Principal / Hypophyse

Laryngotrachéite

La laryngotrachéite est une maladie inflammatoire caractérisée par une lésion combinée du larynx et de la trachée, provoquée par une infection virale ou bactérienne. Le tableau clinique se caractérise par la fonction vocale laringotraheita altérée, toux avec crachats muco-purulente, l'inconfort et la douleur dans la gorge et la poitrine, lymphadénite régionale. Lorsque le diagnostic est effectué laryngotrachéite examen du patient, la percussion et l'auscultation des poumons, mikrolaringoskopiya CT larynx et la trachée, la radiographie, l'examen bactériologique et microscopique des crachats, ELISA, RIF et la détection par PCR de l'agent pathogène. Les mesures thérapeutiques à laryngotrachéite est d'effectuer un traitement antiviral ou antibactérien, l'utilisation des antitussifs, les mucolytiques, les antihistaminiques, les anti-fièvre, de la physiothérapie.

Laryngotrachéite

La laryngotrachéite est un processus inflammatoire infectieux qui se propage au larynx (laryngite) et à la trachée (trachéite). La laryngotrachéite peut être une complication de pharyngite, laryngite, amygdalite, adénoïdes, rhinite, sinusite. En même temps, la propagation du processus inflammatoire dans les voies respiratoires inférieures avec le développement d'une bronchite, d'une bronchiolite ou d'une pneumonie peut compliquer la situation. En raison des caractéristiques liées à l'âge de la structure du larynx chez les enfants de moins de 6 ans et du fond de la laryngotrachéite, un rétrécissement de la lumière du larynx est souvent observé, entraînant des troubles respiratoires - faux croup.

Causes de la laryngotrachéite

La laryngotrachéite a un caractère infectieux. La laryngotrachéite virale la plus courante. Ils sont observés avec une infection à adénovirus, une infection virale des voies respiratoires aiguës, la grippe parainfluenza, la grippe, la rubéole, la rougeole, la varicelle, la scarlatine. laryngotrachéite bactérienne peut être provoquée par des streptocoques bêta-hémolytiques, les staphylocoques, les pneumocoques, dans de rares cas par Mycobacterium tuberculosis (tuberculose du larynx), Treponema pallidum (syphilis avec tertiaire), les mycoplasmes et les infections à chlamydia. L'infection se produit par les gouttelettes aéroportées d'une personne malade, surtout si elles toussent ou éternuent. Cependant, avec un bon état du système immunitaire et une virulence faible de l'agent infectieux, le développement de la laryngotrachéite après l'infection peut ne pas se produire.

Les facteurs favorisant la laryngotrachéite apparence et contribuant à sa transition à l'état chronique, sont affaiblies état du corps du patient en raison de la surfusion ou de maladies chroniques (gastrite chronique, l'hépatite, la cirrhose du foie, la glomérulonéphrite, la pyélonéphrite, les rhumatismes, le diabète, la maladie coronarienne, la tuberculose), les processus de stagnation respiratoire voies de l'asthme bronchique, bronchectasie, emphysème pulmonaire, pneumosclérose; respiration constante par la bouche en raison de violations de la respiration nasale dans les cas de rhinite allergique chronique, courbure du septum nasal, atrésie choanale, sinus et autres sinusites; paramètres respiratoires défavorables (trop chaud ou trop froid, trop sec ou trop humide); risques professionnels (formation de poussière dans l'air ou présence de substances irritantes; charge respiratoire ou vocale accrue), tabagisme.

Classification de la laryngotrachéite

On distingue par laryngotrachéite virale, bactérienne et mixte (virale / bactérienne). En fonction des changements morphologiques survenant en oto-rhino-laryngologie, la laryngotrachéite chronique est classée en catarrhale, hypertrophique et atrophique.

La laryngotrachéite aiguë et chronique se distinguent au cours du processus inflammatoire. La laryngotrachéite aiguë dure plusieurs semaines et finit par un rétablissement complet. Avec des facteurs concomitants défavorables, il peut prendre un traitement prolongé et se transformer en laryngotrachéite chronique, qui se caractérise par un long trajet avec des périodes de rémission et des exacerbations, se produisant souvent en automne-hiver.

Caractéristiques morphologiques de diverses formes de laryngotrachéite

Dans une laryngotrachéite aiguë hyperémie marquée de la teinte rouge vif muqueuse, l'accumulation dans la lumière du larynx et de la trachée d'un grand nombre d'exsudat comme du pus, un épaississement de la muqueuse en raison de son imprégnation avec le fluide exsudative. Au début de la laryngotrachéite, l'exsudat a une consistance liquide; au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, il s'épaissit et des pellicules fibrineuses apparaissent sur la membrane muqueuse. Dans le cas de la laryngotrachéite streptocoques ou des staphylocoques, la formation de croûtes jaune-vert remplissage lumière des voies aériennes.

forme catarrhale chronique laryngotrachéite caractérisé muqueuse hyperémie avec la teinte cyanogène stagnant, l'épaississement de la muqueuse en raison de son extension de pénétration de vaisseaux sanguins sous-muqueux et la présence de la sous-muqueuse melkotochechnye (de pétéchies) des hémorragies causées par une perméabilité vasculaire accrue.

Dans la laryngotrachéite hypertrophique chronique se produit hyperplasie épithéliale muqueuse, des cellules du tissu conjonctif et les glandes muqueuses de la sous-muqueuse, l'infiltration des fibres musculaires laryngé et trachéales internes, y compris les muscles et les cordes vocales. L'épaississement des cordes vocales dans la laryngotrachéite hypertrophique peut être diffus ou avoir une localisation limitée sous la forme de nodules. Ces derniers ont été appelés «nœuds chantants» car ils sont le plus souvent observés chez les personnes dont le travail est associé à une charge vocale accrue (chanteurs, conférenciers, enseignants, acteurs). Dans la laryngotrachéite hypertrophique, l'apparition d'un prolapsus ventriculaire laryngé ou d'un ulcère de contact du larynx, la formation de kystes peut survenir.

forme atrophique chronique laryngotrachéite accompagnée de remplacement d'une muqueuse kératinisation épidermoïde mucociliaire cylindrique, éléments conjonctifs sklerozirovaniem sous-muqueuse et une atrophie des muscles des glandes muqueuses endolaryngée. Il y a un amincissement des cordes vocales, l'assèchement de la sécrétion des glandes muqueuses sous la forme de croûtes recouvrant le larynx et la trachée.

Symptômes de la laryngotrachéite aiguë

En règle générale, les symptômes de la laryngotrachéite aiguë apparaissent en arrière-plan des manifestations déjà existantes de l'infection des voies respiratoires supérieures: la fièvre, le nez qui coule, la congestion nasale, irritation de la gorge ou de la douleur, l'inconfort lors de la déglutition. Les signes cliniques de laryngotrachéite virale peuvent se manifester déjà après une diminution de la température corporelle jusqu'à un nombre subfébrile.

La laryngotrachéite aiguë est caractérisée par une toux sèche qui, en raison d'un rétrécissement du larynx au niveau des cordes vocales, peut provoquer des "aboiements". Pendant la toux et une période après, une douleur à la poitrine est typique de la trachéite. La toux est observée plus souvent le matin et la nuit, elle peut se manifester sous la forme d'une attaque. Une attaque de toux provoque une inhalation d'air froid ou poussiéreux, des éclats de rire, des pleurs, parfois juste une profonde respiration. La toux s'accompagne d'une petite quantité de crachats visqueux et muqueux. Avec le développement de la laryngotrachéite, les expectorations deviennent plus liquides et plus abondantes, acquérant un caractère mucopurulent. Avec la toux, l'enrouement ou l'enrouement de la voix, on note une gêne dans la région du larynx (chatouillement, sensation de brûlure, sécheresse, sensation de corps étranger).

Chez les patients atteints de laryngotrachéite aiguë, une augmentation et une sensibilité des ganglions lymphatiques cervicaux (lymphadénite) sont souvent détectées. Lorsque les percussions changent, le son de percussion n'est pas observé. Auscultatoire écoutait la respiration bruyante, parfois des rales humides sèches ou de calibre moyen, localisées principalement dans la région de la bifurcation de la trachée.

