Principal / Des tests

Causes de malaise dans la gorge

Contenu de l'article

Des plaintes de la gorge et du larynx apparaissent avec des troubles fonctionnels et une inflammation septique de l'une des structures anatomiques mentionnées. Une gêne dans les organes ORL peut indiquer le développement de maladies systémiques.

Environ 45% des patients présentant des symptômes caractéristiques diagnostiquent une pathologie du cœur et du tractus gastro-intestinal. Les troubles mentaux s'accompagnent également de troubles de la respiration, de déglutition et d'une sensation de pincement à la gorge. Déterminer avec précision la cause du problème ne peut être qu'un spécialiste après que le patient ait subi un examen du matériel et passé les tests nécessaires.

Facteurs étiologiques

Quelles sont les principales causes de sensations désagréables dans les voies respiratoires? Une bosse dans la gorge, des douleurs, des brûlures, des douleurs et des douleurs sont des signes de dysfonctionnement du corps. L'élimination de la gêne n'est possible qu'après avoir identifié et éliminé les facteurs étiologiques ayant provoqué le développement de la pathologie, qui sont classiquement divisés en plusieurs groupes:

  • endocrinien;
  • gastroentérologique;
  • oncologie;
  • infectieux;
  • psychogène.

Des symptômes typiques surviennent lors du développement d'au moins 30 maladies d'étiologies différentes. Ignorer le problème ou le traitement symptomatique du larynx entraîne de graves complications. En particulier, la sensation de coma dans la gorge peut être due à un gonflement des muqueuses. L'obstruction des voies respiratoires empêche la ventilation normale des poumons, ce qui conduit au développement d'une hypoxie aiguë.

Causes infectieuses

Pourquoi des malaises apparaissent-ils dans le larynx et le pharynx? Lésion infectieuse des voies respiratoires supérieures - l'une des causes les plus probables d'un symptôme désagréable. Les chatouilles, les douleurs et les nodules dans la gorge résultent d'une inflammation aiguë ou chronique des muqueuses des voies respiratoires. Les agents responsables de l'infection sont souvent les adénovirus, les rhinovirus, les virus de l'herpès, le virus de la grippe, le bacille diphtérique, les staphylocoques, les méningocoques, le bacille du pus bleu, les streptocoques, les champignons ressemblant à la levure, etc.

Provoquer la multiplication de micro-organismes pathogènes sous condition peut entraîner une forte diminution de la réactivité de l'organisme, ce qui se produit lorsque:

  • l'hypovitaminose;
  • anémie ferriprive;
  • dysbactériose;
  • immunodéficience secondaire;
  • réactions allergiques;
  • perturbations auto-immunes.

L'inconfort des voies respiratoires est le plus souvent causé par le développement des pathologies suivantes:

Sensation de malaise dans la gorge

Beaucoup de gens sont confrontés à un phénomène aussi désagréable que le malaise dans la gorge. Elle s'accompagne d'une sensation de constriction, de grumeaux, de chatouillement, comme s'il y avait un corps étranger à l'intérieur du larynx - cette sensation rend parfois difficile le travail, la nourriture et le sommeil, et ne survient parfois qu'à une certaine heure de la journée et n'entraîne que peu d'inconvénients.

La moitié des personnes atteintes d'un syndrome similaire pendant une longue période n'y prêtent pas attention sans consulter leur médecin pour en connaître les raisons. Bien que ce signal puisse être le signe d’un des processus pathologiques les plus graves du corps.

Définition du syndrome

La sensation de gêne dans la gorge présente un certain nombre de caractéristiques, dont la principale est une bosse dans la région du larynx - elles peuvent être douloureuses ou simplement gênantes. Dans la plupart des cas, la sensation de déchirure et d'étouffement est localisée dans la partie centrale du larynx, sous le cartilage de la glande thyroïde. Dans certains cas, la douleur est ressentie dans d'autres zones du cou, généralement le long du mur antérieur.

Un tel complexe de symptômes est divisé en deux types en fonction du niveau d'impact sur le bien-être et l'activité humaine:

  1. Une boule dans la gorge, qui donne une sensation d'inconfort, comme s'il y avait un objet étranger à l'intérieur. Il n’affecte ni le comportement ni le rythme de la vie d’une personne, pas plus que la performance des organes et des systèmes du corps.
  2. Un com qui crée un inconfort grave pendant manger, parler, dormir. Une personne craint la suffocation, ne peut pas respirer pleinement, à cause de cela, son sommeil est perturbé et diverses phobies et craintes se développent. En outre, dans le contexte du syndrome, des problèmes et des dysfonctionnements se produisent dans certains systèmes corporels.

Les patients qui se caractérisent par une sensation de gêne dans la gorge du premier type ont tendance à considérer la cause du problème de l'os du poisson nouvellement avalé pendant le repas ou à suggérer que l'éducation s'est développée dans la région du larynx. Au bureau du médecin, on diagnostique souvent à tort des maladies de la gorge chez ces patients - pharyngite et laryngite, bien que la cause du coma dans le cou et le larynx soit souvent complètement différente.

Les patients qui éprouvent des sensations du deuxième type ont des problèmes beaucoup plus globaux au niveau psychologique. Leurs habitudes alimentaires changent, ils ont peur de manger des aliments solides, craignant de s'étouffer, les aliments mous réduisent leur niveau de sensations désagréables dans la gorge et ne perturbent pas la grosseur douloureuse.

Cette condition provoque le développement de troubles du système nerveux autonome - l'hyperventilation, elle s'accompagne d'une sensation de picotement et d'engourdissement au niveau de la langue et des lèvres, bouche sèche. La respiration devient irrégulière, ce qui augmente encore le risque d’étouffement au cours d’un repas et la panique augmente.

Formé un cercle vicieux qui ne peut être rompu que par un médecin qualifié, après un diagnostic approfondi et un examen approfondi du corps pour détecter diverses pathologies.

Symptômes du syndrome

La plupart des patients qui vont chez le médecin avec des plaintes de sensations inconfortables et comprimantes dans le cou et la gorge, appellent presque les mêmes signes qui accompagnent ce syndrome:

  • le sentiment de la présence d'un objet étranger dans le larynx;
  • inconfort localisé dans une certaine partie du cou ou de la gorge;
  • constriction, étouffement;
  • difficulté à respirer et à avaler de la nourriture;
  • bouche sèche;
  • le plus souvent, on souhaite avaler la salive formée dans la bouche, mais c'est difficile à faire;
  • douleur lors de la mastication et de la déglutition d'aliments;
  • sensation de friction et maux de gorge;
  • se sentir comme une bosse se déplaçant à l'intérieur du larynx.

S'il n'y a pas de pathologies du nasopharynx, le médecin pourra donner des directives à des spécialistes restreints pour un examen plus approfondi et l'identification des causes du syndrome.

