Principal / Hypoplasie

Le cortisol est élevé - causes, symptômes, traitement

Le cortisol est une hormone glucocorticoïde synthétisée par les couches supérieures (écorce) des glandes surrénales. Il est directement impliqué dans la préservation des ressources énergétiques du corps.

Cela se produit en ajustant l'apport de glycogène dans le foie - un dérivé du glucose.

Et souvent, le cortisol est appelé «hormone de stress», car sa concentration dans le sang augmente de façon spectaculaire en cas de stress émotionnel excessif.

Mais ce n’est que l’une des principales raisons pour lesquelles son niveau peut être augmenté dans le corps. Quelle est cette raison et pourquoi une telle condition est-elle dangereuse? Quels symptômes peuvent indiquer que les niveaux de cortisol dans le sang sont élevés?

Causes de niveaux élevés de cortisol

L'hypercorticoïdisme (taux surestimé de l'hormone cortisol) peut survenir non seulement à cause du stress ressenti, mais également à cause de plusieurs autres facteurs qui affectent directement ou indirectement le système endocrinien. Parmi les plus courants:

  • l'hypoglycémie;
  • l'hypothyroïdie;
  • ovaires polykystiques (chez les femmes);
  • adénome surrénalien (survient principalement chez les hommes);
  • l'obésité;
  • diabète sucré;
  • l'hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • Aides;
  • l'alcoolisme;
  • l'anorexie.

Hypercorticoïdisme - une élévation du cortisol peut encore se développer pendant la grossesse, lorsque la synthèse des hormones sexuelles par les ovaires est activée. Mais ceci n'est plus considéré comme une déviation - le niveau de cortisol se stabilise assez rapidement tout seul. Pour la même raison, il augmentera avec l'utilisation à long terme de médicaments contraceptifs à base d'œstrogènes (aide à retarder la libération de l'œuf et la formation du corps jaune).

Les pédiatres affirment également que le cortisol est légèrement augmenté chez les adolescents âgés de 11 à 16-17 ans en raison de modifications hormonales de leur corps. Ce n'est pas non plus une déviation.

Certains sédatifs peuvent également provoquer une forte augmentation du cortisol.

Ceci est dû à l'action d'inhibition des fonctions de l'hypothalamus, dans laquelle l'accumulation de glycogène diminue. Pour éliminer la carence, le corps, au niveau des réflexes non conditionnés, stimule la production de cortisol.

Il convient également de mentionner que la production d'une hormone augmente considérablement avec un effort physique intense. Cela est vrai pour ceux qui visitent fréquemment le gymnase ou développent des muscles. Mais l'augmentation du niveau dans ce cas sera de courte durée. Chez une personne en bonne santé, la concentration de cortisol est la plus élevée le matin et diminue en fin d’après-midi.

Et dans une certaine mesure, cela peut nuire à l'organisme si le déséquilibre du cortisol est observé sur une période de 3 à 6 mois. Une nutrition sportive spécialisée (un mélange de protéines et de glucides facilement digestibles) aidera à prévenir ce problème.

Les symptômes

Avec une augmentation du cortisol, on peut observer principalement les changements suivants dans le comportement humain:

  • stress sans raison apparente;
  • troubles métaboliques, y compris au niveau intercellulaire (affecte l'état de la peau et des cheveux);
  • irritabilité;
  • augmentation de l'appétit;
  • l'insomnie;
  • sensibilité même à douleur minimale;
  • tremblement (serrant la main).

Souvent, avec des niveaux élevés de cortisol chez l'homme, les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal sont exacerbées. Mais ceci est dû en grande partie au fait que dans cette situation, l’appétit peut être libre (en particulier en ce qui concerne les sucreries). Dans ce contexte, tout le tube digestif est soumis à une charge excessive, ce qui provoque une gastrite, des troubles intestinaux, une diarrhée, une récurrence de l'ulcère peptique, etc.

La résistance au stress avec des niveaux élevés de cortisol est considérablement réduite. Le patient se sent constamment déprimé, son activité physique est déprimée, il y a une tendance à la dépression prolongée.

La thyrotoxicose peut entraîner des troubles du système nerveux et cardiovasculaire. Goitre thyrotoxique - méthodes de diagnostic et de traitement.

La technique de palpation de la glande thyroïde est décrite ici.

Avoir du mal à dormir? La mélatonine aidera à améliorer la qualité du sommeil et à rajeunir le corps. En savoir plus sur cette hormone dans l'article.

Traitement de l'hypercortisolisme

Si vous soupçonnez un taux de cortisol excessivement élevé, contactez un endocrinologue. Sa tâche principale est de déterminer avec précision la principale cause de la sécrétion accélérée de cortisol. Et une autre thérapie ciblée est prescrite.

Les médicaments pharmacologiques universels qui contribuent à la réduction rapide des niveaux de cortisol n'existent pas. En outre, les médecins préfèrent non pas la médication, mais le respect banal d’une alimentation saine, l’optimisation des horaires de travail / repos et un sommeil sain (au moins 8 heures par jour).

Si nécessaire, une recommandation peut être émise de consulter un psychologue ou un psychothérapeute (si l'hypercorticoïdisme est déclenché par le stress ou la dépression).

Très efficace en termes de normalisation du cortisol et des astuces de la médecine traditionnelle.

Par exemple, les perfusions de Rhodiola rosea, de millepertuis, de ginkgo biloba normalisent de manière globale la fonctionnalité, les glandes surrénales et le foie, ainsi que le taux de sucre dans le sang.

Un effet similaire a du thé de racine de réglisse. La réduction naturelle du cortisol contribue à l'huile de poisson la plus courante, car elle contient une grande quantité d'acides insaturés oméga-3, qui normalisent les processus métaboliques dans le cerveau.

Combien de temps faut-il pour ajuster les niveaux de cortisol? Avec un traitement rapide chez le médecin - quelques jours seulement. Des difficultés ne peuvent survenir qu'avec un trouble physiologique du foie ou des glandes surrénales. Ensuite, il est nécessaire de s’engager dans le traitement de la maladie primaire, ce qui a provoqué le développement de l’hypercorticisme.

Total, le cortisol est une hormone du groupe des glucocorticoïdes qui est responsable de l’accumulation de dérivés du glucose dans le corps et de leur transformation ultérieure en énergie pure.

Il est produit par le cortex surrénal et régulé par l'hypothalamus.

Le niveau de l'hormone est principalement influencé par la fonctionnalité du système endocrinien. Par exemple, avec un niveau élevé de cortisol, on observe une diminution de la synthèse de la thyroïde.

Hypercorticoïdisme - une maladie dans laquelle l'hormone est produite dans une quantité excessivement grande. Dans l'état normal de son ordre de 10 milligrammes par litre de sang. La déviation est le niveau de 80 milligrammes et plus.

La glande pituitaire produit des hormones endocriniennes. L'adénome hypophysaire perturbe la synthèse de ces hormones, ce qui entraîne des problèmes de santé.

