Principal / Hypoplasie

Quand et comment tester le cortisol?

Le cortisol est une hormone qui affecte le métabolisme. C'est cette hormone stéroïde qui joue un rôle important dans les réponses défensives de l'organisme à la faim et au stress. Par conséquent, il est très important de savoir quel jour du cycle il est préférable de tester le cortisol. Le matériau de l'étude est le sérum.

Indications d'étude:

  • Tumeurs du SNC
  • l'hirsutisme,
  • l'ostéoporose
  • hypertension artérielle
  • faiblesse musculaire et ainsi de suite.

Norma

Au cours de la journée, le taux de cortisol change comme suit: le matin, l'hormone monte, le soir, au contraire, diminue. Pendant la grossesse, le taux de cortisol change car il augmente environ 2 à 5 fois par rapport à la normale. Quand une femme n'est pas enceinte, élever du cortisol entraîne effectivement de graves maladies.

Si nous supposons le taux pour l'échantillon, alors:

  • le matin, le débit est généralement compris entre 170 et 536 nmol / ml,
  • le soir - de 65 à 327 nmol / ml.

Quand une personne est en bonne santé, le cortisol diminue le soir. Mais si une personne ne dort souvent pas la nuit et qu'elle dort après le jour, son équilibre hormonal est perturbé.

Si, à la suite de tests, des anomalies sont détectées de manière importante, cela peut signifier qu'il existe un syndrome marqué par une tumeur des glandes surrénales. Dans le cas où, au contraire, la valeur aurait diminué, on pourrait alors parler de dysfonctionnement des glandes surrénales ou de l'hypophyse.

C'est quoi

Le cortisol est simplement appelé «hormone de stress» chez le peuple, c'est lui qui protège le corps humain contre les effets de l'énorme quantité d'adrénaline. En réduisant le niveau de cortisol, les caractéristiques suivantes peuvent être identifiées:

  • la faiblesse apparaît dans tout le corps
  • douleur possible dans l'abdomen,
  • la pression artérielle chute de manière significative
  • le poids commence à diminuer, bien que le régime ne change pas.

Dans les cas où le taux de cortisol est toujours bas, alors que les expériences émotionnelles fortes sont fortes, il est très probable que le stress de l'adrénaline se produise. Dans ce cas, vous aurez besoin de l'aide de professionnels de la santé. Si le niveau est trop élevé, les signes suivants peuvent être observés chez les personnes malades:

  • augmentation de poids
  • des vergetures violettes apparaissent sur le ventre et les cuisses,
  • la pression artérielle augmente,
  • augmente le niveau de glucose dans le corps.

Besoin de recherche

L'endocrinologue à la réception donne au patient une référence pour analyse. Grâce à cette étude, il est possible de diagnostiquer des troubles endocriniens graves.

Si une personne a une maladie associée à une synthèse altérée du cortisol, son niveau doit être vérifié périodiquement.

Un médecin spécialisé dans ce type de problèmes devrait recommander à un patient de subir une analyse de sang dans les cas suivants:

  • Maladie d'Addison - avec cette maladie, la pression artérielle diminue, une faiblesse et une pigmentation apparaissent.
  • Avec l'augmentation de la pression artérielle lorsque le traitement est inefficace.
  • La maladie d'Itsenko-Cushing - avec cette maladie, le poids augmente, des vergetures apparaissent, la pression artérielle augmente, les muscles s'affaiblissent.

Comment se déroule l'analyse?

Pendant la journée, les hormones changent de niveau. C'est pourquoi il est très important de faire le bon prélèvement de sang. Grâce aux conseils suivants, vous pouvez passer l’analyse et obtenir le résultat correct:

  • le sang doit être donné le matin à jeun,
  • lorsqu’une personne s’apprête à faire cette analyse, elle devrait s’abstenir de tout effort physique et éviter le stress,
  • ne bois pas d'alcool.

Le sang utilisé à ces fins est prélevé dans une veine. Le matériel est placé dans un conteneur spécial et envoyé au laboratoire.

Préparez-vous pour l'analyse devrait être bien, sinon le résultat peut être faux. Le cortisol élevé est normal dans:

  • la grossesse
  • boire de l'alcool
  • fumer
  • le stress,
  • utilisation du préservatif
  • après la chirurgie,
  • après une blessure.

Les taux de cortisol réduits sont la norme lorsqu'un traitement est administré avec les médicaments suivants:

Afin d'obtenir une image détaillée de la maladie, il est nécessaire de procéder à une analyse du sang et de l'urine - ceci est fait pour révéler l'hormone libre.

Analyse d'urine

Afin de réussir un test d'urine, vous devez recueillir sa quantité quotidienne dans un pot stérile. Après le sommeil, la première portion d'urine n'est pas nécessaire. Les données suivantes sont considérées comme des indications normales pour le prélèvement d’urine: ECHA - 60-413 nmol / jour, chimioluminescent - 100-379 nmol / jour.

Dans les urines quotidiennes, le cortisol peut augmenter pour diverses raisons, par exemple:

  • la grossesse
  • le stress,
  • augmentation de la consommation de liquide et d'autres raisons.

Le cortisol peut diminuer pour les raisons suivantes:

  • hépatite alcoolique,
  • la cirrhose du foie,
  • hépatite chronique,
  • hypothyroïdie.

Il est préférable que les femmes recherchent le cortisol selon un cycle de 3 à 7 jours, mais le médecin peut le prescrire au cours de la période folliculaire ou de la phase lutéale. Période folliculaire - à partir du 1er jour du cycle de l'ovulation, inclus. La période lutéale commence après l'ovulation et dure jusqu'au dernier jour du cycle. Le spécialiste choisira lui-même le jour où il sera nécessaire de passer l'analyse en fonction des raisons pour lesquelles elle est nécessaire. Pendant la menstruation, ce n'est pas souhaitable. Les hommes peuvent donner du sang et de l'urine tous les jours.

Il convient de rappeler que seul le décodage compétent des analyses par des spécialistes hautement qualifiés permet de connaître tous les troubles endocriniens. Par conséquent, après avoir reçu les résultats des tests, il est nécessaire de ne pas utiliser l'ordinateur avec Internet, mais le médecin traitant.

Analyse du cortisol: quelles règles faut-il respecter pour l'exactitude du résultat?

Le cortisol est une hormone produite par le cortex surrénalien.

Il régule le métabolisme des glucides dans le corps. Ceci est une hormone de stress.

Il est synthétisé dans des situations difficiles et est responsable de la préservation des ressources énergétiques dans le corps.

Une diminution ou une augmentation du cortisol entraîne un déséquilibre hormonal. Vous devez réussir le test pour déterminer son contenu dans le sang.

Quand cette étude est-elle prescrite? Analyse pour le cortisol comment prendre?

Indications d'étude

Un éclat de cortisol peut causer des situations stressantes:

  • la faim
  • la peur;
  • activité physique;
  • l'excitation d'événements importants dans la vie;
  • surcharge mentale;
  • infections, processus inflammatoires;
  • un traumatisme;
  • la grossesse

La particularité de cette hormone est qu'elle persiste dans le corps, provoquant le vieillissement des organes et des systèmes. L'augmentation du cortisol n'est pas seulement une réaction normale au stress, à un traumatisme ou à une intervention chirurgicale, mais également un signe de perturbation hormonale.

Une production déficiente de cortisol pose des problèmes de métabolisme des glucides. Au cours de la journée, son montant change. Le matin, le contenu de cortisol dans le sang augmente et le soir, il diminue. Si une personne est réveillée la nuit, un déséquilibre hormonal se produit.

L'analyse du cortisol est prescrite pour les symptômes suivants:

  1. puberté précoce;
  2. l'ostéoporose est une diminution de la densité osseuse, augmentant leur fragilité;
  3. faiblesse musculaire;
  4. une forte diminution ou augmentation du poids corporel avec une alimentation normale;
  5. acné chez les patients adultes;
  6. troubles de la pigmentation;
  7. l'apparition de vergetures rouges et violettes;
  8. l'hépatite;
  9. augmentation de la pression artérielle qu'il est impossible de traiter;
  10. maladie du foie;
  11. insuffisance rénale;
  12. l'anorexie;
  13. maladie de la thyroïde (le plus souvent l'hypothyroïdie);
  14. les échecs du cycle menstruel chez les femmes; la croissance des cheveux dans les zones du corps typiques des hommes, par exemple sur le menton;
  15. tumeurs polykystiques et ovariennes;
  16. anxiété constante, stress;
  17. La maladie de Itsenko-Cushing est une pathologie du système endocrinien associée à une augmentation du niveau d'hormones surrénales;
  18. La maladie d'Addison - un syndrome dans lequel les glandes surrénales perdent leur capacité à produire la bonne quantité d'hormones.