Symptômes de laryngotrachéite chronique

Dans la laryngotrachéite chronique, les patients se plaignent de troubles de la voix, de toux et de malaises dans la région laryngée et derrière le sternum. Les troubles de la voix (dysphonie) peuvent aller de l’enrouement insignifiant, apparaissant principalement le matin et le soir et ne se manifestant pas au cours de la journée, jusqu’à un enrouement constant. Chez certains patients atteints de laryngotrachéite chronique, une fatigue est constatée après un exercice vocal. La dysphonie peut s'aggraver dans des conditions climatiques défavorables, lors d'une exacerbation d'une laryngotrachéite chronique, chez les femmes présentant des modifications hormonales (grossesse, ménopause, début de la menstruation). La dysphonie permanente indique des modifications morphologiques des cordes vocales, principalement de nature hypertrophique ou kératosique. Pour certaines personnes dans certaines professions, même un léger changement de voix résultant de l'évolution chronique de la laryngotrachéite peut devenir un facteur psycho-traumatique menant à des troubles du sommeil, à la dépression et à la neurasthénie.

La toux avec laryngotrachéite chronique est permanente. Le flegme est séparé dans une petite quantité. Dans la période d'exacerbation de la laryngotrachéite sur le fond de toux constante, on observe des accès de toux, une augmentation de la quantité de crachats est observée. La toux persistante chez les patients est souvent causée par des sensations désagréables dans le larynx qui le provoquent: douleur, sécheresse, chatouillement, etc.

Complications de la laryngotrachéite

La propagation du processus infectieux de la trachée aux parties inférieures du système respiratoire conduit à l'apparition de trachéobronchite et de pneumonie. Dans la laryngotrachéite chronique, une pneumonie prolongée peut survenir. Les enfants peuvent avoir une bronchiolite. Le développement de complications broncho-pulmonaires sur le fond de la laryngotrachéite est caractérisé par une élévation de la température corporelle et une augmentation des signes d'intoxication. La toux devient permanente. Dans les poumons, on entend des râles diffus sèches et humides concentrés de manière auscultative. Peut-être un son de percussion terne local.

Des crachats dans la lumière du larynx et des spasmes réflexes des muscles laryngés chez les jeunes enfants, pouvant survenir lors de langingotrachéite aiguë, peuvent entraîner une attaque de faux croup. Une obstruction grave du groupe d'accompagnement peut provoquer une asphyxie, ce qui représente un danger mortel pour le patient.

Une irritation constante de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée lors de la toux et en raison d'une inflammation chronique de la laryngotrachéite chronique peut provoquer une tumeur bénigne du larynx ou de la trachée. En outre, la laryngotrachéite chronique, en particulier sa forme hypertrophique, fait partie des affections précancéreuses, car elle peut entraîner une transformation maligne des cellules muqueuses lors du développement d'un cancer du larynx.

Diagnostic de la laryngotrachéite

La laryngotrachéite est diagnostiquée sur la base des plaintes du patient et de ses antécédents médicaux; les résultats de l'examen, de la percussion et de l'auscultation des poumons; résultats de la laryngotrachéoscopie, des études bactériologiques, des rayons X et des diagnostics de tomodensitométrie.

Diagnostiquer la laryngotrachéite et déterminer sa forme aide à la microlaryngoscopie, permettant, si nécessaire, de procéder à la collecte du matériel de biopsie. L’identification de l’agent responsable de la laryngotrachéite est réalisée par expectoration et frottis bactériologiques provenant du pharynx et du nez, l’examen des expectorations et l’analyse des expectorations pour CUB (bactéries résistantes à l’oxygène), ELISA, RIF et PCR. Si une étiologie tuberculeuse de la laryngotrachéite est détectée, la consultation d'un phthisiatre est nécessaire. Dans les cas où la laryngotrachéite est une manifestation de la syphilis, le patient est examiné par un otolaryngologue en collaboration avec un vénéréologue.

Les patients atteints de laryngotrachéite chronique chronique à long terme, en particulier lorsque des modifications hypertrophiques sont détectées au cours de la laryngotrachéoscopie, ont besoin des conseils d'un oncologue, d'un scanner frontal du larynx et d'une biopsie endoscopique. Pour le diagnostic des complications pulmonaires pulmonaires de la laryngotrachéite, la radiographie des poumons est indiquée.

La laryngotrachéite doit être différenciée de la diphtérie, corps étranger du larynx et de la trachée, de la pneumonie, de la papillomatose laryngée et des tumeurs malignes, de l'asthme bronchique et des abcès du pharynx.

Traitement de la laryngotrachéite

Dans la plupart des cas, le traitement de la laryngotrachéite est effectué en ambulatoire. Les cas de faux croup peuvent nécessiter une hospitalisation. Il est recommandé à un patient présentant une laryngotrachéite aiguë ou une exacerbation de laryngotrachéite chronique de prendre une grande quantité de liquide chaud (thé, compote, gelée). Dans la pièce où se trouve le patient doit être assez chaud air humide.

Traitement étiotropique de la laryngotrachéite virale est la nomination de médicaments antiviraux (interféron, rimantadine, umifénovir, protelazid). Dans la laryngotrachéite bactérienne et mixte, une antibiothérapie systémique avec des médicaments à large spectre (céfuroxime, ceftrioxon, amoxicilline, azithromycine) est indiquée. Le traitement symptomatique de la laryngotrachéite consiste en l’utilisation de médicaments antitussifs, antihistaminiques, mucolytiques et antipyrétiques. Les inhalations d'huile et alcalines, l'électrophorèse dans la région du larynx et de la trachée ont un effet positif chez les patients atteints de laryngotrachéite.

Le traitement de la laryngotrachéite chronique est complété par un traitement immunomodulateur (broncho-moon, licopide, immunal), de la vitamine C, des complexes multivitaminés et de la carbostérine. Dans la laryngotrachéite chronique, les méthodes physiothérapeutiques sont largement utilisées: UHF, électrophorèse médicamenteuse, inductothermie, thérapie par inhalation, massage.

Le traitement chirurgical est indiqué dans certains cas de laryngotrachéite chronique hypertrophique, lorsque le traitement médicamenteux ne donne pas l'effet souhaité et qu'il existe un risque de tumeur maligne. L'intervention chirurgicale peut inclure l'ablation de kystes, l'élimination du prolapsus ventriculaire, l'excision du tissu laryngé en excès et des cordes vocales. Les opérations sont effectuées par la méthode endoscopique en utilisant des techniques microchirurgicales.

Laryngotrachéite aiguë: symptômes, traitement

La laryngotrachéite est un type rare de maladie ORL. Le plus souvent, il survient chez les enfants, mais il existe des cas de la maladie chez les adultes. Les complications qui causent cette maladie nécessitent des soins médicaux d'urgence. Vous devez donc connaître les symptômes, les causes et les méthodes de traitement de la laryngotrachéite chez l'adulte.

Qu'est-ce qu'une laryngotrachéite aiguë?

Cette maladie combine une inflammation de la membrane muqueuse du larynx (laryngite) et une inflammation de la trachée (trachéite). La laryngotrachéite est généralement une complication de la laryngite, qui peut résulter d'un traitement inapproprié, d'une immunité affaiblie ou de l'ajout d'infections secondaires.

Le processus inflammatoire débute dans l’un des départements du larynx et se répand progressivement dans tout le corps. Le larynx participe à la vocalisation, les cordes vocales y sont localisées, de sorte que la maladie affecte négativement la voix humaine. Il remplit également une fonction respiratoire, transportant de l'air dans la trachée, qui en est la continuation. La trachée désigne les voies respiratoires inférieures. Il s’agit d’un organe tubulaire qui se fourche et se dirige vers les bronches.

L'inflammation du larynx et de la trachée entraîne un œdème, un rétrécissement de la lumière, un spasme musculaire et la libération d'un écoulement mucopurulent visqueux, qui provoque l'apparition de symptômes caractéristiques. Il est dangereux car il est susceptible de se propager aux organes et structures voisins (bronches, poumons, cou) et de telles conséquences peuvent même être fatales.

La laryngotrachéite est aiguë et chronique. Avec une forme aiguë de récupération se produit dans les 1-3 semaines, et la maladie chronique est traitée pendant des mois.