Causes possibles

Les causes de malaise dans la gorge, qui se caractérise par les symptômes ci-dessus peuvent être différentes, les principales sont:

  • rhumes infectieux et viraux;
  • troubles de la glande thyroïde;
  • surpoids;
  • hernie diaphragmatique;
  • problèmes digestifs et dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, accompagnés d'une augmentation du niveau d'acidité dans l'estomac;
  • étiologie psychogène du problème - situations de stress souvent vécues, problèmes neurologiques, états dépressifs;
  • pathologie de la colonne vertébrale - ainsi, une boule dans la gorge peut être observée dans l'ostéochondrose de la région cervicale et s'accompagner de douleur dans la région concernée;
  • tumeurs bénignes et malignes du larynx et du cou;
  • corps étranger;
  • suffocation causée par une réaction allergique;
  • effets secondaires de la prise de certains groupes de médicaments;
  • blessures reçues la veille.

Il est nécessaire d'examiner plus en détail les causes les plus communes d'inconfort dans le larynx, afin que chaque patient puisse mieux comprendre les symptômes du syndrome et les facteurs qui l'ont provoqué.

Inflammation des organes ORL

Le processus inflammatoire dans le larynx peut bien causer une boule dans la gorge. Pour exclure les maladies ORL de la liste des facteurs ayant provoqué une sensation de gêne, l'oto-rhino-laryngologiste doit examiner le patient pour rechercher la présence d'une pharyngite, d'une laryngite et d'une amygdalite.

Si l'une de ces maladies est détectée, elle doit être traitée immédiatement, car une infection prolongée du larynx peut entraîner le développement d'un abcès (suppuration) au niveau de l'épiglotte ou de la langue.

Un abcès est un syndrome grave et dangereux, en particulier lorsqu'il est localisé dans la gorge, car il s'accompagne d'un processus inflammatoire intense et de la formation de pus. Les patients présentant une inflammation chronique des voies respiratoires supérieures sont particulièrement sujets aux abcès. Lorsque le traitement des maux de gorge simples est renforcé, le risque de suppuration de l'épiglotte, situé directement à l'avant de la gorge, peut apparaître.

Un abcès de l'épiglotte est accompagné d'une augmentation de sa taille, ce processus peut être accompagné d'une sensation de coma dans la gorge et d'étouffement. Par conséquent, en cas de syndrome tel que gêne dans la région de la gorge, il est recommandé de consulter d'abord le médecin ORL pour écarter toute possibilité de pathologie du rhinopharynx.

Troubles de la fonction thyroïdienne

La thyroïde (inflammation de la glande thyroïde) peut également provoquer une sensation de constriction et d'inconfort dans la gorge. Une augmentation de la taille de la glande thyroïde est observée chez un grand nombre de personnes et s'explique par la consommation insuffisante d'iode dans les aliments (en raison de conditions environnementales défavorables ou de troubles de l'alimentation).

Si vous n'agissez pas et ne commencez pas à prendre les médicaments appropriés, un durcissement de la thyroïde peut survenir, accompagné d'une difficulté à respirer et à avaler. Les patients dont la thyroïde est située plus haut et plus près du larynx et de l'œsophage sont particulièrement à risque de développer ce syndrome. Si des noeuds ont commencé à se former dans les tissus de la glande thyroïde, l’inconfort sera permanent, avec une sensation persistante de coma dans la gorge.

Le diagnostic de l’état de la glande thyroïde et de l’œsophage comprend:

  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • EGD (fibrogastroduodénoscopie).

Les dysfonctionnements du fonctionnement de la glande thyroïde sont dus à des déséquilibres hormonaux dans l'organisme, à un métabolisme inapproprié, au manque d'iode pénétrant dans l'organisme.

Maladies de l'oesophage

Une sensation d'inconfort dans la gorge peut se produire avec des problèmes d'oesophage. Si l'œsophage est enflammé, il provoque une douleur dans la région située juste en dessous du larynx, ainsi que des problèmes d'ingestion de salive et de nourriture. Ces symptômes augmentent lors d'un effort physique sur le corps et deviennent quasi invisibles dans un état de repos.

Il convient de noter que chaque dixième patient qui a demandé à être examiné par son médecin en raison d’une tuméfaction de la gorge présente diverses pathologies de l’œsophage. Toute pathologie de l'œsophage doit être diagnostiquée et traitée à temps, afin d'éviter les complications.

Amygdalite chronique

Avec cette maladie, non seulement une sensation de gêne dans le larynx, mais aussi une inflammation, une grande quantité de dépôts blancs sur les amygdales et une douleur peuvent se développer. L'infection se développe rapidement, avec une augmentation de la température corporelle à 37,5-38 degrés, une faiblesse générale et un malaise, et un mal de gorge lors de la déglutition.

Pour éliminer le syndrome de malaise dans la gorge, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement de la maladie sous-jacente - l'amygdalite. Le traitement médicamenteux désignera un médecin, après une inspection visuelle et étudiera les résultats des tests de laboratoire.

Dysfonctionnement gastro-intestinal

Si le fonctionnement du sphincter musculaire est altéré, les aliments entrés dans l'estomac peuvent être rejetés dans l'œsophage, irriter la muqueuse et causer des douleurs. Ce processus se développe chez les patients présentant un niveau d'acidité élevé dans l'estomac et s'accompagne souvent d'une sensation de constriction et de malaise dans la gorge et l'œsophage, qui se produisent après avoir mangé.

Le syndrome de l'œsophage irrité s'accompagne dans la plupart des cas de brûlures d'estomac, auxquelles de nombreux patients ne font pas attention et s'en débarrassent par des moyens improvisés. Ce n'est pas une option, car la membrane muqueuse de l'œsophage constamment irritée peut devenir le site de la localisation des néoplasmes.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

L'ostéochondrose cervicale, en plus de l'inconfort de la gorge, est caractérisée par une douleur et un engourdissement des membres supérieurs, des maux de tête fréquents et une mobilité limitée de la colonne cervicale. La méthode de traitement est choisie en fonction du stade auquel la maladie est localisée - il peut s’agir d’un traitement conservateur ou chirurgical.

La pharmacothérapie consiste à prendre des anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens, des analgésiques, des chondroprotecteurs, ainsi que des cours de massage, de physiothérapie et de thérapie manuelle. Acupuncture et natation efficaces. Dans la plupart des cas, après un traitement approprié et le respect par le patient de toutes les prescriptions médicales, la sensation de malaise et la boule dans la gorge cessent de gêner le patient.

Surpoids

L'excès de poids chez de nombreux patients provoque une sensation de constriction du larynx et un manque d'air. Ceci s’explique par le fait qu’avec l’obésité et le surpoids, la graisse se situe non seulement dans la couche sous-cutanée, mais également sur les organes internes, ce qui entraîne un rétrécissement du larynx. D'où la sensation d'étouffement et de coma dans la gorge.

Facteurs psychogènes

Les anomalies neurologiques, en particulier le stress, la dépression et les conflits fréquents peuvent entraîner des difficultés à respirer et à avaler. Le syndrome se développe souvent chez les femmes pendant la grossesse, si elles sont très nerveuses pendant la gestation.

