Principal / Enquête

Grossesse et prolactine. Influence de l'hormone sur la possibilité de conception et sur le processus de port d'un enfant

Lors de la planification d'un enfant, les futurs parents responsables se soumettent à divers examens afin de prévenir d'éventuels problèmes de conception et de procréation. Parfois, après avoir réussi l’analyse des hormones, une femme découvre qu’elle a une hormone élevée, la prolactine, et que la grossesse n’arrivera pas de si tôt.

Les troubles hormonaux affectent la capacité de concevoir, le succès du portage et de la lactation. Par conséquent, les questions sur la normalisation des taux de prolactine restent toujours d'actualité.

Comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse?

La prolactine et la grossesse sont «liées» par des œstrogènes - des hormones sexuelles responsables de la maturation de l'œuf, de l'ovulation, de la préservation de l'ovule et de l'apport sanguin au placenta. Après la conception, leur niveau augmente, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion de prolactine, alors que le corps commence à se préparer à allaiter.

Sous l'influence de cette hormone, la structure des glandes mammaires change: leur taille augmente, les cellules adipeuses sont remplacées par des cellules sécrétoires. À la naissance du bébé, la production de lait commence.

Une augmentation naturelle de la prolactine pendant la grossesse entraîne une diminution de la sensibilité à la douleur. Ceci est particulièrement important lors de l'accouchement.

La prolactine est impliquée dans la formation des organes internes du fœtus. Il se forme un tensioactif sous l’influence des poumons, une substance tapissant les parois des alvéoles et ne leur permettant pas de se coller. Il est produit tard dans la période, peu de temps avant la naissance. Chez les bébés prématurés, le manque ou l'absence de surfactant peut entraîner la mort.

Si la prolactine est élevée lors de la planification d'une grossesse, elle réduit les risques de conception. On peut en dire autant des taux plus bas. Les écarts par rapport au niveau normal de prolactine provoquent des troubles menstruels, empêchent l'ovulation.

Raisons pour augmenter la prolactine

Une augmentation de la concentration de prolactine peut être causée par des troubles de l'hypophyse, car c'est dans cette glande qu'elle est produite. Les changements physiologiques ou biochimiques, l'œdème, les tumeurs dans cette partie du cerveau - tout cela conduit à une augmentation de la sécrétion d'hormones.

Il existe d'autres causes non hypophysaires:

  • blessures des muscles et des glandes du sein;
  • augmentation du taux d'œstrogènes dans le sang en cas de troubles du cortex surrénal, du foie et / ou des reins (maladie d'Addison, cirrhose, insuffisance rénale, etc.);
  • la syphilis, la tuberculose;
  • violations dans les organes de l'appareil reproducteur;
  • prendre des antidépresseurs, des œstrogènes, des antipsychotiques, des amphétamines, des opiacés, des antibiotiques;
  • exercice excessif;
  • régime pauvre en glucides (hypoglycémie);
  • procédures médicales affectant le cou, par exemple, massage (les nœuds nerveux qui contrôlent le niveau de l'hormone se trouvent dans la région cervicale);
  • stress prolongé.

Si la prolactine est élevée, est-il possible de tomber enceinte et comment faire face au problème? Lorsque les perturbations sont causées par des causes physiologiques (nutrition, stress, exercice), vous pouvez normaliser indépendamment le niveau de l'hormone. Dans ce cas, la fonction de reproduction est généralement rétablie sans trop de difficultés. Dans d'autres situations, des soins médicaux sont nécessaires.

Diagnostics

Un test sanguin est pris dans une veine pour déterminer le niveau de prolactine. La référence à l'enquête donne un gynécologue. La procédure de prélèvement est effectuée le matin, 2 à 3 heures après le sommeil, l'estomac vide.

Un jour avant de donner du sang, vous devez vous abstenir de prendre de l’alcool, de vous rendre au sauna, au bain ou d’avoir des relations sexuelles. Les résultats sont interprétés en tenant compte de la phase du cycle menstruel et des caractéristiques des réactifs utilisés par le laboratoire.

Le diagnostic ultérieur dépend des résultats du test sanguin. Des consultations de spécialistes restreints (gastro-entérologue, néphrologue, endocrinologue), un craniogramme, une tomodensitométrie, un examen du fond d'œil peuvent être prescrits.

Traitement avant la grossesse

Le traitement des taux élevés de prolactine est sélectionné en fonction des résultats du diagnostic. Si les déviations sont mineures et qu'aucune maladie ne peut affecter la production de cette hormone, des remèdes homéopathiques contenant un extrait de Vitex sacré, une décoction de racine de réglisse ou une oie de Potentilla sont désignés.

Il est recommandé d’adhérer à des aliments contenant suffisamment de glucides, d’éviter les efforts physiques excessifs et le stress.

Si l'augmentation de la prolactine est significative, le traitement de la maladie à l'origine de l'insuffisance hormonale est en cours de traitement. Médicament également prescrit: Palodel, Bromocriptine, Dostinex. En savoir plus sur Dostinex lors de la planification de la grossesse →

Puis-je tomber enceinte avec une augmentation de la prolactine?

La prolactine est impliquée dans le fonctionnement du système reproducteur. L'augmentation de son niveau entraîne une diminution de la production de progestérone, une hormone qui augmente les chances de fécondation, contribue à l'implantation de l'ovule et empêche le rejet de l'endomètre.

En outre, l'hyperprolactinémie entraîne une perturbation du cycle menstruel et empêche l'ovulation. Une concentration accrue de prolactine est retrouvée chez 20% des femmes infertiles.

Puis-je tomber enceinte si la prolactine est élevée? La probabilité que cela se produise est extrêmement faible, car des obstacles sont créés à tous les stades précoces: pendant l’ovulation, la conception, l’implantation de l’ovule et également dans les premiers jours de la gestation.

Même si la fécondation a lieu, le risque d'avortement est élevé peu de temps avant même le retard de la menstruation. Cependant, un tel trouble est traitable - dans 80% des cas, l'élimination de l'infertilité est possible.

Le taux de prolactine pendant la grossesse

Les taux de prolactine augmentent pendant la grossesse. Le taux de sa concentration dans le sang dépend de la période. La levée commence à partir du 2ème mois et atteint son maximum à la 25-30ème semaine. Lorsque le corps commence à se préparer à l’accouchement, la quantité de prolactine diminue, mais augmente au début de l’allaitement.

Les indicateurs de la norme de cette hormone sont très variables. Le médecin évalue moins la valeur absolue que la dynamique de la concentration croissante. Sur une période moyenne de 2-3 mois, les indicateurs devraient se situer entre 500 et 2000 mU / l, dans 3-5 mois - de 200 à 6000 mU / l d'ici la fin du septième mois - pour atteindre 10 000 mU / l.