Formes de la maladie

La laryngotrachéite aiguë chez l'adulte peut être primaire ou récurrente (répétitive). Il existe 3 variantes cliniques de la maladie:

  • Apparition soudaine, sans autres symptômes d'infection virale.
  • L'apparition de laryngotrachéite sur le fond des infections virales respiratoires aiguës (les symptômes apparaissent soudainement).
  • L'apparition de laryngotrachéite sur le fond des infections virales respiratoires aiguës (les symptômes augmentent progressivement).

Son écoulement peut être ondulant ou continu.

Il existe de tels types de laryngotrachéite aiguë:

  • Catarrhal Ceci est une inflammation commune, sans symptômes graves. Cela se produit le plus souvent.
  • Atrophique. Il est caractérisé par des phénomènes atrophiques dans la membrane muqueuse du larynx. Il survient souvent comme une maladie professionnelle chez les mineurs, ainsi que chez les fumeurs.
  • Hyperplasique Le type le plus grave de laryngotrachéite, caractérisé par des troubles marqués de la respiration et de la parole.

Le diagnostic prend également en compte le stade de sténose du larynx. Il y en a 4: compensation compensée, compensation incomplète, décompensée et terminale.

Causes de la laryngotrachéite aiguë

La cause la plus fréquente de la laryngotrachéite est un virus (grippe, para-influenza, SRAS, infections respiratoires aiguës, adénomavirus) ou une bactérie (staphylocoques, streptocoques, pneumocoques). La maladie peut se développer en tant que manifestation clinique d'une infection virale ou en tant que complication de la grippe. La bactérie est souvent associée à une infection virale.

La multiplication des agents pathogènes contribue à ces facteurs:

  • immunité affaiblie;
  • la présence de dommages dans la membrane muqueuse des organes;
  • difficulté à respirer par le nez (courbure du septum nasal, polypes);
  • maladies chroniques des voies respiratoires inférieures et supérieures (adénoïdite, pharyngite, rhinite, etc.);
  • diabète et autres troubles métaboliques;
  • brûlures d'estomac et gastrite.

En outre, le processus inflammatoire peut survenir à la suite d'une irritation de la gorge et de la trachée. Les raisons en sont:

  • manger trop chaud ou au contraire des aliments froids, des épices chaudes et des boissons alcoolisées;
  • produits chimiques dans la gorge;
  • réactions allergiques;
  • inhalation constante d'air pollué;
  • fumer;
  • la voix se charge (criant, chantant).
au contenu ↑

Laryngotrachéite aiguë: symptômes

Les principaux signes de laryngotrachéite aiguë:

  • douleur dans le larynx et le sternum, aggravée par la toux, les éternuements, l'inhalation d'air froid, l'aval de salive et la nourriture;
  • toux sèche et douloureuse. On l'appelle aussi "aboiements". Les crises de toux se produisent plus souvent la nuit et le matin.
  • chatouillement, sensation de brûlure et autre malaise dans la gorge, "masse";
  • enrouement et enrouement;
  • petite décharge de crachats;
  • ganglions lymphatiques cervicaux élargis.

La température corporelle dans la laryngite aiguë n’est généralement pas élevée, elle atteint 37,4 °. Mais lorsque les voies respiratoires inférieures sont impliquées dans le processus inflammatoire, elles dépassent les 38ᵒ.

La toux avec laryngotrachéite devient humide avec le temps, les gens toussent de mucus. Souvent, les symptômes de la maladie associés à un nez qui coule.

Lors de l'examen du larynx, il existe des manifestations de la laryngotrachéite aiguë telles que:

  • gonflement et hyperémie de la membrane muqueuse;
  • épaississement et décoloration des cordes vocales en rose ou rouge vif;
  • mucosités sur les parois du corps.

Le diagnostic exact et la cause de la maladie ne peuvent être établis que par un médecin. Lorsque les symptômes apparaissent ci-dessus, consultez un oto-rhino-laryngologiste (ORL).

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la laryngotrachéite aiguë peut inclure les procédures suivantes:

  1. examen externe, palpation du larynx (examen de la gorge) et écoute avec un stéthoscope. Le larynx étant un organe mobile visible, il est possible de le sonder et d'évaluer l'état du cartilage. Lors de l'écoute, le médecin pourra entendre le bruit caractéristique qui apparaît pendant la trachéite.
  2. laryngoscopie indirecte. Ceci est une méthode simple par laquelle vous pouvez examiner la cavité laryngée. La laryngoscopie est réalisée avec un miroir spécial, qui est inséré dans la cavité buccale avant le contact avec le palais mou. La langue doit être sortie et fixée par la main du médecin, enveloppée dans de la gaze ou un bandage. La gorge du patient est éclairée et l’ORL examine son état dans le miroir. Ainsi, il est possible d'évaluer l'état de la membrane muqueuse du larynx, ses plis, les cordes vocales et l'épiglotte, ainsi que de déterminer leur mobilité;
  3. laryngoscopie directe. Elle est effectuée si la méthode précédente ne fournissait pas les informations nécessaires pour établir un diagnostic. La laryngoscopie directe est plus précise car elle est réalisée à l'aide d'un laryngoscope dur (tube, avec éclairage indépendant). Il vous permet d'évaluer non seulement l'état du larynx, mais également celui de la trachée. Portez-le en position couchée sous anesthésie locale ou générale. Il est également possible d'utiliser un endoscope flexible avec une caméra à la fin.
  4. bronchoscopie. Vous permet d'inspecter la trachée et les bronches. À cette fin, un bronchofibroscope est inséré dans la bouche du patient - un harnais à fibres optiques flexible, équipé d'un dispositif d'éclairage et d'une caméra. L'image des organes internes obtenue lors de l'examen est affichée sur l'écran du moniteur.

Selon les résultats de l'examen, le médecin sera en mesure de poser un diagnostic, mais il faudra également passer une analyse générale du sang et de l'urine, ainsi que la culture de crachats bactériens, ce qui permettra de déterminer l'agent causal et la sévérité de l'intoxication du corps. Bien que les résultats du test soient préparés pour 3 à 5 jours, ils seront nécessaires en cas de détérioration de l'état du patient afin de prescrire le traitement approprié.

Souvent, le diagnostic de laryngotrachéite comprend des radiographies du larynx, des poumons ou du médiastin (si vous soupçonnez des complications telles qu'une pneumonie). Des données plus précises nécessiteront une tomographie par ordinateur.

Laryngotrachéite aiguë: traitement chez l'adulte

Le traitement de la laryngite et de la trachéite aiguë consiste à combattre l’infection et à éliminer les symptômes désagréables.

Comment traiter la laryngotrachéite virale?

Il existe différents médicaments antiviraux:

  • Amizon. Ceci est un dérivé d'acide isonicotinique. Procure un effet immunomodulateur, anti-inflammatoire et antipyrétique;
  • Rimantadine. L'hydrochlorure de Rimantadine est une substance médicinale dérivée de l'adamantane. Il a un effet antiviral direct contre le virus de la grippe;
  • Groprinosin. Contient du pranobex inosine. Il a également un effet antiviral direct et stimule le système immunitaire. Son spectre d'action est plus large (ARVI, grippe, rougeole, herpès);
  • Anaferon. Remède homéopathique pour la prévention et le traitement de diverses infections virales aiguës. Il a des propriétés immunomodulatrices.

Les antibiotiques pour la laryngotrachéite chez les adultes prescrits, si la maladie est causée par la flore bactérienne et d'autres moyens n'ont pas eu le résultat approprié. Le médecin vous prescrira un médicament actif contre l’infection, confirmé par bacposi. Ce sont principalement des antibiotiques à large spectre, tels que l'amoxicilline, Sumamed, le céfuroxime. Dans les cas graves, les antibiotiques pour la laryngotrachéite sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire.

En plus du traitement antiviral ou antibactérien, un traitement contre la toux est nécessaire. Les médicaments contre la toux pour la laryngotrachéite doivent contenir des substances mucolytiques contribuant à la dilution des expectorations et à leur expectoration, par exemple:

  • Ambroxol et le chlorhydrate d'Ambroxol (présents dans les comprimés Ambroxol, les sirops Lasolvan, Ambrobene, Mucolvan);
  • Chlorhydrate de bromhexine (comprimés de bromhexine);
  • Carbocesteine ​​(sirop Fluditec);
  • matière végétale. Le sirop Prospan comprend un extrait de feuille de lierre, qui est un antitussif, antispasmodique, mucolytique naturel. Le sirop d'Althea a un effet similaire, qui est fabriqué à base d'extrait de racine d'Althea.

