Principal / Kyste

Thyroxine pendant la grossesse

La grossesse est probablement l'étape la plus importante de la vie de chaque femme, mais malheureusement, très souvent à cette époque, les femmes sont confrontées à diverses maladies. Et en raison de sa position particulière, le traitement conventionnel peut ne pas convenir ici, et tous les médicaments sont prescrits exclusivement par des spécialistes afin de ne pas nuire à la santé de la future mère et de son bébé. Ce qui est déjà ici pour parler de complexes de vitamines qui stimulent la production d’hormones ou la ramènent à la normale. Aujourd'hui, nous voulons vous parler de l'un d'entre eux.

Pourquoi une femme a-t-elle besoin de thyroxine?

La glande thyroïde joue un rôle important dans le bon fonctionnement de tout l'organisme. C'est grâce à elle que sont produites les hormones, sans lesquelles le processus de la vie humaine est impossible. Parmi eux, le spécial 2, qui contient de l'iode:
• thyroxine;
• la triiodothyronine.
Vous savez maintenant que ce n'est pas un médicament au nom complexe, mais une hormone importante, surtout pendant la grossesse. Lorsqu'un dysfonctionnement de la glande thyroïde, d'une hormone est perturbé chez une femme, même si cela s'est produit longtemps avant la grossesse, ce problème se manifestera certainement pendant la période d'attente du bébé.

Quelle est cette hormone

Sa principale caractéristique est celle de tous les autres, seuls lui et la triiodothyronine produisent de l'iode.
Ils sont complètement égaux dans leurs fonctions et sont conçus pour activer les ressources énergétiques, en particulier quand ils affectent le système nerveux, ainsi que le travail:
• le coeur;
• les reins;
Foie.
De plus, en raison de la thyroxine, la pression artérielle augmente et son équilibre est régulé.

En d'autres termes, votre énergie et votre état psycho-émotionnel dépendent directement de son contenu dans le sang.

Lors du fonctionnement normal de la glande thyroïde et de la production de ces deux hormones, la future mère, et même toute autre personne, ne risque pas de faire de l'embonpoint. Cela est dû au fait que cela affecte l'accélération du métabolisme.

Symptômes d'une production hormonale insuffisante pendant la grossesse

L'hypothyroïdie se produit dans le contexte d'un manque de thyroxine, et c'est la raison pour laquelle vous présenterez des signes de manifestation primaires, tels que:
1. peau sèche, se manifestant par peeling;
2. somnolence;
3. cheveux et ongles cassants;
4. basse pression;
5. rougir sur les joues, malgré le fait que le visage devient gonflé;
6. surpoids.
En conséquence, en l’absence d’une hormone, des problèmes de conception peuvent survenir. Mais heureusement, le traitement est très simple et même cela vous prendra beaucoup de temps pour terminer le cours.

En règle générale, on prescrit aux patients des médicaments à forte teneur en iode ou leurs analogues remplaçant la thyroxine.

Le plus souvent, le problème apparaît à un âge avancé chez les femmes ou est congénital; dans ce dernier cas, il est probable qu'il se manifeste pendant l'attente du bébé.

Pourquoi les médecins recommandent-ils de prendre de la thyroxine pendant la grossesse?

Basé sur le fait qu’il s’agit de l’une des hormones contenant de l’iode produite par la glande thyroïde, il s’ensuit qu’elle n’est pas active et son travail commence lorsqu’il interagit avec des enzymes. En soi, il est produit lorsque des produits iodés sont utilisés dans l'alimentation quotidienne.
L'hypothyroïdie est le problème le plus pertinent et peut-être le seul qui nécessite de prendre de la thyroxine pendant la grossesse. Ce nom complexe, traduit en langage simple, signifie une réduction du travail de la glande thyroïde.
En raison du développement de cette maladie, la grossesse est à risque, car les anomalies dans la formation du fœtus peuvent commencer par un manque d'enzymes. Si nous parlons en détail, alors une telle maladie peut nuire à la formation du système nerveux, ainsi que de la glande thyroïde du bébé.

La période d'hypothyroïdie la plus difficile est le premier trimestre, au début de la formation des tissus et de la pose des organes vitaux du fœtus.

Ici, vous devrez suivre toutes les recommandations d'un spécialiste sans poser de questions!

Comment est le diagnostic de détection de problèmes pendant la grossesse

Parfois, les femmes ignorent le moindre symptôme de la manifestation de la maladie, il devient donc possible de l'identifier uniquement lors d'un examen et d'un test complets. Le diagnostic de laboratoire établit un bilan sanguin complet des hormones thyroïdiennes. Il est très important d'identifier toutes les violations au stade initial afin que votre fœtus ne souffre pas.
Sur cette base, nous souhaitons vous conseiller, au stade de la planification de la grossesse, de passer tous les tests nécessaires pour pouvoir contrôler la situation du contenu des gomons. Si, après avoir passé tous les tests, il s'avère que leur présence dans le sang est inférieure à la normale, le médecin vous prescrira un traitement de remplacement.

Prendre de la L-thyroxine pendant la grossesse

Ceci est un analogue synthétique de l'hormone naturelle. Si la pénurie a été révélée avant la conception, il est alors recommandé à la femme de commencer la procédure de remplacement au stade de la planification, il est nécessaire d'éviter les conséquences négatives.
La posologie est choisie par le médecin individuellement, nous ne recommandons donc pas de prise quotidienne du médicament. Plus important encore, le traitement substitutif ne doit pas être interrompu même après la conception. Cela est nécessaire car pendant la grossesse, le taux sanguin de protéines augmente et les taux de T4 et de T3 sont considérablement réduits. Habituellement, après la conception, la dose de thyroxine augmente, mais seul un spécialiste peut déterminer sa posologie en fonction de vos analyses.
Si votre hypothyroïdie est toujours diagnostiquée, des analyses de sang doivent être effectuées au moins une fois tous les deux mois pendant la grossesse.

C'est important! Le jour du test ne peut pas prendre le médicament. Le plus souvent, la dose est augmentée d'environ un tiers.

Il est nécessaire de l'appliquer une fois par jour le matin sur un estomac vide et seulement après une demi-heure, vous pouvez commencer à manger. Si vous prenez des complexes de vitamines ou de minéraux, ils ne peuvent en aucun cas être consommés ensemble. L'écart entre la consommation de thyroxine et d'autres médicaments devrait être d'au moins quatre heures.

L thyroxine pendant les examens de grossesse

Je bois 50 mg de L-thyroxine et je vous prescris 200 mg d'iodite de potassium. N'est-ce pas beaucoup?

J'ai vu la même chose :) Si vous êtes au régime, rappelez-vous la règle d'or: "Si tu veux manger, mange une pomme. Si tu ne veux pas d'une pomme, tu ne veux pas manger" qui enseigne dans l’école de médecine, je ne peux pas utiliser d’iode, mais l’enfant en a besoin de 100, et les deuxièmes 100 sont prescrits à maman pendant la grossesse. Je suis l’auteur du sujet Ekaterinburg Marina80

Je ne peux pas utiliser d'iode, mais l'enfant a exactement besoin de 100, et le second 100 pendant la grossesse sont prescrits pour maman

Eh bien, je pense aussi que 100 mg lui suffisent. J'ai acheté aujourd'hui Iodomarin 100, il est dit qu'il y a 131 mcg d'iode dans 1 comprimé. Je pense que c'est plus que suffisant. De plus, l'iode sera consommé dans mes produits. Merci à tous ceux qui ont répondu.

Je connais la L-thyroxine depuis presque toute ma vie et je le connais personnellement, je l'accepte depuis 16 ans maintenant. Immédiatement, je remarque que vous devez prendre ce médicament uniquement selon les directives de votre médecin! Parce qu'il est impossible de plaisanter avec la thyroxine, et qui sait ce que sa réception vous apportera si vous n'en avez pas besoin.

Glande thyroïde! Talk-show avec Konstantin Zelensky.