Si le patient présente une pathologie associée à une synthèse altérée du cortisol, une évaluation périodique de son niveau est requise.

Matériel d'étude

La décision sur l'analyse prend un endocrinologue. Pour un diagnostic correct, un test sanguin est effectué dans une veine et dans l'urine. L'étude de l'urine est réalisée pour détecter l'hormone libre.

L'essence de la procédure

Le but de l'étude - de vérifier le travail des glandes surrénales et de la glande pituitaire dans le cerveau. Parfois, pour le don de sang, on leur demande de se détendre et de s’allonger une demi-heure.

Le sang à analyser est prélevé dans une veine. Si le patient prend des anticoagulants, il peut y avoir un saignement du site de ponction. Parfois, une ecchymose apparaît après l'analyse d'une veine.

Le prélèvement sanguin est effectué le matin à jeun. Le temps optimal pour l'analyse est de 8 à 9 heures.

Analyse de l'hormone cortisol: quel jour du cycle et comment se préparer

Le cortisol (également appelé hydrocortisone, 17-oxycorticostérone ou composé F) est produit par les glandes surrénales et constitue une «hormone de stress». En cas de violation de son niveau dans le corps, la capacité de fécondation normale des œufs et de porter un fœtus est perdue. Pour cette raison, lorsque des violations de la sphère de la reproduction se produisent, un test sanguin pour les hormones est prescrit. Selon ses résultats, il révèle non seulement le niveau de cortisol, mais également tout un complexe d'hormones.

Qu'est-ce que le cortisol?

Le corps humain a besoin de cette hormone afin de bien tolérer le stress et de s'en remettre rapidement. Le titre de "hormone de stress" cortisol reçu pour la formation de réactions protectrices aux menaces externes et aux situations stressantes. Il renforce le rythme cardiaque, augmente la pression artérielle.

Une augmentation de l'hormone est observée à la fois pendant le stress émotionnel et pendant la surcharge physique. Au moment du stress, l'hormone dans le corps est responsable des fonctions suivantes:

maintenir la concentration de l'attention;

amélioration de la nutrition du cerveau;

synthèse protéique améliorée;

maintenir une fonction cardiaque normale;

maintenir une fonction vasculaire normale;

accumulation de glycogène dans le foie.

La substance réduit également l'absorption du calcium par les os, ce qui augmente dans une certaine mesure leur élasticité, réduisant ainsi la fragilité.

La déviation de l’hormone par rapport à la norme entraîne de graves violations de l’ensemble du corps et est particulièrement forte pour le système de reproduction de la femme, ce qui entraîne son incapacité à fonctionner correctement. En outre, dans le contexte des anomalies hormonales, le développement d'états aussi dangereux que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux peut également se produire.

Indications pour vérifier les niveaux d'hormones

Donner du sang pour les hormones avec la détermination du niveau de cortisol devrait être s'il y a les violations suivantes dans l'état:

absence de grossesse avec un système de reproduction sain;

fausses couches répétées plus de 2 fois;

puberté excessivement précoce chez les filles et les garçons;

l'apparition de l'acné après l'âge de 20 ans;

augmentation de la fragilité osseuse (peut être due à une absorption prolongée et insuffisante du calcium);

hypertension artérielle en l'absence d'irrégularités dans le système cardiovasculaire;

perte de poids rapide en l'absence de maladies et de parasites dans l'intestin.

Le médecin, s’il en voit la nécessité, envoie le patient en vue d’une analyse du cortisol, en fonction des résultats pour lesquels un traitement supplémentaire est prescrit. Déterminé par l'hormone dans le sérum. Le niveau de l'hormone varie avec l'heure de la journée, ainsi que le jour du cycle (chez les femmes), c'est pourquoi vous devez connaître exactement le moment optimal pour l'analyse.

Cortisol normal dans le sang

Le taux hormonal est très différent et, par conséquent, même pour l'analyse, ses limites supérieure et inférieure présentent des écarts importants. Au matin, la valeur de l’indice sans s’écarter de la norme - 170-536 nmol / ml. Le soir, les taux de cortisol chutent de 65 à 327 nmol / ml.

Chez les femmes enceintes, le taux d'hormones est beaucoup plus élevé et peut dépasser les indications indiquées de 2 à 5 fois, ce qui est une affection naturelle. En outre, l'hormone peut être grandement augmentée après une nuit blanche. S'il s'agit d'un phénomène ponctuel, il n'est pas dangereux pour l'organisme. Le traitement n'est nécessaire que si une augmentation ou une diminution de l'hormone persiste pendant un certain temps.

Symptômes de cortisol réduit dans le corps

Dans le cas où l'hormone est réduite pendant un certain temps, le patient présente des symptômes de ce trouble, qui ne peuvent être ignorés. Les manifestations les plus courantes de cette pathologie sont les suivantes:

faiblesse grave de tous les muscles du corps;

réduction significative de la pression artérielle;

perte de poids sans changement de régime ou d'activité physique supplémentaire.

Dans les cas où le niveau de l'hormone est dans un état déprimé pendant une longue période, quand une situation stressante se présente, un choc d'adrénaline se développe. En ce moment, une personne a besoin d'une aide immédiate. Lorsque les symptômes de déficit en cortisol doivent être testés pour les hormones devraient être obligatoires.

Symptômes d'augmentation du cortisol dans le corps

Lorsque les troubles hormonaux sont loin de la norme, certains symptômes apparaissent également. Les manifestations de cette pathologie incluent:

gain de poids;

la formation de vergetures couleur pourpre sur les hanches (stries);

augmentation significative de la pression artérielle;

augmentation de la glycémie.

Si vous soupçonnez une augmentation du niveau de l'hormone, vous devez également réussir l'analyse. S'il y a des symptômes de pathologie, une visite chez le médecin est nécessaire.

Quel jour du cycle faut-il analyser?

Pour les hommes, peu importe les jours où le test est effectué; tandis que pour une femme en âge de procréer, il est nécessaire de subir un examen strictement à une certaine heure.

Analyse pour la détermination du cortisol (quand et à quel jour du cycle) une femme à examiner sera prescrite par un médecin. Cela est dû aux particularités du corps féminin. L'hormone change en fonction de la phase de développement de l'œuf, il est donc important de savoir exactement quel jour du cycle analyser. La période optimale est la période de 3 à 7 jours, bien que la livraison de matériel de recherche puisse également avoir lieu pendant toute la période folliculaire et lutéale, lorsque le cortisol varie légèrement. Pour cette raison, en se référant au don de sang de femmes, le médecin leur posera certainement des questions sur la date du début et de la fin du cycle. En cas d'irrégularités graves du cycle - dysménorrhée, une analyse répétée peut être nécessaire.

Comment se préparer au don de sang pour une hormone?

Préparez-vous à l’avance, car de nombreux facteurs peuvent fausser considérablement le tableau. Il est préférable que l’endocrinologue (c’est lui qui dirige cette étude) donne des recommandations claires et détaillées sur la préparation de l’examen, qui commence deux semaines avant le don du sang.

14 jours avant l'analyse, il est nécessaire d'abandonner complètement les préparations hormonales. Si cela n’est pas possible pour des raisons de santé, il faut informer l’endocrinologue et le responsable du laboratoire à ce sujet.

L'exercice est interdit pendant 3 jours avant de donner du sang. Ils augmentent toujours le niveau d'hormone de stress et ne permettent donc pas de voir la véritable image.

24 heures avant la collecte, l'alcool, les aliments gras et le tabagisme doivent être complètement abandonnés. Vous avez également besoin autant que possible de vous protéger des situations stressantes, à cause desquelles il y aura un "saut hormonal".

8 heures avant de donner du sang, vous devez refuser de manger et utiliser uniquement de l’eau pure non gazeuse, peu importe la quantité.

Comment se passe l'analyse?

