Principal / Enquête

Méthodes de régulation des androgènes dans l'hyperandrogénie féminine

Les androgènes sont des hormones, dont la testostérone. Il s’agit d’une hormone masculine, mais elle doit être présente en quantité suffisante dans le corps de la femme. Une augmentation de la testostérone conduit au développement de l'hyperandrogénie.

La maladie provoque divers troubles de l’état de santé de la femme, notamment l’arrêt des règles et la stérilité. Déterminer la présence de la maladie aidera à contacter en temps opportun un spécialiste et un diagnostic.

La testostérone chez les femmes

Les androgènes sont nécessaires au corps féminin pour le développement correct du squelette et des muscles, pour le fonctionnement normal des glandes sébacées et mammaires. Grâce à la testostérone, une femme a un désir sexuel et est de bonne humeur. Une quantité accrue de l'hormone peut altérer le fonctionnement de certains organes, ce qui entraîne souvent des conséquences indésirables.

Normalement, chez les femmes âgées de plus de 10 ans, les androgènes doivent être déterminés à raison de 0,45 à 3,75 nmol par litre. Il y a des périodes où l'indicateur peut augmenter ou diminuer. Par exemple, après la menstruation, le niveau de l'hormone diminue de manière significative et augmente pendant la grossesse.

Pour une femme, il sera dangereux d'augmenter la testostérone, car l'ensemble des niveaux hormonaux changera. Souvent, les filles arrêtent leurs menstruations, ce qui peut entraîner une stérilité ou des problèmes de conception. Certaines femmes en raison de l'augmentation des androgènes ne peuvent pas porter l'enfant. Par conséquent, toutes les femmes qui envisagent une conception, il est recommandé de faire un dépistage afin de déterminer le niveau d'hormone mâle.

Les symptômes

L'augmentation de la testostérone est déterminée par les caractéristiques externes suivantes:

  • Des poils foncés peuvent apparaître sur des parties du corps telles que la poitrine, les jambes, l'abdomen, ainsi que sur le visage.
  • La peau due à la sécheresse peut s'écailler et se fissurer, ce qui contribue à l'apparition de l'acné, de la séborrhée et d'autres maladies de la peau.
  • Les cheveux sur la tête tombent parfois, leur teneur en graisse augmente.
  • Le corps acquiert progressivement des traits masculins.
  • La voix devient rugueuse.

Il y a des signes internes plus graves auxquels vous devriez faire attention en premier lieu:

  • Désir sexuel et activité physique réduits.
  • Perturbations du cycle menstruel ou manque de menstruation.
  • Agression, mauvaise humeur, état dépressif.

L'hyperandrogénie contribue au développement de maladies graves. Si les premiers symptômes apparaissent, vous devez contacter la clinique.

Raisons

Pour résoudre le problème de la réduction de l'androgène, vous devez connaître les raisons qui contribuent à son augmentation. Les principales raisons de la survenue possible d'hyperandrogénie chez les femmes sont les suivantes:

  • L'apparition du syndrome andrenogenital. Cela se produit en raison d'une violation des glandes surrénales ou des ovaires. Ces organes sont impliqués dans le développement des hormones mâles. Lorsque des dysfonctionnements surviennent dans leur travail, la production d'hormones se produit en plus grande quantité.
  • Affecte l'augmentation de la testostérone et la présence d'une tumeur bénigne ou maligne des ovaires ou des glandes surrénales.
  • Les maladies endocriniennes peuvent également provoquer le développement de l'hyperandrogénie.

Les niveaux de testostérone n'augmentent pas toujours à cause de la maladie. Les filles qui suivent un régime végétarien et ne consomment pas de nourriture pour animaux provoquent souvent une augmentation de l'hormone mâle. La testostérone peut dépasser les normes admissibles chez les femmes en raison de la prise de certains médicaments ou en raison de particularités de la génétique de l’organisme.

Diagnostics

Afin de déterminer la présence de la maladie, une femme doit être examinée dans une clinique. Tout d'abord, on lui proposera de passer un test sanguin qui aidera à déterminer le niveau de testostérone dans le corps. Pour que l’analyse donne un résultat fiable, la femme doit observer les points suivants:

  • L'analyse doit être effectuée certains jours du cycle menstruel (du 3 au 5 ou du 8 au 10).
  • La veille du test, évitez le stress et évitez les rapports sexuels. L'activité physique est également contre-indiquée.
  • Avant de procéder à l'analyse, vous devez vous reposer, vous calmer et essayer de ne pas fumer pendant 2 heures.

Si le résultat indique une augmentation du taux d'hormones mâles dans le sang, vous devrez consulter le médecin qui vous prescrira le traitement.

Parfois, un diagnostic supplémentaire consiste à effectuer une échographie des organes pelviens et des glandes surrénales.

Traitement médicamenteux

Est-il possible de guérir l'hyperandrogénie? Pour que le traitement donne un résultat positif, il est préférable de combiner les méthodes de la médecine traditionnelle avec des recettes traditionnelles.

Les médicaments doivent être prescrits par un médecin après un examen complet du patient. Si la cause de la maladie est en violation du travail du foie, on prescrit à la femme de la gestrinone ou du dinazol. En cas d'augmentation de la testostérone pour d'autres raisons, il est possible de prescrire des médicaments antiandrogéniques, par exemple Janine ou Yarin. Des médicaments tels que la ziprotérone, la dexaméthasone, la digitale, etc. aideront à réduire la testostérone.

Le médecin sélectionne les médicaments individuellement, en tenant compte des résultats des analyses et des caractéristiques individuelles du corps de la femme. Les médicaments visent à modifier les niveaux hormonaux et à réduire la testostérone.

Dans de rares cas, le médecin peut prescrire un traitement à base de médicaments hormonaux. Cette méthode de traitement n'est utilisée que lorsque le niveau d'hormone est très élevé et constitue une menace pour la vie de la femme.

Traitement des remèdes populaires

Réduire le niveau de testostérone et les méthodes de la médecine traditionnelle. Mais dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin, un choix indépendant des fonds peut être dangereux. Remèdes populaires qui aident à guérir l'hyperandrogénie:

  • L'utilisation de certaines herbes (racine de réglisse en combinaison avec la racine de Marin, onagre, Vitex sacré, Dyaglelya, etc.).
  • Bouillon menthe poivrée. Il suffit de l'utiliser seulement deux fois par jour, 200 ml. L'effet sera perceptible très rapidement.
  • La plante zimitsifugu est un antiandrogène puissant.

Un traitement opportun donnera un résultat positif et aidera à réduire les niveaux de testostérone à des niveaux normaux.

Nutrition avec hyperandrogénie

La cause de cette maladie est souvent la mauvaise alimentation de la femme, qui exclut la nourriture des animaux. Comment réduire? Vous pouvez réduire les androgènes si vous abandonnez complètement le végétarisme et incluez la viande et les aliments d'origine animale dans le programme de nutrition.

Une femme avec un taux de testostérone élevé devrait manger des produits laitiers et du pain blanc tous les jours. Dans le menu, vous devez également inclure des légumes frits, du miel, du soja et des huiles végétales. Les aliments doivent être assaisonnés avec une petite quantité de sel et du sucre doit être ajouté au thé ou au café.