Mon histoire a commencé quand j'ai eu une hypertrophie de la glande thyroïde avant d'entrer en 1ère année. Ensuite, ils ont commencé à se rendre régulièrement chez l’endocrinologue, à faire des ultrasons et à contrôler leurs hormones. À cet âge, je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait et pourquoi la fonction réduite de la glande thyroïde était dangereuse. Juste le matin, une demi-heure avant les repas, je ne prenais une pilule, c’est tout. J'y suis habitué

À l'adolescence, j'ai commencé à grandir rapidement et à prendre du poids dans la partie inférieure de mon corps. Mes connaissances, qui n'étaient pas au courant de ces problèmes, disaient que les hormones étaient à blâmer pour tout, pourquoi elles m'en gavaient. J'ai été conduit à leurs croyances, j'ai dit à ma mère que je pouvais arrêter de les boire, mais ma mère n'a pas cédé. Et à juste titre.

Mais 12 ans après le début de la prise de thyroxine, j'ai quand même décidé de vérifier ce qui se passerait si je la lâchais. Je ne l’ai pas bu pendant presque 2 ans, il m’a semblé que tout allait bien et j’ai probablement perdu du poids! Je n'ai pas été gêné par le cycle perdu, la perte progressive des cheveux et la calvitie des sourcils. Et pourtant, une fois encore, avec deux mois de retard, j'ai décidé d'aller voir le gynécologue et, comme il s'est avéré que tous mes problèmes se sont posés à cause de la glande thyroïde, car cela affecte directement les fonctions de l'organisme. Une carence en hormone, la lévothyroxine, peut affecter de manière significative tous les processus en cours dans notre corps.

Dans un emballage, généralement 100 comprimés, 4 ampoules de 25 pièces.

Grâce à de simples calculs mathématiques, on peut calculer qu'avec une consommation journalière suffisante, 3 mois et 10 jours à un prix moyen de 130 roubles, ce n'est pas très cher pour un médicament vital. Les pilules sont petites, il est donc pratique de les boire et pas du tout difficiles à avaler.

Par conséquent, je prends à nouveau L-thyroxin, mais maintenant je tente de le faire avec plus de réflexion et de m'en tenir à certains

1) Prenez la tablette strictement! C’est généralement au moins 30 minutes avant un repas, et même mieux dans une heure. Le plus tôt sera le mieux. La nourriture réduit l'absorption de la thyroxine.

2) Ne buvez pas de café dans les 3-4 heures qui suivent la prise de la pilule.

3) Vous pouvez boire de la thyroxine uniquement avec de l'eau! Et rien d'autre, pas de thé, pas de jus, pas de café.

4) Si vous prenez du fer ou du calcium, leur réception doit être différée au moins 4 heures après la prise de thyroxine, afin de ne pas nuire à l'absorption des médicaments.

N'ayez pas peur de prendre de la L-thyroxine si un médecin vous le prescrit!

Ce n'est pas une hormone horrible qui va tout empirer dans votre corps. Au contraire, il est indispensable pour les personnes souffrant d'hypothyroïdie. L'essentiel est de surveiller son taux sanguin dans le temps et de consulter l'endocrinologue.

Maintenant, je prends une dose assez importante de L-thyroxine, 100 microgrammes. Mais maintenant, je vois qu'avec la stabilisation des hormones, mon état de santé change pour le mieux, il n'y a pas de retard qui dure des mois, et même si je le veux, je peux perdre du poids. ce qui était auparavant difficile à réaliser.

Et encore une fois, je tiens à dire que de votre propre chef, ne pensez même pas à prendre de la L-thyroxin, uniquement sur ordonnance d'un endocrinologue!

Ires Fisher recommande l'utilisation d'hormones BERLIN-CHEMIE L -TYROXIN 100

Evaluez l'utilité de cet avis. Supprimez un avis. Il y a du spam, de la publicité ou une autre violation des règles de cet avis. Il s’agit d’un bon commentaire qui contient très peu d’informations utiles, mais il est conseillé de le compléter et de l’améliorer. Il s’agit d’un bon commentaire qui contient beaucoup d’informations utiles. Excellent, très utile, contient beaucoup d’informations utiles, un texte de haute qualité, superbes photos.

Grossesse et prise de L-thyroxine

Il y a un an, il est apparu que je devais prendre de la L-thyroxine. Un endocrinologue m'a donné le verdict il y a une semaine: vous pouvez devenir enceinte, vous pouvez augmenter votre dose d'hormones pendant la grossesse, vous pouvez la réduire. Y a-t-il des personnes qui ont donné naissance à une hormone? Quel était alors avec votre thyroïde? En tant que bébé, je m'inquiète à la fois pour moi et pour l'enfant à naître, comment puis-je m'assurer que tout va bien, parce que les médecins aiment écrire un tas de pilules (je me souviens de la première grossesse il y a presque 6 ans) Bien que nous ne soyons pas enceintes, nous voulons commencer à planifier

Grossesse et prise de L-thyroxine Ouvrir le sujet dans les fenêtres

  • # 52678580
  • # 52679298

Au fait, soyez prudent avec le yodomarinom. Le médecin m'a dit que je devais faire plus attention avec lui et quand je lui ai dit que je voulais tomber enceinte, elle a décidé d'essayer de l'écrire avec une petite dose, mais mes hormones ne réagissaient pas de manière adéquate pour lui, en particulier TSH, il était tombé à 100-1000 fois plus bas. les normes. Et puis elle me l’a enlevée et a commencé à normaliser le tTG avec L-troxin. En général, elle a toujours dit que si vous buvez des vitamines, utilisez uniquement de l'iode et n'utilisez de l'iode que de la nature. la nourriture, alors il ne fera aucun mal, et il y aura des avantages. Il est nécessaire de pêcher le chou frisé, le vert et les oignons et d'utiliser du sel iodé.

4 octobre 2008 - 15h49

Valentine @, je vais toujours consulter un autre spécialiste. Je vais comparer leurs positions et décider comment vivre.

Les vitamines contenant de l'iode sont complètement interdites. Vous ne pouvez utiliser que des produits comme vous, mais en quantités limitées. Bien que cette recommandation des médecins soit d'accord :) Et que je suis allergique à la solution d'iode en général, seul le vert éclatant peut être maculé :)

4 octobre 2008 - 16h04

après 3 mois d'admission Lter. Tous les tests étaient normaux, le médecin m'a dit de prendre 125 aussi, après 3 mois supplémentaires, tout allait bien, après avoir réduit la dose, je ne l'ai pas donnée, mais je dois le faire. enregistré et mon père seulement dans un dosage plus petit pour une raison quelconque. Il l'a prescrit il y a 30 ans il a accepté il y a 2 ans il a passé des tests, augmenté, le dosage n'était pas correct, et sa thyroïde n'a presque pas fonctionné maintenant, il prend encore quelque chose, mais déjà pour le cerveau, alors j’ai peur de ne pas boire et vous feriez mieux de consulter un médecin.

4 octobre 2008 - 16h17

Je prends de la L-thyroxine depuis 10 ans maintenant, depuis que je suis méchante à propos de la TSH et de la T4, ainsi que de la prolactine. Les 2 dernières années ont vu une dose de 25 mg, puis augmenté à 50 mg, c’est à cette dose. Maintenant, TTG est de 2,36, cela semble être normal, mais les médecins disent qu'il est préférable de maintenir la TSH autour de 1 pendant B. La dose a de nouveau été augmentée à 75 mg.

