Principal / Hypophyse

Fonctions de l'hormone de croissance dans le corps humain

L'hormone, qui renforce la structure osseuse, affecte la croissance linéaire chez les enfants et l'adolescence, et participe également à de nombreux processus corporels, est la somatropine ou hormone somatotrope. Il est synthétisé dans la partie antérieure de l'hypophyse, la glande endocrine centrale, à travers laquelle l'hypothalamus, l'un des cerveaux, contrôle l'activité du système endocrinien du corps.

Caractéristique d'hormone

En plus de la croissance linéaire, la somatropine a un effet anabolique sur le corps, grâce à quoi de nouvelles cellules sont constamment formées et mises à jour dans le corps humain, la synthèse des protéines est accélérée et sa dégradation est inhibée. Une autre caractéristique de l'hormone est qu'elle réduit la couche de graisse, contribuant à la combustion de la graisse, fournit un rapport plus élevé de la masse musculaire à la graisse. L'hormone de croissance régule le métabolisme des glucides, augmente l'absorption osseuse de calcium, affecte le pancréas.

L'hormone somatotrope affecte également le travail du système nerveux central: la somatropine est produite non seulement par l'hypophyse, mais aussi par l'hippocampe. Le soi-disant centre olfactif du cerveau, qui participe à la formation des émotions et à la transition de la mémoire à court terme à long terme (renforce la mémoire). Chez les femmes, sa production dans l'hippocampe augmente avec une concentration élevée en œstrogènes (diminue au contraire dans l'hypophyse), chez les deux sexes - en présence d'un stress grave.

Au début des années 90, les scientifiques ont conclu que l’introduction d’un analogue de la somatropine contribuait au rajeunissement. La publicité a enseigné cette nouvelle comme un axiome, que beaucoup considèrent encore comme vrai. En fait, d'autres expériences sur des souris ont montré des résultats opposés: un faible niveau de somatropine, une faible sensibilité des cellules à celle-ci, ainsi qu'une réduction de la synthèse de l'hormone dans l'embryon allongent considérablement l'espérance de vie.

Régulation de la synthèse de la somatropine

Les récepteurs avec lesquels l'hormone de croissance interagit se retrouvent dans tout le corps humain, y compris dans de nombreuses régions du cerveau et de la moelle épinière. Fondamentalement, les hormones de croissance agissent sur le corps par l’intermédiaire d’une protéine appelée facteur de croissance analogue à l’insuline (IGF). C'est un médiateur entre la somatropine et les cellules du corps, qui se forme dans le foie.

Régule la synthèse de l'hormone somatostastitine et de la somatolibérine, qui produit l'hypothalamus (un des cerveaux). Le premier diminue la production de somatropine, le second augmente. Augmente également la production de somatropine:

  • l'hormone de la faim, la ghréline (synthétisée dans l'estomac);
  • sommeil complet;
  • activité physique et exercice favorisant la croissance musculaire;
  • une augmentation des androgènes pendant la puberté chez les organismes féminins et masculins;
  • faible teneur en glucose;
  • utilisation d'acides aminés tels que l'arginine, l'ornithine, la lysine, la glutamine.

La synthèse de la somatropine diminue à une concentration élevée de la protéine intermédiaire IGF, qui se forme dans le foie. Sa production diminue avec un excès de glucose dans le sang, une quantité accrue d'acides gras libres. Il est réduit par le niveau des hormones surrénaliennes glucocorticoïdes, œstrogènes, hormones sexuelles féminines.

Bloque la synthèse de l’alcool somatropine. Ainsi, si la mère pendant la grossesse ou le père lors de la conception abusent de l’alcool, l’enfant est généralement de petite taille. À un âge plus avancé, l'alcool empêche les cellules de se développer, de se développer et de se renouveler.

Interaction avec les hormones

La production de somatropine dépend fortement de l'insuline, qui se forme dans le pancréas. Cela est dû au fait que l'hormone de croissance favorise la croissance des muscles et des tissus, en brûlant les graisses, ce qui affecte instantanément le métabolisme des glucides: le corps augmente la production de glucose pour fournir à l'organisme l'énergie nécessaire et fournir les nutriments à chaque cellule. Afin d'éviter l'excès de sucre dans l'organisme, le pancréas commence à produire de l'insuline et à la ramener à la normale.

On peut dire que l'hormone de croissance augmente la concentration de glucose dans le sang. Il est dangereux, par exemple, d’utiliser la somatropine en musculation pour augmenter les muscles et leur donner une belle forme: mal utilisé, le pancréas ne supporte pas la charge et cesse de produire de l’insuline en quantité suffisante, ce qui conduit au diabète.

Si le corps manque d'insuline, l'hormone de croissance réduit ses effets sur le corps et cesse de stimuler la formation et le renouvellement de nouvelles cellules et de nouveaux tissus. En outre, le manque d'insuline chez les enfants explique la faible croissance linéaire et le retard de développement physique.

Les hormones sexuelles stéroïdiennes affectent le travail à part entière de la somatropine: les androgènes mâles (augmentation de la production) et les œstrogènes femelles, qui réduisent sa synthèse. À bien des égards, la sécrétion d'hormone de croissance dépend du travail de la glande thyroïde, qui produit des hormones contenant de l'iode, qui participent activement au métabolisme, ainsi que de la calcitonine, qui contrôle la quantité de calcium dans le sang et arrête la destruction du tissu osseux.

Pour cette raison, la maladie de la glande thyroïde chez les enfants et la production insuffisante d'hormones sexuelles sont également la cause d'une faible croissance, d'un retard de développement physique et même mental.

Concentration d'hormones

Pendant la journée, le pic de somatropine dans le sang est enregistré toutes les trois à quatre heures. La plus grande quantité de l'hormone est fixée la nuit, une heure ou deux après le sommeil de la personne. Par conséquent, les personnes souffrant d'insomnie sont déficientes en hormone.

La plus forte concentration de somatropine est enregistrée chez les enfants au cours du développement prénatal du corps, entre le quatrième et le sixième mois de la grossesse (au cours de cette période, les indicateurs de la somatropine sont cent fois supérieurs à ceux de l'adulte). Après la naissance, le niveau de l'hormone chez les enfants, à l'adolescence et au plus jeune âge, atteint également plusieurs fois ses performances maximales (cette période correspond à une période de croissance intense et à la puberté).

Après vingt ans de production, sa production commence à décliner et, à un âge avancé, elle est produite en très petites quantités. Si une personne abuse de l'alcool, cela se produit encore plus tôt.

Une quantité accrue de somatropine chez les enfants conduit au gigantisme. Un acromegania survient à l’âge adulte (généralement du gigantisme chez les enfants ou d’une réaction à l’utilisation inappropriée d’une hormone artificielle administrée à une posologie caractéristique d’un organisme en croissance chez l’enfant). Le résultat est un épaississement des os, une rugosité des traits du visage. Dans le même temps, des complications telles que la compression des nerfs, la diminution de la force musculaire, l'augmentation de la résistance à l'insuline des tissus sont possibles. Peut-être l'apparition de l'adénome - tumeur bénigne.

Le manque de somatropine chez les enfants est généralement associé à des pathologies génétiques et est la cause d'une faible croissance et d'un développement sexuel retardé. Elle peut affecter l'activité mentale, mais uniquement en combinaison avec d'autres problèmes hormonaux, par exemple en cas de problèmes de glande thyroïde ou en cas de sous-développement de l'hypophyse. Chez les adultes, l’absence de somatropine entraîne une obésité accélérée. En outre, le manque de somatropine peut provoquer une mauvaise mémoire et des fonctions cognitives non développées (se produit lorsque des problèmes avec l'hypophyse).

Des problèmes de somatropine peuvent être associés au syndrome de Laron. Cette maladie se caractérise par une concentration élevée d'hormone de croissance à faible teneur en IGF, qui la fournit aux tissus corporels. Pour cette raison, les injections de somatropine ne donnent pas de résultats. La maladie est héréditaire, est la cause du nanisme.

