au troisième trimestre de la grossesse.

Cependant, chez les femmes qui survivent à la ménopause, le niveau de progestérone est toujours faible.

Le rôle de la progestérone dans le corps féminin et les raisons de son déclin

En séparant les fonctions exercées par l'hormone chez les femmes, il est nécessaire de les diviser en deux groupes conditionnels - en dehors de la période de gestation et pendant la grossesse. Dans le premier cas, les fonctions de la progestérone sont:

  • préparation des organes de reproduction en vue de la maternité;
  • normalisation des ovaires;
  • régulation du cycle menstruel;
  • influence sur le métabolisme des oligo-éléments;
  • stabilisation du sucre;
  • amélioration de la coagulation sanguine.

En période de procréation, la tâche principale de cette hormone est de préserver la grossesse.

Quant aux raisons qui peuvent provoquer une diminution de la progestérone, en dehors de la grossesse, elles peuvent être une violation du métabolisme du corps et une pathologie du corps jaune.

Pendant la grossesse, une diminution de la progestérone peut indiquer des maladies de l'hypophyse, ainsi qu'un trouble lié au corps jaune ou au placenta. Ici, le rôle est joué par le terme actuel de la grossesse.

Ignorer la diminution du contenu de l'hormone spécifiée dans le corps n'en vaut pas la peine, car cela s'ajoute aux difficultés de fécondation de l'œuf et du fœtus comportant un risque de grossesse extra-utérine et des défauts de développement de l'enfant.

Herbes de guérison pour la correction hormonale

Beaucoup de gens, quand ils ont entendu parler pour la première fois de l'idée d'utiliser des herbes médicinales pour augmenter le niveau de cette hormone dans le corps, sont très sceptiques à ce sujet, surtout au début. Cependant, cette attitude est fondamentalement fausse, car nos ancêtres traitaient toutes sortes de maladies, y compris cette maladie uniquement avec des herbes.

Pour augmenter la progestérone dans le corps, les experts recommandent l’utilisation de perfusions et de décoctions d’herbes médicinales à effet progestatif. Et, pour répondre à la question tout à fait naturelle de savoir quelles herbes contiennent une telle hormone, il convient de choisir une feuille de framboise, une graine de plantain et un germe de concombre. Il existe plusieurs façons de préparer des médicaments à base de progestérone:

  1. Selon la première recette, verser les feuilles de framboise dans un volume de 2 cuillères à soupe avec un verre d'eau bouillie. La composition résultante doit être insistée dans l'heure. Afin d'augmenter le contenu de l'hormone dans le corps, l'outil obtenu doit être bu en petites portions égales tout au long de la journée.
  2. Augmenter la quantité de progestérone permettra à un autre bouillon de feuilles de framboisier et d’igname sauvage. Pour sa préparation, les composants indiqués doivent être pris en quantités égales et 10 g du mélange doivent être bouillis avec de l’eau bouillante et laissés pendant plusieurs heures. Prenez l'outil avant chaque repas 5 ml.
  3. En ce qui concerne la progestérone dans les herbes, il est nécessaire de mentionner les graines de psyllium. Pour préparer une décoction à base de cette plante médicinale, il est nécessaire de mélanger 1 cuillère à café de ses graines avec 1 cuillère à soupe d'herbe à manchette et de verser le mélange obtenu avec de l'eau bouillante. Après perfusion, la perfusion est filtrée. Buvez de petites gorgées trois fois pendant la journée.
  4. Contient de la progestérone et dans le pinceau rouge, qui peut être utilisé pour la préparation de la perfusion de guérison. Pour ce faire, vous devez verser 1 litre de vodka de haute qualité et infuser pendant un mois dans un endroit sombre, en agitant occasionnellement la solution. Les niveaux de progestérone augmentent si vous prenez la teinture trois fois plus de 40 gouttes avant les repas.
  5. Un autre remède à base de plantes qui peut résoudre le problème de l'insuffisance de progestérone dans le corps est la teinture à base d'astragale, qui est versée avec de l'eau bouillante ou qui nécessite une solution alcoolique.

Pour préparer des produits à base d’eau, vous avez besoin d’une cuillère à soupe de racine de plante pour verser 400 ml d’eau bouillante et laisser au thermos pendant une demi-heure. Consommez 70 ml 3 fois par jour.

Pour la teinture à base de vodka, 40 grammes de la racine d'une plante médicinale seront nécessaires, versez 400 grammes de boisson alcoolisée, puis maintenez la solution pendant 2 semaines dans un endroit sombre. La perfusion de guérison doit boire 10 à 20 gouttes avant les repas, 2 ou 3 fois par jour.

Il existe de nombreuses autres recettes populaires permettant d'éliminer le problème du déséquilibre hormonal.

Lors du choix des herbes, il est impératif de faire attention aux plantes qui, au contraire, suppriment la production de progestérone. Ces plantes médicinales devraient comprendre les marais à la menthe, le trèfle rouge et la réglisse. Dans la lutte contre le déficit en progestérone, l'utilisation de ces plantes devrait être exclue.

Contre-indications existantes pour les herbes médicinales

Il est possible d’utiliser des herbes contenant de la progestérone uniquement après coordination de ce problème avec un endocrinologue qui sera guidé par les résultats d’une analyse de sang en laboratoire.

