Principal / Hypoplasie

Les médicaments qui affectent le niveau de FSH dans le sang

Stockage et livraison de matériel pour la recherche

La stabilité de la FSH dans le plasma ou le sérum dans un tube fermé est maintenue pendant 2 semaines à la température ambiante ou entre + 40 ° C et + 80 ° C, pendant un an à –200 ° C.

La bilirubine (concentration 513 µmol / l), la lipémie à une concentration de triglycérides de 1 g / l n'interfèrent pas avec la détermination. Les fluctuations cycliques au cours de la journée sont de 50% et moins prononcées que celles de LH.

Conditions physiologiques entraînant des modifications du taux de FSH dans le sang

Chez les adolescents en période prépubère, la follitropine est plus faible que chez les adultes. Chez la femme, l’hormone folliculo-stimulante au milieu du cycle menstruel accompagne l’augmentation ovulatoire de la LH; lors de la phase lutéale, une diminution de la FSH se produit. Pendant la période post-ménopausique, le taux de FSH est presque 10 fois plus élevé qu'avant la ménopause. Pendant la grossesse, il y a une forte diminution du taux de FSH, presque indétectable. Chez les hommes, entre 60 et 65 ans, le taux de FSH augmente. En été, le niveau de FSH chez les hommes en bonne santé augmente.

Maladies et affections dans lesquelles des modifications du niveau de FSH dans le sang sont possibles

L'exercice physique chez certaines personnes entraîne une augmentation et chez d'autres, une diminution de la FSH; le jeûne, l'obésité, le contact avec le plomb, les interventions chirurgicales entraînent une diminution de la FSH; tabagisme, altération de la fonction rénale avec urémie, exposition aux rayons X provoquant une augmentation de la follitropine dans le plasma.

Les médicaments qui affectent le niveau de FSH dans le sang

Médicaments pour réduire la FSH: les stéroïdes anabolisants, la buséréline, la carbamazépine spirogeny conjugué, le danazol, le diéthylstilbestrol, la goséréline, le mégestrol, setranol, les contraceptifs oraux, fenoliafen, la phénytoïne, le pimozide, la pravastatine (pour le traitement pendant 2 ans), le stanozolol, les analogues d'hormone corticotropine au milieu de la phase lutéale (mais pas dans les autres phases) du cycle menstruel, le tamoxifène (chez les femmes ménopausées), le torémifène, l'acide valproïque; Bombésine, bromocriptine, cimétidine, clomiphène, hormone libérant de la gonadotrophine, hormone somatotrope.

L’augmentation de la FSH est favorisée par la prise de médicaments tels que l’hormone de libération, le kétoconazole, la lévodopa, la nafaréline, la naloxone, le nilutamide, l’oxcarbazépine, la phénytoïne, la pravastatine (6 mois après le traitement), le tamoxifène (chez les hommes souffrant d’oligozoospermie et chez les femmes enceintes),.

Comment réduire le FSG chez les femmes remèdes populaires

Comment réduire la FSH

Pour chaque femme, sa capacité à concevoir et à poursuivre la course est très importante. La capacité d'avoir des enfants dépend en grande partie de l'état de l'hormone FSH (hormone folliculo-stimulante).

Qu'est-ce que l'augmentation du niveau de FGS?

Si une femme a des niveaux d'hormones supérieurs à la norme, cela indique alors des maladies du système endocrinien et certaines anomalies du système de reproduction. À l'âge de 40-45 ans, les hormones peuvent augmenter en raison de l'apparition de la ménopause. Cela se traduit par une légère augmentation de la température corporelle, un cycle menstruel médiocre et l'absence d'ovulation.

Si un taux de FSH supérieur au taux marginal a été détecté avant l'âge de 40 ans, cela indique une diminution significative du stock total d'oeufs. L'examen du taux de FSH est effectué en même temps que l'indice LH, qui appartient également au groupe des gonadotrophines. Par conséquent, les médecins tiennent toujours compte du taux d’hormone folliculo-stimulante exprimé en pourcentage de l’hormone lutéinisante.

Vous devez également savoir que pendant la grossesse, une réduction de la croissance de la croissance libre est considérée comme normale. Les normes admissibles de l'hormone folliculostimulante peuvent être divisées en 3 phases principales (période de reproduction féminine):

  • De 1,09 à 9,40 miel / ml. - dans la phase lutéale.
  • De 6,17 à 17,50 MDU / ml. - à la phase ovulatoire.
  • De 1,37 à 11,80 miel / ml. - à la phase folliculaire.

Quelles sont les raisons?

Les causes des anomalies de l'hormone folliculostimulante chez la femme peuvent être complètement différentes:

  • L'absence totale d'ovulation et de menstruation (ce symptôme s'accompagne généralement d'un dysfonctionnement grave des glandes mammaires chez une femme).
  • Ovaire polykystique et endométriose.
  • Incapacité de tomber enceinte et de porter le fœtus (un symptôme peut signifier une infertilité).
  • Saignements dysfonctionnels.
  • Retard de croissance ou puberté prématurée.
  • Les échecs du cycle menstruel (généralement accompagnés de poids excessif ou d'obésité).
  • Chimiothérapie et exposition à des radiations (réalisées avec des néoplasmes).
  • Autres causes (ostéoporose, galactorrhée, prolactinome).

Traitement pour réduire FGS

Il est possible de réduire l'hormone par un traitement médical, qui doit être prescrit par un médecin endocrinologue, gynécologue et spécialiste de la reproduction. Le traitement commence par des médicaments qui «désactivent» complètement la fonction ovarienne pendant une période temporaire. Cela est nécessaire pour que les ovaires arrêtent la production d'hormones pendant un moment. Cette approche permet de réduire la FSH par cycle de traitement. Dans chaque situation, le traitement est prescrit individuellement. Cela peut durer d'un mois à trois mois.

Dans les cas graves, le traitement visant à réduire la FSH peut durer de 6 mois à un an. Quelques mois après le début du traitement visant à réduire l'hormone folliculostimulante (FSH), les médicaments prescrits sont annulés. Le corps a un peu de temps pour s’adapter, pendant cette période, les médecins surveillent le rétablissement de la fonction ovarienne.

Si pendant 3 mois après le traitement, les indicateurs de l'analyse indiquent une plage allant de 15 à 20 mIU / ml, cela signifie que la stimulation ovarienne ne se produit pas ou que la qualité des cellules est très faible pendant l'ovulation. Avec de tels indicateurs, les médecins recommandent d'utiliser la cellule du donneur dans le cycle de FIV, en raison de l'absence de la leur et d'obtenir la grossesse souhaitée.

De nombreux médecins s'opposent à de telles méthodes cardinales et recommandent aux patients de prendre Cyvamin Ovariamine, qui maintient la fonction ovarienne à la normale, établie par la nature, en «construisant» les cellules de l'organe grâce aux peptides d'origine naturelle. En outre, pour réduire les FGS, vous pouvez utiliser un régime spécial. Les acides gras tels que les acides gras oméga 9, oméga 6, oméga 3 (poisson gras, huile de tournesol, noix) sont exclus de l'alimentation quotidienne. En outre, la normalisation du poids, qui devrait se situer entre 18 et 25 selon l’indice de masse corporelle, contribuera à réduire les SPF.