Les symptômes de la maladie surrénalienne chez les femmes sont énumérés ici.

Cependant, le traitement de cette maladie est principalement utilisé non médicamenteux, visant à normaliser le travail du système endocrinien. Pour un examen primaire, vous pouvez demander l'aide d'un thérapeute qui, si nécessaire, planifiera une consultation avec un endocrinologue.

Qu'est-ce que le cortisol: tout sur l'hormone du stress

Le corps humain est un et il ne fonctionne pleinement que lorsque tous les organes et systèmes sont normaux. Pour ce faire, il doit disposer en quantité suffisante de tous les composants nécessaires aux processus d’activité vitale - protéines, lipides, glucides, vitamines, hormones et autres. Ensuite, réfléchissez au cortisol - de quoi il s'agit, à quoi sert cette hormone et que faire en cas d'excès ou de carence.

La valeur de l'hormone cortisol

Le cortisol est une hormone de stress.

Le cortisol est une hormone produite dans les glandes surrénales. Cette hormone est nécessaire pour le corps dans les situations stressantes - elle remplit une fonction de protection. Pendant la tension nerveuse, il augmente la concentration de glucose en réduisant son élimination à la périphérie.

Si cette hormone était en quantité insuffisante ou excessive, certains dysfonctionnements peuvent survenir dans le corps. Par exemple, avec une grande quantité de cortisol, le sodium est retenu, ce qui entraîne un gonflement.

En plus de protéger contre le stress, le cortisol a un effet anti-inflammatoire sur le corps et réduit sa sensibilité à divers agents, produisant ainsi une immunité.

En outre, il augmente le nombre de plaquettes et de globules rouges dans le sang et réduit les lymphocytes et les éosinophiles.

Les experts prescrivent des tests pour déterminer le niveau de cette hormone dans les maladies suivantes:

  1. l'ostéoporose est une maladie chronique du tissu osseux qui entraîne une diminution de la quantité de calcium et une augmentation de la fragilité osseuse
  2. faiblesse musculaire, qui devient chronique (c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'un syndrome douloureux ponctuel apparaissant, par exemple, lors d'efforts physiques excessifs)
  3. acné vulgaire chez l'adulte. À l'adolescence, l'acné est un état normal de la peau avec une augmentation de la quantité d'hormones dans le corps pendant la puberté.
  4. l'hirsutisme est une quantité excessive de poils sur le corps de la femme, ce qui «parle» de la prédominance des hormones mâles
  5. pigmentation anormale de la peau qui se produit pour des raisons inconnues
  6. développement sexuel prématuré, qui commence avant 12-13 ans
  7. oligoménorrhée (syndrome hypomenstruel), dans laquelle le cycle est perturbé et peut durer de 35 à 60 jours, tandis que l'écoulement dure moins de 2 jours

En plus de ce qui précède, il existe plusieurs raisons pour lesquelles la quantité d'hormone peut être envoyée à l'étude.

Diagnostic et taux d'hormone

L'hormone est produite par le cortex surrénalien.

Le niveau d'hormone de stress est déterminé dans le sang. Au cours de la journée, il peut changer de numéro plusieurs fois.

C'est pourquoi il est important de suivre quelques règles simples pour obtenir le résultat le plus précis possible:

  • le prélèvement de sang doit être effectué le matin à jeun, à 7 h 11
  • à la veille, il est interdit de consommer des boissons alcoolisées, des aliments gras, trop sucrés ou salés
  • une heure avant de donner du sang sans fumer
  • quelques jours avant de déterminer la quantité d'hormones, vous devez éviter le stress physique et émotionnel

En outre, l'hormone est contenue dans l'urine, telle que produite par les glandes surrénales. En fonction de l'âge, le niveau normal de l'hormone est considéré différent. Veuillez noter que ces chiffres sont conditionnels, comme tous individuellement. 28-1049 nmol / l dans le sang et 28,5 - 213, 7 µg / jour dans les urines sont considérés comme normaux dans le sang.

Causes et symptômes d'une augmentation

Pour augmenter le niveau d'hormone de stress, il existe deux types de raisons:

  1. Les causes fonctionnelles qui apparaissent dans la chaîne d’une maladie à l’autre entraînent une augmentation du cortisol. Par exemple, en raison de lésions cérébrales, la maladie de Itsenko-Cushing peut survenir, entraînant une violation de la quantité d'hormones.
  2. causes internes basées sur des taux élevés d'hydrocortisone dans le sang

Des niveaux élevés d'hormone peuvent indiquer un développement éducatif dans le cerveau.

Il est impossible de diagnostiquer soi-même une augmentation de la quantité d'hormones, mais vous pouvez suspecter cet écart sur certains des principaux symptômes indiquant que vous avez besoin de consulter un médecin:

  • maux de tête persistants
  • insomnie, troubles nerveux
  • irritabilité excessive, fatigue
  • l'obésité
  • taux élevé de sucre dans le sang
  • diminution de l'immunité et, par conséquent, maladies fréquentes de nature infectieuse et catarrhale
  • hypertension artérielle
  • troubles menstruels chez les femmes

Si vous rencontrez ces symptômes, vous devriez immédiatement demander de l'aide. Le médecin vous prescrira une série de tests, diagnostiquera et déterminera la raison exacte de l'échec.

Causes et signes d'une diminution de l'hormone

Une faible hormone affecte également négativement le corps et augmente. Les principaux symptômes signalant une diminution du cortisol incluent les facteurs suivants:

  • perte de poids drastique, indépendamment de la nutrition et de la constitution du corps
  • perte d'appétit complète ou partielle
  • maux de tête, vertiges, évanouissements
  • faiblesse générale, fatigue après le sommeil, fatigue
  • dépression

Ces symptômes peuvent également survenir lors d'autres maladies ou affections (par exemple, la ménopause). Pour déterminer exactement, vous devez transmettre le biomatériau (sang et urine) à des fins d'analyse.

Plus d'informations sur le cortisol peuvent être trouvées dans la vidéo:

Les principales raisons de la diminution du cortisol peuvent être les suivantes:

  • médicaments hormonaux
  • grossesse, ménopause
  • maladies infectieuses
  • pathologies des structures cérébrales

Comme pour l'augmentation des hormones, seul un spécialiste peut déterminer la cause exacte.

Moyens de normaliser l'hormone

Avant de chercher un moyen de normaliser l'hormone du stress, vous devez effectuer une étude et en déterminer le niveau exact. Lorsque l'équilibre hormonal est perturbé, le médecin prescrit généralement un traitement et recommande en même temps l'administration prophylactique de médicaments pour normaliser l'état général du corps.

En plus des médicaments prescrits par un médecin, il est nécessaire de normaliser le mode de vie et la nutrition de façon autonome.

Un mode de vie adéquat et une harmonie intérieure aideront à normaliser les niveaux d'hormones.

