Principal / Enquête

Taux de taux d'hormones dans le sang des femmes

Contrairement aux hommes, les femmes aiment le changement. Ils changent la coiffure, la couleur des cheveux, les ongles et l'image en général. Même leur humeur est encline à changer. Et la joie, soudainement remplacée par la tristesse, n'a rien à voir avec les changements de la vie. Très souvent, cela est causé par un déséquilibre hormonal dans le corps. Cependant, une modification du fond hormonal n'est pas toujours une déviation et se produit dans le corps d'une femme en bonne santé.

Quand faire des tests

Le fond hormonal chez les hommes est plus stable. En revanche, tout au long de la vie, l’organisme de la femme doit subir des fluctuations des niveaux hormonaux, dues à divers facteurs, notamment la phase du cycle menstruel, le stress et diverses maladies, notamment le rhume. Cependant, une diminution ou une augmentation persistante de la norme des hormones peut conduire au développement de maladies gynécologiques et même à la stérilité. De plus, le manque ou l'excès d'hormones sexuelles conduit à une violation de l'état émotionnel et à des changements d'apparence.

Les symptômes suivants indiquent la nécessité de consulter un spécialiste et de tester les hormones:

  • faible résistance au stress;
  • troubles du sommeil;
  • sentiment incessant de fatigue et de faiblesse;
  • réduction des fonctions de protection du corps;
  • sensibilité aux maladies virales;
  • les changements d'âge;
  • changement déraisonnable d'humeur;
  • transpiration excessive;
  • violation du cycle menstruel et aménorrhée;
  • les poches;
  • augmentation ou diminution déraisonnable du poids corporel;
  • retard dans le développement sexuel;
  • fausse couche répétée de la grossesse;
  • ovaires polykystiques;
  • néoplasmes dans les ovaires;
  • problèmes de peau;
  • chute de cheveux ou croissance excessive dans des endroits inappropriés.

Les fonctions de l'oestrogène chez les femmes

Les œstrogènes sont plusieurs types d'hormones présentes chez les femmes et les hommes. Les femmes sont beaucoup plus difficiles, car leur corps est attaqué par trois de leurs représentants à la fois:

Les œstrogènes sont produits par les ovaires et les glandes surrénales. L'estradiol est la principale hormone qui remplit les fonctions les plus importantes, allant de la puberté au début de la ménopause. Sa compétence comprend environ 400 fonctions.

La synthèse de l'estradiol diminue considérablement avec l'apparition de la ménopause, après quoi sa production cesse progressivement. En outre, certaines fonctions de l’estradiol sont transférées à l’estrone, tandis que les autres fonctions sont remplies par l’œstradiol, qui continue à être produit par les glandes surrénales.

Estron est la principale hormone qui soutient le corps féminin pendant la ménopause. Et si, avant la ménopause, sa production est réalisée par les ovaires, le foie, les glandes surrénales et le tissu adipeux, à l’apparition de la ménopause, elle est synthétisée exclusivement dans le tissu adipeux.

Estron est un précurseur de l'estradiol, mais sa production excessive avant la ménopause entraîne l'apparition de maladies hormono-dépendantes, notamment le cancer du sein et le cancer de l'utérus.

L'œstriol est l'œstrogène le plus faible et sa concentration dans le sang des femmes est donc minimale. Sa partie principale est synthétisée exclusivement pendant la grossesse.

Au cours de tous les cycles de la vie, les œstrogènes remplissent les fonctions les plus importantes qui permettent à une fille de devenir une femme.

  • La production active d'œstrogènes se produit pendant l'adolescence. Pendant cette période, sous leur influence, les filles commencent à former des caractéristiques sexuelles secondaires, notamment une augmentation des glandes mammaires et l'acquisition de la rondeur par la figure.
  • Les œstrogènes forment une fonction de reproduction, ce qui augmente le nombre de cellules épithéliales et de mucus dans le vagin, créant ainsi un environnement favorable à la survie des spermatozoïdes. Pendant la grossesse, ces hormones contribuent à l'augmentation du tissu glandulaire du sein, le préparant ainsi à la lactation.

Parmi les autres fonctions, on peut noter:

  • stimuler le développement des organes génitaux et des glandes mammaires;
  • impliqué dans le processus de pigmentation des organes génitaux et des halos;
  • former des caractéristiques sexuelles féminines secondaires;
  • réguler la croissance des os longs;
  • participer à la fermeture en temps utile des zones de croissance dans les os longs;
  • contribuer au rejet de la couche interne de l'utérus, ce qui est un processus naturel pendant la menstruation;
  • prévenir les caillots sanguins;
  • augmenter la coagulation du sang, empêchant la transition de la menstruation en saignant;
  • prévenir la formation de dépôts de cholestérol dans les vaisseaux;
  • augmenter la sensibilité des récepteurs cellulaires à la progestérone.

La progestérone et sa fonction

La progestérone est l'une des hormones stéroïdes produites par les glandes surrénales et le corps jaune des ovaires. Le taux d'hormones féminines dépend de la phase du cycle menstruel. La progestérone a pour fonction principale de préparer l'utérus à fixer un ovule fécondé et à créer les conditions favorables à une grossesse ultérieure. Parmi les autres fonctions, on peut noter:

  • la progestérone augmente la taille de l'utérus et détend ses muscles;
  • crée un apport de nutriments en raison de la formation de graisse sous-cutanée;
  • prépare les muscles et les ligaments à l'accouchement;
  • inhibe certaines fonctions du système immunitaire, empêchant ainsi le rejet du fœtus;
  • favorise la formation de lait, en activant la lactation après la naissance.

Lorsque la menace de mastopathie apparaît, la progestérone neutralise les œstrogènes à l'origine de son développement.

Hormones de l'hypophyse et de la thyroïde

Un certain nombre d'autres hormones produites par l'hypophyse et la thyroïde sont également très importantes pour le corps de la femme.

Les hormones hypophysaires qui sont importantes pour la préservation de la fonction de reproduction et de l'organisme dans son ensemble sont notamment les suivantes:

Parmi les hormones produites par la glande thyroïde, la thyroxine est la plus précieuse pour le corps féminin.

Taux de taux d'hormones dans le sang des femmes

Un test sanguin pour les hormones est pris dans trois approches. La raison en est que, dans le corps de la femme, leur niveau varie constamment en fonction de la phase du cycle menstruel.

Actuellement, une technique spéciale est appliquée, sur la base de laquelle un don de sang est fourni pour déterminer le niveau d'hormones chez la femme trois fois par cycle. Les cycles sont calculés à partir du premier jour du début de la menstruation. Cette règle ne s'applique pas aux filles qui n'ont pas atteint la puberté et aux femmes ménopausées.

En général, le tableau de la norme des hormones chez les femmes devrait être comme ça.

Elixir de jeunesse de la femme ou norme d'un œstrogène dans le sang

Les œstrogènes sont des hormones sexuelles stéroïdiennes chez la femme. Traduit du Dr. Grech. «Estrogen» signifie «genre», «vivacité» et «luminosité». Ces hormones sont aussi appelées l'élixir de jeunesse d'une femme.

Informations générales

La formation d'œstrogènes chez la femme se produit principalement dans les ovaires et une petite partie est produite dans le cortex surrénal. Son augmentation commence après 7 ans, à la puberté, ils contribuent à la puberté et à l'apparition de caractéristiques sexuelles secondaires chez les filles.

Ensuite, le taux d'œstrogènes chez les femmes reste relativement élevé tout au long de l'âge fertile et, déjà dans les préclimactéries, leur déclin commence progressivement - de 45 à 50 ans jusqu'à la ménopause. Après cela, avec l'extinction des ovaires, ils ne sont pas produits et la vieillesse commence.