Les hormones sont testées au moment où elles sont au maximum dans la valeur quotidienne. La collecte du matériel pour le cortisol est effectuée à partir d'une veine dans la période de 7 heures à 10 heures. L'ensemble de la procédure ne prend pas plus de 10 minutes. Après cela, une personne peut immédiatement manger et revenir aux affaires habituelles. Décodage des indicateurs impliqués chez l’endocrinologue.

Dans le cas où une déviation du cortisol est révélée à un degré plus ou moins important, on prescrit au patient un examen supplémentaire, dont les résultats déterminent la méthode de traitement la plus efficace.

Qu'est-ce qu'une analyse de sang pour l'hormone cortisol?

Le cortisol (hydrocortisone) est une hormone stéroïde, un glucocorticoïde actif. Elle est considérée comme une hormone de stress produite par le cortex surrénalien. Sa production est contrôlée par l'ACTH - l'hormone pituitaire. Entre eux, il y a un type de connexion inverse. L'hydrocortisone a pour objectif direct de faire en sorte que cette hormone protège l'organisme des effets de l'adrénaline. Les deux sont synthétisés simultanément. Toute fluctuation hormonale est un symptôme de mauvaise santé et nécessite des recherches approfondies et un traitement ultérieur.

Fonction cortisol

L'adrénaline augmente la pression artérielle, renforce et augmente le travail du muscle cardiaque, contracte les vaisseaux sanguins, mobilise le corps. Le cortisol s'oppose à l'action de l'adrénaline, ne donnant pas à perdre l'équilibre dans le système hormonal.

Les principales fonctions de l'hormone:

  • protège les gens du stress; quand il est petit, la personne ne réagit pas correctement au danger;
  • participe à la production de glucose à partir d'aliments entrants; normalise la glycémie;
  • réduit le travail des médiateurs inflammatoires et montre un effet anti-inflammatoire;
  • régule la pression artérielle;
  • participe au métabolisme du BZHU, échanges électrolytiques;
  • aide à éliminer la graisse du corps et à le détruire; pour l'obésité, le cortisol fait toujours défaut;
  • responsable du travail de tous les muscles - squelettique, muscle lisse du myocarde;
  • réduit l'effet de l'histamine dans les allergies;
  • Il supprime l'infection, renforçant ainsi l'immunité.

Lorsque le cortisol est libéré dans le sang, il peut exister sous 2 formes: liée et non liée. Bound - inactif, utilisé uniquement lorsque cela est nécessaire - il s'agit d'une réserve.

Non lié (cortisol libre) - participe directement à la régulation des maillons de la chaîne des glandes hypothalamus-hypophyse-surrénales; la présence de cortisol libre réduit la synthèse de corticostéroïdes. Ses changements dans n'importe quelle direction par rapport à la norme provoquent la défaillance de tout le système endocrinien.

Une éclaboussure de cortisol dans seulement 2 cas est considérée comme normale - stress et grossesse. Par exemple, pendant la grossesse, il augmente 5 fois et cette augmentation est considérée comme la norme. De plus, à chaque trimestre, les taux augmentent. Après le stress, son niveau devrait diminuer à la norme.

Signes de déclin

Le premier est la faiblesse générale et la léthargie 24 heures sur 24, également possible:

  • douleur dans l'abdomen;
  • réduction significative de la pression artérielle;
  • l'homme perd du poids même avec une excellente nutrition.

Toutes ces manifestations sont liées au fait que le métabolisme est profondément perturbé et que la nourriture, qui fournirait le taux de condition physique, n’est pas absorbée. En raison du faible taux de cortisol et des émotions fortes, un stress surrénalien peut se développer.

Boost de cortisol

Les signes de ceci sont les suivants:

  • prise de poids rapide, même à jeun;
  • strie violette sur l'abdomen et les hanches;
  • la pression artérielle augmente;
  • l'hyperglycémie se développe.

Indications pour l'analyse

L'analyse d'une hormone révèle un déséquilibre dans le système des trois principales glandes - l'hypothalamus-hypophyso-surrénalien - dans certaines maladies, le cortisol augmente, entraînant une atrophie musculaire et une dépression. En outre, l'indication de réalisation devient:

  • violation de MC (oligoménorrhée);
  • vérification et contrôle de la grossesse;
  • développement sexuel précoce chez les filles, hirsutisme;
  • l'ostéoporose;
  • augmentation de la pigmentation de la peau ouverte et des plis;
  • teinte de bronze, qui est observée dans la maladie d'Addison;
  • faiblesse musculaire prolongée;
  • acné chez les adultes;
  • fluctuations du poids corporel dans n'importe quelle direction;
  • augmentation de la pression artérielle sans pathologies de la CCC;
  • tumeurs ovariennes; l'anorexie; les néoplasmes des glandes endocrines;
  • hypofonction thyroïdienne;
  • faible immunité;
  • pathologie irréversible du foie.

Comment prendre une analyse

Aucune formation spéciale n'est requise lors du don de sang pour une hormone. Le biomatériau à tester est le sang veineux. Pour que le test de cortisol soit fiable, vous devez absolument informer votre médecin des médicaments que vous prenez. Ils peuvent déformer l'image. Le médecin peut annuler votre traitement 6 à 7 jours avant le test ou le conserver 1 à 2 semaines après la fin du traitement.

Comment prendre une analyse? Il est conseillé d’éviter toute excitation et tout stress avant de passer l’analyse; il est nécessaire d'abandonner complètement 3 jours avant l'analyse, y compris en raison de charges sportives intenses et de l'exécution de travaux physiques; 3-4 heures avant l'accouchement ne fume pas.

Comment passer l'analyse? La veille de la procédure, ne mangez pas de viande fumée, de graisse, d’alcool ou frite. De plus, un test sanguin de cortisol est toujours effectué en premier, avant d’autres études: échographie; IRM Les rayons X. La physiothérapie est également exclue.

Les informations exactes maximales sont obtenues lors d'une prise de sang le matin, lorsque les valeurs maximales du cortisol sont présentes; de 18 à 23 heures, le niveau de cortisol est minimal.

Le sang, bien sûr, est donné à jeun. Avec une forte soif, vous pouvez boire de l'eau non gazeuse.

Cortisol: et quand donner du sang à une femme et quel jour du cycle? Les femmes en âge de procréer doivent savoir qu’elles ont besoin de donner du sang pendant 3 à 7 jours après la menstruation. Le test de cortisol est prêt dans une journée. La lecture des tests est effectuée par le médecin généraliste ou le thérapeute. Il est impossible de diagnostiquer la pathologie sur la base de l'analyse obtenue et de poursuivre l'auto-traitement - il ne s'agit pas d'un rhume.

Interprétation du résultat

Lors de l'interprétation de l'analyse, l'âge et le sexe du patient sont pris en compte. Analyse et résultat du cortisol dans le sang: les résultats dans différents laboratoires diffèrent souvent par leurs unités de mesure. Cela est dû aux laboratoires d’équipement. Par conséquent, faites attention aux numéros de référence sur le formulaire. Un tableau des normes de teneur moyenne en cortisol par âge a été élaboré. Le médecin y adhère clairement pour diagnostiquer:

  • chez les enfants de moins de 10 ans - le taux de cortisol dans le sang est de 28-1049 nmol / l;
  • 10-14 ans - 55-690 nmol / l;
  • adolescents de 14 à 16 ans - 28 à 856 nmol / l;
  • plus de 16 ans - 138-635 nmol / l.

Le matin, le cortisol a un minimum de 170 nmol / ml, un maximum de 536 nmol / l. Et le soir - seulement 65 minimum et 327 maximum. Chez les hommes, le niveau varie de 362 nmol / l à 773; cortisol chez les femmes de 312 nmol / l à 607. Pour que les informations soient très fiables, le sang sur ACTH est donné en parallèle.

Tests de dexaméthasone

Il faut dire que le simple don de sang pour le cortisol détermine uniquement son niveau de base et ne permet pas de poser un diagnostic. Il est plus important de faire un test avec la dexaméthasone. Il en existe 2 types - un petit et un grand échantillon. Ils sont fonctionnels. Ils peuvent aider à identifier la présence d'un excès de production de cortisol et la raison de cela. Pour effectuer le test, vous devez respecter certaines conditions.