Il est important de comprendre que de telles boissons médicamenteuses ne peuvent être consommées que dans le but de normaliser le cycle menstruel, ainsi que dans le traitement des pathologies polykystiques et autres ovaires, pendant la ménopause, afin d'éliminer le risque de développement de tumeurs des glandes mammaires ou de l'utérus et de stimuler le processus de conception.

Après le début de la grossesse, il est strictement interdit de prendre des remèdes à base de plantes de cette propriété. Outre cette contre-indication, l'utilisation de plantes médicinales pour la normalisation des taux hormonaux est interdite:

  • en présence d'une réaction allergique à une partie de la plante;
  • pendant l'allaitement;
  • lors de l'exacerbation de pathologies chroniques;
  • tout en prenant des médicaments hormonaux;
  • avec des pathologies de l'estomac ou des intestins;
  • en présence d'une maladie rénale ou des voies urinaires;
  • en présence de caillots sanguins;
  • et enfin, en présence de tumeurs hormono-dépendantes.

Il est également important de se rappeler que toutes les plantes médicinales utilisées pour normaliser le niveau de progestérone sont toxiques, il est donc interdit d’utiliser de l’argent sur leur base au-dessus des doses recommandées.

Produits de correction de progestérone

Outre l'utilisation d'herbes médicinales, vous pouvez également consommer des produits contenant de la progestérone. De ce point de vue, il convient tout d’abord de mentionner les légumes contenant du zinc et les vitamines B, C et E. Dans ce cas, ces éléments sont riches en légumes tels que carottes, pommes de terre, chou, pois, asperges, épinards, poivrons et haricots.

Si nous parlons de cette solution au problème du déséquilibre hormonal, comme la progestérone dans les aliments, alors nous ne devons pas oublier les fruits avec des baies.

De plus, le lait frais et les autres produits laitiers sont très riches en progestérone naturelle. Les aliments de cette gamme contiennent de la progestérone naturelle.

Cependant, vous pouvez augmenter la quantité de progestérone en mangeant des aliments tels que le porc, le poisson et l'huile de poisson, les olives, l'avocat et le maïs, ainsi que le chou-fleur, la citrouille, le radis, etc.

Ainsi, la nature permet à l’humanité de résoudre certains problèmes de santé en utilisant exclusivement des moyens naturels. Cela permet d’éliminer le risque d’effets secondaires. De plus, l’utilisation de plantes médicinales pour la correction du taux de progestérone pendant la grossesse est souvent la seule solution possible au problème, ce qui élimine le risque de nuire à la santé du bébé. Lors de l'utilisation des propriétés utiles des herbes, il est important de rappeler que, dans ce cas, vous devez consulter un spécialiste et suivre les doses recommandées.

Qu'est-ce qui aidera à augmenter les niveaux de progestérone - pilules, herbes ou régime?

La progestérone appartient aux hormones responsables du succès de la reproduction chez la femme. Il régule le cycle menstruel, contribue au succès de la conception et de la préparation de l'utérus pour le port du fœtus, est responsable de la lactation. La progestérone, produite par les ovaires et les glandes surrénales, forme le désir sexuel, régule le rapport entre masse grasse et masse musculaire, affecte l'état de la peau et des cheveux, agit en tant qu'antidépresseur.

Si son niveau dans le corps est bas, le risque de développement augmente considérablement:

  • saignements utérins;
  • des maladies telles que les fibromes utérins et les kystes ovariens;
  • fausse couche et avortement manqué;
  • toxicose tardive;
  • retard de développement;
  • la naissance de l'enfant transféré.

Une femme devient excessivement irritable, anxieuse et prête à de fréquents changements d'humeur. Les changements d'aspect négatifs peuvent conduire à des états dépressifs prolongés, au développement du syndrome de fatigue chronique.

Il existe plusieurs moyens efficaces d'augmenter la production de progestérone par l'organisme et d'éliminer les symptômes désagréables qui la font diminuer. Pour ce faire, utiliser un traitement médicamenteux, l'utilisation d'herbes médicinales, l'adhésion au bon régime alimentaire.

Changements dans les niveaux de progestérone

La concentration de cette hormone dans le sang varie en fonction de l'âge. La croissance du niveau hormonal commence chez les filles pendant la puberté. Chez les femmes en âge de procréer, il reste à peu près inchangé. L’augmentation de la concentration débute en début de grossesse, ce qui permet à l’œuf fécondé de se fixer fermement dans l’utérus. Dans la seconde moitié de la grossesse, l'hormone est produite par le placenta.

Pendant la ménopause (environ 45 ans), la concentration de progestérone commence à diminuer. Avec l'extinction des ovaires, la femme perd la capacité de reproduction.

Avant de décider d'augmenter les performances de l'hormone, vous devez vous assurer que les symptômes négatifs et la détérioration de l'état psychologique sont liés à son absence. Pour cela, une femme reçoit une référence pour un test sanguin. Il est remis le 20e jour du cycle le matin à jeun. Pour un cycle menstruel irrégulier, pour une meilleure précision, vous devez refaire le test.

Si des anomalies sont détectées, un traitement est prescrit.

L'utilisation de l'hormonothérapie substitutive

Il peut être recommandé au patient de revoir le mode de vie et la qualité de la nutrition. Mais ces mesures ne suffisent souvent pas. Pour augmenter le niveau de progestérone, un traitement hormonal substitutif est utilisé.