Une bosse et une gêne dans la gorge peuvent être ressenties longtemps, jusqu'à ce que le patient voie un médecin, une anomalie neurologique est établie et un traitement approprié est prescrit. Dans la plupart des cas, le traitement d'un tel syndrome provoqué par des situations stressantes n'est pas un gros problème et est bien résolu.

Mesures de diagnostic

Comme nous l’avons déjà mentionné, le premier médecin à qui on a rendu visite avec une sensation de constriction dans la gorge est un ORL. S'il n'y a aucune pathologie dans la région de la gorge, il dirigera le patient vers des spécialistes restreints - un chirurgien, un endocrinologue, un gastro-entérologue et un neurologue. Ces médecins doivent procéder à un examen approprié des éventuels problèmes du corps, provoquant une sensation de malaise et une boule dans la gorge.

La gamme de recherche recommandée comprend:

  • numération globulaire complète;
  • analyse d'urine;
  • sang pour la biochimie;
  • tests de niveau hormonal;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • examen visuel du cou et du larynx;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • examen radiographique.

Les mesures thérapeutiques, leur méthode et leur durée dépendront de la cause d'inconfort identifiée. Elles doivent être effectuées sous surveillance médicale stricte.

Prévention

Afin de prévenir un syndrome aussi désagréable que constriction, inconfort et sensation de nausée dans la gorge, les règles suivantes doivent être observées:

  1. Doit être examiné régulièrement par le médecin ORL, en particulier chez les patients présentant une inflammation chronique du nasopharynx, ainsi que dans le traitement rapide et complet des maladies.
  2. Observez le régime, soyez plus souvent en l'air, faites de l'exercice.
  3. Maintenir le fonctionnement normal de la glande thyroïde en surveillant régulièrement son fonctionnement et le fond hormonal du corps.
  4. Visiter un gastro-entérologue non seulement en cas de problèmes avec le tractus gastro-intestinal, mais aussi à des fins préventives.
  5. Maintenir un niveau d'humidité de l'air normal dans la pièce.
  6. Évitez les efforts excessifs des cordes vocales.

Etant donné que l’inconfort du larynx peut prévenir les pathologies plus graves de l’organisme, ce symptôme doit être écouté à temps et consulter un médecin pour en déterminer les causes. Plus l'examen est effectué rapidement, plus la probabilité d'un résultat favorable et des résultats thérapeutiques est élevée.

Même avec un faible niveau d'intensité de la douleur dans le cou et le larynx, vous ne devriez pas laisser les choses suivre leur cours. L'autodiagnostic et le traitement à domicile peuvent entraîner des complications de maladies qui pourraient être résolues rapidement et avec succès après un examen par des spécialistes qualifiés.

Une boule dans la gorge: désagréable, incompréhensible, inconfortable. Demandez au médecin les raisons pour lesquelles vous ressentez un coma dans la gorge, le traitement et la prévention de ce symptôme.

Certes, tout le monde a ressenti au moins une fois dans sa vie une sensation désagréable, telle une boule dans la gorge: lors de moments de fort stress psycho-émotionnel, lors de périodes d'infections bactériennes aiguës (IVRA), etc.

Une boule dans la gorge est une sensation spécifique et inconfortable, localisée dans la région du pharynx et du larynx, qui se manifeste par un sentiment de compression, de distension, d'un corps étranger.

Peu de gens accordent beaucoup d’attention à l’inconfort de la gorge et c’est en vain. Un symptôme tel qu'une boule dans la gorge peut accompagner une variété de processus, allant du traitement relativement inoffensif au traitement pathologique, représentant une menace pour la santé et même la vie du patient.

Tumeur dans la gorge: causes d'inconfort dans la gorge

La sensation de coma dans la gorge est un phénomène très commun. Rarement, le sentiment inconfortable se distingue par son indépendance, le plus souvent s’accompagnant d’un ou de plusieurs complexes symptomatiques, en fonction de la cause. Souvent, les patients à la recherche d’une réponse à la question d’une boule à la gorge peuvent être envoyés au bureau du médecin. Et c'est absolument vrai. Il est presque impossible de déterminer indépendamment quelle peut être la cause d'un coma dans la gorge: leur nombre est si élevé que même un médecin peut être surpris.

Tumeur à la gorge: facteur psychosomatique

Si vous croyez que les statistiques médicales (et les faits, comme on dit, sont têtus), la grande majorité des cas de coma dans la gorge sont dus à des raisons psychosomatiques. Il s’agit de la soi-disant "masse névrotique" ou "boule hystérique dans la gorge". Le développement du coma dans la gorge associé à des facteurs psychosomatiques ne peut pas toujours être qualifié de "névrotique". Même chez les personnes en parfaite santé et mentalement stables, ce symptôme peut se manifester. Habituellement, le malaise est précédé de:

• Situation extrêmement pénible.

Par exemple, avant de réussir un examen important, avant de se rendre chez le dentiste, beaucoup, sinon tous, en ont fait l'expérience. Ces causes représentent jusqu'à 97-98% de tous les cas cliniques de coma dans la gorge. Surtout souvent le symptôme est détecté chez les personnes sujettes à la névrose. Ainsi, une certaine proportion de tous les patients se voient souvent diagnostiquer des troubles névrotiques accompagnés d’attaques de panique régulières.

Psychothérapeutes et psychologues «développent» depuis plus d'un an le sujet du mécanisme psychosomatique du développement du coma dans la gorge. Au cours de la recherche, un portrait exemplaire d'une personne sujette à la formation fréquente de l'inconfort en question a été établi. En règle générale, nous parlons d'une femme, âgée de 18 à 35 ans, à accentuation hystéroïde (selon Leonard), qui est dans un état de stress psycho-émotionnel prolongé (études universitaires, travail associé à un stress mental accru, etc.). Bien sûr, ce n'est pas un axiome ni un dogme. Les troubles névrotiques affectent également les hommes. Souvent dans l'histoire des personnes qui se plaignent de malaise, on trouve le TRI (dystonie végétative-vasculaire).

Bien que tous les scientifiques et les praticiens ne reconnaissent pas le TRI comme un diagnostic indépendant (et pourtant, il est prouvé depuis longtemps que le TRI est un cas particulier d’une pathologie endocrinienne aussi complexe que le syndrome hypothalamique), cette maladie peut devenir une cause indépendante du développement de maladies fréquentes. attaques de panique et, par conséquent, la formation d'une sensation de coma dans la gorge.

Une boule dans la gorge, de nature psychique, se développe selon un mécanisme relativement simple. En raison du stress, de fortes tensions nerveuses, la libération des hormones adrénaline et noradrénaline se produit. Ces hormones conduisent le système nerveux à un état de surexcitation. Les substances actives affectent les muscles, entraînant un tonus accru et le système nerveux envoie un grand nombre de signaux électriques chaotiques aux muscles. En conséquence, un spasme musculaire du pharynx se forme, qui ressemble à une grosseur.

