Principal / Hypoplasie

Quelles sont les causes de la névrose de la gorge: symptômes, caractéristiques, méthodes de prévention et de traitement

La névrose laryngée est une perte de sensibilité et de fonctionnement du canal de l'entonnoir, due à des lésions des plexus nerveux et du système muqueux de la gorge ou au développement d'anomalies pathologiques de l'activité nerveuse. Cette maladie est souvent masquée par d'autres processus inflammatoires, il est donc très difficile de diagnostiquer la névrose à temps. Les causes de cette maladie sont nombreuses, un diagnostic exact ne peut être posé que par un médecin spécialisé dans ce domaine.

Caractéristiques et types de névrose du pharynx

Les experts ont depuis longtemps prouvé que la cause principale de toute maladie était nos nerfs, car le système nerveux central est responsable du travail de tout l'organisme et en régule le travail. Si la moindre défaillance se produit dans le système, cela aura nécessairement un impact négatif sur la santé humaine. C'est la principale caractéristique de la névrose du larynx.

Cette maladie a plusieurs formes de développement:

  1. Anesthésie ou hypesthésie. Cela implique la perte du réflexe pharyngé dans un certain laps de temps. Le degré de développement - doux. Si vous ne fournissez pas un traitement rapide, ce type de névrose peut entraîner des déviations pathologiques de nature nerveuse - le développement des aspirations salivaires et alimentaires, ce qui peut déjà constituer une menace pour la vie du patient.
  2. Hyperesthésie Cette forme comprend une augmentation de la sensibilité du pharynx due aux effets de divers facteurs étiologiques. Les signes caractéristiques du développement sont les maladies névralgiques - hystérie et neurasthénie. Pour le diagnostic, consultez l'otolaryngologist.
  3. La paresthésie est un changement pathologique au moment où le patient ressent les anomalies suivantes: sensation de brûlure, démangeaison et grosseur dans le larynx. Le plus souvent, une telle lésion se développe chez les personnes irritables ou chez les femmes au moment de la ménopause. La principale caractéristique de cette forme est qu’une personne sur une base nerveuse pense à des symptômes aigus et se convainc de la présence d’une douleur et d’une exacerbation.

Les causes de la pathologie

Les causes courantes de névrose du pharynx sont nombreuses. Le plus fondamental d'entre eux est l'hystérie. L'hystérie est un trouble mental qui entraîne un dysfonctionnement des fonctions motrices et sensorielles de la conscience. De tels troubles nerveux peuvent toucher n'importe quelle partie du corps, mais la gorge en souffre en premier.

En outre, le développement de la névrose peut provoquer des dommages aux organes organiques et les maladies graves suivantes:

  • la syphilis
  • sclérose en plaques
  • paralysie après un AVC ou après une blessure
  • tumeur cérébrale
  • ostéochondrose de la colonne cervicale
  • maladies infectieuses: diphtérie, grippe, rougeole et typhoïde

Une sensibilité laryngée réduite peut survenir en raison de:

  • inflammation sévère de la muqueuse pharyngée, trachéale ou laryngée
  • dans les maladies chroniques: pharyngite, laryngite et amygdalite
  • la présence de mauvaises habitudes: tabagisme, dépendance à l'alcool
  • long travail dans des entreprises dangereuses pour la santé et les systèmes respiratoires

En outre, une névralgie laryngée peut se développer en raison d'un choc grave, d'une dépression, d'une insomnie chronique, d'une dystonie végétative-vasculaire et d'une nature suspecte. Si une personne dans cet état a ressenti des sensations extérieures dans la région du larynx, elle commence à trop se concentrer sur le fait que son attention et sa douleur augmentent au niveau subconscient.

Symptômes de la maladie

Les symptômes les plus prononcés de la maladie sont les manifestations suivantes:

  1. Manque d'air pur, même après une profonde respiration.
  2. Au moment de la déglutition, le patient ressent une boule dans la gorge et, même en mangeant des aliments solides, de l'eau et en toussant, la sensation ne disparaît pas.
  3. Soif et sécheresse du larynx muqueux.

Aux premiers symptômes, il est important de subir un examen approprié ou au moins de consulter un spécialiste. La raison en est peut-être mineure et la reprise interviendra dans un proche avenir.

Procédures de diagnostic clinique

Avant de prescrire des médicaments, le médecin vous prescrira le passage de diverses activités de diagnostic. Le diagnostic clinique de névrose du larynx est assez difficile à réaliser, car les symptômes peuvent indiquer le développement de nombreuses maladies soigneusement masquées. Il est impossible de tirer une conclusion uniquement sur la base de l'examen initial, des paroles et des plaintes du patient, il est uniquement possible de causer un préjudice irréparable au patient.

En plus du test sanguin biochimique, le patient doit suivre les procédures suivantes:

  • FGS estomac et oesophage
  • examen électromyographique
  • radiographie
  • imagerie par résonance magnétique

Certains examens peuvent nécessiter des coûts matériels importants, mais vous ne devriez pas économiser sur votre santé. La vie est la plus précieuse!

Traitement efficace: médicaments et méthodes

Pour le traitement de cette maladie, les médecins utilisent une thérapie manuelle et divers médicaments.

Tout d'abord, il est recommandé de normaliser le fonctionnement du système végétatif et du système nerveux central du patient. Pour ce faire, il est nécessaire d'équilibrer la nutrition, un bon exercice physique et l'exercice, des procédures visant à renforcer le cadre cervical et musculaire.

En outre, des médicaments pharmaceutiques nootropes sont prescrits pour soutenir les processus métaboliques et les fonctions cérébrales: piracétam, fénotropil, phénibut, vinpocétine. Le traitement doit avoir lieu deux fois par an, au printemps et à l'automne, au moment d'une exacerbation sévère. Les injections intramusculaires à base de Mexidol et d'Actovegin sont également recommandées, les compte-gouttes sont placés dans un délai de vingt jours (proportion: 2 milligrammes de Mexidol ou d'Actovegin par 10 milligrammes de solution saline).

En outre, pour renforcer le corps et améliorer les fibres nerveuses, on prescrit un traitement vitaminique - chlorhydrate de pyridoxine, milgamma et acide nicotinique - les médicaments ont des effets réparateurs.

En plus des médicaments conventionnels, utilisation efficace de la médecine traditionnelle. Il existe plusieurs recettes pour traiter les pathologies de nature neurologique:

  • Numéro de recette 1. Ingrédients: écorce de saule, eau bouillante. On prend dix grammes de racine de saule et on verse 300 milligrammes d'eau bouillante, on porte le bouillon à ébullition et on l'infuse pendant 20 minutes.
  • Numéro de recette 2. Deux ou trois fois par jour, buvez du thé chaud additionné de menthe. Quelques feuilles de mélisse ou de menthe peuvent calmer le système nerveux.
  • Numéro de recette 3. Ingrédients: thym, vodka ou alcool. On utilise 50 grammes de thym par demi-litre de vodka. La capacité avec la teinture est important de laisser pendant 14 jours dans un endroit sombre. Prendre trois fois par jour, dix gouttes.

Action préventive

La prévention de la pathologie nécessite des mesures préventives: lutter contre une infection virale rapidement et éviter que la maladie ne devienne une maladie chronique. Suivre régulièrement un traitement thérapeutique:

  1. Ne pas exagérer le corps, moins nerveux.
  2. Après un choc psychologique intense, demandez l'aide d'un psychologue et prenez des médicaments psychotropes.
  3. Gardez une trace de votre régime alimentaire.
  4. Menez une vie sportive.
  5. Marchez aussi souvent que possible dans un air pur et dans la nature.
  6. Se reposer, donner le temps nécessaire à ses loisirs.

Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, demandez au médecin de vous aider à contrôler vos émotions et vos troubles neurologiques.

Recommandations de spécialistes

Le patient doit être conscient que tout dépend directement de l'état émotionnel. Cependant, certaines actions peuvent aggraver la situation. Lorsque la névrose est contre-indiquée:

  • alcool et tabac
  • chocs nerveux et stressants, il est nécessaire de les éviter au moins pendant le traitement, de faire ce que l'on aime et de se reposer plus souvent
  • l'insomnie
  • besoin de quitter son emploi si elle est nuisible à sa santé
  • suivez le régime - refusez les aliments gras, lourds et farineux

Ces conseils vous permettront de vous protéger non seulement de la névrose de la gorge, mais également d’améliorer le corps pendant de nombreuses années.

Ainsi, la névrose du larynx est une anomalie pathologique qui, dans la plupart des cas, est due à des chocs neuronaux et à un mode de vie inapproprié. Il existe des moyens populaires et médicaux de traiter la maladie. Aux premiers symptômes, l’essentiel est de se calmer et de se rendre immédiatement à l’hôpital pour y recevoir un diagnostic et une prescription de traitement.

Névrose de la gorge: les principaux symptômes de la maladie

La névrose de la gorge est un phénomène courant dans le monde moderne. Stress constant, surcharge physique et émotionnelle, informations négatives sur les écrans de télévision: tout cela maintient une personne dans une tension constante et provoque des troubles neuro-végétatifs. Une boule dans la gorge, une perte de voix - les premiers signaux pour aider le corps.

La situation actuelle dans le monde oblige une personne à supporter un stress psycho-émotionnel énorme. Chez de nombreuses personnes, le système nerveux ne résiste pas aux effets négatifs et se manifeste par des états semblables à ceux d'une névrose. Les troubles névrotiques du larynx sont un problème fréquent de la population urbaine.

Pourquoi il y a névrose du pharynx

La névrose pharyngée est un trouble associé à une violation du système nerveux central.

Les principales causes de névrose du pharynx:

  1. Fort stress inattendu - la perte d'un être cher, le licenciement, la nouvelle d'une maladie grave.
  2. Longue charge épuisante - nécessité de faire face à la concurrence dans l'entreprise, de travailler pour "l'usure", la remise de rapports.
  3. Travaillez avec des personnes nécessitant une endurance psychologique - un enseignant, un médecin, un vendeur.
  4. États dépressifs.
  5. Maladies chroniques conduisant à l'asthénie chez l'homme: gastrite, ulcères gastriques et duodénaux, maladies néoplasiques.
  6. Troubles personnels survenant au fond de la pathologie du système nerveux central.
  7. Troubles anxieux.
  8. Neurasthénie sur fond d'épuisement émotionnel.
  9. Troubles de l'humeur et labilité mentale: la larmoiement cède le pas à l'euphorie, la faiblesse - l'excitation.
  10. Agression cachée, qui ne trouve pas de sortie (pour le patron, le conjoint, les enfants).
  11. Perturbation du sommeil

Assez souvent, la névrose du pharynx survient après des infections virales et bactériennes: ARVI, pharyngite, amygdalite, laryngite. Dans de tels cas, le traitement n'est pas nécessaire, à mesure que les symptômes s'améliorent, ils disparaîtront progressivement d'eux-mêmes.

Vidéo utile - Comme en témoigne une boule dans la gorge:

Types de troubles de la sensibilité du pharynx:

  • Anesthésie - le manque de sensibilité générale du pharynx. Il se manifeste par une crise hystérique, caractérisée par une violation de la déglutition, du manque d'air. Le patient essaie frénétiquement de reproduire des mouvements de déglutition, ouvre grand la bouche en essayant d'inhaler.
  • Hypesthésie - réduisant la sensibilité des muqueuses. Fonction avalée enregistrée, mais il y a une gêne et une boule dans la gorge.
  • Hyperesthésie - sensation de brûlure et une bosse dans la gorge, inconfort en avalant.
  • Hyperalgésie - une douleur constante dans la gorge, le pharynx, dans la région de la glande thyroïde, peut être aggravée pendant les repas et les boissons.
  • Paresthésie - les sentiments du patient changent constamment. Une personne n'est pas capable de décrire complètement ses sentiments, est confuse dans la sélection des mots, nerveuse.

Symptômes principaux

Une boule dans la gorge est un signe de névrose du pharynx!

Les symptômes de la maladie ne sont pas spécifiques et dépendent de l’état mental du patient:

  • Il y a une gorge sèche, une légère toux constante ou une toux sèche paroxystique. La toux peut être provoquée par des démangeaisons, des brûlures, une sensation de "poil" dans la gorge. La toux peut affecter un patient. En combinaison avec une violation de l'équilibre mental et émotionnel, ceci conduit à l'utilisation d'un grand nombre de drogues différentes.
  • Plus de la moitié des patients atteints de névrose sont inquiets de la "boule" dans la gorge. La grosseur réduit l'appétit, oblige la personne à refuser de manger. Peut causer une dépression et une aggravation de l'humeur, aggravant le problème. Plus souvent apparaît avant les événements importants, les grandes performances.
  • Enrouement et aphonie (perte totale de la voix) accompagnent fréquemment la névrose du pharynx. Des changements de voix, un léger enrouement, des changements de timbre, «falsetto» - apparaissent de manière inattendue et peuvent être provoqués par des rhumes. Chez les névrosés après une inflammation du larynx, les modifications de la voix persistent pendant plus de 2 à 3 semaines. Dans de tels cas, la consultation d'un psychothérapeute est nécessaire. La perte totale de la voix apparaît toujours soudainement dans le contexte du bien-être total visible ou après une crise d'hystérie. Le symptôme caractéristique - "aphonie imaginaire" - le patient, lorsqu'il tousse et rit, est capable de parler fort et que seul un chuchotement de la parole est possible.

Les symptômes de névrose du pharynx peuvent se manifester de manière très inhabituelle: les patients se sentent étouffés, s'épaississent au cou, trouvent des "bosses" en eux-mêmes, essaient de sentir constamment le cou, examinent indépendamment la bouche avec une lampe de poche.

Ces patients peuvent consulter différents médecins pour tenter de déterminer la cause de leur maladie. Malheureusement, en Russie, les appels à un psychologue ou à un psychiatre ne sont pas bien accueillis, ils sont considérés comme quelque chose de honteux.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic principal de la névrose pharyngée est l'otolaryngologist.

Si vous excluez toute pathologie concomitante et que la clinique reste, alors le problème est dans la tête.

  • Analyse générale du sang et de l'urine.
  • Recherche biochimique.
  • Sang pour les hormones thyroïdiennes.
  • Échographie de la glande thyroïde et des ganglions lymphatiques du cou.
  • USDG (échographie Doppler) des vaisseaux du cou et du cerveau.
  • Radiographie du larynx, des poumons et du médiastin, du cerveau.
  • IRM et scanner du larynx.
  • Fibrogastroduodénoscopie de l'estomac et du duodénum.

La consultation d'un thérapeute, endocrinologue, oto-rhino-laryngologiste, neurologue et psychiatre est nécessaire.

Traitement de la névrose pharyngée

Le traitement est strictement individuel et nécessite une approche intégrée!

Le traitement nécessaire pour la névrose du pharynx est prescrit par un psychothérapeute. Des conversations, des jeux, une thérapie de groupe sont organisés avec le patient. Parfois, ils ont recours à l'hypnose, ce qui permet de supprimer en toute sécurité tous les symptômes associés aux traumatismes psychologiques.

Le traitement en station de sanatorium aide à bien - les lieux en mutation, l'air frais, la forêt, les régimes de jour durables - crée des émotions positives, réduit les niveaux d'anxiété, prépare le patient à son rétablissement.

La balnéothérapie - bains à l'eau minérale de chlorure et d'iode-brome, douche de Charcot, douche circulaire, sources thermales - a un grand succès: elle réduit l'irritabilité, restaure la motilité du tube digestif, réduit les réactions inflammatoires et a un puissant effet sédatif.

Lorsque l'état de névrose, l'hystérie et la dépression nécessitent un traitement médicamenteux.

Trois principaux groupes de médicaments sont utilisés:

  1. Antidépresseurs - rétablissent les échanges de sérotonine et de noradrénaline. Utilisé: Coaxil, Acefen, Anafranil, Fluoxetine, Citalopram.
  2. Tranquillisants - ont un effet anti-anxiété prononcé, réduisent la perception émotionnelle. Utilisé quotidiennement des tranquillisants, le cours habituel de 3-6 semaines. Les médicaments suivants sont largement connus (ils peuvent être achetés dans n'importe quelle pharmacie sans ordonnance): Mebicar, Afobazol, Adaptol, Grandaxin. Mebicar 0,03-0,1 g 2 à 3 fois par jour pendant 1 à 6 semaines: il agit en une demi-heure, régule le sommeil pendant la journée, améliore la nutrition et la circulation sanguine du cœur. Afobazol prendre 10 mg 2-3 fois par jour - élimine les névroses, l'anxiété, est utilisé pour le syndrome du côlon irritable. Adaptol est utilisé à raison de 0,5 g à 2-3 tr / j - réduit l'irritabilité et l'instabilité de l'humeur, améliore la mémoire et la réflexion. Grandaxin 50 mg 1-3 p / j - anxiolytique, nootropique. Il peut être utilisé chez les patients atteints de myasthénie, car il n’a pas d’effet relaxant musculaire. Vous ne pouvez pas prendre Grandaxine pour la dépression et la névrose - il y a un risque de tentatives de suicide.
  3. Dans les cas graves, des agonistes des récepteurs aux benzodiazépines sont prescrits: clonazépam, fénazépam, mezapam. Le principal inconvénient des médicaments - le syndrome de dépendance rapide et de sevrage. Après l'abolition du médicament chez les patients, l'insomnie, la faiblesse, des attaques de panique se produisent.
  4. Neuroleptiques - ont un puissant effet sédatif, soulagent l’excitation et provoquent une crise d’hystérie. Souvent utilisé: Haloperidol, Aminazin, Truksal, Eperapazin.

Trucs et recettes populaires

Nous traitons la névrose pharyngée avec des herbes apaisantes.

Les infusions et les décoctions d’herbes apaisantes sont utilisées depuis très longtemps. Herbes ayant un effet calmant et anti-anxiété: adonis printanier, aubépine rouge sang, aubépine piquante, mélisse, dope, marjolaine, aralia de Mandchourie, éleuthérocoque, ginseng, épileuse à cinq branches.

Infusions et décoctions réduisant la névrose pharyngée:

  • Prenez 10 grammes d'herbe de printemps, mélisse, origan, absinthe, armoisie à cinq lobes, feuilles de bouleau, églantier. Versez un verre d'eau bouillante et insistez 3-4 heures. Boire 30 minutes avant les repas 4 fois par jour.
  • Avec la maladie du pharynx, causée par l'épuisement nerveux, la décoction Aralia Manchurian aidera. 2-3 cuillères à soupe de feuilles séchées versez un verre d'eau bouillie, insister 30-40 minutes. Prendre 2 cuillères à soupe. l 3 r / jour deux semaines. Vous ne pouvez pas prendre avant le coucher, car il a un effet tonique.
  • Les teintures d'Eleutherococcus et de Ginseng ont un effet similaire. En pharmacie, ils sont vendus sous forme finie.
  • Les herbes aubépine rouge sang, dope, origan, millepertuis prennent également, 3 c. l matière sèche verser 3 tasses d'eau bouillante. Infuser pendant 2-3 heures, filtrer. Prenez la teinture une demi-heure avant les repas pour un verre de 3 p / jour pendant 1 à 15 jours.

Prévention de la névrose pharyngée:

  1. Travail physique: danse, gymnase, jogging, natation.
  2. Repos complet.
  3. Sommeil sain.
  4. Nutrition riche en fibres, vitamines et oligo-éléments.
  5. Techniques de relaxation: méditation, yoga.

Une névrose pharyngée complique la vie du patient, lui fait sentir le défaut et, associée à des problèmes mentaux, le pronostic peut être défavorable.

En l'absence de traitement, les problèmes nerveux développent des problèmes au niveau du tractus gastro-intestinal, des poumons et des organes urinaires. Le corps humain - un mécanisme harmonieux et une petite défaillance affecte négativement tous les systèmes.

Inconfort dans la gorge: une névrose inoffensive ou une tumeur?

Les symptômes caractéristiques de la névrose pharyngée peuvent indiquer une pathologie grave. Il est nécessaire d'exclure les lésions organiques du système endocrinien, des voies respiratoires supérieures, des vertèbres cervicales, du cerveau.

Maladies pouvant déclencher une névrose:

  • La thyrotoxicose est une maladie accompagnée d'une hyperproduction d'hormones thyroïdiennes.
  • Une tumeur au cerveau avec une lésion des voies entraîne une paralysie bulbaire, dont les principaux symptômes sont une violation de la déglutition, une perte de voix, une violation de l'articulation de la langue.
  • Ostéochondrose cervicale - effacement et déplacement des disques intervertébraux, les hernies provoquent un pincement des vaisseaux et des nerfs. La perturbation de l'approvisionnement en sang et l'innervation conduit à des troubles du pharynx - inconfort, lourdeur dans le cou, nodule dans la gorge.
  • Laryngite et pharyngite chroniques - modifications inflammatoires de l'épiglotte, épaississement des ligaments provoquant des sensations désagréables dans la gorge et de la fatigue après une longue conversation ou un chant.
  • Lésions tumorales de la glande thyroïde, du larynx, de la trachée, de l'œsophage, du médiastin - le néoplasme serre les structures adjacentes, provoque une perturbation des organes, stimule des réactions inflammatoires.
  • La myasthénie est une maladie auto-immune caractérisée par une diminution progressive de la force musculaire. Les principaux signes sont la fatigue lors de la mastication d'aliments, la fatigue dans la gorge lorsque vous parlez, l'enrouement périodique, nasal (en raison du relâchement du rideau palatin);
  • La myotonie est une maladie héréditaire dans laquelle les muscles ne sont pas capables de se détendre rapidement. Symptômes: violation de la déglutition, difficulté à parler due à une violation du mouvement de la langue, tension musculaire due au froid ou aux pleurs, atrophie des muscles du cou et de la ceinture scapulaire supérieure.

Névrose de la gorge - traitons-nous la gorge ou les nerfs?

Dans le corps, tout est interconnecté, mouillez vos pieds - mal de gorge. Mais pas toujours un mal de gorge est un signe de rhume, il arrive que la raison en soit un fort stress ou un choc nerveux. La névrose pharyngée est un état pathologique associé à un dysfonctionnement du système nerveux central d'une personne ou à une lésion de l'appareil d'innervation (alimentant les organes et les tissus en nerfs) du pharynx.

Examinons de plus près ce qu'est la névrose du pharynx, quels sont ses symptômes et son traitement, si cette maladie est dangereuse.

Les causes de névrose de la gorge peuvent se situer dans divers domaines.

  • le stress;
  • forte excitation émotionnelle;
  • maladies inflammatoires chroniques de la gorge (ARVI, amygdalite, etc.);
  • maladies virales;
  • troubles nerveux;
  • l'apparition de lésions organiques du système nerveux central;
  • post-AVC et autres types de paralysie;
  • sclérose en plaques;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • mauvaises habitudes à long terme (alcoolisme, tabagisme);
  • travailler dans des industries dangereuses.

Tout cela peut conduire à des accès de névrose du pharynx et entraîner toute une série de symptômes différents, qui diffèrent en fonction de la forme de la maladie.

Les médecins distinguent trois formes de névrose du pharynx:

Anesthésie

L'anesthésie de la muqueuse pharyngée signifie l'absence du réflexe pharyngé; en termes simples, c'est l'absence totale de toute sensation. Les causes les plus courantes d’anesthésie pharyngée sont des troubles du système nerveux central de nature organique, tels que: tumeurs cérébrales, syphilis, paralysie bulbaire, sclérose en plaques (multiple). Ainsi que le transfert de la diphtérie, les maladies virales aiguës et la grippe.

Attention! Cette forme de maladie met la vie en danger en raison du fait qu'une personne peut tout simplement ne pas ressentir à quel point des morceaux de nourriture atteignent le système respiratoire et s'étouffent.

Hyperesthésie

L'hyperesthésie, par contre, s'accompagne d'une sensibilité accrue du pharynx, qui se développe en présence de maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures (amygdalite chronique, pharyngite granulaire et latérale). Contribue au développement de pathologies et à la présence de mauvaises habitudes chez le patient (tabagisme, dépendance à l'alcool), ainsi que de travail dans des conditions néfastes.

Paresthésie

La paresthésie à Pharynx entraîne diverses sensations, dont la cause n'est pas la présence de lésions des voies respiratoires supérieures. Les patients se plaignent souvent d'une boule dans la gorge, de picotements, de démangeaisons, d'un engourdissement, de brûlures, etc. Avec des plaintes fréquentes sur la sensation d'un corps étranger dans le pharynx, aucun objet étranger n'est détecté.

Les paresthésies sont principalement suspectes, sujettes à l'irritabilité et à l'hystérie; chez la femme, les symptômes ne s'aggravent que rarement pendant la ménopause. La maladie peut être provoquée par un stress grave, une insomnie chronique, un TRI, etc. La névrose est souvent causée par une anxiété accrue et une attention obsessionnelle aux sensations dans le larynx, les patients eux-mêmes inventant des maladies graves, ne faisant qu'augmenter les symptômes.

Diagnostic des pathologies neurologiques pharyngées

Si vous présentez des symptômes désagréables dans la gorge, vous ne devriez pas vous soigner vous-même, mais consulter un médecin pour un diagnostic correct. Il est douloureux d'avaler avec névrose du pharynx peut être, ainsi qu'avec un simple mal de gorge, mais le traitement exigera différent.

En plus de faire référence à un thérapeute, un oto-rhino-laryngologiste, un neurologue et un psychothérapeute participent à un examen approfondi. Si l'on soupçonne la névrose du pharynx chez un enfant, le premier recours devrait alors être dirigé vers un pédiatre.

Ces spécialistes effectuent des recherches directement sur le pharynx, les organes voisins et le diagnostic de l’état général du système nerveux central.

Les principaux types d’examens pour la névrose de la gorge sont les suivants:

  • radiographie ou scanner de la colonne cervicale;
  • laryngoscopie, microlaryngoscopie;
  • radiographie des poumons et du médiastin;
  • Œsophage et estomac FGS;
  • IRM du cerveau.

Comment traiter

L'algorithme de traitement dépend en grande partie de la cause de la maladie. En plus du traitement local, il est très important de prêter attention aux facteurs qui aggravent l'évolution de la maladie: arrêter de fumer, ne pas abuser de l'alcool, participer à un exercice faisable, marcher à l'air frais, observer le régime quotidien. Et il est également nécessaire d'inclure dans le traitement diverses activités recommandées par un neurologue ou un psychothérapeute. Ceux-ci comprennent:

  • hypnose, méthodes spéciales de psychothérapie (formations, conversations, etc.);
  • prendre des tranquillisants, des antidépresseurs, des sédatifs à base de plantes;
  • l'utilisation de nootropiques, de relaxants musculaires;
  • consommation de vitamines, complexes minéraux.
  • blocage de la novocaïne dans le pharynx latéral ou dans la région des faisceaux nerveux;
  • électrophorèse de chlorure de calcium;
  • acupuncture, electrosleep;

Une approche intégrée qui vous permet d’influencer non seulement la manifestation locale de la névrose, mais également l’ensemble du corps, accélère considérablement la récupération.

Si la maladie n'est pas associée à une pathologie organique, mais est causée par des troubles purement nerveux, l'utilisation de remèdes populaires est alors possible. En tant que tonique, apaisant signifie que vous pouvez utiliser décoctions d’herbes, massage relaxant, méditation.

Vidéo

Comment se débarrasser d'un coma dans la gorge? Le psychothérapeute Alexey Bashkanov vous expliquera ce qu'est une boule dans la gorge, ce qui le cause et vous présentera les meilleures méthodes de traitement.

Prévention des maladies

Pour prévenir la névrose du larynx est nécessaire:

  • ne pas permettre l'épuisement sévère, le stress;
  • observer le régime quotidien;
  • bien manger;
  • temps pour guérir les maladies virales, prévenir les maladies chroniques, suivre régulièrement des cours de médecine;
  • en présence de chocs nerveux - consultez un psychologue, prenez les médicaments prescrits;
  • exclure l'intoxication, l'intoxication, le tabagisme, l'abus d'alcool;
  • consacrer du temps au sport;
  • plus souvent être dans la nature, dans les airs;
  • si nécessaire, consultez un spécialiste pour apprendre à contrôler les troubles neurologiques.

Comme pour de nombreuses maladies de nature neurologique, un mode de vie sain est essentiel au traitement et à la prévention de la maladie. Une visite opportune chez le médecin, en cas de symptômes désagréables dans la gorge, vous permet d’identifier la névrose du pharynx et de commencer son traitement, ce qui minimise l’apparition de complications et, le plus souvent, conduit au rétablissement complet.

Névrose de la gorge

La névrose pharyngée est une violation de la sensibilité de la muqueuse de l'entonnoir pharyngé avec le développement d'une anesthésie ou d'un inconfort: douleur, brûlures, démangeaisons, démangeaisons. Les changements qui en résultent exacerbent les caractéristiques personnelles négatives, des anomalies mentales qui renforcent la névrose. La névrose pharyngée est diagnostiquée sur la base des résultats d'un neurologue, d'un médecin ORL, d'un psychiatre, d'une IRM du cou et du cerveau, d'une pharyngoscopie, d'une radiographie de la colonne vertébrale et de la thyroïde. Le traitement comprend les effets psychothérapeutiques, la pharmacothérapie, le traitement de la pathologie sous-jacente, la physiothérapie.

Névrose de la gorge

Le concept de névrose pharyngée (pharyngoneurose) regroupe un groupe de troubles étiologiquement hétérogènes de la sensibilité de la muqueuse pharyngée. Cette maladie, connue depuis plus de 100 ans, a été décrite à l'origine comme une sensation de coma dans la gorge chez les patients atteints d'hystérie. Par la suite, la compréhension des causes et des manifestations cliniques de la pharyngonévrose s’est considérablement élargie. La névrose de la gorge est observée principalement chez les personnes émotionnellement labiles, irritables, fixées sur leurs propres sentiments. La pathologie est plus fréquente chez les personnes de plus de 20 ans, survient chez les enfants. Les spécialistes de plusieurs domaines médicaux adjacents peuvent diagnostiquer et traiter des névroses: neurologie, psychiatrie, oto-rhino-laryngologie.

Causes de la névrose pharyngée

La pharyngoneurose a pour base un changement total / partiel de la sensibilité de l'entonnoir pharyngé. Les étiofacteurs de la formation de la sensibilité altérée sont des causes psychogènes et organiques qui peuvent être divisées en trois groupes principaux:

  • Troubles de la sphère mentale. L'hystérie, le syndrome asthéno-névrotique, la maladie mentale, les états stressants provoquent une névrose due à une excitabilité accrue des récepteurs pharyngés. La méfiance excessive contribue à la fixation de la gêne.
  • Troubles de l'innervation. L'innervation pharyngée souffre de lésions du système nerveux central: tumeurs cérébrales, neurosyphilis, sclérose en plaques, accidents vasculaires cérébraux. La cause la plus fréquente d'innervation périphérique altérée est l'ostéochondrose de la colonne vertébrale dans la région cervicale. La pathologie de l'appareil nerveux conduit à un affaiblissement / renforcement des impulsions afférentes émanant de l'appareil récepteur muqueux.
  • Maladies du pharynx: pharyngite, amygdalite, amygdalite chronique, rhinopharyngite, laryngite. Le processus inflammatoire chronique s'accompagne de modifications atrophiques entraînant une diminution de la sensibilité (hypesthésie) de la muqueuse. Divers inconfort, la douleur dans la gorge peut être réparé et persister après une inflammation, conduisant au développement d'une hyperesthésie.

Pathogenèse

Le mécanisme d'apparition de la pharyngonévrose varie selon la cause de la pathologie. La variante psychogène de la maladie (véritable névrose du pharynx) est formée dans le contexte de traits de personnalité ou de troubles mentaux, associés à une altération du fonctionnement du complexe limbico-réticulaire. Les déclencheurs peuvent servir de stress, de surmenage et d'infections. Dans les maladies du système nerveux central, le travail des structures cérébrales responsables de la perception et du traitement des impulsions provenant de récepteurs est perturbé. Dans la plupart des cas, la perception est réduite à un manque total de sensibilité (anesthésie). Les syndromes douloureux dans l'ostéochondrose cervicale (cervicalgie, syndrome radiculaire) s'accompagnent de la propagation d'impulsions douloureuses le long des troncs nerveux. L'implication des nerfs pharyngés dans ce processus provoque la formation de douleurs et de paresthésies qui forment la névrose.

Classification

Le tableau clinique de la pharyngonévrose dépend du type de trouble de la sensibilité. En conséquence, il existe trois formes de la maladie:

  • Hyperesthésie - sensibilité réduite des muqueuses. Il se manifeste par un engourdissement, une inhibition du réflexe pharyngé. Accompagnement des lésions centrales du système nerveux, processus atrophiques de la muqueuse pharyngienne, possibles avec hystérie.
  • Hypesthésie - hypersensibilité. Le tableau clinique est dominé par la douleur et l'inconfort du pharynx. Typique des états névrotiques, observés après les maladies aiguës du pharynx.
  • La paresthésie est une perception altérée qui conduit à la sensation d'un corps étranger chatouillant dans le pharynx. En combinaison avec l'hyperesthésie caractéristique de la pathologie de la colonne cervicale. Détecté par des troubles mentaux.

Symptômes de névrose du pharynx

La symptomatologie est déterminée par la forme de la maladie. La névrose du pharynx avec hyperesthésie est caractérisée par des sensations désagréables: douleur, douleur, sensation de sécheresse. La douleur irradie vers la langue, les oreilles, peut être accompagnée de maux de tête. Avec des paresthésies, le patient s'inquiète des démangeaisons, des brûlures, de la sensation de "boule dans la gorge" et des égratignures. Ces symptômes peuvent couvrir une zone spécifique de la muqueuse. Certains patients indiquent la propagation des sensations dans toute la gorge. L'inconfort est constant ou se produit périodiquement, provoque une toux sèche.

Les symptômes sont aggravés par l'inhalation d'air pollué: au travail, dans une pièce poussiéreuse, en fumant. Une augmentation du réflexe pharyngé conduit à des vomissements en raison de la toux, à la déglutition d'aliments mal mastiqués. La névrose du pharynx avec anesthésie s'accompagne d'une inhibition du réflexe pharyngé, de contractions musculaires, d'une difficulté à avaler des aliments. Les symptômes locaux du pharynx se manifestent dans les domaines suivants: irritabilité accrue, labilité psychoémotionnelle, maux de tête fréquents, symptômes végétatifs (tachycardie, hyperhidrose) et diminution des performances.

Des complications

Les sensations désagréables qui se développent dans la gorge affectent négativement l'humeur, l'état mental du patient, provoquent des troubles du sommeil, de l'appétit. Un cercle vicieux se forme: les manifestations de la névrose renforcent les troubles mentaux, ce qui accroît la gravité des symptômes. L'hypocondrie, la dépression et la carcinophobie s'ajoutent aux troubles mentaux existants. Des complications graves accompagnent l'anesthésie de la membrane muqueuse, qui se produit avec une diminution du réflexe pharyngé. Aspiration possible de nourriture dans les voies respiratoires, apparition d'asphyxie, pneumonie d'aspiration.

Diagnostics

La recherche de diagnostic vise à exclure les maladies qui gênent dans la zone concernée: hypertrophie de la glande thyroïde, œsophagite, nodules du cou et tumeurs du pharynx. Un otolaryngologue, un neurologue, un psychiatre participent au processus de diagnostic. Le diagnostic instrumental comprend:

  • Pharyngoscopie. Vous permet d'inspecter la membrane muqueuse, d'évaluer l'état des amygdales, d'identifier les maladies inflammatoires et tumorales de cette région.
  • IRM du cou. Le balayage couche par couche des structures du cou permet d’éliminer les processus de volume: néoplasmes, kystes du cou.
  • IRM du cerveau. Nécessaire pour exclure / identifier la pathologie cérébrale, qui est la cause première de la pharyngonévrose. Lorsqu'il est impossible d'effectuer une IRM, un scanner est utilisé.
  • Radiographie de la colonne cervicale. Il est utilisé pour détecter une déformation, une spondylarthrose, réduire la hauteur des disques intervertébraux, la présence d'ostéophytes. Une tumeur rachidienne suspectée, une hernie intervertébrale est une indication pour une IRM de la région cervicale.
  • Échographie de la glande thyroïde. Vise à éliminer l'hypertrophie des organes. Si nécessaire, complétée par une étude du niveau d'hormones: T3, T4, TSH.
  • Oesophagoscopie. L’examen endoscopique de l’œsophage vise à identifier les modifications inflammatoires, les néoplasmes, les ulcères.

Traitement de la névrose pharyngée

Le traitement est effectué dans un complexe, comprend nécessairement le traitement d'une pathologie causative. Les maladies du pharynx nécessitent curation oto-rhino-laryngologiste, troubles mentaux - un psychiatre. Après détection des processus volumétriques du cerveau, le patient est envoyé chez un neurochirurgien et un vertébrologue est impliqué dans le traitement des maladies de la colonne vertébrale. La névrose de la gorge elle-même est traitée par une combinaison de méthodes psychothérapeutiques et pharmacologiques.

  • Méthodes psychothérapeutiques. Ils comprennent la psychothérapie psychanalytique, cognitivo-comportementale, l’apprentissage de techniques de relaxation. La psychothérapie vise à sensibiliser le patient au caractère psychogène de la maladie, à faire évoluer les mentalités face à la situation stressante, à développer la capacité de percevoir avec sérénité et gentillesse les événements de la vie.
  • Pharmacothérapie La sélection individuelle des médicaments est faite en tenant compte de la nature de la névrose. Des médicaments à base de plantes sédatives sont prescrits pour les manifestations névrotiques légères, et des antidépresseurs (fluoxétine, imipramine) sont prescrits pour la fatigue et la dépression. L'hystérie et l'hypochondrie sont des indications pour l'utilisation de neuroleptiques (sulpiride, chlorpromazine).

Le traitement est effectué pendant plusieurs mois, dans les cas graves - années. La physiothérapie est un complément au traitement principal: électrolyse, acupuncture, darsonvalisation. Une condition préalable au succès du traitement est l’observance du travail et du repos, un sommeil réparateur, l’élimination du stress et une surcharge émotionnelle.

Pronostic et prévention

Dans le contexte d'un traitement complexe adéquat, la névrose pharyngée présente un pronostic essentiellement favorable au rétablissement. Des difficultés surviennent lorsque le traitement radical d'une pathologie causale est impossible (conséquences persistantes d'un accident vasculaire cérébral, tumeurs cérébrales inopérables, maladies mentales). La prévention de la pharyngoneurose consiste à définir correctement les priorités de la vie, à promouvoir une vision bienveillante et positive des événements actuels, à maintenir un mode de vie sain, à traiter rapidement les maladies du pharynx, du système nerveux et de la colonne vertébrale.

Traitement de la névrose pharyngée

La névrose humaine du pharynx est une violation de la sensibilité du canal en forme d'entonnoir. Elle présente un caractère différent et résulte de la défaite de l'appareil d'innervation (plexus nerveux) du pharynx, ainsi que de la pathologie de l'activité nerveuse supérieure. Le canal en forme d’entonnoir relie la cavité nasale et buccale au larynx et à l’œsophage. L'hystérie est souvent à l'origine de la diminution et de l'augmentation de la sensibilité de la muqueuse pharyngée.

Causes de la névrose pharyngée. Les médecins aiment répéter que «toutes les maladies sont causées par des nerfs», car le système nerveux est responsable du travail de tout l'organisme. Dans toutes ses violations, la santé humaine se dégrade, ce qui peut se traduire par une augmentation du nombre de battements de coeur, la survenue de maux de tête, l'apparition de troubles de l'alimentation, ainsi que par une maladie aussi rare que la névrose du pharynx. Ainsi, la principale raison du développement de cette pathologie est un trouble mental, qui apparaît sur le fond d'un stress grave ou d'une surcharge excessive du système nerveux.

Qui traite la névrose du pharynx? Cette maladie est rare et souvent atteinte après l’âge de 20 ans. Un psychoneurologue, un neurologue ou un psychothérapeute participe à son traitement.

Symptômes de névrose du pharynx

Cette pathologie est une maladie rare, des signes et des symptômes qui doivent être examinés en détail.

La névrose humaine du pharynx peut exister sous trois formes: l'hyperesthésie, l'anesthésie et la paresthésie.

L'anesthésie du pharynx est caractérisée par l'absence totale ou la réduction de la sensibilité de la membrane muqueuse de l'organe et par la perturbation du processus de déglutition. Une tumeur au cerveau, une hystérie, une grippe ou la syphilis peuvent conduire à son développement. Le manque de traitement pour cette forme de névrose peut déclencher la propagation du processus pathologique dans la région du larynx, ce qui menace le développement de l’aspiration de la salive ou de la nourriture, ce qui peut mettre en danger la vie du patient. L'anesthésie de la muqueuse pharyngée signifie simplement l'absence de réflexe pharyngé, l'un des signes caractéristiques de l'hystérie.

Les causes du développement de l'anesthésie du pharynx incluent également la paralysie bulbaire et la sclérose en plaques (multiple). Un petit degré d'anesthésie - l'abaissement du réflexe pharyngé est appelé hypoesthésie.

L'hyperesthésie pharyngée est une amélioration du réflexe pharyngé, capable de se développer dans le contexte d'un choc nerveux intense ou de maladies chroniques. Les patients se plaignent de spasmes, de douleurs, de maux de gorge. Ces symptômes sont parfois complétés par une sensation de "grattage" de la membrane muqueuse ou du film recouvrant la gorge. Il y a souvent une toux, des tentatives d'expectoration, il arrive que ces manifestations provoquent des vomissements.

L'hyperesthésie est également appelée hypersensibilité du pharynx, qui se développe dans les maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures et suit un cours chronique (pharyngite latérale et granulaire, amygdalite chronique).

Le risque de développer cette pathologie augmente si une personne a de mauvaises habitudes (dépendance à l'alcool, tabac) ou si elle inhale fréquemment de la poussière domestique et industrielle et travaille dans des conditions néfastes.

L'hyperesthésie est un symptôme courant des maladies névralgiques, caractérisée par une excitabilité nerveuse accrue et marquée par des conditions telles que l'hystérie et la neurasthénie.

L’origine de l’hystérie est souvent associée à un traumatisme mental. Cependant, l’intoxication, les infections, les blessures physiques, l’épuisement et d’autres facteurs provoquant une prédisposition acquise pour l’hystérie jouent également un certain rôle. Il convient de souligner l’importance étiologique des relations sociales défavorables et des carences de l’éducation. La maladie repose également sur des caractéristiques comportementales et individuelles du développement de la personnalité, qui dépendent de la forte suggestibilité et de l'émotivité de la personne. Ce trouble se développe souvent chez les individus présentant des traits de caractère névrotiques.

Chez l'homme, la neurasthénie est un état anormal spécial de la psyché, résultant de son épuisement après une surcharge prolongée de nature physique ou mentale.

Dans le développement de la neurasthénie, le travail mental a une signification essentielle. Chaque individu essaie d'améliorer son statut social, sa situation financière et, en règle générale, il en résulte une activité cérébrale intense associée à des affects, de l'anxiété et de la frustration. En raison d'un travail intensif, ces personnes ne disposent pas de suffisamment de temps pour planifier leur propre routine quotidienne, qui comprendrait du temps pour le repos et les repas. Ils sont constamment surchargés de problèmes de travail, de soucis quotidiens et d’urgence, ce qui entraîne la survenue de ce trouble - névrose du pharynx (hyperesthésie).

Les symptômes de cette maladie sont la sensation de démangeaisons dans la gorge et de chatouillements accompagnés de changements locaux mineurs. Pour se débarrasser de ce type de sensation, la personne tente de provoquer une expectoration et une toux, ce qui aggrave le processus d'augmentation du réflexe pharyngé et provoque ainsi des vomissements.

La paresthésie et ses symptômes de développement ressemblent beaucoup à l'hyperesthésie, mais le tableau clinique de la pathologie est souvent complété par une sensation de chatouillement, de fourmillements, de sensation de brûlure, d'engourdissement, de démangeaison ou par la présence d'une "masse" d'un corps étranger dans la cavité laryngée. De nombreuses personnes se plaignent de la sensation de tomber dans le pharynx d'un corps étranger, mais lors de l'examen (pharyngoscopie répétée), aucun objet ni maladie ne sont détectés.

En outre, les patients peuvent souffrir de maux de tête qui s'aggravent au cours du processus de déglutition. La paresthésie s'inquiète souvent des personnes mentalement déséquilibrées et des femmes ménopausées.

Les névroses de la gorge de ce type sont caractéristiques des sujets irritables souffrant d'hystérie ou de neurasthénie. En fait, la cause des symptômes inquiétants de la névrose du pharynx est l'attention accrue des patients sur les sensations de déglutition, après quoi ils inventent la cause et se convainquent de la présence de maladies graves.

Diagnostic de la névrose pharyngée. Le diagnostic principal de la névrose du pharynx est un otolaryngologue.

Il est assez difficile de diagnostiquer la névrose pharyngée, car elle s'accompagne souvent de maladies concomitantes, dont les symptômes s'expriment beaucoup plus fortement. Le médecin établit le diagnostic du patient sur la base des plaintes et d'un examen approfondi.

Des méthodes d'examen supplémentaires comprennent l'imagerie par résonance magnétique du cou, la radiographie et l'examen électromyographique.

Traitement de la névrose pharyngée

Sur la base des résultats du diagnostic, un traitement est prescrit. Le médecin accorde une attention particulière aux activités responsables de la normalisation du système nerveux (prise de sédatifs).

Lorsqu'un processus inflammatoire est détecté dans le pharynx, on prescrit au patient des anti-inflammatoires et un ensemble d'interventions physiothérapeutiques (ion ou électrophorèse, blocages de la novocaïne, traitement par la boue).

Comment traiter la névrose pharyngée?

Dans le traitement de cette névrose, des méthodes de traitement non traditionnelles sont utilisées: l'hypnose (psychothérapie) ou l'acupuncture.

Tout au long de la thérapie, il est nécessaire de bien manger (les aliments ne doivent pas être chauds, très durs ou froids), vous devez prendre le temps de vous reposer et de marcher dans la journée, d'arrêter de fumer (la fumée de cigarette peut provoquer des spasmes de la gorge) et de l'alcool.

Il est recommandé de porter une attention particulière à votre état psychologique (pour éviter le stress). Le pronostic du traitement de la névrose du pharynx est favorable.

Symptômes et traitement de la névrose pharyngée

La névrose pharyngée, ou pharyngonévrose, est un état pathologique dans lequel, en raison du stress et de l'exposition à d'autres facteurs, la sensibilité de la membrane muqueuse de l'organe change. Ce problème affecte une petite partie du canal en forme d'entonnoir situé entre la cavité nasale et l'œsophage. Dans la névrose du pharynx, les symptômes et le traitement dépendent de la forme de l'état pathologique.

Raisons

Les causes les plus probables de pharyngoneurose sont le stress. Dans un contexte de forte excitation, les gens ont souvent:

  • maux de gorge;
  • chatouillement désagréable;
  • sentiment d'avoir un objet étranger.

Ces phénomènes indiquent qu'il y avait un spasme de la gorge pendant la névrose. Cette condition est considérée comme dangereuse, car l'obsession du problème augmente la tension nerveuse, ce qui entraîne une détérioration de la condition humaine.

La névrose se développe en raison d'un dysfonctionnement du système nerveux. Il affecte divers organes, y compris la muqueuse pharyngée.

La névrose entraîne à la fois une diminution et une augmentation de la sensibilité de la membrane laryngée. Le premier processus se développe sous l'action des facteurs suivants:

  • tumeurs malignes dans le cerveau;
  • la syphilis, affectant la membrane muqueuse du larynx;
  • la paralysie;
  • évolution des maladies de la gorge de différentes étiologies;
  • maladies infectieuses;
  • sclérose en plaques, caractérisée par la destruction de la gaine externe des nerfs;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale.

Pour la pharyngoneurose entraînant une augmentation de la sensibilité de la muqueuse pharyngée, il en résulte:

  • laryngite (maladie inflammatoire chronique du larynx);
  • amygdalite (maladie inflammatoire chronique des amygdales, du palais);
  • pharyngite (maladie inflammatoire chronique de la muqueuse pharyngée);
  • situation écologique défavorable;
  • dépendance au tabac;
  • usage fréquent de boissons alcoolisées.

Le groupe à risque pour le développement de problèmes comprend principalement les personnes d'âge moyen et âgées. Les personnes névrosées de nature différente sont suspectes et sujettes à l'irritabilité. Des problèmes de gorge sont également possibles en raison d'une insomnie chronique ou d'une dystonie vasculaire. Dans ce dernier cas, des méthodes de réduction de l'intensité des symptômes sont appliquées dans le traitement de la névrose.

Formes de névrose et leur description

La névrose de la gorge se développe sous les formes suivantes, chacune se caractérisant par ses propres symptômes:

Le principal signe de l'anesthésie est une diminution de la sensibilité du larynx. Dans le cas du développement de cette forme de l'état pathologique, une violation de la déglutition est observée. Plus souvent, l'anesthésie se développe sur le fond de l'hystérie. Plus rarement, cela indique des lésions cérébrales ou des pathologies infectieuses.