Efficace avec les médicaments complexes contre la laryngotrachéite, par exemple Codelac. Il contient des substances mucolytiques et expectorantes: bicarbonate de sodium, thermopsis de racine de réglisse et d'herbe, ainsi que de la codéine, qui possède une propriété antitussive prononcée en raison de sa capacité à réduire l'excitabilité du centre de la toux.

Pour éliminer les sensations désagréables dans la gorge, la toux et accélérer la récupération, des inhalations et des procédures physiques sont également utilisés (électrophorèse sur iodure de potassium, chlorure de calcium, phonophorèse, laser, thérapie par micro-ondes).

Quels médicaments sont utilisés pour l'inhalation? Lasolvan, Fluimucil, Berodual, eaux minérales - pour liquéfier et éliminer les expectorations, solution de Chlorophyllipt - pour la désinfection, Rotocan - pour soulager l’inflammation.

Avec une toux sèche, la solution pour inhalation Tonsilgon, qui a des effets antitussifs et immunomodulateurs, aidera. Il se compose de 7 plantes médicinales: pissenlit, racine d’Althéa, camomille, écorce de chêne, feuilles de noyer, achillée millefeuille, prêle des champs.

Les huiles essentielles d'eucalyptus, de bois de santal, de sapin, de citron et de théier sont également utilisées pour les inhalations. Ils élimineront les symptômes désagréables et aideront à rétablir une respiration normale. Ces huiles sont vendues dans toutes les pharmacies. Vous pouvez également ajouter une cuillerée de soda ordinaire.

Un mal de gorge avec laryngotrachéite aidera à soulager les bains de pieds et les compresses d’alcool.

Pour réduire la température (si elle dépasse 38 ° C), des agents antipyrétiques à base de paracétamol peuvent être utilisés. Veuillez noter que la température devrait diminuer de 2-3 jours de traitement. Si cela ne se produit pas, alors il est nécessaire de consulter un médecin, qui vous prescrira des antibiotiques.

Dans les cas d’œdème grave, les antihistaminiques (Suprastin, Loratadine) et les antispasmodiques (No-shpa, Drotaverin) sont indiqués.

Dans les conditions domestiques, on voit un gargarisme avec des bouillons d’Hypericum, de menthe poivrée, de calendula, d’ortie et de sauge. Pendant le traitement de toute forme de laryngotrachéite aiguë, il faut observer une diète épargnante, se reposer au lit et essayer de parler moins. L'abondance de boissons chaudes et de maintien d'un air intérieur humide est également indiquée.

Parmi les complications possibles de la laryngotrachéite:

  • une pneumonie;
  • laryngotrachéite sténosante occlusive;
  • trachéite bactérienne;
  • médiastenit;
  • sténose du larynx;
  • phlegmon du cou;
  • insuffisance cardiaque et pulmonaire.

Ces maladies sont difficiles à traiter. Dans certains cas, même une intervention chirurgicale sera nécessaire. La sténose laryngée est un phénomène dangereux qui peut entraîner la suffocation et la mort. Si vous savez comment traiter la laryngotrachéite, vous pouvez prévenir de telles complications.

Prévention de la laryngotrachéite aiguë

Pour prévenir l'inflammation du larynx et de la trachée, il vous faut:

  1. Renforcer l'immunité. Vous pouvez le faire de différentes manières: mangez des aliments riches en vitamines, tempérez-vous, prenez des préparations spéciales et un complexe de vitamines.
  2. Abandonnez les mauvaises habitudes.
  3. Évitez tout contact avec des personnes malades, utilisez un équipement de protection individuelle et des médicaments antiviraux pendant l’épidémie.
  4. Pour aérer la pièce, maintenez la propreté dans la maison et l'humidité normale de l'air. Et il vaut mieux passer plus de temps à l'air frais. Si vous vivez dans une grande ville, des excursions hors de la ville vous seront utiles. Ces mesures vous aideront à maintenir la santé du nez, de la gorge et des voies respiratoires inférieures.
  5. Ne consommez pas d'aliments susceptibles d'irriter les muqueuses de la gorge.
  6. Traiter en temps opportun les maladies des voies respiratoires supérieures et de la gorge, ainsi que les brûlures d'estomac et la gastrite.

Si vous avez remarqué des signes d'inflammation aiguë de la trachée et du larynx, ne retardez pas le traitement et, en cas de détérioration, faites appel à une aide qualifiée!

Traitement de la trachéite et de la laryngite

  1. Caractéristiques de la maladie
  2. Symptômes de la maladie
  3. Traitement des maladies
  4. Pharyngite trachéite chez les enfants
  5. Traitement de la trachéite pharyngite chez les enfants

La laryngite, la pharyngite et la trachéite sont des maladies inflammatoires qui diffèrent par la localisation du centre de l'inflammation et par certains symptômes. Ces maladies surviennent le plus souvent hors saison, lorsque le système immunitaire est affaibli, et divers facteurs provoquants peuvent également «agir».

La laryngite, la pharyngite et la trachéite ont beaucoup en commun; ces maladies provoquent une inflammation de la membrane muqueuse du larynx, du pharynx avec luette et trachée. Ces maux s’accompagnent souvent les uns des autres, ce qui n’est pas surprenant puisque les organes des voies respiratoires supérieures sont interconnectés et proches les uns des autres.

Caractéristiques de la maladie

Une cause commune de la maladie est la laryngite, la trachéite et la pharyngite. Les facteurs suivants peuvent provoquer des maladies:

  1. Le contact avec le corps, à savoir la membrane muqueuse, d'une infection virale est la cause la plus fréquente, constituant environ 90% de tous les cas d'inflammation des voies respiratoires supérieures. Les virus les plus "populaires": infection à adénovirus, parainfluenza, grippe;
  2. Les bactéries pathogènes ou les infections bactériennes et certains types de bactéries en tant que causes de pharyngite, de laryngite et de trachéite sont moins fréquents;
  3. La respiration dans l'air froid, qui pénètre dans le nasopharynx et le larynx, provoque très souvent des processus inflammatoires dans les voies respiratoires supérieures, si bien que l'hiver et les périodes hors saison sont assez dangereux en termes d'incidence;
  4. Respirer de l'air pollué, qui peut contenir des particules de poussière, des substances toxiques, des produits chimiques ménagers, des gaz d'échappement, de la fumée qui tombe sur la membrane muqueuse et agit comme irritant;
  5. Si un patient a une réaction allergique à quelque chose (poussière, poils d'animaux, produits chimiques ménagers, pollen végétal), un allergène pénétrant sur la membrane muqueuse peut provoquer une étiologie allergique;
  6. Les lésions mécaniques ou chimiques des organes du système respiratoire (pouvant également résulter de brûlures causées par des boissons ou des aliments trop chauds ou, au contraire, par des aliments froids) ouvrent la voie à la survenue de processus inflammatoires sur la muqueuse;
  7. De nombreuses mauvaises habitudes, y compris le tabagisme et l’abus d’alcool, provoquent des maladies des voies respiratoires supérieures;

NOTE: Les raisons ci-dessus sont communes aux trois maladies. Quelle est la différence entre la laryngite et la pharyngite et la trachéite? Le fait que chacune des maladies peut avoir ses propres causes spécifiques.

Causes individuelles de la maladie:

  • La laryngite pouvant entraîner une surcharge des cordes vocales, cette maladie peut être considérée comme professionnelle chez les chanteurs, les enseignants et les conférenciers.
  • Une maladie gastro-intestinale et une pathologie du cœur ou des poumons peuvent provoquer l'apparition d'une trachéite;
  • La pharyngite est due à la présence de processus inflammatoires dans la cavité buccale ou au nasopharynx, par exemple à la suite d’une sinusite ou d’une carie. Dans certains cas, le facteur héréditaire joue un rôle;

Beaucoup sont intéressés par les différences entre la pharyngite et la trachéite ou la laryngite, ainsi que sur leurs points communs. Vous pouvez lire sur les causes communes un peu plus élevé, mais le mécanisme de l'apparition de maladies est également commun;

Lorsqu'un irritant pénètre dans la muqueuse des voies respiratoires supérieures (pharynx, larynx, trachée), la membrane muqueuse se gonfle et s'enflamme. Si nous parlons du pharynx, alors il y a pharyngite, avec inflammation de la membrane muqueuse du larynx et gonflement des cordes vocales, on peut parler d'épidémie de laryngite et de trachéite, comme son nom l'indique, la trachée est touchée.