Besoin d'ajuster le régime:

  1. Il est important d’abandonner les boissons et les produits contenant de la caféine. Le café soulève le cortisol
  2. autant que possible réduire la quantité d'aliments transformés dans le régime alimentaire. Ils contiennent une grande quantité de glucides, ce qui augmente le taux de sucre et provoque l'anxiété. Ceux-ci incluent des pâtisseries, du pain blanc, des pâtes alimentaires régulières (pas de grains entiers), certaines variétés de riz.
  3. besoin de boire suffisamment d'eau. Les scientifiques ont prouvé que si toutes les boissons étaient remplacées par de l'eau (thé, jus, compote, etc.), l'état du corps s'améliorerait d'un tiers. Avec la déshydratation, le cortisol augmente. Par conséquent, vous devez boire au moins deux litres d'eau par jour.
  4. Rhodiola Rosea est une plante médicinale utilisée pour préparer de nombreux médicaments. Ce composant est capable de normaliser le niveau d'hormone de "stress" dans le corps. En outre, radiol contribue à la combustion de la graisse sous-cutanée, ce qui provoque une perte de poids.
  5. manger plus d'oméga-3 (huile de poisson). Il peut être nourri, à la fois naturellement, en mangeant du poisson ou artificiellement, sous forme de vitamines, de suppléments diététiques ou de comprimés (capsules). Il y a plus de graisse dans les poissons de rivière que dans les poissons de mer.

Changer de mode de vie:

  • changer la façon de gérer les situations tendues. Beaucoup de gens se sont habitués à boire du café et à fumer pendant les périodes de stress et de détresse afin de se calmer. D'un point de vue scientifique, ces méthodes ne sont pas efficaces. Il a été prouvé que le thé noir peut combattre le meilleur moyen de lutter contre les marées de cortisol.
  • La méditation est un excellent moyen de mettre de l'ordre dans les pensées, de normaliser le travail du système nerveux central. Une musique calme, des respirations profondes et l’aromathérapie aideront à détendre, à activer les nerfs et à se calmer. Cette procédure est recommandée plusieurs fois par semaine pendant 30 à 40 minutes. Pour bien vous détendre, vous avez besoin de l'atmosphère nécessaire - crépuscule, bougies, musique relaxante et silencieuse. Vous devez vous asseoir, prendre une position confortable, détendre tout votre corps et chasser mentalement toute tension du bout des doigts et des orteils.
  • plus positif. Cette règle est non seulement une garantie de bonne humeur, mais également de bien-être, de longévité et de réussite dans la vie. Les scientifiques ont prouvé que le rire inhibait la production excessive de cortisol, une hormone. Périodiquement, vous devez rencontrer des gens qui donnent des choses positives, regarder des films amusants

Les personnes qui appliquent toutes ces recommandations, ne fument pas, ne boivent pas, mangent la "bonne" nourriture et vivent en harmonie avec elles-mêmes, ne sont pas exposées au stress. En conséquence, les hormones sont toujours normales, le système nerveux n'est pas perturbé, la circulation sanguine est bonne. Ainsi, tout le corps fonctionne bien et lors de l'examen, le médecin dit que vous êtes en parfaite santé.

Le rôle du cortisol dans la vie humaine

Les hormones contrôlent tous les processus vitaux du corps humain. Et ce sont les hormones qui aident le corps à s'adapter à des conditions de vie difficiles. L'une de ces hormones est le cortisol ou l'hydrocortisone, une hormone du stress.

Quelles sont les fonctions de l'hormone cortisone dans le corps, à quoi cela sert-il et quel est l'effet de son déficit ou de son excès sur le corps humain?

Description du cortisol

Chez l'homme, le cortisol est la principale hormone glucocorticoïde la plus active, de nature stéroïde. Cette hormone est produite dans le cortex surrénalien sous l'action d'une autre hormone, l'adrénocorticotropine, synthétisée par l'hypophyse.

Le cortisol régule le métabolisme des glucides et forme des réactions de stress chez l'homme. De plus, sa plus forte concentration dans le sang est notée le matin après le réveil. Le soir, son niveau est fortement réduit.

Fonctions hormonales

La libération de cortisol dans le sang se produit exclusivement dans des situations stressantes, lorsque le corps a besoin de force pour surmonter les obstacles de la vie. Autrefois, le cortisol aidait les gens à survivre dans des conditions apparemment insupportables. Il accumulait toute l'énergie des muscles et du cerveau lorsqu'un homme devait se battre contre des prédateurs féroces. Il aide maintenant à survivre en période de catastrophes naturelles.

Cependant, la libération de cortisol se produit dans d'autres situations inoffensives au premier abord, notamment:

  • jeûner ou suivre un régime;
  • faire peur
  • entraînement sportif intense;
  • l'excitation;
  • toute situation stressante au travail ou à la maison;
  • processus inflammatoires et blessures;
  • la grossesse

La fonction principale du cortisol, chez les hommes comme chez les femmes, est de maintenir l'équilibre énergétique. En entrant dans le sang, cette substance active la décomposition du glucose, le convertissant en glycogène et le stockant dans le foie. C'est dans le foie que les cellules cibles sont sensibles à cette hormone.

En cas de stress, l'hypophyse, via la production d'hormone adrénocorticotrope, envoie un signal aux glandes surrénales, qui libèrent du cortisol dans le sang. Et déjà cette hormone commence à affecter presque tous les systèmes du corps.

  • Il active le travail des muscles en réduisant la dégradation du glucose dans le tissu musculaire et en l'augmentant dans d'autres organes.
  • Sous l'action de l'hormone, l'activité cardiaque augmente et le pouls augmente. Cependant, le cortisol contrôle strictement le tonus vasculaire, empêchant ainsi une augmentation ou une diminution critique de la pression artérielle.
  • À un moment stressant, le cortisol envoie un flux de sang saturé en oxygène au cerveau. En conséquence, les processus de pensée sont activés dans le cerveau et la concentration de l'attention augmente, ce qui aide à prendre une décision dans une situation critique.
  • Étant donné que tout processus inflammatoire ou réaction allergique constitue également un stress, la cortisone les supprime et améliore la fonction hépatique.
  • Pendant la grossesse, l'hydrocortisone joue un rôle particulier. Sa fonction principale est la formation de tissu pulmonaire chez le fœtus. Par conséquent, pendant la croissance et le développement du fœtus dans le sang des femmes, le niveau de l'hormone augmente considérablement.

Troubles de la production d'hydrocortisone

Un autre nom pour hydrocortisone sonne comme l'hormone de la mort ou de la vieillesse, et ce n'est pas un hasard. Ce n’est un secret pour personne que le stress sévère peut entraîner un arrêt cardiaque, au cours duquel une personne décède. Mais dans la très grande majorité des cas, la vie sous stress constant contribue au stress interne de tous les systèmes du corps, ce qui entraîne usure et vieillissement.

En effet, même après l’élimination de la cause qui a provoqué la poussée hormonale, le travail du cœur et du cerveau ne retourne pas rapidement à la normale. Ce facteur s'explique par le fait que pendant plusieurs heures, l'hydrocortisone extrait le glucose des tissus corporels, contribuant à leur destruction.