La prolactine affecte l'apparition de la grossesse et son déroulement. À des concentrations élevées de cette hormone, des anomalies se produisent dans le système reproducteur, une stérilité hormonale se développe. Avec un traitement approprié, il est généralement possible d'éliminer l'hyperprolactinémie, de concevoir et de mener à bien l'enfant.

Auteur: Olga Khanova, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

Niveau de prolactine et conception: la connexion est évidente

Les tentatives de grossesse avec une augmentation de la prolactine échouent souvent. L'hormone est activement impliquée dans le cycle mensuel et dans le processus d'ovulation, de sorte que tout déséquilibre dans sa quantité entraînera des problèmes de maturation de l'œuf. Dans quelle mesure est-il dangereux de concevoir de tels troubles hormonaux et s’il est possible de les corriger, examinons notre article.

Causes d'une augmentation de l'hormone

La prolactine est une hormone spéciale produite «sous le contrôle» de l'hypophyse. Par conséquent, son deuxième nom est «hormone cérébrale». Grâce à lui, des cellules sexuelles saines sont activement produites chez l'homme, la prostate et les vésicules séminales se développent correctement.

Chez la femme, les fonctions de la prolactine sont destinées au développement des glandes mammaires. L'hormone aide au développement du sein pendant la période de développement sexuel et contrôle sa croissance. Pendant sa grossesse, sous son "contrôle" se produit une augmentation des glandes mammaires. Et après l'accouchement, pendant la lactation, grâce à la prolactine, on produit la bonne quantité de lait pour le nourrisson.

Si le niveau de brouhaha est normal, la femme a un cycle menstruel stable et un instinct de maternité prononcé. Les niveaux normaux d'hormones par jour de cycle sont présentés dans le tableau.

L'augmentation de la concentration de prolactine dans le sang se produit sous l'influence de deux raisons: pathologique et physiologique. Dans le premier cas, le problème est causé par une altération de la fonctionnalité de l'hypophyse ou d'autres organes. Parmi ces problèmes pathologiques figurent des facteurs:

  • Maladies causées par des troubles de l'hypothalamus (dommages, néoplasme);
  • Changements pathologiques de l'hypophyse (prolactinome, adénome);
  • La syphilis;
  • Cirrhose du foie;
  • Maladie rénale chronique;
  • Les bardeaux;
  • Maladies gynécologiques;
  • La tuberculose;
  • L'hypothyroïdie.

Les causes de l'ordre physiologique ne sont pas dangereuses, car la diminution du niveau de l'hormone se produit immédiatement après leur élimination. Ceux-ci incluent des facteurs provocants:

  • La période de port d'un enfant;
  • Temps de lactation;
  • Effort physique intense;
  • Stress prolongé;
  • Blessure à la poitrine;
  • Régime alimentaire faible en glucides.

Le «saut» hormonal peut être fixé même après un rapport sexuel intense, un massage ou un sommeil prolongé.

Dans une catégorie distincte de facteurs qui provoquent une augmentation de l'hormone cérébrale, prenez certains médicaments. Les plus «dangereux» à cet égard sont les contraceptifs hormonaux.

Comment cela affecte-t-il la santé reproductive?

La prolactine et la grossesse sont des concepts étroitement liés. Immédiatement après la conception, pendant toute la période de gestation et pendant l’allaitement, un taux élevé de cette hormone est nécessaire au bon fonctionnement du système de reproduction. C’est ainsi que fonctionne la protection naturelle contre une nouvelle grossesse possible. Des taux élevés de prolactine bloquent la maturation des follicules dans les ovaires et empêchent le corps jaune de se développer.

Associé à l'œstrogène, il «protège» l'ovule et améliore l'apport sanguin au placenta. Les hormones sont directement impliquées dans la formation des organes internes du bébé. Les changements structurels dans les glandes mammaires deviennent perceptibles progressivement: le sein se prépare à la naissance d'un enfant. C'est cette hormone qui est responsable de la réduction du seuil de sensibilité, ce qui aide les femmes à passer la période générique.

Un tel contexte hormonal naturel et correct pendant la grossesse et l’allaitement provoque le développement d’une hyperprolactinémie et d’une stérilité pendant le reste de la vie de la femme. L'hyperprolactinémie est une affection causée par un taux extrêmement élevé de prolactine. Il affecte négativement l'ovulation, privant complètement la cellule œuf de toute chance de maturation, provoquant ainsi la stérilité. En conséquence, la prolactine affecte très mal la conception.

La liste des «problèmes» liés à la santé à un niveau élevé d'hormone est complétée par une diminution de la libido, des troubles menstruels, un syndrome prémenstruel prononcé.

Puis-je tomber enceinte avec une augmentation de la prolactine

Nous avons déjà dit qu'une concentration élevée de prolactine dans le sang, directement impliquée dans toutes les fonctions de reproduction du corps, "bloque" complètement la possibilité de conception. En même temps, il n’ya aucune chance à aucun stade du développement de la grossesse: ovulation, conception, introduction de l’œuf dans la cavité utérine, développement de l’ovule. Autrement dit, si la prolactine est élevée, tomber enceinte est extrêmement difficile. Si cela se produit, l'œuf fécondé ne peut pas se développer. La fausse couche se produit avant que la femme découvre le retard du cycle menstruel.

Cependant, le taux élevé de prolactine et de conception corrigé est une situation très réelle. Le taux de grossesse dépend des facteurs ayant provoqué des troubles hormonaux. Si nous parlons de causes physiologiques, dans ce cas, il n’est pas difficile de tomber enceinte avec un taux élevé d’hormone. Il suffit d'éliminer les causes d'une telle augmentation hormonale.

Le plus souvent, nous parlons de repos adéquat: il est important pour une femme de supprimer son stress psychologique et physique. La réduction du niveau de stress, un sommeil sain et une alimentation variée et équilibrée peuvent ramener les niveaux d'hormones à la normale sans médicaments.

Il est également facile de résoudre le problème de l'absence de grossesse et de l'augmentation de la prolactine, si la cause de ces phénomènes est devenue une drogue. Il suffit de cesser de les prendre ou de "passer" par des moyens similaires. Cependant, cela ne devrait être fait qu'après les recommandations du médecin traitant.

Si "l'explosion" de la prolactine a provoqué la pathologie des organes internes, effectuez un examen approfondi. Cela est nécessaire pour identifier avec précision l'emplacement et l'étendue du problème. Après le diagnostic, vous devriez consulter l’endocrinologue. Comme le traitement ultérieur vise toujours à «équilibrer» le contexte hormonal, le médecin doit déterminer quelles préparations hormonales conviennent le mieux à un patient particulier.

Comment l'abaisser

Pour réduire la prolactine à tomber enceinte, vous pouvez utiliser des médicaments dont le choix ne devrait être traité que par un médecin. Un médecin expérimenté recommandera de consulter des spécialistes avant de prescrire des médicaments.