Symptômes de la maladie

Les maladies de la laryngite, de la pharyngite et de la trachéite présentent des différences non seulement dans la localisation du processus inflammatoire, mais aussi dans les symptômes qu’elles manifestent.

REMARQUE: Les symptômes de la laryngite, de la pharyngite et de la trachéite peuvent avoir non seulement les symptômes énumérés ci-dessous, mais également d’autres. Cela est dû à l'étiologie différente des maladies, ainsi qu'au fait que l'inflammation des organes des voies respiratoires peut agir en tant que pathologies concomitantes dans d'autres maladies.

La pharyngite se manifeste habituellement par les symptômes suivants:

  • La luette et la muqueuse du rouge-pharyngé postérieur;
  • Des maux de gorge et des douleurs, qui s'aggravent en avalant et en mangeant, sont ressentis;
  • Toux sèche persistante;
  • La température corporelle est élevée;
  • Les ganglions lymphatiques des parties occipitale et sous-mandibulaire sont élargis et douloureux;

Dans la laryngite, les principaux symptômes seront les suivants:

Vous pouvez voir que la pharyngite, la trachéite et la laryngite manifestent dans tous les cas une toux sèche et hystérique avec des expectorations difficiles à expirer, une fièvre (pas toujours), une douleur, en fonction du lieu de l’inflammation.

Traitement des maladies

Dans les cas de laryngite, pharyngite, trachéite, le traitement doit être complet et agir dans les deux sens:

  • éliminer les causes de la maladie;
  • supprimer la symptomatologie;

NOTE: Il est très important dans le traitement de toute maladie d’éliminer les facteurs qui l’ont provoquée. Sans cela, toute la thérapie sera inefficace, puisque ces mêmes causes peuvent provoquer une rechute de la maladie ou annuler les effets du traitement.

Par conséquent, il faut avant tout:

  • Arrêter de fumer;
  • Ventilez régulièrement la pièce et effectuez un nettoyage humide afin de garantir un air frais, si possible, pour le laisser entrer à l’air libre, loin des entreprises industrielles et des autoroutes;
  • Faire renforcer le système immunitaire, cela aidera les complexes de vitamines, les immunomodulateurs (teinture d'Echinacea, Immunal, etc.), un régime alimentaire équilibré approprié;
  • Si la maladie est causée par une réaction allergique, le contact du patient avec des allergènes doit être arrêté.
  • Très souvent, la pharyngite, la trachéite et la laryngite aiguës sont causées par des virus. Les médecins prescrivent donc généralement le tsitovir, Amizon, des antiviraux, etc. Il convient de rappeler que cette thérapie n'est efficace que pendant les trois premiers jours de la maladie;
  • En cas d'étiologie bactérienne de la maladie, les antibiotiques sont indiqués, seul un médecin peut les prescrire, l'auto-traitement est inacceptable;

Comment traiter la pharyngite, la trachéite et la laryngite dans chaque cas, seul le médecin sait. En règle générale, en fonction de la maladie, ces antibiotiques sont prescrits:

  • pour pharyngite - érythromycine, klindomitsine, amoxicilline;
  • avec la laryngite - Azithromycine, Ceftoxim, Amoxicillin;
  • avec trachéite - Amoxiclav, Flemoxin solutab, Augmentin;

Outre les comprimés, les antibiotiques pour administration topique sous forme de sprays ou d'inhalations, par exemple Bioparox, seront également efficaces.

Pour le traitement symptomatique des médicaments utilisés, dont l’action vise à éliminer des symptômes spécifiques:

  • Pour le traitement de la toux dans les maladies des voies respiratoires supérieures (bronchite, trachéite, laryngite, pharyngite), des médicaments expectorants sont prescrits, par exemple Lasolvan ou Ambroxol;
  • Si la toux est très forte et ne mène pas à une vie normale, il est nécessaire de prendre des médicaments antitussifs, par exemple Bronholitina ou Sinekod;
  • Un effet supplémentaire sera donné par gargarisme, inhalation, antiseptiques locaux sous forme de lubrification de la membrane muqueuse ou des pastilles (solution de Lugol, Hexoral, Strepsils, Ingalipt);
  • Si la maladie a une cause allergique, il est obligatoire de prendre des antihistaminiques (Zyrtec, Loratadine, Cetrin);
  • Des médicaments antipyrétiques (ibuprofène, paracétamol) doivent être utilisés à une température corporelle supérieure à 38,5 degrés.

Il convient de rappeler que pour les maladies telles que la laryngite, la trachéite et la pharyngite, le traitement doit être complet et effectué sous la surveillance d'un médecin.

Pharyngite trachéite chez les enfants

Les maladies des voies respiratoires supérieures (laryngite, pharyngite, trachéite) chez les enfants ont les mêmes causes et manifestent les mêmes symptômes que chez les adultes.

REMARQUE: La symptomatologie de la maladie différera en fonction de son étiologie. Par conséquent, dès les premiers symptômes alarmants de la maladie, il est nécessaire de montrer l'enfant le plus tôt possible au médecin qui fera le diagnostic.

Les principaux symptômes de ces maladies incluent:

  • mal à la gorge, dans lequel l'enfant a du mal à parler et à manger; il essaie donc de se taire et refuse de manger;
  • muqueuse enflammée et rougie (pharynx, larynx) avec œdème;
  • voix enrouée;
  • avec une pharyngite d’étiologie fongique, il peut y avoir une plaque blanche ou jaunâtre sur la membrane muqueuse;
  • la faiblesse;
  • toux
  • augmentation de la température corporelle;

D'autres signes peuvent y être ajoutés: nez qui coule, éruption cutanée, ulcères de la bouche, etc. En outre, plusieurs maladies peuvent être présentes simultanément: par exemple, la laryngite et la pharyngite, la trachée peut être à la fois saine et enflammée.

Traitement de la trachéite pharyngite chez les enfants

Afin d'éviter les complications, il est nécessaire de commencer le traitement approprié de la maladie à temps. Seul un médecin professionnel sait quels sont les symptômes et le traitement de la laryngite, de la trachéite et de la pharyngite, et quels moyens conviennent à une étiologie différente de la maladie, de l'état et de l'âge du patient.

NOTE: En règle générale, les jeunes enfants ne doivent pas recevoir les moyens autorisés par les patients adultes. Assurez-vous de lire attentivement les instructions du médicament concernant les indications, les contre-indications et les dosages.

Dans le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures chez les enfants, il est nécessaire:

  • éliminer tous les irritants (poussière, fumée, allergènes, etc.);
  • donner à l'enfant des médicaments prescrits qui agissent avec les causes de la maladie (antiviraux, antibiotiques, antimycotiques, etc.);
  • utiliser un traitement symptomatique (médicaments antitussifs, antiseptiques locaux, inhalation de nébuliseur, etc.);

Les médicaments pour enfants sont généralement disponibles sous forme de sirop ou de suspension. Avec la trachéite et la pharyngite, s'il y a une toux, Biseptol est souvent prescrit, et des antibiotiques Sumamed forte.

Si un enfant est malade, il ne faut en aucun cas se soigner lui-même. Lorsqu'il n'est pas possible d'aller immédiatement chez le médecin, vous pouvez l'appeler à la maison ou appeler une ambulance. Chez les jeunes enfants, toute maladie en l'absence de traitement approprié et opportun se transforme rapidement en forme chronique et en complications.

Attention! Tous les articles sur le site sont purement informatifs. Nous vous recommandons de faire appel à un spécialiste et de prendre rendez-vous.

La laryngite et la trachéite sont des maladies des voies respiratoires supérieures. Très souvent, ces maladies s’accompagnent, vont de pair. La raison de cette "amitié" est la suivante.

La laryngite est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx et la trachéite est une inflammation de la membrane muqueuse de la trachée. Très souvent, ces maladies se produisent pour la même raison.