Cortisol élevé - Causes et symptômes

Les raisons de l'augmentation des taux sanguins de cortisone peuvent être les suivantes:

  • dysfonctionnement surrénal, y compris une tumeur bénigne;
  • diabète sucré;
  • stress fréquent;
  • ovaires polykystiques chez les femmes;
  • surpoids;
  • abus d'alcool;
  • Maladies du SNC;
  • exercice excessif.

L'augmentation persistante du niveau d'hormone de stress affecte principalement la fonction de la glande thyroïde. Sous l'action de l'hydrocortisone, les cellules thyroïdiennes meurent, ce qui entraîne une diminution de son activité.

Les signes suivants peuvent indiquer une augmentation des taux sanguins de l'hormone:

  • activité physique et mentale réduite;
  • l'insomnie;
  • augmentation de l'appétit;
  • problèmes du système digestif;
  • dépression

Pour ramener le contenu de l'hormone à la normale, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause qui a causé son augmentation. Si le stress physique est la cause de ce phénomène, vous devez vous détendre davantage et prendre des plantes médicinales avec un effet calmant et sédatif. En présence de toute pathologie, l'intervention d'un médecin est nécessaire.

Cortisol faible - Causes et symptômes

Les conditions suivantes entraînent une diminution du niveau d'hydrocortisone:

  • dysfonctionnement rénal;
  • diminution de l'activité de l'hypophyse, de l'hypothalamus et des glandes surrénales;
  • la famine ou le respect de régimes stricts qui entraînent une forte diminution du poids corporel;
  • diminution de l'activité des glandes endocrines;
  • tuberculose.

Quels symptômes peuvent indiquer une diminution pathologique de la production de cortisol? Les signes qui caractérisent cette maladie sont identiques à ceux qui se produisent lorsque l’hormone augmente. Une personne diminue également sa capacité de travail, elle ne peut pas s’endormir, mais au réveil, elle est incapable de concentrer son attention. En outre, ces personnes ressentent une faiblesse générale et deviennent excessivement irritables.

Une production insuffisante d'hormones entraîne une diminution du tonus vasculaire, ce qui entraîne une hypotension accompagnée de maux de tête qui s'étendent jusqu'à la zone temporale de la tête. De plus, ces personnes deviennent très sensibles à la douleur.

Les femmes peuvent avoir des problèmes de grossesse. Le tissu pulmonaire de l'embryon étant formé sous l'action du cortisol, sa carence entraîne l'apparition de conditions pathologiques entraînant la mort du fœtus.

Pour réduire la concentration de l'hormone, on utilise un traitement de substitution consistant à prescrire des médicaments contenant un analogue artificiel du cortisol (par exemple, la prednisone ou l'hydrocortisone).

Normaliser la production d'hormone aide à l'ajustement de la journée. Puisque la libération principale de cortisone a lieu pendant la phase de sommeil profond, il est très important d'aller se coucher au même moment. Dans ce cas, la durée du sommeil devrait être d'au moins 8 heures.

Il est également nécessaire d'ajuster le régime alimentaire, en augmentant l'utilisation d'agrumes, qui contribuent à la production naturelle de l'hormone.

Conclusion

Tout écart du niveau d'hormone de stress par rapport à la norme a un effet négatif sur le corps humain. Il convient de noter que le cortisol est une hormone stéroïde et fonctionne donc étroitement avec la testostérone, bloquant ainsi sa synthèse.

Le cortisol aide à sortir de l'eau de toute situation imprévue. Mais dans la vie de tous les jours, il peut faire une blague cruelle, son niveau doit donc être surveillé avec vigilance.

Pour maintenir l'équilibre hormonal, vous devez éviter les situations stressantes, bien manger et mener une vie saine et active.

Augmentation du cortisol: symptômes, signes, causes de l'augmentation du cortisol chez la femme

Le cortisol (hydrocortisone) est une hormone stéroïde sécrétée par des cellules de l'écorce, c'est-à-dire la couche externe des glandes surrénales sous l'influence de l'hormone adrénocorticotrope produite par l'hypophyse. Il participe activement à la régulation de nombreux processus biologiques dans le corps:

  • régulation du métabolisme des glucides, des protéines et des graisses;
  • contraction des fibres musculaires;
  • diminution de l'activité des processus inflammatoires;
  • en supprimant l'activité de l'histamine et en réduisant ainsi la gravité des réactions allergiques;
  • la formation de réactions de stress (c'est pourquoi on l'appelle parfois l'hormone de la peur ou l'hormone de la mort).

Dans les cas où le niveau de cortisol est élevé, des troubles systémiques se développent non seulement.

Causes de niveaux élevés de cortisol

Le taux de cortisol dans le sang n'est pas constant, il change au cours de la journée. C'est le plus élevé du matin, au cours de la journée, il diminue progressivement et atteint son minimum entre 22 et 23 heures. Chez la femme, le taux d'hormone dans le sang dépend de la phase du cycle menstruel. Chez les femmes enceintes, le cortisol est deux fois plus élevé (peut-être cinq fois plus), mais il ne s'agit pas d'une pathologie. De plus, une augmentation physiologique de l'hydrocortisone se produit pendant la lactation.

Chez les femmes, le cortisol est élevé sur le fond des ovaires polykystiques. Le syndrome des ovaires polykystiques se manifeste par la présence de multiples formations kystiques dans les ovaires, qui sont associées à tout un ensemble de troubles endocriniens (troubles des fonctions de l'hypothalamus, de l'hypophyse, du cortex surrénal, du pancréas et de la thyroïde, des ovaires).

Pour provoquer une augmentation du cortisol chez les hommes et les femmes peuvent prendre certains médicaments:

Un excès d'hormones dans le sang peut être provoqué par le tabagisme, la consommation d'alcool et de drogues.

Une augmentation du niveau d'hydrocortisone est observée dans les pathologies suivantes:

  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • tumeurs bénignes (adénomes) et malignes (carcinomes) du cortex surrénalien;
  • dysfonctionnement de l'hypophyse;
  • Itsenko - maladie de Cushing;
  • troubles mentaux (dépression, états stressants);
  • maladies du foie (hépatite chronique, cirrhose, insuffisance hépatique chronique);
  • certaines maladies systémiques;
  • alcoolisme chronique;
  • l'obésité ou l'anorexie.
Chez les femmes, on peut penser que le cortisol est élevé, avec l'apparition de l'hirsutisme, de l'œdème, des troubles menstruels et récurrent, résistant au traitement du muguet.

