Principal / Enquête

Stades de la puberté garçons adolescents, début précoce et tardif de la maturation

Le temps de course ne s'arrête pas, son mouvement inexorable est particulièrement visible lorsque les enfants commencent à grandir. Plus récemment, le fils était content des bras de ma mère et a répondu avec enthousiasme à ses baisers. Il est maintenant devenu grossier et retenu. La période la plus importante a commencé - la puberté chez les garçons, qui apparaît un peu plus tard que chez les filles, mais est également inévitable. Le corps de l'adolescent doit subir un fardeau énorme, car la restructuration physique entraîne d'énormes changements psychologiques.

Qu'est-ce que la puberté?

Pour la puberté se caractérise par l'apparition de caractères sexuels secondaires. Dans le développement normal, le corps atteint la phase de la puberté biologique. Les signes de la puberté se manifestent de l'extérieur comme une croissance rapide du corps, du pubis, des creux axillaires recouverts de poils, mais les garçons et les filles continuent à se développer chacun à leur manière, se transformant en hommes et en femmes. Les hormones se font sentir et, par conséquent, en dehors de la norme statistique moyenne, il existe un développement précoce et tardif et un retard important de la puberté.

Quand commence l'âge des garçons et combien de temps cela prend-il?

Ces changements peuvent dérouter ou même effrayer un adolescent, car le début du processus de la puberté tombe à l'âge de 10 ans ou un peu plus tard. Jusqu'ici, les choses les plus importantes ont été placées au niveau de l'hypophyse, préparant ainsi le corps du garçon aux changements qui le transformeront en homme. Mais avec une voix fragile, des glandes sudoripares améliorées, des testicules hypertrophiés, un pénis, une masse musculaire et l’apparition de nombreux autres signes, une période de puberté survient, qui dure jusqu’à 18 ans, parfois 20 ans.

Période de prépuberté

Le développement de l'enfant à ce stade n'est pas très différent de la maturation de ses pairs. Du moment de la naissance au jour où le fils va à l'école, les parents n'ont presque pas de problèmes d'éducation et les problèmes de santé sont souvent associés au rhume. Pour une croissance en douceur, la masse musculaire peut également apparaître progressivement, mais à l'âge de 10 ans, le corps a déjà défini de futurs changements. S'il n'y a pas de retard, la période de prépubertie est remplacée par l'étape suivante du développement.

Période de la puberté

Vers l'âge de dix ans, ces changements commencent à se produire lorsque le garçon grandit et commencent à se transformer en un jeune homme. Le nombre d'hormones produites provoque une croissance rapide avec le développement simultané des glandes sexuelles. En prenant de la vitesse, le processus conduit inévitablement au fait que le membre adolescent augmente avec la taille des testicules. À l'âge de 15 ans, lorsque l'on examine la croissance des cheveux est visible dans les aisselles, les poils pubiens; les signes extérieurs sont l'apparition d'antennes et d'acné, et la puberté a environ 20 ans.

Caractéristiques des caractéristiques sexuelles à l'adolescence chez les garçons

L'altération hormonale du corps affecte la croissance des cheveux, mais aussi des organes génitaux. Un membre du garçon grandit jusqu'à environ 16 ans, des rêves humides spontanés ou nocturnes apparaissent. L'augmentation des hormones mâles affecte le développement des muscles, des os du squelette, en particulier de l'articulation de l'épaule. La mutation de la voix, la soi-disant rupture de la voix chez les garçons, est considérée comme l'un des signes les plus évidents d'un processus important de la puberté. Le développement de l'acné, des poils sur le visage, la poitrine, les cuisses, l'aine et les aisselles témoigne d'un développement adéquat.

Primaire

La présence de ces traits est génétiquement déterminée et ils ne sont que des organes génitaux. La formation de la prostate, du scrotum, du canal déférent, du pénis et des testicules se produit au stade du développement intra-utérin. La puberté peut accélérer le processus de transformation en un jeune homme, mais tout développement se déroule sous le contrôle d'hormones.

Secondaire

Ce groupe de signes joue un rôle tout aussi important. Une mission différente est assignée aux caractéristiques sexuelles secondaires par nature - la définition de la maturité sexuelle et la participation d'un partenaire, car ils ne participent pas directement à la reproduction. Qu'est-ce qui caractérise leur apparence? Mutation vocale chez les garçons, type de croissance des cheveux chez l'homme, croissance rapide, épaules larges, érection et pomme d'Adam.

La hauteur des garçons

Si le processus de puberté chez les garçons n'est pas perturbé, alors un signe certain que l'enfant a commencé à grandir est une croissance rapide. Une caractéristique de cette période, le processus n’est pas lisse, mais irrégulier, ce qui cause parfois des problèmes de santé. Avec toutes les caractéristiques individuelles de l’organisme, la période de croissance la plus rapide se situe entre 12 et 16 ans, lorsque le garçon peut s’étirer jusqu’à 10 cm par an et perdre beaucoup de poids. Après l’âge de la majorité, les jeunes hommes cessent presque de grandir et peuvent s’étirer sur 3 cm supplémentaires.

Puberté prématurée

À propos de ce phénomène - faux ou vrai -, on accepte de dire si le garçon n’a pas encore atteint l’âge de 10 ans. Extérieurement, le développement sexuel précoce peut être jugé par le fait que le garçon a l'air plus âgé que ses pairs, que la première acné apparaît, que l'odeur corporelle change. Si les œufs gauche et droit se développent, c’est le vrai début du processus. S'ils restent immatures, cela signifie que la puberté précoce est fausse.

Psychologie d'un adolescent

Parallèlement à une grave restructuration physiologique du corps, les adolescents doivent surmonter des problèmes psychologiques. L’apparition d’acné sur le visage, le sexe, l’amélioration du travail des glandes sudoripares nécessitent une attitude plus prudente à l’égard de la question de l’hygiène, qui peut provoquer une irritation chez un adolescent. Les changements externes, l’angularité, nécessitent du temps pour s’adapter, mais il est difficile pour l’enfant de faire face à cette situation, surtout s’il est ridiculisé à l’école.

La timidité, la timidité, l'isolement en soi, l'exagération d'un fait même insignifiant, tel qu'une photo infructueuse, sont autant de manifestations de signes psychologiques de croissance. Lorsque les filles commencent à avoir leurs règles, le système de reproduction atteint également un nouveau niveau de développement physiologique. Étant donné que la puberté est associée au désir d’obtenir plus de liberté dans leurs actions, les parents doivent informer le garçon des méthodes de contraception.

Psychologiquement, la puberté de l'adolescence peut se manifester par une agression non motivée, des sautes d'humeur fréquentes, de l'irritabilité et de la dépression, et des déclarations ou critiques sévères peuvent mener à des actions téméraires. Il est nécessaire de continuer à élever un adolescent. Seuls les adultes doivent créer une atmosphère favorable, faire preuve de tolérance, de sagesse et faire preuve de tact pour que la puberté se termine avec la formation d'un beau personnage masculin et la bonne compréhension du comportement décent.

Vidéo sur la puberté chez les garçons adolescents

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Puberté chez les garçons

Il est clair pour tout le monde que le processus de maturation est inévitable. De jolis petits enfants se transforment en adolescents égarés et vilains. Au fil du temps, et cela passe, l’humanité se reconstitue en hommes et en femmes adultes. La puberté des garçons et des filles se déroule de manière inégale, à différents âges. Ce processus est physiologique, mais il présente parfois des anomalies pathologiques. Il est utile pour les parents et les adolescents de savoir quels processus se produisent dans le corps au cours du processus de croissance. Aujourd'hui, il s'agira de transformer un garçon en homme.

Ajustement hormonal

La puberté chez les garçons affecte non seulement l'évolution des données anthropométriques, l'anatomie et la physiologie des organes génitaux, mais aussi la sphère psycho-émotionnelle. Le système nerveux central et les glandes endocrines jouent le rôle principal dans les changements en cours. Approximativement vers l'âge de 11-13 ans, la production de substances appelées gonadolibérines commence dans le cerveau dans la région de la région des collines. Au début, elles ne sont produites que la nuit, mais la sécrétion devient vite constante. La GnRH affecte l'appendice cérébral de l'hypophyse et stimule la production d'hormones pituitaires, y compris l'hormone de croissance (GH).