Elina J'étais en ligne 17 Juin 2014, 20:29 Russie, Kazan

Je ne pouvais pas tomber enceinte avec une TSH élevée (6,1), j'ai commencé à en boire 12,5 mg, j'ai fait une overdose, la TSH est tombée (0,006) a été annulée, j'ai commencé avec 6 mg, est tombée enceinte, a augmenté à 12,5, puis jusqu'à 25 mg. Maintenant, TTG se maintient autour de 2.4-2.5. J'ai peur de soulever, parce que Les symptômes d'une overdose sont effrayants pour moi et pour tout le monde autour de moi) se sont précipités sur tout le monde comme un chien en colère, avant que le tremblement, tout agaçant, ne puisse pas manger, dormir, mon cœur battait comme un homme fou. plus un perdu, mais la santé mentale des parents est plus chère))

Irina J'étais en ligne Février 17, 12:33 Russie, Petrozavodsk

J'avais un TTG devant B. Il était en bas, comme il se doit, avec B, il ne devrait pas dépasser 2,5, et j'ai 3,8. À partir d'aujourd'hui, je bois 125 mg. J'espère sans complications)

47 invité, donc si j'ai bien compris, vous prenez 25 mg chacun (ou 0,025) avec TSH 2,78? Et vous hypothyroïdie auto-immune ou * simplement l'hypothyroïdie *? Je viens de m'asseoir avec la même TSH sur 150 mg, le médecin a essayé de me convaincre de réduire à 137 mg. Très probablement, beaucoup dépend d'autres facteurs - si je baisse la dose, je marcherai comme * bouilli * et je n'y penserai plus. Bien que je prenne parfois des pauses - je ne bois pas de thyroxine du tout - pendant environ 7 à 10 jours, cela suffit pour s’assurer qu’il existe des différences de santé.

Gostiukha, oui, tout est correct, maintenant j'en accepte 25. Comme je l'ai écrit ci-dessus, après l'accouchement, ma TSH a commencé à sauter très fort, d'hypo à hyper jumping, la TSH ayant atteint 0,008, elle a donc réduit ma dose. et moi, avec un imbécile, je manquais périodiquement complètement, eh bien, et il a sauté jusqu'au 4, après cela, je n'ai pas expérimenté et j'en ai pris 25 chaque jour, et tout semblait s'installer dans la zone de 2 à 3. Votre thyroïde a apparemment besoin de plus d'hormones, eh bien, j'essayerais de réduire et de voir la réaction par analyse. Bien que l’état de santé ne soit pas très bon, il n’est peut-être pas nécessaire de le faire. En règle générale, cette décision doit être prise avec le médecin, conformément aux résultats de la TSH. Mais je ne recommanderais pas de sauter, le corps est tellement "obaldeet", puis une dose importante, puis rien, il vaut mieux regarder la réaction en fonction des analyses.

L thyroxine pendant la grossesse

Le prix de la L-thyroxine 50 Berlin Hemi (comprimés 50 μg, 50 pcs.): 100-200 roubles.

Contenu:

Puis-je prendre de la thyroxine pendant la grossesse?

Oui, la réponse à cette question est positive: en principe, la thyroxine peut être prise pendant la grossesse - et plus encore, sa posologie est légèrement augmentée si un traitement de substitution a déjà eu lieu, car une grande quantité de protéines gamma-globuline est produite dans le corps d'une femme enceinte, La thyroxine libre est liée au sang sous forme d'agrégats moléculaires inactifs.

Dans quels cas la thyroxine est-elle prescrite pendant la grossesse?

En bref, la thyroxine (également appelée T4) est l’une des hormones thyroïdiennes de base, qui est formée dans le corps à partir de la tyrosine, un acide aminé fourni avec des composés alimentaires et de l’iode. Biologiquement, la thyroxine n'est pas la forme la plus active de l'hormone, mais dans les tissus humains sous l'action d'enzymes, elle est transformée en une autre forme, le métabolite triiodothyronine (T3). La thyroxine est présente dans le sang, à la fois sous forme d'agrégats de protéines moléculaires et sous forme libre. Toutefois, c'est la thyrothropine (hormone stimulant la thyroïde de l'hypophyse ou TSH) qui a un effet actif sur le corps, à savoir la thyroxine.

L’absence des hormones susmentionnées (hypothyroïdie) est très dangereuse pour la femme enceinte, car elle peut provoquer des anomalies dans le développement du fœtus (tout d’abord, le système nerveux central de l’enfant et la glande thyroïde elle-même en souffrent, et le premier trimestre est le plus dangereux à cet égard, car des organes et des tissus dépendant de ces hormones se forment. fœtus).

Souvent, l'hypothyroïdie chez une femme enceinte n'apparaît pas du tout à l'extérieur et ne peut être détectée cliniquement qu'en analysant le sang pour rechercher des hormones - et sans analyse, il est impossible de prescrire un traitement de remplacement à temps et de sauver le fœtus. Par conséquent, lors de la planification d'une grossesse ou déjà directement lors de l'inscription dans une maternité proche, une femme enceinte doit subir un test sanguin pour détecter les taux d'hormones. Si les niveaux de T3 et de T4 sont plus ou moins normaux, mais que le taux de TSH est clairement élevé (et ceci, selon les statistiques, se retrouve chez un cinquième des femmes de plus de cinquante ans), alors il est fort probable que nous parlons d'hypothyroïdie dite subclinique ou cachée - qui nécessite un rendez-vous traitement de substitution, comme dans l'hypothyroïdie "normale" avec ses symptômes caractéristiques.

Hypothyroïdie pendant la grossesse - est-ce dangereux?

La médecine moderne est capable de diagnostiquer et de traiter presque toutes les affections pouvant survenir au cours de la grossesse, mais elle ne visite alors qu'une femme qui s'est inscrite à temps, visite régulièrement son médecin et suit ses instructions pour le diagnostic et le traitement de maladies. Sans cela, il est impossible de donner même certaines garanties minimales pour la naissance d'un enfant sans pathologies graves - ce sera un «jeu de roulette».

L'hypothyroïdie infraclinique est dangereuse pour le fœtus et pour la mère porteuse - et devrait, dans l'idéal, être détectée avant la conception, même au stade de la préparation à la grossesse. Bien sûr, il est préférable de détecter l'hypothyroïdie «avant» - et ensuite, un traitement de substitution par la forme L de la thyroxine à une posologie individuelle sera prescrit. Cependant, il ne sera pas trop tard pour le nommer directement au premier trimestre.

Comment traite-t-on l'hypothyroïdie pendant la grossesse?

Maintenant, dans le traitement de l'hypothyroïdie, un analogue synthétique de l'hormone est utilisé - la L-thyroxine (lévothyroxine). Si la maladie est détectée avant la conception, alors la L-thyroxine est prescrite à un dosage qui assure une diminution de la concentration de TSH dans le sang analysé à une valeur d’environ 2,5 µUI / ml (chez les femmes qui ne prévoient pas devenir enceinte, le niveau est généralement un peu plus élevé - environ 3 µUI / ml, car pendant la grossesse, les concentrations de T3 et de T4 libres ont été réduites de manière significative en raison de la liaison des protéines de la thyroxine). Bien entendu, la posologie réelle est déterminée par le médecin traitant en fonction d’indications objectives - mais en règle générale, avec le début de la grossesse, la dose de L-thyroxine prise par la femme augmente d’un tiers environ.

Au niveau individuel de l’observation et du traitement médicamenteux de l’hypothyroïdie, on prescrit régulièrement aux femmes enceintes des tests de surveillance de la concentration réelle d’hormones (thyroxine libre et TSH) au moins deux fois par mois, ainsi que tout de suite après la prise de mesure, le traitement par thyroxine. Les autres jours, la L-thyroxine est prise le matin à jeun (comme d'habitude, trente minutes avant le repas). S'il existe une co-administration de complexes de vitamines et de minéraux avec du carbonate de calcium dans leur composition, il est nécessaire de prévoir un intervalle de temps d'au moins plusieurs heures (le minimum recommandé étant de quatre heures), car ce composant bloque l'absorption de L-thyroxine dans le sang.

Essayez toujours de suivre à la lettre toutes les instructions et les recommandations de votre médecin superviseur, n'hésitez pas à lui demander conseil et explications si vous n'avez pas compris quelque chose - et votre nouveau-né tant attendu sera en ordre!