Causes de la FSH élevée

La FSH est une hormone folliculostimulante qui régule l'activité du système reproducteur. Il est nécessaire que son témoignage soit normal, car si sa valeur est abaissée ou augmentée, cela indique une instabilité hormonale de l'organisme. Lorsque la FSH est fortement élevée, cela signifie souvent qu'il existe une tumeur dans le corps, qu'elle soit bénigne ou maligne. En outre, l'hormone folliculo-stimulante fait référence aux hormones dites tropiques qui effectuent le travail harmonieux du système reproducteur dans le corps des hommes et des femmes. Ce groupe comprend également la prolactine et l'hormone lutéinisante, une contraction conditionnelle de la LH.

Que faire

En médecine, il existe certains indicateurs, au-delà desquels toutes les substances hormonales du corps ne doivent pas sortir simultanément. De plus, la différence entre les hormones mâles et femelles est un état indésirable, en ce qui concerne la violation de la fonction de reproduction. Un taux élevé de FSH est un signe direct de la nécessité d'une enquête pour identifier les défaillances dans l'organisme, faute de quoi une augmentation des hormones peut avoir des conséquences graves, pouvant aller jusqu'à des lésions cancéreuses.

Si la FSH est élevée, cela signifie que vous devez passer tous les tests nécessaires prescrits par votre médecin, ainsi que subir une échographie du système de reproduction, parallèlement à la glande thyroïde. Lorsque la FSH est élevée chez la femme, l’endocrinologue peut d’abord suspecter la présence d’une tumeur directement sur l’hypophyse, responsable de la production d’hormones. Ceci est également indiqué par une LH élevée et si l'estradiol est élevé.

Une augmentation de la FSH chez les jeunes femmes peut indiquer une altération de la fonction ovarienne, ainsi que la présence de kystes endométriaux. L’alcoolisme féminin, ainsi que le passage trop fréquent aux rayons X, sont les causes indirectes de l’augmentation des niveaux de cette hormone. Pendant la ménopause féminine, des niveaux élevés de FSH et de LH sont la norme. Les raisons en sont directement liées aux caractéristiques du cycle féminin.

Si la FSG est élevée chez la femme, il n'est pas difficile de déterminer cette condition. Habituellement, il est accompagné des fonctionnalités suivantes:

  1. La grossesse n’a pas lieu, malgré tous les efforts, et le traitement de l’infertilité de la manière habituelle ne donne pas le résultat souhaité.
  2. Une violation significative du cycle, dans laquelle il y a violation de l'ovulation et absence de menstruation. La FSH est élevée et peut simultanément atteindre ses valeurs maximales.
  3. Une hormone riche en FSH, de même qu'une valeur accrue de l'hormone lutéinisante, indiquent souvent la présence de diverses maladies. Par exemple, il peut s'agir d'une polyskistose ovarienne ou d'une endométriose, entraînant également une infertilité.
  4. Une FSH accrue chez les jeunes femmes entraîne une diminution du désir sexuel.

Chez les hommes, l'hormone est souvent élevée avec une inflammation des testicules, ainsi que divers maux entraînant une perturbation du système reproducteur. De plus, la mauvaise valeur de la FSH, de l'AMH et de la LH chez l'homme peut être causée par des maladies telles que des tumeurs, des rayons X, une insuffisance rénale, des médicaments et l'abus de mauvaises habitudes.

Raisons

Un taux de FSH trop élevé chez les hommes et les femmes, ainsi qu'un taux élevé d'estradiol, d'HMA ou de LH, sont dus à un certain nombre de raisons. Les indicateurs peuvent augmenter en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme, ainsi que pour les raisons suivantes:

  • abus d'alcool important;
  • la présence d'une tumeur de tout type dans l'hypophyse;
  • la prise de certains médicaments peut augmenter la quantité de follitropine;
  • Rayons X nécessaires pour d'autres recherches;
  • insuffisance rénale non diagnostiquée auparavant.

Pour identifier la raison pour laquelle la FSH est élevée dans la phase folliculaire, il est nécessaire, et des tests de laboratoire détermineront si cela est possible et comment réduire sa valeur. L'étude du rapport entre la FSH et la LH est un point important de l'enquête. Normalement, il devrait s'agir d'un indicateur 2: 1.

Il est également important de déterminer l’état général du contexte hormonal pour lequel des indicateurs tels que l’AMH, la testostérone, l’estradiol élevé ou faible et la progestérone sont contrôlés. Si la FSH est élevée, il est important de prendre en compte tous les facteurs qui affectent l'équilibre hormonal du corps.

A propos de la thérapie

La réponse à la question de savoir comment réduire la FSH sans nuire à la santé est le traitement correct des affections à l’origine de ce phénomène. L'hormone responsable de l'état des follicules est aussi importante que l'AMH, surtout si la conception est planifiée. La valeur de la FSH devant la FIV est un indicateur majeur pour une femme qui souhaite tomber enceinte de cette manière.

Au cas où le facteur de référence le plus élevé pour la FSH serait un excès d'une substance telle que la prolactine, les indices sont réduits de manière médicamenteuse à l'aide de médicaments pouvant être prescrits par un médecin spécialiste. Il est strictement déconseillé de prescrire un système de traitement pour une telle maladie, car cela entraînerait d'autres problèmes avec le corps.

Si le niveau élevé résulte de mauvaises habitudes, telles que la consommation d’alcool, vous devrez l’abandonner complètement pendant le traitement.

Une des raisons de la valeur non standard de la FSH et de l'AMH étant l'exposition aux rayons X, l'étape principale du traitement est réduite au maintien d'un mode de vie sain. Aucun traitement spécial n'est requis ici. La récupération normale des niveaux hormonaux, ainsi qu'à un taux réduit, se produira dans un an.

Si le changement d’équilibre est dû à des maladies plus graves entraînant des conséquences irréparables, un traitement hormonal est appliqué. Chaque étape du traitement peut consister à prendre différents médicaments avec le niveau et le type d'hormones requis.

Prendre des médicaments avec différents niveaux d'hormones, cependant, peut ne pas être une pratique très agréable, puisqu'un type de ces substances peut changer la quantité d'un autre type. Cependant, l'augmentation hormonale d'inaction habituelle ne diminuera pas et n'augmentera pas, vous pouvez donc essayer de résoudre le problème avec des remèdes populaires. Consulter un médecin avant d’utiliser le médicament le plus inoffensif est un moment nécessaire du traitement.

Les méthodes alternatives de médecine alternative incluent une augmentation de l'alimentation quotidienne d'aliments riches en acides gras naturels, ainsi que des légumes verts. Les teintures de ginseng, de maca péruvienne et de vitex seront utiles.

Les hormones instables sont la conséquence de problèmes internes au corps, tandis que la valeur élevée d'un indicateur tel que l'hormone FSH peut indiquer la présence d'affections graves.

Comment réduire l'hormone folliculo-stimulante (FSH) chez la femme, si elle est élevée? Quelle est la norme et que signifie l'augmentation de la FSH?