Si une femme a un excès de poids, elle doit choisir une méthode autre que le régime alimentaire pour perdre du poids. De nombreux experts conseillent de faire du yoga. Cela aidera à nettoyer et à restaurer le corps, tout en contribuant au bon fonctionnement du système endocrinien. L'effet va apporter et des cours de pilates.

Chaque femme doit surveiller le niveau de testostérone dans le corps, à temps pour établir un diagnostic et un traitement. Une faible quantité d’hormone mâle affecte négativement le travail du corps. Par conséquent, il est préférable que le niveau d'hormones soit normal.

Comment réduire la testostérone chez les femmes sans hormones: règles de nutrition, recettes de remèdes populaires et activité physique

Dans le contexte des pathologies endocriniennes, lors de la prise de certains médicaments avec un régime inadéquat, des signes indiquent un problème grave: la testostérone est élevée. Chez les femmes, la concentration en androgènes ne doit pas dépasser les valeurs autorisées: des processus négatifs se développent, des signes externes apparaissent, des changements de comportement.

Que faire si la testostérone est élevée? N'insistez pas pour prendre des composés hormonaux si les écarts n'atteignent pas des valeurs critiques. Pour réduire le niveau d'hormone stéroïde, il existe de nombreux remèdes populaires, des remèdes à base de plantes. En combinaison avec une nutrition adéquate, un régime journalier optimal, d'autres mesures peuvent réduire les niveaux d'androgènes sans hormones.

Causes et symptômes de l'augmentation de la testostérone

La concentration d'hormones sexuelles mâles dans le corps féminin est beaucoup plus basse que celle des hommes, mais les déviations du niveau d'androgènes affectent la fonction de reproduction, le système musculo-squelettique, l'humeur, l'état des glandes sébacées, les cheveux et la peau. Le développement de l'hyperandrogénie est une conséquence de la progression de diverses pathologies et de l'action d'autres facteurs provoquants.

Causes de l'augmentation de la testostérone chez les femmes:

  • dysfonctionnement de l'hypophyse;
  • prédisposition génétique;
  • utilisation de contraceptifs oraux, barbituriques, stéroïdes anabolisants;
  • hyperfonctionnements surrénaliens;
  • les addictions aux bonbons contenant des colorants synthétiques, des arômes, des glucides "rapides";
  • processus pathologiques dans les ovaires, y compris la nature maligne.

À l'approche du travail et pendant la période d'ovulation, les indices d'androgènes augmentent, mais ils redeviennent normaux après une certaine période. Le processus est considéré comme physiologique, la correction n’est pas nécessaire.

En savoir plus sur les symptômes caractéristiques et les traitements efficaces pour la thyroïde thyroïdienne de Hashimoto.

Informez-vous sur les symptômes d'hypofonction de la glande thyroïde, ainsi que sur les options de traitement pour le mal à cette adresse.

Les caractéristiques de l'hyperandrogénie et de l'augmentation de la testostérone chez les femmes:

  • la libido augmente de manière significative;
  • une femme devient agressive, sans raison, irritée, des accès de colère incontrôlables apparaissent;
  • le cycle devient irrégulier, saignement mensuel - rare ou complètement absent;
  • La silhouette ressemble plus à celle d’un homme: larges épaules associées à un bassin étroit, la couche de graisse sur les hanches diminue;
  • les cheveux deviennent de plus en plus minces, divers degrés d'alopécie se forment;
  • l'infertilité se développe;
  • les glandes mammaires sont réduites;
  • la graisse des cheveux et de la peau augmente;
  • augmentation de l'endurance, l'entraînement entraîne une augmentation de la masse musculaire;
  • sur le visage (au-dessus de la lèvre supérieure) et les poils poussent activement;
  • voix grossière.

Comment baisser sans hormones

Lorsqu'elle identifie des signes d'hyperandrogénie, une femme, quel que soit son âge, doit consulter un endocrinologue et un gynécologue. Assurez-vous d'examiner une adolescente à la puberté lorsque des signes d'excès de testostérone apparaissent. Il est important de stabiliser le niveau d'hormone stéroïde à temps pour éviter les troubles de la reproduction à l'avenir, afin de prévenir les actions éruptions cutanées dans le contexte de l'hypersexualité hormonale.

Règles et caractéristiques de la nutrition

Nous devrons exclure ou limiter fortement le menu:

  • produits contenant du zinc et du magnésium (augmentation du taux de testostérone). Les graines de citrouille et de tournesol, le foie et la langue de bœuf, les abats, les lentilles, les haricots, les noix, le chocolat et les huîtres doivent être consommés en quantité minimale et rarement;
  • la margarine, les graisses animales et les glucides «rapides» doivent être exclus du régime alimentaire. Les noms peu utiles provoquent non seulement une augmentation du niveau d'hormones sexuelles mâles, mais accélèrent également l'accumulation de cholestérol nocif, provoquent l'obésité et ont un effet négatif sur les organes digestifs. La margarine, le saindoux, à tartiner, remplaçant le beurre, ne doivent pas être utilisés même après normalisation de l'équilibre hormonal;
  • thé fort, le café provoque des fluctuations dans le niveau d'androgènes, affecte négativement les hormones. La caféine est nocive pour la santé. En quantité immense, des boissons tonifiantes perturbent le fonctionnement du corps, provoquent une excitabilité accrue du système nerveux central, provoquent de l'insomnie. Si une femme décide de baisser le niveau de testostérone sans hormones, vous devez alors remplacer les boissons par de la caféine par une décoction à base de plantes, du thé avec des feuilles de menthe, de la mûre, de la mélisse, de la racine de chicorée;
  • l'alcool, l'énergie doit être exclue: irritabilité, insomnie, indigestion, destruction du système nerveux, effet négatif sur le foie - seule une petite liste de réactions indésirables;
  • les sucreries contenant des ingrédients synthétiques doivent être remplacées par des noms avec fructose, baies, guimauve, marmelade à base d'ingrédients naturels et de substituts de saccharose. Chaque jour, vous devez manger des fruits frais. Indice glycémique bas, concentration élevée en acides de fruits, pectines, vitamines sont les pommes vertes, les prunes rouges, les cerises, les cassis, les mûres. Les agrumes, en particulier les citrons, les pomelos et les pamplemousses, sont utiles pour normaliser le métabolisme et brûler les excès de graisse.

Il est utile d'utiliser:

  • des bouillies;
  • produits laitiers fermentés;
  • glucides complexes;
  • le son;
  • viande de poulet et de dinde;
  • la farine d'avoine;
  • viande de lapin;
  • tisanes;
  • soupes de légumes;
  • le brocoli et le chou-fleur.

Activité physique

Une charge modérée sur les muscles est nécessaire à tout niveau de testostérone. Ne refusez pas de vous rendre au gymnase: vous devez pratiquer des activités sportives sans charges lourdes. Le yoga, la danse, le pilates, la natation, l’aérobique et la marche sont des directions idéales pour garder la forme et stabiliser les niveaux hormonaux.