L'importance de l'hormone thyroxine pour le bon développement fœtal

De nombreuses femmes ont entendu dire que la thyroxine pendant la grossesse est fortement recommandée pour toutes les femmes à partir du premier trimestre. De plus, la première étape de la gestation est extrêmement importante, car c'est alors que tous les organes principaux sont mis en place et qu'un squelette est formé. L'absence de cette hormone importante dans le corps de la future mère peut entraîner de graves problèmes de glande thyroïde chez l'enfant, ce qui entrave considérablement le développement.

Intolérance à l'automédication

Certaines femmes enceintes commencent à prendre 25 milligrammes par elles-mêmes. C’est la dose minimale qui est souvent nécessaire comme aide supplémentaire au corps de la femme, car la consommation de thyroxine augmente pendant la grossesse. L'absence de cette substance importante peut augmenter la manifestation de la toxicose et affecter négativement l'état général des systèmes nerveux et immunitaire. Une femme commence à se fatiguer beaucoup plus rapidement, s’arrête pour dormir suffisamment, même si le nombre total d’heures de sommeil est suffisant.

Cependant, malgré le désir compréhensible de prendre soin de leur propre santé et de donner naissance à un enfant en bonne santé, les femmes n’ont pas besoin de se soigner elles-mêmes. La L-thyroxine, comme cette hormone est officiellement appelée, n'est prescrite par le médecin qu'après un examen approfondi de la femme. Dans ce cas, l’endocrinologue prescrit la dose requise. De nombreux médecins considèrent le seuil inférieur de la quantité efficace du médicament - 50 mg.

Quel est le danger de l'absence de thyroxine?

Les problèmes de faibles taux de thyroxine dans le sang conduisent à une altération du développement de l'enfant. La statistique indique que: les enfants, dont les mères consommaient régulièrement les préparations hormonales appropriées, n’avaient pas les mêmes problèmes. Ce sont des gars beaucoup plus intelligents dont les mères ont décidé d’ignorer les exigences médicales spécifiées. C'est-à-dire que la thyroxine affecte directement la formation de l'intelligence chez l'enfant.

En outre, un faible niveau de cette hormone peut affecter le bien-être de la mère. Pas pour rien, la plupart des médecins prescrivent le médicament jusqu'à la naissance. La carence en hormones thyroïdiennes dans le corps entraîne des modifications importantes (et des perturbations fréquentes) de tous, sans exception, des systèmes internes et des organes. Par conséquent, il est impossible d'ignorer l'existence d'un tel problème.

Hypotériose chez la femme enceinte

Le manque de thyroxine dans le corps de la future mère est dû à l’hypothyroïdie. La fonction de la glande thyroïde est considérablement affaiblie, elle commence à produire beaucoup moins d'hormones. La conséquence en est le manque de thyroxine libre dans le sang, ce qui est le plus nécessaire dans le corps de la mère et de l'enfant.

Et cette condition est particulièrement importante au premier trimestre, lorsque le bébé n'a pas encore formé sa propre glande thyroïde. Dans cet état, le fœtus est complètement dépendant du corps de la mère.

En présence de troubles fonctionnels de la glande thyroïde, une femme qui envisage une grossesse à l'avance doit être observée non seulement chez le gynécologue, mais également chez l'endocrinologue. Il sera en mesure de surveiller l’état de la future mère, afin de prévenir l’apparition de pathologies, de nœuds dangereux à l’intérieur de la thyroïde.

Diagnostic d'hypothyroïdie

La détection de l'hypothyroïdie et d'autres conditions pathologiques de la glande thyroïde est due à l'approche intégrée. Assurez-vous de donner l'analyse du TTG, et plus d'une fois. Cela vous permet de surveiller les changements dans les niveaux hormonaux dans le sang, certaines fluctuations.

En outre, le médecin peut faire attention aux symptômes. Les éléments suivants sont considérés comme classiques:

  1. Augmentation de la fatigue sévère;
  2. Fatigue, apathie, perte d'intérêt pour ce qui se passe autour de vous;
  3. Perte de poids;
  4. Masse musculaire réduite;
  5. La dépression ou la dépression;
  6. Une certaine condition de la peau (pâleur);
  7. Sèche les cheveux, change l'ombre du visage pour le pire.

Périodiquement, la nervosité, les larmoiements et l'irritabilité se joignent parfois à ces symptômes. Certaines femmes ont la méfiance et la suspicion parmi les changements hormonaux drastiques. Ils sont capables de commencer à harceler les harcelants domestiques, offensés sans raison, à perdre leur appétit. Un endocrinologue peut souvent commencer à demander aux membres de la famille de clarifier une image pour eux-mêmes.

Problème de prévention

La glande thyroïde est l’un des organes internes les plus importants qui régulent l’activité de tout l’organisme. La thyroxine affecte l'état général de manière assez visible. Avec un dysfonctionnement de la thyroïde, une personne peut commencer à devenir très malade. L'infertilité apparaît donc, en cas de pathologies graves associées à ces organes, la conception est impossible.

Mais cela ne signifie pas que pendant une grossesse planifiée, vous pouvez éviter une visite chez un endocrinologue. L'examen peut prendre plusieurs minutes et une attitude responsable à l'égard de leur propre santé peut protéger à la fois la mère et l'enfant.

L-thyroxine et grossesse! Conseils d'aide

Commentaires

boire bien sûr! et ensuite, où le bébé trouve-t-il les hormones si la thyroïde et la mère ne peuvent pas en fournir? Je remercie Dieu des hypothèses qui n'ont pas encore été confirmées. mais seulement thyroïdite auto-immune - mais aussi rien d'utile))) Je bois 25 eutirox inconfortable, mais le médecin a dit - le bébé est seulement utile, c'est une hormone pour compenser le fait que je ne peux pas donner un réflexe moi-même.

Eh bien, on m'a dit la même chose aussi, c'est seulement avant la livraison, il reste à espérer que c'est le cas. Maintenant la dose a augmenté. Dans une journée j'alterne 50/75. En général, je ne suis pas ravi, bien sûr, mais quoi faire. La TSH est revenue à la normale, mais le T4 de St. est tombé (donc, augmenté. Et vous devez B tout était en ordre avec les hormones?

Bonjour) J'ai un ttg élevé aussi. 3,3 à un taux allant jusqu'à 2,5. Je bois de la thyroxine 50. Je vois, tu as déjà accouché depuis longtemps) est-ce que tout va bien maintenant avec la thyroïde? Et si cela se reflétait chez le gamin?

Bonsoir Oui, ils sont nés il y a 4 ans)))))) Le bébé n'était pas affecté par tout dans l'ordre, mais j'ai pris les hormones au bon dosage, c'est important. Vous ne semblez pas avoir beaucoup soulevé) Je n'ai rien à craindre. Notre norme va jusqu'à 4,5, mais 2,5, idéalement selon un endocrinologue)))). Après l'accouchement, je continue à prendre cette hormone, car les tests ont empiré sans lui. Soyez en bonne santé, je suis sûr que tout ira bien pour vous)