Les hormones lutéinisantes et stimulantes du follicule sont produites par la glande pituitaire, appelée gonadotrope et sont responsables de la fonction de reproduction. La synthèse et la sécrétion des deux régulent la progestérone et l'estradiol. Par conséquent, la concentration de gonadotrophines dans le sang varie avec l’âge et dépend directement du stade du cycle menstruel.

Dans le corps de la femme, l'hormone folliculostimulante (FSH) assure le développement des follicules. Toute défaillance dans sa production est une menace d'infertilité et indique de graves pathologies.

Le taux de l'hormone folliculo-stimulante

Les niveaux élevés de FSH chez les filles nouveau-nées sont considérablement réduits dès l'âge d'un an. Avec le début de la puberté, le niveau de l'hormone augmente progressivement, ce qui stimule l'apparition de la menstruation et participe à la formation de caractères sexuels secondaires.

Lorsqu'une fille atteint l'âge de procréer, le taux de FSH est défini séparément pour chaque période du cycle menstruel. Son début est considéré comme le premier jour de saignement.

L’hypophyse commence à sécréter de façon intense l’hormone folliculostimulante le 3e jour du cycle. Sa vitesse de 3 à 14 jours est comprise entre 3,5 et 12,5 mMe / ml.

Les valeurs de FGS les plus élevées - de 4,7 à 21,5 mMe / ml - sont observées au milieu du cycle quand un ovule mûr quitte le follicule. À partir de ce moment et jusqu'à la fin du cycle, le niveau de l'hormone dans le sang ne doit pas dépasser la marque de 9 mMe / ml.

Si les indicateurs sont plus élevés ou plus bas que la normale, il y a des perturbations dans le système de reproduction et la femme perd l'occasion de concevoir et de mener à bien l'enfant. Dans ce cas, une enquête est nécessaire pour déterminer la cause de l'échec hormonal.

L'hormone folliculo-stimulante à la ménopause est produite de manière plus intensive. Ceci est dû à une diminution des niveaux d'œstrogène et de progestérone. Pendant cette période, la norme de FGS est de 25 à 100 mMe / ml.

Analyse de l'hormone folliculo-stimulante

Une analyse de l'hormone dans le sang est prescrite par un médecin. Il détermine le jour du cycle auquel le matériel doit être collecté et décide s'il faut arrêter de prendre des médicaments susceptibles d'affecter les résultats de la recherche.

La raison pour déterminer le niveau d'hormone folliculo-stimulante peut être:

la plainte de l'impossibilité de concevoir;

pathologie suspectée de l'hypophyse;

troubles menstruels;

contrôle de l'hormonothérapie;

détermination du stade de la puberté.

Pour l'analyse prendre du sang veineux. Pour augmenter sa fiabilité, il est nécessaire d'abandonner l'activité physique et l'alcool au cours d'une journée. Avant de prendre du sang, ne pas fumer, manger de la nourriture ou des médicaments.

L'hormone folliculo-stimulante est élevée, qu'est-ce que cela signifie?

De nombreux facteurs influencent la synthèse des hormones gonadotropes. Il est possible de normaliser leurs performances en identifiant et en éliminant la cause provoquant une défaillance.

Si l'analyse montre que l'hormone folliculo-stimulante est élevée, les pathologies suivantes sont possibles:

Une augmentation des ÉPG peut être due à un examen radiographique, à un abus d'alcool ou à la prise de certains médicaments.

Comment réduire les EPG chez les femmes

Réduire le niveau de FSH seul ne peut pas. Le schéma de traitement médicamenteux est développé par un médecin en fonction des résultats de l'examen et des caractéristiques individuelles du patient. On prescrit parfois des médicaments qui bloquent la fonction ovarienne pendant un certain temps. Le traitement peut être assez long: d'un mois à un an.

Réduire les SGF aide à rejeter l'huile de tournesol, les noix et les poissons gras. La normalisation du poids, de l’arrêt du tabac et de l’alcool est tout aussi importante.

Hormone FSH - qu'est-ce que c'est, pourquoi il est bas ou élevé, comment le monter ou le baisser correctement

Les personnes effectuent un dépistage hormonal complet avant de devenir parents ou avant de traiter l'infertilité et d'autres maladies. Il est nécessaire de comprendre, avant le début du traitement, ce qu'est l'hormone folliculostimulante. Comment passer correctement cette analyse à la FSH? Pourquoi cette hormone est-elle importante pour la santé? Quand baisse-t-il et où augmente-t-il? Qu'est-ce qu'une phase folliculaire? Tous les détails vous apprendrez un peu plus loin.

Voyons donc: la FSH est une hormone ou follitropine ou le nom complet de l'hormone folliculostimulante est une hormone responsable de la puberté et de la reproduction. Chez la femme, elle stimule le développement du follicule, c'est-à-dire la maturation de l'œuf et la production d'œstrogènes (l'hormone sexuelle féminine), tandis que chez l'homme, cette hormone contribue à la création de spermatozoïdes.

Le taux de l'hormone folliculo-stimulante

Déterminer le taux et la quantité de FSH dans le corps est très important pour détecter les problèmes du système reproducteur. La quantité de FSH dans le sang d’une personne évolue rapidement et divers facteurs, tels que l’heure du jour et son état émotionnel, l’affectent également, de même que la journée de la femme, les cycles menstruels.

Chez les enfants, il augmente à la naissance et diminue fortement à 6 mois chez les garçons et chez les filles en un ou deux ans. Ensuite, il se lève de nouveau avant la puberté. L'hormone folliculo-stimulante n'est pas toujours excrétée, mais par des rejets individuels dans le corps toutes les trois à quatre heures, elle est reflétée à présent dans les résultats du test.

Les valeurs de FSH dans différents laboratoires diffèrent les unes des autres, leur calcul dépend des réactifs, des technologies et des méthodes.

La quantité de FSH chez les femmes dépend du jour du cycle menstruel, de l'âge et de la ménopause. Dans la phase folliculaire, la norme de l'hormone FSH est de 2,45 à 9,47 mU / ml, pendant la période d'ovulation, de 3,0 à 21,5 mU / ml, pendant la phase lutéale, de 1,0 à 7,0 mU / ml, pendant la période de préménopause 134,8 mU / ml, dans la période post-ménopausique 9,3-100,6 mU / ml.

Chez les hommes, la FSH contribue au développement du sperme. Le taux d'hormone folliculo-stimulante chez l'homme est de 0,96-13,58 mU / ml.

Taux élevés d'hormone folliculo-stimulante

Lorsque l’hormone stimulant les follicules est élevée, les médecins sont incités à rechercher des problèmes de santé. La FSH ne peut être augmentée que pendant la période précédant la ménopause. Mais si elle augmente à un autre moment, il est alors possible que l'unité folliculaire dans les ovaires soit épuisée et que l'estradiol soit abaissé, ce qui signifie que la probabilité de porter l'enfant et de tomber enceinte est réduite.