  • En cas de pathologies de la glande thyroïde, il est conseillé de faire appel à un endocrinologue et à un traitement hormonal;
  • Les problèmes du système reproducteur sont résolus par un gynécologue, qui prescrit des agents stabilisants hormonaux;
  • La nervose chronique apparaissant sur le fond de situations stressantes «nécessite» une visite à un psychologue qui sélectionnera les sédatifs nécessaires;
  • Les tumeurs dans les structures cérébrales sont examinées par un neuropathologiste et un neurochirurgien.

Dans ce dernier cas, le traitement dépend de la gravité de l’éducation. C'est souvent une intervention chirurgicale. Comme alternative, utilisation de la radiothérapie ou de la chimiothérapie.

La réduction de la prolactine dans la planification de la grossesse est réalisée à l'aide de médicaments hormonaux: Lysuride, Parlodel, Dostinex et autres. Au cours de la médication, une femme doit éliminer les facteurs externes pouvant déclencher une violation de la concentration d'hormones. Elle doit assurer son repos complet et une nutrition équilibrée. Il est important de changer le mode de vie en éliminant les mauvaises habitudes. Provoque en particulier la croissance de l’hormone nicotine, de sorte que la future mère devrait totalement exclure le tabagisme.

Si pendant la grossesse, la prolactine est faible

La basse prolactine également "ne permettra pas" d'avoir lieu la conception. De tels écarts dans les indicateurs de l'hormone sont moins fréquents, mais les raisons qui les ont causés sont toujours graves. De plus, elles causent un déséquilibre dans le ratio des autres hormones, ce qui conduit à la stérilité.

Les causes les plus courantes d'une diminution critique de la prolactine sont les suivantes:

  • La tuberculose;
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Processus pathologiques dans les ovaires;
  • Régime alimentaire inapproprié avec une distribution inappropriée de graisses et de glucides;
  • Apoplexie hypophysaire;
  • Radiothérapie;
  • Perte de sang importante.

Conséquences d'une faible concentration d'hormone dans le sang des femmes:

  • Absence complète ou partielle du cycle menstruel;
  • Croissance excessive des cheveux;
  • Surpoids;
  • Problèmes avec le système nerveux, se manifestant par des états dépressifs prolongés.

La prolactine est également augmentée à l'aide d'agents hormonaux. Cependant, une femme peut "aider" les drogues. Pour ce faire, elle a besoin d'apprendre à profiter de la vie et à en profiter: manger de façon savoureuse et variée, rire plus souvent et ne pas oublier les relations d'intimité régulières.

Une attitude optimiste, la confiance dans le succès du traitement en association avec des médicaments aideront à atteindre le but recherché: normaliser les hormones et concevoir rapidement un enfant.

Le taux de prolactine pour la conception chez les femmes: comment les taux d'hormones hauts et bas affectent-ils la grossesse?

Est-il possible de tomber enceinte si les taux de prolactine sont trop élevés? Et si l'hormone n'est pas assez élevée? La prolactine versus grossesse est une raison de consulter un médecin.

Prolactine contre la grossesse

Lors de la planification d'une grossesse, toute femme porte une attention particulière à son état de santé et à son état corporel. Surtout si la conception ne prend pas longtemps et que vous devez passer beaucoup de tests. Individuellement pour une femme, un gynécologue prescrit des tests d'hormones, l'une des premières places dans la lignée des hormones étant occupée par la prolactine. Il joue un rôle important non seulement dans le processus de devenir une femme, mais également dans le processus de conception, ainsi que pour nourrir le bébé à l'avenir.

Prolactine: effet sur le corps de la femme

L'hormone prolactine est produite par l'hypophyse et l'hypophyse - par les cellules du système immunitaire, les parois internes de l'utérus pendant la période prémenstruelle. S'il est scientifiquement prouvé que l'hormone créée par l'hypophyse aide à concevoir, à supporter et à nourrir un enfant, la nomination d'une prolactine pour hypophyse supplémentaire est toujours inconnue.

Cette hormone est essentielle dans le système immunitaire, elle affecte les processus métaboliques du corps féminin.

Norme d'hormone

Les changements dans le niveau de l'hormone dépendent du jour du cycle menstruel de la femme. Par conséquent, lors du test d'hormones, il est important de savoir quel jour le faire. Le niveau d'hormone est individuel pour chaque femme, il n'y a donc pas de norme unique, il y a des valeurs limites.

Avant la conception

Si une femme n'est pas enceinte, si elle n'a pas de problème gynécologique, le taux de prolactine varie de 4,1 ng / ml à 34 ng / ml. Le niveau de l'hormone est affecté par les rapports sexuels, le stade du cycle, les états stressants et même par la nourriture avant le test.

Dans la période d'ovulation

Le taux de prolactine pendant l'ovulation varie de 5 ng / ml à 32 ng / ml. C'est ce niveau qui a un effet positif sur la conception et, plus tard, sur la maternité au premier trimestre.

Après l'ovulation

Dans la phase lutéale, les taux de prolactine atteignent 41 ng / mg.

Période de gestation

À différents moments de la grossesse, le niveau varie:

  • Pour le premier trimestre, les niveaux d'hormones vont de 3,2 ng / ml à 43 ng / ml.
  • Au deuxième trimestre, la quantité de prolactine augmente de manière significative et passe de 13 ng / ml à 166 ng / ml.
  • Au troisième trimestre, il atteint son maximum de 13 ng / ml à 318 ng / ml.

Indications pour l'analyse

L'analyse de la prolactine est obligatoire en cas de planification de la grossesse, ainsi que l'apparition de plusieurs autres symptômes:

  • écoulement thoracique et douleur chez une femme non enceinte;
  • manque de lait après l'accouchement;
  • inflammation des organes génitaux;
  • manque de puberté chez une fille;
  • surpoids;
  • diminution de la libido;
  • changements dans la glande pituitaire;
  • dépistage hormonal.

Raisons du déclin

Une forte diminution des taux d'hormones dans le corps de la femme peut être causée par une perte de sang importante pendant l'accouchement. Elle peut aussi être causée par des problèmes d'hypophyse, la menstruation n'en découle pas, il y a souvent une pression faible, un poids insuffisant et un manque de lait après la naissance. Des maladies aussi dangereuses que la tuberculose et le cancer provoquent la mort complète de l'hypophyse. Par conséquent, la production de prolactine cesse et la grossesse est presque impossible.

Causes de prolactine accrue sans grossesse

Il existe deux groupes de problèmes caractérisés par l’apparition d’une augmentation de la prolactine dans le sang:

  • causes physiologiques;
  • causes pathologiques.

Le plus souvent, après avoir identifié une hormone élevée, plusieurs causes physiologiques sont identifiées. Pour les identifier, le gynécologue pose des questions sur le mode de vie de la femme avant de prendre les hormones.

Un rôle important est joué par:

  • rapport sexuel avant analyse;
  • lactation;
  • prendre des drogues;
  • opérations;
  • avortements;
  • les blessures;
  • exercice;
  • dispositif intra-utérin;
  • stress.

Les causes plus graves sont considérées comme pathologiques. Ils ne peuvent être détectés qu’après un examen complet du corps de la femme. Dans ce cas, diverses tumeurs bénignes et malignes, cirrhose, maladies de l'hypophyse peuvent révéler.

Dans le diagnostic, le nombre de fois où la norme est dépassée importe, s'il est deux fois moins, cela ne pose aucun problème. Dans ce cas, vous pouvez planifier une grossesse en toute sécurité.
Les principales causes d'influence sur l'augmentation de l'hormone sont les maladies de l'hypophyse, ainsi que les perturbations hormonales dues au stress et à l'effort physique accru.

Puis-je tomber enceinte à des taux élevés

Le traitement de la prolactine élevée avant la grossesse est sélectionné individuellement après un diagnostic complet: rayons X, tomographie, examen du fond d'œil et analyse du plasma sanguin.
Si l'examen ne révèle aucune maladie contribuant à l'augmentation du niveau de l'hormone, des médicaments homéopathiques sont prescrits.

Avec un excès de prolactine, une femme peut connaître une défaillance du cycle menstruel, un manque d'ovulation, une faible production de progestérone, ce problème doit donc être traité. Parce que la probabilité de devenir enceinte dans ce cas est très faible. Et même si cela se produit, il est impossible de le supporter au premier trimestre. Cependant, ceci est traitable, même si un miracle s'est produit et que la grossesse est survenue.

Puis-je tomber enceinte avec une faible teneur en prolactine

Une baisse du taux d'hormones ou une hypoprolactinémie, contrairement à une augmentation, sera toujours considérée comme une pathologie. Les faibles taux sanguins peuvent être:

  • Primaire - caractérisée par la présence d'une tumeur dans le cerveau, elle survient dans 4% des cas d'hypoprolactinémie.
  • Secondaire - 96% des cas de réduction de l'hormone tombent lors d'un effort physique accru, du stress. Les médicaments, l'absence de menstruations pour perturbation hormonale, les maladies mentales, la tuberculose, la dépression et l'obésité ont également une incidence sur les niveaux hormonaux.

Le diagnostic est posé après un examen approfondi et un traitement est prescrit en fonction de la raison de la diminution de la prolactine. Cette pathologie est bien traitable, mais le début de la grossesse n’est pas possible tant que les niveaux de prolactine ne sont pas rétablis.

Il arrive que l'ovulation se produise régulièrement, et la conception survient. Dans ce cas, le gynécologue vous prescrira des médicaments qui maintiendront la grossesse afin d'éviter une fausse couche. En outre, le faible niveau de l'hormone n'a pas d'incidence sur la formation du lait maternel à l'avenir.

Norme pour la conception

Le niveau de prolactine est fixé chez la fille dès les premières règles, il ne doit pas dépasser 36 ng / ml. C'est suffisant pour planifier une grossesse et, par la suite, un relèvement en toute sécurité.

Pour réussir l'analyse, il est nécessaire de bien se préparer pour qu'il n'y ait pas de faux témoignage. Pour passer les jours du cycle menstruel, que le médecin vous prescrit, de préférence à jeun, trois jours avant, il est nécessaire d'éviter les actes sexuels, les situations stressantes et les efforts physiques excessifs.

Que faire quand un témoignage inférieur

Si une diminution du taux de prolactine n'est pas associée à des maladies, éliminez généralement les symptômes. Parfois, il suffit de commencer à vivre comme il faut: arrêter de fumer, bien manger, réduire le nombre de situations stressantes, cesser les efforts physiques excessifs sur le corps.

Si la pathologie est trouvée, un traitement avec des médicaments est effectué. Ce sont des médicaments hormonaux et des médicaments destinés à renforcer le système immunitaire. Lorsque des tumeurs ou des kystes sont trouvés dans l'hypophyse, une intervention chirurgicale est effectuée pour enlever les néoplasmes.

Traitement des taux élevés de prolactine

En cas de détection de taux élevés de prolactine dans le sang, un traitement est prescrit pour rétablir le cycle menstruel et l'ovulation. Le plus souvent, le traitement est fait par des médicaments hormonaux, ainsi que par l'homéopathie. Parfois, ces médicaments doivent être pris de 1 à 3 ans. Les gynécologues prescrivent Dostinex ou Norprolak, le dernier moyen en date étant considéré comme sebergin.

Le taux d'hormones dans le sang au cours de la planification de la grossesse, et en particulier de la prolactine, affecte le début de la conception, le port du bébé et sa poursuite de l'alimentation avec du lait maternel. Par conséquent, il est important de diagnostiquer les problèmes et d'initier un traitement approprié. Changer le taux de prolactine est traitable, donc si vous trouvez ce problème, vous ne devriez pas paniquer. Les médicaments prescrits avec compétence conduiront à une amélioration de la santé et à une grossesse attendue depuis longtemps.

L'importance de l'hormone prolactine pendant la grossesse

Pendant la grossesse, des modifications hormonales se produisent dans le corps de la femme. Chaque hormone joue un rôle spécifique dans le maintien et le fonctionnement normal de tous les organes et systèmes de la mère et du fœtus. Qu'est-ce qui est responsable et quelle est l'importance de la prolactine pendant la grossesse?

Comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse?

Les lactotrophes de l'hypophyse antérieure constituent la source la plus importante de l'hormone. Pendant la grossesse, la proportion de l'hypophyse double de volume, mais après l'accouchement, elle reprend progressivement sa taille normale.

En outre, l’hormone protéique lactogène placentaire (somatomammotropine SMT chorionique) est synthétisée dans le placenta, avec des propriétés similaires à l’hormone protéique.

La fonction principale de la prolactine, ainsi que des œstrogènes, de la progestérone et du lactogène, est l'effet sur la glande mammaire, qui atteint sa maturité, le nombre de lobes, d'alvéoles et de canaux augmente. Dans les premiers mois de la grossesse également, la prolactine affecte la production de progestérone par le corps jaune.

En raison de l'irritation des terminaisons nerveuses du mamelon pendant l'alimentation, les informations pénètrent dans le cerveau. Grâce à la prolactine, la sécrétion et l'accumulation de lait se produisent lors de la prochaine alimentation. Et en raison de l'effet réducteur de l'ocytocine, il est libéré. Dans les premiers jours, le colostrum apparaît, puis le lait.

Le taux de prolactine pendant la grossesse par semaine: tableau

À partir du premier trimestre de la grossesse, à partir de la 8e semaine, la prolactine augmente constamment. Avant l'accouchement diminue, et pendant l'allaitement augmente à nouveau. L'hormone est déterminée dans le sang par une méthode ELISA.

Le niveau de prolactine ng / ml

Le lactogène placentaire peut être déterminé à partir de la 6e semaine de grossesse et disparaît après la naissance. La quantité dépend de la zone du placenta, puis avec une grossesse multiple, le niveau d'hormone est plus élevé.