Signes de cortisol élevé

Lorsque le cortisol est élevé, les symptômes sont les suivants:

  • augmentation de l'appétit (et le désir de manger quelque chose de riche en calories ou sucré);
  • augmentation de la somnolence;
  • diminution de la concentration, perte de mémoire;
  • obésité - dans les cas où le cortisol est élevé, la sécrétion d’œstrogènes est supprimée et des conditions préalables sont créées pour le dépôt du tissu adipeux;
  • humeur dépressive, états dépressifs - des niveaux élevés de cortisol inhibent l'activité de la dopamine et de la sérotonine (les soi-disant hormones du plaisir);
  • mauvaise cicatrisation des plaies;
  • douleurs articulaires.

Chez les femmes, on peut penser que le cortisol est élevé, avec l'apparition de l'hirsutisme, de l'œdème, des troubles menstruels, ainsi que récurrent, résistant au traitement du muguet (candidose vaginale).

L'augmentation du cortisol chez les enfants se manifeste par une puberté prématurée, chez les filles et les garçons.

Si les niveaux de cortisol restent élevés pendant longtemps, les conséquences peuvent être graves, notamment:

Par conséquent, cette condition doit être rapidement identifiée et traitée activement.

Test sanguin pour le cortisol: comment réussir

Pour déterminer le niveau d'hydrocortisone, en plus de le détecter réellement dans le sang, un test sanguin général et biochimique est effectué, une étude de l'urine collectée pendant 24 heures (urine quotidienne), dans certains cas (rarement), une analyse de la salive.

Si une augmentation du cortisol est due à des raisons fonctionnelles, il est recommandé de modifier le mode de vie et le régime alimentaire pour le réduire.

Chez l'adulte, la concentration d'hydrocortisone dans le sang est comprise entre 138 et 165 nmol / L. Dans différents laboratoires, les valeurs normalisées peuvent différer; par conséquent, lorsqu'un résultat est obtenu, il est estimé sur la base des valeurs de référence données par le laboratoire qui a mené l'étude.

En se référant au laboratoire d'analyse du cortisol, les recommandations suivantes sont données aux patients:

  • observer pendant trois jours avant la prise de sang, une alimentation à faible teneur en sel (pas plus de 2-3 g par jour);
  • limiter l'activité physique au moins 12 heures avant le test.

48 heures avant la prochaine étude, annulez tous les médicaments pouvant influer sur le taux de cortisol (phénytoïne, androgènes, œstrogènes). Si cela n’est pas possible, indiquez le médicament en cours de prise et son dosage dans les instructions.

Le prélèvement de sang est effectué entre 6 et 9 heures. Avant la collecte de sang, les patients sont placés sur un canapé dans une salle silencieuse et sont autorisés à se reposer pendant au moins 30 minutes, après quoi ils prélèvent le sang d'une veine. S'il est nécessaire de déterminer la dynamique quotidienne du cortisol, une collecte de sang répétée est prescrite dans la période de 16 à 18 heures.

Comment réduire le cortisol dans le sang

Dans les cas où l'hypersécrétion de cortisol est associée à une maladie particulière, elle est activement traitée par un médecin du profil approprié (endocrinologue, gynécologue, hépatologue, narcologue).

Si l'augmentation du cortisol est due à des raisons fonctionnelles, il est recommandé de modifier le mode de vie et le régime alimentaire pour le réduire.

Chez les femmes enceintes, le cortisol est deux fois plus élevé (peut-être cinq fois plus), mais il ne s'agit pas d'une pathologie.

  1. Adhérer au régime quotidien, en laissant assez de temps pour un bon repos et une bonne nuit de sommeil.
  2. Allez au lit au plus tard 22 heures, la durée du sommeil devrait être 8-9 heures. Si vous avez du mal à vous endormir, vous devriez consulter un médecin pour le choix des somnifères.
  3. Amenez dans votre vie autant que possible des émotions positives.
  4. Apprenez des techniques de relaxation, développez une résistance au stress.
  5. Pendant la journée, buvez suffisamment d’eau (1,5 à 2 litres).
  6. Refusez les boissons riches en caféine (café, thé fort, cola, énergie) au lieu de privilégier l'eau.
  7. Inclure régulièrement dans le régime des plats de poisson, en particulier des fruits de mer. Si cela est impossible pour diverses raisons, vous pouvez prendre des capsules d'huile de poisson.
  8. Exclure du régime les aliments raffinés (riz blanc, pâtes, pâtisseries, pain blanc).
  9. Abandonnez l'activité physique, entraînant une augmentation significative de la fréquence cardiaque (par exemple, la course à pied ou le vélo), car ils augmentent les niveaux de cortisol. Au lieu de cela, ils sont recommandés pilates, yoga, natation.

Pourquoi le niveau de cortisol augmente-t-il?

Qu'est-ce que le cortisol? Quand son niveau peut-il être appelé haut? Nous étudions les causes qui déterminent les valeurs de contrôle et les symptômes qui manifestent des taux élevés de cortisol dans le sang afin de trouver le traitement approprié pour rétablir les valeurs normales de l'hormone de stress.

Cortisol élevé - valeurs normales et élevées

Le cortisol est une hormone du cortex surrénalien produite à partir du cholestérol et entrant ensuite dans le sang. Ici, il se lie partiellement aux protéines agglomérées et reste partiellement libre.

La concentration de cortisol est mesurée dans le plasma ou par analyse chimique du sang prélevé dans une veine. Le niveau de protéine liée (CBS ou albumine), de cortisol libre et total est estimé. Cependant, il convient de garder à l’esprit que les valeurs de la concentration de cortisol dans le sang varient considérablement dans les 24 heures, en fonction des rythmes circadiens - le maximum étant atteint le matin au réveil, le minimum le soir avant le coucher.

Le cortisol libre est filtré dans les reins et peut se propager dans la salive par l'épithélium glandulaire. Le niveau de cette partie active de l'hormone peut également être mesuré dans l'urine (cortisol urinaire) ou dans un échantillon de salive (cortisol salivaire).

Le tableau ci-dessous indique le niveau moyen de cortisol normal dans le sang (c'est-à-dire sa production dans les 24 heures).

Un niveau élevé de concentration de cortisol dans le sang peut être dit, lorsque dans le test sanguin, des valeurs détectées dépassant les valeurs de référence susmentionnées seront détectées.

Composition de cortisol

Chimiquement, le cortisol est un composé de carbone, d’hydrogène et d’oxygène (formule moléculaire C21H30O5).

Biologiquement, il s'agit d'une hormone sécrétée dans les glandes surrénales sous l'influence d'une autre hormone produite par l'hypophyse, l'hormone corticotrope (ACTH) ou la corticotropine.

On réalise ainsi un mécanisme d’équilibre appelé «rétroaction négative».

Fonctions du cortisol chez l'homme

Le niveau de cortisol dans le corps affecte un certain nombre de fonctions, dont certaines ont des effets bénéfiques, tandis que d'autres ont clairement un effet négatif.

Comme le cortisol se développe.

Leurs connaissances nous aideront à comprendre les effets possibles d’une augmentation des valeurs de cortisol dans le sang.