Au cours de la période de normalisation du niveau d'androgènes actifs, vous ne devez pas pratiquer de sport pour atteindre des objectifs dont vous avez besoin de faire preuve d'agressivité, d'endurance, de maintenir un rythme d'exercice élevé. L'haltérophilie, la forme physique sous charge, la course, le football, la musculation et le basket-ball ne conviennent pas aux femmes présentant un excès de testostérone.

En savoir plus sur les causes et le traitement de l'induration douloureuse du sein pendant l'allaitement.

Quels tests doivent être testés pour les hormones et comment se préparer pour l'étude? La réponse est dans cet article.

Allez sur http://vse-o-gormonah.com/vneshnaja-sekretsija/grudnye/listovidnaya-fibroadenoma.html et découvrez les cas dans lesquels une opération est réalisée pour enlever le fibroadénome de la feuille de la glande mammaire.

Remèdes et recettes populaires

Pour réduire la concentration de testostérone, les herboristes recommandent des formulations maison à base d'ingrédients abordables et peu coûteux. Avant de commencer à utiliser des remèdes populaires, vous devez consulter un endocrinologue et un gynécologue. Les recettes proposées ne contiennent pas d'ingrédients irritants, conviennent à la plupart des femmes.

Des moyens éprouvés:

  • infusion de graines de lin. Un "remède à la maison" simple et efficace pour la normalisation des niveaux hormonaux, avec une concentration élevée de lignanes et d’acides précieux Oméga-3. Placez une cuillerée à thé de graines entières dans un verre, versez de l'eau bouillante - 100 ml, couvrez le récipient. Au bout de 20 minutes, buvez une partie de la perfusion: un liquide huileux au goût léger contient un pourcentage élevé de phytoestrogènes. Graines enflées à manger, boire l'infusion restante. Pour un effet thérapeutique maximal, utilisez la boisson de guérison chaque matin avant les repas. Avec la réception régulière d'un remède naturel, les hormones se stabilisent, les symptômes du syndrome prémenstruel et de la ménopause s'atténuent ou disparaissent;
  • gelée d'avoine Il faudra de l'avoine crue. Le soir, versez un produit naturel dans une casserole en émail (prenez seulement 1 tasse de grains), versez 250 ml d'eau froide et laissez-le de manière à ce que la matière première soit gonflée. Dans la matinée, mettez la masse sur un feu lent, puis une demi-heure, laissez refroidir la gelée, passez le produit naturel à travers un tamis. Chaque jour, vous devez vous procurer 2 tasses de gelée saine contenant des phytoestrogènes. La durée du traitement est de 2 semaines. N'utilisez pas le pudding à l'avoine à forte dose pendant trop longtemps: une consommation excessive d'œstrogènes ne fait pas moins de mal que de fortes concentrations d'hormones sexuelles mâles;
  • thé à la menthe. Un remède efficace avec un arôme agréable réduit non seulement la production de testostérone, mais également apaise, supprime les maux de tête, affecte positivement le tonus vasculaire et le cœur. Pour préparer une boisson saine, vous aurez besoin de deux ou trois petites feuilles de menthe et d'une tasse d'eau bouillante. Connectez les composants, couvrez le récipient avec une soucoupe, laissez-le infuser pendant 10 minutes. Avant utilisation, vous pouvez ajouter une cuillère à café de miel au thé à la menthe. La boisson est agréable à boire chaude, chaude et froide, en fonction de la saison;
  • décoction à base de racine de réglisse. Remède éprouvé pour la correction des niveaux hormonaux. Pour préparer le bouillon, il faudra 2 c. l matières premières hachées et un demi-litre d'eau chaude. Faites bouillir un remède naturel à feu doux pendant 10 minutes, laissez infuser. Filtrer le liquide refroidi, manger avant un repas (15 minutes) deux fois par jour. La durée du traitement est de 20 jours.
  • graines de sésame. Le produit naturel contient un pourcentage élevé de lignanes - des substances qui inhibent la transformation de la testostérone. Chaque jour après un repas ou pendant un repas (le matin et le déjeuner), vous devez utiliser une cuillère à café de graines de sésame. Vous pouvez ajouter des graines aux salades, sauces, casseroles, faire de la panure pour le filet de poulet. Ne dépassez pas le taux journalier: pour que les effets bénéfiques sur le corps de la femme suffisent pour obtenir 2 cuillerées à thé de remèdes naturels.

Pour plus d'informations sur la façon de réduire les niveaux de testostérone chez les femmes de manière naturelle sans hormones utilisant de la nourriture, découvrez la vidéo suivante:

Androgènes élevés dans le sang des femmes: symptômes et moyens de réduire

La combinaison et l’ensemble de certaines hormones forment l’apparence d’une femme et lui confèrent des qualités internes.

C'est aussi une voix douce et douce, des lignes arrondies, une peau veloutée, la capacité de concevoir et de mener à bien un enfant.

Parfois, pour certaines raisons, une défaillance du système endocrinien de la femme se produit: le niveau d’androgènes (hormone sexuelle masculine) augmente, ce qui provoque des troubles dans le corps du beau sexe.

Raisons pour élever

Les principales causes qui stimulent la production excessive d’androgènes sont les suivantes:

  • néoplasmes dans les glandes surrénales et les ovaires;
  • des anomalies dans le travail des glandes endocrines;
  • scléroplastie des glandes génitales féminines (ovaires);
  • dysfonctionnement du cortex surrénalien - syndrome adrénogénital.

Dans le même temps, l’augmentation de la quantité d’hormones mâles est influencée par la diminution des indicateurs quantitatifs de la globuline. La globuline étant synthétisée par le foie, les troubles fonctionnels de cet organe peuvent facilement provoquer une sécrétion excessive d'androgènes.

Symptômes et signes

Dans la moitié plus faible de l’humanité, les manifestations d’un excès d’hormones sexuelles mâles peuvent être manifestes et cachées.

Les changements invisibles dans la communauté médicale incluent des changements et des défaillances dans le fonctionnement des systèmes et organes internes:

  • violation et perturbation de l'activité des ovaires et de leurs maladies;
  • taux d'insuline élevé dans le test sanguin;
  • cycle féminin monophasique, caractérisé par le manque de production de l’ovule mûr et conduisant à la stérilité.

Les expressions visibles de la présence d'hyperandrogénie (GA) se manifestent sous la forme:

  • défauts cosmétiques - acné, inflammation et desquamation de la peau du visage, atrophie des membres et des muscles;
  • augmentation de la croissance des cheveux sur le corps. La croissance des cheveux est plus intense au niveau de la poitrine, du dos, du menton, de la lèvre supérieure, des épaules et des hanches. Parallèlement à cela, des taches chauves peuvent se former dans les cheveux;
  • une forte augmentation du poids corporel, conduisant à l'obésité;
  • augmentation de l'intensité dans les glandes sébacées, réduisant le timbre de la voix.

En plus de la présence des symptômes de l'AH susmentionnés, les femmes se plaignent de fatigue non naturelle, de découragement, d'agressivité et d'une sensibilité accrue à diverses maladies infectieuses.

Recherche et évaluation

ISA est calculé par l'algorithme suivant:

ISA = testostérone totale / globuline.

L'augmentation de la valeur d'indice indique un ovaire polykystique et l'hirsutisme.