Sous l'influence du STG, le garçon commence à grandir. La croissance se produit de manière irrégulière, d’abord de 10 cm par an à l’âge de 10-11 ans, puis à l’âge de 13 ans, l’augmentation est de 7 à 8 cm de plus, puis elle se poursuit à environ 22 ans, mais déjà à un rythme lent. L'allongement du squelette va parallèlement à l'augmentation de la masse musculaire. Ces processus ne sont généralement pas équilibrés. Extérieurement, l'adolescent semble quelque peu maladroit, avec de longs bras et jambes, des paumes et des pieds élargis. Les sports et une bonne nutrition aident un adolescent à se débarrasser rapidement des complexes et à prendre confiance en ses moyens de communication.

Sous l'action des hormones hypophysaires, la production d'androgènes commence, dont la testostérone est la principale. La transformation du garçon en homme se produit sous son influence.

Les androgènes affectent l'allongement et le grossissement des cordes vocales, la croissance du larynx. Pour cette raison, à l'âge de 15 ans, la voix se brise, il acquiert un timbre masculin. Le larynx subit également des changements dus à l'apparition du Kadyk d'Adam, également appelé «pomme d'Adam», soulignant l'appartenance à la race masculine.

Les androgènes augmentent la production de sébum par les glandes sébacées. À cela s’ajoute le problème de l’acné et de l’acné juvéniles. Les garçons ne sont pas moins douloureux que les filles éprouvent ce problème. Même les glandes sudoripares commencent à travailler activement sous l'action des hormones. L'aine, les aisselles et les pieds deviennent également une source de problèmes pour un adolescent. Les parents doivent rassurer l’enfant en lui expliquant le caractère temporaire des problèmes de peau et la nécessité de prendre des mesures d’hygiène, et interdire le pincement de l’acné.

Signes d'âge de transition

Les signes de la puberté chez les garçons, associés à une augmentation des testicules, du pénis et de la pilosité masculine, attirent beaucoup plus l'attention de l'adolescent. Ce n’est pas un hasard si, quand on parle de «masculinité», tout le monde comprend ce qui se dit.

Chez les enfants de sept ans, les testicules ont une taille moyenne de 2,7 cm et le pénis entre 3 et 3,5 cm et entre 13 et 15 ans, ils atteignent une taille de 3,6 à 3,7 cm, le pénis est environ 2 fois plus grand. Une augmentation des testicules est accompagnée par le début du processus de spermatogenèse, les vésicules séminales produisent le liquide séminal. À l'âge de 12-14 ans, une adolescente a une érection spontanée accompagnée d'une éjaculation. À cet âge, les manifestations des signes de la puberté sont exprimées en pollutions - éjaculations nocturnes spontanées.

Sous l'influence de la testostérone commence le processus de poil sur les organes génitaux et les aisselles.

Les premiers cheveux apparaissent autour du pénis, puis la croissance des cheveux se poursuit sur le pubis et s'élève au-dessus de la paroi frontale de l'abdomen - du pubis au nombril. La prochaine étape de la croissance des cheveux est les hanches, les aisselles, les seins et les mamelons. Sur le visage, un duvet jeune apparaît sur la lèvre supérieure, généralement entre 14 et 15 ans, et entre 17 et 18 ans, la barbe se développe. La taille du pénis ne concerne pas seulement les garçons en cours de maturation. La maturité chez un homme provoque le désir de comparer la taille de sa dignité avec celle des autres, afin d'apaiser la crainte d'être le propriétaire d'un petit organe génital. Il n'est pas nécessaire de comparer avec des amis, il suffit d'orientation sur les paramètres de la norme

Comment mesurer le pénis? Le pénis doit être en érection, le membre doit être rejeté parallèlement au sol, attachez la règle au membre et mesurez la taille du pubis à la tête. L'épaisseur du pénis est mesurée avec un ruban à mesurer autour de la circonférence au milieu du tronc. Il y a la gradation suivante:

  • Longueur du pénis avec une érection de moins de 10 cm - micropénis;
  • 10-12 cm - un petit pénis;
  • 12-18 cm - le pénis moyen;
  • plus de 18 cm - un grand pénis;
  • La circonférence moyenne du pénis est de 12-13 cm.

Qu'est-ce qui influence la taille de la virilité? Quelqu'un semble étrange, mais la race détermine la taille d'un membre. La taille moyenne des Européens, la plus petite des Chinois et la plus grande parmi les représentants de la race négroïde.

La taille du pénis dépend du niveau de testostérone dans le sang, mais la croissance d'un homme et la taille de sa dignité ne sont pas liées.

Les sexologues disent que la taille du pénis n'est pas que des chiffres. La technique du sexe, la durée des rapports sexuels, la capacité à offrir à une femme un véritable plaisir ne dépendent pas de la taille du pénis. En résumant ce qui précède, nous notons les principales étapes des garçons de la puberté:

  • Croissance spasmodique du corps;
  • Une augmentation de la taille des testicules et du pénis;
  • Type masculin de poils de corps graduels.

Les étapes présentées sont typiques pour la plupart des garçons, mais il existe des déviations des deux côtés.

Perturbation du processus de maturation

Le manque de puberté est le plus fréquent dans les maladies héréditaires et les anomalies chromosomiques. Leurs exemples sont les situations suivantes.

  • Le syndrome de Klinefelter est un excès du chromosome X. Un caryotype chez un enfant de 47 ans. Un tel individu a micropenis, cryptorchidism, ils sont grands, mais la constitution eunuchoïde, souvent la gynécomastie, la croissance des cheveux est faible, l'intelligence est réduite;
  • Anorchisme ou absence de testicules. Il n'y a aucun signe de puberté;
  • XX-homme. D'une manière ou d'une autre, le chromosome X féminin se transforme en un chromosome masculin. Constitution masculine, taille moyenne, le pénis est, intelligence préservée. La vie sexuelle est possible, mais il y a l'infertilité.
  • Dyskinésie gonadique - en présence du pénis, l'individu possède des organes génitaux internes de la femme (utérus, appendices).

Retarder la puberté contribue à:

  • Maladies chroniques;
  • Blessures et opérations subies;
  • Statut neuroendocrinien;
  • Caractéristiques de la constitution.

On parle de puberté précoce chez les garçons lorsque des caractéristiques sexuelles secondaires apparaissent chez les enfants de moins de 10 ans. Cela peut être vrai et faux. La différence est que, avec la vraie puberté prématurée, les testicules augmentent, avec les faux, avec tous les autres signes d'augmentation des testicules.

Et les filles?

Les garçons et les filles de la puberté diffèrent principalement par le fait que chez les filles cela se produit sous l'influence d'une autre hormone - l'œstrogène, mais avec la participation d'androgènes. Les œstrogènes sont responsables de la croissance et de la formation des glandes mammaires, du pelvis féminin, de l'augmentation des petites lèvres, du dépôt de graisse dans le type féminin, de l'apparition de la libido. Les androgènes affectent les poils du pubis, les aisselles, l'augmentation du volume des lèvres, les glandes sébacées produisent de la graisse qui conduit à l'acné et à l'acné. La croissance des filles commence à 8-9 ans, à 10-12 ans il y a une croissance initiale des poils, les glandes mammaires commencent à augmenter. La ménarche apparaît à l'âge de 12-14 ans, à l'âge de 17-18 ans, il s'agit d'une femme adulte sexuellement et physiologiquement adulte.

Peu de phimosis

Le phimosis est une condition dans laquelle le prépuce est étroitement ajusté à la tête du pénis et où l'exposition de la tête est impossible. Chez les enfants de moins de 3 ans, il s’agit d’une condition physiologique. Les parents doivent savoir que rien ne peut être découvert de force. Habituellement, à partir de 4 ans, le prépuce commence à bouger et la tête est facilement exposée. En l'absence de changements inflammatoires, vous pouvez attendre l'ouverture de la tête à 7 ans. À ce moment-là, vous devriez contacter le médecin afin que le garçon n'ait plus de problèmes de sexualité et de miction.