Au niveau normal de ces hormones sexuelles, une femme est complètement en bonne santé: elle est enjouée, équilibrée, elle a un MC normal, il n’ya aucun problème de conception, de grossesse et d’accouchement. Elle est sexy et attrayante grâce à l'œstrogène.

En d'autres termes, l'œstrogène affecte positivement une femme uniquement à son niveau normal. Dès que l'équilibre des hormones est perturbé, les changements et les métamorphoses internes et externes commencent à s'aggraver.

Classification des hormones

Bien qu'il existe environ 30 œstrogènes, 3 types sont d'importance primordiale: l'estriol, l'estrone et l'estradiol. Jusqu'à la puberté, l'estrone domine le corps. À partir de l'âge de procréer - estradiol, qui fluctue au cours de chaque MC; l'œstriol est produit dans le placenta pendant la grossesse.

L'estradiol est plus actif que tous les œstrogènes 100 fois. Pour diverses raisons, les hormones peuvent diminuer ou augmenter. Ce n'est pas la norme.

Raisons de la chute

Les raisons du déclin peuvent être appelées:

  • immunité réduite;
  • maladie du foie;
  • carence en vitamines vit.gr.V, C;
  • la ménopause;
  • retard dans le développement sexuel;
  • fonction ovarienne réduite, tumeurs et kystes;
  • ou des opérations sur eux;
  • SOPK;
  • tumeurs du sein;
  • l'hypoprotéinémie;
  • troubles du travail et infections de l'hypophyse;
  • maladies des glandes surrénales;
  • sports lourds;
  • perte de poids spectaculaire;
  • troubles de l'alimentation déficients en graisses et en protéines;
  • retard de développement physique;
  • le stress;
  • alcool et cigarettes;
  • anomalies chromosomiques (syndrome de Shereshevsky-Turner);
  • le début de la ménopause précoce.

Raisons pour élever

Les raisons de l'augmentation de l'oestrogène comprennent:

  • CAA;
  • la réception est correcte;
  • pathologie hépatique (cela perturbe l'excrétion de l'excès d'oestrogène du corps);
  • pathologies ovariennes;
  • le chorionépithéliome;
  • tumeurs hypophysaires;
  • puberté précoce;
  • l'obésité;
  • le stress;
  • hypofonction thyroïdienne;
  • alcoolisme et cigarettes;
  • manque chronique de sommeil dans lequel la mélatonine est réduite;
  • la gestation;
  • l'hypovitaminose;
  • troubles de l'alimentation avec une prédominance de matières grasses et d'aliments contenant des OGM;
  • recevant des anti-tuberculose, PSSP, somnifères.

Les œstrogènes augmentent toujours avec la ménopause, en particulier chez les femmes obèses. Cela est dû à la production de tissu adipeux hormonal. Le pic est noté pendant la grossesse.

Fonctions d'oestrogène

L'objectif principal - le développement de la sphère sexuelle: l'utérus et ses annexes. L'apparition de caractères sexuels secondaires:

  • rondeur et figure féminine émergente;
  • développement du cancer du sein avec l'aréole;
  • répartition des poils féminins;
  • pigmentation des organes génitaux externes;
  • régulation du MC et conception sans problème;
  • maintenir l'utérus dans le tonus et réduire les trompes de Fallope pour accélérer la rencontre du sperme avec l'ovule, le développement de l'ovule lui-même;
  • formation d'hypoderme, c'est-à-dire graisse sous-cutanée;
  • normalisation du métabolisme des lipides, nivellement du cholestérol dans le sang;
  • empêcher l'apparition de ses plaques, CVD;
  • stabilisation de la pression artérielle;
  • saturation du sang Cu et Fe;
  • prévention de l'ostéoporose;
  • améliorer les fonctions cognitives;
  • préservation de la peau et des cheveux en bonne santé, la normalisation de l'ensemble du processus de la grossesse.

Norme d'hormone

La norme des œstrogènes ne se maintient pas sur un chiffre, ils fluctuent même au cours d'une journée. Son niveau dans la phase folliculaire est de 57 à 227 pg / ml; l'œstrogène est la norme chez la femme durant la phase pré-ovulatoire - de 127 à 476 pg / ml; dans la phase du corps jaune - de 77 à 227 pg / ml. À mesure que l'âge change, le niveau varie de 19,7 à 82 pg / ml.

Analyse

Pour la détermination de l'œstrogène dans le sang, une préparation spéciale n'est pas nécessaire, le sang veineux est restitué le matin à jeun. Dernier repas au plus tard 19 heures. Prendre l'œstrogène est la définition de l'œstradiol dans le sang.

Il devrait être pris à 5-7 jours MC. Le compte doit être gardé à partir du dernier jour de la dernière menstruation. Si cela échoue, il est préférable de reporter l'analyse. Sinon, l'analyse de l'œstrogène dans le sang ne sera pas informative.

Par conséquent, il est préférable d’attendre le prochain cycle. Avec le point culminant, le sang peut être donné n'importe quel jour.

Un jour avant l'analyse, le sexe, l'effort physique intense, le stress, l'alcool, le tabagisme, les aliments gras et épicés sont exclus. Avant l'analyse, vous ne pouvez pas subir de rayons X et faire des ultrasons.

Quand une analyse est-elle prescrite?

En présence d'infertilité, de puberté tardive ou en progression, de processus dystrophiques dans l'utérus et les ovaires, suspicion de tumeur, violations du MC, de l'hypophyse, avec ostéoporose, avant la FIV.

Qu'est-ce qui se passe quand vous relancez

Le plus souvent, il y a une endométriose, une inflammation de la MPS et des tumeurs se développent. Parmi les symptômes:

  • le travail du tractus gastro-intestinal est perturbé, de la graisse est déposée sur la taille et les hanches;
  • une femme se plaint d'augmentation de la fatigue, elle est irritable, ne supporte pas son travail;
  • de graves maux de tête apparaissent, des insomnies tourmentent la nuit;
  • un gonflement apparaît;
  • les cheveux tombent
  • le travail de la glande thyroïde est réduit;
  • l'état général empire;
  • augmente le risque de cancer du sein.

Niveau bas

Avec un faible niveau d'œstrogène dans la puberté, la puberté ne se produit pas avec toutes ses manifestations. En âge de procréer - le MC est perturbé sous forme d'algoménorrhée, il est difficile de concevoir et de donner naissance à un enfant.

Une éruption cutanée et une anguille enflammée apparaissent sur le visage, la transpiration augmente, une céphalgie est présente et la pression artérielle augmente. Des saignements utérins se produisent, le risque de formation de caillots sanguins augmente, la peau devient sèche et flasque. Les fractures sont de plus en plus fréquentes et des crampes aux jambes apparaissent la nuit.

Que faire avec le déséquilibre hormonal?

Si l'œstrogène est inférieur à la normale, un THS est prescrit. En plus de prendre des drogues, vous devez:

  • normaliser le travail et le repos;
  • ajuster la nutrition et l'enrichir de vitamines et de micro-éléments;
  • renoncement au tabac, alcool;
  • éviter le stress;
  • apprendre la tolérance au stress - yoga, auto-entraînement, relaxation;
  • le sexe devrait être régulier;
  • traitement opportun des maladies chroniques.

Lors de la prescription d'hormones, les COC sont le plus souvent prescrits - Silest, Utrogestan, Regulon, etc. Parmi les hormones, les analogues des œstrogènes sont utilisés. À la ménopause, Klimonorm, Remens, Proginova et d’autres sont prescrits.