Moyens de réduire

Avec le problème de l'hyperandrogénie, les patients sont référés à différents médecins. Il est possible d'impliquer un gynécologue, un endocrinologue, un médecin généraliste, un trichologue et un dermatologue dans l'étude de la pathologie et de son traitement.

Ce n'est qu'après un examen complet et la détermination des causes exactes de la maladie que le médecin traitant prescrit un médicament. Afin de réduire le niveau maximum d'androgènes, des médicaments tels que la metformine, les progestagènes, les contraceptifs oraux combinés, Janine, Diane-35, le dexométhasone et d'autres sont prescrits.

Les médicaments doivent être sous la stricte surveillance d'un médecin et des tests réguliers. L'automédication est strictement interdite.

Si l'état du patient n'est pas critique et que le niveau d'androgènes n'est pas si élevé, il est possible d'abaisser et de normaliser les hormones avec certains produits qui devraient être inclus dans le menu quotidien. Miel, huiles végétales, soja, crème, sucre - ceci est une liste incomplète des produits alimentaires recommandés pour le traitement.

La correction des indicateurs quantitatifs d'androgènes est également possible avec l'utilisation de remèdes populaires. La consommation de décoctions d'angélique, de racine de réglisse, de chardon-Marie, de pivoine et de menthe, ainsi que de graines de citrouille et de graines de lin aura un effet positif sur les hormones.

Il est très utile, en présence d'une telle maladie, de boire du thé vert en quantité illimitée. Selon de nombreux chercheurs, le sport et le yoga normalisent et stabilisent le niveau d'hormones sexuelles masculines, mais l'exercice devrait être permanent.

Comment identifier et traiter les androgènes élevés chez les femmes, consultez le conseil du médecin dans la vidéo suivante:

Signes d'excès d'androgènes chez les femmes et comment réduire leur niveau de remèdes populaires

Les hormones sexuelles mâles, ce qu’elles veulent dire quand elles parlent d’androgènes, sont également présentes chez les femmes de tout âge. Qu'est-ce qui dépend dans le corps du niveau d'androgènes chez les femmes. Lorsque les androgènes chez les femmes ne dépassent pas les limites de la norme, cela leur permet de rester en bonne santé tout en préservant la beauté extérieure. Une surabondance de stéroïdes indique un trouble endocrinien et provoque la manifestation de qualités plus propres à l'homme. L'échec hormonal ne passe pas inaperçu, le niveau accru d'androgènes rend une femme raffinée trop courageuse pour la personne en fonction de signes et de comportements extérieurs.

Fort et courageux: comme c'est naturel

L'hyperandrogénie est bonne ou mauvaise, la réponse est sans équivoque. La production accrue d'hormones androgènes chez les femmes, plus caractéristique de la partie masculine de l'humanité, est un déséquilibre dangereux, qui peut se manifester de l'hirsutisme «inoffensif» au syndrome viral. Dans tous les cas, même un indicateur légèrement accru d’androgènes provoque une discorde dans le fonctionnement du corps de la femme, qui se heurte à la manifestation des signes les plus courants.

Quels symptômes indiquent un excès d'androgènes chez les femmes, analyse:

L'hyperandrogénie est l'un des maillons de la pathogénie du développement de la maladie des glandes sébacées et des follicules pileux. Un taux élevé d'androgènes dans le corps de la femme provoque un blocage des canaux excréteurs, ce qui est souvent observé pendant la période pubertaire. Les hormones androgènes chez les adolescents provoquent des éruptions cutanées caractéristiques sur le visage, mais disparaissent à un certain âge. Si les symptômes de séborrhée et d’acné persistent chez une femme mature, c’est une raison pour être examiné par un endocrinologue et un gynécologue, car, dans la plupart des cas, il peut s’agir d’un ovaire polykystique.

  • L'hirsutisme

Les androgènes dans le corps de la femme peuvent déclencher l'hirsutisme. Pour la plupart des femmes, c'est un coup dur pour l'apparence. Une fille avec un excès de poils sur le corps et le visage n’a pas l’air attrayant, surtout si elle se trouve dans des endroits plus familiers aux hommes. De plus, les cheveux de douceur (duvet) et de la lumière deviennent terminaux, durs et rêches.

Les symptômes d'une augmentation du niveau d'androgènes chez les femmes peuvent se manifester en présence d'alopécie, de calvitie. Ce qui caractérise les hommes devient une catastrophe pour les femmes quand elles ont des «taches chauves» sur la couronne, les tempes ou la partie frontale de la tête. L'examen et l'analyse des signes indiquent un hyperandrogénisme long et élevé, ce qui se produit lorsqu'il y a des néoplasmes sécrétant des androgènes dans le corps.

Syndrome viril

La virilisation peut être envisagée séparément, dans le cas où les hormones androgènes de la femme présentent une élévation maximale et que, en fait, le principal trait sexuel disparaît, laissant la place à la formation de caractéristiques sexuelles masculines typiques. Bien sûr, la virilisation ne signifie pas une renaissance complète avec un ensemble typique de vertus indiquant qu'il s'agit d'un gars brutal.

Malheureusement, extérieurement, une personne acquiert une apparence peu typique à la fois pour une femme et pour un homme: le facteur principal de ce type de renaissance est l'adrénoblastome et la tekomatose des ovaires. Parfois, l'analyse montre la présence de tumeurs surrénaliennes produisant des surrénales.

La liste des symptômes caractéristiques du syndrome viril:

  • Faible timbre de voix.
  • Augmenter le clitoris.
  • La formation du corps masculin.
  • Aménorrhée, l'incapacité de concevoir un enfant.
  • Augmentation du désir sexuel.

En outre, il peut y avoir acné, alopécie et croissance musculaire excessive. Un exemple de virilisation peut servir de femme prenant des stéroïdes et pratiquant la musculation, fascinée par la formation de muscles et n'ayant pas remarqué de net changement d'apparence.

Quand les oestrogènes "vont"

Le niveau d'oestrogène chez les femmes en détermine beaucoup, les symptômes de leur déficience déterminent diverses pathologies, le manque d'hormones sexuelles féminines entraîne une perturbation des organes et des systèmes, ainsi qu'un vieillissement prématuré.

La réduction des œstrogènes conduit souvent à une mauvaise santé, notamment:

  1. La pression artérielle saute.
  2. Violation de la thermorégulation, la jette dans la chaleur, puis dans le froid.
  3. Mauvaise humeur, perte de force et faiblesse constante.

Le déséquilibre hormonal peut affecter tout le corps, une personne commence à «perdre du terrain» et d'un énergique, plein de vitalité et de projets, se transforme en une «épave» souffrant de troubles de la mémoire, de manque de concentration.

Les symptômes de réduction des œstrogènes à l'âge adulte, en particulier après le début de la ménopause, sont exprimés en diminution de la densité osseuse. C'est pourquoi les fractures complexes sont si fréquentes pendant la période post-ménopausique.

Le manque d'œstrogènes pendant la période pubère provoque un retard dans le développement sexuel, une augmentation des poils, la menstruation est tardive et une stérilité se développe à l'avenir.