Causes d'une augmentation de la FSH

Chez les femmes, la FSH est élevée dans l'alcoolisme, les tumeurs de l'hypophyse, les rayons X, une fonction ovarienne déficiente et les kystes. Chez les hommes, l’augmentation du taux de FSH est due à une inflammation des testicules, à des tumeurs de l’hypophyse, à des taux élevés d’hormones sexuelles, à l’alcoolisme, à la prise de certains produits chimiques et à une insuffisance rénale.

Comment baisser le niveau de FSH

Réduire le niveau de FSH n’est possible que lorsque la raison de l’augmentation de l’hormone est trouvée. Par exemple, avec les rayons X, l'hormone normale FSH se manifeste d'elle-même après 6 à 12 mois. Dans d'autres cas, les médecins prescrivent un traitement pour le traitement de maladies primaires, après quoi l'hormone FSH est réduite.

Basse hormone stimulante du follicule

Très souvent, les personnes qui ne surveillent pas leur santé ne soupçonnent même pas qu’elles ont des problèmes d’origine hormonale. Par conséquent, ils sont détectés lors d'études en laboratoire. Les gens ne vont peut-être même pas chez le médecin, car, à première vue, leurs problèmes ne sont pas liés à la médecine, mais il en va tout autrement.

Par exemple, une FSH faible peut être due à:

  • Apparition accélérée des rides;
  • Attraction sexuelle réduite;
  • Réduire la croissance des cheveux sur le corps;
  • Impuissance, infertilité;
  • Ralentissement chez les enfants de la puberté;
  • Atrophies des organes responsables de la maternité.

La FSH réduite peut être due à:

  • surpoids;
  • tumeurs hypophysaires;
  • l'hypopituitarisme est une diminution de l'activité de l'hypophyse provoquée par une intervention chirurgicale sur celle-ci ou par une tumeur;
  • hypogonadisme - ce sont divers syndromes qui réduisent le travail des glandes sexuelles;
  • Syndrome de Kalman;
  • augmentation ou carence en 5-alpha-réducteurs;
  • Syndrome de Sheehan;
  • une femme - jeûne, maladie mentale, anorexie, kystes ovariens;
  • chez les hommes - déficit en androgènes, insuffisance hypophysaire.

Comment stimuler la FSH

Pour commencer, pour augmenter la FSH, prescrire un régime alimentaire comprenant du ginseng, des légumes de mer et des légumes vert foncé, des aliments contenant beaucoup d'acides gras naturels. Vous devez également surveiller votre poids, respirer de l'air frais et faire du sport. Pour augmenter la FSH, il est nécessaire de réduire le stress. Si le corps est un stress physique et moral, notre corps sécrète une hormone qui inhibe la production de follitropine.

Le médecin établit le diagnostic et le traitement principal prescrit uniquement après la recherche. Les principales recommandations que vous pouvez faire vous-même sont les suivantes: sommeil et nourriture, sports, bains chauds, bon psychothérapeute et yoga. Avec l'apparition de maladies plus complexes, telles qu'une tumeur ou un kyste, une intervention chirurgicale est nécessaire. S'il existe des problèmes d'hormones féminines, seul un traitement hormonal substitutif pourra alors vous aider.

Comment passer une analyse sur FSH

Comment passer cette analyse? Quel jour le prendre? Comment préparer avant l'analyse?

Ainsi, pour l'analyse de la détermination de la follitropine dans le sang, il est nécessaire:

  • Rédigez une liste de tous les médicaments que vous prenez, non seulement des hormones, mais aussi des autres;
  • les femmes doivent attendre 4 à 7 jours du cycle et les hommes n'ont pas besoin d'attendre, vous pouvez prendre n'importe quel jour;
  • doit passer une analyse sur un estomac vide;
  • Trois jours avant l'analyse, vous devez cesser d'avoir des relations sexuelles et sportives.
  • Si vous fumez, ne fumez pas pendant une heure et demie avant de faire le test;
  • Avant de prendre une analyse, dans 15 minutes, il est nécessaire de se détendre et de se calmer, car cela affecte le résultat de l'analyse.

Pour que la norme de l'hormone folliculo-stimulante ne pose aucun problème, vous devez surveiller votre santé, faire du sport, éviter le stress et consulter périodiquement un médecin pour vous faire tester et subir les examens nécessaires.

Tout sur les glandes
et système hormonal

La fonction hormonale des ovaires chez les femmes est régulée par l'hormone folliculo-stimulante (FSH), ou folliculotropine, qui est produite par la glande endocrine principale, la glande pituitaire. Faible FSH ou, au contraire, élevé - tout cela se reflète dans la production d'hormones sexuelles, et la nature du cycle menstruel, la capacité d'une femme à concevoir et à se gester, en dépend.

En plus de l’hormone folliculo-stimulante, l’hypophyse produit de l’hormone lutéinisante. Dans la première phase folliculaire du cycle menstruel, sous l'influence de la FSH, le follicule est en train de mûrir et sa production d'œstrogène est accrue. Un taux élevé d'œstrogènes conduit à une diminution de la FSH, mais à la stimulation de l'hormone lutéinisante. Sous son influence, le follicule mature est déchiré et l'ovule pénètre dans la trompe de Fallope, prêt pour la fécondation.

La maturation de l'œuf se produit dans la phase folliculaire sous l'influence de la FSH

C'est le début de la phase lutéale du cycle. Si la fécondation ne se produit pas dans les 24 heures, dans le contexte d’une diminution du taux de FSH, il se produit une atrophie progressive de l’endomètre et de son décollement, et la menstruation commence avec un œuf. À la fin de celui-ci, le niveau de FSH augmente progressivement. Il est important de le savoir car lors du test sanguin de FSH, il faut prendre en compte la phase du cycle menstruel.

Phase lutéale du cycle menstruel

Pourquoi les niveaux d'hormones diminuent-ils?

Les raisons conduisant à une diminution de la FSH chez les femmes peuvent être:

  1. Maladies et lésions du système nerveux central, entraînant une insuffisance de l'hypothalamus, l'hypophyse.
  2. Tumeurs des ovaires, des glandes surrénales à activité hormonale accrue (polykystiques, adénomes, cancer).
  3. Le syndrome de Sheehan est une insuffisance aiguë de la circulation sanguine dans l'hypophyse lors d'un travail pénible.
  4. Insuffisance hypophysaire congénitale.
  5. Troubles de l'alimentation: anorexie, régimes alimentaires «affamés» et, au contraire, suralimentation et obésité.

C'est important! Les femmes qui «s'asseyent» pour perdre du poids avec un régime de famine s'exposent à un risque élevé de développer une déficience hypophysaire, ainsi qu'un gourou. Il est important de respecter le "juste milieu" dans le régime alimentaire.

Conséquences d'une diminution de la FSH et indications pour l'analyse

Puisque la folliculotropine stimule la fonction ovarienne, elle est considérée à juste titre comme l'hormone de la reproduction. Un faible niveau de FSH chez une femme réduit sa fertilité, c'est-à-dire la possibilité de concevoir. Cela est dû au fait que le follicule contenant l'œuf ne mûrit pas et que, par conséquent, il est incapable d'ovulation et donc de fécondation.