L'inflammation peut se produire dans le contexte d'accumulation entre une feuille du prépuce et la tête d'un grand nombre de smegma - la sécrétion de glandes sébacées, cellules épithéliales desquamées, qui constitue un bon milieu nutritif pour les microbes.

Un peu sur le filet

Regardons les positions modernes sur la circoncision rituelle musulmane et juive des garçons. La circoncision est pratiquée par un chirurgien ou un prêtre spécialement formé à 3, 5, 7 ans (année impaire). La tête muqueuse douce grossit à cause du frottement sur le lin. Ce n’est pas seulement hygiénique, le smegme n’a nulle part où s’accumuler.

Une tête grossière allonge les rapports sexuels, prévient l'éjaculation prématurée.

Il est également à noter qu'après la circoncision, la sensibilité au SIDA diminue de 2 fois, les maladies virales, y compris le virus du papillome humain, ne sont pas transmises. Faire sortir un homme en bonne santé d'un garçon n'est pas difficile. Traiter avec soin tous les changements de son état physique et mental, en particulier pendant la puberté, s'engager conjointement dans le sport et le tourisme, mener une vie saine avec un rejet de la nicotine et de l'alcool, une alimentation appropriée et équilibrée. Il est important de cultiver le respect pour une femme chez un garçon. Les problèmes qui se posent doivent être résolus en collaboration avec l'urologue, l'andrologue et le psychologue ou le psychothérapeute.

Garçons de la puberté: anxiété et problèmes

Comment se passe la puberté chez les garçons.

Votre fils a 11 ans? Il est fort probable que les filles de sa classe commencent déjà parfois à utiliser des produits cosmétiques, elles grandissent rapidement et, en général, elles ne ressemblent pas à des petites filles, mais plutôt à des filles. Les garçons, très probablement, sont encore des garçons, jouant à des «jeux de guerre», alors que seuls c regardent les filles. comme il est plus pratique pour un pigtail de tirer. Rien, nos petits garçons vont bientôt entrer dans la puberté (généralement chez les garçons, cela commence un an et demi à deux ans plus tard que les filles).

Aspects physiques et quantitatifs

Chez les garçons, la puberté commence généralement à 11-12 ans, mais elle peut parfois durer jusqu'à 14-15 ans.

Le système musculaire et osseux augmente sensiblement, la voix se brise, la silhouette change. La musculature de la ceinture scapulaire se développe. Augmentation et organes génitaux. À sept ans, la longueur des testicules est en moyenne de 2,7 cm et le pénis au repos, au début de la puberté, de 3 à 3,5 cm. Ces chiffres augmentent légèrement: 2,8 à 3 cm des testicules et 3,8 cm - le pénis..

Pendant la puberté, la dynamique de croissance des organes génitaux est beaucoup plus importante, car il existe une production intensive d'hormones sexuelles mâles. À l'âge de 13 ans, ces indicateurs importants seront respectivement 3,6-3,7 pour les testicules et 6,3 cm pour le pénis, à 15 - 4 cm et 6,7 cm. Bien sûr, il s’agit de la moyenne, et le pas à droite-gauche pour l’évasion ne compte pas (à moins, bien sûr, que ce soit un pas de géant).

La puberté est en outre marquée par l'apparition de poils, en premier lieu de poils pubiens. À l'âge de 14-15 ans, il y a des cheveux sous les bras et - hourra! - duvet jeune sur la lèvre supérieure et le menton.

Parallèlement à l'apparition des cheveux, la voix se brise et, malheureusement, le visage de votre progéniture est souvent couvert d'acné. Quelqu'un a plus d'acné, certains chanceux en ont moins ou pas du tout. Si l'acné vous dérange, vous pouvez contacter les spécialistes. Et bien sûr, suivez le mode de vie sain de votre «gamin» qui grandit: sports, nutrition adéquate, garder la peau propre - tout cela peut réduire de manière significative le nombre de ces acné méchantes. Bien que, bien sûr, à l'âge de 16-17 ans, ils disparaissent d'eux-mêmes.

À peu près au même moment (14 ans), les premières émissions par voie humide peuvent apparaître. Cela signifie que le sperme est prêt et que votre "bébé" est complètement capable physiquement de faire de vous une grand-mère ou un grand-père. Il est temps de parler de "pistils et d'étamines", si ce n'est toujours pas fait. Et, bien sûr, à propos de la responsabilité de la fille et (pah-pah) d'un éventuel enfant. Et à propos de la contraception.

Un autre indicateur très important pour le garçon de la puberté est la croissance. Habituellement, il y a deux sauts: le premier survient dans 10 à 11 ans (le garçon grandit de 10 centimètres). Le prochain saut est de 13 ans, le garçon ajoute encore 7-8 centimètres.

Les parents doivent savoir que tous les signes de puberté peuvent durer un an ou deux, il n’ya rien de mal à cela. L'essentiel - soutenir son fils, s'il a déjà vécu cette expérience, il n'a pas développé de poils, et il est le plus bas de la classe.

Mais parfois, pour corriger certains troubles, faire appel à des spécialistes. Donc, si les signes de la puberté sont tardifs - consultez l’urologue ou l’andrologue, car, comme vous le savez, il est plus facile de prévenir que de traiter plus tard, et à 12-13 ans, s’il ya des problèmes, tout est beaucoup plus facile à réparer.

Les règles d'hygiène personnelle changent.

N'oubliez pas d'enseigner les rudiments de l'hygiène personnelle à votre fils, car la malpropreté peut entraîner une balanoposthite et d'autres maladies. Les toilettes quotidiennes et le changement fréquent de linge sont des éléments obligatoires du programme de soins personnels, non seulement pour la fille, mais également pour le garçon. N'oubliez pas que le garçon a des glandes sexuelles plus actives, bien sûr, il y a une odeur désagréable. Le garçon lui-même ne le remarquera peut-être pas, mais ses camarades de classe et ses amis (et bien sûr les filles) le remarqueront certainement. N'oubliez pas de faire attention à cela et - encore une fois - "vive le savon parfumé" et les déodorants neutres.

Psychologie du garçon qui mûrit

Ainsi, le garçon change non seulement physiquement, bien que, bien sûr, ce soient les changements physiques qui entraînent une maturité psychologique. Votre fils devient timide, contrarié par le moindre défaut d’apparence, exagérant sa valeur. Les mouvements du garçon sont angulaires, car le corps grandit si vite qu'il faut du temps pour s'y adapter.

L'adolescent est facilement offensé, son humeur change souvent: il se sent maintenant comme un adulte et après 5 minutes, il redevient un bébé et veut être près de son père et de sa mère.

En outre, des désirs sexuels peu clairs peuvent également causer des dégâts. A cette époque, les garçons (et les filles aussi) ont des idoles: professeurs, héros de cinéma, etc. etc., au début, généralement du même sexe que l’enfant. Un peu plus tard, une idole du sexe opposé apparaît, alors qu’une star de cinéma ou un musicien populaire. Et puis, lentement, il s’avère qu’un camarade de classe n’est rien non plus, et peut être l’objet de la sympathie. Certes, l'expression ouverte des émotions est encore loin.

De plus, pendant la puberté, un adolescent se bat pour ne pas être pris en charge par ses parents et insiste sur ses droits et son autonomie, mais cela ne signifie nullement que les parents doivent être «conduits» à ces exigences. En règle générale, l'enfant se bat pour la liberté, mais en même temps, elle a peur d'elle: des psychologues travaillant avec par des adolescents, On dit que beaucoup d'adolescents admettent qu'ils aimeraient que les parents soient plus durs et enseignent ce qui est bon et ce qui est mauvais.