Petit test à la dexaméthasone

L'échantillon est appelé petit en raison de l'administration au patient d'une petite dose de dexaméthasone. Elle est réalisée en cas de suspicion d'hypercortisolisme - obésité de type coussingoïde. La figure est semblable à une pomme avec un épaississement dans les membres moyens et minces. De plus, il y a la présence de stries violettes; visage rond et informe; AH; la présence d'infertilité chez les femmes; violations de MC.

La procédure

Le test peut être effectué en ambulatoire ou à l'hôpital. Une formation spéciale n'est pas nécessaire. La particularité de ce test est qu'il peut être effectué à n'importe quel moment du cycle menstruel. Un jour avant, ils annulent complètement: hypnotiques et anticonvulsivant; la rifampicine. KOKI annuler 1,5 mois avant l'analyse. À 11 heures du soir, le patient boit 1 mg de dexaméthasone (2 comprimés). À 8h00 du matin, il est échantillonné pour le cortisol.

Que montre une telle analyse? La dexaméthasone devrait réduire la production d’ACTH. Normalement, après le test, le cortisol le matin ne doit pas dépasser 50 nmol / l et l’ACTH. Ceci est considéré comme un résultat positif. Les chiffres ci-dessus - le résultat est négatif et indique l'hypercortisolisme. Mais pour établir sa nature, il faut un large échantillon. Quand il dose de Dexamethasone est 8 mgs (16 comprimés). Quand faut-il réduire l'ACTH et le cortisol. Mais avec l'adénome hypophysaire et la production autonome de cortisol, cela ne se produit pas. C'est le diagnostic différentiel d'un adénome hypophysaire issu d'autres pathologies organiques. Le résultat de la panne testé est interprété uniquement par un endocrinologue.

Quand le cortisol est-il élevé?

Le cortisol sera élevé dans les cas suivants:

  • tumeurs surrénales;
  • kystes et tumeurs ovariennes;
  • hypofonction thyroïdienne;
  • plénitude;
  • troubles mentaux affectifs;
  • Le VIH;
  • hyperglycémie persistante;
  • cirrhose du foie;
  • hypercorticoïdisme et tumeurs surrénales;
  • La maladie de Cushing;
  • troubles de l'hypophyse et petite production d'ACTH.

En outre, l'utilisation de certains médicaments peut augmenter le niveau d'hydrocortisone (ce qui sera discuté ci-dessous).

Il existe également une surcharge indirecte ou fonctionnelle du cortisol. Cela comprend:

  • période de gestation;
  • HB;
  • la puberté;
  • troubles mentaux;
  • MS;
  • l'alcoolisme.

Médicaments qui augmentent le cortisol:

  • La corticotropine;
  • les amphétamines;
  • HRT;
  • l'ocytocine;
  • les interférons;
  • la naloxone;
  • calicot;
  • l'atropine.

Le cortisol est inférieur à la normale

La raison peut être une perte de poids rapide et spectaculaire; maladie du bronze, pathologies surrénales congénitales, maladies de la glande pituitaire, anomalies de la thyroïde, syndrome surrénalien, pathologies systémiques, prise de certains médicaments, oncologie Les violations du cortisol dépendent également du type de travail qu'une personne effectue: si elle travaille la nuit et dort pendant le jour, l'équilibre des hormones est nécessairement perturbé. Réduire le résultat de l'analyse des médicaments: magnésie composés du lithium, morphine, hypnotiques, dexaméthasone, éphédrine, lévodopa, triamcinolone, kétoconazole, oxyde nitrique.

Le jour du cycle où les hormones doivent être testées: décodage

Il existe une relation étroite entre la santé et les hormones. Pour chaque phase séparée, il y a leur rapport et leur concentration spécifiques. Pour un diagnostic précis, les médecins déterminent à quel jour du cycle les hormones sont prises et évoquent également des phénomènes supplémentaires entraînant des résultats ne correspondant pas à la réalité.

Hormones dans la période folliculaire

Les hormones de la première phase du cycle sont les suivantes:

Parfois, il est nécessaire de faire des tests les autres jours en raison de la longueur du cycle, des pathologies associées et des recommandations du médecin.

Période hormonale lutéinisante

À la fin de la période ovulatoire, le niveau des hormones suivantes de la 2e phase du cycle est étudié:

Les deux derniers tests de laboratoire peuvent être effectués au début et à la fin du mois dans certaines circonstances et selon des recommandations médicales.

Quelles hormones tester pendant 3-5 jours

Il n'est pas nécessaire de prendre des hormones individuelles uniquement le 3ème jour du cycle. Ce concept est en partie vrai, car certains des tests qui tombent ces jours-là s'appliquent également à d'autres, jusqu'à l'ovulation (le plus souvent 14 jours). Encore faut-il considérer que cela dépendra beaucoup de la durée du cycle féminin. Si c'est très différent de la norme dans un sens ou dans l'autre, la date de l'étude change également. Il existe toutefois une exception: l'hormone est testée contre les anti-Muller pendant exactement 3 à 5 jours.

Règles de base pour les tests

Il est important non seulement de prendre en compte les phases du cycle menstruel, mais également de respecter les recommandations élémentaires. La violation des règles peut entraîner de faux résultats.

  1. Toute hormone est prise à jeun et toujours avant le déjeuner.
  2. Même si l'analyse ne dépend pas de la période journalière, les médecins insistent pour se rendre au laboratoire avant 10 heures.
  3. Il est nécessaire d'exclure à l'avance les déplacements à la salle de sport, le stress émotionnel et l'haltérophilie.
  4. Vous devez également vous rappeler de dormir suffisamment pendant plusieurs jours.
    Il vaut mieux ne pas boire d'alcool toute la semaine et il suffit d'abandonner la cigarette pendant quelques heures.
  5. L'intimité peut également fausser les données, vous devez donc exclure le sexe au moins un jour avant l'analyse.

Androgènes

Bien qu'ils ne soient pas de nature féminine, vous devez tout de même adhérer à la délivrance d'hormones les jours du cycle. Par exemple, la concentration de testostérone pour les tests de laboratoire est suffisante de 6 à 10 jours du cycle menstruel.

Pour déterminer l'état du patient, on prélève le plus souvent du sang en présence de:

  • cortisol (hydrocortisone)
  • l'androstènedione;
  • la testostérone;
  • Le sulfate de DHEA;
  • dihydrotestostérone (métabolite de la testostérone).

Cortisol

Le cortisol (cortisol) est produit par les glandes surrénales et joue un rôle important dans le métabolisme des glucides et des protéines. Son deuxième nom est une hormone du stress, car grâce à son développement, les ressources énergétiques humaines sont économisées. L'hydrocortisone neutralise l'adrénaline, protégeant ainsi les personnes de l'hypertension artérielle et des autres effets négatifs du stress.

Quand et à quel jour du cycle prendre Cortisol, décide le médecin traitant. Cette analyse peut être effectuée à tout moment, à la fois dans la première phase et après l'ovulation en cas de symptômes de tels troubles:

  • faiblesse musculaire;
  • mauvais fonctionnement du système hormonal;
  • dépression chronique;
  • hypertension artérielle;
  • problèmes de thyroïde;
  • l'anorexie;
  • sauts de poids vifs;
  • maladie du foie.

Chez les femmes en âge de procréer, lorsque les menstruations échouent, des néoplasmes ovariens et des poils apparaissent dans des endroits atypiques, il est préférable de donner de l'urine et du sang pour analyse au début du mois menstruel (3-7 jours). Et pour éliminer les faux résultats, vous devez respecter scrupuleusement les règles suivantes:

  1. Le moment optimal pour l’étude - jusqu’à 9 heures, lorsque la concentration de la substance active atteint un pic.
  2. Il est préférable d'aller à l'hôpital l'estomac vide, après avoir exclu le stress physique, les rapports sexuels, le facteur de stress, l'alcool et la cigarette.
  3. Il est important d'avertir le médecin de la prise de médicaments réduisant le niveau de cette hormone (prednisone, dexaméthasolone).
  4. Environ 30 minutes avant la procédure doivent être consacrées au repos sans expériences ni surtensions.

Dans le tableau médical, le contenu normal en cortisol varie de 140 à 640 nmol / l chez les personnes de plus de 16 ans. Un score plus élevé n'est pas une pathologie si une femme:

  • est enceinte
  • a subi un traumatisme;
  • récupéré après la chirurgie.