J'ai généralement lancé des tours d'hormones. quand il y a 2 ans, après avoir échangé des super-amincissements (c'est un imbécile), j'ai commencé à avoir un dysfonctionnement - mesyki avaient 2 fois par mois. et puis 2 mois ne pouvaient pas être, jeté mon visage et mon dos avec une acné terrible - et les dermatologues haussèrent les épaules, le médecin m'a examiné pour le sexe et sur la glande thyroïde - donc la thyroïde a donné 10,7 tg (à un taux de jusqu'à 2!) et un "bon" endocrinologue Il a dit que j'avais des tests comme une grand-mère de 80 ans avant de mourir. tordu au temple - quelle grossesse. au détail - l'indicateur était de 1,7. alors il y avait probablement une erreur de laboratoire… et puis (enfin, j’étais toujours inscrit chez l’endocrinologue), ils m’ont demandé de le reprendre dans six mois - c’était à ce moment-là que j’étais déjà en train de planifier un koziavochka. les tests n'étaient pas très précis - le TTG est à l'intérieur et les anticorps sont 170, et maintenant à la semaine 5, j'ai 79 anticorps et tout le reste est normal - mais le médecin est toujours réassuré et dit - il vaut mieux commencer maintenant - parce que pendant la grossesse les chiffres vont augmenter et nous ne nous écarterons pas de ces valeurs plus tard ((et à propos de la vie, je ne pense pas que 100% soit vrai.) Le partenaire de mon mari était tellement hypothyroïdien qu’un homme de son âge ne pouvait pas marcher à 100 mètres du travail - il était sorti de la circulation) pour s’asseoir sur l’escale. - parce qu'il n'y avait pas de force.. je suis tombé dans un évanouissement - ils ont pensé à la place même mais il s'est avéré qu'il avait bu une boisson thyroïdienne - il a bu de la L-thyroxine pendant 2 ans! et depuis lors, il n'a plus été dérangé par rien depuis 10 ans! et les femmes souffrent d'hyperthyroïdie après l'accouchement - alors que les hormones de la thyroïde comme des folles sont folles)))), et écoute toi. tout ira bien, et pendant la grossesse, les chiffres vont changer - on m'a dit de le prendre toutes les 8 semaines.)) alors ne vous inquiétez pas, vous allez certainement donner naissance à un bébé en bonne santé! et après l'accouchement, le corps de la femme est mis à jour.. donc, et toutes les plaies vont passer. J'ai été effrayé par tout ce que vous pouvez. L'endocrinologue a juré à cause de la thyroïde, le cardiologue à cause de la pression (je suis arrivé à B - il atteignait 160 100) et maintenant 120/80 :) et il y avait de l'érosion et des infections (urique et miko) - bien sûr ils ont traité les infections, mais pour le reste J'ai craché - et maintenant j'attends mon bien-aimé et je suis sûr que tout ira bien :)

L'importance de l'hormone thyroxine pour le bon développement fœtal

De nombreuses femmes ont entendu dire que la thyroxine pendant la grossesse est fortement recommandée pour toutes les femmes à partir du premier trimestre. De plus, la première étape de la gestation est extrêmement importante, car c'est alors que tous les organes principaux sont mis en place et qu'un squelette est formé. L'absence de cette hormone importante dans le corps de la future mère peut entraîner de graves problèmes de glande thyroïde chez l'enfant, ce qui entrave considérablement le développement.

Intolérance à l'automédication

Certaines femmes enceintes commencent à prendre 25 milligrammes par elles-mêmes. C’est la dose minimale qui est souvent nécessaire comme aide supplémentaire au corps de la femme, car la consommation de thyroxine augmente pendant la grossesse. L'absence de cette substance importante peut augmenter la manifestation de la toxicose et affecter négativement l'état général des systèmes nerveux et immunitaire. Une femme commence à se fatiguer beaucoup plus rapidement, s’arrête pour dormir suffisamment, même si le nombre total d’heures de sommeil est suffisant.

Cependant, malgré le désir compréhensible de prendre soin de leur propre santé et de donner naissance à un enfant en bonne santé, les femmes n’ont pas besoin de se soigner elles-mêmes. La L-thyroxine, comme cette hormone est officiellement appelée, n'est prescrite par le médecin qu'après un examen approfondi de la femme. Dans ce cas, l’endocrinologue prescrit la dose requise. De nombreux médecins considèrent le seuil inférieur de la quantité efficace du médicament - 50 mg.

Quel est le danger de l'absence de thyroxine?

Les problèmes de faibles taux de thyroxine dans le sang conduisent à une altération du développement de l'enfant. La statistique indique que: les enfants, dont les mères consommaient régulièrement les préparations hormonales appropriées, n’avaient pas les mêmes problèmes. Ce sont des gars beaucoup plus intelligents dont les mères ont décidé d’ignorer les exigences médicales spécifiées. C'est-à-dire que la thyroxine affecte directement la formation de l'intelligence chez l'enfant.

En outre, un faible niveau de cette hormone peut affecter le bien-être de la mère. Pas pour rien, la plupart des médecins prescrivent le médicament jusqu'à la naissance. La carence en hormones thyroïdiennes dans le corps entraîne des modifications importantes (et des perturbations fréquentes) de tous, sans exception, des systèmes internes et des organes. Par conséquent, il est impossible d'ignorer l'existence d'un tel problème.

Hypotériose chez la femme enceinte

Le manque de thyroxine dans le corps de la future mère est dû à l’hypothyroïdie. La fonction de la glande thyroïde est considérablement affaiblie, elle commence à produire beaucoup moins d'hormones. La conséquence en est le manque de thyroxine libre dans le sang, ce qui est le plus nécessaire dans le corps de la mère et de l'enfant.

Et cette condition est particulièrement importante au premier trimestre, lorsque le bébé n'a pas encore formé sa propre glande thyroïde. Dans cet état, le fœtus est complètement dépendant du corps de la mère.

En présence de troubles fonctionnels de la glande thyroïde, une femme qui envisage une grossesse à l'avance doit être observée non seulement chez le gynécologue, mais également chez l'endocrinologue. Il sera en mesure de surveiller l’état de la future mère, afin de prévenir l’apparition de pathologies, de nœuds dangereux à l’intérieur de la thyroïde.

Diagnostic d'hypothyroïdie

La détection de l'hypothyroïdie et d'autres conditions pathologiques de la glande thyroïde est due à l'approche intégrée. Assurez-vous de donner l'analyse du TTG, et plus d'une fois. Cela vous permet de surveiller les changements dans les niveaux hormonaux dans le sang, certaines fluctuations.

En outre, le médecin peut faire attention aux symptômes. Les éléments suivants sont considérés comme classiques:

  1. Augmentation de la fatigue sévère;
  2. Fatigue, apathie, perte d'intérêt pour ce qui se passe autour de vous;
  3. Perte de poids;
  4. Masse musculaire réduite;
  5. La dépression ou la dépression;
  6. Une certaine condition de la peau (pâleur);
  7. Sèche les cheveux, change l'ombre du visage pour le pire.

Périodiquement, la nervosité, les larmoiements et l'irritabilité se joignent parfois à ces symptômes. Certaines femmes ont la méfiance et la suspicion parmi les changements hormonaux drastiques. Ils sont capables de commencer à harceler les harcelants domestiques, offensés sans raison, à perdre leur appétit. Un endocrinologue peut souvent commencer à demander aux membres de la famille de clarifier une image pour eux-mêmes.

Problème de prévention

La glande thyroïde est l’un des organes internes les plus importants qui régulent l’activité de tout l’organisme. La thyroxine affecte l'état général de manière assez visible. Avec un dysfonctionnement de la thyroïde, une personne peut commencer à devenir très malade. L'infertilité apparaît donc, en cas de pathologies graves associées à ces organes, la conception est impossible.

Mais cela ne signifie pas que pendant une grossesse planifiée, vous pouvez éviter une visite chez un endocrinologue. L'examen peut prendre plusieurs minutes et une attitude responsable à l'égard de leur propre santé peut protéger à la fois la mère et l'enfant.

Thyroxine pendant la grossesse et sa correction

La glande thyroïde est responsable de tous les processus métaboliques dans le corps, a un impact sur la fonction de reproduction. Le contrôle du fonctionnement du corps est effectué par trois hormones thyroïdiennes. La thyroxine est l'une de ces hormones.

La santé de la glande thyroïde d'une femme pour son enfant à naître revêt une grande importance. En effet, au cours des premières semaines de grossesse, le fœtus n’a pas encore sa propre thyroïde pour produire les hormones nécessaires. Par conséquent, sa croissance et son développement dépendent de la santé de la mère. Si nécessaire, le médecin prescrit à une femme de recevoir de la thyroxine pendant la grossesse. Il est nécessaire au déroulement normal de la grossesse et au développement fœtal.