Si la décision des parents est raisonnable, l'adolescent l'accepte. N'oubliez donc pas de faire confiance à votre enfant et discutez des normes morales avec lui. En règle générale, un jeune homme a besoin d'une éducation saine, de la confiance des parents et de l'attention de ceux-ci.

Puberté précoce et tardive chez les garçons

La période de développement obligatoire de tout garçon est l'âge de la puberté. Si un adolescent lui-même peut ne pas être conscient de l'importance des modifications de son propre corps, les parents doivent clairement comprendre la responsabilité de cette période et s'y préparer.

Stades de développement des garçons

Beaucoup de parents croient que la puberté chez les garçons et leur développement sexuel sont des concepts équivalents. En fait, il s’agit d’une compréhension erronée des deux termes, car le corps du garçon doit se préparer au développement de caractéristiques sexuelles secondaires, et ce processus n’est pas si rapide.

Les médecins pensent que la puberté marque la fin du développement sexuel global du garçon. Les étapes de développement suivantes ont leurs propres caractéristiques:

  1. Intra-utérin. Le début de cette étape se situe entre la douzième et la seizième semaine du séjour fœtal intra-utérin, lorsque le prochain sexe est enfin fixé, c'est-à-dire qu'il est déjà clair qui va naître - un garçon ou une fille. Chez le fœtus masculin, le scrotum et le pénis se forment pendant cette période de la vie intra-utérine. Jusqu'à la naissance, les testicules du fœtus sont situés dans la cavité abdominale et descendent dans le scrotum après la naissance.
  2. Enfance (9-11 ans). Les signes extérieurs de la puberté commencent tout juste à se former, mais à cette époque, l’hypophyse, qui régule de nombreux processus physiologiques, fonctionne activement. Les parents âgés de 9 à 11 ans sont considérés comme insignifiants, mais pendant cette période, il est nécessaire de dire au garçon en quoi consiste la grossesse, comment sont fabriqués les enfants et quelles caractéristiques sexuelles distinguent la fille du garçon.
  3. 13-14 ans. C'est une période très importante du développement sexuel, car les gonades commencent à devenir plus actives, la croissance du garçon s'accélère fortement, ce qui signifie que les hormones androgènes sont produites de manière active dans le corps. Ce sont ces hormones qui conduisent au développement de caractéristiques sexuelles secondaires - la croissance du pénis, une augmentation des testicules.
  4. 17-18 ans. La plupart des adolescents au cours de cette période ont achevé toutes les étapes de la puberté, mais certains garçons peuvent continuer à grandir jusqu'à 20-22 ans - ceci est considéré comme la norme. Cet âge implique une attention particulière de la part des parents pour l'adolescent - les règles élémentaires du comportement social de l'homme doivent lui être expliquées, lui apprendre à suivre son apparence, inculquer avec douceur un sens de la responsabilité à la fois de son avenir et de celui de la famille dans son ensemble.

S'il vous plaît noter: Toutes les étapes du développement sexuel sont très importantes et les garçons ne doivent jamais rester seuls avec leurs pensées. Les parents doivent participer activement au développement de l'homme, inculquer des règles et des normes sociales importantes, expliquer les changements physiologiques survenant avec lui.

Signes caractéristiques de la puberté chez les garçons

La maturation active chez les garçons commence à 12-13 ans, mais ce n'est pas un dogme! Certains médecins pensent que s'il y a une puberté précoce chez les garçons, leur constitution sexuelle sera renforcée à l'avenir. Naturellement, nous parlons de manifestations naturelles, et non pathologiques, lorsque le processus physiologique considéré qui se produit à un âge précoce est dû à une maladie.

Qu'est-ce qui indiquera la puberté chez les garçons:

  1. À 11 ans (l'âge est d'environ, tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme) le garçon commence à augmenter le pénis - Ce n'est pas évident, la croissance du pénis est lisse. La longueur moyenne du pénis du garçon est de 4 centimètres, mais elle sera de 7 cm à l’âge de 14 ans et de 10 cm à 18 ans. Les parents doivent comprendre que ces chiffres ne sont pas normaux et peuvent varier considérablement; ils n'en valent pas la peine.
  2. Développement testiculaire. Ils deviennent un peu plus gros, ils ont l'air absolument proportionnels à la croissance du pénis. Les parents doivent se rappeler que chez les hommes, un testicule est toujours un peu plus petit que l'autre, il n'est donc pas surprenant qu'il y ait une disproportion.
  3. La croissance des cheveux dans la région pubienne. Chez les garçons, à l'âge de 15 à 16 ans, la croissance des poils dans cette zone se distingue par une forme de diamant clair et, à l'âge de 17 à 18 ans, le développement du poil sur les membres inférieurs est terminé. Dans la région axillaire, les cheveux commencent à pousser à l'âge de quatorze ans. Ce processus s'achève généralement à l'âge de 17 ans. Le signe de la puberté décrit dans ce paragraphe est également très individuel: des millions d'hommes vivent avec les jambes «nues» et sont en même temps complètement en bonne santé et heureux.
  4. Correction de tonalité vocale. Il s’agit de la «rupture de voix», qui commence à 13-14 ans, et le processus de formation d’un timbre constant à 17 ans est terminé.
  5. Croissance de la barbe et de la moustache. Les premières moustaches des armes à feu apparaissent déjà chez les garçons à l'âge de 15-16 ans, mais la barbe ne commence à se développer que dès l'âge de 18 ans. Mais encore une fois, ces chiffres sont très conditionnels, car beaucoup dépend de la génétique, de l'hérédité. Par exemple, il est bien connu que parmi les représentants des nationalités caucasiennes, la moustache et la barbe peuvent commencer à apparaître dès l’âge de 14 ans.
  6. Raidissement des mamelons. Si ce signe est intense chez les filles, ce changement en général passe souvent inaperçu chez les garçons. Marquez l'âge spécifique du garçon, lorsque l'engorgement des mamelons commence, les médecins ne peuvent pas.
  7. Maturation de la gestation. Les spermatozoïdes du garçon sont déjà formés à l'âge de 14-15 ans, mais leur développement se fait progressivement et dure presque toute la vie. Au moins pendant la période d'activité de reproduction des hommes, ils continuent à se former.
  8. Émissions humides. C'est le nom du processus d'éjaculation spontanée, qui se produit le plus souvent la nuit. Les parents devraient préparer le garçon aux rêves mouillés, en parler et expliquer pourquoi cela se produit et ce que cela signifie.

Séparément, il convient de noter que lorsque la puberté du garçon change, son apparence change également: ses épaules se dilatent, et son bassin reste étroit, ce qui entraîne une croissance intense de la masse musculaire et des os. Les parents remarquent souvent que la croissance du garçon a augmenté rapidement, de plusieurs centimètres à la fois.

Pendant la période de puberté active, beaucoup d'hormones sexuelles sont sécrétées, ce qui entraîne une modification de la structure de la peau et du fonctionnement des glandes sébacées. Les glandes sébacées produisent trop activement du sébum, ce qui entraîne la formation d'acné et de points noirs. Un tel signe de puberté provoque souvent le développement de complexes chez les garçons. Les parents doivent donc être attentifs à leur propre enfant, lui fournir un soutien psychologique - c’est ce qui détermine le succès dans la vie d’un homme, sa capacité à croire en lui-même.

Déviations possibles dans le processus de la puberté

La période considérée de développement des garçons peut continuer et avec quelques déviations.

Puberté tardive

En général, les avis des médecins sur l'âge des garçons, au moment où ils devraient avoir la puberté, sont très différents. Mais si les poils du pubis sont absents à l'âge de 15 ans et que les testicules n'augmentent pas avant 13 ans, les experts parlent alors des déviations de la puberté.

La violation la plus communément considérée de la puberté provoque:

  • anomalies congénitales des chromosomes;
  • maladies endocriniennes pouvant être congénitales ou acquises;
  • perturbation des organes du tractus gastro-intestinal, causée par des pathologies graves;
  • maladies du système vasculaire et du coeur;
  • diabète avec complications.