Et comme le larynx et la trachée sont interconnectés, l'inflammation d'un organe entraîne logiquement l'inflammation de l'autre.

Parfois, une pharyngite est également associée à leur équipe - inflammation de la paroi postérieure du pharynx et de la luette. Quelles sont les causes de la laryngite, de la trachéite et de la pharyngite?

Causes courantes de laryngite, de trachéite, de pharyngite

Pour que les maladies soient "déclenchées", une des raisons suivantes suffit.

  1. Infection virale Si nous parlons de la nature infectieuse de la maladie, alors c'est l'infection virale (grippe, infection parainfluenza, infection à adénovirus, etc.) qui représente 90% des cas.
  2. Infection bactérienne. Plus rarement, les maladies sont causées par des bactéries (staphylocoques, streptocoques, etc.).
  3. Inhalation d'air froid. Avec le début de la saison morte, cette raison provoque assez souvent des maladies des voies respiratoires supérieures.
  4. Inhalation d'air pollué (poussières, gaz d'échappement, émissions industrielles, etc.)
  5. Allergènes Dans certains cas, si le patient est allergique à un composant présent dans l'air (pollen, éléments chimiques, poils d'animaux, etc.), des maladies peuvent se développer.
  6. Blessures mécaniques du système respiratoire.
  7. Mauvaises habitudes, notamment le tabagisme.

La laryngite, la trachéite, la pharyngite ont aussi leurs raisons «individuelles»:

  • laryngite: forte charge sur les cordes vocales;
  • trachéite: pathologie cardiaque ou pulmonaire, ainsi que des maladies du tractus gastro-intestinal (brûlures d'estomac);
  • pharyngite: carie, sinusite, parfois hérédité.

Le mécanisme de la maladie est comme suit.

Un irritant externe pénètre dans l'un des organes et commence à agir sur la membrane muqueuse du pharynx, du larynx ou de la trachée.

Apparaît un gonflement de la muqueuse pharyngée, elle devient rouge et développe une pharyngite.

Si la membrane muqueuse du larynx est irritée et que les cordes vocales gonflent, il s’agit alors d’une laryngite.

L'inflammation de la membrane muqueuse de la trachée provoque l'apparition d'une trachéite. Bien que les causes de la laryngite, de la trachéite et de la pharyngite soient similaires, les symptômes de ces maladies diffèrent.

Symptômes de la laryngite

  1. Enrouement. Les cordes vocales gonflent et la voix devient rauque ou disparaît complètement.
  2. Sécher, "aboyer" la toux, qui augmente avec une respiration profonde.
  3. Douleur et mal de gorge, sensation de présence d'un corps étranger dans le larynx.
  4. La température
  5. Mal de tête

Symptômes de trachéite

  1. Toux sèche et difficile, surtout la nuit et le matin.
  2. Douleur au sternum.
  3. Crachat difficile à séparer.
  4. Augmentation de la température
  5. Faiblesse générale.

Symptômes de pharyngite

  1. Rougeur de la paroi pharyngée postérieure, luette.
  2. Chatouilles et maux de gorge en avalant.
  3. Toux sèche.
  4. Augmentation de la température.
  5. Augmentation et douleur des ganglions lymphatiques dans les parties sous-mandibulaire et occipitale.

Quelles sont les maladies dangereuses

La pharyngite en soi n'est pas dangereuse. Cependant, si son traitement n’est pas effectué correctement, il peut se transformer en complications graves, notamment en cas de pharyngite à streptocoque.

Dans ce cas, les complications peuvent être purulentes et non purulentes.

  • Purulent: un abcès peut se former autour des amygdales (abcès péri-amygdalien) ou dans l'espace pharyngien (abcès pharyngé).
  • Suppuratif: complications rénales graves (glomérulonéphrite post-streptococcique) ou rhumatismes.
  • La transition de la pharyngite à la forme chronique (pharyngite granulaire).

La laryngite comporte les dangers suivants.

  • Étouffement. Comme déjà décrit ci-dessus, dans cette maladie, les cordes vocales gonflent, provoquant un enrouement. Parfois, le gonflement des ligaments peut être si grave qu'il est difficile pour l'air d'entrer dans les poumons. La laryngite est particulièrement dangereuse pour les enfants de moins de 2 à 3 ans, car le passage du larynx est encore petit et il devient difficile pour le bébé de respirer.
  • La transition de la maladie vers une forme chronique, dans le contexte de laquelle des maladies beaucoup plus dangereuses peuvent se développer (fibromes, kystes, polypes, cancer du larynx).
  • Un traitement inapproprié de la laryngite se caractérise par l'apparition de diverses complications: phlegmon du cou, abcès du poumon, sepsie.

La trachéite n'est pas non plus particulièrement dangereuse, mais cela ne signifie pas que le patient doit ignorer le traitement. Parce qu'il porte des menaces secrètes.

  • La trachéite peut prendre une forme récurrente quand elle se produit plusieurs fois par an, puis devenir chronique.
  • L'inflammation de la trachée peut également saisir les voies respiratoires inférieures. Et ceci est: bronchite, pneumonie, emphysème et même asthme bronchique.

Donc, le traitement de la laryngite, de la pharyngite et de la trachéite - un must!

Thérapie de trois maladies

Le traitement de ces maladies vise à éliminer les causes de leur apparition et à supprimer les symptômes de celles-ci.

Élimination des causes de maladies des voies respiratoires supérieures

  1. Il est nécessaire de se séparer d'une mauvaise habitude - fumer.
  2. Respirez de l'air pur.
  3. Éliminer les allergènes qui stimulent la maladie
  4. Lutte contre l'infection virale. Les médicaments suivants sont utilisés à cet effet: Groprinosin, Amizon, Izoprinosin, etc. Des médicaments tels que Tsitovir 3, Kagocel ont également des propriétés immunomodulatrices, à savoir: ils renforcent également l’immunité du patient, ce qui lui permet de récupérer plus rapidement.
  5. L’infection bactérienne, bien que beaucoup moins susceptible de causer une laryngite, une trachéite et une pharyngite, est cependant menacée par des menaces beaucoup plus graves. Par conséquent, le traitement dans ce cas implique divers antibiotiques, sinon une infection bactérienne entraînera nécessairement des complications graves.

De nombreux patients, connaissant les effets secondaires des antibiotiques sur le corps, tentent de cesser de les prendre le plus tôt possible et les mettent de côté aux premiers signes de guérison.

Cependant, il est très important de boire des antibiotiques bien sûr, même si un soulagement est survenu dans quelques jours. Il y a une explication logique à cela:

  • Les antibiotiques n’ont l’effet maximum qu’après avoir atteint la concentration requise dans le corps;
  • Les antibiotiques ne détruisent pas instantanément les agents malveillants;
  • Si la consommation d'antibiotiques est arrêtée avant la fin du traitement, la bactérie développera une résistance et, avec la prochaine maladie, ces antibiotiques deviendront tout simplement inutiles.

Ainsi, lorsque des antibiotiques doivent encore être utilisés dans le traitement, déterminez quels médicaments sont utilisés le plus souvent et avec succès:

  • La pharyngite est traitée avec l'amoxicilline, la klindomycine, la lincomycine, l'érythromycine;
  • avec la laryngite, des antibiotiques de différents groupes sont prescrits: Amoxicilline, Augmentine, Ceftoxim, Azithromycine.
  • On pense que le traitement de la trachéite est plus efficace avec les antibiotiques de la série des pénicillines: Flemoxin Soljutab, Amoxiclav, Augmentin.

Il convient également de noter que lors du traitement des trois maladies, les antibiotiques topiques donnent un bon résultat, par exemple Bioparox sous forme d'inhalations.

Tous les antibiotiques et leur posologie doivent être prescrits par un ORL qualifié!

Qu'est-ce qui est prescrit pour le traitement des symptômes

La laryngite, la trachéite et la pharyngite ont un symptôme commun - la toux. Dans les trois cas, la toux est sèche, les expectorations sont difficiles à séparer.

Par conséquent, les expectorants sont prescrits: Ambroxol, Lasolvan, Gerbion. Avec une toux forte et difficile, on lui prescrit des antitussifs qui sont habituellement pris la nuit: Sinekod, Bronholitin, etc.

Le traitement de la toux par inhalation à travers un nébuliseur est très efficace.