Voici à quoi ressemble le niveau d'hormones en termes de phases du cycle menstruel

Les indications pour déterminer le niveau de folliclotropine dans le sang sont:

  • infertilité;
  • troubles menstruels;
  • saignements utérins;
  • fausses couches fréquentes;
  • retarder le développement sexuel chez les adolescents ou, au contraire, la puberté prématurée;
  • la frigidité chez les femmes;
  • endométriose, ovaire polykystique, tumeurs surrénaliennes;
  • médicaments hormonaux;
  • pathologie du système nerveux central.

C'est important! En cas de troubles menstruels, de saignements, de non-apparition prolongée de grossesse, les fausses couches doivent consulter un gynécologue pour déterminer le niveau de FSH et procéder à un examen complet.

Quelles sont les normes de la FSH chez les femmes?

Le taux de FSH dans le sang change périodiquement. L'évaluation des résultats des recherches en laboratoire est donc effectuée en tenant compte de la phase du cycle menstruel, au cours de laquelle le sang a été prélevé pour analyse. Le tableau présente les normes de la FSH à différentes phases, pendant la ménopause et après la ménopause.

Phase du cycle menstruel

Normes de contenu FSH

Menstruel (du 1er au 6e jour)

Phase folliculaire (du 3 au 14ème jour)

Ovulation (13-15ème jour)

Luteal (15ème jour - le début de la menstruation)

Point culminant (préménopause) et postménopause

Comment puis-je augmenter le niveau de FSH?

Que faire si une FSH basse et une ovulation attendue depuis longtemps ne se produisent pas? Bien entendu, ce problème doit être résolu chez les femmes en âge de procréer. Il faut d’abord se tourner vers le gynécologue, qui organisera un examen et un traitement médicamenteux, s’il s'avère que l’hormone stimulant les follicules chez une femme est diminuée. Des médicaments hormonaux sont prescrits, que les femmes appellent les pilules qui aident à tomber enceintes au quotidien: Menogon, Puregon, Klostilbegit, Pregnil, Choragon, Duphaston et leurs autres analogues.

C'est important! Il est nécessaire de prendre des hormones avec le respect de la dose du médicament, strictement comme prescrit par un médecin et sous sa supervision.

Médicaments hormonaux pour augmenter le niveau de FSH

En outre, la femme elle-même peut préparer son corps à une activité hormonale complète. Augmenter le niveau d'hormone folliculo-stimulante signifie, en substance, une amélioration générale du corps de la femme. Il comprend:

  1. Normalisation de la nutrition: éviter de trop manger, équilibrer le régime alimentaire afin qu'il contienne moins de matières grasses et une quantité suffisante de protéines, de vitamines et de fibres.
  2. Élimination des situations stressantes, pensée positive.
  3. Repos complet.
  4. Suffisamment d'activité physique - sports, marche, charge, vélo, etc.
  5. Massez le bas de l'abdomen - des mouvements lisses et doux doivent être caressés et pétris doucement le tissu pendant 10-15 minutes.
  6. Suivez les intestins pour que les selles soient régulières.

La médecine traditionnelle recommande des remèdes naturels qui augmentent la fonction de l'hypophyse: teinture de ginseng, propolis, chou marin, légumes et fruits de couleur verte, légumes verts frais ou séchés (céleri, persil, coriandre, aneth, cresson). Il est également nécessaire de manger plus d'aliments contenant des acides gras polyinsaturés: poisson de mer, huiles végétales non raffinées, noix, graines. Tisanes utiles de la collection: renouée, sauge, plantain, racine d'Adam.

Thé de la collection d'herbes médicinales - une aide précieuse pour augmenter la FSH

La réduction du taux de FSH chez les femmes est un problème qui peut être résolu. Vous pouvez augmenter le niveau de l'hormone à l'aide de médicaments associés à la normalisation de la nutrition et du mode de vie, ainsi qu'à la médecine traditionnelle.

Comment réduire la FSH et quelles sont les raisons de son augmentation

Un certain nombre d'hormones régulent le système reproducteur humain, y compris l'hormone folliculostimulante, ou FSH.

Il est produit par la glande pituitaire, une glande située dans le cerveau, qui remplit un certain nombre de fonctions, notamment les processus de reproduction et l'ovulation.

La violation de la production d'hormones et l'augmentation ou la diminution de sa concentration dans le sang indiquent un certain nombre de maladies et de perturbations dans le corps. Qu'est-ce que le niveau accru de cette substance indique et comment réduire la FSH à l'aide de médicaments ou de remèdes populaires?

Causes d'une augmentation de la FSH

Sous l'influence de cette substance, la maturation des œufs et la formation du follicule se produisent - avec une augmentation du niveau de FSH, il éclate et les œufs sortent.

Avec d'autres hormones sexuelles, la LH et la prolactine, il participe à la normalisation du cycle menstruel et au développement des caractéristiques sexuelles.

Une petite quantité de FSH est présente dans le corps des hommes - active la croissance des organes responsables de la production de liquide séminal et augmente le taux de testostérone.

Les taux de FSH dans le sang fluctuent en fonction de l'âge - une poussée survient après la naissance, puis la concentration diminue et la prochaine hausse est observée avant la puberté. Chez les femmes en âge de procréer, les indicateurs sont les suivants au cours des différentes phases du cycle menstruel:

  • la première phase du cycle - 1,09 à 9,4 UI / ml;
  • ovulation - 6,17 à 17,5 UI / ml;
  • la phase finale est de 1,137 à 11,8 UI / ml.

Avant la ménopause, le taux de FSH augmente à nouveau et reste élevé pendant toute la période de ménopause. Cela est dû au fait que la production d'une substance se produit sur la base du retour d'informations - si son niveau dans le sang est bas, un signal est envoyé au cerveau qui active la glande pituitaire, et vice versa.

Les anomalies graves indiquent des maladies et des perturbations dans le corps pouvant avoir des conséquences désagréables. Les raisons qui provoquent une augmentation de la FSH incluent:

  • les maladies des glandes mammaires et du système reproducteur chez la femme, qui s'accompagnent de l'absence de menstruation et d'ovulation, de saignements utérins, d'infertilité;
  • ovaires polykystiques;
  • l'endométriose;
  • dysfonctionnements du système hormonal;
  • insuffisance rénale;
  • les néoplasmes hypophysaires;
  • puberté précoce ou son retard;
  • exposition aux radiations du corps;
  • stress fréquent;
  • abus d'alcool ou de médicaments.

Il est nécessaire de procéder à une analyse de la concentration de FSH dans le sang au cours de l'infertilité (si la conception ne survient pas dans les six mois ou plus), des troubles menstruels et de la puberté chez les filles, des modifications du tissu mammaire, des suspicions de maladies rénale et hypophysaire. Pour obtenir des résultats précis chez les femmes, des prélèvements sanguins sont effectués les 4e-6e et 19e-21e jours du cycle; pour les hommes, l’étude peut être réalisée à tout moment.

Comment abaisser la FSH?

Le traitement de cette affection doit être effectué par un médecin en fonction de la cause de la maladie.