Les médicaments les plus efficaces qui stabilisent rapidement l'équilibre hormonal comprennent:

  1. Progestérone naturelle. Libération de forme - ampoules pour injection intramusculaire. Attribuer en l'absence de menstruation, dysfonctionnement ovarien, avec la menace d'une fausse couche en début de grossesse.
  2. Utrozhestan. La forme de libération - capsules pour l'administration interne ou intravaginale.
  3. Duphaston. C'est un analogue synthétique de l'hormone naturelle. Il est utilisé pour normaliser le cycle menstruel, éliminer le syndrome prémenstruel, avec la menace d'une fausse couche dans les premiers stades.
  4. Crinon gel pour administration vaginale. Utilisé pour traiter l'infertilité causée par un déséquilibre hormonal. Le gel est administré le soir de 18 à 22 jours du cycle.
  5. Inzhesta. Utilisé pour traiter l'absence de menstruation, saignements utérins anormaux, stérilité endocrinienne, fausse couche. Le médicament est destiné à une administration intramusculaire ou sous-cutanée. Contre-indiqué dans les pathologies du foie et des reins, l'hépatite, la susceptibilité à la thrombose, les désordres nerveux, les tumeurs malignes.

Il est à noter que la prise de médicaments à base de progestérone est contre-indiquée en présence de tumeurs malignes, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de troubles mentaux, d'obésité et de tabagisme chez les femmes.

Les préparations contenant de la progestérone sont disponibles sans ordonnance, mais avant de les consommer, il est obligatoire de consulter un médecin qui détermine la durée du traitement et la posologie. L'automédication peut avoir l'effet inverse et être dangereuse!

Pour normaliser la santé des femmes, utilisez également des préparations à base de plantes.

Formulaire de libération - des pilules ou des gouttes. Il contient des extraits d’arbre d’Abraham, de cyclamen, de chilibuch, d’iris et de lis. L'utilisation des fonds élimine les effets négatifs du syndrome prémenstruel, contribue à la conception, régule le cycle menstruel. En nommant le médicament doit être pris en compte qu'il contient de l'alcool éthylique.

Mastodinon prendre 30 gouttes ou un comprimé 2 fois par jour sans interruption pendant le temps de la menstruation. La durée du traitement est de trois mois, les premiers résultats sont perceptibles après six semaines d'utilisation.

Mastodinon contribue au début de la grossesse, mais une fois la grossesse terminée, la méthode est annulée. Le médicament n'est pas prescrit aux adolescents, les femmes atteintes de tumeurs malignes et d'intolérance au lactose.

Le médicament est à base de plantes. L'ingrédient actif principal est l'Prutniak ordinaire. Composants supplémentaires - sorbitol, menthe poivrée, alcool éthylique, stéarate de magnésium, talc, eau purifiée. La durée du traitement est de trois à quatre mois, soit 40 gouttes ou un comprimé par jour. La réception est souhaitable pour mener à bien le matin. Parfois, selon la recommandation du médecin, il est nécessaire de prolonger la réception.

Le médicament est efficace pendant la planification de la grossesse (augmentation de la fertilité) et pendant la ménopause. Dans certains cas, des effets secondaires peuvent survenir: maux de tête, nausées, éruptions cutanées et démangeaisons, troubles de la conscience. Si au moins un des symptômes énumérés ci-dessus apparaît, vous devez arrêter la cyclodinone et le médecin doit se sentir mal. L'outil n'est pas utilisé pour une intolérance individuelle à ses composants pendant la grossesse et l'allaitement.

Comment augmenter les remèdes populaires à la progestérone?

Après le diagnostic précis d'un déficit hormonal avec une légère diminution de celui-ci, des herbes médicinales peuvent être utilisées.

Il convient de noter qu'il est préférable de ne pas prendre de décoctions à base de plantes pour les femmes souffrant de saignements utérins, de thrombose et de maladies oncologiques. Avec soin et sous la supervision d'un médecin, les femmes enceintes et les femmes en médecine post-avortée pratiquent la phytothérapie.

Minus l'utilisation des herbes - l'incapacité de calculer avec précision le dosage. En outre, l’utilisation des remèdes populaires sera patiente, car le résultat d’un tel traitement ne sera perceptible que dans quelques mois.

Il n'est pas recommandé de faire un traitement à base de plantes simultanément avec des médicaments hormonaux.

Les infusions ou les décoctions à base de plantes sont bues dans la seconde moitié du cycle menstruel, de 15 à 25 jours. Pour préparer la perfusion, prenez une température d’eau de 80 ° C. L'utilisation d'eau bouillante n'est pas souhaitable.

Les herbes les plus courantes qui augmentent la progestérone comprennent:

  • la gorge - normalise l'équilibre hormonal, améliore le fonctionnement du foie et du système endocrinien, empêche le développement de la stagnation dans le pelvis;
  • pivoine (racine de marin) - utilisée traditionnellement pour traiter la mastopathie, les fibromes utérins, les symptômes de la ménopause;
  • feuilles de framboisier - les infusions de la plante éliminent les perturbations du cycle menstruel, améliorent l'état psychologique, contribuent à la croissance de l'endomètre nécessaire au succès de la conception, ne s'appliquent pas après le début de la grossesse;
  • manchette - soulage la douleur pendant la menstruation, contribue à la conception, l'efficacité de la plante augmente dans l'application complexe avec l'extrait de plantain;
  • Borovoy utérus - est utilisé pour traiter les fibromes, les troubles de la thyroïde, les troubles menstruels et d’autres maladies causées par un manque de progestérone.