L’incapacité de concevoir est le principal symptôme du manque d’oestrogènes chez les femmes, c’est ce fait qui les conduit chez le gynécologue, les obligeant à se soumettre à une liste d’études et à un traitement approprié.

Sortir ce qu'il est

Il n’ya rien de plus naturel qu’une femme masculine, bien que ce soit le cas et que les médecins aient appris à faire face à un excès d’androgènes chez les femmes.

Avant de décider comment réduire l'excès d'hormones mâles (androgènes) dans le corps d'une femme, vous devez savoir quel indicateur d'androgènes est normal:

  1. Testostérone - 0,31 à 3,78 nmol / l.
  2. L'analyse sur DHEA-S est comprise entre 0,9 et 11,7 µmol / l.

Cet indicateur peut varier dans les deux sens, mais un excès d'hormones androgènes entraîne clairement de graves perturbations dans le corps et rend le corps grossier et masculin.

Réduire l'effet des hormones sexuelles mâles (androgènes) sur le corps d'une femme ne peut réussir que si la cause de l'échec hormonal a été établie avec précision. Ce qu'il faut faire - pour mener une enquête complète, en particulier, le facteur d'élévation d'androgènes peut être le suivant:

  • Changer dans la glande pituitaire.
  • Pathologie des glandes surrénales (tumeur).
  • Maladie de l'ovaire (polykystique).
  • Violation des processus métaboliques dans le corps.

La suite du traitement sera directement liée à la cause fondamentale qui a provoqué un excès d’androgènes. En particulier, le médecin réduira les indices élevés d’androgènes afin d’obtenir un résultat thérapeutique stable.

Options de traitement (si les niveaux d'androgènes sont élevés):

  • Conservateur. Assurez-vous de fixer un régime, un complexe d’entraînement et bien sûr de prendre des médicaments contenant de l’œstrogène. Des médicaments sont également nécessaires pour supprimer la production excessive d’androgènes, normalisant ainsi l’hypophyse.
  • En présence de pathologies provoquant un excès d'androgènes, prescrire un traitement visant à éliminer ces maladies. Lorsque les tumeurs effectuent une intervention chirurgicale.
  • La croissance des poils masculins à motifs masculins peut être éliminée si un certain nombre de procédures esthétiques sont utilisées pour éliminer l'excès de végétation.

En cas d'hypersensibilité aux androgènes, le traitement est ajusté en conséquence. Dans tous les cas, toutes les mesures thérapeutiques ne sont prescrites qu'après un examen complet, une analyse du contenu en hormones androgènes a été effectuée.

Influence des herbes et des recettes

Est-il possible de réduire le niveau d'androgènes à l'aide de méthodes traditionnelles ou non? De nombreux experts estiment que les agents antiandrogènes à base de plantes sont beaucoup plus efficaces dans le traitement que leurs homologues synthétiques. Dans les combinaisons bien équipées, non seulement ils éliminent le problème de santé, abaissent le niveau d'androgènes, mais améliorent également de manière significative l'apparence des femmes.

Saw Palmetto - Cette substance est considérée comme l'une des substances les plus puissantes, capable de réduire la quantité d'androgènes dans le sang. Sa combinaison avec la vitamine B6 et le Zn présente un excellent effet sans effets secondaires. Cure de traitement, de 6-7 mois.

Rinfoltil - un médicament pour le traitement de l'alopécie, est basé sur le palmier nain et peut réduire le niveau d'hormones sexuelles mâles (androgènes).

Klopogon (Tsimitsifuga) - est un outil efficace pouvant remplacer le traitement hormonal traditionnel, indiqué pour les femmes après le début de la ménopause. Il a un effet antiandrogène suffisant pour soigner l'alopécie et l'hirsutisme.

Prutnyak - agit sur le système hypothalamo-hypophysaire, normalise l'équilibre entre LH et FSH, la progestérone, la prolactine, régule le cycle menstruel.

Il convient de rappeler que les hormones jouent un rôle important dans le fonctionnement normal de tout organisme (et des androgènes et des œstrogènes). Par conséquent, un examen et un traitement rapides sont nécessaires pour les hommes et les femmes.

Comment réduire les androgènes dans le corps d'une femme?

L'augmentation du niveau d'androgènes dans le sang d'une femme est le plus souvent envisagée dans le contexte d'une pathologie aussi courante que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). La maladie est répandue chez les jeunes femmes et est la cause de l'infertilité. Mais, outre l’impossibilité de concevoir, l’hyperandrogénie est à l’origine d’un certain nombre de problèmes liés à la peau, au poids, au métabolisme du glucose dans le corps. Réduire les androgènes est possible grâce aux médicaments modernes. Le traitement des maladies associées à une production accrue d'hormones mâles est effectué de manière globale et systématique, car cette maladie hormonale est accompagnée d'un certain nombre d'autres troubles métaboliques.

Hormones sexuelles masculines dans le corps féminin

Les principales hormones du corps féminin sont des œstrogènes. Ces substances sont responsables de l'apparence féminine et du travail harmonieux du corps. Ils fournissent un cycle menstruel normal, une grossesse et un accouchement, ainsi que l’apparition rapide de la ménopause. Le corps et la figure féminins, la voix, les mœurs et le comportement, l'absence de cheveux en excès - l'œstrogène fait de la femme une femme aussi bien que des androgènes chez les hommes.

Le rôle des hormones sexuelles mâles dans le corps d'une femme est important et ambigu. Ils sont produits en petites quantités dans les ovaires et les glandes surrénales. Leur production est régulée par l'hypophyse, à savoir la production d'hormones lutéinisantes et adrénocorticotropes (LH et ACTH).

Les androgènes chez une femme sont non seulement la testostérone bien connue. Les hormones sexuelles mâles sont représentées par les substances suivantes:

  1. Testostérone libre et liée.
  2. Dihydroépiandrostérone (DEA-sulfate).
  3. Androstènedione.

Une partie de la testostérone se forme dans les ovaires et les glandes surrénales, ainsi que par la conversion de l'androstènedione. Le sulfate de DEA est le produit de l'activité des glandes surrénales uniquement. Les œstrogènes chez les femmes sont également formés à partir de la préhormone androstenedione.

50% de la testostérone formée est associée à une protéine globuline spécifique dont la fonction est la liaison des stéroïdes sexuels (SHBG, hormone sexuelle), et 40% - à une albumine sanguine non spécifique (connexion se désintégrant facilement). Les protéines assurent le transport des hormones vers leurs récepteurs dans divers organes cibles, où la testostérone remplit sa fonction. Seulement 2% de la testostérone est dans le sang sous forme libre (testostérone libre).

Pour les hommes, le développement d'hormones sexuelles féminines par les testicules et les glandes surrénales est également caractéristique. La quantité normale d'œstrogènes assure le fonctionnement du cerveau, le juste équilibre entre le «bon» et le «mauvais» cholestérol, les échanges de calcium.

Pourquoi les androgènes augmentent-ils chez les femmes?

Le syndrome des ovaires polykystiques est la principale maladie qui accompagne un excès d’androgènes chez la femme. Avec cette pathologie, les ovaires sont eux-mêmes la source des hormones sexuelles mâles.