Lactogène placentaire (µg / ml)

Faites attention! Les informations sont données à titre indicatif, seul un médecin peut établir un diagnostic.

Taux élevé de prolactine pendant la grossesse: traitement

Si une femme a une augmentation de la prolactine, elle est examinée et un traitement lui est prescrit, en fonction de la cause. Les principaux moyens sont la bromkreptine et le clostilbegit, qui s’annulent au début de la grossesse.

Lorsque la grossesse est normale, la prolactine augmente. Ainsi, chez les femmes présentant un adénome hypophysaire, après l’arrêt du traitement en début de grossesse, un taux élevé de prolactine ne reflète pas l’ensemble des modifications de la tumeur.

Pendant toute la grossesse, il est nécessaire de surveiller chaque mois un ophtalmologiste. En cas de suspicion de croissance tumorale, une IRM est réalisée sans rehaussement de contraste.

Avec une croissance importante de la tumeur et une détérioration de la santé, des agonistes de la dopamine sont prescrits, parfois à plusieurs reprises. De nombreuses études ont été menées et aucune augmentation du nombre de malformations congénitales ou d'avortement spontané n'a été détectée.

Dans les cas extrêmement graves, en l'absence de l'effet du traitement conservateur et de la réduction progressive de la vision, la tumeur est retirée au deuxième trimestre ou, si le temps le permet, de l'accouchement.

Une augmentation du lactogène placentaire se produit dans le diabète sucré, lorsque, au moment de la naissance, les niveaux d'hormones peuvent atteindre 11,070 et pendant un conflit. La conduite de la grossesse et le traitement dépendent du type d'infractions détectées.

Faible prolactine et grossesse

Normalement, la concentration de lactogène dans le placenta atteint un maximum de 36 à 37 semaines et diminue après 40 semaines, lorsque le placenta "vieillit".

Une réduction pathologique de la somatomammotropine est observée dans les cas suivants:

  • dans les premiers stades du développement d'un dérapage;
  • menace d'avortement;
  • insuffisance placentaire, donc un test sanguin dans la dynamique permet de juger de l'état du placenta;
  • à des périodes ultérieures peuvent indiquer des anomalies dans le développement du fœtus. L'indication d'accouchement prématuré est une diminution de plus de 50% du lactogène. Avec une diminution de plus de 80% suggèrent la mort fœtale du fœtus.

Il y a des cas où des saignements graves ou un choc septique se produisent pendant l'accouchement ou l'avortement, ce qui peut être la cause du syndrome de Sheehan. Dans le lobe antérieur de l'hypophyse, la circulation sanguine est perturbée et une nécrose se développe, ce qui entraîne une diminution de la sécrétion d'hormones, sans augmentation des glandes mammaires et du lait.

Le problème de la prolactine accrue! Qui est tombé enceinte après son déclin et à quelle vitesse cela est arrivé.

Comment ça va avec la prolactine? J'ai doublé (((

Est-il possible de tomber enceinte en prenant Dostinex?

qu'avez-vous pris dostinex?

passé 3 mois, passé l'analyse et encore une fois élevé a et B et non

et qu'est-ce qui a bu? Dostinex? Quel indicateur à quel taux?

DOSTINEKS.a reçu son analyse, la norme 6-29.9 y est écrite et mon résultat est 51.3.

Étrangement, Dostinex avec un tel indicateur aurait dû fonctionner... Je l’avais aussi, mais il a diminué! Pouvez-vous obtenir une IRM de l'hypophyse? Posez une question à votre gynécologue.

Je l’ai fait, mais avant que le médecin ne me soit pas parvenu, j’ai regardé la photo et m’a dit d’aller à la thérapie.

Svetlana, je vois que le temps est écoulé depuis que tu as posé une question. Dis-moi Le fait est qu’en janvier la prolactine a dépassé la norme en moi, le niveau était de 2200. J’en ai passé 700 la semaine dernière, 700, ici je m’ai déjà nommé. Je bois comme à la première fois. Au sol, les comprimés 1 fois par semaine. Mais elle n'a pris qu'un seul comprimé. Comment ça va?

Svetlana, j'ai la même histoire que la vôtre, est aussi riche en prolactine, mais dostinex 1/2 a passé 2 semaines 2 fois par semaine, parce que je souffre énormément, que ma gastrite et mon bulbe s'aggravent et que je cesse de le boire. Comme jeté, elle a passé de la prolactine, il est revenu à la normale. Comment es-tu tombée enceinte?

Avant de concevoir, j'ai bu du Dostinex et atténué le taux de prolactine, mais je ne suis pas sûr que ce soit lui qui m'a empêché de tomber enceinte pendant six mois. J'ai découvert par la suite que j'avais un long cycle de 35 à 36 jours et que, par conséquent, l'ovulation tardive ne pouvait tout simplement pas être détectée.. Je suis passé par contrôle échographique des follicules, surveillé avec le médecin, attrapé l'ovulation jusqu'à 27 DC et il s'est avéré)) Et que voulez-vous! Apchy!)

Tout sur les glandes
et système hormonal

L'effet des hormones dans le corps est simplement énorme, car elles régulent tous les processus de la vie. La santé psychologique, les fonctions de reproduction et l'état émotionnel d'une personne dépendent de leur niveau. La prolactine est la principale hormone féminine affectant la capacité de concevoir, qui porte un fœtus et se nourrit au lait maternel.

La prolactine fournit la lactogenèse et inhibe l'ovulation

La prolactine est une hormone synthétisée par les cellules de l'hypophyse antérieure. Le degré d'influence de l'hormone sur le corps de la femme est extrêmement élevé. Si le taux de prolactine dépasse les normes autorisées, des défaillances du cycle menstruel sont observées et une infertilité hormonale se développe.

La prolactine est produite dans la glande pituitaire, une des régions du cerveau, mais en petite quantité, elle est également synthétisée dans les ovaires et, pendant la grossesse, dans le placenta et l’endomètre utérin. Le niveau de l'hormone dans le sang dépend d'une autre hormone féminine - l'œstrogène. Lorsque l'œstrogène dans le sang augmente (lorsqu'il porte un enfant), le cerveau reçoit un ordre sur la nécessité d'augmenter le niveau de prolactine pour la conception.

La prolactine affecte de manière significative les glandes mammaires. Il modifie la structure de la glande mammaire, la prépare pour la lactation et nourrit le nouveau-né. Cela explique pourquoi, lorsque la mariée la nourrit, elle n’a pas ses règles et la probabilité de concevoir est considérablement réduite.

C'est important! Si l'allaitement aide à augmenter le taux de prolactine, ce qui est absolument normal, une augmentation de la quantité de cette hormone au cours d'une autre période est très défavorable à la conception et fait état de la menace d'infertilité.

La prolactine est l’une des hormones hypophysaires antérieures.

Le taux de prolactine dans le sang des femmes

Chez la femme, le taux de prolactine dans le sang est établi à l’arrivée des premières règles et est maintenu à 4-36 ng / ml jusqu’à la ménopause. Pendant la grossesse, la prolactine augmente de manière significative entre 34 et 386 ng / ml. Pour la grossesse, la prolactine à la conception doit être dans les limites de la normale.

C'est important! L'impact de la prolactine sur la possibilité de concevoir ne doit pas être sous-estimé. Par conséquent, avant de planifier une grossesse, une femme doit vérifier l'équilibre hormonal et contacter le gynécologue au moindre écart des indicateurs.

Symptômes de taux élevés de prolactine

Les principaux symptômes d’une augmentation de la prolactine dans le sang sont les suivants:

  • irrégularités et défaillances du cycle menstruel (spotting, défaillance du cycle, absence d'ovulation);
  • écoulement thoracique (galactorrhée);
  • frigidité ou libido réduite;
  • croissance excessive des cheveux;
  • boutons d'acné;
  • infertilité

Si vous ne pouvez pas tomber enceinte, vous devez vérifier le niveau de prolactine

Causes de taux sanguins élevés de prolactine

Une augmentation du taux d'hormones et des problèmes de grossesse peuvent être étroitement liés aux maladies et au mode de vie d'une femme. La prolactine augmente rapidement avec la surcharge émotionnelle transférée, affectant en particulier son niveau de stress et sa vie sexuelle active.

C'est important! Un taux élevé de prolactine ne donnera pas la possibilité de concevoir un enfant.

Les principales raisons de l'augmentation de l'hormone:

  • exercice intense;
  • prendre des antiémétiques, psychotropes, médicaments contraceptifs, tranquillisants;
  • chirurgie, blessures à la poitrine, curetage de l'utérus;
  • la présence d'un dispositif intra-utérin.

Certaines maladies peuvent également affecter le niveau de prolactine:

  • l'hypothyroïdie;
  • l'anorexie;
  • prolactinome (un type de tumeur hypophysaire);
  • maladie du foie et des reins;
  • les néoplasmes.

Comment déterminer le niveau de prolactine

Pour déterminer le niveau de prolactine dans le sang, il suffit de passer un test sanguin.

C'est important! Avant de prendre du sang, il est nécessaire de minimiser le stress, de ne pas prendre de douche ou de bain chaud, de ne pas aller au bain et au sauna, de s'abstenir de sexualité et d'alcool.

Le prélèvement de sang est effectué le matin, 2 à 3 heures après le levage, l'estomac vide. Si, après avoir reçu les résultats obtenus, vous devez consulter un endocrinologue et un gynécologue.

Pour la détermination en laboratoire des taux de prolactine, le sang veineux est examiné.

Prolactine pendant la grossesse

Les cas où la grossesse est survenue avec un taux accru de prolactine à la conception ne sont pas rares. Mais dans une telle situation, il y a une menace d'avortement spontané. Par conséquent, il est nécessaire dès que possible de normaliser le niveau de l'hormone dans le sang, afin de ne pas provoquer de fausse couche.

Traitement

Un traitement visant à normaliser le niveau de prolactine est effectué après un examen médical. Ceci est principalement un traitement médicamenteux. Ces médicaments sont pris: cyclodinone, mastodinon, bromocriptine, dostinex, parlodel, etc. Le traitement médicamenteux est long: de six mois à un an. Vous devez périodiquement passer des tests de contrôle et mesurer la température de base.

Lorsqu'un néoplasme est détecté dans l'hypophyse, commencez par prescrire un traitement médicamenteux et, s'il n'aboutit pas, réalisez une intervention chirurgicale.

Dostinex est souvent prescrit pour normaliser les niveaux d'hormones.

Prolactine et FIV

Avant de procéder à la procédure de FIV (fécondation in vitro), il est nécessaire de déterminer le niveau de prolactine.

C'est important! L'augmentation de la prolactine et de la FIV sont incompatibles et l'opération sera inefficace. Toute la procédure se terminera par le rejet de l'embryon.

Pour qu'une grossesse attendue depuis longtemps se produise à la suite d'une FIV, vous devez réduire la prolactine. Une augmentation de la prolactine après le transfert d'embryon indique que la grossesse est réussie et que l'embryon a pris racine dans le corps de l'utérus. Après le transfert d'embryons, on leur prescrit des niveaux de progestérone, tels que Duphaston ou Utrogestan. Ils doivent prendre jusqu'à 14 semaines de grossesse en formant un siège pour bébé.

Fécondation In Vitro (FIV)

Prenez soin de votre santé, moins de rayons du soleil brûlent, ce qui stimule l'hypothalamus et, par conséquent, l'hypophyse. Vous ne devriez pas vous laisser emporter par des médicaments hypnotiques. Après avoir remarqué les sécrétions des glandes mammaires, il n’est pas nécessaire de les presser, stimulant ainsi la production de prolactine. Il est préférable de faire appel à un gynécologue pour commencer à corriger les hormones dans le sang à temps.

Prolactine pendant la grossesse chaque semaine

Grossesse et prolactine. Influence de l'hormone sur la possibilité de conception et sur le processus de port d'un enfant

1 novembre 2016 0 5020

Lors de la planification d'un enfant, les futurs parents responsables se soumettent à divers examens afin de prévenir d'éventuels problèmes de conception et de procréation. Parfois, après avoir réussi l’analyse des hormones, une femme découvre qu’elle a une hormone élevée, la prolactine, et que la grossesse n’arrivera pas de si tôt.

Les troubles hormonaux affectent la capacité de concevoir, le succès du portage et de la lactation. Par conséquent, les questions sur la normalisation des taux de prolactine restent toujours d'actualité.

Comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse?

La prolactine et la grossesse sont «liées» par des œstrogènes - des hormones sexuelles responsables de la maturation de l'œuf, de l'ovulation, de la préservation de l'ovule et de l'apport sanguin au placenta. Après la conception, leur niveau augmente, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion de prolactine, alors que le corps commence à se préparer à allaiter.

Sous l'influence de cette hormone, la structure des glandes mammaires change: leur taille augmente, les cellules adipeuses sont remplacées par des cellules sécrétoires. À la naissance du bébé, la production de lait commence.

Une augmentation naturelle de la prolactine pendant la grossesse entraîne une diminution de la sensibilité à la douleur. Ceci est particulièrement important lors de l'accouchement.

La prolactine est impliquée dans la formation des organes internes du fœtus. Il se forme un tensioactif sous l’influence des poumons, une substance tapissant les parois des alvéoles et ne leur permettant pas de se coller. Il est produit tard dans la période, peu de temps avant la naissance. Chez les bébés prématurés, le manque ou l'absence de surfactant peut entraîner la mort.

Si la prolactine est élevée lors de la planification d'une grossesse. Cela réduit le risque de conception. On peut en dire autant des taux plus bas. Les écarts par rapport au niveau normal de prolactine provoquent des troubles menstruels, empêchent l'ovulation.

Raisons pour augmenter la prolactine

Une augmentation de la concentration de prolactine peut être causée par des troubles de l'hypophyse, car c'est dans cette glande qu'elle est produite. Les changements physiologiques ou biochimiques, l'œdème, les tumeurs dans cette partie du cerveau - tout cela conduit à une augmentation de la sécrétion d'hormones.

Il existe d'autres causes non hypophysaires:

  • blessures des muscles et des glandes du sein;
  • augmentation du taux d'œstrogènes dans le sang en cas de troubles du cortex surrénal, du foie et / ou des reins (maladie d'Addison, cirrhose, insuffisance rénale, etc.);
  • la syphilis, la tuberculose;
  • violations dans les organes de l'appareil reproducteur;
  • prendre des antidépresseurs, des œstrogènes, des antipsychotiques, des amphétamines, des opiacés, des antibiotiques;
  • exercice excessif;
  • régime pauvre en glucides (hypoglycémie);
  • procédures médicales affectant le cou, par exemple, massage (les nœuds nerveux qui contrôlent le niveau de l'hormone se trouvent dans la région cervicale);
  • stress prolongé.

Si la prolactine est élevée, est-il possible de tomber enceinte et comment faire face au problème? Lorsque les perturbations sont causées par des causes physiologiques (nutrition, stress, exercice), vous pouvez normaliser indépendamment le niveau de l'hormone. Dans ce cas, la fonction de reproduction est généralement rétablie sans trop de difficultés. Dans d'autres situations, des soins médicaux sont nécessaires.

Diagnostics

Un test sanguin est pris dans une veine pour déterminer le niveau de prolactine. La référence à l'enquête donne un gynécologue. La procédure de prélèvement est effectuée le matin, 2 à 3 heures après le sommeil, l'estomac vide.

Un jour avant de donner du sang, vous devez vous abstenir de prendre de l’alcool, de vous rendre au sauna, au bain ou d’avoir des relations sexuelles. Les résultats sont interprétés en tenant compte de la phase du cycle menstruel et des caractéristiques des réactifs utilisés par le laboratoire.

Le diagnostic ultérieur dépend des résultats du test sanguin. Des consultations de spécialistes restreints (gastro-entérologue, néphrologue, endocrinologue), un craniogramme, une tomodensitométrie, un examen du fond d'œil peuvent être prescrits.

Traitement avant la grossesse

Le traitement des taux élevés de prolactine est sélectionné en fonction des résultats du diagnostic. Si les déviations sont mineures et qu'aucune maladie ne peut affecter la production de cette hormone, des remèdes homéopathiques contenant un extrait de Vitex sacré, une décoction de racine de réglisse ou une oie de Potentilla sont désignés.

Il est recommandé d’adhérer à des aliments contenant suffisamment de glucides, d’éviter les efforts physiques excessifs et le stress.

Si l'augmentation de la prolactine est significative, le traitement de la maladie à l'origine de l'insuffisance hormonale est en cours de traitement. Médicament également prescrit: Palodel, Bromocriptine, Dostinex. En savoir plus sur Dostinex lors de la planification de la grossesse →

Puis-je tomber enceinte avec une augmentation de la prolactine?

La prolactine est impliquée dans le fonctionnement du système reproducteur. L'augmentation de son niveau entraîne une diminution de la production de progestérone, une hormone qui augmente les chances de fécondation, contribue à l'implantation de l'ovule et empêche le rejet de l'endomètre.

En outre, l'hyperprolactinémie entraîne une perturbation du cycle menstruel et empêche l'ovulation. Une concentration accrue de prolactine est retrouvée chez 20% des femmes infertiles.

Puis-je tomber enceinte si la prolactine est élevée? La probabilité que cela se produise est extrêmement faible, car des obstacles sont créés à tous les stades précoces: pendant l’ovulation, la conception, l’implantation de l’ovule et également dans les premiers jours de la gestation.

Même si la fécondation a lieu, le risque d'avortement est élevé peu de temps avant même le retard de la menstruation. Cependant, un tel trouble est traitable - dans 80% des cas, l'élimination de l'infertilité est possible.

Le taux de prolactine pendant la grossesse

Les taux de prolactine augmentent pendant la grossesse. Le taux de sa concentration dans le sang dépend de la période. La levée commence à partir du 2ème mois et atteint son maximum à la 25-30ème semaine. Lorsque le corps commence à se préparer à l’accouchement, la quantité de prolactine diminue, mais augmente au début de l’allaitement.

Les indicateurs de la norme de cette hormone sont très variables. Le médecin évalue moins la valeur absolue que la dynamique de la concentration croissante. Sur une période moyenne de 2-3 mois, les indicateurs devraient se situer entre 500 et 2000 mU / l, dans 3-5 mois - de 200 à 6000 mU / l d'ici la fin du septième mois - pour atteindre 10 000 mU / l.

La prolactine affecte l'apparition de la grossesse et son déroulement. À des concentrations élevées de cette hormone, des anomalies se produisent dans le système reproducteur, une stérilité hormonale se développe. Avec un traitement approprié, il est généralement possible d'éliminer l'hyperprolactinémie, de concevoir et de mener à bien l'enfant.

Auteur: Olga Khanova, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

Vidéo utile: l'effet de la prolactine sur la fonction de reproduction

Prolactine et grossesse

La conception et le développement ultérieur de la grossesse ne sont possibles qu’en l’absence de troubles hormonaux dans le corps de la femme. Ce sont les hormones - substances biologiquement actives - qui sont responsables du processus de maturation de l'œuf et créent les conditions favorables à sa fécondation, participent à la préparation à l'accouchement et à l'allaitement. La prolactine a une grande influence sur les possibilités de conception et de grossesse.

Prolactine - la norme pendant la grossesse

Il est bien connu que pendant la grossesse, les taux de prolactine sont élevés, ce phénomène est considéré comme normal et est dû à l'effet principal de l'hormone. Durant cette période, la prolactine a le plus grand impact sur les glandes mammaires, les préparant progressivement à la production de colostrum et de lait. Sous son influence change la structure et la taille du sein - le tissu adipeux est remplacé par sécrétoire. Ces changements structurels contribuent pleinement à la mise en œuvre de l'allaitement maternel ultérieur.

Une augmentation de la concentration de prolactine pendant la grossesse est également nécessaire pour l'enfant car, en pénétrant dans son corps, l'hormone contribue au développement des poumons. Ou plutôt, il participe à la formation de surfactant - une substance spéciale qui recouvre la surface interne des poumons et prépare le système pulmonaire à une activité vitale.

En outre, une autre propriété tout aussi importante de la prolactine a récemment fait ses preuves: sa capacité à produire un effet analgésique.