Chez les patients atteints de VSD, le mécanisme de développement est à peu près le même, à la seule différence que l'hypothalamus produit une «équipe» pour la production d'hormones non pas à la suite d'un stress, mais lors de la prochaine attaque de la maladie (une attaque peut être déclenchée par divers facteurs, que ce soit le changement de temps et la pression atmosphérique, le mauvais régime, les mêmes contraintes que la cause secondaire, etc.).

Chez une personne en bonne santé, la sensation disparaît d'elle-même après la suppression du stimulus (l'examen est réussi, le patient a déjà quitté le cabinet du dentiste, la vie est de nouveau belle), en l'espace de 3 à 5 minutes. Si cela ne passe pas, il y a une raison de penser à son état de santé.

Tumeur dans la gorge: pathologie ORL

Si une boule dans la gorge - les raisons pour lesquelles des facteurs mentaux peuvent être qualifiés de phénomène naturel, nous pouvons alors parler de maladies graves.

• pharyngite aiguë ou chronique. La pharyngite est une inflammation aiguë des tissus du pharynx. La maladie dans la phase aiguë et dans la période subaiguë est caractérisée par le développement d'un malaise (y compris un coma) dans la gorge.

• Laryngite aiguë et chronique. C'est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx. Étant donné que le larynx est anatomiquement plus profond, le sentiment de gêne (distension) se manifeste de manière beaucoup plus prononcée.

• Maux de gorge (principalement purulent). Les maux de gorge catarrhales provoquent une atrophie des tissus du pharynx. Le processus inflammatoire lui-même entraîne beaucoup d'inconfort et la transformation de tissus normaux en une masse granulaire pratiquement amorphe (dans les cas les plus graves) peut contribuer au fait que la sensation de coma dans la gorge devient un compagnon constant de la personne.

Amygdalite. L'inflammation des amygdales peut être ressentie comme une boule dans la gorge.

En outre, la sensation d'un objet étranger dans les structures des voies respiratoires peut être un "annonciateur" de pathologies plus graves (abcès, etc.). Ne négligez pas traiter leur propre santé. Si vous soupçonnez - il est préférable de consulter un médecin.

Pathologies allergiques et boule dans la gorge

Tout le monde est probablement au courant de l'existence de conditions telles que l'œdème de Quincke ou le choc anaphylactique. Dans les deux cas, il se produit une inflammation des parois du larynx et de la trachée, suivie d'un œdème. Le processus ne se développe pas toujours rapidement, on peut parler de dizaines de minutes et même d’heures. S'il y a une tendance aux allergies, avant l'apparition d'une sensation de coma, il y a eu contact avec l'allergène présumé, il ne faut en aucun cas tirer. Il est nécessaire de prendre des mesures urgentes (appeler une ambulance, prendre des antihistaminiques et des absorbants, etc.).

Maladies oncologiques

La sensation de coma dans la gorge peut être un symptôme spécifique d'une tumeur maligne du larynx, de la trachée, du pharynx. Dans ce cas, l’inconfort est associé à une compression de la tumeur du larynx ou de sa lumière. Aux derniers stades de la maladie, il est possible d’étouffer, cela ne doit pas être évoqué. Aux stades précoces, l’oncologie des voies respiratoires est guérie relativement facilement et son pronostic est favorable.

Pathologie endocrinienne

Souvent, les maladies de la glande thyroïde sont ressenties par la sensation de coma dans la gorge. Dans ce cas, il y a lieu de suspecter une thyroïdite (inflammation des tissus de la glande) ou, plus vraisemblablement, un goitre toxique diffus de la glande thyroïde.

Pathologies neurologiques et vertébrales

Chez les personnes souffrant de hernie cervicale ou d'ostéochondrose, du fait du processus inflammatoire, il se produit une compression des terminaisons nerveuses. Le pressage peut entraîner l'apparition d'une sensation inconfortable dans la gorge.

Maladies du tractus gastro-intestinal (pathologie gastro-entérologique)

En règle générale, les personnes souffrant de maladies à l'estomac ressentent une masse. Dans ce cas, des symptômes dyspeptiques sont observés (par exemple, le patient peut se plaindre d’une tuméfaction dans la gorge et de éructations, etc.). Par conséquent, s'il existe en outre un coma dans la gorge, des éructations, des brûlures d'estomac, une douleur ou une gêne dans l'abdomen, il y a lieu de suspecter une maladie gastro-intestinale.

Morceau: autres raisons

La sensation de coma peut être présente à la suite de dommages mécaniques (par exemple, après l'ingestion de la sonde sur le FGDS), chimiques (utilisation de produits, par exemple, l'oignon cru), thermiques (par exemple, l'utilisation d'eau chaude).

Ainsi, la réponse à la question de quelqu'un dans la gorge est que cela peut être multiple, et que seul un médecin peut le trouver.

Masse dans la gorge - méthodes de diagnostic

La première chose qu’un patient doit faire s’il a longtemps la gorge serrée est de contacter un spécialiste. Il peut y avoir beaucoup de spécialistes spécialisés ici, car il est probablement déjà clair de la variété des causes qui causent ce symptôme.

Tout d’abord, il est très raisonnable de consulter un oto-rhino-laryngologiste (spécialiste ORL).

Au cours de l'examen interne et de l'enquête, le médecin recueillera l'anamnèse. Habituellement, lors de la collecte de l'anamnèse, le spécialiste évalue l'état général du patient, les maladies antérieures, la durée de l'inconfort et leur intensité, ainsi que d'autres facteurs à leur discrétion.

Si le médecin ORL soupçonne la présence d'une pathologie particulière, il donnera probablement des directives aux études de laboratoire et aux études instrumentales.

Les plus informatifs, en termes d’oto-rhino-laryngologie, sont: numération globulaire complète, prélèvement dans la gorge, à partir de méthodes instrumentales: laryngoscopie et pharyngoscopie.

Un test sanguin et un prélèvement de gorge détermineront la présence d’une inflammation et sa nature. Le processus inflammatoire n'est pas toujours possible lors de l'examen interne initial, il peut se produire sous une forme latente. Le tableau clinique est approprié: leucocytose, augmentation de l'ESR, globules rouges, etc.

Contrairement aux moyens d’examen primaire, la laryngoscopie et la pharyngoscopie vous permettent d’évaluer avec soin et en détail l’état des structures plus profondes des voies respiratoires. Ce sont des méthodes d'examen endoscopique déplaisantes, mais toujours beaucoup plus informatives. De plus, les résultats de la laryngo et de la pharyngoscopie peuvent être jugés sur la présence ou non de tumeurs cancéreuses. Si des zones ou des formations suspectes sont détectées dans les structures, le matériel biologique pour la biopsie sera collecté en même temps que l’endoscopie afin d’exclure l’oncologie.

Si, du point de vue de l'oto-rhino-laryngologie et de l'oncologie, aucun changement n'a été constaté, cela vaut la peine de contacter un gastro-entérologue.

Etant donné que, dans la pratique gastro-entérologique, une boule dans la gorge est associée à des maladies de l'estomac, la FGDS (examen endoscopique de l'estomac) est l'examen le plus informatif.

Le neurologue est le prochain spécialiste qui aidera à «ouvrir le voile du secret» et à déterminer la cause de la sensation de coma.