  • Surmonter une situation stressante. La fonction la plus importante du cortisol, ainsi que de la noradrénaline et de l'adrénaline, consiste à activer le mécanisme de défense appelé «attaque ou fuite». Face au stress (tout stimulus qui perturbe l'équilibre normal), les mécanismes sont activés dans le corps pour faire face à la situation de menace. Par conséquent, la sécrétion d'adrénaline, de noradrénaline et de cortisol augmente, ce qui, en synergie, réduit l'apport d'énergie et de sang aux organes moins importants et les dirige vers les organes critiques (cœur et cerveau) pour faire face au danger dans les meilleures conditions physiques.
  • Maintient la glycémie. En effet, le cortisol stimule la gluconéogenèse, c'est-à-dire le processus de synthèse du glucose à partir d'autres substances, qui est réalisé dans les cellules du foie en cas de déficit en glucose. Le glucose est synthétisé à partir d'acides aminés, qui peuvent provenir de l'alimentation ou de la dégradation des structures protéiques de l'organisme, à partir de l'acide lactique, formé à partir de la glycolyse anaérobie et du glycérol, qui, à leur tour, sont formés par la réaction avec les triglycérides.
  • Il a une action anti-inflammatoire. Supprime la production d'anticorps à partir des cellules du système immunitaire et, par conséquent, la libération de médiateurs chimiques de l'inflammation.
  • Soutient la pression artérielle. La production de cortisol dans le sang augmente la sensibilité des vaisseaux sanguins à l'action des neurotransmetteurs vasoconstricteurs.
  • Aide à contrôler l'équilibre en sodium et en eau. Induit le transport des ions sodium dans les cellules et la libération simultanée d'un nombre égal d'ions potassium.
  • Favorise le catabolisme des protéines. Le cortisol a tendance à maintenir un taux de glucose sanguin constant et, dans les cas de carence en glycogène, il active un processus qui transforme les protéines en glucose.
  • Participe au processus de lipolyse. La lipolyse ou catabolisme des graisses est le mécanisme par lequel les triglycérides accumulés dans les réserves de graisse du corps produisent des acides gras libres qui peuvent être utilisés pour produire de l'énergie.

Symptômes de cortisol élevé

Sur la base de ce qui précède, il est clair que si le niveau de cortisol est chroniquement élevé, un certain nombre de problèmes peuvent survenir:

  • Asthénie. Manque chronique de force même après un effort minimal. Quel est le résultat du catabolisme des structures protéiques du corps en raison de niveaux élevés de cortisol?
  • Immunité réduite. Des niveaux élevés de cortisol empêchent les lymphocytes de produire des anticorps.
  • L'hypertension. Une concentration élevée de cortisol provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins et une augmentation de la pression artérielle, qui est encore aggravée par la rétention d'eau provoquée par l'accumulation d'ions sodium.
  • Problèmes sexuels et infertilité. Une concentration élevée de cortisol dans le sang entraîne une inhibition de la sécrétion d'hormones sexuelles chez l'homme et la femme. L'hirsutisme et les problèmes menstruels sont caractéristiques des femmes atteintes de ce trouble hormonal.
  • L'ostéoporose Des niveaux constamment élevés de cortisol entraînent une inhibition de la synthèse de la matrice osseuse (tissu extracellulaire conjonctif constitué d'un mélange de matières protéiques, d'acide hyaluronique et de minéraux).
  • L'obésité. Avec la déposition de graisse sur l'abdomen, le cou et le visage.
  • L'hyperglycémie. Des niveaux élevés de cortisol provoquent le développement d'une résistance à l'insuline, entraînant une altération du transport du glucose du sang vers les cellules. La situation est encore aggravée par la production de glucose pour augmenter la gluconéogenèse. Ces conditions conduisent au développement d'un diabète associé à une hypertension et à une obésité, déterminant le syndrome métabolique à haut risque de maladies cardiovasculaires.
  • Troubles de la mémoire et des capacités cognitives. Des taux élevés de cortisol entraînent une détérioration et la mort cellulaire dans l'hypothalamus du cerveau, ce qui affecte la mémoire et se traduit par une diminution des capacités cognitives.
  • Difficulté à dormir Des niveaux élevés de cortisol entraînent des problèmes de sommeil et d'insomnie, aggravés par la fatigue chronique
  • Problèmes gastro-intestinaux. À la suite de l'activation du système nerveux sympathique.

Les raisons de l'augmentation des valeurs de l'hormone cortisol

Il peut y avoir plusieurs raisons à l’augmentation des taux sanguins de cortisol, une hormone dont certaines peuvent être pathologiques, d’autres non.

Les causes ne sont pas pathologiques:

  • Le stress. Le cortisol est connu comme une hormone de stress. Il est évident qu'une augmentation du cortisol peut survenir dans toutes les situations stressantes - stress physique ou mental excessif, deuil, responsabilité, dépression, etc.
  • Sports difficiles. Par exemple, lorsque vous faites du vélo, après un certain temps, la concentration de cortisol dans le sang augmente nettement.
  • Une alimentation riche en glucides à indice glycémique élevé. Lorsque l'indice glycémique est déterminé par la vitesse à laquelle la concentration de glucose dans le sang (glycémie) augmente après la prise d'une quantité de produit contenant 50 grammes de glucides. En règle générale, l'indice glycémique est exprimé par rapport à la vitesse à laquelle le taux de sucre dans le sang augmente après avoir mangé du pain blanc.
  • Prenez des médicaments. Les médicaments les plus courants qui causent de telles situations sont les pilules contraceptives, la spironolactone utilisée dans le traitement de l'acné, la prednisone pour le traitement des maladies inflammatoires.
  • La grossesse Pendant la période de procréation, le corps féminin est soumis à un niveau de stress élevé, ce qui augmente la sécrétion de cortisol.

Source de causes pathologiques peut être l'hypophyse, les glandes surrénales ou une autre:

  • Hyperactivité de la glande thyroïde. La sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes accélère considérablement le métabolisme et expose donc le corps à un état de stress chronique, accompagné d'une augmentation du taux de cortisol.
  • Adénome hypophysaire. C'est une tumeur bénigne qui affecte la glande pituitaire. Il peut à la fois augmenter et diminuer la sécrétion d'hormones hypophysaires. Entre autres choses, l'adénome hypophysaire peut libérer de l'ACTH supplémentaire, ce qui augmente la sécrétion de l'hormone cortisol.
  • Sécrétant l'adénome surrénalien. Il provoque une augmentation de la sécrétion de cortisol, due à la violation du mécanisme de communication entre l'hypothalamus, l'hypophyse et les glandes surrénales.
  • Carcinome cellulaire des glandes surrénales. Contrairement aux adénomes, il s’agit d’une tumeur maligne qui stimule activement la sécrétion de cortisol.
  • Hyperplasie des glandes surrénales. L'hyperplasie est une taille d'organe anormale. Les glandes surrénales élargies peuvent produire des quantités anormales de cortisol.
  • Cancer du poumon à petites cellules. C'est un cancer qui touche principalement les fumeurs. Peut provoquer une sécrétion extra-cérébrale d'ACTH, qui stimule la sécrétion de cortisol.
  • Cancer du rectum. Peut provoquer, même en l’absence de métastases, la sécrétion ectopique de cortisol.