Valeur thyroxine

Le déficit en hormone ou l'hypothyroïdie pendant la grossesse est une maladie très dangereuse. La carence en hormones thyroïdiennes, en particulier la thyroxine, peut entraîner de graves troubles du développement chez l'enfant. Le plus dangereux est le manque d'hormones thyroïdiennes au cours du premier trimestre de la grossesse de la femme. C'est pendant cette période que se forment les organes et les tissus de l'embryon. L'impact négatif de la pathologie de la mère sur le fœtus s'exprime dans le sous-développement du système nerveux central du fœtus et de sa glande thyroïde. Au cours des premières semaines de grossesse, la thyroïde du futur bébé ne produit pas d’hormones; elle dépend donc totalement du niveau hormonal de la mère.

Lorsque la carence en thyroxine ou sa production excessive, ce qui est également une déviation grave, il existe diverses maladies de la glande thyroïde. En outre, la glande thyroïde elle-même est capable de perturber les niveaux normaux d'hormones. Les cas les plus courants de goitre toxique diffus, de thyroïdite, de thyrotoxicose et d’hypothyroïdie.

Ces maladies pendant la grossesse peuvent provoquer des fausses couches, la fin de la grossesse ou la naissance d'un enfant avec des organes sous-développés. Les retards de développement peuvent être à la fois physiques et mentaux. Les capacités intellectuelles de l'enfant et de son système nerveux dépendent directement du niveau de thyroxine et d'autres hormones.

Raisons

La perturbation du niveau hormonal peut se développer pour diverses raisons:

  • troubles auto-immuns;
  • régime alimentaire inapproprié (manque ou excès d'iode dans les aliments);
  • écologie défavorable;
  • médicaments hormonaux non contrôlés;
  • perturbation de la glande pituitaire qui contrôle la glande thyroïde, ou hypothalamus, qui régule le fonctionnement de la glande pituitaire;
  • le développement de diverses pathologies de la glande thyroïde (inflammation, apparition de ganglions, destruction des tissus de la glande).

Découvrir la cause de la pathologie aidera à la guérir. Par conséquent, un examen féminin est requis. La meilleure option est de participer à l'enquête lors de la planification de la grossesse et non après la conception. De plus, le niveau de thyroxine affecte les fonctions de reproduction, ce qui peut rendre difficile la conception d'un enfant. Le traitement opportun des pathologies de la glande élimine la menace pour le futur enfant de la femme.

Traitement

Après avoir identifié les causes des écarts de niveau de thyroxine, prescrire un traitement. La réception de thyroxine pendant la grossesse est nécessaire au développement complet du fœtus. Le traitement hormonal substitutif est prescrit après le test du niveau d'hormones pituitaires et d'hormones thyroïdiennes. La L-thyroxine ou ses analogues sont prescrits à des doses individuelles. Le médicament est pris en stricte conformité avec les recommandations du médecin.

Thyroxine pendant la grossesse et sa correction

Publié par admin dans Santé 20/05/2018 0 107 vues

  • Valeur thyroxine
  • Raisons
  • Traitement

La glande thyroïde est responsable de tous les processus métaboliques dans le corps, a un impact sur la fonction de reproduction. Le contrôle du fonctionnement du corps est effectué par trois hormones thyroïdiennes. La thyroxine est l'une de ces hormones. La santé de la glande thyroïde d'une femme pour son enfant à naître revêt une grande importance. En effet, au cours des premières semaines de grossesse, le fœtus n’a pas encore sa propre thyroïde pour produire les hormones nécessaires. Par conséquent, sa croissance et son développement dépendent de la santé de la mère. Si nécessaire, le médecin prescrit à une femme de recevoir de la thyroxine pendant la grossesse. Il est nécessaire au déroulement normal de la grossesse et au développement fœtal.

Valeur thyroxine

Le déficit en hormone ou l'hypothyroïdie pendant la grossesse est une maladie très dangereuse. La carence en hormones thyroïdiennes, en particulier la thyroxine, peut entraîner de graves troubles du développement chez l'enfant.

Le plus dangereux est le manque d'hormones thyroïdiennes au cours du premier trimestre de la grossesse de la femme.

C'est pendant cette période que se forment les organes et les tissus de l'embryon.

L'impact négatif de la pathologie de la mère sur le fœtus s'exprime dans le sous-développement du système nerveux central du fœtus et de sa glande thyroïde.

Au cours des premières semaines de grossesse, la thyroïde du futur bébé ne produit pas d’hormones; elle dépend donc totalement du niveau hormonal de la mère. Lorsque la carence en thyroxine ou sa production excessive, ce qui est également une déviation grave, il existe diverses maladies de la glande thyroïde.

En outre, la glande thyroïde elle-même est capable de perturber les niveaux normaux d'hormones.

Les cas les plus courants de goitre toxique diffus, de thyroïdite, de thyrotoxicose et d’hypothyroïdie.

Ces maladies pendant la grossesse peuvent provoquer des fausses couches, la fin de la grossesse ou la naissance d'un enfant avec des organes sous-développés.

Les retards de développement peuvent être à la fois physiques et mentaux. Les capacités intellectuelles de l'enfant et de son système nerveux dépendent directement du niveau de thyroxine et d'autres hormones.

Raisons

La perturbation du niveau hormonal peut se développer pour diverses raisons:

  • troubles auto-immuns;
  • régime alimentaire inapproprié (manque ou excès d'iode dans les aliments);
  • écologie défavorable;
  • médicaments hormonaux non contrôlés;
  • perturbation de la glande pituitaire qui contrôle la glande thyroïde, ou hypothalamus, qui régule le fonctionnement de la glande pituitaire;
  • le développement de diverses pathologies de la glande thyroïde (inflammation, apparition de ganglions, destruction des tissus de la glande).

Découvrir la cause de la pathologie aidera à la guérir. Par conséquent, un examen féminin est requis. La meilleure option est de participer à l'enquête lors de la planification de la grossesse et non après la conception. De plus, le niveau de thyroxine affecte les fonctions de reproduction, ce qui peut rendre difficile la conception d'un enfant. Le traitement opportun des pathologies de la glande élimine la menace pour le futur enfant de la femme.

Traitement

Après avoir identifié les causes des écarts de niveau de thyroxine, prescrire un traitement. La réception de thyroxine pendant la grossesse est nécessaire au développement complet du fœtus. Le traitement hormonal substitutif est prescrit après le test du niveau d'hormones pituitaires et d'hormones thyroïdiennes. La L-thyroxine ou ses analogues sont prescrits à des doses individuelles. Le médicament est pris en stricte conformité avec les recommandations du médecin.

Traitement de remplacement de l'hypothyroïdie pendant la grossesse

L'hypothyroïdie compensée, selon les concepts modernes, n'est pas une contre-indication à la planification de la grossesse d'une femme. De plus, il convient de noter que les concepts modernes de traitement de nombreuses maladies de la thyroïde survenant en âge de procréer (maladie de Graves, cancer de la thyroïde) impliquent l’élimination ultérieure de la totalité de la glande thyroïde et du traitement de remplacement de la L-thyroxine. À cet égard, avec le problème de la planification de la grossesse chez les femmes atteintes d'hypothyroïdie, les endocrinologues et les médecins d'autres spécialités seront de plus en plus courants.