Comment abaisser les niveaux d'hormones

Vous devez d’abord normaliser votre poids; Ceci est important car les mastocytes synthétisent de l'œstrogène et, de plus, sa qualité est médiocre. Modération de l'activité physique, qui devrait devenir obligatoire; yoga, natation, marche, danse, cyclisme.

Quand tester les œstrogènes. Hormone Norm chez les femmes

Les œstrogènes constituent un groupe particulier d'hormones féminines. Il comprend l'estradiol, l'estrone, l'estriol. Ces hormones sont produites par les ovaires et le cortex surrénalien. En cas de grossesse, cette fonction est assurée par le placenta.

Le système reproducteur et le corps entier ne fonctionnent correctement qu’à un niveau normal d’œstrogènes chez la femme. Leur action directe est dirigée:

  • assurer le développement des organes reproducteurs;
  • formation d'un organisme selon le type féminin;
  • croissance de l'endomètre dans la première phase du cycle utérin;
  • préparation de la muqueuse vaginale;
  • maintenir le tonus musculaire de l'utérus;
  • augmenter la mobilité des parois des trompes de Fallope pour assurer le processus de fécondation de l'œuf.

Dans le corps d'une femme, les œstrogènes influencent d'autres processus:

  • augmenter l'intensité des réactions métaboliques;
  • empêcher la destruction de la matière osseuse;
  • protéger les artères du "mauvais" cholestérol, normaliser le métabolisme des graisses;
  • retenu dans les tissus d'eau et de sodium.

La violation de la concentration d'oestrogènes dans le sang provoque une défaillance du cycle menstruel, l'absence d'ovulation, une implantation et d'autres conditions conduisant à un dysfonctionnement de la reproduction, entraînant une détérioration générale du corps de la femme. Lorsqu'on lui a demandé comment déterminer la concentration d'hormones féminines, la réponse est sans équivoque: faire un don de sang pour les œstrogènes en laboratoire.

Norme d'œstrogène

Les indicateurs des normes relatives aux œstrogènes chez les femmes dépendent de la phase du cycle menstruel, de l’âge et de la durée de la grossesse:

L'estradiol est l'hormone féminine la plus active, la santé en général et la capacité de procréer en dépend largement. Estron est présent chez les femmes non enceintes et, avec l'estradiol, influence le cycle menstruel. L'œstriol n'apparaît en grande quantité dans le corps que pendant la grossesse et, associé à l'estradiol, contrôle le bon développement du fœtus. La norme de l'oestrogène - un indicateur de l'excellent état physiologique du corps de la femme.

Test d'estradiol

Une augmentation significative de la concentration en estradiol chez les femmes en âge de procréer est observée pendant la période d'ovulation et pendant la grossesse, ceci est normal. À environ 45 ans, les glandes sexuelles féminines réduisent considérablement la sécrétion d’estradiol.

Il existe des indications dans lesquelles le médecin prescrit une analyse de sang pour l'estradiol afin d'établir ou de clarifier le diagnostic, de corriger le traitement:

  • une adolescente n’a pas ses règles et les signes secondaires de sexe sont légers;
  • avec infertilité diagnostiquée;
  • en violation du cycle utérin;
  • utérus et ovaires réduits;
  • néoplasmes dans les ovaires;
  • l'ostéoporose.

Sang pour déterminer le niveau d'estradiol prélevé dans une veine. Le test doit être pris sur un estomac maigre (au moins 8 heures se sont écoulées depuis le dernier repas). À la veille de l'étude, le stress, la surcharge physique, la consommation d'alcool sont exclus, il est impossible de subir une échographie, une radiographie.

La consommation d'aliments frits gras, épicés et épicés n'est pas recommandée. En fonction de l'objectif de l'étude, il est recommandé de prélever du sang du 3ème au 5ème jour du cycle, ou du 9ème au 21ème jour. Les anomalies indiquent les causes de l'échec hormonal:

Analyse au niveau de l'estrone

La quantité d'hormone estrone dans le corps d'une femme est importante, mais son effet est plus faible que celui de l'estradiol. Cependant, cette hormone féminine est tout aussi importante pour maintenir des niveaux hormonaux normaux. Analyse pour déterminer le niveau d'estrone prescrit dans les cas suivants:

  • toute violation du cycle;
  • la grossesse n'a pas lieu, alors que la femme a régulièrement une vie sexuelle active pendant six mois et n'utilise pas de contraceptif;
  • avec développement sexuel retardé;
  • préparation à la FIV.

Causes associées aux modifications du niveau d'estrone:

Analyse Estriol

Le sang est prélevé dans une veine sur un estomac maigre (le dernier apport alimentaire est de 8 à 14 heures avant le test), quel que soit le jour du cycle.

Pendant la grossesse, les glandes femelles, le placenta et le foie du fœtus produisent une grande quantité d’œstriol. Dans la période de porter un enfant pour une femme est l'hormone la plus importante. Sur le corps d'une femme non enceinte, l'œstriol a un effet très faible en raison d'une faible concentration. Dans certains cas, il est recommandé de vérifier le niveau d'estriol chez les femmes qui envisagent une grossesse:

  • les futurs parents ont entre 35 et 45 ans;
  • les parents ont des maladies génétiques (chromosomiques);
  • la famille a déjà des enfants atteints de pathologies du développement;
  • les deux parents ou l'un d'entre eux ont été exposés;
  • la femme a enregistré les faits de fausse couche.

Assurez-vous de prescrire une analyse du niveau d'estriol pendant la grossesse:

  • risque d'avortement naturel;
  • lors de la détection de pathologies du développement fœtal;
  • Au cours du premier trimestre de la grossesse, une étude planifiée visant à évaluer l’état de développement du placenta et du fœtus;
  • pendant la grossesse, dépasser le temps imparti;
  • le fœtus suggère des mutations chromosomiques;
  • trouvé des maladies infectieuses intra-utérines;
  • hypofonction des glandes surrénales et diminution de leur taille chez le fœtus;
  • avec un dysfonctionnement suspect du placenta.

Une formation spéciale pour l'analyse n'est pas nécessaire. Le sang est prélevé dans une veine sur un estomac maigre (la dernière prise de nourriture est faite 4 heures avant le test). Les anomalies sont associées aux conditions suivantes:

Oestrogènes - hormones féminines, symptômes de carence

Pour la fonction de reproduction chez les femmes sont des hormones responsables appelées œstrogènes. Ils se forment également en une certaine quantité dans les testicules de l'homme, ainsi que dans le foie et les glandes surrénales des deux sexes. En raison d'une production insuffisante ou excessive, divers problèmes de santé se posent. Les symptômes du manque d'hormones féminines estrogènes et seront discutés dans ce matériel.

Norme d'œstrogène chez les femmes

Au cours de la période de reproduction de la vie de la femme, les taux les plus élevés de ces hormones sont observés, ce qui la rend belle et féminine. Avec l'apparition de la ménopause, leur production s'arrête dans les ovaires, mais continue dans les glandes surrénales et le tissu adipeux.

La testostérone est semblable à l'œstrogène dans sa composition chimique, étant une hormone de la masculinité et se transformant souvent en dernier. Ce à quoi ressemblera un homme ou une femme, ce ne sont pas les hormones, mais leur corrélation. Si un membre du sexe fort a accumulé de l'œstrogène, des signes féminins apparaîtront alors.

La progestérone est produite dans le tissu adipeux, qui synthétise ensuite l'œstrogène. Élever son niveau commence à l'âge de 7 ans.