En règle générale, le taux de prolactine pendant la grossesse n’est pas déterminé, car ses indicateurs dépassent clairement la valeur normale pour une femme non enceinte, ce qui est considéré comme une condition nécessaire au développement de la grossesse.

Comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse?

Lors de la planification d'une grossesse, en particulier en cas de problèmes de conception, les médecins vous recommandent de réussir l'analyse pour la prolactine. Tout écart par rapport à la norme, c'est-à-dire des taux de prolactine faibles ou élevés, peut non seulement indiquer la présence de processus pathologiques dans le corps de la femme, mais également rendre souvent impossible le début de la grossesse. Par exemple, l'augmentation de la prolactine est causée par des maladies telles que les tumeurs bénignes de l'hypophyse, les ovaires polykystiques, l'insuffisance rénale, la cirrhose du foie, etc.

Dans la plupart des cas, les femmes ayant des concentrations élevées de cette hormone souffrent de troubles menstruels, d'obésité, d'écoulements du sein, de larmoiements et, surtout lors de la planification, il s'agit d'un manque d'ovulation. Si, toutefois, il était possible de tomber enceinte, une augmentation de la prolactine pour son développement ultérieur ne constitue pas une menace. En d’autres termes, l’opinion existante selon laquelle l’élévation de la prolactine devient une cause déraisonnable de grossesse gelée et n’a aucune preuve scientifique.

Prolactine et grossesse

Hormone prolactine pendant la grossesse

Afin de bien concevoir un bébé et de l’endurer en toute sécurité, le corps de la femme ne devrait pas souffrir de troubles hormonaux. Les hormones sont les principales responsables du processus de maturation de l'œuf, c'est-à-dire qu'elles créent les conditions les plus favorables pour sa fécondation.

Pendant la grossesse, ils assurent son écoulement normal et, plus tard, un accouchement réussi. L'hormone prolactine a une grande influence sur le processus de conception et le déroulement de la grossesse.

Prolactine - la norme pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le taux d'hormone prolactine a augmenté. Ceci est tout à fait normal puisque l'hormone est active. Pendant cette période, la prolactine affecte les glandes mammaires, qui devraient bientôt être prêtes à produire du lait et du colostrum. C'est sous l'influence de la prolactine que la taille et même la structure du sein changent - le tissu sécrétoire change progressivement le tissu adipeux. De tels changements sont effectués afin de préparer le corps à l'allaitement. Pendant la grossesse, la concentration de prolactine doit être augmentée car l’hormone assure le développement normal des poumons du fœtus.

Plus spécifiquement, la prolactine aide à former un surfactant, une substance qui prépare le système pulmonaire à la vie et recouvre la surface interne des poumons. De plus, des études récentes ont montré que la prolactine possède une autre propriété importante: elle a un effet analgésique. Le niveau de prolactine n'est généralement pas déterminé pendant la grossesse, ses indicateurs étant de toute façon supérieurs à la norme d'une femme non enceinte, ce qui est tout à fait normal - voire nécessaire.

Comment la prolactine affecte la grossesse

Analyse de la prolactine est conseillé de prendre les femmes qui planifient une grossesse ou qui ont des problèmes de conception. Tout écart par rapport à la norme - dans un sens ou dans l’autre - peut à la fois exclure la grossesse de cette période et indiquer une pathologie. Une augmentation de la prolactine est observée dans le cancer polykystique des ovaires, les tumeurs bénignes de l’hypophyse, la cirrhose du foie et l’insuffisance rénale, ainsi que dans d’autres maladies.

En règle générale, chez les femmes présentant une concentration accrue de prolactine, on observe une obésité, des troubles menstruels, des larmoiements, un écoulement des glandes mammaires et une absence d'ovulation. Lors de la planification d'une grossesse, le dernier chiffre est crucial. Si, dans ces circonstances, une femme parvient toujours à tomber enceinte, une augmentation de la prolactine ne constitue pas une menace pour le développement du fœtus.

Paradoxalement, il a été prouvé que l'augmentation de la prolactine n'est pas la cause de la décoloration du fœtus. Cependant, il est extrêmement rare de tomber enceinte dans les cas décrits.

Vidéo: La prolactine est améliorée, ce que cela signifie et ce qu'il faut faire.

Prolactine et grossesse

Niveaux élevés de prolactine et grossesse

La prolactine et la grossesse - ces mots sont prononcés quotidiennement par des milliers de femmes lors d'un rendez-vous chez un gynécologue. Combien de conception est possible avec une augmentation du niveau de cette hormone, comment peut-on la réduire et comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse si elle reste élevée?

Le fond hormonal d'une femme affecte à la fois la capacité de concevoir, le processus de gestation et l'allaitement. Les femmes souffrant d’infertilité doivent réussir des tests pour détecter diverses hormones. Et l'un d'eux est la prolactine. C'est une hormone qui régule le processus de lactation, aide à augmenter les glandes mammaires pendant la grossesse, régule l'équilibre eau-sel.

Si la prolactine a augmenté dans la planification de la grossesse, cela peut être un symptôme de microadénome hypophysaire (tumeur bénigne du cerveau) et provoquer une infertilité (provoquer une non-apparition de l'ovulation). Mais pas toujours le taux élevé de prolactine et la grossesse, ou plutôt son absence, ne sont interdépendants. Dans cette affaire, vous devez bien comprendre.

Nous passons les tests

La prolactine peut normalement augmenter pendant la stimulation des mamelons, pendant et après les rapports sexuels, après un baiser passionné, après avoir fumé, etc. C'est pourquoi des analyses de sang sont recommandées le matin, à jeun, de préférence au moins 2 à 3 heures après le réveil. Et avant de mettre il est conseillé de ne pas fumer et d'essayer de se calmer. Analyse du loyer dans les première et deuxième phases du cycle menstruel.

Si, à la suite de l'analyse, le niveau de l'hormone est élevé, le médecin examine les chiffres. Une augmentation répétée est un symptôme absolu de la présence d'un microadénome hypophysaire (qui synthétise cette hormone). Cette condition s'appelle l'hyperprolactinémie. Si l'augmentation n'est pas significative - il est important de regarder le niveau de macroprolactine (ou bigprolactine) - de la prolactine biologiquement inactive (qui ne peut affecter aucun processus corporel). Si une quantité importante de macroprolactine est trouvée, vous ne pouvez pas vous inquiéter et planifier une grossesse. Les analyses indiquent généralement la quantité de macroprolactine approximative, en pourcentage. Par exemple: "

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Pour la première fois, les ovaires polykystiques ont commencé à être étudiés à la fin du XIXe siècle. En 1935, le syndrome a été décrit par les scientifiques américains N. Stein et M.

Dans le corps humain produit un grand nombre d'hormones différentes qui affectent la qualité de la vie. Très souvent, la violation de leurs interactions entraîne une infertilité ou des problèmes de conception.

Les hormones sexuelles sont produites par les glandes sexuelles, le cortex surrénalien et les cellules placentaires.