Lorsque la grossesse augmente le besoin de L-thyroxine, il convient d'augmenter sa dose. Sur la nécessité de cette femme devrait savoir à l'avance. En dehors de la grossesse, la dose de remplacement habituelle de L-thyroxine est de 1,6 à 1,8 µg par kg de poids corporel (environ 100 µg). Une compensation adéquate de l'hypothyroïdie correspond au maintien du taux de TSH dans la plage de 0,4 à 2,0 mU / L. Si une femme présentant une hypothyroïdie indemnisée envisage une grossesse, la dose de L-thyroxine doit être augmentée immédiatement après son apparition de 50 mg. Une surveillance supplémentaire de l'adéquation du traitement est effectuée au niveau de la TSH et du fT4, qui doivent être étudiés au moins une fois toutes les 8 à 10 semaines. Le but de la thérapie est de maintenir un taux de TSH bas-normal et un taux de fT4 hautement normal. Pour une évaluation plus adéquate du niveau de fT4 chez les femmes recevant de la L-thyroxine, celle-ci n’est pas prise avant le don de sang. Si au cours du premier trimestre de la grossesse, après une augmentation de la dose de L-thyroxine, il se produit une légère suppression du taux de TSH, la dose du médicament ne doit pas être réduite, car la TSH est normalement réduite chez 20% des femmes au cours de la première moitié de la grossesse. L'augmentation de la dose de L-thyroxine de 50 µg chez une femme présentant une hypothyroïdie compensée ne comporte aucun risque de surdosage, mais prévient de manière fiable l'hypothyroxinémie chez le fœtus. Si vous n'augmentez pas la dose de L-thyroxine immédiatement après le début de la grossesse, vous pourrez constater une augmentation non physiologique du taux de TSH au cours du premier trimestre.

Très souvent, une autre augmentation de la dose de L-thyroxine n’est pas nécessaire et la majorité des femmes reçoivent de 150 à 200 µg de L-thyroxine pendant la grossesse. Néanmoins, chez de nombreuses femmes, généralement après la 20-22e semaine de grossesse, la dose de L-thyroxine, basée sur les résultats d’études hormonales, devrait être augmentée de 25 à 50 µg.

La L-thyroxine est prise quotidiennement le matin 30 minutes avant le petit-déjeuner. Si une femme vomit beaucoup le matin, le médicament doit être reporté à une heure ultérieure, mais pour assurer une biodisponibilité suffisante du médicament, vous devez le prendre à jeun 30 minutes avant les repas. Si une femme atteinte d'hypothyroïdie prend du carbonate de calcium, y compris sous la forme de médicaments complexes destinés aux femmes enceintes, son administration devra être différée (jour ou soir), car le carbonate de calcium réduit considérablement la dose biologique de L-thyroxine. Il faut se souvenir de tout cela dans les situations où une femme enceinte, malgré le fait qu’elle reçoit une dose suffisante de L-thyroxine, est déterminée par une augmentation du taux de TSH.

Dans l'hypothyroïdie, diagnostiquée pour la première fois pendant la grossesse, une dose de remplacement complète de L-thyroxine est immédiatement administrée à la femme, sans l'augmenter progressivement, ce qui est accepté pour le traitement de l'hypothyroïdie en dehors de la grossesse. La peur dans ce cas, les effets secondaires transitoires du système cardiovasculaire ne sont pas nécessaires, car nous parlons le plus souvent de jeunes femmes sans pathologie somatique.

Les approches du traitement de l'hypothyroïdie manifeste et sub-clinique pendant la grossesse ne diffèrent pas. Si, en dehors de la grossesse, la question de l’adéquation du traitement de substitution à l’hypothyroïdie infraclinique reste controversée, le traitement de substitution est clairement indiqué pendant la grossesse pour la femme, aux mêmes doses et selon les mêmes principes que ceux décrits pour l’hypothyroïdie manifeste. De plus, si une femme a une augmentation des taux de TSH supérieure à 4 mU / L, elle montre immédiatement la prescription de L-thyroxine sans de longs essais et en recherchant la cause de l'hypothyroïdie infraclinique, qui est retardée jusqu'au post-partum.

Chez une femme atteinte d'hypothyroïdie détectée pendant la grossesse, il peut être difficile de cibler les données de recherche basées sur les hormones tout en surveillant l'adéquation de la dose de L-thyroxine, car le taux initialement élevé de TSH diminuera relativement lentement. Dans ce cas, procédez à partir de la dose estimée de médicament par poids du patient: 1,6 μg par kg de poids corporel plus 50-75 μg ou 2,3 ​​μg / kg de poids corporel par jour.

Traitement de remplacement de l'hypothyroïdie pendant la grossesse

  1. L’hypothyroïdie compensée n’est pas une contre-indication à la planification de la grossesse.
  2. Pendant la grossesse, le besoin en T4 augmente, ce qui nécessite une augmentation de la dose de L-thyroxine.
  3. Il convient d'augmenter la dose de L-thyroxine à 50 mg immédiatement après la survenue d'une grossesse chez les femmes présentant une hypothyroïdie compensée.
  4. Il est nécessaire de contrôler le niveau de TSH et de GG toutes les 8 à 10 semaines.
  5. Un traitement de substitution adéquat correspond au maintien d'un taux de TSH bas-normal (inférieur à 2 mU / l) et d'un taux de GG4 hautement normal.
  6. Dans l'hypothyroïdie, identifiée pour la première fois pendant la grossesse, une dose de remplacement complète de L-thyroxine (2,3 µg / kg de poids corporel) est immédiatement administrée à la femme, sans son augmentation progressive, acceptée pour le traitement de l'hypothyroïdie en dehors de la grossesse.
  7. Les approches du traitement de l'hypothyroïdie manifeste et sub-clinique pendant la grossesse ne diffèrent pas.
  8. Après l'accouchement, la dose de L-thyroxine est réduite à la substitution habituelle (1,6 à 1,8 mg / kg de poids corporel).

Glande thyroïde et grossesse, plus.

Thyroxin chez les femmes

Thyroxin chez les femmes

Chez la femme, la thyroxine est l’une des principales hormones qui régule de nombreuses fonctions du corps, notamment celles de la reproduction. Un test sanguin pour la thyroxine est pratiquement le marqueur le plus révélateur du travail de la glande thyroïde et est utilisé dans la pratique par de nombreux spécialistes.

La thyroxine pendant la grossesse revêt une importance particulière car elle affecte le développement du fœtus. La formation correcte de nombreux systèmes chez le fœtus est possible, en particulier lorsque cela est normal dans le corps de la mère, en particulier le développement du système nerveux et du cerveau.

En analysant les indicateurs standard des hormones thyroïdiennes, il est possible de présenter la thyroxine totale (la norme chez la femme par âge)

  • Enfants jusqu'à 12 mois - 69,1-206 nmol / l
  • Enfants de 1 à 9 ans - 77,2-160,9 nmol / l
  • Adolescentes de 10 à 17 ans - 64,3-141,6 nmol / l
  • Plus de 17 ans et adultes - 64.3-160 nmol / l

Si nous parlons de la thyroxine libre, c'est-à-dire de sa forme active, les indicateurs de réglementation peuvent être examinés plus en détail par catégories d'âge. Donc, thyroxine (gratuit): la norme chez les femmes par âge:

  • Filles jusqu'à 1 mois - 9,8-23,2 pmol / l
  • De 1 mois à 2 ans - 8,7 à 16,2 pmol / l
  • De 3 à 8 ans - 6,7 à 16,5 pmol / l
  • De 9 à 10 ans - 9,6-14,5 pmol / l
  • De 11 à 14 ans - 20h à 13h35 / l
  • De 15 à 17 ans - 8,7 à 15 pmol / l
  • Plus de 17 ans et adultes - 7,7-14,2 pmol / l

La moyenne de ces normes étant variable, dans certains laboratoires, les résultats des analyses à blanc peuvent différer. En règle générale, il existe toujours des valeurs de référence pour le laboratoire dans lequel l’étude a été réalisée.