Dans le processus d’étude de la maladie, la relation entre l’hyperandrogénisme ovarien et une altération de la sensibilité à l’insuline a été établie. Il existe un lien prouvé entre la résistance à l’insuline, des taux d’insuline élevés et une quantité croissante d’androgènes dans le sang d’une femme. Ce qui vient en premier: l'hyperandrogénie ou la résistance à l'insuline n'est toujours pas claire. Une diminution de la sensibilité à l'insuline stimule la production excessive d'androgènes, ou vice versa. Mais il est certain que ces violations de l'environnement interne sont interdépendantes et nécessitent une approche intégrée du traitement.

Le plus souvent, la tendance à la production accrue d'hormones mâles est héréditaire, car la résistance à l'insuline ne s'accompagne pas toujours d'hyperandrogénie et de SOPK, elle ne peut que conduire à l'obésité ou au diabète.

La résistance à l'insuline signifie que les cellules du corps humain cessent de consommer du glucose sanguin, ce qui entraîne une augmentation du taux de sucre. Le glucose pénètre dans les cellules avec de l'insuline, mais les cellules y résistent. Le résultat de ces anomalies métaboliques est une augmentation du sucre et de l'insuline dans le sang. Les taux élevés d'insuline inhibent la production de SHBG, et la testostérone ne se lie pas aux protéines - elle circule librement dans le sang - c'est la forme libre de cet androgène biologiquement actif chez la femme. La testostérone libre en grande quantité commence à montrer ses effets conduisant à des symptômes d'hyperandrogénie et de maladies: diabète sucré de type 2, SOPK et obésité.

En plus du SOPK, les androgènes chez les femmes peuvent être augmentés dans les cas suivants:

  1. L'utilisation de médicaments ayant une activité androgène et antiandrogène.
  2. L'hypothyroïdie.
  3. Augmentation des niveaux de prolactine.
  4. Les tumeurs des ovaires et des glandes surrénales qui produisent l'hormone mâle.
  5. Certaines formes de dysfonctionnement congénital des glandes surrénales (syndrome adrénogénital).
  6. Le syndrome de Cushing.

Les conditions ci-dessus sont accompagnées de troubles hormonaux et peuvent également entraîner une augmentation du niveau d'hormones mâles.

Symptômes de la production excessive d'androgènes chez les femmes

On peut suspecter chez chaque femme des signes de forte teneur en hormones mâles, car les manifestations sont assez caractéristiques:

  1. Sur la peau du visage, le décolleté, le haut du dos apparaissent de l'acné et des comédons en grande quantité. Les peaux à problèmes sont difficiles à traiter en externe. Cela fait qu'une femme se tourne vers une esthéticienne et un dermatologue. Un taux élevé d'androgènes entraîne une augmentation de la production de sébum, des pores obstrués et une prolifération de bactéries. Les éruptions cutanées déclenchées par des troubles hormonaux ne peuvent être traitées que par le blocage de la synthèse excessive d'androgènes au moyen de médicaments.
  2. En surpoids.
  3. Croissance des cheveux sur le visage (menton, au-dessus de la lèvre supérieure), augmentation de la croissance des cheveux en dessous du nombril (type masculin) - hirsutisme.
  4. Changer le cycle menstruel dans le sens de son allongement, en réduisant la quantité de saignement.
  5. Infertilité due au manque d'ovulation.
  6. Acanthose noire - apparition de bandes sombres et de taches sur le dos et les côtés du cou, aux aisselles, sous les glandes mammaires.
  7. Rapports sexuels douloureux en raison de la faible production de lubrifiant.

Les symptômes ci-dessus indiquent un hyperandrogénie ovarienne et le SOPK. Mais, le niveau d'androgènes chez les femmes peut augmenter avec d'autres maladies:

  1. Hypothyroïdie - une diminution de la fonction thyroïdienne, conduit indirectement à une augmentation de la synthèse des androgènes par les glandes surrénales. Les symptômes de l'hypothyroïdie se réduisent à la faiblesse générale, à la fatigue, au gonflement du corps, à la prise de poids, à la réduction de la pression, à la performance mentale et à l'infertilité.
  2. La production accrue de prolactine chez les femmes entraîne également une androgénie surrénalienne. Symptômes de l'hyperprolactinémie: excrétion du lait maternel et augmentation de celle-ci, frigidité, troubles menstruels dans le sens de l'allongement, absence de menstruation, prise de poids.
  3. Le syndrome de Cushing se caractérise par un excès de poids (obésité abdominale), des amas graisseux sur le visage, le cou, les épaules, des joues hyperémiques, des fractures osseuses, une augmentation de la pilosité, des vergetures sur la peau, une soif (une augmentation du glucose).

Diagnostic de l'hyperandrogénie chez la femme

Un diagnostic correct de la cause de la production excessive d’androgènes est la clé du succès du traitement. Avant de prescrire des médicaments pour les femmes atteintes d'hyperandrogénie, un test sanguin détaillé est effectué à l'aide de tests modernes.

Avec l'hyperandrogénie ovarienne, les taux de 17-OH-progestérone et de sulfate de DEA sont normaux et l'hormone lutéinisante ainsi que le rapport LH / FSH sont augmentés. Lorsque la surrénale - 17-OH-progestérone et deja-sulfate a augmenté.

Effectuer un test avec la GnRH (GnRH) et l'hormone corticotrope (ACTH). Afin de déterminer la nature de l'augmentation du niveau d'androgènes dans le corps de la femme, le médecin traitant effectuera 2 tests:

  1. Pour l'identification des androgènes ovariens, GnRH - Dekapeptil 0,5 mg est prescrit. par voie sous-cutanée pendant 2-5 jours de menstruation. Les taux sanguins d'hormone lutéinisante (LH), de 17-OH-progestérone et de testostérone sont déterminés.
  2. La détermination de l'hyperandrogénie surrénalienne est réalisée avec la préparation ACTH - Sinakten 1 mg / ml par voie intramusculaire pendant 2-5 jours de menstruation. La quantité de testostérone, 17-OH-progestérone, cortisol est examinée dans le sang.

Avec le test sanguin pour les androgènes, il est nécessaire de passer un test de résistance à l'insuline: HOMA IR et CARO.

Une échographie des ovaires montre leurs modifications kystiques: le nombre de follicules atteint 12 ou plus, et la taille de chacun varie de 2 à 9 mm. Les ovaires sont élargis. Basé sur cette image exposer le diagnostic de SOPK.

Comment réduire les androgènes?

Le traitement traditionnel pour les taux élevés d'androgènes est:

  1. Normalisation du poids.
  2. Augmenter la sensibilité des cellules à l'insuline avec des médicaments.
  3. Blocage de la production excessive d'androgènes par des médicaments hormonaux.
  4. Restauration du cycle menstruel et de l'ovulation. Si nécessaire, sa stimulation.

Aux fortes valeurs d'androgènes, tout d'abord, faites attention à la présence de poids excessif. S'il en existe un, le bloc thérapeutique principal est la thérapie par le régime et l'exercice. Le tissu adipeux empêche l'insuline d'accéder aux cellules, ce qui entraîne une glycémie élevée et complique encore le traitement de l'hyperandrogénie.