Avec des concentrations croissantes d'hormone folliculostimulante pendant la ménopause, aucune intervention médicale n'est requise, car cela est considéré comme normal.

Si la FSH est augmentée en raison d'un dysfonctionnement des organes de reproduction, les patients ont besoin d'un traitement approprié, généralement avec l'utilisation de médicaments de substitution hormonale.

Les néoplasmes hypophysaires sont une autre cause fréquente de troubles hormonaux. De telles maladies nécessitent une consultation avec un neurochirurgien et parfois une chirurgie du cerveau.

Traitement de la toxicomanie

Pour corriger les taux de FSH à l'aide de médicaments, plusieurs méthodes peuvent être utilisées, qui sont attribuées individuellement par un endocrinologue ou un gynécologue.

Ils commencent le traitement avec des médicaments qui suppriment la fonction ovarienne, réduisant ainsi la concentration de l'hormone, après quoi les médicaments sont annulés et le travail du système reproducteur est contrôlé par des tests et des recherches réguliers.

Le deuxième schéma thérapeutique consiste à prendre Ovariamin, qui soutient l'activité ovarienne à un niveau normal et réduit doucement la concentration de FSH.

La thérapie dure de 1 à 3 mois, dans les cas difficiles - jusqu'à un an.

Remèdes populaires

L'abaissement du taux de FSH à l'aide de recettes populaires devrait être sous la supervision du médecin traitant, faute de quoi l'état du système reproducteur pourrait se détériorer.

Le plus souvent, les phytohormones servent à corriger la production d'hormones - décoctions et infusions de plantes médicinales contenant des substances de composition similaire aux hormones sexuelles humaines.

Les phytohormones femelles qui peuvent réduire la concentration d'hormone folliculo-stimulante incluent la sauge, le manchon, le trèfle des prés - elles sont utilisées pour les saignements menstruels douloureux, les saignements utérins et d'autres symptômes de troubles menstruels. Les hommes présentant un dysfonctionnement du système reproducteur sont les moyens recommandés avec le contenu en mousse islandaise, écorce de tremble, pollen.

Une alimentation adéquate et un mode de vie sain jouent un rôle important dans le rétablissement de l'équilibre hormonal et la réduction des taux de FSH. Les patients atteints de ce type de troubles ont besoin d'un régime alimentaire particulier - les acides gras du poisson de mer, de l'huile végétale et des fruits de mer doivent être exclus du régime. Au lieu de cela, davantage de légumes, de fruits et d'hydrates de carbone lents (céréales, viande maigre et poisson) doivent être consommés.

Pour normaliser le niveau de FSH dans le sang, l'indice de masse corporelle ne doit pas dépasser 25 unités.

En outre, vous devez cesser de consommer de l'alcool et du tabac et réduire le niveau de stress, car la surmenage émotionnel est l'une des principales causes du déséquilibre hormonal.

Vous pouvez apprendre à gérer votre stress avec des séances d'auto-entraînement ou de psychothérapie.

Une augmentation du niveau d'hormone folliculo-stimulante est une condition qui peut être un signe de graves perturbations du corps et avoir des conséquences désagréables, mais avec un diagnostic rapide et un traitement approprié, l'équilibre hormonal peut rapidement être ramené à la normale.

Comment augmenter le niveau de FSH pour l’apparition rapide de l’ovulation

Dans le cycle menstruel d'une femme, tout doit être rythmique, cohérent et cyclique. Dans la plupart des cas, ces processus déterminent la santé et la fertilité des femmes. Le changement d'une phase d'une autre est régulé par les hormones produites dans l'hypothalamus et l'hypophyse. Ainsi, l’apparition de l’ovulation régule et stimule l’hormone folliculostimulante. Il est responsable de la différenciation et de la maturation des follicules dans les ovaires. C'est la quantité de FSH qui détermine le moment opportun du début de l'ovulation et la qualité de la maturation des follicules.

Causes d'une diminution de la FSH et de leurs effets

Il y a plusieurs conditions dans lesquelles il y a une diminution de la FSH. Ce sont les maladies suivantes:

  • Syndrome des ovaires polykystiques. Avec ce syndrome, de nombreux follicules kystiques se forment dans l'ovaire, ce qui s'accompagne d'une sécrétion excessive d'androgènes et d'œstrogènes. Avec une augmentation du niveau de telles hormones, une diminution du niveau de FSH est observée.
  • Hypopituitarisme. Lorsque la circulation sanguine est perturbée dans la glande endocrine, située dans la selle turque - l’hypophyse, sa fonction est également altérée. Cela se manifeste par une diminution de la production d'hormones, y compris la FSH.
  • Hypogonadisme. C'est un syndrome qui se manifeste par une diminution de la fonction des glandes sexuelles. Avec une diminution de l'activité ovarienne chez la femme, les taux de gonadolibérines et d'œstrogènes changent. En raison de la déficience en ces hormones, une diminution du taux de FSH est observée.
  • Le processus tumoral dans l'hypophyse, les ovaires peuvent déclencher un niveau anormal de FSH.

En présence de ces processus et d'une diminution de la quantité de FSH chez une femme, la première phase du cycle menstruel, la phase folliculaire, est perturbée. Et cela se reflète dans la rapidité et la qualité du début de l'ovulation.

Méthodes pour améliorer le niveau de nutrition et de style de vie de la FSH

Souvent, le déficit hormonal est compensé par des hormones synthétiques provenant de l'extérieur. Mais il est important de savoir que le niveau de FSH peut être affecté par une nutrition et un mode de vie appropriés, en l'augmentant.

Effet sur les niveaux de FSH en modifiant la nutrition

Liste des aliments qui augmentent la FSH

  • Légumes verts et de mer. En mangeant des légumes vert foncé, le corps est saturé de vitamines et de minéraux nécessaires au fonctionnement normal du système endocrinien. Ainsi, la synthèse de la FSH est augmentée. La spiruline est très utile car elle contient de nombreux minéraux et protéines. À un niveau réduit de FSH, vous devez consommer au moins 5 portions des produits ci-dessus par jour sous forme de salades de légumes.
  • Acides gras naturels. Ces substances sont également une source d'hormones et de FSH. Ces substances comprennent les acides aminés oméga-3, oméga-6 et oméga-9. Les oméga-3 sont présents dans l'huile de poisson, l'huile de lin et tous les poissons gras - truite, maquereau, saumon, hareng, anchois, sardine. Il est recommandé aux femmes de consommer environ 2 portions de poisson par semaine pour maintenir le niveau d'acides gras oméga. L'huile de bourrache provient des oméga-6, de l'avocat, de l'huile de tournesol, des noix et des graines.
  • Produits de ginseng. Les propriétés bénéfiques du ginseng se manifestent dans le travail de l'hypophyse et de l'hypothalamus, qui améliorent l'irrigation sanguine lors de la prise de ginseng.
  • Maca péruvienne. Ce légume pousse dans les hautes terres d'Amérique du Sud. Si vous pouvez le manger, vous ne devriez pas refuser, car cela a un effet positif sur le système endocrinien.
  • Vitex. L'herbe Vitex a un effet bénéfique sur la normalisation des niveaux d'hormones, y compris la FSH.