Les médicaments suivants sont utilisés à cet effet: Chlorophyllipt, Lasolvan, ACC, solutions alcalines.

La douleur et le mal de gorge sont traités à l'aide d'antiseptiques et d'agents antimicrobiens d'importance locale: Ingalipt, Geksoral, Strepsils, Lugol, Travisil, etc.

Avec la nature allergique de la maladie, en plus du fait que l'allergène doit être éliminé, des antihistaminiques sont prescrits: Suprastin, Cétrine, etc. Des antipyrétiques sont prescrits à la température corporelle élevée: paracétomol, ibuprofène, etc.

C'est important! Les traitements, les médicaments et leurs dosages ne sont prescrits que par un médecin!

Pour un rétablissement rapide, le traitement principal peut être complété avec succès par un traitement avec des remèdes populaires, ainsi que par le renforcement du système immunitaire.

Pour ce faire, il est nécessaire de maintenir un mode de vie sain, d’abandonner les mauvaises habitudes, de suivre un régime, d’utiliser des légumes et des fruits frais, de passer beaucoup de temps à l’air frais.

Et ensuite, toute maladie disparaîtra. Écoutez nos conseils et soyez en bonne santé!

Photo: laryngite et trachéite.

Selon les statistiques, très souvent, l'inflammation du tissu laryngé se transforme en trachéite chronique.

La laryngite et la trachéite sont des lésions inflammatoires de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée. Le diagnostic et le traitement des maladies sont traités par un otolaryngologiste. Le pronostic pour ces patients est généralement favorable.

Causes de l'inflammation des voies respiratoires supérieures

La laryngite, la trachéite sont causées par des particules infectieuses dans plus de 90% des cas cliniques. Ceux-ci peuvent être des virus, des agents pathogènes et des champignons. Les maladies sont souvent une conséquence de la propagation du processus inflammatoire du nasopharynx.

Les experts distinguent également les facteurs prédisposants suivants:

  1. Effets thermiques. Un refroidissement excessif du corps provoque un vasospasme du système respiratoire. Il en résulte une nette diminution de l'immunité locale, ce qui contribue à la reproduction de la microflore pathologique.
  2. Maladies chroniques des organes internes. Dans un tel état, l'activité des forces de protection diminue chez une personne et elle est plus susceptible aux maladies infectieuses.
  3. Réactions allergiques. Les allergies provoquent souvent une inflammation de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée.
  4. Pénétration de corps étrangers dans le système respiratoire. Un traumatisme de la surface interne du canal respiratoire avec des objets étrangers se termine par une inflammation et un gonflement de la membrane muqueuse.
  5. Tabagisme et abus de boissons fortement alcoolisées. Les habitudes néfastes ont un effet toxique et irritant sur la plupart des organes et des systèmes.
  6. Travailler dans des industries dangereuses.

Symptômes de la maladie

La trachéite et la laryngite en tant que maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures présentent certaines caractéristiques communes.

La plupart de ces patients présentent les symptômes suivants:

  • malaise général et mal de tête;
  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • fatigue rapide et perte de performance;
  • perte d'appétit et douleur en mangeant;
  • toux récurrente

Les manifestations distinctives de la laryngite sont considérées comme une toux chronique et un enrouement ou une perte complète de la voix.

Pour la trachéite, une toux non accompagnée d'un changement de voix est un symptôme caractéristique. Les attaques de toux provoquent des douleurs au sternum et aux omoplates. À mesure que le patient se remet, la toux passe de sèche à humide.

La nature de la toux est une caractéristique distinctive de la laryngite et de la trachéite.

Diagnostic des lésions inflammatoires du larynx et de la trachée

L’examen diagnostique du patient se déroule dans cet ordre:

  • collecte de l'historique de la maladie, au cours de laquelle le médecin clarifie les plaintes subjectives, la durée et la gravité des symptômes principaux;
  • examen visuel du patient pour évaluer la couleur de la peau et l'état des ganglions lymphatiques régionaux;
  • vérifier les voies nasales, car la trachéite ou la laryngite est souvent associée à une rhinite;
  • examen de la membrane muqueuse de la gorge et des amygdales palatines;
  • auscultation ou écoute des poumons à l'aide d'un phonendoscope pour déterminer la respiration sifflante.

Inspection visuelle du patient

Thérapie des maladies du larynx et de la trachée

Le traitement de la laryngite, la trachéite est déterminée par la cause du développement de la pathologie. Ainsi, le traitement de l'inflammation bactérienne des voies respiratoires supérieures nécessite nécessairement l'utilisation d'antibiotiques. Dans ce cas, le médecin préfère principalement les agents antibactériens à large spectre (amoxicilline, ceftriaxone, azithromycine).

En règle générale, les lésions de la membrane muqueuse d'origine virale font l'objet d'un traitement médical consistant à prescrire des antiviraux, des immunostimulants et de l'interféron.

Les médicaments symptomatiques pour le traitement de la laryngite et de la trachéite comprennent:

  1. Médicaments antipyrétiques. Les oto-rhino-laryngologistes recommandent de prendre du paracétamol et de l'ibuprofène lorsque la température corporelle atteint 38,5-39 ° C.
  2. Médicaments expectorants. L'action de tels médicaments vise la production de crachats à partir des poumons.
  3. Mucolytiques Bromhexine et acétylcystéine - éclaircissent les expectorations et facilitent ainsi leur élimination de l'organisme.
  4. Si le patient craint des crises de toux douloureuses, le spécialiste peut vous prescrire des médicaments antitussifs. De tels remèdes réduisent l'envie de tousser en bloquant le centre cérébral correspondant.

En cas de lésions allergiques de la trachée et du larynx, le patient doit prendre un antihistaminique afin de réduire le gonflement des tissus mous. Une fois la température normalisée, le patient se voit prescrire des inhalations et des procédures physiques qui accélèrent sa guérison.

Recommandations pour le traitement de l'inflammation du larynx et de la trachée

Chez les patients atteints de trachéite associée à une laryngite, il est souhaitable de respecter les règles suivantes:

  • se gargariser régulièrement avec des bouillons de camomille et de sauge, ce qui aide à éliminer la pharyngite concomitante;
  • utiliser une grande quantité de liquide pour ramollir les expectorations et éliminer efficacement les substances toxiques du patient;
  • créer une paix maximale pour les cordes vocales;
  • utilisez des pastilles pharmaceutiques contre la toux dont les instructions indiquent leur effet mucolytique;
  • humidifier l'air dans les pièces où se trouve le patient.

Traitement médicamenteux de la laryngite et de la trachéite.

Le traitement conservateur élimine les symptômes individuels de la maladie, améliorant ainsi le bien-être général du patient.

Complications de la laryngite et de la trachéite

Le traitement opportun des lésions inflammatoires du larynx et de la trachée peut être compliqué par une bronchite ou une pneumonie. Dans certains cas, ces maladies peuvent être fatales. Selon la plupart des experts, l'évolution chronique de la trachéite se caractérise par la formation de tumeurs bénignes ou malignes, qui nécessitent un traitement plus complexe.

L'origine allergique de la laryngite provoque parfois un spasme aigu du canal respiratoire. Dans de tels cas, le patient nécessite des soins médicaux d'urgence. Et le contact à long terme du patient avec des allergènes peut conduire au développement de l'asthme bronchique.

Prévention des maladies

Le coût de la prévention est toujours disproportionnellement plus simple et moins coûteux que le traitement d'une maladie.

Pour cela, les experts recommandent:

  • traiter rapidement les premières manifestations de la maladie;
  • subir régulièrement des examens médicaux préventifs;
  • corps empalé;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • renforcer le système immunitaire avec des préparations à base de plantes;

Pronostic de la maladie

La laryngite et la trachéite ont généralement un pronostic positif. Une récupération complète est observée chez 96% des patients. L’exclusion des complications n’est possible que par l’administration en temps voulu de médicaments antibactériens ou antiviraux.

Laryngite, trachéite - maladies inflammatoires similaires. De plus, ces processus couvrent non seulement le larynx, mais également l'épiglotte. En outre, les parois latérales de la bouche et les cordes vocales deviennent également enflammées. Si la maladie se répète constamment, de tels processus inflammatoires à long terme entraîneront le fait que la trachéite et la laryngite deviendront chroniques et que l'inflammation elle-même commencera à se déplacer dans la cavité nasale et la gorge.