La cause de la sensation désagréable est déterminée lors des tests fonctionnels, de l'examen radiologique de la colonne cervicale et de l'IRM.

Si, du point de vue de la neurologie, «tout est clair», vous devriez consulter un endocrinologue. Il est possible de déterminer les pathologies de la glande thyroïde en utilisant des diagnostics par ultrasons et des tests de laboratoire (des analyses hormonales avec des informations sur les indicateurs suivants sont nécessaires: T3 libre, T4 libre, TSH).

Si, par la méthode d'élimination, il ne reste plus qu'à reconnaître la nature psychosomatique du coma dans la gorge. Dans ce cas, le seul spécialiste du profil est un psychothérapeute. Cependant, il est important de garder à l'esprit que la médecine russe a une orientation marquée non pas pour traiter, mais pour stigmatiser. Par conséquent, vous ne devez pas contacter les dispensaires neuropsychiatriques. Il est préférable de confier votre problème à un psychothérapeute privé.

Tombe dans la gorge - méthodes de traitement

Comme cela est déjà clair, la sensation elle-même ne doit pas être traitée. Il est nécessaire d'éliminer la source de la maladie. Toutefois, l'automédication ne devrait pas être impliqué, prescrire un traitement - le lot de spécialistes. À partir de sources ouvertes, le patient ne peut collecter que des informations pour révision. Aucune des sources, quelle que soit leur autorité, ne peut être considérée comme un guide d’action.

Si la sensation est de nature purement mentale (névrose, attaques de panique, et non causée par des atteintes du TRI), le traitement le plus efficace consiste à modifier les attitudes internes du patient (ce qui est principalement obtenu en travaillant avec un psychothérapeute compétent). En plus de cela, on prescrit au patient une série de sédatifs légers (sédatifs sûrs, tels que Novo-Passit, racine de valériane, etc.).

Le traitement des pathologies ORL, lorsque la gorge est douloureuse et douloureuse, n’est prescrit que par un oto-rhino-laryngologiste. Son but est d'éliminer la source des dommages (agents antibactériens), de la douleur (analgésiques) et de l'élimination de l'inflammation (médicaments anti-inflammatoires).

L'élimination des maladies neurologiques (telles que l'ostéochondrose de la colonne cervicale) n'est pas si facile. Dans le cours sont des médicaments-chondroprotecteurs, des anti-inflammatoires de l'exposition locale, des activités de physiothérapie (électrophorèse, etc.), des massages, des exercices thérapeutiques. Cela élimine la compression des racines nerveuses.

Si la gêne a un caractère endocrinien, une gorge et des douleurs, ainsi qu’une gêne au niveau du cartilage thyroïdien, elle devient difficile à avaler et le spécialiste a toutes les raisons de soupçonner un goitre - des médicaments sont utilisés pour réduire l’activité fonctionnelle de la thyroïde et un régime spécialisé teneur en iode.

Les noms spécifiques de médicaments, ainsi que de traitement en général, ne peuvent être prescrits que par un spécialiste. En poursuivant son auto-traitement, le patient court le risque de dire au revoir à sa santé, voire à la vie.

Morceau à la gorge - prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spéciales contre le coma dans la gorge: il y a trop de raisons pour ce symptôme. Cependant, si nous partons de la fréquence de développement et des causes les plus courantes, certaines recommandations peuvent encore être données.

• Il est nécessaire de renforcer le système nerveux. Plus le système nerveux est faible et plus l'intensité et la fréquence du stress psycho-émotionnel sont élevées, plus cette recommandation devient importante. Il est nécessaire de recourir à des pratiques de respiration, d’entraînement, etc. Le moins de stress, le moins sera le malaise.

• Surveiller l'état de la gorge et des voies respiratoires supérieures. Si le froid habituel se développe - vous ne pouvez pas laisser les choses suivre leur cours. Il devrait être traité avec soin et responsabilité.

• subir des examens préventifs. Des examens réguliers vous permettent d'identifier des maladies assez graves pouvant provoquer une sensation de coma dans la gorge.

Ainsi, une boule dans la gorge n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme. Ne présumez pas que ce symptôme est si inoffensif.

Dans certains cas, cela peut indiquer la présence de pathologies redoutables. Par conséquent, si seulement il se manifestait et ne disparaissait pas à la fin d'une situation stressante, vous devez consulter un médecin.

Causes de malaise dans la gorge

Une sensation désagréable dans la gorge devient une raison assez fréquente de consulter un médecin. Les compressions, les crampes, la difficulté à avaler, la gêne rappelant la présence dans le nasopharynx d'un objet étranger indiquent des modifications pathologiques non seulement au niveau du système respiratoire mais également au niveau des autres systèmes vitaux du corps.

Informations générales

L'apparition d'une gêne au niveau du cou et de la gorge est liée à la probabilité qu'un grand nombre de maladies soit observé dans les voies respiratoires supérieures. En outre, de nombreux troubles fonctionnels contribuent à la manifestation de sensations négatives.

Il peut s’agir de troubles de l’activité du système digestif, du cœur, de la glande thyroïde et même de troubles psychosomatiques.

L'identification du facteur qui a déclenché la manifestation de symptômes douloureux doit être fournie à des spécialistes qualifiés. Dans le cas contraire, les tentatives d'établissement indépendant du diagnostic et d'élimination de la gêne dans le larynx peuvent avoir des conséquences désastreuses, voire la mort.

Étiologie des manifestations inconfortables

Les causes de malaise dans la gorge sont très variées. Il existe plusieurs grands groupes de conditions pathologiques qui provoquent une gêne dans le larynx. Parmi eux se trouvent:

  • processus infectieux dans le système respiratoire;
  • maladie de la thyroïde;
  • troubles du tractus gastro-intestinal;
  • conditions psychogènes;
  • l'allergie;
  • oncologie

L'identification de la maladie, qui est devenue la cause fondamentale des manifestations désagréables dans la gorge, devient une tâche prioritaire, sans que l'on ne puisse résoudre le problème de l'élimination des symptômes négatifs.

Maladies infectieuses

La cause la plus fréquente d'inconfort dans la gorge est une lésion du système respiratoire causée par une infection d'origine virale ou bactérienne.

Les principaux agents pathogènes des processus pathologiques du nasopharynx sont les staphylocoques, les streptocoques, les méningocoques, les champignons et le bâtonnet pyocyanique.

La réinstallation de microorganismes pathogènes sur la membrane muqueuse du nasopharynx contribue à l'affaiblissement du système immunitaire.