Androstenedion

Stimule les tissus adipeux du foie, où sont synthétisées d'autres substances importantes, notamment l'œstrogène et la testostérone. Il s’agit de l’hormone sexuelle masculine (mineure), mais ses taux sanguins trop bas ou trop élevés entraînent souvent des troubles et des pathologies chez les femmes.

Le pic de la substance est noté à 30 ans, après quoi l'indicateur devrait diminuer. Si cela ne se produit pas, alors la santé, le système de reproduction, l'apparence de la moitié féminine de la population en souffre.

Les médecins font des recommandations individuelles à chaque patient quand prendre Androstenedione et quel jour du cycle. En l'absence d'une prescription spécifique, un examen doit être effectué dans les dix premiers jours du début du saignement menstruel. Mais ces chiffres peuvent différer légèrement d'une clinique à l'autre. Certains laboratoires médicaux à Moscou conseillent donc à leurs clients de venir le 8 ou 11ème jour après le début du mois.

Le niveau élevé de cette hormone empêche de nombreuses femmes de devenir enceintes. Même si la conception a eu lieu, le risque de naissance prématurée et de fausse couche demeure. Et aussi les problèmes suivants peuvent être observés:

  • ovaires polykystiques;
  • l'émergence de caractéristiques masculines féminines;
  • l'ostéoporose;
  • tumeurs malignes.

Une faible concentration d'une substance indique souvent une anémie, une activité ovarienne anormale et des problèmes de cortex surrénal.

La dihydrotestostérone est l'hormone la plus masculine, responsable du processus dynamique de croissance, puberté, érection et éjaculation. Dans le corps de la femme, il est également présent et ne pose pas de problème tant que son niveau est dans les limites de la normale.

Le rôle de DHT ne peut être surestimé, car il est responsable de plusieurs moments de la vie de la femme:

  • renforcement de l'immunité;
  • assurer un métabolisme normal;
  • maintenir l'attirance sexuelle;
  • renforcer les os et les muscles;
  • la formation de cheveux épais et forts;
  • normalisation des glandes sébacées (peau saine);
  • soutien du niveau optimal de pression artérielle;
  • accélération des fonctions de récupération;
  • assurer une réponse rapide et la concentration;
  • endurance pendant l'exercice.

Les médecins ont déterminé avec précision la date du jour du cycle que la dihydrotestostérone devrait être administrée aux femmes. L'analyse est effectuée les deuxième, troisième et quatrième jours du mois.

Il est très important d’essayer d’être examiné au repos afin d’obtenir les données les plus fiables. Immédiatement avant de prendre du sang pour les hormones, les experts conseillent de mourir de faim le soir.

A partir des médicaments suivants, le contenu de DHT est réduit:

  • Tétracycline;
  • Tsiproteron;
  • La spironolactone;
  • La digoxine;
  • Kétoconazole.

L'augmentation est affectée par:

  • médicaments antispastiques;
  • comprimés d'œstrogène;
  • Le clomifène;
  • les contraceptifs;
  • les barbituriques.

Un résultat de 24 à 450 pg / ml est une condition normale. Trop indique l'hyperandrogénie, les tumeurs produisant des androgènes. Un niveau très bas peut être associé à un déficit congénital en 5-alpha-réductase ou au syndrome de Morris.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone fabriquée à partir du cholestérol surrénalien. DHEA-S soutient le déroulement optimal de nombreux processus dans le corps du beau sexe, y compris la qualité de la vie sexuelle, le désir sexuel sain, la grossesse

Le manque ou l'excès de substance affecte négativement la vitalité, la stabilité émotionnelle, la vie intime. Et plus l'hormone est stockée longtemps dans le corps, plus la femme vieillira tard. La plus forte teneur en sulfate de déhydroépiandrostérone tombe à l'âge de trente ans. De plus, sa concentration diminue progressivement jusqu'à ce que la production cesse complètement.

Il y a beaucoup de controverse sur quel jour du cycle prendre DHEA. Lorsque l'on considère les facteurs médicaux, il devient clair que cet androgène est pratiquement exempt de l'influence de:

  • cycle mensuel des femmes;
  • fluctuations de la concentration tout au long de la journée.

Par conséquent, il est possible de passer un examen au début, à la fin et au milieu du cycle. Bien que les commentaires sur de nombreux sites montrent que la plupart des patients ont pris du sang de 7 à 9 jours. Et une seule femme a passé les tests le 22ème jour.
Cela est dû au fait que dans chaque laboratoire, différentes méthodes et préparations sont utilisées au cours de la procédure. Par conséquent, il ne fait pas de mal de parler à l'avance avec le médecin et de choisir la date appropriée.

Tropina

Les principaux types, indiquant quel jour du cycle donner du sang pour les hormones:

  • ACTH (6-7). Il est responsable du fonctionnement du cortex surrénal, a un effet sur les œstrogènes et participe au contrôle des processus métaboliques.
  • TSH (5-8). Le régulateur principal du fonctionnement de la thyroïde. Fournit le transport de l'iode à la glande. L'hormone stimulant la thyroïde ne dépend pas de la période du cycle féminin. Mais il est nécessaire de clarifier la date avec le médecin traitant.
  • Somatotropine (tous les jours). Responsable de la croissance et du développement du corps. Vous pouvez être testé n'importe quel jour, mais seulement le matin.
  • Hormones lipotropes (LD). Aide à décomposer les cellules graisseuses et à réduire le taux de dépôt de graisse.
  • Mélanotropine (LD). Fournit la production et le dépôt de pigment mélanique dans la peau / les cheveux.
  • Prolactine (au plus tard 14 jours). Un niveau suffisant de prolactine assure le développement normal des glandes mammaires, la libération de colostrum et de lait, ainsi que la régulation de la phase du corps jaune.

Cela inclut également les hormones gonadotropes:

  • PH (3-8 ou 19-21). L'hormone lutéinisante est responsable de la maturation du follicule. Au moment de la phase folliculaire, la concentration de LH est plus élevée.
  • FSH (3-8 ou 19-21). L’hormone folliculo-stimulante est responsable de la période ovulatoire, de la formation du corps jaune et de la production d’androgènes.
  • HCG (pas plus tôt que 4–5 jours de retard). Avec l'aide de l'analyse, vous pouvez en apprendre davantage sur la survenue d'une grossesse.

Corticotropine

L’ACTH ou hormone corticotrope est produite par l’hypophyse. Contribue au flux normal de plusieurs processus à la fois:

  • contrôle de la masse totale de la personne;
  • la répartition de la graisse corporelle;
  • enrichissement en glucose sanguin;
  • régulation du fonctionnement du cortex surrénalien;
  • contrôle de la production de cortisol;
  • effet sur la concentration en œstrogènes;
  • régulation de la menstruation;
  • fournir une protection contre les facteurs négatifs (expériences, peur).

Quel jour du cycle et quand prendre ACTH, il est préférable de préciser au laboratoire. La période standard est de 6 ou 7 jours à compter du premier jour des règles. Mais le médecin, à partir de l'état de la patiente et de ses plaintes, peut fixer une date différente pour l'analyse. L'hormone atteint sa concentration maximale le matin, il est donc préférable de réussir le test avant 10 heures.

Pour le diagnostic utilisant deux options pour le prélèvement sanguin:

  1. Rapide Vous n'avez besoin que de deux échantillons - avant l'introduction d'une substance similaire dans le corps et après.
  2. Durable Le test est effectué 4 fois - avant l'introduction de la substance, après 4, 6 et 8 heures.

Une diminution de l'ACTH peut indiquer:

  • formations anormales dans les glandes surrénales;
  • insuffisance surrénale secondaire;
  • utilisation de certains agents hormonaux.

La raison de l'écart par rapport à la norme (9–52 pg / ml) du contenu en hormone est souvent la suivante:

  • période de menstruation;
  • surmenage physique;
  • facteur de stress important;
  • dépression chronique;
  • concevoir un enfant;
  • période de lactation;
  • mauvais jour

Hormones sexuelles

C'est à partir de la concentration anormale de ces composants que les difficultés les plus fréquentes sont associées au cycle mensuel, à l'équilibre hormonal et à la capacité de travail. Les jours du cycle pour lesquels il est intéressant de tester les hormones féminines sont déterminés par la durée du cycle féminin, les symptômes et les indications médicales générales.