La liste des principes de la thérapie de régime avec synthèse accrue d'androgènes:

  1. La normalisation de la nutrition est effectuée afin de corriger le métabolisme des lipides et des glucides.
  2. Il est nécessaire de réduire le contenu calorique total des aliments à 1200-1400 kcal par jour.
  3. 50% du régime devrait être composé de glucides, 15% de protéines et 35% de matières grasses.
  4. La préférence devrait être accordée aux graisses insaturées - végétales plutôt qu'animales. Les animaux ne devraient pas représenter plus d'un tiers de l'apport total en matières grasses. Graines de lin, tournesol, huile d'olive seront utiles. La viande ne devrait pas être grasse (lapin, veau) ni de poisson - les variétés grasses (maquereau, flétan, saumon), car l'huile de poisson contient des acides polyinsaturés essentiels qui abaissent le cholestérol pendant l'obésité androgène.
  5. Vous devez réduire votre alimentation en glucides simples (sucre, chocolat, bonbons, etc.). Ces produits peuvent être remplacés par des pommes, des agrumes et des fruits secs. Les aliments contenant des fibres grossières (son, pain de grains entiers, légumes) doivent être consommés quotidiennement.
  6. Parmi les produits laitiers, la préférence est donnée au yaourt, au fromage cottage et au kéfir avec une teneur en matière grasse pouvant atteindre 3%.
  7. Deux fois par semaine, organisez des journées de jeûne (concombre, pomme, fromage cottage).
  8. Il est nécessaire de prendre en compte l'indice glycémique des aliments consommés - il devrait être faible (pas plus de 70 unités). Ces produits comprennent: les légumes bouillis et frais, le riz non transformé, les fruits, le yogourt, les flocons d'avoine, le sarrasin, les légumineuses et le fromage cottage. Les plats contenant 70 à 100 unités de l’indice glycémique sont exclus: plats frits, pain blanc, bière, pâtes, cornflakes, pastèque, gaufres, biscuits, eau sucrée gazéifiée, riz blanc, sucre, chocolat au lait, carottes, miel, crème glacée.
  9. L'hyperandrogénie à jeun n'est pas traitée!

Une réduction de poids de 7% augmente considérablement la digestibilité du glucose.

Le traitement de résistance à l'insuline est effectué par la liste suivante de médicaments modernes:

Direction du traitement: augmenter la digestibilité du glucose par les cellules pour réduire ensuite la production d’androgènes. Les médicaments sont prescrits pour plusieurs mois.

Puisqu'il est possible de réduire les androgènes, qui sont excrétés de manière excessive par les glandes surrénales, il est uniquement possible avec des bloqueurs de former du sulfate de DEA, des médicaments hormonaux sont prescrits:

Des hormones sexuelles mâles élevées d'origine surrénalienne peuvent entraîner un avortement spontané. Par conséquent, si les androgènes surrénaliens sont surélevés, les médicaments de cette liste seront également prescrits pendant la grossesse pour prévenir les fausses couches.

Pour restaurer le cycle et l'ovulation, les contraceptifs oraux modernes contenant des œstrogènes sont prescrits - contraceptifs antiandrogéniques:

Les contraceptifs sont utilisés pour réduire le rapport LH / FSH et les ovaires commencent à ovuler. De plus, l'œstrogène normalise l'état de la glaire cervicale, ce qui est important pour le passage du sperme.

Si la grossesse n’a pas lieu, peu de temps après l’achèvement du traitement complexe, on choisit un médicament qui stimule l’ovulation. Les stimulants sont pris exclusivement après la perte de poids et la normalisation du métabolisme du glucose.

Comment réduire les androgènes avec des herbes?

Le traitement avec des remèdes populaires pour l'hyperandrogénie est effectué avec diverses herbes médicinales capables de bloquer les récepteurs aux androgènes ou de supprimer leurs produits. Ceux-ci comprennent:

  1. Les racines du pissenlit médicinal (tisane de pharmacie).
  2. Basilic: Une poignée de feuilles sont trempées dans 500 ml. eau chaude pendant la nuit. Boire le matin à jeun pendant une demi-tasse.
  3. Réglisse (réglisse de dragée).
  4. Tsimitsifuga (pharmacie Klimadinon, Estrovel, Remens).
  5. Menthe: 50 g de feuilles de menthe immergées dans 300 ml. eau chaude, insistez et prenez une demi-tasse 2 fois par jour.
  6. Germe de blé: consommé frais tous les matins.
  7. Les graines de lin peuvent être achetés à la pharmacie. Ils prennent 1 cuillère à soupe 1 fois par jour.
  8. Sauge: Les sachets de thé pharmaceutiques à la sauge sont consommés 3 fois par jour, préalablement trempés dans 200 ml d’eau bouillante.
  9. L'avoine non mûre est utilisée en décoction: pour 1 tasse d'avoine - 1 litre d'eau, laissez bouillir pendant une demi-heure, puis infusez pendant 3 jours. Prendre une demi-tasse 2 fois par jour.
  10. Le thé vert peut être bu dans sa forme traditionnelle ou en capsules (extrait).

Il est nécessaire de traiter les androgènes élevés pendant longtemps et de manière exhaustive, en respectant scrupuleusement toutes les instructions du médecin. Les ingrédients à base de plantes ne doivent que compléter et non remplacer le traitement traditionnel. En ce qui concerne le traitement de la résistance à l'insuline, les remèdes traditionnels ne sont pas efficaces.

Androgènes: quelles sont ces hormones chez la femme et quelles pathologies leur sont associées

Dans le corps de chaque belle femme sont produites des hormones sexuelles tant féminines que masculines (c'est-à-dire qu'elles sont produites par les organes sexuels). Chaque ensemble contrôle non seulement les fonctions de reproduction, mais également le travail de tous les systèmes internes. Et que se passe-t-il si un excès d'androgènes chez les femmes commence ou si le niveau d'oestrogène chez les femmes devient trop petit? Pourquoi est-ce dangereux? Quelles maladies causent ce qui devrait être fait pour restaurer les niveaux optimaux d'hormones?

Quels facteurs provoquent des échecs?

Il existe plusieurs types d'androgènes présents dans le corps des hommes et des femmes. Les principaux sont la production de testostérone et de sulfate de déhydroépiandrostérone (DEA-SO4) - ils sont les plus actifs.

Les androgènes présents dans le corps de la femme n'entraînent pas de conséquences négatives uniquement s'ils sont produits en quantités limitées. Le taux admissible est considéré comme étant de tels indicateurs par litre de sang:

  • Testostérone: 0,45 à 3,75 nanomoles.
  • Sulfate de déhydroépiandrostérone: 35-430 microgrammes.
  • Albumine: de 35 à 50 unités.
  • 17-OH progestérone: 0,07-2,90 ng.
  • Cortisol: 140 à 600 nanomoles.
  • Androstènedione: 0,73-10,75 nanomoles.