Le syndrome de Cushing détermine l’état de niveaux de cortisol constamment élevés dans le sang.

Un traitement approprié basé sur le diagnostic de la cause

Le traitement des taux élevés de cortisol repose sur le diagnostic correct des causes du trouble hormonal. Comme indiqué ci-dessus, la concentration de cortisol dans le sang fluctue au cours de la journée: maximale le matin et minimale le soir. On peut parler de manière fiable de niveaux élevés de cortisol tout au long de la journée après un test d'urine collecté dans les 24 heures.

Comme vous pouvez le constater, il est assez facile de déterminer des niveaux élevés de cortisol. Cependant, des essais cliniques sont nécessaires pour identifier les causes.

La tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique de l'hypophyse et des glandes surrénales, les radiographies thoraciques et l'analyse d'échantillons de sang prélevés dans différentes parties du corps peuvent être nécessaires pour déterminer la cause exacte.

L'établissement de la source du problème déterminera la voie de traitement souhaitée, pharmacologiquement ou chirurgicalement.

Si la raison en est non pathologique, il suffit généralement de mener une vie saine, de contrôler son stress et de suivre un régime alimentaire sain, c’est-à-dire éviter les aliments à indice glycémique élevé.

Cortisol - quelle est cette hormone?

Caractéristique d'hormone

L'une des définitions courantes du cortisol est "l'hormone de la mort". Qu'est-ce qui lui a donné un nom si repoussant et à quel point est-il justifié? Peut-être qu'un manque de réponse au stress prolongerait la vie? Mais tout n'est pas si simple. En plus des effets secondaires négatifs liés à la libération d'une hormone dans le sang, le cortisol joue un rôle important dans le travail de notre corps dans son ensemble.

Réaction protectrice

La nécessité d'une consommation instantanée de cortisol était vitale pour nos ancêtres. À chaque pas, des dangers mortels se cachent dans leur habitat, qu’il s’agisse de phénomènes naturels ou du voisinage hostile de prédateurs, la réaction protectrice de l’organisme a gardé la possibilité de survie en tant qu’espèce.

Dans les situations critiques, les glandes surrénales ont été impliquées dans le travail général du corps, produisant du cortisol, qui a à son tour enrichi les muscles et le cœur en sang. La réaction biochimique, l'hormone sécrétée par le cortisol, les rend plus forts et leur capacité de survie multipliée par plusieurs.

Le côté négatif est que le cœur n'a pas toujours fait face à la saturation avec autant de sang en cortisol et n'a pas eu le temps de la pomper, ce qui a entraîné une crise cardiaque ou un arrêt. D'où le concept d '"hormone de la mort". De manière répétée, chacun de nous, effrayé ou stressé, a senti un battement rapide de son propre cœur, ce qui est un indicateur de la libération d'une hormone.

Le principe de l'hormone

Dans le cas d'une situation extraordinaire mettant la vie en danger, le cortisol, une hormone surrénalienne, a pour fonction d'enrichir les muscles en sang. Mais la production, qui s’arrête et le flux sortant, est due à d’autres fonctions des organes digestif, urinaire et sexuel du corps, respectivement, ce processus leur est néfaste. Il épuise également les muscles eux-mêmes. D'où la faiblesse de l'état post-stress.

L'hydrocortisone (cortisol) est une substance de la classe des glucocorticoïdes. Elle est la plus active et remplit un nombre considérable de fonctions pour le corps humain:

  • protection du corps contre les situations stressantes;
  • contribue à la décomposition accélérée des tissus;
  • en contractant les vaisseaux sanguins, le cortisol augmente la pression artérielle;
  • dans les cellules du foie commence les processus de synthèse;
  • en cas de manque de nourriture, l'hormone stabilise le taux de sucre;
  • le cortisol ne réduit pas la pression artérielle au moment de l'échec émotionnel.

Dans la concentration normale de cortisol dans le sang, il est nécessaire de réguler les processus du métabolisme de l'eau et des minéraux. L'hormone décompose activement les graisses et empêche la production de cholestérol. De sa présence dépend si une personne souffrira d'un excès de poids ou d'obésité.

Hormone normale dans le sang

Pour analyser la synthèse du cortisol, il faut trois fois par jour pour prélever du sang ou de la salive. Ceci est fait afin de comparer la lecture du matin et celle du soir. Le matin, le contenu de cortisol dépasse le chiffre du soir d'environ 45 unités.

Le taux d'hormones pour chaque groupe d'âge sera différent. Chez les enfants, il est plus petit et va de 80 à 600 nmol / litre. Plus la personne est âgée, plus il y a de maladies contractées au fil des ans. Ce facteur affectera le niveau de cortisol sécrété par les glandes surrénales et se situera approximativement entre 140 et 650 nmol / litre. Pour une femme enceinte, la norme du cortisol, une hormone du stress, dépassera trois à cinq fois. En cas de déviations à la hausse ou à la baisse, le motif de la poursuite du traitement chez le médecin.

La menace d'une augmentation des niveaux d'hormones

Quels que soient les changements évolutifs subis par une personne, la capacité du corps à réagir au danger ou à la peur reste inchangée. À l'heure actuelle, l'hormone de stress, le cortisol, n'est pas aussi nécessaire à la survie que nos ancêtres. Et une augmentation du niveau d'hormone, sauf en cas de préjudice, n'apporte rien au corps.

Il n’est guère nécessaire de doubler la force musculaire lors d’une dispute avec un voisin ou d’une querelle dans le métro. Mais la capacité de protection, formée au niveau des gènes, continue de fonctionner. Au moment de la libération de l'hormone cortisol, une personne ne sent pas la température baisser, elle n'a pas de sensation de faim et le besoin de dormir devient presque invulnérable. Mais en même temps, on brûle tellement d'énergie que les cellules du tissu se détruisent elles-mêmes.

Des niveaux élevés de l'hormone cortisol nuit non seulement aux cellules musculaires et au travail du cœur, mais également au système immunitaire. Une personne devient sans défense face à de nombreux virus. La pénétration dans le corps de bactéries et d'infections lorsque le système immunitaire est inactif, conduit à une maladie grave.

Dans des situations stressantes, le cerveau en souffre également. L'afflux de sang pompé par l'hormone cortisol dans les muscles n'améliore pas son activité. Les cellules responsables de la mémoire meurent sans apport sanguin adéquat. Souvent, une personne qui a connu une libération importante de cortisol reçoit un diagnostic décevant, l'amnésie.

Un autre effet secondaire de cette réaction biochimique, le cortisol, bloque la production de dopamine et de sérotonine (hormones du bonheur). L'hormone, en tant que monopole dans le corps, déclenche le processus de dépression profonde, qui par définition est le stress. Ceci est suivi par la portion suivante de l'hormone cortisol. Le cercle se ferme.