L'œstrogène

Ces substances sont responsables de:

  • la puberté chez les adolescentes,
  • processus de fertilisation et de conception;
  • la croissance des seins, la formation du corps.
  • Estradiol. Il est le plus actif du groupe, contrôle la croissance normale de l'endomètre et prépare l'utérus au processus de fécondation. À l'approche de la ménopause, son niveau diminue. Par la quantité d'estradiol dans le sang, vous pouvez déterminer la période spécifique du cycle et le taux de fonction ovarienne.
  • Estriol Il est synthétisé par le placenta, ce qui explique pourquoi son contenu augmente pendant la gestation. Avec des écarts dans ses performances, les médecins commencent à suspecter une pathologie de la formation du placenta ou du développement de l'enfant dans l'utérus.
  • Estron (folliculine). Il a moins de capacité à se lier aux récepteurs cellulaires. Pour sa production, en plus des glandes génitales féminines, le tissu adipeux est responsable, il est donc produit même au stade de la ménopause.

Quand et à quel jour du cycle des œstrogènes à prendre, toute femme peut se renseigner à la maison. Tout dépendra de la durée du cycle mensuel:

  • 28 jours du 2e au 5e jour du cycle.
  • A partir de 29 jours et plus - du 5ème au 7ème jour à partir du début du saignement.
  • Moins de 20 jours - le deuxième ou le troisième jour du congé de menstruation.

La carence en œstrogène affecte gravement l'apparence, provoque une instabilité émotionnelle, l'ostéoporose, augmente le risque d'accident vasculaire cérébral. L'excès d'hormone de la première phase du cycle provoque le développement de tumeurs, d'obésité, de stérilité.

Progestérone

Il est produit par le corps jaune des ovaires et la pépinière pendant la grossesse. Il est nécessaire de vérifier son niveau dans le test sanguin lorsque le patient a des difficultés à concevoir ou des fausses couches, en particulier au cours du premier trimestre.
L'analyse du matériel biologique est effectuée exclusivement au cours de la deuxième période du cycle menstruel après l'ovulation, lorsque les œufs ont quitté le sac folliculaire. Le délai optimal est de 21 ou 23 jours, mais cela ne s'applique qu'au cycle mensuel standard (28 jours).

Dans d'autres cas, la date exacte de la rupture du sac folliculaire et de la libération de l'œuf aide. Après cela, un test sanguin est effectué dans une semaine. Pour déterminer avec précision le moment de l'ovulation, il suffit d'effectuer un contrôle par ultrasons ou d'utiliser un test spécial à domicile.

Hormones thyroïdiennes

Les problèmes du système de reproduction nécessitent parfois une surveillance par un gynécologue et un endocrinologue. Des problèmes de thyroïde peuvent perturber le cycle, causer la stérilité et provoquer la mort d’un enfant dans le ventre de la mère. Par conséquent, le médecin traitant peut ordonner de vérifier le niveau des hormones thyroïdiennes suivantes:

  • T3. Il est synthétisé par l'épithélium folliculaire de la thyroïde sous l'influence de la TSH.
  • T4 (thyroxine). Accélère le métabolisme de base, augmente la production de chaleur et le niveau de consommation d'oxygène par tout l'organisme, à l'exception du cerveau et des ovaires.

En outre, des anticorps sont identifiés qui indiquent une perception anormale de Thyroglobuline par le corps.

Pour vérifier les indicateurs, vous avez besoin d'hormone totale et libre. Le cycle de menstruation n'affecte pas la concentration, il n'y a donc pas de limite aux jours d'accouchement. Cependant, certains gynécologues vous conseillent de le faire pendant 5 à 8 jours après le début de l'écoulement menstruel.

Le médecin traitant décide à quels jours du cycle les hormones doivent être testées. Les chiffres donnés dans cet article sont de nature générale. Le meilleur moment vient avec certains facteurs qui diffèrent dans chaque cas individuel. Selon les résultats de l’étude, le médecin diagnostiquera et sélectionnera le traitement nécessaire.

Quel jour du cycle est-il préférable de tester le cortisol?

Nom: Catherine, Saint-Pétersbourg

Question: Je dois analyser le cortisol en raison de la prise de poids après la prise d'antidépresseurs. Quel jour du cycle est préférable de passer? Ou dans cette affaire sans différence?

Le cortisol est une hormone produite par le cortex surrénalien.

Dosage du cortisol

Il a des fonctions importantes dans le corps: il régule le métabolisme des glucides, également appelé hormone du stress.

Naturellement, tout écart par rapport à la norme entraîne un déséquilibre hormonal.

L'analyse du cortisol est prescrite pour diverses maladies. Si le patient présente une pathologie associée à une synthèse altérée du cortisol, une évaluation périodique de son niveau est requise.

Le but de cette étude est de déterminer le fonctionnement du cortex surrénal et de la glande pituitaire.

Puisque cette hormone est une «hormone de stress», il est nécessaire de vous détendre et de vous reposer pendant une demi-heure, de rétablir votre respiration et votre rythme cardiaque avant de faire un don de sang.

Il n'est pas recommandé de faire un test de cortisol si vous êtes dans un état de stress et d'émotion forte.

Le sang à analyser est prélevé dans une veine le matin (8 à 9 heures), toujours l'estomac vide. Il est préférable de ne pas manger 10-12 heures avant le test.

Le niveau de cortisol en laboratoire est déterminé à la fois dans le plasma et dans le sérum.

Les résultats des tests auront une erreur dans les situations suivantes:

  • l'abus d'alcool et le tabagisme;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • pendant le stress;
  • pendant la grossesse;
  • tout en prenant des contraceptifs oraux;
  • avec la mauvaise collection d'analyse.

Également pour déterminer le niveau de cortisol est recueilli l'urine.

Lors de la livraison de ce matériel a ses propres règles, et d'autres conditions, telles qu'une tumeur dans l'hypophyse, peuvent également affecter le niveau de concentration de cortisol dans le sang.

Il est recommandé aux femmes de faire un test d’urine pendant 3 à 7 jours du cycle menstruel.

En fonction de la situation, le médecin prescrit le délai nécessaire à la collecte de l'analyse.

Lors de la collecte de sang, il n'y a pas de telles règles: vous pouvez faire un don de sang pour le cortisol tous les jours du cycle.

La norme pour les femmes d’âge mûr est de - 312-607 n / mol.

Tests hormonaux en gynécologie: quand et comment prendre?

Les hormones sont des composés chimiques biologiquement actifs ou de signalisation. Ils sont d'origine organique. Produit par les cellules vivantes, en particulier les cellules des glandes endocrines de l'homme. Ces substances sont un régulateur humoral (du sang) des processus métaboliques, participent au travail de tous les organes et systèmes, en particulier des organes qui assurent la fonction génitale.

L'ensemble des hormones produites par les ovaires, la thyroïde, les glandes surrénales, le système hypophyse-hypothalamus affecte directement la fonction de reproduction. Vérifier leur contenu dans le sang en utilisant des méthodes de diagnostic en laboratoire.

Pour que les résultats soient fiables, vous devez suivre quelques règles. Par exemple, pour faire un don de sang pour les hormones en gynécologie, une femme devra également prendre en compte le jour du cycle menstruel (MC).

Quelles hormones prenons-nous?

Le système reproducteur du corps féminin est un mécanisme finement équilibré. En partie donc extrêmement vulnérable. La balance des hormones "joue le premier violon" dans ce système, et toute une série de tests est passée pour vérifier son état:

  • Hormones sexuelles féminines.
  • Hormones androgènes.
  • Substances actives de la glande thyroïde.
  • HCG (gonadotrophine humaine, à administrer en cas de retard de la menstruation et de grossesse suspectée).

Il existe le plus grand groupe de substances actives que vous devrez peut-être analyser pour diagnostiquer la pathologie des organes génitaux de la femme, avec préparation de la grossesse et après la conception. Ce sont les soi-disant "hormones féminines":

  1. Estradiol.
  2. Estriol
  3. Progestérone
  4. LH, AMG.
  5. 17 Hydroprogestérone.
  6. La prolactine.
  7. Inhibin V.
  8. FSH.

Composition moins "saturée" de composés biologiquement actifs profil androgène. C’est la testostérone totale et libre, DEG-sulfate, cortisol.