Chez les enfants, il se développe de différentes manières: le bébé peut déjà naître petit et sa longueur corporelle peut être normale. Avec l’âge, la croissance est retardée, une obésité mineure accompagne la maladie, un visage de «marionnette» se forme, une voix forte, un retard dans le développement sexuel. La maladie mentale n'affecte pas les capacités mentales.

Thérapie de normalisation de la somatropine

S'il n'y a pas assez de somatropine dans le corps des enfants, un traitement est prescrit, lequel consiste en l'introduction d'un analogue de l'hormone. Par exemple, il peut s'agir d'un médicament appelé Dzhintropin: c'est un analogue complet de l'hormone humaine et est considéré comme l'un des médicaments les plus purs. Il est très important de terminer le traitement avant la fin de la puberté. Actuellement, c'est la meilleure méthode pour résoudre le problème du nanisme.

Des études ont montré qu'entrer dans la somatropine améliore l'humeur non seulement chez les personnes présentant un déficit en hormone de croissance, mais également chez les patients souffrant de dépression. Il est vrai qu’il est nécessaire d’agir rationnellement dans la mesure où l’excès d’hormone contribue au développement de l’humeur dépressive et de problèmes du système nerveux central.

En outre, si le traitement dure longtemps, une augmentation de la concentration de l'hormone entraînera une augmentation de la pression, une hyperglycémie et d'autres problèmes. Pour cette raison, il ne peut pas être utilisé pendant longtemps, car les scientifiques tentent de développer un médicament agissant sur le système nerveux central par analogie avec la somatropine, mais n'affectant pas les autres récepteurs.

Les indicateurs de l’utilisation de Dzhintropina sont également les fractures, les longues plaies ne cicatrisant pas, les ulcères de l’appareil digestif et le métabolisme des lipides. Sous la forme d'une thérapie complexe, il est utilisé pour traiter l'ostéoporose (c'est ainsi que l'on appelle une maladie, dans laquelle la densité diminue et la structure du tissu osseux est perturbée). Il est prescrit aux enfants dans le contexte d'insuffisance rénale chronique, si la fonction rénale est réduite de plus de cinquante pour cent.

Utilisation dans le sport

La principale raison de l'utilisation de la somatropine chez les athlètes est sa capacité à réduire la quantité de graisse sous-cutanée, à augmenter la masse sèche des muscles, des tissus conjonctifs et à augmenter le volume des cellules musculaires en raison de l'accumulation de liquide. Il réduit également le risque de blessure, qui est associé à sa capacité à renforcer les tissus osseux et conjonctif (tendons, cartilage). Dans ce cas, la somatropine accélère la récupération des tissus endommagés du corps après une blessure.

L'hormone de croissance musculaire n'est pas affectée. Une des raisons en est qu’une augmentation musculaire se produit en raison de la rétention de liquide dans le corps à la suite d’injections. Pour cette raison, le cours de l'hormone sera absolument infructueux dans les sports de force. En outre, l'hormone de croissance artificielle n'affecte pas l'augmentation de l'endurance ni des performances, bien au contraire, une personne se fatigue plus rapidement et retrouve sa force plus longtemps.

Cela entraîne de nombreux effets secondaires, notamment le développement du diabète, de l'hypertension artérielle et d'autres maladies. Pour cette raison, la somatropine artificielle dans le sport a été interdite afin de préserver la santé des athlètes.

Malgré l'interdiction, de nombreux athlètes continuent à utiliser cette hormone en tant que cours. Ceci s'applique principalement aux bodybuilders qui peuvent utiliser le médicament en solo (c'est-à-dire n'utiliser qu'une seule hormone) ou l'utiliser en association avec d'autres hormones, telles que l'insuline et la thyroxine (une des hormones thyroïdiennes).

L'un des analogues synthétiques les plus populaires de la somatropine est la dzhintropine, utilisée seule ou en association avec l'insuline. Le médicament favorise la croissance et la reproduction des cellules, et cela s'applique non seulement aux muscles et au tissu osseux, mais également au tissu conjonctif, aux glandes surrénales, à la thyroïde et au foie. L'utilisation de Dzhintropin permet de cicatriser très rapidement les plaies et de restaurer les os après une fracture.

Contre-indications au médicament

Après avoir décidé de prendre Dzhintropin ou une autre hormone de croissance, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un médicament pouvant avoir un effet très négatif sur le corps humain en cas d'évolution du traitement choisi. Par conséquent, il est nécessaire d'étudier attentivement les instructions, de vous familiariser avec les contre-indications et de passer les tests appropriés afin de choisir la bonne dose de Jintropin. Le cours du médicament est strictement contre-indiqué:

  • en cas d'hypersensibilité (allergie) aux composants de Dzhintropin;
  • pour toute tumeur maligne (l'hormone stimule leur croissance);
  • dans des conditions mettant en danger la vie humaine (après une chirurgie cardiaque, la cavité abdominale, la présence d'une insuffisance respiratoire aiguë);
  • grossesse et allaitement.

Utilisez soigneusement le médicament devrait être avec le diabète, augmentation de la pression intracrânienne, l'hypothyroïdie, lorsque la glande thyroïde produit des hormones en quantités insuffisantes. En prenant de l'hormone de croissance, il faut garder à l'esprit que dzhintropin et l'alcool sont incompatibles. L'hormone de croissance a donc l'effet le plus puissant et, en association avec l'alcool, la réaction du corps est difficile à prévoir. Ceux-ci peuvent être à la fois des effets secondaires spécifiés dans les instructions et des conséquences totalement imprévisibles liées à l’influence de l’alcool.

En prenant cette hormone, le corps est soumis à un stress supplémentaire et, associé à l'alcool, cet effet augmentera. En conséquence, le corps sera émacié et les gains musculaires seront nuls. La même chose s'applique à la consommation d'alcool pendant le traitement.

Tests

Avant de vous décider sur le cours Dzhintropina, vous devez passer des tests au médecin a été en mesure de nommer correctement un schéma thérapeutique du médicament. Vous devez déterminer le niveau de glucose pour vérifier le diabète (au début, ses symptômes sont légers). Vous devez également vérifier le taux de cholestérol. Si l'analyse en révèle une quantité accrue, il est souhaitable de refuser l'utilisation de Jintropin, car il peut augmenter la synthèse de toutes les hormones stéroïdiennes, ce qui peut entraîner de graves conséquences.

L'analyse obligatoire est également la livraison de l'urine. Les données de décodage peuvent montrer la présence de processus inflammatoires pouvant mener à divers échecs. Dans ce cas, l'utilisation de dzhintropina et de toute autre hormone de croissance peut stimuler ce processus. Vous devez également passer des tests pour vérifier la présence d'une tumeur maligne, dont plusieurs personnes ne soupçonnent pas l'existence avant la troisième étape. S'il est présent, l'évolution de Dzhintropin et de toute autre hormone de croissance doit être écartée car elle stimule la croissance des métastases.

Il est conseillé de passer des tests pendant le cours (il dure généralement de deux à six mois), une fois par mois. Cela est nécessaire pour connaître la réaction du corps à l'hormone injectée et pour agir lorsqu'un problème est détecté. Naturellement, le médecin doit désigner le médicament et le traitement.

Si, lors de la prise du médicament, des œdèmes, des vomissements, des nausées ont commencé à apparaître, la pression intracrânienne a augmenté, les doigts ont commencé à devenir engourdis, les glandes mammaires ont grossi, consultez votre médecin et arrêtez de prendre Jintropin. Ce sont des manifestations d'effets secondaires qui indiquent la survenue de défaillances dans le corps dues à la prise d'hormones.

Hormone de croissance

L'hormone de croissance est une hormone polypeptidique synthétisée dans les cellules endocrines de l'hypophyse antérieure. Il affecte la formation de masse musculaire et la croissance osseuse en longueur, augmente la combustion de graisse, stimule les processus anaboliques, inhibant le catabolisme (désintégration) des tissus.