Il existe 3 types d'hormones féminines:

  • estrone (E1), "engagée" dans la qualité du fonctionnement de l'utérus et dans la croissance de son endomètre;
  • l'estradiol (E2), qui régule des centaines de fonctions dans le corps d'une femme;
  • estriol (E3), qui affecte l'étirement de l'utérus pendant la grossesse.

La quantité d'œstrogène dépend de la phase du cycle menstruel. À son début, on note une petite quantité d’hormones, qui augmente avec la maturation du follicule. Les taux les plus élevés sont enregistrés pendant la période de libération de l'œuf par le follicule éclaté. Ensuite, la concentration en hormones sexuelles diminue progressivement.

Les normes de deux types d'hormones:

  • les estrons dans la première phase sont de 5 à 9 ng / l, dans la seconde de 3 à 25 et, pour les femmes enceintes, de 1500 à 3000 ng / l;
  • estradiol, respectivement, de 15 à 60 ans, de 27 à 246 et de 17 000 à 18 000 ng / l.

Ce sont des indicateurs moyens qui, dans d'autres sources, diffèrent souvent en unités de mesure (par exemple, pg / ml). Pendant la période d'ovulation, il est considéré comme normal entre 5 et 30 ng / l. Le déséquilibre hormonal dans le corps de la femme commence après 40 ans.

Causes du manque d'oestrogène dans le corps féminin

La déficience en œstrogènes chez les femmes est généralement causée par des déséquilibres hormonaux, ainsi que par des facteurs héréditaires et autres:

  • pathologie de l'hypophyse;
  • gain ou perte de poids rapide;
  • dépendance à l'alcool, aux drogues ou au tabagisme;
  • la présence de tumeurs (hormonalement dépendantes);
  • prendre des antidépresseurs ou des médicaments nootropes;
  • maladie de la thyroïde;
  • médicaments hormonaux incompatibles avec le médecin;
  • carence en fer et en cholestérol dans l’alimentation.

Une diminution saine de la concentration d’œstrogènes dans le sang n’est possible qu’avec le début de la ménopause. L'absence d'hormone féminine après la résection des ovaires et après l'ablation de l'utérus avec appendices est difficile.

Les facteurs prédisposant à ce résultat sont une activité physique insuffisante ou, à l'inverse, un exercice excessif. Ceci est particulièrement prononcé si une femme commence à prendre de la testostérone pour gagner de la masse musculaire.

Des troubles hormonaux sont également observés dans un régime végétarien, où les graisses animales et les protéines sont totalement exclues, ainsi que dans l'anorexie.

Symptômes externes et internes

Le fait qu'une femme manque d'œstrogènes peut être jugé par:

  • pointes de tension artérielle;
  • fatigue et faiblesse constante;
  • vieillissement accéléré de la peau;
  • perte d'élasticité de la poitrine.

De plus, le corps de la femme commence à perdre de la minceur et de son attrait, en raison des dépôts de graisse sur la taille et les organes internes. La dysbactériose, qui résulte d'une violation du processus de digestion, est souvent associée à la réduction du taux d'hormones sexuelles féminines.

C'est important: vous ne devez pas choisir vous-même les préparatifs pour la normalisation du niveau hormonal - cela peut donner de très mauvais résultats.

La diminution des taux d'œstrogènes dans le corps de la femme provoque une lixiviation du calcium, qui entraîne une fragilité et une fragilité des os, des ongles, la perte des cheveux et le pelage de la peau. Très souvent, de tels "événements" dans le corps entraînent une augmentation notable du nombre de taupes et de papillomes.

Si nous parlons des problèmes internes résultant d'une diminution des œstrogènes dans le sang, ils sont:

  • ostéoporose chronique, athérosclérose et maladies cardiovasculaires;
  • Système endocrinien - transpiration excessive, troubles du sommeil et de la mémoire, irritabilité et sautes d'humeur;
  • urogénital - l’absence de désir sexuel, de syndrome urétral ou d’atrophie des organes génitaux.

Une femme qui a un niveau normal d'hormones, qui n'a pas de problème de santé particulier, qui est calme et équilibrée, qui est heureuse avec une belle peau, qui se remet vite de la maladie et qui n'est pas sujette à la dépression.

Hypoestrogénisme chez la femme enceinte

Pour une grossesse réussie, une production suffisante d'hormones sexuelles est nécessaire.

En cas de diminution, le développement de certaines pathologies est possible, ce qui nécessitera l'intervention immédiate de spécialistes:

  • exfoliation du placenta ou menace de fausse couche;
  • anomalies génétiques chez le bébé dans l'utérus de la mère, y compris le syndrome de Down;
  • développement de maladies du système cardiovasculaire et du système nerveux central du fœtus;
  • saignement (utérin).

Si une carence en œstrogènes est décelée aux derniers stades de la grossesse, il est possible que la mère ait un travail prolongé et une activité médiocre pendant la naissance. Pour rétablir le niveau hormonal, il est nécessaire d'inclure dans le régime alimentaire des aliments riches en œstrogènes ou / et comme prescrit par un médecin, de commencer à prendre un THS.

Diagnostics

Le manque d'hormones féminines est diagnostiqué en mesurant la température basale pendant 11 à 14 jours consécutifs. Il ne devrait pas dépasser 37 degrés. Les fluctuations admissibles dans les deux phases du cycle menstruel doivent être maintenues dans la plage allant de 0,2 à 0,3 degré.

Une autre façon de déterminer la quantité d'oestrogène dans le sang consiste à donner du sang pour des tests. En outre, une biopsie de l'endomètre et une échographie peuvent être prescrits pour déterminer la croissance du follicule et l'épaisseur de l'endomètre.

Comment augmenter les niveaux d'oestrogène

Pour augmenter le niveau d'oestrogène peut être l'utilisation de médicaments spéciaux et remèdes populaires. Avec leur admission opportune et appropriée, vous vous protégez des effets négatifs d'un manque d'hormones, mais seul le médecin doit prendre rendez-vous - dans ce cas, l'auto-traitement est absolument inacceptable!

Traitement médicamenteux

  1. Le tocophérol ou la vitamine E peuvent être indiqués en association avec des contraceptifs hormonaux ou oraux.
  2. Parfaitement prouvé dans l'augmentation du taux d'œstrogènes "Premarin" avec des hormones de cheval dans la composition.
  3. Un médicament appelé Proginova est également hormonal. Il possède de nombreux analogues synthétiques d’œstrogènes, dont l’activité principale est la lutte contre l’ostéoporose qui se produit dans le contexte d’un déséquilibre de la sphère hormonale de la femme.
  4. Les ingrédients naturels sont à l'intérieur de Hemafemin. Son principe actif, le pantogématogène, provient du sang des femelles marales. Il contient également de la vitamine E.

Méthodes folkloriques

Même à première vue, les moyens inoffensifs de la médecine traditionnelle ne devraient être appliqués qu’après avoir consulté un spécialiste disposant des résultats de tous les examens nécessaires.

Toutes les décoctions et les infusions à base de plantes sont prises à partir du 15e jour du cycle.

  1. Versez 300 ml d'eau bouillante sur les feuilles de framboise (sèches), laissez le bouillon reposer pendant une heure, puis buvez à petites gorgées tout au long de la journée.
  2. Versez de l'eau bouillante sur les graines du brassard et de la banane plantain à parts égales et laissez-les infuser un peu. Buvez la boisson obtenue avant de manger trois fois par jour.
  3. Augmentez efficacement la quantité d'œstrogènes pourpres pourpres en association avec l'igname sauvage, cuite au bain-marie pendant une heure. L'outil est utilisé avant un repas dans une cuillère à soupe.
  4. Les fruits prutnyak broyés infusés dans de l'eau bouillante ont le même effet. Prenez cet outil un peu toute la journée.

Produits contenant des œstrogènes

Un moyen abordable et non moins efficace de normaliser le niveau d'œstrogène est considéré comme l'introduction dans le régime alimentaire d'aliments contenant ces hormones.

Combien d'œstrogènes devraient être dans le corps de la femme?

Les œstrogènes peuvent être appelés les principales hormones féminines. Ils permettent au beau sexe de connaître le bonheur de la maternité, d’affecter la fonction de reproduction de la femme et de soutenir le cours normal de la grossesse. Mais ce n'est pas le seul rôle des hormones dans le corps féminin.

Le niveau d'oestrogène affecte l'apparence, le fond psycho-émotionnel, le niveau de libido des dames, et ceci n'est pas une liste complète de la zone d'influence de l'hormone. Par conséquent, il est important que chaque femme connaisse la norme d'œstrogène et surveille constamment cet indicateur pour se maintenir en bonne santé.

En bref sur l'œstrogène

De plus, le tissu adipeux produit de la progestérone, à partir de laquelle des œstrogènes sont synthétisés. Le niveau d'hormones sexuelles commence à augmenter dans le corps de la fille à l'âge de 7 ans et, avant le début de la ménopause, il diminue progressivement.

Dans le corps féminin, il existe 3 types principaux d'œstrogènes:

  1. E1 - estrone.
    Cette hormone stimule le développement de l'utérus de la femme et la croissance de l'endomètre.
  2. E2 - estradiol.
    La principale hormone dans ce groupe. Il est responsable d'environ 400 fonctions se produisant dans le corps des femmes. En d'autres termes, l'estradiol affecte l'attractivité et la sphère intime de la vie de la femme. L'hormone régule les systèmes nerveux et cardiovasculaire. Il contrôle le taux de cholestérol, maintient l'équilibre eau-sel, fournit la densité osseuse et de nombreux autres processus.
  3. E3 - estriol.
    Il affecte le développement et la croissance de l'utérus pendant la grossesse, ainsi que les processus qui s'y produisent. Il stimule également la circulation sanguine dans le placenta et prépare les glandes mammaires à la lactation.

Si vous établissez le rapport de l'activité biologique de l'œstrogène, il se présentera ainsi: E1: E2: E3 = 1: 100: 7. C'est-à-dire que l'hormone la plus active est l'estradiol. Cependant, l'absence d'hormone affecte la santé des femmes et le déroulement normal de la grossesse.

Quelle est la norme des hormones dans le corps féminin?

La quantité d'oestrogène et de progestérone dans le corps d'une femme en âge de procréer varie tout au long du cycle menstruel. Au début de la première phase du cycle, il y a peu d'œstrogènes dans le sang, mais à mesure que le follicule dominant se développe, leur nombre augmente.

Pendant l'ovulation - la libération d'un ovule par un follicule rompu, le niveau d'hormone est maximal. Dans la deuxième phase du cycle, la concentration en œstrogène diminue progressivement.

Le taux d'oestrogène chez les femmes est présenté dans le tableau.

Le taux d'estradiol pendant l'ovulation est de 34 à 400 ng / l. À l’apparition de la ménopause, les taux normaux d’hormones sont compris entre 5 et 30 ng / L. Ainsi, chez les femmes avec l’âge, le taux d’œstrogènes varie. Environ 10 ans avant la ménopause, moins d’œstrogènes commencent à être produits chaque année. Normalement, la ménopause survient à 50 ans. Un simple calcul vous permet de déterminer qu'un déséquilibre hormonal commence après l'âge de quarante ans.

Dans le corps des dames ne présentent constamment qu’une petite quantité d’œstriol. Pendant la grossesse, le niveau de cette hormone augmente considérablement. Son taux dépend de la durée de la grossesse - le nombre de semaines.

Un gynécologue peut donner des directives pour les tests avec de telles indications:

  • il y avait une menace d'avortement;
  • l'échographie a révélé des modifications pathologiques chez le fœtus;
  • infection intra-utérine détectée;
  • perturbation du placenta;
  • grossesse reportée.

Les recherches prévues sont effectuées entre 12 et 15 semaines de grossesse. Il est recommandé aux femmes de plus de 35 ans de se soumettre à des analyses de sang pour détecter la présence d'estriol lors de la planification d'une grossesse.

Comment les tests sanguins pour les hormones

Toutes les femmes ne savent pas comment déterminer le niveau d'hormones dans le sang. Pour cela, vous devez contacter le laboratoire et faire un test sanguin veineux.

Même la ménopause la plus "effrayante" peut être vaincue à la maison! Il suffit de ne pas oublier deux ou trois fois par jour.

Donner du sang pour les hormones est nécessaire ces jours du cycle menstruel:

  • avec un cycle de 28 jours - 2-5 jours;
  • quand le cycle est plus long, alors 5-7 jours;
  • si le cycle est plus court, alors pendant 2-3 jours.

Une prise de sang effectuée la veille ou après la période prescrite ne permettra pas à la femme de vérifier si les œstrogènes sont normaux. Il est préférable d’attendre le prochain cycle et de donner du sang pour analyse les jours nécessaires.

Les prises de sang ne sont effectuées que le matin. Il est important que la femme soit calme et qu'elle n'ait pas mangé avant la procédure. Le dernier repas doit être au moins 8 heures avant le prélèvement de sang. La veille des tests, vous devez vous reposer. Dame devrait être exclue: le sexe, l'effort physique intense, le stress, l'alcool, les aliments gras et épicés, et aussi pour ne pas fumer.

Comment peut normaliser les niveaux d'hormones

Si les résultats des tests montrent qu'une femme a une quantité d'oestrogène dans le sang supérieure ou inférieure à la norme, vous devriez contacter un gynécologue. Se soigner soi-même est hautement indésirable.

Avant de commencer le traitement d'un manque ou d'un excès d'œstrogènes, il est nécessaire d'établir pour quelle raison une insuffisance hormonale s'est produite. Si nécessaire, le gynécologue référera la dame à l'endocrinologue pour consultation.

Pour qu'une femme normalise ses niveaux d'hormones, elle doit revoir son mode de vie:

  1. Rationaliser le mode de travail et de repos. Le sommeil nocturne devrait durer au moins 8 heures. Il est nécessaire d'essayer de créer un horaire permanent et ordonné.
  2. Le régime devrait être riche en vitamines et oligo-éléments.
  3. Il est important d'arrêter de fumer et de minimiser la consommation d'alcool.
  4. Normaliser l'état psycho-émotionnel. Essayez d'éviter le stress et d'augmenter la résistance au stress. Pour ce faire, vous pouvez faire de l'auto-formation, du yoga et de l'aromathérapie.
  5. Il devrait mener une vie sexuelle régulière.
  6. Corriger le traitement des maladies chroniques.
  7. Prenez les médicaments uniquement tels que prescrits par un médecin.

Au moment du traitement, les femmes doivent abandonner les régimes stricts et les efforts physiques importants. Le passage à un régime rationnel et systématique et à des exercices réguliers et réalisables aide plus efficacement à réduire le poids, plutôt que des régimes épuisants.