Grossesse avec faible progestérone et comment l'augmenter?

Au cours de la période de gestation, il y a une augmentation naturelle des niveaux de progestérone. Si, au cours du premier trimestre, ses indicateurs sont de 90,0 ng / ml, ils augmentent pendant la période prénatale à 422,5 ng / ml. Le manque d'hormones affecte non seulement le bien-être des femmes, mais aussi le développement du fœtus.

La carence conduit au fait que le corps de la femme commence à percevoir le fœtus comme un corps étranger dont il est nécessaire de se débarrasser. En plus des avortements spontanés, un déséquilibre hormonal provoque un retard du fœtus, un manque de lait produit après la naissance.

Pour plus d'informations sur le comportement de la progestérone pendant la grossesse et ce que son augmentation ou sa diminution indique, consultez notre lien ici.

Signes de déficit hormonal:

  • sentiment douloureux de tirer la nature;
  • hypertonie de l'utérus;
  • saignements vaginaux d'intensité variable;
  • hypoxie fœtale;
  • nausée grave, vomissements, vertiges.

Toutes les recettes de la médecine traditionnelle ne s’appliquent pas aux futures mères; leur rendez-vous n’est donc effectué que par le médecin traitant!

Est-il possible d'augmenter naturellement la progestérone pendant la grossesse?

Vous pouvez ajuster la concentration de progestérone en ajustant le régime alimentaire. Le menu devrait toujours inclure des produits laitiers et des produits laitiers, de la viande et du poisson, des légumes et des noix.

Bonne nutrition

Les produits qui augmentent la progestérone ne la contiennent pas sous sa forme pure, mais stimulent le corps à produire sa propre hormone. Si le déficit est insignifiant, son niveau est bien corrigé par un régime bien choisi.

Une alimentation équilibrée devrait inclure dans le menu des aliments riches en vitamines C, B6, magnésium et zinc:

  • légumineuses (lentilles, haricots, pois, pois chiches);
  • noix (noisettes, arachides, pistaches, noix de cajou);
  • viande maigre, source de cholestérol (poulet, dinde, viande de lapin);
  • produits laitiers et produits laitiers, y compris les fromages à pâte dure et le fromage cottage;
  • poisson gras, huile de poisson;
  • les jaunes d'œufs;
  • les légumes contenant de l'amidon (radis, pommes de terre, chou, rutabaga, asperges);
  • aliments riches en graisses végétales (avocats, olives, maïs);
  • épices (origan, curcuma, thym);
  • aliments riches en zinc et magnésium (graines de tournesol, blé germé, chocolat, fruits de mer).

Les produits semi-finis, la restauration rapide sont exclus du régime. Il est déconseillé de consommer des produits provenant d’emballages en plastique, car ceux-ci favorisent la pénétration de substances qui inhibent la production de progestérone. Au lieu des plats en plastique, préférez le verre ou la céramique.

La consommation d’une quantité suffisante de vitamine E est d’une importance capitale pour l’augmentation de la concentration de progestérone. Sa réception doit être obligatoire pendant les menstruations irrégulières, la planification de la grossesse et la ménopause. La vitamine E est utilisée pour réduire la gravité des symptômes du syndrome prémenstruel, des troubles du système endocrinien, améliorer la peau, les cheveux et les ongles, améliorer l'immunité et protéger contre le vieillissement rapide.

Pour normaliser le fond hormonal doit respecter les règles suivantes:

  1. Abandonner les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool).
  2. Évitez les situations stressantes et le surmenage.
  3. Limitez le contact avec les sources de xénoestrogènes (peintures, vernis, plastiques, produits contenant des pesticides).
  4. Normaliser le mode de travail et de repos.
  5. Minimiser l'utilisation de café, de boissons gazeuses et de sucreries.
  6. Excluez les relations sexuelles imprudentes qui augmentent le risque d'infection et, par conséquent, l'oppression des ovaires.

Une attitude attentive à la santé, une alimentation équilibrée, le refus des mauvaises habitudes et l'observance du traitement auront des effets positifs sur la santé des femmes. Cela signifie une maternité heureuse, un attrait féminin, la préservation du bien-être au fil des ans.

Progestérone dans les herbes et les aliments

La progestérone dans les aliments et les herbes ne se trouve pas dans sa forme pure. Mais une diète spéciale et l'utilisation de décoctions, de réglages à base de plantes médicinales, affectent la concentration de l'une des principales hormones féminines.

Les substances contenues dans certains aliments et herbes activent la synthèse naturelle de progestérone.

Produits qui aident à synthétiser la progestérone

Lors de la planification de la grossesse, les femmes présentant un déficit en progestérone diagnostiqué doivent inclure dans les produits du menu:

Outre les activateurs de la synthèse de la progestérone, on trouve les fruits frais, les cailles et les œufs de poule. Le menu devrait inclure des groseilles, des framboises, des poires, des pommes et du kaki. Il convient de prêter attention aux fruits séchés - figues, abricots secs, raisins secs, pruneaux.