Qu'est-ce que la somatotropine?

La somatotropine est d'une grande importance dans le travail coordonné du corps. Il aide à la croissance des os tubulaires chez les enfants, aux processus de régénération dans les tissus, à la formation d'un bon soulagement musculaire. Régule le métabolisme des glucides et des graisses, affecte la formation de l'hormone sexuelle masculine - la testostérone. L'hormone de croissance exerce son action sur les facteurs de croissance (IGF-1), synthétisés par le foie.

L'élasticité et la force des tissus musculaires sont fortement influencées par cette hormone. Les bodybuilders qui sont habitués à saturer leur corps de la quantité nécessaire de protéines le savent. Lorsque le corps a déjà grossi (vers 20 ans), la somatotropine continue de réguler la résistance des os en stimulant la synthèse de la vitamine D dans le corps. L'hormone de croissance prévient les dommages importants causés par des ecchymoses ou des processus osseux destructeurs.

La somatotropine joue un rôle important dans le métabolisme du cholestérol. En raison du manque d'hormone de croissance, la population commence à souffrir d'athérosclérose, d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et d'autres maladies cardiovasculaires. Les personnes dont le corps contient suffisamment d'hormone de croissance ont une humeur positive, une activité suffisante, un sommeil réparateur et une résistance au stress.

La formation d'hormones diminue avec l'âge. Ainsi, chez les personnes âgées, le corps est flasque et affaibli. La somatotropine joue un rôle important dans la synthèse du collagène, dont la présence rend la peau ferme et tendue.

Chez les personnes souffrant d'obésité sévère, il est nécessaire de vérifier le niveau de somatotrophine dans le corps. La nuit, cette hormone affecte la décomposition des graisses de manière naturelle. Par conséquent, les filles qui souhaitent perdre du poids ont parfois recours à son utilisation.

Une molécule d'hormone de croissance comprend 191 acides aminés, ce qui complique grandement sa synthèse en laboratoire. Par conséquent, il est absolument impossible d'acheter des médicaments sur les marchés ou "à la main". L'hormone de croissance est disponible uniquement sur ordonnance. Avant d'acheter ce médicament, vous devez consulter un médecin.

Où l'hormone de croissance est-elle produite?

Le mécanisme d'action de l'hormone de croissance consiste à agir directement sur le tissu cible. L'hormone de croissance se forme dans le lobe antérieur de l'hypophyse. Les intermédiaires dans l'interaction de la somatotrophine et des tissus sont les somatomédines, qui, sous l'influence de cette hormone, commencent à être synthétisées dans le foie. L'hormone de croissance est produite lors de l'adénohypophyse, puis sa quantité est régulée par les facteurs de libération de l'hypothalamus. Si le corps diminue le niveau de glucose et d’acides gras, la synthèse intensifiée de somatotrophine commence. Une quantité excessive d'acides aminés dans le plasma sanguin stimule également la synthèse de l'hormone de croissance, ce qui accélère les processus anaboliques, c'est-à-dire la construction de molécules de protéines.

Qu'est-ce qui peut entraîner un manque d'hormone de croissance dans le corps?

Le déficit en somatotropine peut être dû à une sécrétion insuffisante de l'adénohypophyse et à des perturbations métaboliques associées à un dysfonctionnement des somatomédines. Le problème peut résider dans les dommages causés à l'hypothalamus, qui s'accompagnent d'une production insuffisante ou incorrecte de facteurs de libération. La tumeur hypophysaire est un facteur fréquent dans le développement de troubles de la production d'hormones somatotropes, qui se manifestent par un gigantisme dans l'enfance.

En aucun cas, ne peut pas s'auto-traiter. L'acceptation de l'hormone de croissance, dont les conséquences sont imprévisibles, doit être effectuée sous la stricte surveillance d'un médecin.

La dose correcte et le mode d'administration, le choix d'un médicament de haute qualité, la coordination avec les caractéristiques individuelles de chaque organisme sont la clé du succès du traitement de substitution par la somatotropine. Le médicament a un effet anabolique prononcé qui, s’il est bien choisi, sera bénéfique pour le corps humain et, dans le cas de négligence ou d’auto-traitement, il peut causer des dommages irréparables.

À partir d'une seule dose de médicaments n'aura pas d'effet, pour obtenir des résultats à long terme n'est pas suffisant une utilisation à court terme. Vous devez suivre un traitement par hormone de croissance, quels que soient les désirs de la personne. Les enfants en retard de croissance et les adultes impliqués dans le recrutement de la masse musculaire sont observés pendant toute la durée de la prise de médicaments.

Le traitement est accompagné par l'administration d'hormones thyroïdiennes, d'insuline, dans certains cas d'hormones gonadotropes et sexuelles féminines. Pour un ensemble de masse musculaire est la réception conjointe de stéroïdes anabolisants.

La dose optimale du médicament est de 0,6 U / kg de poids / semaine en 3 injections intramusculaires ou injections sous-cutanées de 8-12 U / jour 2 à 4 fois. La durée du traitement peut aller de 3 mois à plusieurs années.

Comment augmenter la production de l'hormone somatotrophine?

L'hormonothérapie substitutive est une phrase qui semble effrayante pour certains non-médecins. Pour augmenter le niveau d'hormone de croissance peut être en utilisant des méthodes populaires, si l'écart par rapport à la norme est négligeable. Dans d'autres cas, la consultation de l'endocrinologue est nécessaire.

  1. L'activité physique contribue à améliorer le métabolisme et à normaliser la sécrétion des glandes. Chaque activité physique, quel que soit son degré de charge, a un effet positif sur la production d’hormone de croissance. La marche, la natation, la course à pied, l'athlétisme, la lutte et d'autres sports contribueront non seulement à augmenter l'hormone de croissance dans le corps, mais aussi à renforcer la colonne vertébrale et à resserrer la masse musculaire, ce qui rendra le corps visuellement plus puissant. Pour un effet optimal, il est souhaitable de combiner des charges de puissance avec des charges dynamiques. Il n'est pas nécessaire d'acheter un abonnement à la salle de sport. Les randonnées quotidiennes suffisent parfois. Un autre avantage du sport est la lutte contre le surpoids. La principale nuance est la régularité et la régularité de la formation.
  2. Sommeil complet la nuit. C'est la nuit que l'hormone de croissance est produite, lorsque le corps se repose, la mélanine est synthétisée dans l'épiphyse, ce qui aide à prévenir les troubles mentaux dépressifs. Une personne qui dort suffisamment, qui résiste mieux aux situations stressantes et à toute tension nerveuse peut causer des troubles hormonaux et réduire le taux de production de l'hormone de croissance.
  3. Une visite au bain. Les baisses de température ont un effet positif sur la production d'hormone de croissance. Une douche de contraste est également utile. Après de telles procédures à l'eau, la concentration de somatotrophine dans le sang est maintenue élevée pendant une demi-heure supplémentaire.
  4. Nutrition équilibrée. Le régime quotidien devrait contenir tous les minéraux et vitamines nécessaires. Divers aliments avec une quantité suffisante de plats de viande, produits laitiers, poisson, céréales, fruits, légumes sont les bienvenus. Il est nécessaire d'exclure autant que possible les produits gras, sucrés et à base de farine. Un effet positif sur le passage à un régime protéiné. Les graisses ne peuvent pas être complètement exclues et les glucides rapidement digestibles (sucreries, pâtisseries) doivent être remplacés par des glucides lentement digestibles (céréales, céréales).

Quels aliments contiennent de l'hormone de croissance?

Produits contribuant à l'augmentation du taux de production de la somatotropine:

  • du lait
  • yaourt,
  • le kéfir,
  • fromage,
  • viande de poulet
  • boeuf
  • pois
  • les haricots,
  • poisson de mer,
  • céréales (sarrasin, riz, flocons d'avoine),
  • oeufs (protéines).