Comment augmenter la quantité d'œstrogène

Lorsqu'il est devenu nécessaire d'augmenter le niveau de l'hormone, la femme doit alors introduire dans son alimentation des aliments contenant de l'œstrogène:

  1. Légumes frais: tomates, aubergines, carottes, citrouilles, chou-fleur et brocolis.
  2. Fruits et baies Les abricots, les raisins, le melon, les framboises et les fraises sont particulièrement utiles.
  3. Lait et produits laitiers à haute teneur en matières grasses.
  4. Variétés de viande grasses.
  5. Poisson gras et fruits de mer.
  6. Toutes les légumineuses: soja, lentilles, haricots, pois.
  7. Noix, graines de lin et graines de citrouille et de tournesol.
  8. Céréales à grains entiers et pain à grains entiers.
  9. Fruits secs: abricots secs et dattes.

Si nécessaire, le médecin vous prescrira un médicament:

  • contraceptifs oraux combinés: Regulon, Silest, etc.
  • médicaments contenant des œstrogènes: microfollin, Presomen, Tefestrol, etc.

Si une femme a la ménopause, on lui prescrit un traitement hormonal substitutif. Les médicaments suivants ont fait leurs preuves: Klimene, Klimonorm, Proginova et Premarin.

Comment abaisser les niveaux d'hormones

Tout d'abord, une femme a besoin de perdre du poids. Après tout, les cellules adipeuses produisent des œstrogènes. L'activité physique doit être modérée: sports, danse, yoga, natation, cyclisme et marche.

Dans le régime alimentaire devrait inclure ces produits:

  • sésame et graines de lin;
  • les verts, l'ail et les oignons;
  • les champignons;
  • des grenades;
  • agrumes;
  • le jaune d'oeuf;
  • thé vert

Il est nécessaire de refuser les produits laitiers gras, la viande et les saucisses grasses, les conserves, le café, la bière et l’alcool. Si nécessaire, le médecin sélectionnera un médicament ayant un effet anti-œstrogénique.

Ces médicaments sont populaires: Femera, Tamoxifen, Kklomed et autres.

Les œstrogènes sont des hormones importantes dans le corps de la femme. Ils affectent à la fois la santé physique et psychologique des femmes. Par conséquent, il est important que la quantité d'œstrogène dans le sang soit normale. Une attention particulière au niveau des hormones devrait être traitée après 40 ans, lorsque le corps commence à des changements physiologiques.

Si vous soupçonnez une violation des antécédents hormonaux, consultez un spécialiste et faites un test sanguin. En fonction des résultats de l'analyse, le médecin donnera des recommandations pour changer le mode de vie et, si nécessaire, prescrira un traitement approprié. Nous vous souhaitons une bonne santé!

Œstrogène - augmenté, réduit, normal

Les œstrogènes sont des hormones féminines. Grâce à eux, les caractéristiques sexuelles primaires du beau sexe se forment et la fonction de reproduction «fonctionne» pleinement. Les œstrogènes sont produits dans le corps de la femme par les ovaires et les glandes surrénales.

Classification des hormones

Il existe 3 principaux types d'œstrogènes:

Avant la puberté, l’estrone est une hormone active dans son corps. Dès qu'une femme entre dans son âge de procréer, de l'œstradiol commence à se former dans ses ovaires (sa quantité varie en fonction du nombre de jours du cycle menstruel - plus ou moins d'hormones).

Une autre hormone, l’estriol, est produite par une femme dans le placenta (pendant la grossesse). Les niveaux d’œstrogène peuvent diminuer de manière significative si une femme a:

Comment l'œstrogène affecte-t-il le corps de la femme?

Quand une fille est âgée de 7 ans et jusqu'à l'adolescence, l'hormone œstrogène est entièrement responsable de la formation des caractéristiques sexuelles primaires, de la croissance des glandes mammaires et des formes féminines que nous associons à la femme (hanches, seins, taille).

Dès qu'une fille entre dans la période de procréation, c'est-à-dire qu'elle est capable de concevoir et de mettre au monde un enfant, son endomètre commence à se développer dans l'utérus. L'endomètre est une membrane muqueuse qui est rejetée pendant la menstruation et se présente sous forme de mucus et d'écoulement sanglant.

Pendant la grossesse, l'œstrogène est nécessaire au développement de l'utérus et à son confort.

Norme d'hormone

Si une femme est en bonne santé et qu'il n'y a pas de violation dans son corps, dans ce cas, pendant la phase folliculaire, la norme de l'hormone est de 57 à 227 pg / ml; pendant la phase pré-ovulatoire, de 127 à 476 pg / ml; dans la phase lutéinisante - de 77 à 227 pg / ml.

Normalement, les niveaux d’œstrogènes peuvent diminuer de manière significative avec l’âge de la femme. Ce sera approximativement au niveau de 19,7 à 82 pg / ml.

Lorsque vous effectuez un test sanguin au laboratoire pour déterminer le niveau de l'hormone œstrogène, les médecins vous suggèrent tout d'abord de déterminer le niveau d'œstradiol dans le sérum sanguin.

Une diminution ou une augmentation de cette hormone peut être observée si la femme présente une infertilité, des tumeurs bénignes ou malignes des organes génitaux, des tumeurs du sein, des saignements pathologiques.

Si le niveau de l'hormone œstrogène est inférieur à la norme autorisée, un traitement hormonal substitutif doit être proposé au patient.

Il est dangereux de réduire le niveau d'œstrogène pendant la grossesse. Tout d'abord, il indique une hypoplasie du placenta, ce qui conduit à une fausse couche.

Quand l'œstrogène est élevé, alors...

Une telle affection dans le corps indique la présence d'une endométriose, d'anomalies utérines, de processus inflammatoires des organes génitaux féminins et d'une perturbation de l'ovaire pendant la ménopause.

Si le niveau d'œstrogène a fortement augmenté à un moment donné, une tumeur (bénigne et maligne) se développe dans le corps.

Comment déterminer le niveau d'œstrogène dans le sang?

Pour ce faire, vous devez contacter n'importe quel laboratoire (si privé, alors sans recommandation d'un médecin) et passer un test sanguin. Toutes les hormones sont administrées strictement à jeun. L'estradiol dans le sérum sanguin est administré pendant 5 à 7 jours du cycle menstruel. Les jours sont comptés à partir du moment où vos règles se sont terminées. S'il n'y a aucune possibilité de passer un test sanguin exactement à ces jours du cycle, il est alors préférable de ne pas le prendre du tout, car le résultat sera peu informatif.

Sur le taux d'hormones chez les femmes

Rappelez-vous que le niveau de l'hormone œstrogène dépend du jour du cycle menstruel. Et certains jours du cycle, l'hormone doit être élevée, ce qui est la norme absolue. Il est impératif d'informer le médecin de laboratoire du jour du cycle menstruel au cours duquel vous prenez l'hormone (bien sûr, cela ne s'applique pas aux petites filles).

Le niveau de l'hormone œstrogène commence à augmenter dans la phase folliculaire du cycle, c'est-à-dire immédiatement après la dernière menstruation. La norme hormonale sera de 5 à 50 pg / ml. Pendant la période de fécondation, c’est-à-dire au moment de la libération de l’oeuf du follicule, le niveau de l’hormone sera de 90 à 300 pg / ml. Après cette phase - le niveau de l'hormone est significativement réduit et atteint un niveau compris entre 11 et 116 pg / ml.

Le pic de croissance de l'hormone œstrogène explique la grossesse d'une femme.

Si l'œstrogène est réduit, alors...

Lorsque le niveau de l'hormone œstrogène est inférieur à la normale, cette condition est considérée comme pathologique, c'est-à-dire que le corps présente un processus inflammatoire, infectieux ou autre qui empêche la production d'hormones.