L'état fonctionnel de la glande endocrine avec le nom de la thyroïde est caractérisé par:

  1. Hormone stimulant la thyroïde (TSH).
  2. Thyroxin gratuit / commun.
  3. Anticorps indiquant des processus auto-immuns dirigés contre la thyroglobuline et la peroxydase thyroïdienne.

Ces groupes n'incluent pas toutes les hormones féminines ou masculines, mais uniquement celles liées au domaine de la reproduction.

Règles de base pour prendre des hormones

Pour tester l'équilibre hormonal du corps féminin, vous devez passer du matériel biologique (dans ce cas, du sang veineux) à des fins de recherche. Il faut préparer la procédure, et pas seulement moralement. Le contenu en hormones est affecté par:

  • Les vols
  • Changement climatique.
  • Activité physique excessive dans la période menstruelle.

L'avortement récent, les IST, la faim, la prise de médicaments anabolisants, l'utilisation excessive de suppléments diététiques et de médicaments sans ordonnance médicale peuvent également avoir un impact négatif. En outre, le coupable de tous les maux de l’humanité - le stress. Surtout en conjonction avec le travail "de nuit", occupe également pas la dernière place dans la série de facteurs affectant le niveau d'hormones. Tous ces facteurs doivent être évités avant la livraison du matériel biologique.

Pour éviter les imprécisions, plusieurs règles ont été adoptées dans l'environnement médical. Elles décrivent le moment opportun pour donner du sang et comment le faire correctement:

  • Le sang est donné le matin (jusqu'à 11 heures).
  • Sur l'analyse allez sur un estomac vide.
  • Après un jeûne sexuel (au moins un jour avant la procédure).
  • Pour frapper, vous devez abandonner les procédures thermiques (bain, sauna).
  • Le soir, avant de remettre le biomatériau, l'activité physique doit être évitée.
  • Au moins une journée, vous devez essayer de limiter les effets des facteurs de stress et d’assurer un sommeil complet pendant 8 heures.
  • Une semaine avant le don de sang, il est nécessaire d'arrêter le traitement par tout moyen hormonal, y compris un anti-inflammatoire, et de cesser d'utiliser des contraceptifs hormonaux.

Lors de la soumission du biomatériau pour les hormones thyroïdiennes, il n'y a pas d'autres restrictions. Mais les hormones sexuelles nécessitent un prélèvement de sang à certains jours du cycle. Le jour du cycle à passer des tests dépend de l'hormone elle-même:

  • Au début (2-3) jours, nous nous rendons à AMN.
  • Au 5ème jour, capitulation: LH, FSH
  • 17-hydroprogestérone - pendant 3-5 jours.
  • Au milieu (7 à 9 jours), vous devez prendre: la testostérone, le DEG-sulfate, le cortisol, la 17-hydroprogestérone.
  • À la fin du cycle, la progestérone est donnée. Bien qu’il s’agisse de cette hormone, il existe un léger décalage dans le calendrier d’accouchement, que les femmes trouvent à la recherche de réponses à leurs questions. Il est souvent recommandé de se soumettre à une analyse entre 19 et 23 jours du MC, à condition que la femme ait un cycle standard. Mais il est préférable de le prendre le septième jour après l'ovulation (c'est-à-dire cinq à sept jours avant le début du mois).
  • Pendant tout le cycle, vous pouvez prendre de l’estradiol.

Cette information est fournie pour un cycle normal et stable. Avant de passer des tests, il est préférable de consulter un gynécologue et de clarifier vous-même le jour où le cycle prendrait des hormones.

Les règles à suivre ne dépendent pas de l'âge du patient. Les substances bioactives présentes dans le corps humain sont produites conformément à ses biorythmes.

Un médecin devrait être consulté, ne serait-ce que parce que la date de livraison de certaines hormones reste une question controversée à ce jour. Tout d’abord, il s’agit de l’œstradiol: certains experts votent à cinq jours du début du cycle, d’autres à la fin. Et d’autres encore affirment que les tests peuvent être effectués sans tenir compte du jour du cycle, c’est juste (le jour du cycle) que vous devez spécifier. Ceci s’applique également aux androgènes - ils peuvent être pris n’importe quel jour, mais c’est mieux.

Hormones féminines

La santé du système de reproduction de la femme, son humeur et ses capacités intellectuelles dépendent du contenu de ces substances bioactives. Ils affectent également la capacité de concevoir et de supporter une progéniture en bonne santé.

Estradiol

Cette substance active est produite non pas dans un organe, mais dans le corps jaune de l'ovaire, le follicule en cours de maturation et, curieusement, dans le tissu adipeux. Je synthétise également ses glandes surrénales (écorce). Et pendant la grossesse produit le placenta. Sa sécrétion est affectée par la FSH, la prolactine et la LH. La régularité du cycle et le développement normal et opportun de l'œuf sont possibles précisément grâce à cette hormone.

Au cours de la MC, le corps subit deux pics de concentration. La première survient un jour et demi avant l'ovulation, lorsque cette substance est libérée de manière significative dans le sang. À la fin de l'ovulation, le niveau baisse, puis l'estradiol entre à nouveau dans le sang. Un nouveau pic plus petit est observé, puis la concentration en hormone diminue jusqu'à la fin de la phase lutéale.

L'important est non seulement un indicateur quantitatif du contenu de cette substance dans le plasma sanguin, mais également le ratio d'estradiol-testostérone.

Le contenu normalisé de cette hormone dépend de la phase du MC: folliculaire (FF) - 606 pmol / l, ovulatoire (RP) - 131-1655 pmol / l ou lutéine (LF) (91–861 pmol / l).

Oestrogène principal gestation

C'est un tel nom parmi les spécialistes qui ont reçu l'estriol. En raison de la présence dans le sang de cette substance active, les canaux lactifères se développent et la circulation sanguine dans l'utérus est harmonisée.

L'analyse de l'œstrogène, plus précisément de cet œstrogène, revêt une grande importance pour le diagnostic prénatal. L'estriol produit le placenta et partiellement même le fœtus. Par conséquent, des changements dans sa concentration constituent une preuve directe de violations du système placentaire ou du développement du fœtus.

La principale hormone de la grossesse

En certaines quantités, il est produit par le cortex surrénalien principalement synthétisé par les ovaires (notamment le corps jaune) et, pendant la gestation, par le placenta. Et ce stéroïde s'appelle la progestérone.

La progestérone prépare le corps de la femme à la grossesse - elle prépare la couche muqueuse de l'utérus à l'introduction de l'embryon. Après la conception, il offre la possibilité de préserver la grossesse. En outre impliqué dans de nombreux processus complexes dans le corps d'une femme (le plus souvent mentionné est son effet sur le tonus du myomètre). Sans progestérone, l'utérus se contracte de manière intense, entraînant l'expulsion du fœtus et l'arrêt de la gestation.

Des modifications de la concentration de ce composé biologiquement actif dans le plasma sanguin peuvent être causées par certains médicaments et états pathologiques:

  1. On soupçonne cette augmentation: kyste du corps jaune, début de la gestation, anomalie des glandes surrénales, insuffisance placentaire, dysfonctionnement menstruel, dysfonctionnement utérin avec saignement.
  2. Une diminution de la concentration de progestérone indique une aménorrhée ou une défaillance fonctionnelle du corps jaune ou du placenta, une inflammation chronique des organes génitaux et des saignements utérins.

Normes pour les femmes en âge de procréer FF 0,3–2,2 nmol / l; RP: 0,5 à 9,4 nmol / l; LF - 7,0–56,6 nmol / l.

Les faibles niveaux de progestérone au cours de la grossesse sont marqués par un retard de croissance intra-utérin, un samoabort, un véritable perenashivaniem. En dehors de la gestation, cela provoque un manque d'ovulation.

Hormone lutéinisante

La LH est une glycoprotéine gonadotrope hypophysaire. Il est produit par l'hypophyse de manière cyclique, le pic de sa concentration tombe sur la période ovulatoire, puis son contenu diminue fortement.

Toute la phase lutéale passe sous les auspices de la faible concentration de cette hormone. Dans la phase folliculaire, le niveau de LH est légèrement plus élevé. Dans la période normale de la gestation, le contenu de la substance active est réduit.