HGH: quelle est cette hormone, sa fonction et son effet sur le corps humain

L'hormone de croissance (autres noms: hormone de croissance, hormone de croissance, hormone de croissance, hormone de croissance) est une structure peptidique synthétisée dans l'hypophyse sous l'influence de certaines impulsions. Cette substance régule le développement de tout l'organisme, elle joue un rôle important dans le métabolisme, renforce les os, stimule l'accélération de la croissance. L'hormone de croissance a un effet sur la croissance osseuse en longueur et est donc indispensable au corps humain.

Ci-dessous, nous examinons de plus près ce qu'est l'hormone de croissance et ses principales caractéristiques.

Combien d'hormones somatotropes sont dans le sang?

La production de l'hormone de croissance est réalisée de manière cyclique tout au long de la vie humaine. Sa concentration dans le sang dépend fortement de l'âge. Par exemple, chez les enfants de moins de 3 ans, elle est maximale. En 20 ans, il diminue de 50%, bien que la performance de l'hormone reste encore très élevée. Mais à 30 ans, la production d'une substance diminue et sa concentration reste à peu près au même niveau.

En conséquence, les processus de vieillissement sont déclenchés et l'immunité est légèrement réduite. À l'âge de quarante-cinq ans, l'hypophyse synthétise un demi moins de GH par rapport aux années précédentes. Le corps continue de vieillir et devient visible. Il y a des problèmes de sommeil, l'appétit s'aggrave, le surpoids apparaît.

De plus, le nombre d'hormones de croissance dans le sang dépend du moment de la journée. La nuit, environ une à deux heures après le début du sommeil, une plus grande quantité d’hormones est produite car c’est alors que commence le sommet de ses travaux sur la stimulation de la croissance humaine. Pendant la journée, le nombre diminue, mais périodiquement, toutes les quatre à cinq heures, on observe une forte augmentation du niveau de GH.

Chez l’homme, la concentration en hormones est en moyenne de 1 à 5 µg / l et chez la femme de 0 à 17 µg / l. Chez les hommes âgés, il diminue généralement à 2 μg / l, tandis que chez les femmes, il ne dépasse pas 10-15 μg / l.

Comment définir le niveau de GES?

Les scientifiques ont compris ce qu'est l'hormone de croissance et sa synthèse en cycles. Par conséquent, il est nécessaire de savoir à quel moment faire une analyse de sa concentration dans le sang. Dans les cliniques simples, une telle étude n'est pas fournie, il est donc possible d'identifier le niveau de GH uniquement dans un laboratoire spécialisé.

Pour connaître la concentration de somatropine, vous devez faire passer du sang veineux à des fins d'analyse. Il diffère des autres tests en ce que le patient doit subir un examen radiologique une semaine avant la procédure. Les dons de sang doivent être à jeun, à la veille de ne pas manger d'aliments gras et sucrés, ni de boissons alcoolisées. Il vaut mieux arrêter de fumer avant de servir. Lorsque vous utilisez des médicaments, vous devez avertir votre médecin.

Comment et où l'hormone de croissance est-elle produite?

La synthèse de l'hormone de croissance s'effectue dans l'hypophyse, cellules appelées somatotropines. L'hormone de croissance est appelée ainsi parce que cette substance est principalement produite à l'adolescence, lorsque le corps se développe rapidement. Les enfants grandissent vraiment quand ils dorment, car on observe une augmentation de la synthèse de la somatotropine une à deux heures après s'être endormie.

Réguler la sécrétion d'hormones peptidiques de l'hypothalamus, appelées somatolibérine et somatostatine, l'hormone somatotrope est synthétisée par la somatolibérine, mais l'hormone somatostatine, au contraire, empêche sa production.

La synthèse de l'hormone de croissance est la suivante: l'hypothalamus envoie un signal à l'hypophyse, après quoi il commence la production d'une hormone. Ensuite, l'hormone de croissance est dans le sang et va avec le foie. Dans les cellules du foie, il est converti en une autre substance appelée somatomédine. Cette substance pénètre dans les cellules musculaires à travers le corps.

Fonctions et propriétés utiles de l'hormone

L'hormone somatotropine affecte indirectement ou directement presque tous les processus du corps humain. Tout d'abord, il stimule la croissance du squelette et des tissus mous, renforce le système squelettique, ainsi que les tissus musculaires et corporels. En outre, l'hormone de croissance humaine agit comme suit:

  • régule le contenu en cholestérol dont l’absence peut nuire au travail du système cardiovasculaire;
  • participe à la production de collagène, responsable de l’état du derme et donne aux tissus conjonctifs force et élasticité. Avec un manque de collagène, la peau vieillit plus rapidement.
  • impliqué dans le fractionnement des graisses la nuit pendant le sommeil. En cas de violation de ce mécanisme, des kilos en trop seront ajoutés rapidement;
  • allonge les os et leur donne de la force, ce qui est très important à l’adolescence. Cela est dû au fait que les hormones de croissance sont impliquées dans la production de vitamine D3, qui détermine la force des os.
  • Il a un effet bénéfique sur le corps, le charge en énergie, assure un sommeil normal et une bonne humeur;
  • réduit le pourcentage de graisse sous-cutanée.
  • empêche la destruction des muscles, ce qui se produit lors d'efforts physiques intenses, surtout en cas de manque de protéines et de glucides;
  • régule le métabolisme des glucides. L’hormone somatotrophine agit comme un adversaire de l’insuline, c’est-à-dire qu’elle agit à l’opposé, empêchant ainsi l’utilisation du glucose dans les tissus;
  • a un effet immunostimulant. L'hormone active les cellules du système immunitaire;
  • accélère la croissance des jeunes et accélère également la cicatrisation des plaies et la restauration des tissus affectés;
  • active la croissance du cartilage;
  • favorise la formation de lait maternel chez les femmes qui allaitent.

La somatotropine renforce également le système immunitaire et a un effet sur le métabolisme du calcium. Avec l'aide d'une hormone synthétique, vous pouvez construire une masse musculaire, elle est donc considérée comme du dopage et son utilisation est interdite.

L'hormone de croissance affecte la synthèse de la protéine IGF1 dans le foie. Les protéines, selon les fonctions qu’elles remplissent, ressemblent à l’insuline.

Faible niveau STG

Une quantité insuffisante de somatotrophine chez les enfants est principalement due à des défauts génétiques et devient la cause du retard de croissance et, dans certains cas, de la puberté et du développement physique général.

Avec un manque d'hormone chez les garçons, des muscles sous-développés, une peau pâle, un timbre de voix élevé, une augmentation des glandes mammaires, l'apparition de dépôts adipeux caractéristiques des femmes.

Les symptômes du déficit en GH chez les filles sont les mêmes, à l'exception des glandes mammaires, qui, au contraire, ne se développent pas. De plus, les filles ont retardé leurs menstruations, qui apparaissent généralement avant l'âge de 15 ans.

Les poils pubiens et les aisselles de ces enfants ne poussent pas.

Le manque d'hormone se produit pour diverses raisons, telles que des troubles hormonaux, l'hérédité, une grossesse grave.

Un faible taux d'hormone de croissance chez l'adulte affecte négativement le métabolisme et provoque une augmentation des dépôts graisseux dans le corps. Parallèlement, diverses maladies du système endocrinien se développent souvent. Une carence en GH peut être provoquée par la prise de certains médicaments ainsi que par la chimiothérapie.

Dans certains cas, une glycémie élevée, une concentration élevée d'acides gras libres dans le sang, ainsi que l'hormone somatostatine, qui inhibe la production de GH hypophysaire, entraîne une carence en somatotropine.

L'absence de cette substance affecte négativement le tonus général et le système nerveux, entraînant une irritabilité accrue et même une dépression.