Ainsi, avec un faible niveau d'oestrogène, la fille dans la période de développement sexuel ne vient pas de la menstruation et les glandes mammaires ne se développent pas non plus. Chez les femmes en âge de procréer, le cycle menstruel est perturbé et il peut être difficile de concevoir et de mener une grossesse. Pass mensuel très pénible. Une éruption cutanée apparaît sur le visage, la transpiration augmente.

Si l'œstrogène est élevé, alors...

Si le niveau de l'hormone œstrogène est élevé, le tractus gastro-intestinal de la femme est perturbé. La patiente peut se plaindre de prendre un excès de poids à la taille et aux hanches. L'humeur est instable - la femme est excessivement irritée ou très fatiguée, il lui est difficile d'effectuer des tâches ménagères et des tâches ménagères ordinaires au travail. À des niveaux élevés de l'hormone, l'œstrogène augmente le risque de développer une tumeur maligne du sein. La femme est tourmentée par l'insomnie et de graves maux de tête. Il y a des plaintes de gonflement, perte de cheveux, une éruption cutanée sur le visage, une détérioration générale de la santé.

À l'attention des patients! Si les signes d’indisposition ci-dessus apparaissent, il est impératif de consulter un gynécologue et un endocrinologue. C’est le seul moyen de réduire le risque d’effets indésirables.

Estradiol

L'estradiol appartient aux hormones sexuelles féminines - les œstrogènes. La santé génésique et reproductive d'une femme dépend de son contenu et de sa production.

En petites quantités, de l’estradiol est formé dans les testicules des hommes, mais la fonction de l’hormone n’a pas encore été élucidée. L'estradiol est l'œstrogène le plus important et joue un rôle très important dans le corps de la femme.

Norm estradiol dans le sang

Indications pour la détermination de l'estradiol dans le sang

Le sang pour l'analyse de l'estradiol est pris dans la première moitié de la journée, car le contenu de l'hormone est augmenté, l'estomac vide, avec une restriction de la vie sexuelle, du tabagisme, de l'alcool et de la prise d'aliments gras à la veille du test.

Indications pour l'analyse:

  • pathologie du placenta;
  • la menace d'interruption de grossesse;
  • gynécomastie chez les hommes;
  • puberté prématurée ou son retard;
  • saignements utérins dysfonctionnels;
  • diagnostic des tumeurs génitales;
  • l'ostéoporose;
  • syndrome prémenstruel;
  • violation du cycle menstruel;
  • syndrome ménopausique.

Méthodes de correction de l'estradiol

La normalisation de l'estradiol dans le sang des femmes est effectuée par un gynécologue et un endocrinologue.

Dans le syndrome climatérique sévère, les médicaments à base d'estradiol sont prescrits par un régime contraceptif pendant 2-3 mois (valérate d'estradiol, estriol, ovestine, éthinylestradiol).

Peut-être la nomination d'œstrogènes conjugués (Premarin, Harmapleks). Les préparations d'œstrogènes sont produites sous forme de pommades, de timbres, de suppositoires vaginaux et de comprimés.

En cas de syndrome prémenstruel et après l'ablation des ovaires, les contraceptifs oraux estrogènes-progestatifs sont recommandés.

Avec une véritable prolongation de la grossesse et une diminution de l'estradiol, proginova est prescrit par estrofem afin de stimuler le travail.

En cas de retard dans le développement sexuel et de déficit en œstrogènes, l'oestradiol doit être pris à une dose de 1-2 mg pendant 3 semaines, avec une pause de sept jours. Le traitement dure 6 mois.

Dans le cas du diagnostic des tumeurs des organes pelviens, une intervention chirurgicale est effectuée.

Fonctions de l'hormone dans le corps

Les organes cibles des œstrogènes, y compris l'estradiol, comprennent l'utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, la vulve, le vagin et les glandes mammaires.

L'estradiol présent dans le corps de la femme est produit dans les ovaires par les cellules granuleuses des follicules, ainsi que par les glandes surrénales et le tissu adipeux.

La quantité d'hormone dépend de la phase du cycle menstruel et de la grossesse. Au cours de la période de gestation du fœtus, le taux d'estradiol dans le sang augmente considérablement et son contenu le plus important est noté avant l'accouchement. L'estradiol présent dans le corps de la future mère est responsable de la préservation de la grossesse, de la condition des vaisseaux utérins et du renforcement de la circulation sanguine, favorisant ainsi la coagulation du sang, ce qui prévient les saignements pendant l'accouchement.

Chez les femmes non enceintes, le contenu en estradiol est contrôlé par les hormones folliculostimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH). Ainsi, dans la phase folliculaire (1-14 jours) du cycle menstruel, la concentration de l'hormone augmente progressivement et atteint un maximum au moment de l'ovulation.

Au cours de la phase lutéale (jours 16 à 28), la teneur en estradiol diminue et devient minimale au début de la menstruation.

En outre, l'hormone prépare la muqueuse utérine à la fixation (implantation) d'un ovule fécondé. Après la fécondation et la croissance des embryons, la fonction de formation de l'estradiol est transférée au placenta.

En outre, l'hormone est responsable du développement de caractéristiques sexuelles secondaires, du désir sexuel et de la répartition de la graisse corporelle par type féminin.

Les femmes sont obligées de l'estradiol par un timbre aigu de voix, une peau douce et lisse. Estradiol affecte également les taux de cholestérol, active la croissance osseuse et les processus métaboliques, favorise la rétention de liquides et de sodium (provoque un gonflement) et normalise l'humeur.

Après le début de la ménopause, la teneur en hormones diminue fortement car elle ne se forme plus dans les ovaires mais se synthétise dans les glandes surrénales.

Elixir de jeunesse de la femme ou norme d'un œstrogène dans le sang

Les œstrogènes sont des hormones sexuelles stéroïdiennes chez la femme. Traduit du Dr. Grech. «Estrogen» signifie «genre», «vivacité» et «luminosité». Ces hormones sont aussi appelées l'élixir de jeunesse d'une femme.

Informations générales

La formation d'œstrogènes chez la femme se produit principalement dans les ovaires et une petite partie est produite dans le cortex surrénal. Son augmentation commence après 7 ans, à la puberté, ils contribuent à la puberté et à l'apparition de caractéristiques sexuelles secondaires chez les filles.

Ensuite, le taux d'œstrogènes chez les femmes reste relativement élevé tout au long de l'âge fertile et, déjà dans les préclimactéries, leur déclin commence progressivement - de 45 à 50 ans jusqu'à la ménopause. Après cela, avec l'extinction des ovaires, ils ne sont pas produits et la vieillesse commence.

Au niveau normal de ces hormones sexuelles, une femme est complètement en bonne santé: elle est enjouée, équilibrée, elle a un MC normal, il n’ya aucun problème de conception, de grossesse et d’accouchement. Elle est sexy et attrayante grâce à l'œstrogène.

En d'autres termes, l'œstrogène affecte positivement une femme uniquement à son niveau normal. Dès que l'équilibre des hormones est perturbé, les changements et les métamorphoses internes et externes commencent à s'aggraver.

Classification des hormones

Bien qu'il existe environ 30 œstrogènes, 3 types sont d'importance primordiale: l'estriol, l'estrone et l'estradiol. Jusqu'à la puberté, l'estrone domine le corps. À partir de l'âge de procréer - estradiol, qui fluctue au cours de chaque MC; l'œstriol est produit dans le placenta pendant la grossesse.

L'estradiol est plus actif que tous les œstrogènes 100 fois. Pour diverses raisons, les hormones peuvent diminuer ou augmenter. Ce n'est pas la norme.