Herbes

Certaines plantes contiennent des substances qui agissent comme des hormones féminines. Les remèdes à base de plantes aident à rétablir l'équilibre entre l'œstrogène et la progestérone.

Ceci est une condition préalable au déroulement normal du cycle menstruel, de la conception, de la grossesse. Par exemple, l'utérus de l'utérus stimule la progestérone et réduit le niveau d'œstrogène.

Les herbes avec phytoprogestérone comprennent:

  • l'igname sauvage;
  • Arbre d'Abraham;
  • Vitex est sacré;
  • pinceau rouge;
  • Prutnyak;
  • prairie
  • brassard ordinaire;
  • feuilles de framboise;
  • oie d'argentée.

Magnésium

Absorption du calcium, régulation de la glande pituitaire - les fonctions principales que le magnésium remplit dans le corps. En l'absence de macrocellule, la sécrétion de progestérone diminue. L’hypophyse sécrète une quantité insuffisante d’hormones stimulant la thyroïde, la lutéinisation, stimulant les follicules, et la synthèse de progestérone et d’œstrogènes dépend du nombre de ces substances.

L'apport quotidien recommandé en magnésium est de 320 mg et jusqu'à 450 mg pendant la grossesse. Le macroélément en grande quantité est contenu dans les produits suivants:

Vitamine c

L'acide ascorbique (ou vitamine C) est un puissant antioxydant. Les structures cellulaires sont endommagées par les radicaux libres (molécules instables), qui se forment au cours de processus biochimiques. Le système antioxydant de l'organisme est une protection fiable contre eux.

Un apport régulier en vitamine C contribue à une augmentation du taux de progestérone. La quantité minimale quotidienne d'acide ascorbique est de 85 mg. La dose recommandée est de 250-500 mg. La réception à plus de 1000 mg affecte négativement la conception.

La vitamine C appartient au groupe hydrosoluble. Il s'effondre lorsqu'il interagit avec les métaux, dans l'air, lors du traitement thermique. Les légumes et les fruits riches en vitamines doivent être consommés avec les fromages. Riches sources de vitamine C:

Vitamine B6 (hormone)

Obtenir suffisamment de vitamine B6 augmente le risque de conception et aide à normaliser l'équilibre hormonal. L'apport quotidien requis est d'au moins 1,9 mg. La dose recommandée est de 10 mg. La quantité de vitamine B6 ne doit pas dépasser 100 mg par jour (cela provoque des réactions négatives du système nerveux). Le taux de vitamine B6 soluble dans l'eau est difficile à fournir uniquement avec de la nourriture, mais le menu devrait inclure les produits suivants:

Le zinc a un effet direct sur l'hypophyse et les ovaires. 15-25 mg - la dose quotidienne de l’oligo-élément. La quantité maximale est de 40 mg. Dépasser ce montant réduit la défense immunitaire. Sources alimentaires de zinc:

L-arginine

La L-arginine, un acide aminé, augmente le flux sanguin dans le corps jaune, qui se forme après l’ovulation sur le site du follicule en éclat. Seulement avec l'apport nécessaire de nutriments et d'oxygène, une glande endocrine temporaire est capable de produire une quantité suffisante de progestérone. Apport journalier - 3-6 g, maximum - 60 g Les sources riches en cet acide aminé sont:

Vitamine E

La vitamine E liposoluble contribue à la durée normale de la phase lutéale et à la production d'une quantité suffisante de progestérone. La dose quotidienne recommandée est de 100-130 mg, maximum - 1000 mg. Sources de vitamine E:

Produits de réduction de progestérone

Pendant le cycle menstruel, l'équilibre des hormones féminines change. Dans la première phase, une forte concentration en œstrogènes est observée dans le contexte d’un déficit en progestérone. Ce sont des conditions nécessaires à la formation de follicules et à la libération d'un ovule mature.

Dans la deuxième phase - la quantité d'oestrogène diminue et le niveau de progestérone augmente. De tels changements hormonaux sont nécessaires pour préparer le corps à une éventuelle grossesse. Par conséquent, la concentration en œstrogène affecte la quantité de progestérone.

Certains aliments et certaines herbes contiennent de grandes quantités de phytoestrogènes. Ces substances ne sont pas des hormones, mais présentent dans le corps des effets œstrogéniques et anti-œstrogéniques. Ceci doit être pris en compte pour assurer l'équilibre des hormones féminines.

La liste des produits à haute teneur en phytoestrogènes est impressionnante. Les détenteurs d’enregistrements en nombre de substances actives sont:

  • soja et produits à base de soja;
  • graines de lin et huile de lin;
  • le sésame;
  • les noix;
  • grains germés d'avoine, de seigle, de blé;
  • les tomates;
  • toutes sortes de chou;
  • les abricots;
  • raisins rouges.

Une attention particulière devrait être portée à la composition des tisanes. Les phytoestrogènes en grande quantité sont contenus dans le trèfle rouge, la réglisse, la sauge et les cônes de houblon.

Dans le traitement complexe de la faible progestérone, il est nécessaire d’inclure des produits individuels et des herbes activant la sécrétion naturelle de l’hormone.

Comment augmenter les remèdes traditionnels à la progestérone - recommandations utiles

Si les tests montrent de faibles taux de progestérone dans le sang, le médecin vous prescrira des pilules.

Leur effet thérapeutique est de contenir des substances chimiques similaires à la progestérone ou de stimuler la production de cette hormone dans l'organisme.

Beaucoup sont intéressés par la question de savoir comment augmenter la progestérone par des remèdes populaires, car la baisse de son niveau signifie le début d'échecs dans le cycle menstruel chez une femme, des problèmes de conception et de portage d'un enfant. Chez les hommes, il y a une diminution de la puissance, de l'obésité et même du cancer de la prostate.

Pourquoi les niveaux de progestérone diminuent-ils dans le sang? Il y a beaucoup de raisons. Parmi ceux-ci figurent ceux qui sont dus au mode de vie d'une personne et ceux qui ont une conditionnalité physiologique. Parlez de la façon de résoudre ce problème sans traitement médical?

Symptômes de faible progestérone

  • Échecs du cycle menstruel: pertes entre règles, règles douloureuses, réduction de la durée des pertes menstruelles jusqu'à plusieurs heures (au lieu de 4 à 5 jours).
  • L'incapacité de concevoir un enfant.
  • Irritabilité sur les bagatelles.
  • Fatigue chronique.
  • Prise de poids
  • Instabilité d'humeur.
  • Perte de cheveux
  • Douleur à la tête.
  • Hypertrichose (une femme commence à avoir des cheveux de type masculin).
  • Douleur des glandes mammaires, leur gonflement.
  • Désir sexuel réduit chez les hommes.

Causes de faible progestérone

Dans le corps d'une femme, une quantité inégale de progestérone est produite à différents jours. Son taux le plus bas est avant le début du flux menstruel. Une faible concentration d'hormones dans le sang tout au long du cycle est une cause d'excitation.

La quantité requise de cette hormone stéroïde cesse d'être produite dans de tels cas:

  • le corps ne reçoit pas une nutrition adéquate;
  • fréquentes situations stressantes;
  • il y a une inflammation des organes génitaux et urinaires;
  • prendre des contraceptifs oraux;
  • il y a consommation fréquente de boissons alcoolisées;
  • il y a une dépendance à fumer;
  • mauvaise écologie;
  • un kyste s'est formé;
  • il y a une tumeur (type bénigne ou maligne);
  • il y avait des saignements de l'utérus;
  • atteinte des racines nerveuses.

L'absence de progestérone peut entraîner une incapacité à porter le bébé. Si une femme a une légère diminution de cette hormone, elle peut être ajustée en utilisant certains produits. Quels produits contiennent de la progestérone, vous le découvrirez dans l'article.

Les valeurs normales du taux de 17 OH progestérone dans le sang sont énumérées ici.

Avant de faire un don de sang pour analyse, vous devez savoir à quelle heure il doit être donné. Sous le lien http://gormonexpert.ru/gormony/progesteron/kogda-sdavat-na-kakoj-den-cikla.html, vous saurez quel jour du cycle vous devez effectuer une analyse de la progestérone.

Comment augmenter la progestérone chez les femmes remèdes populaires?

Nous avons déjà dit plus haut qu'une augmentation de la progestérone dans le sang pouvait résulter d'un traitement médical. Mais les remèdes populaires permettant d'atteindre cet objectif ne sont souvent pas inférieurs à l'efficacité des médicaments traditionnels. Par conséquent, vous devez connaître l'opinion du médecin s'il peut vous aider dans une situation donnée.

La médecine traditionnelle propose les recettes suivantes pour la normalisation des niveaux de progestérone:

  • Feuilles de framboise séchées (2 grandes cuillères), un demi-litre d'eau bouillante. Les feuilles sont brassées et infusées pendant 60 minutes. Il est recommandé de boire toute la perfusion pour la journée, en la divisant en petites portions.
  • Feuilles de framboise séchées avec igname sauvage à parts égales. Une grande cuillerée du mélange est brassée avec de l'eau bouillante, laissez-le infuser. Buvez une infusion avant de manger trois fois par jour pendant une cuillère à soupe. Les ignames sont contre-indiqués dans les ulcères, les maladies du foie et les calculs biliaires.
  • Graines de plantain à raison d’une cuillerée à thé, brassard (1 c. À soupe) brassée avec de l’eau bouillante. Lorsque la perfusion est refroidie, vous pouvez la boire. Dose unique - cuillère à soupe. Le nombre de fois où les fonds ont été utilisés chaque jour - 3.
  • Les fruits du Vitex du Saint, connu sous le nom de Prutniak, sont préparés dans le volume de deux cuillères à soupe d’eau bouillante. Après quelques heures, la perfusion est prête à être utilisée. Il devrait être bu en petites portions tout au long de la journée.
  • 20 grammes de feuilles écrasées d'oie Potentilla sont mis dans de l'eau chaude, puis bouillis pendant un quart d'heure, réduisant ainsi le feu au minimum. Après avoir retiré du feu, la décoction doit rester sous le couvercle jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Filtrez-le, prenez-le dans un demi-verre 4 fois par jour avant les repas.

Produits stimulant la progestérone

Il s'avère que les composants de notre alimentation sont capables de modifier nos hormones. La connaissance des produits qui augmentent la concentration de progestérone dans le sang est très utile pour les femmes et les hommes.

Nous listons ces produits:

  • les noix, si elles n’ont pas été soumises à un traitement thermique, de préférence - les noix et les noisettes;
  • graines de tournesol;
  • les olives;
  • avocat;
  • poisson (saumon, thon);
  • huile de poisson;
  • des oeufs;
  • produits laitiers (par exemple, fromage gras) et lait entier;
  • viande de poulet blanche, viande de lapin, porc;
  • le poivre;
  • pois, haricots, soja;
  • les ignames (la "patate douce", qui pousse en Afrique, en Asie, en Chine et en Amérique latine, contient des phytoestrogènes qui normalisent l'équilibre hormonal).

Si vous analysez attentivement cette liste, vous remarquerez que tous ces produits augmentent le taux de cholestérol. Mais c'est à partir de là que la progestérone est synthétisée. Seule une nutrition adéquate peut résoudre les problèmes de faibles niveaux de progestérone. Cependant, il faudra beaucoup de temps pour attendre l'effet, mais l'assuré n'aura pas à souffrir d'un surdosage avec une hormone stéroïde.

Herbes pour augmenter la progestérone

  • Prutnyak ordinaire. Pour augmenter la concentration de progestérone dans le sang, on utilise les fruits de cette plante. Et ce n’est pas accidentel, car l’extrait de prutnyak est à la base de médicaments tels que le «Mastodinon» (médicament utilisé pour traiter l’infertilité, la mastopathie, etc.), le «Cyclodinone» (un médicament qui normalise le cycle menstruel). La progestérone en tant que telle n'est pas contenue dans les fruits Prutnyak, mais certaines substances contribuent à la production de cette hormone dans le corps.
  • Yam sauvage Il a diaskorin, un effet bénéfique sur la production d'hormones dans le corps.
  • Manchette. Les feuilles séchées de cette plante vivace ont un effet progestatif. Ils contiennent des progestatifs qui deviennent de la progestérone dans le corps humain.
  • Plantain. Herbe, utile pour les femmes et les hommes, s'ils veulent devenir parents. La décoction de feuilles de plantain augmente le niveau de progestérone, améliore la motilité des spermatozoïdes, soulage l'inflammation des trompes de Fallope.
  • Framboise Boire des feuilles de framboise renforce le corps et contribue également à la croissance de l'endomètre, ce qui augmente les chances de concevoir un enfant. Il n'est pas recommandé de prendre une infusion de feuilles pourpres à partir du moment de la grossesse jusqu'à 34 semaines de développement fœtal: la framboise a des propriétés toniques, elle peut provoquer une naissance prématurée.
  • Oie argentée. Soulage la douleur pendant la menstruation.

Bien que la progestérone soit une hormone féminine, la progestérone chez l'homme est également produite et exerce certaines fonctions dans le corps.

Un exemple de menu pour un patient atteint de pancréatite du pancréas est présenté ici.

Par exemple, une personne dont le niveau de progestérone est faible ne devrait pas être traitée avec une réglisse ni avec des médicaments qui la rendent froide.

Il est également impossible de traiter la toux avec l'aide de la teigne des marais (sabot à puces). Et encore, il est nécessaire de refuser un tel assaisonnement, comme un œillet.

La sécurité sanitaire aux herbes est un mythe. L'utilisation de tous les remèdes populaires pour élever immédiatement le niveau de progestérone est inacceptable, car ils n'affectent pas seulement la production d'hormones.

Herbes stimulant la progestérone

Une carence en progestérone dans le corps de la femme peut entraîner une infertilité, une interruption précoce de la grossesse et des troubles menstruels. Bien sûr, en cas de pénurie de cette hormone, le médecin vous prescrira d’abord un moyen hormonal pour combler le déficit. Et que pouvez-vous faire dans cette situation? Après avoir consulté un médecin, vous pouvez vous tourner vers la médecine traditionnelle: les herbes qui augmentent la progestérone sont connues depuis longtemps et ont été utilisées avec succès par de nombreux patients.

Cependant, rappelez-vous: le traitement ne doit commencer qu'après le test d'hormones, ce qui confirme l'absence de progestérone dans l'organisme. Si cet élément est ignoré, les conséquences peuvent être extrêmement négatives.

Indications d'utilisation des herbes qui augmentent la progestérone

Les indications pour l'utilisation d'herbes qui augmentent la progestérone sont diverses affections associées à une déficience de cette hormone dans le corps. En particulier, ces états incluent:

  • syndrome prémenstruel;
  • troubles du cycle mensuel (anovulation, désovulation);
  • mastopathie fibrokystique;
  • période de préménopause;
  • la ménopause;
  • infertilité avec déficit en phase lutéale;
  • prévention de la fausse couche dans le contexte d'insuffisance lutéale.

Formulaire de décharge

Les herbes pour augmenter la progestérone peuvent être collectées indépendamment, en tenant compte des règles de collecte des herbes médicinales, ou achetées en pharmacie. La chaîne de pharmacies propose différentes formes à base de plantes sous forme d’herbe sèche conditionnée, de préparations à base de plantes, ainsi que des sachets filtrants spéciaux pour la préparation du thé.