Les symptômes

La décomposition du cortisol et sa dissolution dans le liquide se produiront dans les deux heures et seront éliminées naturellement du corps. Si la concentration du corps est constamment augmentée, l'hormone cortisol se fera connaître par les symptômes suivants:

  • fatigue avec effort mineur, sentiment constant de faiblesse dans les muscles;
  • destruction osseuse avec progression;
  • peau sèche avec facilement des hématomes;
  • en raison d'un système immunitaire affaibli, la maladie devient chronique avec des rechutes répétées;
  • augmentation de l'insuline et de la pression artérielle.

L'une des conséquences désagréables de la présence de concentrations élevées de cortisol, d'une augmentation du poids corporel, de la localisation des dépôts de graisse dans la taille et l'abdomen. Le syndrome de Cushing est diagnostiqué lorsqu’un gonflement et de la graisse corporelle sont présents sur le visage, le rendant plat.

Un sentiment constant de faim, manger obtient un ordre incontrôlé au moindre stress. Quelles que soient les mesures prises pour réduire l’accumulation de graisse, ne donnez pas le résultat souhaité. Le travail du tube digestif est cassé, la gastrite, la pancréatite se développe. C'est une autre raison de déterminer le niveau de cortisol dans le sang.

Pour les sportifs professionnels, un dopage ponctuel avec de l'hydrocortisone augmentera la force musculaire, mais une augmentation constante du taux d'hormone entraînera une accumulation de graisse sous la peau et une destruction de la masse musculaire. Une augmentation des couches adipeuses inhabituelle pour les sportifs sera également un symptôme de concentrations élevées de cortisol.

Impact sur le psychisme

Chez les personnes constamment exposées au stress, une augmentation du niveau d'hormone détruit les neurones du cerveau. Sans raison apparente, la personne est constamment nerveuse, dans un état excité, encline aux attaques de panique. En raison de la détérioration de la mémoire, les aptitudes à la communication sont perturbées, le cercle de la communication se rétrécit progressivement, la personne «se referme sur elle-même».

Changer le rythme biologique, le problème du sommeil. L'excès de cortisol, une hormone du stress, ne permet pas de s'endormir le soir en raison d'un état de surexcitation. Si vous avez encore réussi à vous endormir, le sommeil est superficiel et l'organisme anxieux ne se repose pas.

Mais l'effet le plus pernicieux sur le psychisme du cortisol, l'hormone de la mort, réside dans sa capacité à inhiber ou à exclure la production de sérotonine. Se produit des tremblements périodiques des mains, un état constamment déprimé, de fortes baisses d'humeur, une tendance à l'apathie. Dans les formes graves, une personne tombe dans la dépression et ses proches remarquent des tendances suicidaires derrière elle.

Faibles niveaux d'hormones

Les faibles niveaux d'hormones ne sont pas moins dangereux pour le corps que ceux élevés. Une personne perd la capacité de réagir de manière adéquate à une situation stressante. Et le corps ne peut pas, sans libération de cortisol, utiliser les réserves pour son élimination, ce qui entraîne des conséquences indésirables, y compris la mort.

La raison de la faible production de cortisol peut être un travail insuffisant des glandes surrénales liées:

  • hyperplasie, défaut congénital de la glande;
  • la présence d'infection affectant le travail du corps;
  • problèmes de vaisseaux sanguins qui causent une hémorragie;
  • prendre des stéroïdes ou des hormones;
  • manque de communication entre le cortex surrénal et l'hypophyse;
  • annulation des médicaments contenant des hormones;
  • la présence d'oncologie et de chirurgie associées.

La principale chose à faire pour éliminer la cause est de déterminer correctement le diagnostic. Parfois, les symptômes cliniques de plusieurs maladies sont de nature similaire au niveau de l'hormone dans le sang. Souvent, les faibles niveaux de cortisol sont attribués à une simple fatigue ou à des changements hormonaux liés à l'âge.

Symptômes de bas niveau

La connaissance des signes caractéristiques de faibles niveaux hormonaux associés au travail des glandes surrénales en vue de produire du cortisol aidera, à terme, à faire attention à la présence d'un dysfonctionnement dans le corps:

  • perte de poids inexpliquée;
  • sensation de fatigue chronique, faiblesse dans les muscles;
  • étourdissements et évanouissements fréquents;
  • pigmentation de la peau;
  • humeur dépressive.

Un signe d'une petite quantité de cortisol peut être une douleur abdominale non concentrée au même endroit. Sensation de nausée ondulante se terminant souvent par des vomissements. Perturbation des papilles lorsque l'on préfère les aliments salés.

Méthodes de traitement

Lors des analyses appropriées, une concentration anormale de l'hormone de stress a été constatée, tant du côté supérieur que inférieur, un traitement était nécessaire. Le traitement visera à normaliser le cortisol dans le sang, à stabiliser le bien-être général et à rétablir le travail d'autres organes et systèmes.

La raison de l'instabilité du fond hormonal est l'épuisement physique et émotionnel, vous devrez donc repenser radicalement le mode de vie habituel:

  • éliminer du régime alimentaire du café et des boissons énergisantes;
  • manger des aliments enrichis en vitamine B, la présence d'acide ascorbique;
  • la teinture sur les racines de réglisse ou l'extrait d'Hypericum convient bien;
  • montre un régime qui comprend des aliments riches en glucides (brocoli, céleri, pamplemousse, tomates, hareng), un apport en protéines est nécessaire.

La routine quotidienne vise un mode de vie sain. Le temps de sommeil devrait être de sept à huit heures, le corps reposait moins sensible au stress, respectivement, aux niveaux élevés de cortisol. S'il est possible de ne pas négliger la sieste de l'après-midi. Dans des limites raisonnables pour s'engager dans des salles de sport. Un massage relaxant aura un effet positif.

La présence d'un animal de compagnie aimé dans la maison augmentera le niveau des émotions positives et réduira la production de l'hormone. S'il s'agit d'un chien, marcher avec elle à l'air frais ajoutera une harmonie intérieure. Visites utiles à la nature. Et le cortisol, responsable du stress, sera toujours normal.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Les amygdales élargies chez un enfant peuvent indiquer diverses pathologies dans le corps de l'enfant. Dans le même temps, les amygdales palatine et pharyngée peuvent être hypertrophiées, ou un seul d'entre elles.

ENDONORM ® - un nouvel outil pour le traitement des maladies de la glande thyroïdeJusqu'à récemment, il n'existait pas un seul médicament capable non seulement d'éliminer les symptômes de maladies, mais également de restaurer la fonction propre de la thyroïde, la ramenant à un état euthyroïdien normal.

La vitamine D, également appelée calciférol, est nécessaire aux personnes de tout âge. La substance doit être ingérée régulièrement pour que le squelette reste fort. Calciferol est extrêmement important pour les personnes âgées, sujettes aux pathologies du système musculo-squelettique.