Les maladies infectieuses suivantes localisées dans le larynx et accompagnées d'un gonflement de la membrane muqueuse provoquent de la transpiration, une sécheresse et une sensation de coma dans la gorge:

  1. Laryngite. Accompagné d'une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou, enrouement et la toux, provoquant une irritation de la membrane muqueuse.
  2. Pharyngite Une toux sèche, un gonflement, un manque d'humidité suffisante de la membrane muqueuse le rendent difficile à avaler, créant un inconfort constant dans la gorge.
  3. Amygdalite. L'hyperhémie des amygdales et leur augmentation significative deviennent la cause de sensations douloureuses qui persistent jusqu'à l'élimination des glandes purulentes.
  4. La mononucléose. L'infection d'étiologie virale affecte la membrane muqueuse du larynx et provoque une augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux. La boursouflure observée dans le cou, la trachée et les bronches entraîne une gêne accompagnée de douleur et d'une sensation de brûlure dans la gorge.
  5. Cou Phlegmon. Les modifications diffuses causées par des agents bactériens provoquent un œdème laryngé important. Cela provoque des sensations désagréables.
  6. Rhinite La forme chronique de la rhinite provoque une production excessive de sécrétions muqueuses qui, pénétrant dans la gorge, irritent ses parois.
  7. Scarlatine. La défaite de l’infection à streptocoque dans la gorge s’accompagne de l’apparition d’un film sur les amygdales, ce qui peut entraîner non seulement un inconfort, mais également un risque de suffocation.

Ces maladies de la gorge, du larynx et du nez constituent une grave menace pour la santé. Une infection présente dans le corps pendant une longue période provoque le développement de la pathologie en une forme chronique, est difficile à traiter et affecte négativement l'état d'organes tels que le cœur, le foie et les reins.

Pathologie endocrinienne

Les maladies de la glande thyroïde ne sont pas une cause moins commune d’inconfort permanent dans la gorge que les maladies ORL. Pour les pathologies de ce type, il existe une sensation de compression caractéristique dans la gorge, accompagnée d'une douleur dans la mise en œuvre de la fonction de déglutition.

Des manifestations similaires sont observées dans des conditions cliniques telles que:

  1. Goitre diffus Il se caractérise par des symptômes concomitants - gonflement du cou, difficultés respiratoires.
  2. Goitre endémique. Accompagné de la sensation d'un objet étranger dans la gorge, attaques de suffocation.
  3. Thyroïdite. Il provoque une augmentation des ganglions lymphatiques et une douleur dans le larynx.
  4. L'hyperthyroïdie. La prolifération des tissus thyroïdiens provoque une toux paroxystique, une circulation difficile de l'air dans les voies respiratoires et une déglutition douloureuse.

Le danger de modifications pathologiques de la glande thyroïde est la possibilité de convertir ses tissus en tumeurs malignes.

Par conséquent, la détection des signes décrits devrait être le signe d'un examen approfondi et d'un traitement hormonal.

Maladies du tube digestif

Des caractéristiques du système digestif en violation du processus digestif et d'autres changements négatifs peuvent causer une gêne dans la gorge. Ils sont caractéristiques d'un certain nombre de maladies gastro-intestinales. Parmi eux se trouvent:

  1. Reflux gastro-oesophagien. L'affaiblissement du sphincter entraîne la décharge du contenu de l'estomac dans le nasopharynx, provoquant un spasme musculaire du larynx, des chatouillements et une légère douleur.
  2. Gastrite. L'inflammation de la muqueuse gastrique provoque des brûlures d'estomac et une sensation de brûlure dans le larynx.
  3. Gastroduodenitis. La membrane enflammée de l'estomac et du duodénum provoque des difficultés à avaler la nourriture et la salive et donne l'impression qu'une boule apparaît dans ma gorge.
  4. Hernie. La formation de convexes dans l'œsophage exerce une pression sur le système respiratoire, provoquant des douleurs.

En dépit de l'éloignement relatif de l'estomac de la gorge, la présence de processus pathologiques dans celui-ci provoque souvent une gêne dans la gorge.

L'effet des néoplasmes

Des tumeurs de différentes étiologies, localisées près des organes respiratoires, exercent une pression sur elles, provoquant toux, enrouement, difficultés à respirer et à avaler de la nourriture. Les patients sentent la présence d'un corps étranger dans la gorge, brûlante, chatouillante. Les crises d'asthme sont particulièrement dangereuses.

Ces symptômes sont caractéristiques pour la formation des néoplasmes suivants:

Le carcinome est une tumeur dangereuse de type malin. Il provoque une constriction du larynx, une toux avec saignement et une mauvaise odeur en respirant.

L'absence de traitement en temps opportun de tout type de néoplasmes dans la gorge est lourde de développement de conditions mettant la vie en danger.

Autres facteurs

En plus de ces maladies, une gêne dans la gorge peut être observée dans des conditions telles que:

  • réaction allergique aux médicaments, à la poussière domestique, au pollen, aux aliments;
  • ostéochondrose dans la région des vertèbres cervicales;
  • dystonie végétative;
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • tension nerveuse, situations stressantes, attaques de panique;
  • fatigue chronique des cordes vocales.

Il est impossible de prouver la cause de manifestations négatives dans la gorge sans un examen approfondi impliquant un ensemble d’échantillons de laboratoire et d’instruments. Par conséquent, la détection d'un inconfort qui ne disparaît pas au bout de 1-2 jours indique la nécessité de consulter un médecin.

Symptômes alarmants

Une gêne dans la gorge et le larynx peut indiquer le développement d'un processus pathologique grave. La raison de l'examen obligatoire sont les manifestations suivantes:

  • une sensation désagréable de pincement ou la présence d'un objet qui vous empêche d'avaler la salive, qui est constamment ressentie pendant une longue période;
  • chatouillement, chatouillement, sensation de brûlure dans la zone de malaise;
  • essoufflement, essoufflement;
  • douleur à l'expiration ou à l'inhalation;
  • assèchement de la membrane muqueuse et soif constante;
  • manque d'appétit;
  • perte de poids spectaculaire;
  • violation du régime de température du corps.

De telles manifestations sur le fond de la sensation de coma dans la gorge sont des symptômes assez graves qui nécessitent l'identification immédiate de la cause de leur survenue afin d'éviter le développement d'une pathologie menaçant la santé.

Méthodes de traitement

Le principe fondamental de la thérapie est la nécessité d'une approche différenciée pour l'identification de la principale source de maladie des symptômes désagréables.

Cette tactique implique le choix des médicaments, en raison de la présence d'une maladie.

Thérapie pour les maladies des voies respiratoires supérieures

Les maladies de la gorge et du nasopharynx impliquent l'utilisation d'antiviraux, d'antibactériens et d'anti-inflammatoires, ainsi que d'immunostimulants.

Une mesure supplémentaire est recommandée l'utilisation de drogues, fournissant:

  • effet d'atténuation sur la zone touchée;
  • élimination des poches;
  • traitement antiseptique local - rinçage, vaporisation, inhalation.

Le choix de certains médicaments est déterminé par le médecin après avoir identifié une maladie spécifique à l'origine d'un négatif dans la gorge.