Lorsque la thyroxine est déterminée pendant la grossesse, le taux dépend de la période de gestation, il est courant de diviser les normes par trimestre:

  • 1 - jusqu'à 13 semaines de grossesse - 12,1 à 19,6 pmol / l
  • 2 - de 13 à 28 semaines - de 21h à 17h / l
  • 3 - de 28 semaines à la naissance - 8.4-15.6 pmol / l

En identifiant les niveaux anormaux de thyroxine, il est nécessaire d'identifier la cause et de choisir le traitement optimal visant à normaliser le profil hormonal. Étant donné que toutes les hormones thyroïdiennes, y compris la thyroxine (T4), sont sensibles aux modifications de l'environnement et de l'environnement, la norme chez la femme devrait prendre en compte ce qui correspond à l'âge et à l'état physiologique de la femme. Pour obtenir les résultats les plus corrects, vous devez faire un don de sang approprié à des fins d'analyse afin d'éliminer l'influence de facteurs supplémentaires. Donc, au moins 1 mois avant l'analyse, vous devez abandonner les médicaments contenant de l'iode. L'utilisation de tels médicaments peut fausser l'image réelle du niveau d'hormones thyroïdiennes. Par conséquent, si l'état de santé le permet et que le médecin traitant a donné son autorisation pour l'annulation temporaire du médicament, il est préférable d'arrêter de le prendre avant de passer les tests. Un jour avant l'étude, il est nécessaire de minimiser les surcharges émotionnelles et physiques, d'essayer de passer la journée dans le calme, de ne pas être nerveux, d'avoir plus de repos. Le sang doit être donné l'estomac vide, le matin, vous ne pouvez boire qu'un peu d'eau pure et ordinaire. Boire du café, du thé fort, de l'alcool, fumer doit également être limité aux tests et il est préférable de les exclure complètement.

Si l'étude révèle que la thyroxine (hormone) est la norme, il est recommandé aux femmes de déterminer également le niveau d'autres hormones thyroïdiennes, ainsi que la concentration d'hormone stimulant la thyroïde, principal régulateur de la glande thyroïde. En règle générale, un complexe hormonal est toujours associé à une étude incluant des indicateurs de thyroxine libre et totale (T4), de triiodothyronine libre et totale (T3) et d'hormone stimulant la thyroïde. Différentes combinaisons de déviations de chacune des hormones peuvent parler de différentes causes de la maladie et permettent parfois de diagnostiquer même des pathologies latentes aux stades initiaux. Donc, si à des niveaux normaux d'hormones thyroïdiennes, le niveau d'hormone stimulant la thyroïde est élevé, cela signifie que le patient est atteint d'hypothyroïdie sous une forme subclinique, c'est-à-dire qu'elle est toujours compensée. Il n'y a pas encore de symptômes à ce stade, cependant, une insuffisance morphofonctionnelle du pancréas se produit.

Hormone thyroxine accrue

Très souvent, au cours de l'examen, il semble que la thyroxine libre (T4) soit élevée. Pas toujours cette condition est associée à une pathologie. Dans un certain nombre d'états physiologiques, la thyroxine peut être améliorée pour améliorer l'adaptation du corps à toute condition nécessitant son contenu élevé.

En règle générale, une augmentation du taux de thyroxine en cas de pathologie est associée à des modifications du niveau de la triiodothyronine et de l'hormone stimulant la thyroïde. En fonction du degré de déviation par rapport à la norme et du changement d'hormones particulières, la présence d'une maladie particulière est supposée.

En cas de pathologie, la thyroxine augmente avec:

  • Augmentation de la fonction thyroïdienne due à diverses maladies - thyroïdite aiguë, thyrotoxicose, hyperthyroïdie, goitre nodulaire, goitre diffus, cancer de la thyroïde.
  • Pour l'obésité
  • Dans la période aiguë des troubles mentaux
  • Avec fièvre

Dans certaines maladies associées à une augmentation du taux de globuline liant la thyroxine - porphyrie aiguë intermittente, cirrhose biliaire primitive, hépatite aiguë, hépatite active chronique, tumeurs sécrétant des œstrogènes.

Lors de la mise en œuvre d'une réaction de stress, une augmentation de la thyroxine dans le sang constitue un stimulateur supplémentaire de l'activité de l'adrénaline et améliore également ses effets.

Avec un surdosage de préparations de thyroxine exogènes pendant le traitement des états hypothyroïdiens. Dans ce cas, pour éliminer le niveau accru de thyroxine, il suffit d’ajuster la dose de médicament.

Des troubles spécifiques chez les patients sont caractéristiques de taux élevés de thyroxine: perte de poids grave non motivée, irritabilité, anxiété, anxiété, peau sèche, tremblement de membre, dite exophtalmie. Ils s'inquiètent également des palpitations cardiaques, du rythme cardiaque anormal et de la fatigue accrue. Chez les femmes, il y a une pathologie du cycle menstruel, l'infertilité. Les données d'une étude objective peuvent confirmer la suspicion de taux élevés d'hormones thyroïdiennes dans le sang.

Ainsi, si la thyroxine (hormone thyroïdienne) est élevée, il est nécessaire de consulter votre médecin sur la tactique d’un examen plus approfondi et sur la désignation du traitement nécessaire. Pour commencer, il est nécessaire, si possible, d'éliminer la cause de l'augmentation de la sécrétion de thyroxine, si nécessaire, un traitement anti-inflammatoire et des cytostatiques sont prescrits. Dans le cas d'une augmentation prononcée du niveau d'hormones thyroïdiennes qui ne peuvent pas être traitées par des méthodes de traitement conservateur, celles-ci ont recours à l'ablation du lobe thyroïdien ou à l'extraction complète de la glande. Après la chirurgie, il est nécessaire de prescrire un traitement hormonal substitutif par la thyroxine.

Diminution de l'hormone thyroxine

Lors de l'étude des niveaux d'hormones, des experts expérimentés recommandent toujours de faire un don de sang pour la recherche dans plusieurs laboratoires simultanément, par exemple dans deux laboratoires indépendants l'un de l'autre. Cela est dû au fait qu'il y a toujours un risque d'erreur, une diminution de la qualité des réactifs, l'effet du facteur humain, le non-respect des conditions de transport du matériel. Toutefois, si la déficience en hormone thyroxine est confirmée de manière fiable par au moins deux sources, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi et à un traitement de la pathologie identifiée.

Une diminution des taux de thyroxine, comme d’autres hormones, peut être physiologique et pathologique.

La thyroxine diminue physiologiquement avec un effort physique prolongé et excessif, ainsi que pendant la phase résistante de la réaction de stress.

Le manque de thyroxine dans le corps au cours de la pathologie est observé dans les cas suivants:

  • Diminution de la fonction thyroïdienne avec le développement de l'hypothyroïdie
  • Diverses maladies aiguës et subaiguës
  • Contact principal
  • Prise de dexaméthasone et de certains autres médicaments, y compris le surdosage de l'hyperthyroïdie
  • Opérations chirurgicales sur la glande thyroïde - résection du lobe thyroïdien, thyroïdectomie
  • Thyroïdite auto-immune
  • Dommages à l'hypophyse, accompagnés d'une diminution de la sécrétion de TSH
  • Contraceptifs hormonaux
  • Manque d'iode dans le corps, certains régimes avec une quantité limitée de la composante protéique de l'alimentation.

L'absence de thyroxine entraîne des troubles non spécifiques chez les patients présentant une fatigue accrue, un syndrome de fatigue chronique, des problèmes de mémoire, d'attention, de peau, de pilosité, un gonflement, une prise de poids non motivée, une dépression, une apathie, une aggravation des processus de digestion accompagnés femmes - diminution de la libido et des troubles menstruels.

La déficience en thyroxine chez les enfants est difficile à diagnostiquer cliniquement, aussi les parents demandent-ils plus souvent de l'aide en cas d'hypothyroïdie importante et prolongée. Les conséquences d'un déficit en thyroxine chez l'enfant sont en violation des processus de développement de nombreux organes et systèmes, de troubles du développement sexuel, du développement du système nerveux central, de l'intelligence.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

La nourriture est un besoin humain fondamental. Le corps signale un manque de nutriments, un déficit énergétique, une sensation de faim. Cette réponse est fournie par l'hormone ghréline.

Beaucoup entendent souvent l'expression "échec hormonal", en particulier en ce qui concerne le corps de la femme. Mais tout le monde ne comprend pas ce que c'est et comment cela peut affecter la santé.

Ivan Drozdov 12/21/2017 0 commentaires Le cerveau humain, en tant qu'organe principal du système nerveux central, est constitué de nombreux départements, qui exercent chacun certaines fonctions vitales.