L’hormone déficitaire est souvent accompagnée d’une maladie telle que le nanisme hypophysaire. Chez les personnes souffrant de cette pathologie, le squelette et les organes internes ne sont pas développés, leur croissance est donc très faible - pour les hommes, la hauteur ne dépasse pas cent trente centimètres et pour les femmes, elle est en moyenne égale à 120 centimètres.

Afin de réduire le risque de déficit en GH, les enfants ont besoin d'un régime alimentaire équilibré. Il est très important dans quel environnement vit l’enfant. Les experts estiment que cette condition est observée plus souvent chez les enfants de familles pauvres. Lorsque libéré dans un environnement favorable, la production de GH est normalisée.

Augmentation du niveau de STG

L'excès d'hormone de croissance a un effet différent sur le corps des enfants et des adultes. Les enfants ayant un contenu élevé en cette hormone souffrent de gigantisme - ont une croissance très élevée, qui dépasse de manière significative la croissance de leurs pairs.

Ils ont beaucoup plus de mains et de pieds, la forme du visage change considérablement, en particulier le nez et la mâchoire, qui augmentent en taille. De tels changements peuvent être ajustés, mais cela nécessite un traitement prolongé sous la surveillance d'un médecin.

Lorsque le gigantisme perturbe le fonctionnement des organes internes, ce qui conduit à une mort précoce.

Des taux élevés d'hormone de croissance peuvent être causés par la présence d'une tumeur maligne ou bénigne dans l'hypophyse. Cela se produit également au niveau de l'insuffisance rénale, d'un défaut des récepteurs qui répondent à l'hormone de croissance, du diabète, de l'usage excessif de boissons contenant de l'alcool, d'une tumeur de l'estomac et des poumons.

Les personnes âgées de plus de vingt-cinq ans ne grandissent pas car la somatolibérine a un effet limitant. Pour cette raison, avec un excès d'hormone dans leurs os commencent à grossir. Cette pathologie s'appelle l'acromégalie. Les patients qui en souffrent ont un nez très large, de grands bras et jambes, un nez et des oreilles élargis.

L'acromégalie est une maladie extrêmement dangereuse. La déformation n’est pas la pire des choses, car le visage peut être modifié à l’aide de la chirurgie plastique. Mais en plus de cela, les patients subissent souvent des irrégularités dans le travail du système cardiovasculaire, la résistance à l'insuline augmente, ce qui conduit au diabète du second type, et les nerfs sont compressés.

En outre, une augmentation du syndrome d'hormone de croissance provoque un syndrome de tunnel - chez les patients avec les doigts et les mains engourdies et les articulations se contractant désagréablement. Les symptômes se produisent en raison de la compression du tronc nerveux.

L'excès d'hormone de croissance provoque l'apparition d'une résistance des tissus à l'insuline. Pour cette raison, le sucre ne peut pas pénétrer du sang dans les cellules et la teneur en insuline dépasse constamment la norme, ce qui entraîne un gain de poids important. Ceci est accompagné d'une pression et d'un gonflement élevés.

Préparations hormonales somatotropes

Avec une diminution du niveau d'hormone de croissance, prise de médicaments à base de somatotropine. La durée du traitement avec ces agents peut être de plusieurs années. Seul un médecin devrait les prescrire après un examen complet du patient.

Les médicaments varient dans la méthode de préparation. Auparavant, la substance était extraite des cadavres de personnes, mais elle est aujourd'hui synthétisée par des moyens artificiels. La plus haute qualité sont les fonds obtenus grâce au génie génétique.

En particulier, utilisez un médicament appelé Somatropin, qui permet d’augmenter la concentration de l’hormone dans le sang. Sa libération est réalisée sous forme de poudre blanche. Tout d'abord, il est dissous avec de l'eau, puis introduit dans le corps.

En outre, le médicament est produit sous forme de comprimés, qui sont principalement utilisés comme additif pour la croissance rapide des muscles. Mais il est recommandé d'utiliser uniquement de la poudre, car les comprimés sont très souvent forgés.

Grâce à cet outil, la masse musculaire augmente rapidement. Il est prescrit aux enfants ayant un développement et une croissance retardés, incohérents avec l'âge et aux adolescents, avec insuffisance rénale.

Pour les adultes, le médicament est prescrit si l'hormone somatotrope est produite en quantités insuffisantes, en raison de certaines violations. Le médicament ne doit pas être pris par les femmes enceintes ou allaitantes atteintes d'un cancer ou d'un traumatisme crânien.

L'hormone de croissance peut causer des effets secondaires

  • augmentation de la pression;
  • la migraine;
  • maladie de la thyroïde;
  • gonflement.

Lorsque vous utilisez des médicaments à base de GH, il existe une probabilité d'hypothyroïdie, raison pour laquelle ils doivent être pris uniquement sous la surveillance d'un spécialiste.

Somatrem est un autre médicament bien connu à base de somatropine. Il aide à traiter les troubles du système nerveux, à éliminer les problèmes de croissance des enfants, à réduire la graisse corporelle et à développer les muscles.

En outre, le médicament est utilisé à des fins prophylactiques, pour prévenir le développement de maladies séniles. L'hormone somatotrophine a un effet rajeunissant sur le corps des personnes âgées. En conséquence, les rides sont lissées et la peau devient élastique.

Somatrem n'a pas le droit d'utiliser des athlètes professionnels.

Si vous soupçonnez une insuffisance en hormone de croissance, commencez immédiatement le traitement. Sinon, le développement de l'infertilité ou l'affaiblissement du muscle cardiaque, qui est fatal, est possible.

Comment normaliser le niveau d'hormone de croissance sans médicaments

Il est nécessaire de limiter l'utilisation de farine, d'aliments sucrés et gras nuisibles, car ils inhibent l'hormone de croissance. Affecter positivement la synthèse et l'accumulation de l'hormone de croissance dans les produits corporels qui contiennent des protéines. Par exemple, vous devez absolument inclure les produits laitiers, le fromage cottage et les légumineuses dans le régime alimentaire. Les fruits de mer, les œufs de poule, le fromage, la volaille et le bœuf sont également utiles.

Les graisses doivent être consommées périodiquement, car leur exclusion complète du régime affectera négativement le travail du cerveau. Mais connaissez la mesure, aussi, besoin.

L'insuline libérée dans le sang en réponse à l'apparition de sucre inhibe la synthèse de l'hormone de croissance. Pour cette raison, afin d'améliorer la production de l'hormone, vous devez utiliser des glucides lents, mais pas rapidement, afin que l'insuline ne soit pas excrétée en grande quantité et n'interfère pas avec la synthèse de la GH.

Les glucides rapides comprennent les produits de boulangerie, le sucre et les fruits. Les glucides lents sont, avant tout, une variété de céréales, de pâtes, de légumes verts et de légumes. Il est recommandé de manger de petits repas cinq à six fois par jour. Avant le coucher, vous ne pouvez pas manger d'aliments lourds. Assurez-vous de boire au moins deux litres d'eau par jour.

Parfois, il est nécessaire d’organiser des jours de jeûne, cela contribue également à une augmentation du niveau d’hormone de croissance dans le corps.

La production normale d'hormone de croissance nécessite une nuit complète de sommeil pendant au moins huit heures, car l'hormone de croissance commence à être produite activement quand une personne dort.

Le niveau d'une substance telle qu'une hormone de croissance augmente après un changement brusque de température. Ainsi, par exemple, une douche de contraste contribuera à la synthèse de l'hormone de croissance.

Les hommes qui fréquentent le gymnase doivent faire attention à la musculation. Des exercices tels que s'accroupir avec une barre, tirer sur un banc, aideront à augmenter la production d'hormone de croissance.

Quelle hormone régule la croissance osseuse

Bien que la somatotrophine augmente l'apport en protéines et la croissance de presque tous les tissus, cette capacité est plus prononcée en ce qui concerne la croissance du squelette. Ceci est le résultat de: (1) une augmentation de l'apport en protéines dans les cellules du cartilage et du tissu osseux, stimulant leur croissance; (2) augmenter la vitesse de reproduction de ces cellules; (3) l'effet spécifique de la conversion des chondrocytes en cellules ostéogènes, provoquant la croissance du tissu osseux.