Causes de la laryngite et de la trachéite

La laryngite et la trachéite apparaissent pour diverses raisons. Plusieurs facteurs provoquent l’apparition de processus inflammatoires.

Dans 90% des cas, ce sont les virus qui interviennent dans le développement de ces deux maladies. Par exemple, il peut s'agir d'un virus de la grippe ou d'une infection adénovirale.

Les infections bactériennes sont la cause la moins commune des deux maladies. Par exemple, cela peut concerner une infection à streptocoque ou à staphylocoque.

La cause de la maladie peut être une inhalation fréquente d'air à basse température. C'est en automne et en hiver que ce problème est le plus répandu, de sorte que les voies respiratoires supérieures sont affectées.

Si vous inspirez de l'air pollué, ce problème peut également se produire. Par exemple, cela concerne les émissions des véhicules, les émissions des usines et des usines, la poussière ordinaire.

Divers allergènes peuvent déclencher le développement de la laryngite et de la trachéite en tant que réaction allergique du corps aux stimuli. Les allergies sont souvent causées par le pollen de fleurs, de la laine et divers produits chimiques.

Les blessures mécaniques qui surviennent chez les personnes vivant dans les organes du système respiratoire entraînent également une inflammation des tissus.

Certaines mauvaises habitudes sont également dangereuses. Par exemple, la trachéite et la laryngite peuvent provoquer un tabagisme à long terme. Dans ce cas, les deux maladies deviendront chroniques.

De plus, les maladies peuvent être causées par d'autres facteurs. Par exemple, la laryngite survient chez l'homme en raison de la forte charge exercée sur les cordes vocales. La cause de la trachéite peut être une pathologie des poumons et du coeur. Certaines maladies du tube digestif causent aussi parfois cette maladie. Par exemple, cela se produit à cause de brûlures d'estomac. Les deux maladies surviennent souvent avec une pharyngite. La cause de cette maladie peut être liée à d’autres facteurs: sinusite, hérédité et caries.

Le mécanisme de la maladie est comme suit. Premièrement, le stimulus entre dans l’organe et commence à toucher les muqueuses du larynx, de la trachée et du pharynx, des cordes vocales. En conséquence, les tissus gonflent, des rougeurs apparaissent.

Symptômes et complications de la laryngite et de la trachéite

Les symptômes de la laryngite et de la trachéite sont très similaires. Par exemple, la laryngite se caractérise par les symptômes suivants:

  • la voix devient enrouée, car les cordes vocales elles-mêmes gonflent progressivement (la voix peut alors même disparaître);
  • la toux est sèche dans la nature, elle «aboie» (ce symptôme s'intensifie seulement lorsqu'il est inhalé);
  • la gorge fait mal et fait mal, il semble que quelque chose soit coincé dedans;
  • la température corporelle augmente;
  • des maux de tête se produisent.

Diagramme de la zone touchée avec une laryngotrachéite.

Les symptômes de la trachéite sont les suivants:

  • la toux est également sèche, mais passe avec difficulté (surtout pire matin et soir);
  • derrière le sternum, il y a douleur et malaise;
  • les crachats sont difficiles à séparer;
  • la température corporelle augmente;
  • le patient ressent une faiblesse, un léger malaise, se fatigue rapidement.

Les symptômes de la pharyngite se manifestent par:

  • la face postérieure du pharynx est plus rouge, puis ces processus sont transférés à la langue palatine;
  • dans la gorge, en avalant, on ressent des chatouillements;
  • toux sèche;
  • température corporelle supérieure à la normale.

Les ganglions lymphatiques sont élargis et douloureux. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui sont situés sous la mâchoire et à l'arrière de la tête.

Le schéma de la pharyngite aiguë.

En soi, la pharyngite n'est pas dangereuse pour l'homme. Mais si vous ne commencez pas son traitement à temps, diverses complications peuvent se développer, notamment la pharyngite avec infection à streptocoque. Les complications se présentent sous l'une des deux formes suivantes: non purulent et purulent. Par exemple, lors de complications purulentes, les ulcères eux-mêmes sont situés sur les amygdales ou dans la région du pharynx. Dans une forme non purulente, il existe un risque de rhumatisme et de problèmes de fonctionnement des reins (glomérulonéphrite). En outre, la pharyngite peut devenir chronique.

Quant aux complications de la laryngite, elles sont les suivantes. Premièrement, une personne peut avoir un étouffement. Depuis les cordes vocales gonflent, c’est-à-dire qu’elles présentent un risque de difficultés pour le passage de l’air dans une forme grave de la maladie. Cette maladie est particulièrement dangereuse pour les enfants de moins de 3 ans. Ils ont encore une très petite lumière dans le larynx. Deuxièmement, la pharyngite peut devenir chronique et, dans le même temps, d’autres maladies peuvent se développer - kystes, fibromes, polypes et même cancer. Si la trachéite est prématurée ou pas complètement guérie, il existe un risque de complications graves telles qu'un abcès au poumon, un phlegmon du cou, une septicémie, etc.

La trachéite n'est pas non plus une maladie très dangereuse pour une personne, mais elle ne peut pas non plus être ignorée. Sinon, il aura une nature récurrente, à la suite de, l'inflammation apparaîtra plusieurs fois par an. De plus, les processus inflammatoires de la trachée passent dans les parties inférieures des canaux respiratoires. Dans ce cas, développez une bronchite, de l'asthme, une pneumonie. Plutôt que de traiter la maladie et ses complications par la suite, il est préférable de prévenir leur apparition, la prévention est donc obligatoire.

Traitement des maladies

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les facteurs susceptibles de provoquer des maladies. Il faut arrêter de fumer, respirer un bon air pur, prévenir les allergies.

Le traitement consiste à combattre une infection virale.

À cette fin, Tsitovir, Tsizoprinozin, Amizon, Kagocel sont prescrits par un médecin. Ils stimulent l'immunité, de sorte que le patient récupère rapidement.

Vidéo sur la laryngite:

Le traitement comprend également la lutte contre les infections bactériennes. Bien sûr, il est moins susceptible de provoquer une maladie, mais des antibiotiques doivent également être pris. Si vous ne le faites pas, alors la pharyngite, la trachéite et la laryngite entraîneront de graves complications. Il est important de suivre un traitement antibiotique complet, car l'effet ne sera obtenu que lorsque la quantité de substance requise sera accumulée dans le corps. Si avant la date limite pour arrêter de prendre des médicaments de ce groupe, les bactéries développeront une immunité contre eux, mais le traitement lui-même ne donnera pas le résultat souhaité. Pour la pharyngite, les médecins prescrivent habituellement la klindomycine, la lincomycine, l’amoxicilline, l’érythromycine. Lorsque la trachéite a besoin de médicaments groupe pénicilline - Amoxiclav, Augmente, Flemoksin. Lorsque la laryngite nommé Amoxicilline, Ceftoxim, Augmente, Azithromycine.

Vidéo sur la trachéite chez l'adulte:

Pour arrêter la toux sèche, les médicaments expectorants sont prescrits - Herbion, Lasolvan, Amboxol. Les antiseptiques aident à se débarrasser des chatouilles et des maux de gorge. Strepsils, Travisle, Lyugol habituellement utilisés. Si la maladie est causée par des allergènes, des antihistaminiques sont prescrits - Cetrin, Suprastin. Le paracétamol est utilisé à des températures élevées.

Le traitement de la trachéite et de la laryngite doit commencer le plus tôt possible. Ne tardez pas avec cela et assurez-vous d'aller à l'hôpital. Si les deux maladies sont ignorées, le patient commencera à développer des complications graves. Sois attentif à ta santé!

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Sommeil hormonal - l’activité de production hormonale débute vers 8 heures du soir et sa concentration maximale, lorsque la mélatonine est produite en grande quantité, se situe entre minuit et 4 heures du matin.

La testostérone est une hormone stéroïde qui appartient au groupe des anabolisants androgènes. C'est une substance qui joue l'un des rôles principaux dans le corps masculin.

Beaucoup de diabétiques récemment tombés malades se demandent: "Où est l'insuline piqûre?" Essayons de comprendre ce problème. L’insuline ne peut être poussée que dans certaines zones: