Principal / Des tests

Sensation de malaise dans la gorge

Beaucoup de gens sont confrontés à un phénomène aussi désagréable que le malaise dans la gorge. Elle s'accompagne d'une sensation de constriction, de grumeaux, de chatouillement, comme s'il y avait un corps étranger à l'intérieur du larynx - cette sensation rend parfois difficile le travail, la nourriture et le sommeil, et ne survient parfois qu'à une certaine heure de la journée et n'entraîne que peu d'inconvénients.

La moitié des personnes atteintes d'un syndrome similaire pendant une longue période n'y prêtent pas attention sans consulter leur médecin pour en connaître les raisons. Bien que ce signal puisse être le signe d’un des processus pathologiques les plus graves du corps.

Définition du syndrome

La sensation de gêne dans la gorge présente un certain nombre de caractéristiques, dont la principale est une bosse dans la région du larynx - elles peuvent être douloureuses ou simplement gênantes. Dans la plupart des cas, la sensation de déchirure et d'étouffement est localisée dans la partie centrale du larynx, sous le cartilage de la glande thyroïde. Dans certains cas, la douleur est ressentie dans d'autres zones du cou, généralement le long du mur antérieur.

Un tel complexe de symptômes est divisé en deux types en fonction du niveau d'impact sur le bien-être et l'activité humaine:

  1. Une boule dans la gorge, qui donne une sensation d'inconfort, comme s'il y avait un objet étranger à l'intérieur. Il n’affecte ni le comportement ni le rythme de la vie d’une personne, pas plus que la performance des organes et des systèmes du corps.
  2. Un com qui crée un inconfort grave pendant manger, parler, dormir. Une personne craint la suffocation, ne peut pas respirer pleinement, à cause de cela, son sommeil est perturbé et diverses phobies et craintes se développent. En outre, dans le contexte du syndrome, des problèmes et des dysfonctionnements se produisent dans certains systèmes corporels.

Les patients qui se caractérisent par une sensation de gêne dans la gorge du premier type ont tendance à considérer la cause du problème de l'os du poisson nouvellement avalé pendant le repas ou à suggérer que l'éducation s'est développée dans la région du larynx. Au bureau du médecin, on diagnostique souvent à tort des maladies de la gorge chez ces patients - pharyngite et laryngite, bien que la cause du coma dans le cou et le larynx soit souvent complètement différente.

Les patients qui éprouvent des sensations du deuxième type ont des problèmes beaucoup plus globaux au niveau psychologique. Leurs habitudes alimentaires changent, ils ont peur de manger des aliments solides, craignant de s'étouffer, les aliments mous réduisent leur niveau de sensations désagréables dans la gorge et ne perturbent pas la grosseur douloureuse.

Cette condition provoque le développement de troubles du système nerveux autonome - l'hyperventilation, elle s'accompagne d'une sensation de picotement et d'engourdissement au niveau de la langue et des lèvres, bouche sèche. La respiration devient irrégulière, ce qui augmente encore le risque d’étouffement au cours d’un repas et la panique augmente.

Formé un cercle vicieux qui ne peut être rompu que par un médecin qualifié, après un diagnostic approfondi et un examen approfondi du corps pour détecter diverses pathologies.

Symptômes du syndrome

La plupart des patients qui vont chez le médecin avec des plaintes de sensations inconfortables et comprimantes dans le cou et la gorge, appellent presque les mêmes signes qui accompagnent ce syndrome:

  • le sentiment de la présence d'un objet étranger dans le larynx;
  • inconfort localisé dans une certaine partie du cou ou de la gorge;
  • constriction, étouffement;
  • difficulté à respirer et à avaler de la nourriture;
  • bouche sèche;
  • le plus souvent, on souhaite avaler la salive formée dans la bouche, mais c'est difficile à faire;
  • douleur lors de la mastication et de la déglutition d'aliments;
  • sensation de friction et maux de gorge;
  • se sentir comme une bosse se déplaçant à l'intérieur du larynx.

S'il n'y a pas de pathologies du nasopharynx, le médecin pourra donner des directives à des spécialistes restreints pour un examen plus approfondi et l'identification des causes du syndrome.

Causes possibles

Les causes de malaise dans la gorge, qui se caractérise par les symptômes ci-dessus peuvent être différentes, les principales sont:

  • rhumes infectieux et viraux;
  • troubles de la glande thyroïde;
  • surpoids;
  • hernie diaphragmatique;
  • problèmes digestifs et dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, accompagnés d'une augmentation du niveau d'acidité dans l'estomac;
  • étiologie psychogène du problème - situations de stress souvent vécues, problèmes neurologiques, états dépressifs;
  • pathologie de la colonne vertébrale - ainsi, une boule dans la gorge peut être observée dans l'ostéochondrose de la région cervicale et s'accompagner de douleur dans la région concernée;
  • tumeurs bénignes et malignes du larynx et du cou;
  • corps étranger;
  • suffocation causée par une réaction allergique;
  • effets secondaires de la prise de certains groupes de médicaments;
  • blessures reçues la veille.

Il est nécessaire d'examiner plus en détail les causes les plus communes d'inconfort dans le larynx, afin que chaque patient puisse mieux comprendre les symptômes du syndrome et les facteurs qui l'ont provoqué.

Inflammation des organes ORL

Le processus inflammatoire dans le larynx peut bien causer une boule dans la gorge. Pour exclure les maladies ORL de la liste des facteurs ayant provoqué une sensation de gêne, l'oto-rhino-laryngologiste doit examiner le patient pour rechercher la présence d'une pharyngite, d'une laryngite et d'une amygdalite.

Si l'une de ces maladies est détectée, elle doit être traitée immédiatement, car une infection prolongée du larynx peut entraîner le développement d'un abcès (suppuration) au niveau de l'épiglotte ou de la langue.

Un abcès est un syndrome grave et dangereux, en particulier lorsqu'il est localisé dans la gorge, car il s'accompagne d'un processus inflammatoire intense et de la formation de pus. Les patients présentant une inflammation chronique des voies respiratoires supérieures sont particulièrement sujets aux abcès. Lorsque le traitement des maux de gorge simples est renforcé, le risque de suppuration de l'épiglotte, situé directement à l'avant de la gorge, peut apparaître.

Un abcès de l'épiglotte est accompagné d'une augmentation de sa taille, ce processus peut être accompagné d'une sensation de coma dans la gorge et d'étouffement. Par conséquent, en cas de syndrome tel que gêne dans la région de la gorge, il est recommandé de consulter d'abord le médecin ORL pour écarter toute possibilité de pathologie du rhinopharynx.

Troubles de la fonction thyroïdienne

La thyroïde (inflammation de la glande thyroïde) peut également provoquer une sensation de constriction et d'inconfort dans la gorge. Une augmentation de la taille de la glande thyroïde est observée chez un grand nombre de personnes et s'explique par la consommation insuffisante d'iode dans les aliments (en raison de conditions environnementales défavorables ou de troubles de l'alimentation).

Si vous n'agissez pas et ne commencez pas à prendre les médicaments appropriés, un durcissement de la thyroïde peut survenir, accompagné d'une difficulté à respirer et à avaler. Les patients dont la thyroïde est située plus haut et plus près du larynx et de l'œsophage sont particulièrement à risque de développer ce syndrome. Si des noeuds ont commencé à se former dans les tissus de la glande thyroïde, l’inconfort sera permanent, avec une sensation persistante de coma dans la gorge.

Le diagnostic de l’état de la glande thyroïde et de l’œsophage comprend:

  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • EGD (fibrogastroduodénoscopie).

Les dysfonctionnements du fonctionnement de la glande thyroïde sont dus à des déséquilibres hormonaux dans l'organisme, à un métabolisme inapproprié, au manque d'iode pénétrant dans l'organisme.

Maladies de l'oesophage

Une sensation d'inconfort dans la gorge peut se produire avec des problèmes d'oesophage. Si l'œsophage est enflammé, il provoque une douleur dans la région située juste en dessous du larynx, ainsi que des problèmes d'ingestion de salive et de nourriture. Ces symptômes augmentent lors d'un effort physique sur le corps et deviennent quasi invisibles dans un état de repos.

Il convient de noter que chaque dixième patient qui a demandé à être examiné par son médecin en raison d’une tuméfaction de la gorge présente diverses pathologies de l’œsophage. Toute pathologie de l'œsophage doit être diagnostiquée et traitée à temps, afin d'éviter les complications.

Amygdalite chronique

Avec cette maladie, non seulement une sensation de gêne dans le larynx, mais aussi une inflammation, une grande quantité de dépôts blancs sur les amygdales et une douleur peuvent se développer. L'infection se développe rapidement, avec une augmentation de la température corporelle à 37,5-38 degrés, une faiblesse générale et un malaise, et un mal de gorge lors de la déglutition.

Pour éliminer le syndrome de malaise dans la gorge, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement de la maladie sous-jacente - l'amygdalite. Le traitement médicamenteux désignera un médecin, après une inspection visuelle et étudiera les résultats des tests de laboratoire.

Dysfonctionnement gastro-intestinal

Si le fonctionnement du sphincter musculaire est altéré, les aliments entrés dans l'estomac peuvent être rejetés dans l'œsophage, irriter la muqueuse et causer des douleurs. Ce processus se développe chez les patients présentant un niveau d'acidité élevé dans l'estomac et s'accompagne souvent d'une sensation de constriction et de malaise dans la gorge et l'œsophage, qui se produisent après avoir mangé.

Le syndrome de l'œsophage irrité s'accompagne dans la plupart des cas de brûlures d'estomac, auxquelles de nombreux patients ne font pas attention et s'en débarrassent par des moyens improvisés. Ce n'est pas une option, car la membrane muqueuse de l'œsophage constamment irritée peut devenir le site de la localisation des néoplasmes.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

L'ostéochondrose cervicale, en plus de l'inconfort de la gorge, est caractérisée par une douleur et un engourdissement des membres supérieurs, des maux de tête fréquents et une mobilité limitée de la colonne cervicale. La méthode de traitement est choisie en fonction du stade auquel la maladie est localisée - il peut s’agir d’un traitement conservateur ou chirurgical.

La pharmacothérapie consiste à prendre des anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens, des analgésiques, des chondroprotecteurs, ainsi que des cours de massage, de physiothérapie et de thérapie manuelle. Acupuncture et natation efficaces. Dans la plupart des cas, après un traitement approprié et le respect par le patient de toutes les prescriptions médicales, la sensation de malaise et la boule dans la gorge cessent de gêner le patient.

Surpoids

L'excès de poids chez de nombreux patients provoque une sensation de constriction du larynx et un manque d'air. Ceci s’explique par le fait qu’avec l’obésité et le surpoids, la graisse se situe non seulement dans la couche sous-cutanée, mais également sur les organes internes, ce qui entraîne un rétrécissement du larynx. D'où la sensation d'étouffement et de coma dans la gorge.

Facteurs psychogènes

Les anomalies neurologiques, en particulier le stress, la dépression et les conflits fréquents peuvent entraîner des difficultés à respirer et à avaler. Le syndrome se développe souvent chez les femmes pendant la grossesse, si elles sont très nerveuses pendant la gestation.

Une bosse et une gêne dans la gorge peuvent être ressenties longtemps, jusqu'à ce que le patient voie un médecin, une anomalie neurologique est établie et un traitement approprié est prescrit. Dans la plupart des cas, le traitement d'un tel syndrome provoqué par des situations stressantes n'est pas un gros problème et est bien résolu.

Mesures de diagnostic

Comme nous l’avons déjà mentionné, le premier médecin à qui on a rendu visite avec une sensation de constriction dans la gorge est un ORL. S'il n'y a aucune pathologie dans la région de la gorge, il dirigera le patient vers des spécialistes restreints - un chirurgien, un endocrinologue, un gastro-entérologue et un neurologue. Ces médecins doivent procéder à un examen approprié des éventuels problèmes du corps, provoquant une sensation de malaise et une boule dans la gorge.

La gamme de recherche recommandée comprend:

  • numération globulaire complète;
  • analyse d'urine;
  • sang pour la biochimie;
  • tests de niveau hormonal;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • examen visuel du cou et du larynx;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • examen radiographique.

Les mesures thérapeutiques, leur méthode et leur durée dépendront de la cause d'inconfort identifiée. Elles doivent être effectuées sous surveillance médicale stricte.

Prévention

Afin de prévenir un syndrome aussi désagréable que constriction, inconfort et sensation de nausée dans la gorge, les règles suivantes doivent être observées:

  1. Doit être examiné régulièrement par le médecin ORL, en particulier chez les patients présentant une inflammation chronique du nasopharynx, ainsi que dans le traitement rapide et complet des maladies.
  2. Observez le régime, soyez plus souvent en l'air, faites de l'exercice.
  3. Maintenir le fonctionnement normal de la glande thyroïde en surveillant régulièrement son fonctionnement et le fond hormonal du corps.
  4. Visiter un gastro-entérologue non seulement en cas de problèmes avec le tractus gastro-intestinal, mais aussi à des fins préventives.
  5. Maintenir un niveau d'humidité de l'air normal dans la pièce.
  6. Évitez les efforts excessifs des cordes vocales.

Etant donné que l’inconfort du larynx peut prévenir les pathologies plus graves de l’organisme, ce symptôme doit être écouté à temps et consulter un médecin pour en déterminer les causes. Plus l'examen est effectué rapidement, plus la probabilité d'un résultat favorable et des résultats thérapeutiques est élevée.

Même avec un faible niveau d'intensité de la douleur dans le cou et le larynx, vous ne devriez pas laisser les choses suivre leur cours. L'autodiagnostic et le traitement à domicile peuvent entraîner des complications de maladies qui pourraient être résolues rapidement et avec succès après un examen par des spécialistes qualifiés.

Les principales raisons de ressentir un coma dans la gorge

L'inconfort du cou est un symptôme assez commun. Avec cette plainte, les patients se tournent vers des médecins de différentes spécialités. Parfois, il n’est pas immédiatement possible de trouver la cause de la sensation de «boule» dans la gorge.

Quelles sensations désagréables dans le cou

Si vous allez chez le médecin avec des plaintes de malaise à la gorge, vous devez formuler vos sentiments avec le plus d'exactitude.

Ce qui inquiète exactement:

  • douleur constante;
  • douleur en avalant;
  • douleur en bougeant (en tournant la tête);
  • brûlant dans la gorge;
  • chatouiller;
  • difficulté à avaler des aliments solides;
  • difficulté à avaler des aliments liquides et de l'eau;
  • sensation d'éclatement dans le cou;
  • spasmes musculaires;
  • suffocation (manque d'air);
  • toux sèche;
  • difficulté à respirer;
  • difficulté avec l'expiration, etc.

Il est parfois difficile de formuler vos plaintes avec précision. Faites attention en cas de malaise. À quelle heure de la journée ils se présentent, dans quelle position du corps ils sont plus concernés par ce à quoi ils sont associés (avec manger, faire de l'exercice, des émotions fortes).

Quel spécialiste devrait contacter en cas de problèmes d'inconfort au cou? Commencez le test par une visite chez un médecin généraliste ou un thérapeute.

Causes d'inconfort

La colonne vertébrale, l'œsophage, les voies respiratoires, les gros vaisseaux, les plexus nerveux, les glandes thyroïdiennes et parathyroïdiennes, ainsi que les muscles sont situés dans le cou. La douleur et autres maux de gorge se développent à la suite de troubles fonctionnels et de maladies de l’une de ces structures anatomiques.

En outre, la maladie d'autres organes peut entraîner une gêne. On sait que plus de la moitié de tous les symptômes similaires sont associés à des troubles du cœur et de l’estomac.

Le rôle du système nerveux central dans l'apparition d'une gêne lors de la déglutition est également extrêmement élevé. Certains troubles mentaux légers et modérés s'accompagnent de plaintes d'étouffement et de difficultés à manger.

Les causes les plus courantes de la sensation de "coma" dans la gorge

Un léger inconfort dans le cou est plus fréquent dans les cas d'ostéochondrose, de gastrite, de laryngite et de pharyngite. Ces maladies sont extrêmement courantes chez les adultes. Ainsi, au moins les manifestations minimes d'ostéochondrose sont présentes chez toutes les personnes âgées de 20 à 25 ans. Presque la même situation avec la pathologie de la muqueuse gastrique. La gastrite superficielle selon EGD (œsophagogastroduodénoscopie) est plus fréquente que la normale.

L'inflammation chronique du larynx, du pharynx et des cordes vocales est également fréquente. La laryngite et la pharyngite s'observent chez les fumeurs, les travailleurs des industries dangereuses, les personnes fortement chargées des cordes vocales (chanteurs, diffuseurs, enseignants). Ces dernières années, de nombreuses formes d'inflammation chronique des muqueuses du pharynx et du larynx sont associées à une infection fongique. Ces micro-organismes sont résistants aux antibiotiques. Si vous utilisez ces médicaments sans ordonnance d'un médecin ou tout simplement trop souvent, les bactéries normales du corps humain meurent et des champignons pathogènes prennent leur place.

Maladies de l'estomac et de l'œsophage

Les maladies du système digestif sont diagnostiquées et traitées par un gastro-entérologue. Pour l'examen, vous devrez peut-être subir une EGD, une échographie de la cavité abdominale, une radiographie de l'œsophage et de l'estomac.

Comment une gastrite ou une oesophagite (inflammation de l'œsophage) peuvent-elles causer une "boule" dans la gorge? Si l'œsophage présente un rétrécissement, la nourriture ne passe guère dans le tube digestif. Le diamètre de l'organe creux peut diminuer en raison d'un spasme, d'un gonflement ou d'une cicatrice. Si la nourriture rencontre un obstacle sur son passage, il y a des éructations (de l'air ou de la nourriture), des vomissements. Le contraste entre l'œsophage et le puits de baryum permet de diagnostiquer des problèmes similaires. À partir des méthodes de recherche modernes, les médecins peuvent recommander l’imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur. Si un patient a une tumeur, un traitement chirurgical est nécessaire. Les cicatrices surviennent après des brûlures chimiques ou thermiques. Ils sont éliminés rapidement ou les symptômes sont traités avec des médicaments.

L'estomac est situé relativement loin de la gorge. Mais le «com» ​​dans le cou peut être associé à sa maladie. La gastrite et l'ulcère peptique s'accompagnent souvent d'une acidité accrue du suc digestif. Le contenu de l'estomac peut être jeté dans l'œsophage et brûler ses parois. Cela provoque une inflammation de la membrane muqueuse (oesophagite) et un spasme musculaire. En conséquence, le patient ressent une «boule» lors de la déglutition et une sensation constante de lourdeur dans la poitrine.

Afin de comprendre si la pathologie de l’estomac provoque une gêne au cou, il est parfois recommandé d’effectuer un test avec de l’oméprazole. Les médecins prescrivent ce médicament à la dose thérapeutique moyenne pendant une courte période (3-4 jours). Si tous les phénomènes désagréables disparaissent en avalant, on considère alors que la gastrite et l'œsophagite sont la cause des plaintes.

Troubles de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose est associée à des modifications de la colonne vertébrale liées à l'âge. L'épaisseur et l'élasticité des disques diminuent progressivement de 18 à 25 ans. En fait, l'ostéochondrose est l'une des manifestations du vieillissement.

Les maladies de la colonne vertébrale peuvent provoquer de nombreuses plaintes. La sensation de gêne ressentie lors de la déglutition est due au fait que les structures des os et du cartilage pincent les fibres nerveuses. D’autres problèmes incluent la douleur, la tension musculaire, la restriction du cou, les maux de tête et les vertiges.

L'ostéochondrose est diagnostiquée et traitée par des neurologues. L'examen comprend les rayons X, la tomographie par ordinateur et les ultrasons vasculaires. Parfois, l'électroneuromyographie est également requise. Les neurologues disposent d'un vaste arsenal d'outils contre les maladies de la colonne vertébrale. Les analgésiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques vous permettent de soulager rapidement les symptômes. Si l'ostéochondrose est la cause d'une gêne au cou, son traitement peut en finir avec ces problèmes.