Groupes de médicaments dans diverses conditions pathologiques

Une approche individuelle visant à éliminer les sensations désagréables dans la gorge est provoquée par un large éventail de conditions pathologiques dans lesquelles elles se produisent:

  • le traitement des troubles de la glande thyroïde implique deux moyens de les éliminer - l’utilisation de préparations à base d’iode, les médicaments hormonaux ou la chirurgie;
  • les maladies associées à des imperfections du système digestif nécessitent l'identification préalable d'une pathologie spécifique et le déroulement du traitement sous la supervision d'un gastro-entérologue;
  • l'ostéochondrose de la colonne cervicale implique la consultation d'un neurologue et un traitement avec des chondroprotecteurs, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que la réalisation d'un traitement de physiothérapie;
  • Les attaques de panique, les états dépressifs et le stress sont soulagés à l'aide de sédatifs ou d'infusions médicinales de valériane, d'aile de mère, d'eucalyptus.
  • La réaction allergique est arrêtée par les antihistaminiques.

Les tumeurs tumorales nécessitent un examen diagnostique approfondi et un traitement subséquent, en fonction de la complexité de la maladie. Une visite à un oncologue est la première étape, contribuant à l’élimination réussie des tumeurs de différentes étiologies.

Le choix indépendant des médicaments fait plus de mal que de bien à l'organisme. Seul un spécialiste compétent choisira le schéma de traitement nécessaire pour faciliter l'élimination rapide des sensations désagréables.

Aide la médecine traditionnelle

L'utilisation de recettes folkloriques est autorisée comme méthode supplémentaire au cours principal de la thérapie.

Il est possible d’éliminer le sentiment désagréable de soi dans la gorge en utilisant des rinçages à la camomille, à l’eucalyptus, au calendula ou à une solution saline.

Lorsque le dysfonctionnement de la thyroïde est recommandé d'utiliser la perfusion de thym. Les guérisseurs conseillent une infusion de chélidoine. Cependant, il s'agit d'une option de traitement dangereuse pouvant avoir des conséquences négatives.

L'utilisation de décoctions et d'infusions de menthe, de camomille, d'absinthe ou de millepertuis contribue à soulager la tension nerveuse.

Compter uniquement sur les recettes de la médecine traditionnelle n'est pas recommandé. Cela provoquera une évolution prolongée de la maladie et, au mieux, pendant un court laps de temps, soulagera les symptômes négatifs sans éliminer la cause réelle de l'état pathologique.

Le pronostic du traitement, à condition que les instructions d'un spécialiste qualifié soient remplies, est positif. Éliminer l'inconfort dans la gorge peut être rapidement dans la plupart des cas. Un tel résultat est possible avec l'accès en temps voulu à un médecin et l'absence de tentatives d'auto-traitement.

Inconfort dans la gorge - pour quelles raisons et quand il est nécessaire de consulter un médecin

L'inconfort dans la gorge est généralement accompagné d'un enrouement dans la voix et de la douleur. Souvent, un malaise dans la gorge survient pendant la déglutition. Le patient présente souvent des symptômes de maladies respiratoires causées par des bactéries ou des virus.

Le malaise dans la gorge se manifeste parfois comme un symptôme indépendant des maladies respiratoires. Leur présence indique un processus inflammatoire en cours. Si une personne ressent un inconfort constant, la maladie de la gorge et des voies respiratoires est chronique.

Parfois, en plus de la gêne, une voix enrouée apparaît, parfois elle disparaît complètement. Cela est dû au fait que l'air ne circule pas dans les cordes vocales à la suite d'un œdème ou d'un processus inflammatoire. Si la cause de la gêne était, par exemple, un rhume, elle disparaît dès que le corps fait face à la maladie.

Les malaises à la gorge constituent la base du traitement de nombreux patients par des médecins de différentes spécialités. Cependant, il peut être exprimé par les symptômes suivants:

  • Sensation de brûlure;
  • La douleur;
  • Une grosseur dans le larynx;
  • Persement;
  • Les spasmes;
  • Difficulté à avaler;
  • La démangeaison

Causes d'inconfort - classification

La présence de sentiments désagréables peut indiquer la présence / le développement de diverses maladies. Lors de l'examen de patients présentant des symptômes similaires dans près de la moitié des cas, des pathologies des organes du tractus gastro-intestinal, ainsi que du système cardiovasculaire, ont été détectées.

Dans les troubles mentaux, il peut également y avoir difficulté à respirer, inconfort en avalant, sensation de gorge serrée. L’identification de la cause exacte de ces problèmes n’est possible que par un spécialiste en matière d’étude des résultats de l’enquête et des tests soumis.

Quelles sont les raisons des sensations désagréables dans le larynx? Tous les types de gêne mentionnés ci-dessus, ressentis dans les voies respiratoires, peuvent à eux seuls être le résultat d'un fonctionnement incorrect du corps. Vous ne pourrez y faire face qu'après avoir identifié ou éliminé les facteurs à l'origine du développement d'une pathologie. Ils sont divisés en groupes:

  • Endocrinien;
  • Gastro-intestinal;
  • Infectieux;
  • Psychogène;
  • Oncologique.

Il convient de noter que les symptômes caractéristiques peuvent survenir avec le développement d'au moins 30 maladies d'étiologies différentes. Si vous ignorez le problème ou ne vous occupez que du traitement symptomatique de la gorge, vous pouvez alors provoquer le développement de diverses complications.

Causes infectieuses

La défaite des voies respiratoires supérieures sous l'influence d'infections est la cause la plus courante d'un symptôme déplaisant. Les agents d’infection responsables sont souvent divers virus, champignons, cocci, bâtonnets, etc.

Avec une forte diminution de l'immunité, qui est survenue pour diverses raisons, la reproduction de micro-organismes peut survenir. Les causes possibles d’une diminution de la réactivité corporelle sont les suivantes:

  • Anémie ferriprive;
  • Perturbations auto-immunes;
  • Immunodéficience secondaire;
  • L'hypovitaminose;
  • Les allergies;
  • Dysbactériose.

En présence des pathologies suivantes, il peut y avoir des sensations inconfortables dans la gorge:

  • Pharyngite - toux, maux de gorge, fièvre, gonflement de la gorge, difficulté à avaler de la gorge, sécheresse de la membrane muqueuse du nasopharynx;
  • Cellulite du cou - sensations douloureuses dans la gorge en avalant, frissons, gonflement et inconfort dans le cou, sensation de serrement dans la gorge;
  • Mononucléose infectieuse - gonflement de la trachée et des muqueuses bronchiques, inconfort dans la gorge, maux de gorge, maux de gorge dans le nasopharynx, fièvre, ganglions lymphatiques enflés près de la mâchoire;
  • Scarlatine - intoxication du corps, gonflement du pharynx, peau recouverte d'une petite éruption cutanée, mal de gorge en avalant;
  • Larynx diphtérie - chatouillement dans le nasopharynx, gonflement de la gorge, difficultés respiratoires, amygdales dilatées, sensations douloureuses;
  • Laryngite - sensation de brûlure dans le larynx, voix enrouée, toux grasse, chatouillement, ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou.

Si vous ne procédez pas au traitement opportun des pathologies des voies respiratoires, provoquées par le développement d'une infection, celles-ci peuvent à l'avenir affecter l’apparition de complications cardiaques ainsi que les organes de détoxication.