Effet sur les niveaux de FSH à travers les changements de style de vie

La liste des actions qui aideront à normaliser le niveau de FSH

  • Normalisation du poids. Lorsque la surcharge pondérale ou l'insuffisance pondérale est réduite, la production de FSH dans l'hypophyse est réduite. Cela affecte la fertilité, l'ovulation n'est pas effectuée correctement. L'IMC devrait être compris entre 18,5 et 25.
  • Éviter le stress. Sous l'action de facteurs de stress sur le corps, les hormones du cortex surrénalien sont sécrétées - l'adrénaline, le cortisol. Ils réduisent la sécrétion de FSH. Efforcez-vous de sortir du stress et, si cela se produit, éliminez-le le plus rapidement possible en prenant certaines mesures. Par exemple, un bain chaud soulage bien le stress, la méditation et le yoga se détendent parfaitement, en regardant une comédie améliorer l’humeur. Faites ce qui vous plait. En outre, un sommeil complet aidera à se débarrasser rapidement des effets du stress. Pour ce faire, vous devez dormir 7 à 8 heures par jour.
  • Massages L'auto-massage de l'abdomen pour stimuler la FSH donne des résultats. Pour ce faire, appliquez des mouvements doux des mains pour masser le bas-ventre pendant environ 15 minutes. Le pouce en réflexologie est associé à l'hypophyse. Un massage avec la main, en particulier avec le pouce, complétera donc l'efficacité du massage.
  • Nettoyer le corps de l'excès d'oestrogène et de testostérone. Les hormones sécrétées dans le corps, qui remplissent sa fonction, sont éliminées à l'aide du foie. Lorsqu'il y a des anomalies dans le foie, qu'une femme ne peut pas deviner, ces hormones sont utilisées de manière inefficace, ce qui entraîne un retard dans l'organisme, ce qui réduit le niveau de FSH. Pour nettoyer le foie, optez pour un repas rapide au moins 2 jours par semaine. En même temps, le foie est débarrassé de l'excès de graisse et son travail reprendra. Les fruits, les légumes et les céréales nettoieront non seulement le foie, mais tout le corps.

Il existe également des méthodes médicales pour augmenter le niveau de FSH. Cependant, lorsqu’on prend des hormones de synthèse de l’extérieur, il est possible que le corps cesse de produire sa propre hormone, par rétroaction de l’hypophyse et de l’hypothalamus. Cela signifie qu'une femme devra peut-être toujours prendre des hormones.

Par conséquent, en violation de la concentration de FSH, il est conseillé de modifier d’abord le mode de vie et le régime alimentaire. En cas d'inefficacité, vous devriez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement, ce qui est nécessaire dans ce cas.

Comment réduire la FSH chez les femmes

L'hormone folliculo-stimulante (follotropine) est responsable de la production de follicules dans les ovaires du beau sexe.

Il contribue également à la synthèse de l'œstrogène. La follotropine est conçue pour réguler la production d’autres hormones sexuelles.

Si cette hormone dépasse la norme, la femme aura besoin d'un traitement. Vous pouvez réduire la FSH avec des médicaments.

Comme en témoigne l'augmentation des taux de FSH

Une augmentation de l'hormone folliculo-stimulante indique une défaillance du corps de la femme.

Souvent, avec l’augmentation du nombre de FSH, les médecins soupçonnent une tumeur hypophysaire (glande endocrine).

Augmentation de la FSH due au kyste de l'endomètre

Une follotropine élevée peut également indiquer la présence dans le corps de kystes de l'endomètre et d'un dysfonctionnement ovarien.

Des niveaux élevés de l'hormone indiquent des problèmes tels que:

  1. Pas de phase d'ovulation.
  2. Terminaison du flux menstruel.
  3. La présence de saignements utérins.

Diagnostics

Pour diagnostiquer, il est nécessaire de contacter un gynécologue. Les professionnels de la santé dirigent un patient vers un test sanguin.

L'interdiction de fumer et les exercices lourds avant de passer l'analyse sur FSH

Les principales étapes de préparation:

  1. Avant de donner du sang pendant la journée, il est interdit de prendre des hormones, y compris des contraceptifs.
  2. 2-3 heures avant l'analyse ne peut pas fumer et exercer.
  3. Le sang est donné strictement sur un estomac vide.

Causes de l'augmentation de la FSH chez les femmes

Le niveau d'hormone folliculo-stimulante dans le corps de la femme n'est pas stable. Cela varie avec la phase du cycle menstruel.

La plus grande quantité de follotropine au début de la menstruation. C'est au début du cycle menstruel que le corps commence à se préparer activement à la libération du follicule de l'œuf.

Pendant la ménopause, on observe souvent une augmentation du taux de FSH. Cela est dû au fait que les ovaires ne répondent pas aux hormones produites par la glande du système endocrinien.

Par conséquent, il y a une surabondance de cette hormone. Cette situation affecte grandement le corps d'une femme pendant la ménopause. Elle se sent pire, irritabilité.

Taux élevés de FSH suite à une intervention chirurgicale visant à enlever un kyste de l'ovaire

Les principales causes de l'augmentation des taux d'hormone folliculo-stimulante:

  1. Le début de la ménopause précoce.
  2. Chirurgie pour enlever les ovaires.
  3. Insuffisance rénale.
  4. Taux élevé d'hormones mâles dans le corps d'une femme.
  5. Exposition aux rayons X.

L’augmentation de la FSH est fortement influencée par les mauvaises habitudes: consommation d’alcool et de drogues et tabagisme.

La survenue d'indicateurs dépassant la norme peut être le syndrome d'Ulrich-Turner.

Cette maladie est une pathologie congénitale caractérisée par un nombre anormal de chromosomes.

Normes FSH

Chez les femmes en âge de procréer au cours de la phase folliculaire (stade du cycle menstruel), le niveau est considéré comme étant compris entre 1,9 et 11,0 mIU / ml.

Modifications de la concentration de FSH dans le cycle menstruel

Le stade ovulatoire est caractérisé par des indicateurs de 4,8 à 20,5 mIU / ml. Au cours de la phase lutéale (stade final du cycle menstruel), le taux varie de 1 à 9 mUI / ml.

Pendant la ménopause (ménopause), les indicateurs vont de 30 à 128 mIU / ml et, pour les patientes ménopausées, de 21,7 à 153 mIU / ml.

Pour la FIV, la norme de FSH est de 1,37 à 9,90 mIU / ml.

Comment baisser le niveau de FSH

Afin de réduire la FSH, on prescrit aux femmes des médicaments qui bloquent temporairement les principales fonctions des ovaires.

La durée du traitement dépend du niveau de l'hormone. Cela peut durer de 3 à 12 mois.

Danazol pour réduire la concentration de FSH

Vous pouvez réduire la FSH avec des médicaments tels que:

Les drogues ne peuvent être prises de leur propre initiative. Tous les médicaments doivent être prescrits par un endocrinologue, un gynécologue ou un spécialiste de la fertilité.

Faible FSH

Si la FSH est abaissée, cela peut être dû à la fertilisation de l'œuf. Après la conception, le niveau de cette hormone diminue fortement.

La diminution de la FSH pendant la grossesse s'explique par le fait que la follotropine n'a plus besoin de stimuler le développement du follicule, car la fécondation a déjà eu lieu.

Une faible hormone de stimulation des follicules indique un dysfonctionnement de l'hypophyse. En outre, la FSH chez les femmes est souvent réduite avec les ovaires polykystiques et en raison d'un poids corporel excessif.

Autres raisons d'abaisser le niveau de follotropine:

  1. Syndrome de Kalman.
  2. Échec hypophysaire.
  3. Syndrome de Sheehan.
  4. Production excessive de prolactine par l'organisme.
  5. Tumeur ovarienne.
  6. Maladie de Simmonds.

L'hémochromatose peut également entraîner une forte diminution de la follotropine. C'est une maladie caractérisée par des troubles du métabolisme du fer.

Kétoconazole pour augmenter les niveaux de FSH

Préparatifs pour l'augmentation de FSH:

Conclusion

Il est impératif de traiter des niveaux élevés d'hormone stimulant les follicules. Après tout, il menace une femme d'infertilité.

Avec un indicateur supérieur à 40 mUI / ml, l'ovule ne sort pas du follicule et l'ovulation ne se produit pas. Par conséquent, le sexe faible ne pourra pas tomber enceinte.

Hormone folliculo-stimulante (FSH)

L'hormone folliculo-stimulante (FSH) est une hormone glycoprotéique produite et accumulée dans le lobe antérieur de la glande pituitaire et qui affecte le fonctionnement des glandes sexuelles.

Synonymes russes

FSH, follitropine, gonadotrophine hypophysaire.

Synonymes anglais

Hormone folliculo-stimulante, follitropine, FSH, gonadotrophine hypophysaire.

Méthode de recherche

Unités de mesure

mUI / ml (milli-unité internationale par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne pas manger pendant 2-3 heures avant l'analyse (vous pouvez boire de l'eau pure non gazeuse).
  • 48 heures avant l'étude (en consultation avec le médecin) d'arrêter de prendre des stéroïdes et des hormones thyroïdiennes.
  • Éliminez le stress physique et émotionnel 24 heures avant le don de sang.
  • Ne fumez pas dans les 3 heures précédant l’étude.

Informations générales sur l'étude

L’hormone folliculo-stimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH) sont produites dans le lobe antérieur de l’hypophyse sous l’effet de l’hormone de libération de la gonadotrophine hypothalamique. La sécrétion de FSH se produit en mode pulsé à des intervalles de 1 à 4 heures. Au cours d'une éjection d'environ 15 minutes, la concentration de FSH est 1,5 à 2,5 fois supérieure à la moyenne et est régulée par le niveau d'hormones sexuelles sur la base d'une rétroaction négative. De faibles taux d'hormones sexuelles stimulent la sécrétion de FSH dans le sang et des taux élevés inhibent. Supprime la production de FSH et de la protéine inhibine B, qui est synthétisée dans les cellules ovariennes chez la femme et les cellules tapissant les tubes séminifères (cellules de Sertoli) chez l'homme.

Chez les enfants, le taux de FSH augmente brièvement après la naissance et diminue considérablement en 6 mois chez les garçons et en 1-2 ans chez les filles. Il se lève déjà avant le début de la puberté et l’apparition de caractères sexuels secondaires. L'un des premiers indicateurs de laboratoire de l'apparition de la puberté (puberté) chez les enfants est une augmentation de la concentration de FSH la nuit. Dans le même temps, la réponse des glandes sexuelles augmente et le niveau d'hormones sexuelles augmente.

Chez la femme, la FSH stimule la maturation des follicules ovariens, les prépare aux effets de l'hormone lutéinisante et augmente la libération d'œstrogènes. Le cycle menstruel comprend les phases folliculaire et lutéale. La première phase du cycle se déroule sous l’influence de la FSH: le follicule grossit et produit de l’œstradiol; à la fin, une forte augmentation des taux d’hormones stimulant et lutéinisante du follicule provoque l’ovulation - follicule mature rompu et libération d’un ovule. Vient ensuite la phase lutéale, au cours de laquelle la FSH favorise la production de progestérone. L'estradiol et la progestérone sur le principe de rétroaction régulent la synthèse de la FSH par l'hypophyse. Pendant la ménopause, les ovaires cessent de fonctionner et la sécrétion d'estradiol diminue, entraînant une augmentation des concentrations d'hormones folliculostimulantes et lutéinisantes.

Chez les hommes, la FSH affecte le développement des tubes séminifères, augmente la concentration de testostérone, stimule la formation et la maturation du sperme dans les testicules et favorise la production de protéine de liaison aux androgènes. Après la puberté, le taux de FSH chez les hommes est relativement constant. Augmenter son nombre conduit à une insuffisance testiculaire primaire.

L'analyse des hormones gonadotropes vous permet de déterminer le niveau de troubles de la régulation hormonale - primaire (dépendant des glandes sexuelles) ou secondaire (associé à l'axe hypothalamo-hypophysaire). Chez les patients présentant un trouble de la fonction des testicules (ou des ovaires), de faibles taux de FSH indiquent un dysfonctionnement hypothalamique ou hypophysaire. Une augmentation de la FSH indique la pathologie primaire des gonades.

Des tests simultanés des hormones folliculostimulantes et lutéinisantes sont utilisés pour diagnostiquer l'infertilité masculine et féminine et pour déterminer les tactiques de traitement.

À quoi sert la recherche?

  • Identifier les causes de l'infertilité (avec un test pour d'autres hormones sexuelles: lutéinisante, testostérone, estradiol, progestérone).
  • Déterminer la phase du cycle menstruel (ménopause).
  • Pour diagnostiquer les causes des violations de la spermatogenèse, réduction du nombre de spermatozoïdes.
  • Identifier les causes primaires ou secondaires de dysfonctionnement sexuel (pathologie des gonades ou troubles hypothalamo-hypophysaires).
  • Pour le diagnostic du développement sexuel précoce ou tardif.
  • Surveiller l'efficacité de l'hormonothérapie.

Quand une étude est-elle prévue?

  • Infertilité
  • Si la pathologie de l'hypophyse et un dysfonctionnement sexuel sont suspectés.
  • En cas de violation du cycle menstruel (son absence ou irrégularité).
  • Lorsqu'un patient a des maladies congénitales avec des anomalies chromosomiques.
  • Lorsque les troubles de la croissance et de la maturation chez les enfants.
  • Lorsque vous utilisez des médicaments hormonaux.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Les hormones sexuelles chez les hommes et les femmes jouent un rôle crucial dans le fonctionnement normal du système de reproduction et dans la capacité d'avoir des enfants.

Le fond hormonal est l'un des indicateurs les plus importants de la santé. Le travail de tous les systèmes du corps est stimulé par des substances biologiquement actives spéciales.

La testostérone est une hormone sexuelle produite par les glandes surrénales. Il est responsable de l'endurance physique et de l'activité sexuelle des représentants du sexe fort.