Les changements de niveau peuvent indiquer des pathologies graves et du stress:

  • La teneur en LH augmente avec l'insuffisance fonctionnelle des glandes génitales, SIA (déplétion ovarienne), SOPK (ovaire polykystique), tumeur de l'hypophyse, endométriose, insuffisance rénale.
  • La concentration de l'hormone diminue avec l'hypofonction hypophyso-hypothalamique, certaines maladies génétiquement déterminées, l'obésité et l'anorexie mentale.

Les données réglementaires pour cette substance active sont de 1,68 à 15,00 mF / ml, de 21,90 à 56,60 mU / ml et de 0,61 à 16,30 mU / ml.

Le changement de la concentration de LH à la baisse, sans lien avec la maladie, peut être dû au stress et au tabagisme. Une croissance peut être due à un régime rigide (famine) et à un entraînement sportif sérieux.

La prolactine

Une autre hormone hypophysaire, le lobe antérieur de l'hypophyse, est responsable de sa synthèse. Sa concentration fluctue dans les 24 heures (avec une augmentation pendant le sommeil).

À partir de la fin des 2 mois de grossesse, la prolactine se développe, ce qui est normal. L'hyperprolactie consiste en une élévation constante de son contenu en dehors de la grossesse et indique un travail anormal des glandes sexuelles. Lorsque la concentration de ce composé biologiquement actif dans le plasma sanguin change, le développement du follicule est perturbé et l'ovulation ne se produit pas.

Au cours de la période de gestation, la concentration de prolactine atteint son maximum entre 20 et 25 semaines, son niveau jusqu'à la naissance diminue. Au cours de cette période de la vie de la femme, la prolactine inhibe la production de FSH. La prolactine est essentielle à la formation normale du tissu pulmonaire chez le fœtus.

En dehors de la gestation, la concentration de l'hormone dans la phase folliculaire est inférieure à celle de la phase lutéale. La norme est son contenu dans le sang entre 109 et 557 mU / L.

Hormone folliculo-stimulante

La substance active qui stimule la croissance des follicules améliore l’œstrogénogenèse - tout cela, c’est la FSH. Ses normes: 1,37 à 9,9 mF / ml; PR: 6,17 à 17,2 mU / ml; LF: 1,09–9,2 mU / ml Dans le même temps dans l'utérus augmente la couche de l'endomètre.

Augmenter son niveau est possible avec:

  • Hypogonadisme.
  • Insuffisance polykystique ou ovarienne.
  • Avec la cirrhose et d'autres maladies graves du foie.

Le niveau critique de FSH, qui atteint la concentration de cette substance active au milieu du MC, contribue à l'ovulation.

Inhibin B

Inhibe sélectivement la synthèse de l'hormone folliculostimulante, produite par les ovaires. Avec l'âge, la concentration plasmatique de cette substance active diminue (lorsque le nombre de follicules à maturité ovarienne tombe à une certaine limite). Cela provoque une augmentation de la concentration en hormone stimulant le follicule.

23-257 pg / ml est considéré comme la norme.

17 hydroprogestérone

Sinon, cette hormone est appelée 17-OH-progestérone, est produite par les ovaires et est sujette aux fluctuations cycliques associées aux menstruations. L’analyse réussie est considérée comme normale à: F 1,24–8,24 nmol / l. LF 0,99–11,51 nmol / l.

Ses valeurs maximales sont observées pendant la même période que celle de LH, c'est-à-dire au milieu du cycle. Il y a ensuite une diminution de la concentration de cette substance active et un pic d'amplitude inférieure, ce qui coïncide avec une augmentation de la concentration de progestérone et d'estradiol.

Les taux plasmatiques de cette hormone sont plus élevés pendant la gestation.

Hormone Anti-Muller

Il est produit par les cellules d'un épithélium multicouche du follicule (granulose). La norme est de 2,1 à 7,3 ng / ml.

Cet indicateur est utilisé dans le diagnostic de l'endométriose, ovaire polykystique. Sa diminution significative indique une faible probabilité de grossesse (si la FIV a été utilisée).

Hormones androgènes

Les hormones sexuelles (mâles et femelles) sont produites chez les deux sexes, mais à des concentrations différentes. Les androgènes, ainsi que les composés biologiquement actifs féminins, sont impliqués dans le processus d'ovulation, la préservation de la grossesse et un certain nombre de processus métaboliques.

  1. La testostérone (0,38 à 1,97 nmol / l et moins de 4,1 pmol / l libre) présente un pic quantitatif dans la phase lutéale. C'est une hormone stéroïde responsable du développement de signes secondaires du genre. Il est produit par les glandes surrénales (écorce) et les ovaires. La testostérone régule la quantité d'hormones hypophysaires gonadotropes et intervient dans le processus de régression folliculaire. Si la testostérone est élevée, cela entraîne une perturbation de la fonction ovulatoire et un auto-avortement aux stades précoces.
  2. Le cortisol est considéré comme le principal catabolytique: un briseur de protéines et un facteur contribuant à l'accumulation de graisse. Grâce à lui, le taux de sucre dans le sang augmente. Le cortisol est une hormone de stress, il est conçu pour mobiliser les ressources énergétiques du corps (décomposer les protéines en acides aminés, transformer le glycogène en glucose). Il est produit par le cortex surrénal et contient normalement 138–635 nmol / l.

Le DEG-sulfate (DEA-SO4) est produit par le cortex surrénalien et est un précurseur de l'œstrogène placentaire. Une modification du contenu de cette substance active dans le plasma sanguin sert de signe diagnostique de diverses maladies:

  1. L'augmentation signale un processus oncoprocess dans le cortex surrénal, le syndrome gipatalamarno-hypophysaire, les tumeurs ectopiques produisant de l'ACTH, l'insuffisance fœtoplacentaire et le risque de perte du fœtus. Chez les femmes, une augmentation du taux de cette substance est possible avec l'hirsutisme.
  2. Une diminution des performances peut indiquer une infection intra-utérine, une hypoplasie surrénalienne (leur cortex) chez le fœtus et un traitement par gestagène.

Pendant la grossesse et après que la femme a quitté l'âge de procréer, sa concentration diminue.

Les tests hormonaux sont considérés comme normaux à des taux de 0,9 à 11,7 µmol / L.

Hormones thyroïdiennes

Dans certains cas, des antécédents obstétricaux et gynécologiques nécessitent l'intervention d'un endocrinologue traitant des problèmes de thyroïde. Parce que l'écart par rapport à la norme de la concentration d'hormones produites par cette glande peut nuire considérablement à la santé de la mère et de l'enfant. Il peut même entraîner une infertilité, des anomalies du développement et des pathologies graves du SNC fœtal, son décès prénatal.

Les hormones étudiées comprennent:

  • T4 (commun) - stimulateur de la synthèse des protéines (la norme de T4 est un total de 55–137 nmol / l).
  • T3 (commun) - son prédécesseur (la norme de T3 est de 1,08 à 3,14 nmol / l au total).
  • TSH (glycoprotéine stimulant la production de T3). Pendant la grossesse, des taux élevés de TSH sont normaux. Un faible taux de TSH peut indiquer une hypothyroïdie, une lésion ou une hypofonction de l'hypophyse. Mais il peut y avoir une augmentation de la TSH due au stress, à une activité physique excessive, à la thérapie avec des hormones thyroïdiennes, et à plusieurs autres raisons Le plasma normal contient 0,4 à 4,0 mU / L.

Si nécessaire, le médecin peut prescrire des tests pour déterminer la concentration d'autres hormones, la cortexotropine (ACTH), une globuline qui se lie aux hormones sexuelles. Ou bien l'insuline, ATTG (normal 0–18 U / ml) ou ATTPO devrait normalement être

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Ci-dessous, une traduction adaptée d'un article sur les taux élevés de testostérone chez les femmes, par Westin Childs, praticien et spécialiste en médecine fonctionnelle.

L’analogue créé par l’homme de l’hormone la plus importante pour la femme - Duphaston - lui permet d’interférer en douceur, sans préjudice pour la santé, d’interférer avec les processus de reproduction.

La tomodensitométrie (TDM) est une méthode efficace aux rayons X pour évaluer les changements morphologiques survenant dans les organes internes du corps humain. Auparavant, cette étude visait principalement à étudier les structures du cerveau, mais aujourd'hui, les médecins le prescrivent souvent pour étudier les tissus mous et les organes du cou.