Les questions relatives à la puberté tardive des garçons doivent être adressées à l’endocrinologue. Celui-ci sera en mesure de déterminer la cause de cette affection et de prendre les mesures qui s’imposent, si nécessaire - par exemple, pour effectuer un traitement hormonal. Mais selon les statistiques, les garçons rattrapent encore le temps perdu et, finalement, leur puberté commence. Cependant, les parents en fin de puberté doivent faire preuve de tact, parler à l'enfant, exposer leurs attitudes (par exemple, «ça arrive» - donner au garçon des articles sur la puberté tardive, une sorte de matériel compétent), lui accorder une attention maximale.

Si nous parlons de certaines raisons pathologiques de la puberté tardive d'un garçon, il sera alors soumis à un examen complet et des médicaments lui seront prescrits. En cas de présence d'anomalies génétiques, il est peu probable que la situation soit corrigée, mais les hormones prescrites par un spécialiste peuvent accélérer le processus de la puberté.

Garçons de la puberté précoce

Les médecins posent un tel diagnostic si des signes sexuels secondaires commencent à apparaître chez un garçon à l'âge de 10 ans. De plus, la puberté précoce des garçons a souvent des causes très naturelles - par exemple, si son père a le même écart, il est hérité par son enfant.

Si nous considérons l'étiologie pathologique de la puberté précoce chez les garçons, nous parlerons de troubles endocriniens. Si un garçon a une apparence vraiment masculine, alors les organes génitaux restent inchangés (c’est-à-dire qu’il n’ya pas d’augmentation des testicules et du pénis), cette condition sera appelée fausse puberté précoce. Un néoplasme bénin, situé dans le testicule ou la glande surrénale, peut y conduire, et c'est dans ces organes que sont produites les hormones androgènes mâles. Dans ce cas, les glandes du garçon resteront au même niveau de développement, mais son apparence changera beaucoup.

Si le médecin soupçonne l'étiologie pathologique de la puberté précoce chez le garçon, un examen complet sera programmé - une étude du pelvis et des glandes surrénales à l'aide d'un appareil à ultrasons, d'un test cérébral à l'aide d'un scanner et d'un test sanguin pour déterminer le niveau d'hormones. Traitement de la puberté précoce chez les garçons implique la prescription de médicaments qui peuvent arrêter la production d'hormones sexuelles, dans de nombreux cas, il suffit simplement de neutraliser leurs effets sur le corps. Dans le cas du diagnostic d'une tumeur de la glande surrénale ou du testicule, il est conseillé de procéder à un traitement chirurgical, après quoi les processus physiologiques de la puberté sont normalisés.

La puberté des garçons est un processus naturel auquel les parents doivent avant tout être préparés. Ils sont les seuls à pouvoir apporter un soutien psychologique à l’enfant en cette période difficile. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de «charger» l’adolescent d’informations et de l’entraîner constamment dans une conversation franche - cela gênerait le garçon. Mais il faudra parler avec lui, en dernier recours, pour lui fournir du matériel déjà sélectionné qui, dans une langue accessible, explique au garçon tous les changements survenant dans son corps pendant la puberté.

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, praticienne générale de la catégorie de qualification la plus élevée

16,753 vues totales, 2 vues aujourd'hui

Quand commence-t-il et comment se passe la puberté chez les garçons

La maturité sexuelle masculine s'identifie à sa fertilité, c'est-à-dire sa capacité à concevoir. En fait, il s’agit d’une combinaison du développement de traits masculins primaires et secondaires, indiquant la transformation d’un garçon en un homme adulte. La puberté d'un garçon se déroule en plusieurs étapes. La particularité de la manifestation de caractères sexuels chez chacun d'eux est la tendance à augmenter.

Étapes de développement

Le développement sexuel masculin commence dans l'utérus. À la 16e semaine de grossesse prend fin la formation des organes de reproduction - membre, scrotum et testicules. Au cours du développement physiologique du fœtus, quelques semaines avant la naissance, les testicules descendent dans le scrotum.

La deuxième étape du développement sexuel s'appelle l'enfance. Il y a une croissance physiologique du squelette, des muscles, des organes. Le garçon a arrondi les traits du visage "enfantin", formes en pente. La période dure 9 à 11 ans à partir du moment de la naissance.

Si le système endocrinien du garçon fonctionne normalement, la puberté commence à l'âge de 11 à 12 ans. En raison des caractéristiques individuelles de l’organisme de l’enfant, de sa prédisposition héréditaire et de son environnement, les périodes varient entre 1 et 2 ans. La manifestation des premiers signes en 10-13 ans est considérée comme la norme.

Il y a 3 étapes de la puberté:

  • Le stade initial (puberté, puberté) est le stade préparatoire de l'organisme. Les signes externes sont l'accélération de la croissance du garçon: l'hypophyse produit de la somatotrophine et de la follitropine, stimulant ainsi la croissance du squelette. La production de GnRH commence - une hormone hypophysaire, qui active les glandes sexuelles et la synthèse des hormones sexuelles. L'effet de la GnRH se manifeste par la croissance des organes génitaux. L'âge moyen de la puberté chez les garçons est de 11 à 12 ans.
  • La puberté active commence chez un garçon de 13 à 14 ans et dure entre 2 et 3 ans. La GnRH, qui n'était auparavant produite que la nuit, est maintenant produite par l'hypophyse jour et nuit, stimulant ainsi la production de testostérone. En raison de sa concentration élevée dans le sang, on observe une croissance intensive des organes génitaux, des caractéristiques sexuelles secondaires se manifestant, la première éjaculation du garçon.
  • Le stade final de la puberté couvre l’âge des 16-17 ans à 18-19 ans. Le corps du garçon s'adapte à la production d'hormones sexuelles. Le système reproducteur est prêt pour la procréation. La figure du jeune homme est enfin formée, la croissance s'arrête.

Gagner de la puberté affecte les aspects physiologiques et psychologiques du développement de l'adolescent. Pendant cette période, il est important de surveiller l'état de santé du garçon, ainsi que son éducation sexuelle.

Signes de

Pendant la puberté chez les garçons, il existe un développement actif de caractéristiques sexuelles primaires - croissance des testicules et du pénis. De la naissance au début de la puberté, la taille des testicules change de manière imperceptible. Une croissance active des organes génitaux est observée chez les garçons à partir de 11 ans avec une augmentation de la concentration d'androgènes dans le sang. L'aspect du scrotum change: perte de la douceur de la peau, apparition d'une pigmentation et de poils grossiers. L'agrandissement du pénis chez un garçon suit l'augmentation des testicules.

Garçons de la puberté

La puberté des garçons se caractérise principalement par leur capacité à exécuter la fonction de reproduction, la procréation, en cours de croissance.

Entre 11 et 13 ans, le jeune représentant masculin déclenche la production de l'hormone spécifique GnRH dans l'hypothalamus du cerveau. Il convient de noter que la libération de cette hormone dans le corps du garçon se produit d'abord exclusivement la nuit, au stade du sommeil profond. Au cours du processus de puberté supplémentaire chez les garçons, la dépendance aux phases de sommeil a tendance à diminuer considérablement et l'hormone commence à sécréter de plus en plus fréquemment pendant les périodes d'éveil. Le résultat de l'action de la GnRH est l'activation de la production de sperme - la spermatogenèse, ainsi que des hormones androgènes masculines. Les androgènes, à leur tour, provoquent un certain nombre de changements caractéristiques survenant dans le corps.

En particulier, la quantité totale de masse musculaire augmente et les os commencent à différer par la quantité accrue de protéines qu'ils contiennent. En conséquence, la taille du corps augmente et ce processus n’est pas uniforme, mais discontinu. À différents âges de la puberté chez les garçons, cela peut se produire avec une intensité plus ou moins grande. Le pic d'activité de croissance représente 12 et 15-16 ans. La croissance du garçon à cette époque peut augmenter de plus de 10 cm par an. Après 18 ans, la croissance d’un garçon qui, au cours de ces années, devenant déjà un jeune homme peut croître d’environ 3 centimètres de plus. En raison de la forte teneur en hormones androgènes dans le corps, les zones de croissance des os longs commencent à s'ossifier, ce qui provoque leur élongation dans le futur.