Inflammation de la gorge muqueuse

La défaite des voies respiratoires supérieures provoque naturellement une sensation de "coma" lors de la déglutition. La lésion chronique du larynx, du pharynx, de la trachée et des cordes vocales se déroule sans augmentation de la température corporelle. De nombreux patients ne pensent pas que la pharyngite et la laryngite puissent être la cause de leurs plaintes d'inconfort au niveau du cou.

Les manifestations de la "boule" dans la gorge dues à la défaite des organes ORL diffèrent à certains moments spécifiques. Ainsi, les patients remarquent souvent une connexion avec la charge sur les cordes vocales. En outre, un tel inconfort est souvent décrit comme un mal de gorge, une sensation de brûlure, une douleur lors de la déglutition, un enrouement.

Le médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL) diagnostique et traite les maladies de la gorge muqueuse, du larynx, de la trachée. Pour clarifier le diagnostic est généralement suffisant examen par un médecin, en prenant des frottis. Parfois, des examens radiologiques supplémentaires, une tomographie, etc. sont nécessaires.

Inconfort dans les maladies de la glande thyroïde

Très souvent, le premier médecin à qui les patients se plaignent d’avoir mal à avaler est l’endocrinologue. Pour une plainte "à la bosse" dans la gorge, les causes de la glande thyroïde sont bien connues. En effet, le goitre diffus ou nodulaire peut comprimer les tissus environnants. En outre, l'état après l'opération sur le tissu thyroïdien provoque souvent une gêne lors de la déglutition, un syndrome douloureux, un enrouement. Cependant, dans la plupart des cas, la pathologie de la glande thyroïde ne s'accompagne pas de sensations désagréables dans le cou.

Quelles maladies peuvent causer des maux de gorge? Inflammation auto-immune dans la thyroïdite chronique, le goitre toxique diffus ne provoque pas de douleur. Un goitre endémique avec et sans noeuds ne provoque pas non plus de gêne grave. La douleur dans les maladies de la glande thyroïde est corrigée par une thyroïdite subaiguë et aiguë. Ces maladies surviennent lorsque la température corporelle est élevée. La thyroïdite aiguë nécessite des soins chirurgicaux, subaiguë - est traitée de manière conservatrice (comprimés).

La dyspnée et la dyspnée dans la pathologie thyroïdienne sont rarement observées. Habituellement, seule la taille énorme du goitre peut empêcher le passage de l'air par les voies respiratoires. Par conséquent, l’asphyxie apparaît lorsque le volume d’un organe à ultrasons est supérieur à 100-200 cm3 (c’est-à-dire 5 à 10 fois supérieur à la norme). Parfois, même un tel goitre ne gêne pas la respiration. Mais la localisation anatomique anormale de la glande thyroïde contribue à la formation d'une asphyxie, même avec une quantité relativement faible de tissu thyroïdien. Si le goitre est situé bas, il est appelé rétrosternal. Cette structure anatomique du cou est une indication pour le traitement chirurgical du goitre diffus et nodulaire.

La compression des tissus environnants dans la pathologie de la glande thyroïde ne se manifeste pas uniquement par la plainte «d'étouffement». Une sensation de lourdeur dans le cou, une difficulté à avaler des aliments solides, une toux et un enrouement peuvent gêner le patient.

Ces symptômes apparaissent lorsque les nœuds ont un diamètre supérieur à 40 mm et que le volume total de la glande est de 30 cm3. Les symptômes de compression des tissus environnants sont l’une des indications du traitement chirurgical des tissus thyroïdiens.

Après la chirurgie, certaines plaintes peuvent persister et même s'intensifier. Ainsi, enrouement, enrouement, difficulté à avaler de la nourriture sont des signes de dommages au nerf récurrent pendant la chirurgie.

Un gonflement des tissus après la chirurgie provoque également une gêne lors de la déglutition, une "boule" dans la gorge, une douleur. Ces symptômes disparaissent quelques semaines après un traitement radical.

Causes de malaise dans la gorge

Contenu de l'article

Des plaintes de la gorge et du larynx apparaissent avec des troubles fonctionnels et une inflammation septique de l'une des structures anatomiques mentionnées. Une gêne dans les organes ORL peut indiquer le développement de maladies systémiques.

Environ 45% des patients présentant des symptômes caractéristiques diagnostiquent une pathologie du cœur et du tractus gastro-intestinal. Les troubles mentaux s'accompagnent également de troubles de la respiration, de déglutition et d'une sensation de pincement à la gorge. Déterminer avec précision la cause du problème ne peut être qu'un spécialiste après que le patient ait subi un examen du matériel et passé les tests nécessaires.

Facteurs étiologiques

Quelles sont les principales causes de sensations désagréables dans les voies respiratoires? Une bosse dans la gorge, des douleurs, des brûlures, des douleurs et des douleurs sont des signes de dysfonctionnement du corps. L'élimination de la gêne n'est possible qu'après avoir identifié et éliminé les facteurs étiologiques ayant provoqué le développement de la pathologie, qui sont classiquement divisés en plusieurs groupes:

  • endocrinien;
  • gastroentérologique;
  • oncologie;
  • infectieux;
  • psychogène.

Des symptômes typiques surviennent lors du développement d'au moins 30 maladies d'étiologies différentes. Ignorer le problème ou le traitement symptomatique du larynx entraîne de graves complications. En particulier, la sensation de coma dans la gorge peut être due à un gonflement des muqueuses. L'obstruction des voies respiratoires empêche la ventilation normale des poumons, ce qui conduit au développement d'une hypoxie aiguë.

Causes infectieuses

Pourquoi des malaises apparaissent-ils dans le larynx et le pharynx? Lésion infectieuse des voies respiratoires supérieures - l'une des causes les plus probables d'un symptôme désagréable. Les chatouilles, les douleurs et les nodules dans la gorge résultent d'une inflammation aiguë ou chronique des muqueuses des voies respiratoires. Les agents responsables de l'infection sont souvent les adénovirus, les rhinovirus, les virus de l'herpès, le virus de la grippe, le bacille diphtérique, les staphylocoques, les méningocoques, le bacille du pus bleu, les streptocoques, les champignons ressemblant à la levure, etc.

Provoquer la multiplication de micro-organismes pathogènes sous condition peut entraîner une forte diminution de la réactivité de l'organisme, ce qui se produit lorsque:

  • l'hypovitaminose;
  • anémie ferriprive;
  • dysbactériose;
  • immunodéficience secondaire;
  • réactions allergiques;
  • perturbations auto-immunes.

L'inconfort des voies respiratoires est le plus souvent causé par le développement des pathologies suivantes:

Maladies et conditions pathologiques dans lesquelles il se presse dans la gorge dans la région de la pomme d'Adam

La douleur dans le larynx est souvent une conséquence commune d'un rhume. Mais si aucune maladie ne l’a précédée, vous devriez alors consulter un médecin, car la sensation de coma dans la gorge peut indiquer divers problèmes. La gêne survient dans les pathologies de la colonne cervicale, les maladies oto-rhino-laryngologiques, les troubles du tractus gastro-intestinal, les blessures, les problèmes de la glande thyroïde et les tumeurs du larynx. Dans chaque cas, il existe une symptomatologie caractéristique et certaines méthodes de traitement sont établies.

La sensation de coma et la douleur dans le larynx chez les hommes et les femmes peuvent apparaître sur le fond de diverses maladies, ainsi que des ecchymoses et des blessures des tissus mous du cou. Il y a les causes suivantes d'inconfort dans le champ de la pomme d'Adam:

  • thyroïdite;
  • dysfonctionnement thyroïdien;
  • phlegmon;
  • tuberculose du cartilage thyroïdien;
  • les tumeurs;
  • les blessures;
  • maladies inflammatoires du larynx;
  • ostéochondrose cervicale;
  • maladies du tractus gastro-intestinal.

La thyroïdite est un processus inflammatoire qui se produit dans la glande thyroïde contre une lésion infectieuse. Il se distingue par ses formes aiguës et chroniques.

Dans la période aiguë, le patient a observé:

  • haute température;
  • maux de tête graves irradiant vers la nuque et les oreilles;
  • malaise dans la région de Kadyk;
  • gonflement de l'avant du cou;
  • remplissage de pus du site de l'inflammation - avec une complication qui conduit à une septicémie ou une médiastinite purulente.

La thyroïdite subaiguë est rare. Il se produit sur le fond de la défaite de la grippe, des oreillons et d'autres virus, est localisé dans les voies respiratoires supérieures. Avec cette forme de maladie, le patient a une sensation pressante, non seulement dans la région de la pomme d'Adam, mais également dans celle des oreilles et de la mâchoire, qui dure plusieurs semaines. Les symptômes suivants sont également observés:

  • fatigue
  • douleur en avalant;
  • fièvre
  • enrouement;
  • douleur en sondant la pomme d'Adam.

On distingue la thyroïdite granulomateuse non purulente, qui se produit dans le contexte d'une infection virale. La forme chronique progresse plutôt faiblement, provoque une gêne dans la région adolescente, la compaction des tissus environnants, la mobilité lors de la palpation et l'élargissement de la glande thyroïde, rappellent les signes de l'hypothyroïdie. Dans sa forme avancée, la maladie peut entraîner une forte diminution de la fonction de la glande thyroïde.

En cas de thyroïdite, un traitement médicamenteux est nécessaire en milieu hospitalier sous la surveillance d'un médecin. Au cours des deux premières semaines suivant l'apparition des signes cliniques, on prescrit à la patiente des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Les efforts visent à prévenir l'intoxication du corps.

Lors de la formation d'un abcès, le traitement n'est possible que chirurgicalement - en éliminant le pus et en drainant la cavité inflammatoire. Si vous ne pratiquez pas d'intervention chirurgicale, vous risquez une ouverture spontanée de la lumière dans la trachée, l'œsophage et le médiastin, où le processus inflammatoire peut se développer - une médiastinite.

Une hyperthyroïdie est diagnostiquée si la glande thyroïde commence à produire des hormones en grande quantité. Cette condition se produit avec les symptômes suivants:

  • la tachycardie;
  • transpiration accrue;
  • membres tremblants;
  • fatigue accrue;
  • nervosité;
  • selles perturbées (diarrhée);
  • intolérance à la chaleur intense et aux courants d’air chaud.

L'hypothyroïdie est une autre forme de trouble de la production hormonale, caractérisée par la constipation et l'intolérance au froid. Identifier le besoin de recherche en laboratoire.

Dans l'hyperthyroïdie, le traitement repose sur l'élimination du processus inflammatoire et sur l'élimination de la douleur dans la région de la pomme d'Adam. Pour ce faire, nommez les groupes de médicaments suivants:

  • les glucocorticoïdes (dexaméthasone, prednisone);
  • anti-inflammatoire (aspirine, ibuprofène);
  • anti-inflammatoire non stéroïdien (métamizole sodique);
  • bêta-bloquants (propranolol, aténolol).

Lorsqu'un patient reçoit un diagnostic d'hypothyroïdie, il reçoit un traitement substitutif par la L-thyroxine.

La maladie peut survenir dans le contexte d'une grippe guérie prématurément et se développer assez rapidement, en quelques heures à compter de l'apparition des premiers signes, conduisant à la suffocation.

Lorsque phlegmon du cartilage thyroïdien, les symptômes suivants sont observés:

  • fièvre
  • des frissons;
  • difficulté à respirer;
  • une douleur aiguë dans la région de la pomme d'Adam, dont l'intensité augmente lorsque le cou tourne;
  • perte de sonorité de la voix;
  • du pus sur le cartilage guttural;
  • inflammation des ganglions lymphatiques dans la région de la glande thyroïde.

Lors de l'examen de la glande thyroïde, il existe une formation fixe, dense et douloureuse qui n'a pas de limites claires. Il y a souvent un brillant de la peau sur la zone enflammée.

Avec le phlegmon profond, le processus septique évolue très rapidement et conduit à une détérioration de l’état général du patient. Il peut présenter des symptômes d'hypotension, de pouls filamenteux et de cyanose. La douleur est si intense qu'elle se propage à la partie occipitale, temporale et aux oreilles. Lorsqu'elle tousse, une personne ressent un choc douloureux, accompagné d'un spasme vasculaire, d'une altération de la conscience, d'une hypoxie et d'un rythme cardiaque irrégulier.

Si elles ne sont pas traitées, les zones enflammées augmentent progressivement, les ganglions lymphatiques se développent et deviennent douloureux. Il existe un risque de formation de formations purulentes dans les voies respiratoires supérieures pouvant entraîner une inflammation aiguë des bronches et de la trachée.

Pour le traitement du phlegmon peu profond, les médecins prescrivent un traitement antibiotique à large spectre aux patients. Le traitement avec des agents antibactériens est effectué dans les 5 à 10 jours. Si, pendant ce temps, aucun résultat notable n’est observé, alors les médicaments sont remplacés. En outre, des immunomodulateurs et des agents sont prescrits aux patients pour prévenir l’intoxication du corps. Les patients purifient le sang, rétablissent la circulation sanguine et améliorent le métabolisme.

Avec phlegmon profonde généralement procéder immédiatement à l'ablation chirurgicale de la formation purulente. Pour cela, une petite incision est faite sur le site de la blessure et un drainage de la cavité est effectué. Ensuite, le patient est installé des cathéters spéciaux pour la sortie en douceur de la décharge pathologique.

La tuberculose de la gorge se développe dans le contexte de la tuberculose pulmonaire. Les patients présentent généralement une forme d'infiltration chronique, presque asymptomatique au début.

Avec la propagation des mycobactéries à partir de lésions dans les tissus pulmonaires, les symptômes suivants commencent à apparaître:

  • augmentation de la température;
  • frissons sévères;
  • maux de gorge;
  • toux sèche sans soulagement;
  • œdème laryngé;
  • enrouement;
  • écoulement des expectorations;
  • sensation de coma dans le champ d'Adam.

Au fil du temps, l'enrouement de la voix est remplacé par une perte totale du son, il devient pénible pour les patients d'avaler, et l'inconfort est transmis à l'oreille. Les patients ont la sensation d'un corps étranger dans la gorge, ce qui les empêche même d'avaler leur salive. Cela conduit généralement à une diminution de l'appétit et à une perte de poids. Dans de rares cas, lorsqu’ils utilisent de la nourriture liquide et de l’eau, ils peuvent pénétrer dans les voies respiratoires, ce qui présente un risque de pneumonie par aspiration.

Pour la tuberculose laryngée, le patient a besoin d'un traitement général et local. La première consiste à mener des activités visant à éliminer le foyer principal de l'infection. Même une intervention chirurgicale peut être utilisée pour cela. Il existe des procédures telles que la lobectomie, la segmentectomie, la bilobectomie. En cas de sténose sévère du larynx, une trachéotomie est indiquée et, en cas de modifications destructives importantes, une résection du larynx est suivie, suivie d'une opération de récupération.

Le traitement médicamenteux est effectué en utilisant les médicaments suivants:

  • agents antibactériens (rifabutine, streptomycine, cyclosérine, rifampicine, kanamycine);
  • glucocorticoïdes (dexaméthasone, méthylprednisolone, hydrocortisone);
  • immunomodulateurs;
  • vitamines.

Pour éliminer plus rapidement les expectorations et éliminer la toux, des mucolytiques sont prescrits au patient. Le traitement topique comprend également l'utilisation d'analgésiques et d'inhalations. En cas de douleur intense à l'oreille, on peut prescrire au patient l'intersection du nerf laryngé supérieur du côté affecté (gauche ou droite).

La douleur au larynx et à la pomme d'Adam est souvent le signe de la présence d'une tumeur thyroïdienne. Les néoplasmes peuvent être bénins ou malins. Dans la plupart des cas, la première variante est utilisée et, avec un diagnostic opportun, un rétablissement complet est atteint chez 95% des patients.

Les tumeurs malignes dans les cellules épithéliales de la glande thyroïde se développent moins fréquemment, mais sont très dangereuses. Ils peuvent être détectés rapidement, car ils créent des nodules de tissu clairement visibles sous la peau, car ils s’élèvent légèrement au-dessus de la surface du cou.

Dans les premiers stades du développement de la maladie, les symptômes peuvent être totalement absents ou un seul signe peut être observé - une augmentation du ganglion lymphatique cervical. Dans les derniers stades de la tumeur deviennent de taille significative, en raison de laquelle dans cette zone, il y a des sensations douloureuses transmises à l'oreille.

Le néoplasme peut perturber le processus respiratoire, écraser la gorge et modifier la voix, la rendant enrouée ou enrouée. Avec la métastase des cellules cancéreuses dans les cordes vocales, une aphonie complète est possible. Une autre manifestation probable est l’expectoration de sang. Au cours des derniers stades de développement, la tumeur atteint une taille importante, ce qui rend la prise de nourriture très difficile. Souvent, les patients peuvent difficilement utiliser même des repas liquides.

L'ostéochondrose de la colonne cervicale est caractérisée par la compression des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins. La maladie provoque des luxations des vertèbres qui irritent les ligaments, les muscles et provoquent des douleurs.

Lors de manifestations d'une hernie discale, une lésion de la membrane du canal rachidien est provoquée, ce qui entraîne son œdème et la compression de la racine du canal cervical de la colonne vertébrale. Cela conduit à un processus inflammatoire et à la stagnation du sang dans les veines. Dans ce contexte, des douleurs peuvent apparaître dans la région de la pomme d'Adam.

Le traitement varie en fonction des causes d'ostéochondrose. Cependant, les patients doivent prescrire des médicaments pour améliorer la circulation sanguine, puisqu'un processus stagnant peut développer une maladie grave - un accident vasculaire cérébral.

Les maladies otolaryngologiques inflammatoires se développent au fond d'une lésion provoquée par des champignons ou des virus, avec une lésion de la gorge, une inhalation de courants d'air froid ou une surcharge des cordes vocales. Dans les phases aiguës de la douleur, elles se manifestent dans la région de l'adolescence et peuvent provoquer une toux sèche et aboyante dans les profondeurs de la gorge.

Chez les patients présentant un œdème de la membrane muqueuse et un enrouement, jusqu'à sa perte complète. Lorsque la sténose (rétrécissement de la gorge) est souvent entravée par le processus respiratoire. En l'absence de traitement opportun chez les enfants et les adultes, le développement de formes chroniques de la maladie est possible.

Quand les maladies otolaryngologiques devraient-elles:

  • boire beaucoup de liquides;
  • éliminer salé et épicé de la ration quotidienne;
  • arrêtez de fumer et de l'alcool.

Pour éliminer le processus inflammatoire, vous pouvez vous gargariser avec des solutions médicamenteuses (infusion de camomille, solution saline, solution d'iode). Médicaments recommandés à action locale (Falimint, Isla-moos). Lorsque l'enrouement devrait prendre soin des cordes vocales. En cas de douleur intense, des anesthésiques locaux sont utilisés (Strepsils, Tantum Verde).

Si la blessure a été causée par un accident vasculaire cérébral, une fracture du cartilage est possible, ce qui provoque un syndrome douloureux intense et un état de choc. Dans l'oedème traumatique, on observe le développement de l'asphyxie.

Les lésions au larynx peuvent être provoquées non seulement par l’impact extérieur sur le cou, mais également lors de certaines interventions. Par exemple, avec l'utilisation négligente d'instruments pour la bronchoscopie, l'œsophagoscopie et la gastroscopie, une sensation d'oppression désagréable peut se produire dans la région de la pomme d'Adam. Une hémoptysie est parfois observée, car des lésions de la membrane muqueuse se produisent. Dans le même temps, la situation peut être compliquée, car les parties endommagées du tissu deviennent le centre de la pénétration d’agents pathogènes pouvant déclencher le processus inflammatoire.

La cause des dommages au larynx peut également être l'exposition à des acides forts et à des solutions alcalines. Des traces de brûlures seront dans ce cas observées dans la cavité buccale.

Si une lésion chronique du larynx est diagnostiquée chez un patient, elle peut être provoquée par l'utilisation d'aliments trop chauds, d'aliments épicés et de boissons irritantes. Ces facteurs entraînent le développement d'un processus inflammatoire dans le larynx et de douleurs occasionnelles sous la pomme d'Adam.

Dans certaines maladies du tractus gastro-intestinal, le patient peut ressentir les symptômes de pathologies ORL pendant une longue période. Le reflux gastro-oesophagien (RGO) est généralement capable de simuler des signes cliniques. Les médecins ont noté un syndrome extra-oesophagien, ce qui signifie que le contenu de l'estomac est projeté dans le larynx avec une contraction insuffisante du sphincter inférieur ou supérieur de l'œsophage et une altération de la motilité du tube digestif.

Des sensations douloureuses dans la région de la pomme d'Adam peuvent survenir lorsque:

  • abus d'alcool;
  • défaut de suivre un régime;
  • la présence de structures volumineuses dans la cavité abdominale pendant la grossesse.

Une petite injection d'acide chlorhydrique provenant du contenu de l'estomac est observée même chez les personnes en bonne santé, mais elle est inactivée par une enzyme spéciale (carbanhydrase). En cas de faiblesse de l’un des sphincters oesophagiens ou d’un faible tonus des muscles pharyngiens, une grande quantité d’aliments transformés est renvoyée dans les voies respiratoires supérieures, ce qui peut endommager la membrane muqueuse. Ceci conduit au développement d'une laryngite par reflux dans laquelle sont notés:

  • maux de gorge;
  • toux constante;
  • sensation de grosseur dans le larynx;
  • salivation accrue;
  • enrouement.

Lorsque le patient atteint de GERD est présenté un traitement complet. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le facteur causant une augmentation de la pression intra-abdominale et de suivre un régime. Des médicaments peuvent prescrire des inhibiteurs de la pompe à protons (Esomeprazole, Omeprazole), des antiacides (Gaviscon). Si un patient présente de fortes altérations de la membrane muqueuse du larynx et du pharynx, des médicaments anti-inflammatoires seront nécessaires. Si le traitement conservateur est inefficace, une correction chirurgicale est prescrite par fundoplication.

Si une sensation de gorge douloureuse est apparue après un rhume et ne dure que quelques jours, il s'agit d'un processus physiologique normal.

En cas d'inconfort prolongé dans la région du tube chez l'adolescent, qui s'aggrave avec le temps et manifeste d'autres symptômes (trouble de la voix, processus de déglutition et fièvre), il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin.

Inconfort dans la gorge - pour quelles raisons et quand il est nécessaire de consulter un médecin

L'inconfort dans la gorge est généralement accompagné d'un enrouement dans la voix et de la douleur. Souvent, un malaise dans la gorge survient pendant la déglutition. Le patient présente souvent des symptômes de maladies respiratoires causées par des bactéries ou des virus.

Le malaise dans la gorge se manifeste parfois comme un symptôme indépendant des maladies respiratoires. Leur présence indique un processus inflammatoire en cours. Si une personne ressent un inconfort constant, la maladie de la gorge et des voies respiratoires est chronique.

Parfois, en plus de la gêne, une voix enrouée apparaît, parfois elle disparaît complètement. Cela est dû au fait que l'air ne circule pas dans les cordes vocales à la suite d'un œdème ou d'un processus inflammatoire. Si la cause de la gêne était, par exemple, un rhume, elle disparaît dès que le corps fait face à la maladie.

Les malaises à la gorge constituent la base du traitement de nombreux patients par des médecins de différentes spécialités. Cependant, il peut être exprimé par les symptômes suivants:

  • Sensation de brûlure;
  • La douleur;
  • Une grosseur dans le larynx;
  • Persement;
  • Les spasmes;
  • Difficulté à avaler;
  • La démangeaison

Causes d'inconfort - classification

La présence de sentiments désagréables peut indiquer la présence / le développement de diverses maladies. Lors de l'examen de patients présentant des symptômes similaires dans près de la moitié des cas, des pathologies des organes du tractus gastro-intestinal, ainsi que du système cardiovasculaire, ont été détectées.

Dans les troubles mentaux, il peut également y avoir difficulté à respirer, inconfort en avalant, sensation de gorge serrée. L’identification de la cause exacte de ces problèmes n’est possible que par un spécialiste en matière d’étude des résultats de l’enquête et des tests soumis.

Quelles sont les raisons des sensations désagréables dans le larynx? Tous les types de gêne mentionnés ci-dessus, ressentis dans les voies respiratoires, peuvent à eux seuls être le résultat d'un fonctionnement incorrect du corps. Vous ne pourrez y faire face qu'après avoir identifié ou éliminé les facteurs à l'origine du développement d'une pathologie. Ils sont divisés en groupes:

  • Endocrinien;
  • Gastro-intestinal;
  • Infectieux;
  • Psychogène;
  • Oncologique.

Il convient de noter que les symptômes caractéristiques peuvent survenir avec le développement d'au moins 30 maladies d'étiologies différentes. Si vous ignorez le problème ou ne vous occupez que du traitement symptomatique de la gorge, vous pouvez alors provoquer le développement de diverses complications.

Causes infectieuses

La défaite des voies respiratoires supérieures sous l'influence d'infections est la cause la plus courante d'un symptôme déplaisant. Les agents d’infection responsables sont souvent divers virus, champignons, cocci, bâtonnets, etc.

Avec une forte diminution de l'immunité, qui est survenue pour diverses raisons, la reproduction de micro-organismes peut survenir. Les causes possibles d’une diminution de la réactivité corporelle sont les suivantes:

  • Anémie ferriprive;
  • Perturbations auto-immunes;
  • Immunodéficience secondaire;
  • L'hypovitaminose;
  • Les allergies;
  • Dysbactériose.

En présence des pathologies suivantes, il peut y avoir des sensations inconfortables dans la gorge:

  • Pharyngite - toux, maux de gorge, fièvre, gonflement de la gorge, difficulté à avaler de la gorge, sécheresse de la membrane muqueuse du nasopharynx;
  • Cellulite du cou - sensations douloureuses dans la gorge en avalant, frissons, gonflement et inconfort dans le cou, sensation de serrement dans la gorge;
  • Mononucléose infectieuse - gonflement de la trachée et des muqueuses bronchiques, inconfort dans la gorge, maux de gorge, maux de gorge dans le nasopharynx, fièvre, ganglions lymphatiques enflés près de la mâchoire;
  • Scarlatine - intoxication du corps, gonflement du pharynx, peau recouverte d'une petite éruption cutanée, mal de gorge en avalant;
  • Larynx diphtérie - chatouillement dans le nasopharynx, gonflement de la gorge, difficultés respiratoires, amygdales dilatées, sensations douloureuses;
  • Laryngite - sensation de brûlure dans le larynx, voix enrouée, toux grasse, chatouillement, ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou.

Si vous ne procédez pas au traitement opportun des pathologies des voies respiratoires, provoquées par le développement d'une infection, celles-ci peuvent à l'avenir affecter l’apparition de complications cardiaques ainsi que les organes de détoxication.