Si, pour une raison quelconque, une fille a un niveau accru d'androgènes ou, au contraire, un indicateur d'œstrogène chez la femme est trop faible, des symptômes désagréables se manifestent. Quels facteurs influencent la survenue de "pannes" hormonales dans le corps d'une femme? Vous trouverez ci-dessous une liste des raisons les plus courantes:

  1. Sous le contrôle de l'hypophyse, trop d'hormones mâles sont produites dans les ovaires et les glandes surrénales (on les appelle androgènes). Cette pathologie s'appelle l'hyperandrogénie. Une concentration élevée résulte d'une augmentation congénitale bénigne du nombre de cellules dans le cortex des glandes surrénales ou des ovaires (avec cette pathologie, les androgènes chez la femme peuvent être produits dans la même quantité que celle de l'homme mature). Peut survenir avec les ovaires polykystiques.
  2. Les hormones androgènes chez les belles femmes sont produites en quantité acceptable, mais le taux de composés protéiques SHBG et androgènes transportant l'albumine (par conséquent, les hormones restent inutilisées). Ceci est un symptôme de pathologies telles que le syndrome d'hypercortisol ou l'hyperostose.
  3. Les problèmes surviennent lorsque l'hypersensibilité aux androgènes, bien que les hormones mâles elles-mêmes soient présentes dans le sang du patient dans la quantité autorisée.

La prise de médicaments peut parfois entraîner une augmentation du niveau d'hormone.

Parfois, les hormones ne sont pas élevées en raison de maladies, mais en raison d'une mauvaise utilisation de médicaments, notamment d'androgènes. En raison d'autres médicaments, la quantité d'androgènes peut diminuer. Les facteurs affectant le niveau d'androgènes sont également les changements liés à l'âge (ménopause), un programme physique excessif, des aliments nocifs, le tabagisme, l'intoxication, l'obésité, la grossesse.

Manifestations de désordre dans le corps

Une augmentation du niveau d'androgènes chez les femmes se caractérise par des symptômes graves. Les signes de déséquilibre hormonal se manifesteront alors par les dysfonctionnements de presque tous les systèmes du corps.

Les femmes remarqueront ce symptôme immédiatement: des taux d'androgènes faibles et élevés entraîneront des changements de poids incontrôlés. Tout cela est dû au fait que les hormones contrôlent le métabolisme des graisses et des glucides, et lorsque le déséquilibre entre graisses et glucides commence à s'accumuler dans le corps de la femme. Lorsque le niveau d'androgènes est faible et que la quantité d'œstrogènes est trop élevée, la jeune fille commencera à faire le tour (des couches graisseuses particulièrement rapides seront recueillies dans l'abdomen et les prêtres). L'augmentation du niveau d'androgènes redistribue les dépôts - le corps de la femme est fabriqué selon le type masculin (la poitrine diminue en taille, le rapport taille / cuisses change. En outre, les toxines et le cholestérol commencent à être mal éliminés, ce qui contribue aux maladies cardiaques.

Des symptômes tels que l'aggravation de l'état des os, des muscles, des articulations et du cartilage peuvent résulter d'une augmentation ou d'une diminution des androgènes. Cela se manifeste par la fragilité de la structure, la propension aux dommages, aux blessures, aux fractures, au risque d'ostéoporose, d'ostéochondrose, de coxarthrose et d'autres pathologies. Une forte diminution de la testostérone libre est particulièrement dangereuse pour le système osseux.

Des perturbations des hormones peuvent réduire la sensibilité à l'insuline. Le niveau de cette substance dans le sang devient excessivement élevé et le second type de diabète commence à se développer.

Le diabète peut entraîner des perturbations hormonales.

  • Système nerveux

Avec les anomalies hormonales, des anomalies dépendantes des androgènes se développent. Le manque d'androgènes chez les femmes peut se traduire par une instabilité émotionnelle, une dépression, une fatigue excessive et une concentration réduite. Avec une augmentation du niveau d'androgènes, une agression, une irritabilité nerveuse, une hystérie, des migraines, une insomnie, des habitudes alimentaires, etc. peuvent apparaître.

Une femme avec un nombre instable d'androgènes a des menstruations irrégulières, une diminution du désir sexuel, des difficultés à concevoir un enfant (parfois l'impossibilité totale d'ovulation et d'infertilité). Augmente également le risque d'infections infectieuses et de cancer du système génito-urinaire.

Cela signifie que sous l'influence d'un niveau excessif d'androgènes, une belle dame développe les qualités physiologiques inhérentes aux représentants du sexe fort. Par exemple, la voix d'une fille peut devenir grossière, davantage de poils poussent sur le corps et, au contraire, sur la tête, les cheveux commencent à tomber.

Comment aider

Que faire si une femme a des problèmes d'androgènes? Il existe des traitements efficaces. Au tout début, il est nécessaire de passer des tests pour déterminer avec quelles hormones l'échec s'est produit.

Pour diagnostiquer une insuffisance hormonale, vous devez passer un test sanguin.

Comment le patient est-il examiné? Dans un premier temps, le médecin collecte l'anamnèse (pose des questions sur les symptômes gênants pour la femme), effectue un examen externe pour détecter la présence de manifestations externes d'insuffisance hormonale. Assurez-vous de passer un test sanguin (on parle d’analyse des hormones). Pour clarifier le diagnostic, vous pouvez avoir besoin du "profil hormonal" lorsque vous devez vous soumettre à un ensemble d'examens complexes: IRM, scanner, échographie de la thyroïde, hypothalamus, glandes surrénales, hypophyse ou tout autre organe impliqué dans la formation d'hormones.

L'analyse clinique aidera à établir le type de perturbation hormonale (déficit, excès, susceptibilité accrue aux hormones produites ou manque de protéines transportant des androgènes). C’est sur cette information que tout dépend de quel type de traitement, quels médicaments doivent être pris par une femme.

Une fois que les résultats du test sont prêts, le médecin détermine comment augmenter ou diminuer les androgènes, dresse une liste de médicaments ou de mesures de traitement plus radicales. Les méthodes de traitement dépendent de la cause identifiée de la maladie (par exemple, si l’échec des androgènes est causé par des tumeurs malignes, vous devrez alors prendre des médicaments puissants qui détruisent les cellules cancéreuses, la radiothérapie ou la chirurgie).

Un traitement supplémentaire consiste en un traitement médicamenteux visant à rétablir l'équilibre des hormones jusqu'à ce qu'il se normalise. Par exemple, une femme peut réduire l’augmentation de la quantité d’androgènes avec des contraceptifs contenant de l’acétate de cyprotérone et / ou des œstrogènes. Si la maladie est grave et irréversible, il est impossible de rétablir l'équilibre naturel des hormones. La femme devra alors boire de tels médicaments contenant des hormones tout au long de sa vie.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

La progestérone est l'une des hormones humaines les plus importantes.Avec une pénurie ou un excès de cette hormone peut être une violation du cycle, une douleur à la poitrine, une aménorrhée et des problèmes de conception.

La prolactine est une hormone qui occupe une place prépondérante dans le bon fonctionnement du système reproducteur humain. Le lobe antérieur de l'hypophyse est responsable de sa production.

Le problème avec le retard de la menstruation peut à tout moment affecter n'importe quelle femme. Un stress important, un changement de zone climatique, un changement radical dans la nutrition ou une maladie gynécologique peuvent provoquer un phénomène désagréable.