Les organes génitaux des garçons à la puberté en cours de développement subissent des modifications, consistant en le fait que les testicules et le scrotum, la prostate et les vésicules séminales grossissent, que le pénis augmente. Les premières éjaculations apparaissent chez les garçons âgés de 12 ans et demi à 14 ans.

L'hormone testostérone, qui, avec les androgènes, est produite en grande quantité, provoque le début de la croissance des poils selon le type de poil. L’un des résultats de l’effet des androgènes est le développement actif de la pomme d’Adam, également appelée «pomme d’Adam». Cela s'accompagne d'un allongement des cordes vocales, ce qui conduit à la formation d'un timbre relativement faible. Dans le processus, une «rupture de voix» peut avoir lieu.

La puberté des garçons est un processus essentiellement individuel et, bien que se produisant généralement dans un certain cadre d'âge, il dépend souvent de nombreux facteurs dans chaque cas particulier. Par exemple, les garçons du même âge peuvent avoir une différence assez significative en hauteur, degré de répartition des poils, etc.

Puberté chez les garçons

Lorsque la puberté survient chez les garçons, le système endocrinien apparaît au premier plan. Avec les particularités de son activité, dans lesquelles dans ce cas le rôle principal est joué par l'appendice inférieur du cerveau, l'hypophyse, un certain nombre de changements spécifiques survenant chez l'enfant sont associés. Les hormones produites par la glande pituitaire, qui entrent en grande quantité dans la circulation sanguine, sont transportées dans toutes les parties du corps, stimulant ainsi la croissance du corps et son développement physique intensif. De plus, les hormones hypophysaires activent les glandes reproductrices mâles, les testicules, qui commencent également à sécréter les hormones correspondantes. Pour la période de la puberté des garçons se caractérise par une augmentation de leur contenu à plusieurs reprises. Un reflet de cela et, à leur tour, sont littéralement un changement aux yeux d'un enfant en transition, l'adolescence.

Un changement significatif dans le contexte hormonal peut provoquer l'état d'instabilité psycho-émotionnelle inhérent à de nombreux adolescents. Avec une éducation insuffisante et quand il n’ya pas de culture intérieure, les garçons à la puberté peuvent montrer de la nervosité, être agressifs envers leurs aînés, adopter une attitude négativiste envers tout ce qui vient d’eux. Les actions des adolescents sont caractérisées par une témérité impulsive, elles sont souvent imprévisibles et contradictoires.

Les problèmes liés aux relations sexuelles sont particulièrement importants pour les garçons pendant la puberté. Et cela n’est pas surprenant, car l’essence même de tout ce qui se passe à l’heure actuelle est de préparer l’organisme en maturation à la réalisation de l’une des missions les plus importantes de la vie humaine - la procréation.

La puberté chez les garçons est un moment très important pour le développement et la formation de la personnalité. Chez l'adolescent, cela forme en grande partie l'estime de soi et l'auto-identification, ce qui détermine le succès et la nature de sa socialisation future basée sur les caractéristiques des rôles sociaux joués par les hommes dans la société humaine.

Âge de la puberté chez les garçons

L'âge de la puberté chez les garçons peut s'étendre sur une période allant de 11 à 18 ans. Les garçons de la puberté commencent, principalement à l'âge de 9-14 ans. Deux à cinq ans après le début de l’âge de transition ou de la puberté, comme on l’appelle aussi dans la vie de l’enfant, la formation finale des caractéristiques de genre est terminée. Le pénis et les testicules des organes génitaux externes augmentent de taille. Les processus de la spermatogenèse sont déclenchés dans les testicules - la maturation des spermatozoïdes et des hormones mâles sont produites. L'action de ces hormones est que se produisent des caractéristiques sexuelles secondaires: en plus des changements qui se produisent avec les organes génitaux, la croissance corporelle augmente, les cheveux apparaissent sur le type masculin avec la croissance des poils du pubis et des aisselles et la barbe commence à pousser. À l'âge de la puberté chez les garçons, le fonctionnement des glandes sudoripares est activé, ce qui entraîne une augmentation de la teneur en graisse de la peau et peut provoquer l'acné.

L'âge auquel la puberté se produit chez les garçons est déterminé par un certain nombre de facteurs, notamment l'hérédité, la nationalité, les conditions de vie et la nutrition.

En raison d'un effort physique excessif constant, le début de la puberté des garçons peut passer à un âge plus avancé et provoquer son ralentissement. Au cours des 100 dernières années, la tendance à la diminution progressive de l'âge auquel commence la puberté commence. On pense que la raison en est l'amélioration générale constante des conditions de vie et de la qualité des aliments. Cela n'exclut pas non plus la possibilité que les conditions environnementales affectent.

À partir de ce qui précède, nous concluons que l'âge de la puberté chez les garçons, en général, diminue d'année en année dans une certaine mesure. Ceci est grandement facilité par la consommation d'une quantité suffisante d'aliments, caractérisée par un contenu équilibré en substances nécessaires, en vitamines et en oligo-éléments, par un niveau élevé d'activité physique et de sports. Pour la puberté normale des garçons, il est également nécessaire d'arrêter de fumer et de prendre de la drogue, en inhalant des vapeurs toxiques.

Quand commencent les garçons de la puberté?

Âge, quand commence la puberté, les garçons, principalement - 10-12 ans Cependant, ces chiffres ne sont pas une constante difficile et une norme inébranlable inébranlable. Dans certaines circonstances et en raison de facteurs individuels, héréditaires, sociaux ou domestiques, le début de la puberté peut être reporté à une date ultérieure. Par conséquent, pour les parents, cela ne devrait en aucun cas être une raison de tirer la sonnette d'alarme si l'enfant est entré dans la puberté à l'âge de 14 ou même de 15 ans. Dans le retard d'un an ou deux, rien ne sort de l'ordinaire et du surnaturel.

Néanmoins, le garçon à cet égard peut être inquiet et inquiet du fait qu’il diffère de ses pairs, par exemple, ils sont plus courts et il n’a pas le fusil sur la lèvre supérieure, comme s’il témoignait à l’âge adulte.. Dans ce cas, il a vraiment besoin de l’appui de ses proches qui l’encouragent.

Mais parfois trop tard, quand les garçons commencent la puberté, peuvent indiquer qu'il existe des troubles. Cette situation nécessite la consultation de spécialistes et la désignation de mesures correctives appropriées. Ainsi, avec l'apparition tardive des premiers signes de la puberté chez les garçons de 12 à 13 ans, il vaut la peine de consulter un andrologue ou un urologue.

Puberté

La puberté est la période de la vie d'une personne au cours de laquelle son corps atteint sa maturité sexuelle biologique. Cette période est appelée pubertaire et se caractérise par l’apparition de caractères sexuels secondaires (voir Caractéristiques sexuelles), la formation finale des organes génitaux et des glandes sexuelles. L’apparition de la puberté dépend de nombreux facteurs - nationalité, conditions climatiques, nutrition, conditions de vie, sexe, etc. Pour les garçons, elle est en moyenne de 15 à 16 ans, les filles de 13 à 14 ans et se termine respectivement à 20 ans et plus. 18 ans. Il convient de souligner que le moment de la puberté présente d'importants écarts individuels. En termes physiologiques, cette période est caractérisée par la maturation et le début du fonctionnement des glandes sexuelles. Dans le cortex surrénalien, les androgènes commencent à être produits vigoureusement (voir Hormones sexuelles), la sécrétion des gonadotrophines hypophysaires augmente (voir Hormones gonadotropes), ce qui accélère le développement des glandes sexuelles. Chez les filles présentant une fonction ovarienne accrue, produisant des œstrogènes, la croissance des glandes mammaires, des organes génitaux externes et internes: l’utérus, le vagin, les lèvres commence. À l’âge de 14-15 ans, parfois plus tôt, se produit la formation du cycle menstruel (voir). La menstruation chez les filles et les pollutions (voir) chez les garçons sont un critère objectif pour la maturité des gonades. La séquence d’occurrence des caractéristiques sexuelles la plus courante est présentée dans le tableau.