Il y a deux façons de faire pousser des os. Premièrement, pour les os tubulaires sous l'influence de l'hormone de croissance, une croissance en longueur est possible sur la partie du cartilage épiphysaire. Au début, cela est dû à la prolifération du tissu cartilagineux, suivi de son remplacement par le tissu osseux, qui assure la croissance en longueur de l'os. Au cours de sa croissance, le tissu épiphysaire cartilagineux est complètement remplacé par le tissu osseux et la croissance osseuse en longueur cesse.

Une autre méthode est associée à la fonction des ostéoblastes, qui assurent la croissance d'un nouvel os de la part du périoste ou des cavités osseuses pour remplacer l'ancien. Dans le même temps, les ostéoclastes "nettoient" le vieil os. Si le taux de croissance d'un nouvel os est supérieur au taux de résorption d'un ancien, l'épaisseur de l'os augmente. L'hormone de croissance stimule de manière significative la fonction des ostéoblastes, de sorte que les os peuvent s'épaissir sous l'influence de l'hormone de croissance tout au long de la vie. Cela est particulièrement vrai pour les os spongieux. Par exemple, la croissance des os de la mâchoire peut être stimulée même chez les adultes, le menton et les dents du bas commençant à faire saillie; de même, l'épaississement des os du crâne entraîne la croissance d'arcs superciliaires.

Somatomedin et ses fonctions

Si l'hormone de croissance est ajoutée directement aux chondrocytes cultivés en dehors du corps, il est alors impossible de détecter la prolifération ou la croissance de la culture. S'il est administré à des animaux intacts, la prolifération et la croissance des mêmes cellules peuvent être observées.

En conséquence, il a été découvert que, sous l’influence de l’hormone de croissance dans le foie (en quantités insignifiantes - et dans d’autres tissus), de petites protéines particulières, appelées somatomédines, peuvent être formées pour stimuler toutes les manifestations de la croissance osseuse. À bien des égards, les effets de la somatomédine sont similaires à ceux de l’insuline sur les processus de croissance. Par conséquent, les somatomédines sont également appelées facteurs de croissance analogues à l’insuline.

Quatre somatomédines ont été isolées. Plus tard, cependant, il s'est avéré que le plus important d'entre eux est la somatomédine C (également appelée IGF-I). La masse moléculaire de la somatomédine C est d’environ 7500, sa concentration dans le sang est directement liée au taux de sécrétion de l’hormone de croissance.

Les Pygmées d'Afrique sont caractérisés par une incapacité innée à synthétiser une quantité importante de somatomédine C. Même si la concentration en hormone de croissance dans leur sang est normale ou élevée, la quantité de somatomédine C reste faible, ce qui est sans aucun doute à l'origine de leur petite taille. D'autres types de nanisme (par exemple, Lévi-Laurent) sont également impliqués dans cette cause.

Vraisemblablement, la somatomédine C et d'autres somatomédines sont responsables de la plupart, sinon de tous les effets de l'hormone de croissance sur la croissance, plutôt que de l'effet direct de l'hormone de croissance sur les os et d'autres tissus. Toutefois, des expériences ont montré que l'injection de somatotrophine directement dans le cartilage épiphysaire ou les os d'animaux entraînait une croissance spécifique de ces structures et que la quantité d'hormone de croissance nécessaire à cet effet était négligeable. Certains autres aspects du concept somatomédinique sont discutables. Une explication de l'effet spécifique de la somatotrophine sur la croissance pourrait être due à la possibilité d'une augmentation locale de la production de somatomédine C sous l'influence de l'hormone de croissance. Il est également possible que l'hormone de croissance affecte directement la croissance de certains tissus, et le mécanisme à médiation somato est supplémentaire, mais pas toujours nécessaire.

L’effet de l’hormone de croissance est bref, mais il est prolongé par l’influence de la somatomédine C. L’hormone de croissance forme des liens faibles avec les protéines plasmatiques. Elle pénètre rapidement dans le sang des tissus et sa demi-vie est inférieure à 20 minutes. Au contraire, la somatomédine C est fermement liée à une protéine porteuse, qui, comme la somatomédine C, est produite sous l’influence de l’hormone de croissance. Par conséquent, la somatomédine C quitte lentement le sang (sa demi-vie dépasse 20 heures), ce qui prolonge considérablement les effets de la somatotropine, ce qui augmente sa croissance.

Hormone de croissance

L’hormone de croissance, ou hormone de croissance, du groupe des peptides est produite par le corps dans le lobe antérieur de l’hypophyse, mais la sécrétion de la substance peut être augmentée naturellement. La présence de ce composant dans le corps augmente la lipolyse, qui brûle la graisse sous-cutanée et renforce la masse musculaire. Pour cette raison, il est particulièrement intéressant pour les athlètes qui cherchent à améliorer leurs performances sportives. Pour y parvenir, il est nécessaire d’étudier plus en détail le processus de synthèse et d’autres caractéristiques de cette substance.

Qu'est-ce que la somatotropine?

C'est le nom d'une hormone peptidique synthétisée par l'hypophyse antérieure. La propriété principale est de stimuler la croissance et la réparation des cellules, ce qui contribue à la constitution du tissu musculaire et à la consolidation osseuse. Du latin "soma" signifie le corps. Ce nom est une hormone recombinante en raison de sa capacité à accélérer la croissance en longueur. La somatotropine appartient à la famille des hormones polypeptidiques, de la prolactine et du lactogène placentaire.

Où est formé

Cette substance est produite dans la glande pituitaire - la glande endocrine de petite taille, environ 1 cm - se situe dans une encoche spéciale à la base du cerveau, appelée également "selle turque". Le récepteur cellulaire est une protéine avec un domaine intramembranaire. L'hypophyse est contrôlée par l'hypothalamus. Il stimule ou inhibe le processus de synthèse hormonale. La production de somatotropine a un caractère ondulatoire - plusieurs sécrétions se produisent au cours de la journée. Le plus grand nombre est noté 60 minutes après s'être endormi la nuit.

Ce qui est nécessaire

Déjà par son nom, on comprend que la somatropine est nécessaire à la croissance des os et de l’organisme dans son ensemble. Pour cette raison, il est produit plus activement chez les enfants et les adolescents. À l’âge de 15 à 20 ans, la synthèse de la somatotrophine diminue progressivement. Commence alors une période de stabilisation et, après 30 ans, une phase de déclin qui dure jusqu'à la mort. Pour l'âge de 60 ans, seulement 40% de l'hormone de croissance est typique. Les adultes ont besoin de cette substance pour restaurer les ligaments déchirés, renforcer les articulations et faire grossir les os

Action

Parmi toutes les hormones hypophysaires, la somatotrophine a la concentration la plus élevée. Il se caractérise par une longue liste d'actions qu'une substance produit sur le corps. Les principales propriétés de la somatotropine sont:

  1. Accélération de la croissance linéaire chez les adolescents. L'action consiste à allonger les os tubulaires des membres. Cela n'est possible que pendant la période pré-pubère. La poursuite de la croissance n’est pas due à une hypersécrétion endogène ou à un afflux exogène de GH.
  2. Augmentation de la masse musculaire maigre. Il consiste à inhiber la dégradation de la protéine et à en activer la synthèse. La somatropine inhibe l'activité des enzymes qui détruisent les acides aminés. Il les mobilise pour les processus de gluconéogenèse. Et c'est l'hormone pour la croissance musculaire. Il participe à la synthèse des protéines, renforçant ce processus quel que soit le transport des acides aminés. Fonctionne avec l'insuline et le facteur de croissance épidermique.
  3. Somatomedin formation dans le foie. Ce que l’on appelle le facteur de croissance analogue à l’insuline, ou IGF-1. Il est produit dans le foie uniquement par l'action de la somatotropine. Ces substances agissent conjointement. L'effet stimulant de la croissance de la GH est induit par des facteurs analogues à l'insuline.
  4. Réduire la quantité de graisse sous-cutanée. La substance favorise la mobilisation des graisses de ses propres réserves, ce qui entraîne une augmentation de la concentration en acides gras libres dans le plasma, oxydés dans le foie. En raison de la dégradation accrue des graisses, de l’énergie se forme, ce qui améliore le métabolisme des protéines.
  5. Anti-catabolique, effet anabolisant. Le premier effet est l'inhibition de la dégradation musculaire. La deuxième action consiste à stimuler l'activité des ostéoblastes et à améliorer la formation de la matrice protéique de l'os. Cela conduit à une augmentation du muscle.
  6. Régulation du métabolisme des glucides. Ici, l’hormone est un antagoniste de l’insuline, c’est-à-dire agit à l'inverse en inhibant l'utilisation du glucose dans les tissus.
  7. Effet immunostimulant. Il consiste à améliorer le travail des cellules du système immunitaire.
  8. Effet modulateur sur les fonctions du système nerveux central et du cerveau. Selon certaines études, cette hormone peut surmonter la barrière hémato-encéphalique. Ses récepteurs se trouvent dans certaines parties du cerveau et de la moelle épinière.

Sécrétion d'hormone de croissance

Plus de somatotropine est produite par la glande pituitaire. 50% des cellules sont appelées somatotropes. Ils produisent une hormone. Il tire son nom parce que le pic de la sécrétion tombe sur la phase de développement rapide de l'adolescence. L'affirmation selon laquelle les enfants grandissent dans un rêve est tout à fait raisonnable. La raison en est que la sécrétion maximale de l'hormone est observée dans les premières heures du sommeil profond.

Fréquence sanguine de base et fluctuations maximales pendant la journée

Normale est considérée comme la teneur en somatropine dans le sang d'environ 1-5 ng / ml. Pendant les pics de concentration, la quantité monte à 10-20 ng / ml et parfois même à 45 ng / ml. Au cours de la journée, il peut y avoir plusieurs sauts de ce type. Les intervalles entre eux sont d'environ 3-5 heures. Le plus haut sommet le plus prévisible est caractéristique pendant une période de 1 à 2 heures après le sommeil.

Changements d'âge

La plus forte concentration de somatropine est observée au stade de développement intra-utérin de 4 à 6 mois. C'est environ 100 fois plus qu'un adulte. De plus, la concentration de la substance commence à diminuer avec l’âge. Il se produit dans la période de 15 à 20 ans. Ensuite, il y a un stade où la quantité de somatropine reste stable - jusqu'à 30 ans. Par la suite, la concentration diminue à nouveau jusqu’aux personnes âgées. A ce stade, la fréquence et l'amplitude des pics de sécrétion sont réduites. Ils sont maximaux chez les adolescents au cours du développement intensif à la puberté.

Quelle heure est produite

Environ 85% de la somatropine produite se situe entre 12 et 4 heures du matin. Les 15% restants sont synthétisés pendant le sommeil diurne. Pour cette raison, pour un développement normal, il est recommandé aux enfants et aux adolescents de se coucher au plus tard à 21-22 heures. De plus, avant le coucher, vous ne pouvez pas vous gaver L'alimentation stimule la libération d'insuline, qui bloque la production de somatropine.

Pour que l'hormone profite au corps sous forme de perte de poids, il est nécessaire de dormir au moins 8 heures par jour. Il est préférable de se coucher jusqu'à 23 heures, car la plus grande quantité de somatropine est produite entre 23 et 2 heures du matin. Immédiatement après le réveil, vous ne devriez pas prendre de petit-déjeuner, car le corps continue à brûler les graisses en raison du polypeptide synthétisé. Le repas du matin est préférable de reporter à 30-60 minutes.

Régulation de la sécrétion

Les principaux régulateurs de la production de somatotrophine sont les hormones peptidiques de l'hypothalamus - somatolibérine et somatostatine. Les cellules neurosécrétoires les synthétisent dans les veines porte de l'hypophyse, ce qui affecte directement les somatotropes. L'hormone est produite par la somatolibérine. La somatostatine, au contraire, inhibe le processus de sécrétion. La synthèse de la somatropine est influencée par plusieurs facteurs différents. Certains augmentent la concentration, d'autres au contraire diminuent.

Quels facteurs contribuent à la synthèse

Il est possible d'augmenter la production de somatropine sans utiliser de médicaments. Un certain nombre de facteurs contribuent à la synthèse naturelle de cette substance. Ceux-ci incluent les suivants:

  • activité physique;
  • charges thyroïdiennes;
  • les oestrogènes;
  • la ghréline;
  • sommeil complet;
  • l'hypoglycémie;
  • somatolibérine;
  • acides aminés - ornithine, glutamine, arginine, lysine.

Carences

Certains xénobiotiques, des produits chimiques qui ne font pas partie de la circulation biotique, ont également une incidence sur la sécrétion. Les autres facteurs qui entraînent un déficit en hormone sont:

  • l'hyperglycémie;
  • la somatostatine;
  • taux sanguins élevés d'acides gras libres;
  • augmentation de la concentration du facteur de croissance analogue à l'insuline et de la somatotrophine (la majeure partie est associée à la protéine de transport);
  • glucocorticoïdes (hormones du cortex surrénalien).

Quelles sont les causes d'un excès d'hormone somatotrope

Si, chez l'adulte, le niveau de somatropine est égal à la concentration caractéristique d'un organisme en croissance, on considère alors qu'il s'agit d'un excès de cette hormone. Cette condition peut entraîner de graves problèmes de santé. Ceux-ci comprennent:

  1. Acromégalie et gigantisme. Le premier concept est une augmentation de la taille de la langue, un fort épaississement des os et un grossissement des traits du visage. Le gigantisme est caractéristique des enfants et des adolescents. La maladie se manifeste par une croissance très importante, proportionnelle à l’augmentation du nombre d’os, d’organes et de tissus mous. Chez les femmes, ce chiffre peut atteindre 190 cm et chez les hommes - 200 cm, ce qui se traduit par de petites têtes, une augmentation de la taille des organes internes et un allongement des membres.
  2. Syndrome de tunnel. La pathologie est un engourdissement des doigts et des mains, accompagné de picotements dans les articulations. Les symptômes apparaissent dus à la compression du tronc nerveux.
  3. Insulinorésistance des tissus. C’est une violation de la réponse biologique des tissus corporels à l’action de l’insuline. En conséquence, le sucre ne peut pas pénétrer du sang dans les cellules. De ce fait, la concentration en insuline est constamment élevée, ce qui entraîne l'obésité. Le résultat - perdre du poids ne peut même pas sur un régime rigide. Tout cela est accompagné d'hypertension et d'œdème. La résistance à l'insuline augmente les risques de cancer, de diabète de type I, de crises cardiaques, d'athérosclérose et même de mort subite due au blocage des vaisseaux sanguins avec thrombus.

Les effets d'un manque d'hormone de croissance

Pour le corps humain, non seulement un excès de somatropine est catastrophique, mais également un inconvénient. Une carence en cette substance entraîne un affaiblissement des réactions émotionnelles, une diminution de la vitalité, une augmentation de l'irritabilité et même une dépression. Les autres effets de la carence en somatropine sont:

  1. Nanizm hypophysaire. Il s’agit d’une maladie endocrinienne, qui constitue une violation de la synthèse de la somatropine. Cette condition provoque un retard dans le développement des organes internes, le squelette. Les mutations du gène du récepteur de la GH se manifestent par une croissance anormalement basse: environ 130 cm chez l’homme et moins de 120 cm chez la femme.
  2. Retard dans le développement physique et mental. Cette pathologie est observée chez les enfants et les adolescents. 8,5% d’entre eux ont une petite taille en raison du manque de somatropine.
  3. Puberté retardée. Avec une telle pathologie, on observe un sous-développement des caractères sexuels secondaires par rapport à la plupart des autres adolescents. Le retard de la puberté est causé par un ralentissement du développement physique général.
  4. L'obésité et l'athérosclérose. En violation de la synthèse de la somatropine, tous les types de métabolisme sont défaillants. C'est la cause de l'obésité. Dans ce contexte, une grande quantité d’acides gras libres est observée dans les vaisseaux, ce qui peut provoquer leur blocage, ce qui conduira à l’athérosclérose.