L'utilisation d'herbes qui augmentent la progestérone pendant la grossesse

Pourquoi les niveaux de progestérone sont-ils si importants pendant la grossesse? Si la quantité d'hormone est inférieure à la normale, cela peut constituer une menace pour la suite de la grossesse. Une femme peut s'attendre à une fausse couche, à une grossesse gelée ou à un retard dans le développement du bébé dans l'utérus.

Le problème de l’absence de progestérone pendant la grossesse est souvent décidé par le médecin, qui prescrit certains médicaments. En ce qui concerne les herbes qui augmentent la progestérone, il convient de noter qu’une quantité donnée de l’hormone doit être ingérée en quantités strictement dosées, ce qui est assez difficile à observer lors d’une infusion de plantes.

Si vous décidez toujours de prendre les recettes de la médecine traditionnelle pour augmenter la progestérone, consultez votre médecin. Convenez que la grossesse n'est pas la meilleure période pour les expériences: le résultat de l'auto-traitement peut être imprévisible.

Contre-indications à l'utilisation d'herbes qui augmentent la progestérone

L'utilisation d'herbes qui augmentent la progestérone a les contre-indications suivantes:

  • la présence de tumeurs malignes;
  • tendance à la thrombose, thromboembolie active;
  • grossesse (uniquement selon les indications du médecin);
  • saignements utérins d'étiologie inconnue;
  • état après l'avortement.

En ce qui concerne l'utilisation de toute infusion d'herbes qui augmentent le niveau de progestérone, il est préférable de consulter un médecin.

Effets secondaires des herbes qui augmentent la progestérone

Les effets secondaires des herbes qui augmentent la progestérone n'ont pas été décrits.

Noms des herbes qui augmentent la progestérone

Liste des herbes qui stimulent la production de progestérone:

  • Dhagil médicinal (ange grass);
  • Prutnyak ordinaire (Vitex sacré);
  • ortilia unilatéral (bore utérin);
  • manchette;
  • framboises, feuilles;
  • astragale palmé;
  • la cannelle;
  • Motherwort;
  • Calotte baïkalienne;
  • l'herbe millefeuille;
  • Inflorescences de pivoines.

La pharmacodynamique des herbes qui augmentent la progestérone est basée sur leur capacité à agir sur l’hypophyse, activant ainsi la synthèse de l’hormone lutéinisante, qui à son tour stimule la production de progestérone dans le corps. Rappelons que la progestérone est produite dans notre corps principalement par le corps jaune et pendant la grossesse par le placenta.

La pharmacocinétique des herbes qui augmentent la progestérone n’a pas été étudiée dans la pratique.

Posologie et administration

Manger des herbes pour augmenter le niveau de progestérone devrait être dans la seconde moitié du cycle, c’est-à-dire entre 15 et 25 jours du cycle mensuel, quel que soit le but recherché - soulager l’état avant la menstruation, bien concevoir, normaliser le cycle ou prévenir la mastopathie.

Si, en plus d'une déficience en progestérone, il existe d'autres troubles hormonaux et sexuels, l'utilisation d'herbes doit être temporairement interrompue.

Les herbes sont généralement consommées sous forme d'infusions qui sont préparées selon le principe suivant: 1 cuillère à soupe d'herbe par 200 ml d'eau chaude. Insister 20 à 30 minutes, filtrer et boire la même dose 2 à 3 fois par jour, de préférence une demi-heure avant ou une demi-heure après les repas. Prendre la perfusion devrait, si possible, en même temps.

Qu'est-ce que vous devez savoir avant de commencer un traitement à base de plantes?

  1. Faites des tests hormonaux et déterminez si vous avez réellement un déficit en progestérone. La progestérone est généralement prise dans la seconde moitié du cycle, environ 21 à 22 jours. L'analyse est prise le matin à jeun.
  2. Vérifiez auprès de votre gynécologue si vous devez prendre certaines herbes.
  3. Évaluez les contre-indications à l’utilisation des herbes.
  4. Ne commencez pas la phytothérapie en même temps que l'hormonothérapie traditionnelle.
  5. Ne vous attendez pas à un effet instantané de la phytothérapie. Habituellement, l'effet des herbes devient perceptible seulement après 1-2 mois.
  6. Au cycle suivant, après avoir pris des herbes, répétez les tests de niveau d'hormone pour évaluer la dynamique de l'efficacité du traitement.
  7. Au cours des règles et pendant la première moitié du cycle, la prise d'herbes stimulant la production de progestérone n'est pas recommandée.
  8. La phytothérapie doit être effectuée 3 cycles consécutifs, suivis d'une pause d'un mois.
  9. Les herbes ne doivent pas être versées avec de l'eau bouillante, mais avec de l'eau bouillie à une température d'environ 80 ° C.

Le surdosage d’herbes qui augmentent la progestérone n’a pas été décrit. Toutefois, les troubles dyspeptiques, la diarrhée et les troubles de l'appétit sont autorisés.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

L'herbe de potentille est largement utilisée dans la médecine traditionnelle, elle est blanche: la racine de la plante a diverses propriétés curatives.

À un certain âge, les changements hormonaux dans le corps de la femme sont associés à la cessation de la fertilité, qui s’accompagne de l’absence d’ovulation et de la cessation complète ou partielle du cycle menstruel.

Pendant le fonctionnement normal, les amygdales palatines protègent l'organisme et empêchent le passage des germes à travers le nasopharynx plus loin dans les voies respiratoires.