Souvent, la puberté normale se produit dans une séquence légèrement différente. Dans ces cas, il est parfois très difficile de trouver une frontière claire entre la norme et la pathologie. L’une des raisons de ces écarts est une violation des systèmes hormonaux. Dans d’autres cas, les caractéristiques constitutionnelles d’un adolescent à la puberté, ainsi que des facteurs psychogènes pouvant provoquer des troubles endocriniens prononcés, acquièrent une certaine signification. Il est extrêmement important de prendre en compte ces cas, car l'utilisation irrationnelle de médicaments hormonaux dans le traitement peut entraîner des dommages importants pour de nombreux systèmes. Pendant la puberté, il y a parfois de petites déviations temporaires, c'est-à-dire des variations dans le processus de développement normal. Ils sont considérés comme des phénomènes physiologiques. Les filles peuvent avoir une croissance importante des glandes mammaires (macromastie) et la puberté prématurée ne se produit pas. Les variations physiologiques de la puberté incluent également les troubles menstruels, les saignements utérins juvéniles, l'aménorrhée (voir). Les règles sont souvent douloureuses, accompagnées de maux de tête, de vomissements et de faiblesses. Ces troubles sont généralement observés chez les filles avec un système nerveux instable. Les garçons peuvent avoir une légère augmentation des glandes mammaires (gynécomastie pubertaire), qui a complètement disparu.

La pubertas tardive est considérée comme une puberté, observée chez les filles de 18 à 20 ans et chez les jeunes hommes de 20 à 22 ans. Avec cette pathologie, les mesures thérapeutiques doivent viser à améliorer les conditions de vie, la nutrition et l’introduction d’hormones sexuelles mâles et femelles et de médicaments contenant des hormones gonadotropes hypophysaires. Le retard de développement sexuel et le retard de croissance s'observent avec l'infantilisme (voir). Le sous-développement de l'appareil sexuel et l'absence de caractéristiques sexuelles du sexe donné - hypogenitalisl (voir) - sont causés par un dysfonctionnement des glandes endocrines, en particulier de l'hypophyse.

Early (pubertas rhayosoh) est considérée comme une puberté. Elle survient chez les filles de moins de 8 ans, chez les garçons de moins de 10 ans et se caractérise par l'apparition prématurée de caractères sexuels secondaires, le développement rapide des organes génitaux et une croissance accélérée. Chez les garçons, cela se manifeste par une accélération de la croissance, puis par un arrêt précoce de la croissance (ce qui entraîne une petite taille), une croissance rapide des organes génitaux et l'apparition de caractéristiques sexuelles secondaires (pilosité, voix basse, muscles squelettiques). Érections possibles et émissions. Chez les filles, la croissance est accélérée, puis son arrêt prématuré, le pelvis s'élargit, la taille de l'utérus et les ovaires augmentent. Il y a des cas de menstruation en âge préscolaire.

La puberté précoce est associée à une croissance accélérée, mais une forte disproportion du squelette, une petite taille et un retard mental est définie comme une macrogenitosomia praesox.

Avec le problème de la puberté est étroitement liée à la question de l'éducation sexuelle. C'est un système d'influences médicales et pédagogiques sur les adolescents dans le but de les éduquer à certaines normes de comportement dans la vie sexuelle. L’éducation sexuelle a pour tâche de créer une génération en bonne santé physique, dont la vie sexuelle devrait être soumise aux normes morales de notre société. La coéducation et l’éducation des garçons et des filles, leur participation précoce à la vie publique, la combinaison de la formation avec le travail industriel, le développement important de la culture physique et du sport chez les jeunes constituent la base d’une éducation générique sensée.

La puberté (pubertas en latin) est le processus de croissance et de différenciation des glandes sexuelles, des organes sexuels et des caractéristiques sexuelles secondaires. La puberté se produit avec les modifications les plus complexes des systèmes nerveux, endocrinien, cardiovasculaire et autres du corps, ainsi que dans le développement physique et s'achève avec le début de la puberté.

Un rôle majeur dans la puberté est joué par la région hypothalamique, qui est en relation fonctionnelle inséparable avec l'hypophyse. Au cours de la période de la puberté, l'activité des hormones gonadotropes de l'hypophyse augmente considérablement, ainsi que la teneur en androgènes et en œstrogènes dans le sang et l'urine. Les œstrogènes synthétisés par les ovaires provoquent une augmentation de l'utérus, du vagin, des lèvres, des glandes mammaires et une kératinisation de l'épithélium vaginal. Les androgènes provoquent la croissance des poils sexuels, du pénis et du scrotum chez les garçons et les filles - le clitoris et les grandes lèvres. Les hormones sexuelles, en particulier les androgènes, stimulent la croissance et la différenciation du tissu osseux, contribuent à la fermeture des zones de croissance et renforcent le développement des muscles. Dans ces processus, l’effet anabolique des protéines des hormones sexuelles se manifeste. La relation entre les différents systèmes de régulation de la puberté est illustrée à la fig. 1


Fig. 1. Schéma de la relation entre les différents systèmes régulant la croissance et le développement sexuel (d'après Gillenswerda, selon Wilkins).

La puberté commence chez les filles plus tôt que chez les garçons. Au cours de cette période, l'excrétion d'œstrogènes et de gonadotrophines dans l'urine augmente considérablement chez les filles, tandis que chez les garçons, les androgènes augmentent. Récemment, dans tous les pays, le début de la puberté a été reporté à une période antérieure. Ainsi, selon les observations de V. S. Gruzdev, remontant à 1894, la menstruation a commencé à 15 ans et 8 mois; à l'heure actuelle (1965), ils commencent entre 13 et 14 ans. Chez les jeunes hommes, la date de la puberté est déterminée par les premières éjaculations. Le début et la durée de la puberté dépendent des caractéristiques familiales (constitutionnelles), de la structure corporelle et des conditions environnementales (nutrition, climat, conditions de vie, etc.). La puberté commence chez les filles de 8 à 11 ans et dure généralement jusqu'à 17 ans, chez les garçons de 10 à 13 ans.

Pendant la puberté, une réaction hypertonique et un état hypotonique, une instabilité pulsatoire, une acrocyanose, des taches de Trusso, une albuminurie orthostatique, une hypoglycémie spontanée et parfois des troubles mentaux peuvent être observés. Le degré de puberté est jugé par les caractéristiques sexuelles secondaires - croissance des poils pubiens (11-13 ans) et sous les aisselles (12-15 ans), chez les filles également en ce qui concerne l'apparition de la menstruation et le développement des glandes mammaires (10-15 ans)., ainsi qu’à l’aide de radiographies de la main et des extrémités distales des os de l’avant-bras. Le début de la puberté correspond à l'ossification du sésamoïde, puis la synostose apparaît dans le premier métacarpien et dans les phalanges terminales; à la fin de la puberté, il se produit une synostose complète des épiphyses des os radial et de l'ulna. Pour évaluer le degré de puberté chez les garçons en fonction de la taille des organes génitaux externes, il faut être prudent, car leur croissance est souvent un peu en retard.

La puberté prématurée (pubertas praecox) est vraie et fausse. Si cela est vrai, il existe une relation entre la région hypothalamo-hypophysaire, les glandes sexuelles et les glandes surrénales. Il existe des formes constitutionnelles (essentielles) et cérébrales de la vraie puberté.

La forme constitutionnelle est presque toujours observée chez les filles et est due, apparemment, à une prédisposition familiale. Les signes sexuels secondaires apparaissent tôt, même dès la naissance, mais plus souvent entre 7 et 8 ans, et les règles entre 8 et 10 ans. Menstruation ovulatoire. Chez les garçons, les caractéristiques sexuelles secondaires peuvent apparaître dès les 9 à 11 ans, moins souvent plus tôt. Il existe une macrogénitomie (hypertrophie prématurée des organes génitaux externes). À 12-13 ans, la puberté se termine.