Causes endocrinologiques

Les causes de l'apparition de sensations inconfortables, ainsi que de douleurs dans le larynx peuvent être des maladies endocriniennes. En présence des pathologies suivantes gêne possible dans le larynx:

  • Maladie de Perry - gonflement du visage, respiration rapide, gonflement du secteur du cou, yeux en saillie, chatouillement du nasopharynx, difficulté à avaler la salive;
  • Goitre endémique - compression du larynx, sensation d'étouffement, grosseur dans la zone de la pomme d'Adam;
  • Thyroïdite - gonflement de la muqueuse laryngée, mal de gorge, irradiant dans le cou, ganglions lymphatiques enflés, processus de déglutition perturbé;
  • Hyperthyroïdie - gorge déprimée, violation du cycle chez la femme, toux, accès de force, puissance faible, difficultés respiratoires, vomissements, nausée, douleur en avalant.

Si vous ne commencez pas le traitement opportun des maladies causées par un dysfonctionnement de la glande thyroïde, les tissus glandulaires peuvent dégénérer en tumeurs malignes.

Causes gastro-intestinales

Les maladies des organes de l’appareil digestif deviennent souvent la base de l’apparition de sensations désagréables résultant de la présence et de la formation des maladies suivantes:

  • Gastrite - dans la bouche il y a un goût amer, tourmenté par des brûlures d'estomac, une sensation de brûlure dans le larynx, des éructations, un pharynx muqueux sec;
  • Hernie de l'œsophage - malaise entre les omoplates, éructations, sensation de douleur et sensation de brûlure dans la gorge, déglutition douloureuse;
  • Gastroduodénite - douleurs à l'estomac, troubles du sommeil, gorge nouée, difficulté à avaler la salive;
  • Reflux gastro-oesophagien - spasmes dans la gorge, sensation de brûlure, sensations faibles et douloureuses dans la région de la pomme d'Adam, régurgitation rapide de la nourriture.

Si une personne se plaint d'une sensation de lourdeur dans l'estomac ainsi que d'un goût désagréable dans la bouche, il est recommandé de consulter un gastro-entérologue.

Causes oncologiques

Des tumeurs à caractère bénin ou malin dans les organes situés près de la gorge peuvent provoquer des sensations désagréables. Les pathologies cancéreuses se produisent souvent presque sans symptômes correspondants, ce qui explique pourquoi le diagnostic de la maladie est problématique.

Les maladies qui causent ces symptômes dans le larynx sont les suivantes:

  • Angiomes - sensation d'un objet étranger dans la zone de la pomme d'Adam, enrouement de la voix, sensation de pincement de la gorge, douleur modérée;
  • Carcinome - douleur tolérable, s'étendant dans l'oreille, sent fortement la bouche, sensation d'avoir un objet étranger dans la gorge, hémoptysie;
  • Papillomes laryngés - difficulté à respirer, chatouillement, apparition d'asphyxie, masse dans le larynx;
  • Fibromas - voix avec enrouement, douleur en cas d'ingestion, masse dans le larynx, voix grossière.

En cas de traitement chirurgical prématuré pour la chirurgie et de négligence de la radiothérapie, les voies respiratoires se bouchent, ce qui est fatal.

Il est à noter qu'il peut y avoir un malaise dans la gorge avec l'ostéochondrose. De plus, parfois, ce sentiment s’inscrit dans le contexte d’un état émotionnel élevé. Pour l'éliminer dans ce cas, vous devez simplement mettre de l'ordre dans vos sentiments et vous calmer.

Quand ai-je besoin d'un docteur

Lorsqu'un symptôme désagréable apparaît, vous devez contacter le thérapeute. C'est le médecin de cette qualification qui est capable d'identifier la cause du développement de la pathologie et de diriger le patient vers un médecin de spécialisation étroite.

Si lors de l'examen de la gorge, il n'est pas possible d'établir la cause de la gêne, le médecin peut vous prescrire d'autres méthodes de recherche:

  • OAM, KLA (si nécessaire, une analyse de sang pour la biochimie peut être nécessaire ultérieurement);
  • Examen du cou, des ganglions lymphatiques, de la thyroïde (si nécessaire, une échographie de la thyroïde peut être prescrite);
  • Laryngoscopie et oropharyngoscopie;
  • FGDS;
  • IRM, échographie abdominale;
  • Scanner;
  • Radiographie de la colonne vertébrale (cervicale).

Ce qui précède sont toutes des études possibles. Cependant, lors de l'examen initial et de l'examen des plaintes du patient, le médecin prescrit les recherches nécessaires.

Méthodes modernes de traitement

Comme mentionné ci-dessus, dans le traitement des sensations inconfortables dans le larynx, le traitement doit viser à éliminer la cause qui les provoque.

La méthode de traitement conservatrice contient les groupes de médicaments suivants:

  • Antiperetica;
  • Des compresses;
  • Antimycotiques;
  • Immunostimulants;
  • Agents antibactériens;
  • L'inhalation;
  • Médicaments antiviraux;
  • Sprays pour la gorge;
  • Antihistaminiques;
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Pastilles à sucer.

Peu importe la raison qui a provoqué l'apparition de sensations désagréables, le patient doit suivre les recommandations suivantes pour la durée du traitement:

  • Humidification de l'air - ne permet pas à l'épithélium de se dessécher et de provoquer une irritation des muqueuses de l'oropharynx;
  • Aération - une augmentation de la concentration d'oxygène dans l'air affecte favorablement la normalisation du système nerveux;
  • Régime alimentaire - éliminer les aliments épicés et gras, ainsi que les aliments chauds;
  • Irrigation de la gorge - l'utilisation de solutions antiseptiques pour le gargarisme ne permet pas à la flore pathogène de se développer, réduisant ainsi le risque de développer des complications locales, ce qui entraînera le fait que le patient cesse de souffrir plus rapidement.

Méthodes traditionnelles de traitement

Il convient de noter que le traitement visant à éliminer la gêne dans la gorge consiste tout d’abord à éliminer la cause qui a provoqué l’apparition de ce symptôme. C'est pourquoi vous ne devez pas négliger de consulter votre médecin.

Les remèdes populaires ne peuvent pas vous débarrasser complètement de toute maladie qui provoque une gêne dans le larynx. L'utilisation de ces remèdes ne peut que soulager les symptômes.

Ainsi, par exemple, vous pouvez vous gargariser avec des infusions d’herbes médicinales, ventiler la pièce, dormir suffisamment.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Description au 20/02/2016 Nom latin: Trajenta Code ATC: A10BH05 Ingrédient actif: linagliptine Fabricant: Boehringer Ingelheim Roxan Inc. (USA)La compositionDans 1 comprimé de linagliptine 5 mg.

pourquoi je suis en compétitionTélécharger:Aperçu:Pourquoi est-ce que je participe au concours "Professeur de l'année"? Toute compétition est une excitation, un élan d'émotions.

Les raisons de l'impossibilité de concevoirJe ne peux pas tomber enceinte, quelles en sont les raisons? Des milliers de femmes posent cette question quotidiennement.