L'hypesthésie se déroule dans le même scénario que l'anesthésie. La différence entre les deux formes est qu’avec le premier type de névrose, la sensibilité de la membrane muqueuse diminue mais ne disparaît pas. L'hypesthésie est principalement causée par des pathologies virales. Il est important de traiter l'état pathologique dès l'apparition des premiers signes du trouble. Il est établi qu'en raison d'une hypesthésie, le patient peut mourir.

L'hyperesthésie est caractérisée par une sensibilité accrue des muqueuses. Dans la gorge avec la névrose de cette forme, les démangeaisons et la douleur sont perturbées. L'hyperesthésie entraîne également des problèmes d'ingestion. Les changements névrotiques et les spasmes dans la gorge se produisent dans ce cas en raison de tabagisme fréquent et de pathologies inflammatoires.

La paresthésie pharyngée se caractérise par des symptômes similaires à l'hyperesthésie. Dans cette forme de pharyngoneurose, on note également:

  • engourdissement;
  • sensation de coma dans la gorge;
  • maux de tête, qui augmentent d'intensité lors de la déglutition.

Contrairement aux autres formes de névrose apparaissant dans le contexte de processus pathologiques, la paresthésie survient uniquement à la suite d'une surcharge nerveuse.

Moins fréquemment, l'état pathologique est diagnostiqué chez les femmes pendant la ménopause.

Avec la névrose du pharynx, les symptômes sont divers. Le patient est noté non seulement les phénomènes indiquant la défaite de la gorge, mais aussi les signes d'autres pathologies:

  • augmentation des caprices;
  • faible appétit;
  • difficulté à dormir;
  • attaques de tachycardie;
  • transpiration active;
  • irritabilité;
  • difficultés à résoudre des problèmes logiques.

Parfois, en même temps que la pharyngonévrose, des crises de migraine se produisent. Les patients ont également une performance réduite et une sensibilité accrue à une lumière vive ou à un son fort.

Chez l'enfant, le tableau clinique présentant des sensations désagréables dans la gorge est complété par l'énurésie et le bégaiement, ce qui se produit lorsqu'il y a une excitation intense.

Traitement

Les difficultés de diagnostic de la névrose du pharynx résident dans le fait que l'état pathologique se manifeste à la manière de nombreuses autres maladies. Par conséquent, le traitement de la pharyngoneurose n’est effectué que lorsque les autres causes de problèmes de gorge sont exclues.

La névrose de la gorge se différencie des autres pathologies par les méthodes d'examen suivantes:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • test sanguin biochimique;
  • un test sanguin pour les niveaux d'hormones thyroïdiennes;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • IRM et TDM de la gorge;
  • radiographie de la tête, des poumons, de la gorge;
  • Échographie Doppler des vaisseaux sanguins dans le cerveau et le cou.

Lors du diagnostic, le médecin prend également en compte les plaintes du patient et collecte des informations sur les événements précédant l'apparition de la névrose. Cela vous permettra de choisir le traitement le plus optimal.

Traitement médicamenteux

Le schéma de traitement est développé en tenant compte du facteur causatif. La névrose laryngée chez l'adulte est traitée par:

  1. Médicaments antibactériens. Attribué si l'état pathologique est causé par la syphilis.
  2. Intervention chirurgicale ou autres moyens d'éliminer une tumeur cérébrale.
  3. Anti-inflammatoires. Utilisé pour la pharyngite, la laryngite et d'autres maladies de la gorge.

Si l’ostéochondrose cervicale est diagnostiquée, le traitement est effectué en utilisant:

  • blocus de novocaïne, si la pathologie provoque une douleur intense;
  • massage
  • physiothérapie.

Les médicaments antidépresseurs constituent la base du traitement de la névrose du pharynx provoquée par une surcharge nerveuse. Ils normalisent les échanges de noradrénaline et de sérotonine dans le corps. Dans le traitement de la névrose sont utilisés:

Les tranquillisants et les médicaments nootropes sont présentés aux patients ayant une faible tolérance au stress de la pharyngonévrose:

La posologie et la durée d'administration de ces médicaments déterminent le médecin traitant. Certains tranquillisants sont interdits en cas de troubles mentaux: la probabilité de suicide augmente.

En outre, les antipsychotiques sont utilisés dans le traitement de la névrose, qui apaise le système nerveux:

Dans les cas graves, le traitement de l'état pathologique est réalisé à l'aide d'agonistes des récepteurs de benzodiazépines:

La réception des médicaments de ce groupe est effectuée sous le contrôle du médecin. De telles drogues créent une dépendance.

Psychothérapie

La névrose de la gorge, provoquée par une surcharge nerveuse, est traitée par un psychothérapeute.

Il faut tout d’abord choisir une méthode permettant de normaliser l’état du système nerveux.

Pour enlever le nerf dans la gorge d'un enfant ou d'un adulte, le traitement par un psychothérapeute doit être effectué selon le schéma suivant:

  1. Rechercher des conflits émotionnels, des expériences cachées, des problèmes non résolus.
  2. Élaboration du problème afin d’éliminer les attitudes négatives et de les remplacer par des attitudes positives.
  3. Développement et formation aux techniques de relaxation rapide.

Le taux de guérison du patient dépend directement de son désir de travailler avec un psychothérapeute.

Remèdes populaires efficaces

Le traitement populaire de la pharyngoneurose est utilisé pour réduire l’intensité des symptômes courants: mal de gorge, mal de gorge, etc. Il ne devrait pas remplacer le traitement médicamenteux.

En raison du fait que la névrose du pharynx se produit dans le contexte du stress, il est recommandé, dans le traitement d'un état pathologique, de prendre des plantes qui ont un effet calmant:

  • aubépine;
  • Agripaume à cinq lobes;
  • mélisse;
  • adonis de printemps;
  • dope
  • l'origan;
  • Eleutherococcus et autres.

Ces plantes sont utilisées dans le traitement de la névrose sous forme d'infusions et de décoctions. En outre, pour restaurer le système nerveux peut être consommé trois fois par jour teinture de thym.

Prévention

Le traitement de la névrose n’est efficace que si le patient prend des mesures préventives. Pour éviter la survenue d'une pharyngonévrose, vous devez:

  • bien manger;
  • dormir au moins 8 heures par jour;
  • éviter les situations stressantes;
  • air frais quotidien;
  • mener une vie active;
  • arrêter de fumer et de l'alcool;
  • traiter en temps opportun les maladies respiratoires.

La névrose pharyngée est une pathologie désagréable, qui survient souvent à l’origine du stress ressenti.

Elle s'accompagne d'une diminution ou d'une augmentation de la sensibilité de la membrane muqueuse. En l'absence de traitement, la névrose provoque parfois la mort car il ne peut pas contrôler le passage des aliments dans l'œsophage.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

La carence en iode est un problème assez grave dans le monde moderne. De plus en plus de personnes souffrent de cette maladie. Le fait est qu'un grand nombre de maladies de nature non infectieuse résultent d'un manque d'iode dans le corps.

Hormone prolactineLa prolactine est une hormone protéique produite par l'hypophyse et stimulant la croissance et le développement des glandes mammaires.