Comment est utilisé la somatotropine

Cette substance peut être synthétisée par des moyens artificiels. Dans la toute première expérience de production, un extrait d’hypophyse humaine était utilisé. Somatropin jusqu'en 1985 a été retiré des cadavres de personnes, il a donc été appelé un cadavre. Aujourd'hui, les scientifiques ont appris à le synthétiser artificiellement. Dans ce cas, la possibilité d'infection par la maladie de Creutzfeldt-Jakob est exclue, ce qui était possible avec l'utilisation d'une préparation de GH cadavérique. Cette maladie est une pathologie fatale du cerveau.

Le médicament à base de somatropine approuvé par la US Food and Drug Administration s'appelle Somatrem (Protropin). Usage thérapeutique de cet outil:

  • traitement des troubles nerveux;
  • accélérer la croissance des enfants;
  • diminution de la masse grasse et de la construction musculaire;

Un autre domaine d'utilisation de Somatrema est la prévention des maladies séniles. Chez les personnes âgées, la GH entraîne une augmentation de la densité osseuse, une minéralisation accrue, une diminution de la quantité de tissu adipeux et une augmentation du muscle. En outre, ils ont pour effet de rajeunir: la peau devient plus élastique, les rides sont lissées. L'inconvénient est la manifestation de plusieurs effets indésirables, tels que l'hypertension et l'hyperglycémie.

Dans le traitement des troubles nerveux

La somatropine aide à améliorer la mémoire et les fonctions cognitives. Cela est particulièrement nécessaire pour les patients atteints de nanisme hypophysaire. En conséquence, le patient avec une faible teneur en somatotropine dans le sang améliore l'humeur et l'humeur. Un niveau élevé de cette substance est également déconseillé, car il peut provoquer un effet opposé et provoquer une dépression.

Avec le nanisme hypophysaire

Le traitement des troubles du développement chez les enfants est possible grâce à la stimulation par l'administration quotidienne d'extrait hypophysaire. Il affecte non seulement une glande, mais également l’organisme dans son ensemble. Cela vaut la peine d'utiliser ces injections le plus tôt possible et jusqu'à la fin de la puberté. Aujourd'hui, une hormone de croissance est le seul moyen efficace de traiter le nanisme hypophysaire.

Peptides en musculation

L'effet de la combustion des graisses et de l'augmentation de la masse musculaire est particulièrement utilisé par les bodybuilders professionnels lors d'exercices actifs. Les athlètes prennent des peptides pour la croissance musculaire en association avec la testostérone et d'autres médicaments ayant des effets similaires. L'utilisation du Somatrem avait été interdite en 1989 par le Comité international olympique, mais cela n'excluait pas l'utilisation illégale de cet outil. En association avec GH, les bodybuilders utilisent les médicaments suivants:

  1. Stéroïdes. Leur puissant effet anabolisant améliore l'hypertrophie des cellules musculaires, ce qui accélère leur développement.
  2. L'insuline Il est nécessaire d'alléger la charge sur le pancréas, qui, en raison d'une augmentation du niveau de GH, commence à travailler de manière trop active et épuise ses réserves.
  3. Hormones thyroïdiennes de la glande thyroïde. À petite dose, ils présentent un effet anabolique. L'acceptation des hormones thyroïdiennes accélère le métabolisme et accélère la croissance des tissus.

Comment augmenter la production d'hormone de croissance

Il existe divers stimulants de l'hormone de croissance. L'un d'eux est la prise de certains médicaments. Bien que les méthodes naturelles aident également à augmenter la production de somatropine. Par exemple, chez les personnes qui font de l'exercice régulièrement, l'effet de l'IGF-1 et de la GH est renforcé. Chez les sujets non préparés, cela n'a pas été observé. La synthèse de la somatropine se produit pendant tout le sommeil, il est donc très important que la personne ait dormi normalement. Augmenter la quantité de GH produite permet de recevoir des complexes multivitaminiques, notamment:

  • des minéraux;
  • des vitamines;
  • les acides aminés;
  • adaptogènes naturels;
  • substances d'origine végétale - chrysine, forskoline, griffonia.

Prendre des comprimés de somatotropine

Même si une substance est officiellement interdite dans le sport, la tentation de l'utiliser est très forte. Pour cette raison, de nombreux athlètes recourent encore à cette méthode pour éliminer l'excès de tissu adipeux, resserrer la figure et trouver plus de formes de soulagement. L'avantage de son utilisation est de renforcer les os. Si l'athlète est blessé, ce qui arrive très rarement, la somatropine accélère la guérison. Le médicament a un certain nombre d'effets secondaires, tels que:

  • fatigue accrue et perte de force;
  • le développement de la scoliose;
  • pancréatite - inflammation du pancréas;
  • perte de clarté de la vision;
  • développement accéléré des muscles et compression des nerfs périphériques;
  • accès de nausée et de vomissements;
  • douleurs articulaires.

Même avec les effets positifs du médicament, certaines personnes ne peuvent pas l'utiliser. Les contre-indications incluent les pathologies suivantes:

  • allergie aux composants du médicament;
  • tumeurs malignes;
  • menace pour la vie sous forme postopératoire et insuffisance respiratoire aiguë;
  • grossesse et allaitement.

Il faut être prudent en cas d'hypothyroïdie, d'hypertension et de diabète sucré. Au moment de prendre l'hormone de croissance, il est important de renoncer à l'alcool. Des disputes sur les dangers de l'utilisation de cette substance sont toujours en cours. Selon certains experts, le risque d'utilisation est limité par l'augmentation de la quantité de glucose dans le sang et l'apparition de poches. Bien qu'il y ait eu des cas d'augmentation de la taille du foie et même des jambes, cela ne concerne que les cas de surdosage.

Quels produits contiennent

Une nutrition adéquate est également importante pour augmenter la production de somatotrophine. Il doit être équilibré. Il est recommandé de donner de préférence des aliments maigres, car les aliments gras entraînent une diminution de la GH. La liste des aliments, y compris les protéines et autres substances nécessaires à la récupération et à l’élévation du niveau de somatotropine, comprend:

  • fromage cottage;
  • œufs de poule;
  • sarrasin et flocons d'avoine;
  • veau;
  • les légumineuses;
  • le lait;
  • viande de volaille;
  • les noix;
  • poisson;
  • boeuf faible en gras;
  • du fromage

Activité physique

Pratiquement toute activité physique a un effet positif sur la sécrétion de somatropine. Cela peut être la marche normale ou l'haltérophilie. Bien que certains types de charges soient plus efficaces. Le sport les divise en deux groupes: la puissance (anaérobie) et l'aérobic (cardio). Le premier groupe comprend la levée de poids pour une courte période, l’exercice aérobique comprenant la marche, la course, le ski, le cyclisme, etc. Les plus utiles sont:

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Parfois, le corps humain commence à produire des hormones qui inhibent la fonction des glandes internes importantes. Dans ce cas, l'endocrinologue donne au patient une référence pour des tests.

Les produits contenant de l'iode pour la glande thyroïde sont des composants essentiels du régime alimentaire dans de nombreuses conditions pathologiques du corps, ainsi que dans des conditions de risque de développement de maladies.

Amygdales - une paire d'organes situés devant le larynx et participant à la protection du système immunitaire, la formation de sang. Ils s'appellent également des glandes.