Causes endocrinologiques

Les causes de l'apparition de sensations inconfortables, ainsi que de douleurs dans le larynx peuvent être des maladies endocriniennes. En présence des pathologies suivantes gêne possible dans le larynx:

  • Maladie de Perry - gonflement du visage, respiration rapide, gonflement du secteur du cou, yeux en saillie, chatouillement du nasopharynx, difficulté à avaler la salive;
  • Goitre endémique - compression du larynx, sensation d'étouffement, grosseur dans la zone de la pomme d'Adam;
  • Thyroïdite - gonflement de la muqueuse laryngée, mal de gorge, irradiant dans le cou, ganglions lymphatiques enflés, processus de déglutition perturbé;
  • Hyperthyroïdie - gorge déprimée, violation du cycle chez la femme, toux, accès de force, puissance faible, difficultés respiratoires, vomissements, nausée, douleur en avalant.

Si vous ne commencez pas le traitement opportun des maladies causées par un dysfonctionnement de la glande thyroïde, les tissus glandulaires peuvent dégénérer en tumeurs malignes.

Causes gastro-intestinales

Les maladies des organes de l’appareil digestif deviennent souvent la base de l’apparition de sensations désagréables résultant de la présence et de la formation des maladies suivantes:

  • Gastrite - dans la bouche il y a un goût amer, tourmenté par des brûlures d'estomac, une sensation de brûlure dans le larynx, des éructations, un pharynx muqueux sec;
  • Hernie de l'œsophage - malaise entre les omoplates, éructations, sensation de douleur et sensation de brûlure dans la gorge, déglutition douloureuse;
  • Gastroduodénite - douleurs à l'estomac, troubles du sommeil, gorge nouée, difficulté à avaler la salive;
  • Reflux gastro-oesophagien - spasmes dans la gorge, sensation de brûlure, sensations faibles et douloureuses dans la région de la pomme d'Adam, régurgitation rapide de la nourriture.

Si une personne se plaint d'une sensation de lourdeur dans l'estomac ainsi que d'un goût désagréable dans la bouche, il est recommandé de consulter un gastro-entérologue.

Causes oncologiques

Des tumeurs à caractère bénin ou malin dans les organes situés près de la gorge peuvent provoquer des sensations désagréables. Les pathologies cancéreuses se produisent souvent presque sans symptômes correspondants, ce qui explique pourquoi le diagnostic de la maladie est problématique.

Les maladies qui causent ces symptômes dans le larynx sont les suivantes:

  • Angiomes - sensation d'un objet étranger dans la zone de la pomme d'Adam, enrouement de la voix, sensation de pincement de la gorge, douleur modérée;
  • Carcinome - douleur tolérable, s'étendant dans l'oreille, sent fortement la bouche, sensation d'avoir un objet étranger dans la gorge, hémoptysie;
  • Papillomes laryngés - difficulté à respirer, chatouillement, apparition d'asphyxie, masse dans le larynx;
  • Fibromas - voix avec enrouement, douleur en cas d'ingestion, masse dans le larynx, voix grossière.

En cas de traitement chirurgical prématuré pour la chirurgie et de négligence de la radiothérapie, les voies respiratoires se bouchent, ce qui est fatal.

Il est à noter qu'il peut y avoir un malaise dans la gorge avec l'ostéochondrose. De plus, parfois, ce sentiment s’inscrit dans le contexte d’un état émotionnel élevé. Pour l'éliminer dans ce cas, vous devez simplement mettre de l'ordre dans vos sentiments et vous calmer.

Quand ai-je besoin d'un docteur

Lorsqu'un symptôme désagréable apparaît, vous devez contacter le thérapeute. C'est le médecin de cette qualification qui est capable d'identifier la cause du développement de la pathologie et de diriger le patient vers un médecin de spécialisation étroite.

Si lors de l'examen de la gorge, il n'est pas possible d'établir la cause de la gêne, le médecin peut vous prescrire d'autres méthodes de recherche:

  • OAM, KLA (si nécessaire, une analyse de sang pour la biochimie peut être nécessaire ultérieurement);
  • Examen du cou, des ganglions lymphatiques, de la thyroïde (si nécessaire, une échographie de la thyroïde peut être prescrite);
  • Laryngoscopie et oropharyngoscopie;
  • FGDS;
  • IRM, échographie abdominale;
  • Scanner;
  • Radiographie de la colonne vertébrale (cervicale).

Ce qui précède sont toutes des études possibles. Cependant, lors de l'examen initial et de l'examen des plaintes du patient, le médecin prescrit les recherches nécessaires.

Méthodes modernes de traitement

Comme mentionné ci-dessus, dans le traitement des sensations inconfortables dans le larynx, le traitement doit viser à éliminer la cause qui les provoque.

La méthode de traitement conservatrice contient les groupes de médicaments suivants:

  • Antiperetica;
  • Des compresses;
  • Antimycotiques;
  • Immunostimulants;
  • Agents antibactériens;
  • L'inhalation;
  • Médicaments antiviraux;
  • Sprays pour la gorge;
  • Antihistaminiques;
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Pastilles à sucer.

Peu importe la raison qui a provoqué l'apparition de sensations désagréables, le patient doit suivre les recommandations suivantes pour la durée du traitement:

  • Humidification de l'air - ne permet pas à l'épithélium de se dessécher et de provoquer une irritation des muqueuses de l'oropharynx;
  • Aération - une augmentation de la concentration d'oxygène dans l'air affecte favorablement la normalisation du système nerveux;
  • Régime alimentaire - éliminer les aliments épicés et gras, ainsi que les aliments chauds;
  • Irrigation de la gorge - l'utilisation de solutions antiseptiques pour le gargarisme ne permet pas à la flore pathogène de se développer, réduisant ainsi le risque de développer des complications locales, ce qui entraînera le fait que le patient cesse de souffrir plus rapidement.

Méthodes traditionnelles de traitement

Il convient de noter que le traitement visant à éliminer la gêne dans la gorge consiste tout d’abord à éliminer la cause qui a provoqué l’apparition de ce symptôme. C'est pourquoi vous ne devez pas négliger de consulter votre médecin.

Les remèdes populaires ne peuvent pas vous débarrasser complètement de toute maladie qui provoque une gêne dans le larynx. L'utilisation de ces remèdes ne peut que soulager les symptômes.

Ainsi, par exemple, vous pouvez vous gargariser avec des infusions d’herbes médicinales, ventiler la pièce, dormir suffisamment.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Oncomarker est une substance protéique complexe apparaissant à la suite du développement de tumeurs. Il est sécrété par les cellules saines dans le cancer.Les marqueurs tumoraux sont localisés à la surface de nouvelles cellules et peuvent passer dans le sang.

Il y a des contre-indications. Avant de commencer, consultez votre médecin.Médicaments d'hormone thyroïdienne ici.Préparations d'iode pour traiter la glande thyroïde ici.

Habituellement, l'analyse de l'hormone anti-Muller (ou de l'AMG) est prescrite pour clarifier les données provenant d'autres études hormonales permettant de déterminer les causes de l'infertilité ou de prédire avec plus de précision le succès de la fécondation in vitro.