Initialement, les enfants atteints de puberté prématurée sont en avance dans le développement physique de leurs pairs. Cependant, plus tard, certaines zones développent une petite taille et une disproportionnalité en lien avec la fermeture des zones de croissance - les membres inférieurs sont relativement courts par rapport au tronc (Fig. 2). Le développement mental de ces enfants est souvent adapté à leur âge et, s'il est en retard, il dure environ 2 ans. Chez les filles, l’excrétion d’hormone folliculo-stimulante et d’œstrogènes dans l’urine atteint le niveau de la puberté. La teneur en 17-ketosteropdov dans l'urine quotidienne dépasse le niveau de la norme d'âge. Avec les tumeurs de la glande surrénale et des gonades, le niveau d'excrétion des hormones est beaucoup plus élevé. Le frottis vaginal confirme le cycle menstruel normal.

Le pronostic de la forme constitutionnelle de la puberté prématurée est favorable. Le traitement n'est pas effectué.

Dans la forme cérébrale de la vraie puberté, il existe des lésions dans la région hypothalamique (tumeurs, hémorragies, malformations congénitales du cerveau, encéphalite) ou une tumeur de la glande pinéale. Actuellement, la plupart des chercheurs pensent que même avec les tumeurs de la glande pinéale, le développement sexuel prématuré est dû aux modifications de l'hypothalamus pour la deuxième fois dues à l'hydrocéphalie interne. Les enfants ont un développement précoce et rapide des organes génitaux et des caractères sexuels secondaires. Dans les ovaires apparaissent des follicules grafovyh matures, corps jaune. Les cellules interstitielles sont formées dans les testicules et la spermatogenèse se produit. La teneur en gonadotrophines, œstrogènes et 17-cétostéroïdes dans l'urine correspond à la période pubertaire.

La puberté prématurée est également observée en cas de dysplasie fibreuse multiple, caractérisée par des modifications du système squelettique, une pigmentation de la peau et une activité accrue de la glande thyroïde.

La fausse puberté (pseudopubertas praecox) se produit lors de modifications pathologiques des glandes surrénales, des ovaires ou des testicules. L'ovulation et la spermatogenèse sont absentes. Après le retrait de la tumeur, le développement inverse de caractères sexuels secondaires est possible.

La puberté lente (pubertas tarda) se caractérise par un développement tardif des organes génitaux et des glandes, ainsi que par l'apparition de caractères sexuels secondaires. Chez les jeunes hommes, il est diagnostiqué chez 20 à 22 ans, chez les filles entre 18 et 20 ans. Se produit le plus souvent sous l'influence du facteur constitutionnel (familial), moins souvent en raison de conditions d'hygiène insuffisantes et de causes nutritionnelles. Le retard dans la puberté est parfois observé jusqu'à 15-16 ans. Dans le même temps, le développement physique et souvent mental est à la traîne. La différenciation du système squelettique est également à la traîne, généralement de 2 à 4 ans. La majorité des enfants dans les années à venir participent au développement sexuel de leurs pairs.

L’évaluation de la puberté doit être effectuée sur la base d’un certain nombre de signes et en particulier de données radiologiques sur la différenciation du système squelettique. La correspondance des processus d’ossification avec l’âge réel exclut, en règle générale, le retard dans la puberté.

Variations de la puberté. Le développement prématuré des glandes mammaires (prématuré thelarche) chez les filles peut être le seul signe d'anomalie. L'absence de caractéristiques sexuelles secondaires, les modifications œstrogéniques du frottis vaginal et l'augmentation des organes génitaux internes et externes permettent de distinguer ce processus de la véritable puberté. On pense que la maladie prématurée est basée sur une réponse accrue du tissu mammaire aux œstrogènes. À l'avenir, cette réaction pourrait disparaître. Aucun traitement n'est requis.

Chez les garçons, on observe souvent une gynécomastie pubertaire (voir), plus souvent exprimée à gauche et disparaissant sans traitement. Le traitement aux hormones sexuelles mâles est contre-indiqué.

La croissance prématurée des poils secondaires (pubarche prématurée) se développe dans le pubis, sous les aisselles sans autre signe de virilisation et est plus fréquente chez les filles. Seulement 10-12 ans, il est associé à une augmentation des glandes mammaires, des organes génitaux externes et internes. Plus tard, les enfants se développent normalement. L'excrétion dans l'urine de 17-cétostéroïdes correspond à la norme d'âge ou la dépasse légèrement. Les enfants ayant une puberté prématurée nécessitent un suivi médical et doivent être examinés périodiquement.

Pendant la puberté, il y a parfois un élargissement de la glande thyroïde de degré II et III sans dysfonctionnement. Il n'y a pas de traitement. Assez souvent, surtout chez les garçons, se développent des phénomènes acromégaloïdes (aussi physiologiques). Peut-être la prédominance du masculin ou du féminin. La prévision est favorable. Au cours de la même période, on observe parfois le type d'obésité pseudofreilich d'apparence semblable à l'obésité dans la dystrophie adiposogénitale (voir). La répartition de la graisse est uniforme avec une certaine prédominance dans la poitrine, l'abdomen et les cuisses. Les mains et les pieds sont souvent raccourcis. La longueur du corps et la différenciation des os correspondent à l'âge réel. L'hypogénitalisme est absent ou légèrement exprimé. L'excrétion des 17-cétostéroïdes et des 17-oxycorticostéroïdes avec l'urine est normale. L'échange principal est réduit ou normal. La puberté a lieu à l’heure habituelle ou un peu tard. Un traitement médicamenteux n'est pas nécessaire.

Lors de la puberté chez les filles présentant des symptômes de basophilisme (les cellules basophiles de l'hypophyse fonctionnent intensément), on observe une obésité féminine, une bande apparaît sur les cuisses, les fesses et les seins. La tension artérielle est souvent élevée. Cependant, le développement sexuel n'est pas altéré ni même accéléré. La menstruation se produit à l'heure et le cycle est enregistré. Le pronostic, comme pour les variantes d'obésité décrites ci-dessus, est favorable.

L'épuisement pubertaire s'observe principalement chez les filles. Les premiers symptômes: manque d'appétit, douleurs abdominales, éructations et vomissements, souvent répétés. La peau est sèche, ridée. Une bradycardie, des sons cardiaques sourds, une hypotension, une aménorrhée sont notés. Contrairement à la cachexie hypophysaire, il n’ya pas d’atrophie des glandes mammaires et de perte de cheveux. L'échange principal est réduit. La fonction de la glande thyroïde n'est pas altérée. La teneur en 17-cétostéroïdes dans l'urine est réduite après l'introduction de l'ACTH à la norme. L’hormone folliculo-stimulante dans l’urine est souvent absente ou diminuée. Le pronostic est généralement favorable. Traitement - nécessite des soins minutieux, aminazine, stéroïdes anabolisants protéiques. Méthandrosténolone (ou nérobol) 5 mg par jour, de manière non intramusculaire intramusculaire, de 25 à 50 mg 1 fois par semaine (4 à 6 injections).

La formulation du diagnostic, la nomination de médicaments, en particulier d'hormones, ainsi que le pronostic de maladies et d'affections liées à la puberté doivent être abordés avec prudence.

Fig. 2. Fille de 2,5 ans: développement physique et sexuel précoce (hauteur 110 cm).

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

La concentration de calcium dans le sang est un indicateur important du métabolisme des minéraux. Les laboratoires sont actuellement disponibles pour déterminer le niveau de cette substance par deux méthodes.

Qu'est-ce qu'une hormone sérotonine? Quel est son rôle dans le corps? La sérotonine, ou, comme on l'appelle, l'hormone du plaisir, est un élément chimique du cerveau qui prévient la dépression et améliore l'humeur.

L'utilisation de fer dans des flacons pour injection est justifiée dans les cas d'anémie ferriprive. Les drogues injectées par voie parentérale (à l'aide d'injections) commencent à agir plus rapidement et permettent de faire face à l'anémie dans les cas particulièrement graves.