Raisons de la chute

Les raisons du déclin peuvent être appelées:

  • immunité réduite;
  • maladie du foie;
  • carence en vitamines vit.gr.V, C;
  • la ménopause;
  • retard dans le développement sexuel;
  • fonction ovarienne réduite, tumeurs et kystes;
  • ou des opérations sur eux;
  • SOPK;
  • tumeurs du sein;
  • l'hypoprotéinémie;
  • troubles du travail et infections de l'hypophyse;
  • maladies des glandes surrénales;
  • sports lourds;
  • perte de poids spectaculaire;
  • troubles de l'alimentation déficients en graisses et en protéines;
  • retard de développement physique;
  • le stress;
  • alcool et cigarettes;
  • anomalies chromosomiques (syndrome de Shereshevsky-Turner);
  • le début de la ménopause précoce.

Raisons pour élever

Les raisons de l'augmentation de l'oestrogène comprennent:

  • CAA;
  • la réception est correcte;
  • pathologie hépatique (cela perturbe l'excrétion de l'excès d'oestrogène du corps);
  • pathologies ovariennes;
  • le chorionépithéliome;
  • tumeurs hypophysaires;
  • puberté précoce;
  • l'obésité;
  • le stress;
  • hypofonction thyroïdienne;
  • alcoolisme et cigarettes;
  • manque chronique de sommeil dans lequel la mélatonine est réduite;
  • la gestation;
  • l'hypovitaminose;
  • troubles de l'alimentation avec une prédominance de matières grasses et d'aliments contenant des OGM;
  • recevant des anti-tuberculose, PSSP, somnifères.

Les œstrogènes augmentent toujours avec la ménopause, en particulier chez les femmes obèses. Cela est dû à la production de tissu adipeux hormonal. Le pic est noté pendant la grossesse.

Fonctions d'oestrogène

L'objectif principal - le développement de la sphère sexuelle: l'utérus et ses annexes. L'apparition de caractères sexuels secondaires:

  • rondeur et figure féminine émergente;
  • développement du cancer du sein avec l'aréole;
  • répartition des poils féminins;
  • pigmentation des organes génitaux externes;
  • régulation du MC et conception sans problème;
  • maintenir l'utérus dans le tonus et réduire les trompes de Fallope pour accélérer la rencontre du sperme avec l'ovule, le développement de l'ovule lui-même;
  • formation d'hypoderme, c'est-à-dire graisse sous-cutanée;
  • normalisation du métabolisme des lipides, nivellement du cholestérol dans le sang;
  • empêcher l'apparition de ses plaques, CVD;
  • stabilisation de la pression artérielle;
  • saturation du sang Cu et Fe;
  • prévention de l'ostéoporose;
  • améliorer les fonctions cognitives;
  • préservation de la peau et des cheveux en bonne santé, la normalisation de l'ensemble du processus de la grossesse.

Norme d'hormone

La norme des œstrogènes ne se maintient pas sur un chiffre, ils fluctuent même au cours d'une journée. Son niveau dans la phase folliculaire est de 57 à 227 pg / ml; l'œstrogène est la norme chez la femme durant la phase pré-ovulatoire - de 127 à 476 pg / ml; dans la phase du corps jaune - de 77 à 227 pg / ml. À mesure que l'âge change, le niveau varie de 19,7 à 82 pg / ml.

Analyse

Pour la détermination de l'œstrogène dans le sang, une préparation spéciale n'est pas nécessaire, le sang veineux est restitué le matin à jeun. Dernier repas au plus tard 19 heures. Prendre l'œstrogène est la définition de l'œstradiol dans le sang.

Il devrait être pris à 5-7 jours MC. Le compte doit être gardé à partir du dernier jour de la dernière menstruation. Si cela échoue, il est préférable de reporter l'analyse. Sinon, l'analyse de l'œstrogène dans le sang ne sera pas informative.

Par conséquent, il est préférable d’attendre le prochain cycle. Avec le point culminant, le sang peut être donné n'importe quel jour.

Un jour avant l'analyse, le sexe, l'effort physique intense, le stress, l'alcool, le tabagisme, les aliments gras et épicés sont exclus. Avant l'analyse, vous ne pouvez pas subir de rayons X et faire des ultrasons.

Quand une analyse est-elle prescrite?

En présence d'infertilité, de puberté tardive ou en progression, de processus dystrophiques dans l'utérus et les ovaires, suspicion de tumeur, violations du MC, de l'hypophyse, avec ostéoporose, avant la FIV.

Qu'est-ce qui se passe quand vous relancez

Le plus souvent, il y a une endométriose, une inflammation de la MPS et des tumeurs se développent. Parmi les symptômes:

  • le travail du tractus gastro-intestinal est perturbé, de la graisse est déposée sur la taille et les hanches;
  • une femme se plaint d'augmentation de la fatigue, elle est irritable, ne supporte pas son travail;
  • de graves maux de tête apparaissent, des insomnies tourmentent la nuit;
  • un gonflement apparaît;
  • les cheveux tombent
  • le travail de la glande thyroïde est réduit;
  • l'état général empire;
  • augmente le risque de cancer du sein.

Niveau bas

Avec un faible niveau d'œstrogène dans la puberté, la puberté ne se produit pas avec toutes ses manifestations. En âge de procréer - le MC est perturbé sous forme d'algoménorrhée, il est difficile de concevoir et de donner naissance à un enfant.

Une éruption cutanée et une anguille enflammée apparaissent sur le visage, la transpiration augmente, une céphalgie est présente et la pression artérielle augmente. Des saignements utérins se produisent, le risque de formation de caillots sanguins augmente, la peau devient sèche et flasque. Les fractures sont de plus en plus fréquentes et des crampes aux jambes apparaissent la nuit.

Que faire avec le déséquilibre hormonal?

Si l'œstrogène est inférieur à la normale, un THS est prescrit. En plus de prendre des drogues, vous devez:

  • normaliser le travail et le repos;
  • ajuster la nutrition et l'enrichir de vitamines et de micro-éléments;
  • renoncement au tabac, alcool;
  • éviter le stress;
  • apprendre la tolérance au stress - yoga, auto-entraînement, relaxation;
  • le sexe devrait être régulier;
  • traitement opportun des maladies chroniques.

Lors de la prescription d'hormones, les COC sont le plus souvent prescrits - Silest, Utrogestan, Regulon, etc. Parmi les hormones, les analogues des œstrogènes sont utilisés. À la ménopause, Klimonorm, Remens, Proginova et d’autres sont prescrits.

Comment abaisser les niveaux d'hormones

Vous devez d’abord normaliser votre poids; Ceci est important car les mastocytes synthétisent de l'œstrogène et, de plus, sa qualité est médiocre. Modération de l'activité physique, qui devrait devenir obligatoire; yoga, natation, marche, danse, cyclisme.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Les problèmes de thyroïde affectent instantanément notre bien-être. Dans l'article intitulé «Comment reconnaître les problèmes de glande thyroïde: 10 symptômes alarmants», nous avons décrit les signes permettant de reconnaître les violations du travail de ce petit organe.

Le diabète sucré est appelé endocrinopathie, qui survient à la base de l'insolvabilité de l'appareil insulaire du pancréas ou de l'action altérée de l'hormone insuline au niveau des tissus périphériques de l'organisme.

Synonymes: TG (Tyreoglobulin; Thyroglobulin, TG)Les cellules thyroïdiennes produisent la protéine thyroglobuline (TG), impliquée dans la synthèse des hormones iodées (TSH, T3, T4).La modification de la concentration de thyroglobuline indique une violation de la structure de la thyroïde ou son dysfonctionnement.