Principal / Hypophyse

Hyperandrogénisme ovarien et surrénalien - Comment un corps féminin peut-il faire face aux hormones mâles?

L’hyperandrogénie est l’état pathologique de l’équilibre hormonal dans le corps de la femme, caractérisé par une production excessive d’hormones sexuelles mâles - androgènes. La maladie est associée à des troubles du système endocrinien. Le syndrome d'hyperandrogénie est observé chez environ 5 à 7% des femmes, environ 20% d'entre elles ne peuvent pas devenir enceintes ou avoir un enfant.

Normalement, les organes génitaux produisent des androgènes qui assurent la croissance des poils du pubis et des aisselles, la formation du clitoris, la puberté et le désir sexuel opportuns. Les androgènes sont responsables du fonctionnement normal du foie et des reins.

La production active d'androgènes a lieu à l'adolescence, lors de la formation de caractéristiques sexuelles secondaires. À l'âge adulte, les androgènes sont nécessaires pour renforcer le tissu osseux. Cependant, une production excessive de ces hormones entraîne des modifications pathologiques qui nuisent considérablement à la qualité de vie des femmes. Les résultats les plus lamentables incluent l'absence de menstruation et d'infertilité. Dans ces cas, un traitement est nécessaire, ce qui contribuera à la normalisation des niveaux hormonaux.

Variétés et causes du syndrome

Le processus de maturation des androgènes se produit dans les ovaires et les glandes surrénales. La quantité normale d'hormone produite et son rapport correct en œstrogène fournissent l'équilibre hormonal nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme.

Selon l'origine de la pathologie, il en existe plusieurs formes:

  • Hyperandrogénie de la genèse ovarienne - se produit avec le syndrome des ovaires polykystiques. La raison en est un dysfonctionnement du système hypothalamus-hypophyse. La violation est héréditaire.
  • L'hyperandrogénie de la genèse surrénale est provoquée par un dysfonctionnement du cortex surrénal. La maladie est congénitale et peut également être provoquée par des tumeurs (maladie d'Itsenko-Cushing). Dans ce cas, les premières règles commencent tardivement, avec des sécrétions maigres, et peuvent s’arrêter complètement avec le temps. D'autres signes caractéristiques sont une abondance d'acné dans le dos et la poitrine, un sous-développement des glandes mammaires, la formation d'une figure de type masculin, une augmentation du clitoris.

Une hyperandrogénie de genèse mixte est diagnostiquée chez un certain nombre de patients. Dans ce cas, le corps a simultanément perturbé le fonctionnement des ovaires et des glandes surrénales. Cette pathologie est causée par des troubles hypothalamiques et neuroendocriniens. Les troubles de l'équilibre hormonal sont exacerbés par les troubles névrotiques autonomes. Dans certains cas, on diagnostique une hyperandrogénie légère, dans laquelle les indicateurs d'androgènes sont normaux, et l'échographie ne détecte pas la présence de tumeurs dans les organes internes.

La forme mixte empêche l'apparition de la grossesse et rend impossible la réussite de la procréation.

Compte tenu du degré de dépassement du niveau autorisé d'androgènes, ils distinguent la forme absolue et relative du syndrome adrénogénital. Dans le premier cas, la concentration en hormones mâles dépasse les normes autorisées. L'hyperandrogénie relative est diagnostiquée avec des indicateurs acceptables d'hormones mâles. Dans le même temps, une hypersensibilité des organes et des glandes d'une femme à leurs effets est notée.

En résumé, nous pouvons identifier les principales causes suivantes de ce syndrome:

  • production inappropriée d'une enzyme spéciale qui synthétise les androgènes, ce qui entraîne leur accumulation excessive dans l'organisme;
  • la présence de tumeurs surrénales;
  • les maladies et les défaillances dans les ovaires, provoquant une production excessive d'androgènes;
  • pathologie thyroïdienne (hypothyroïdie), tumeurs de l'hypophyse;
  • utilisation à long terme de stéroïdes dans le cadre d'activités professionnelles de sports motorisés;
  • obésité chez les enfants;
  • prédisposition génétique.

Avec une perturbation des ovaires, une augmentation du cortex surrénal, une hypersensibilité des cellules cutanées aux effets de la testostérone, des tumeurs des glandes génitales et thyroïdiennes peuvent développer une pathologie infantile.

L'hyperandrogénie congénitale ne permet parfois pas d'établir avec précision le sexe du nouveau-né. La fille peut avoir de grandes lèvres, le clitoris agrandi à la taille du pénis. L'apparence des organes génitaux internes est normale.

L'une des variétés du syndrome adrénogénital est la forme perdante en sel. La maladie est héréditaire et est généralement détectée au cours des premiers mois de la vie d’un enfant. En raison du travail insatisfaisant des glandes surrénales, les filles développent des vomissements, de la diarrhée et des convulsions.

À un âge plus avancé, l’hyperandrogénie provoque une croissance excessive des poils dans tout le corps, retarde la formation des glandes mammaires et provoque l’apparition des premières règles.

Manifestations cliniques

Les symptômes peuvent aller de légers (croissance excessive des poils sur le corps) à graves (développement de caractéristiques sexuelles masculines secondaires).

Manifestations cliniques de l'hyperandrogénie chez les femmes sous la forme de l'acné et la distribution des cheveux de type masculin

Les principales manifestations des troubles pathologiques sont:

  • l'acné - survient lorsque la peau est grasse, ce qui conduit à un blocage et une inflammation des glandes sébacées;
  • séborrhée du cuir chevelu;
  • hirsutisme - l'apparition d'une forte pilosité dans des endroits atypiques pour les femmes (visage, poitrine, abdomen, fesses);
  • amincissement et perte de poils sur la tête, apparition de plaques chauves;
  • augmentation de la croissance musculaire, formation de muscles de type masculin;
  • grossièreté de la voix;
  • violation du cycle menstruel, la rareté de la décharge, parfois une cessation complète de la menstruation;
  • augmentation de la libido.

Les perturbations continues de l'équilibre hormonal entraînent le développement d'un diabète sucré, l'apparition d'un excès de poids et des troubles du métabolisme lipidique. Les femmes deviennent très susceptibles à diverses maladies infectieuses. Ils développent souvent une dépression, une fatigue chronique, une irritabilité et une faiblesse générale.

Une des conséquences les plus graves de l'hyperandrogénie est la virilisation ou le syndrome viril. C'est ce qu'on appelle la pathologie du développement du corps féminin, dans lequel il acquiert des symptômes masculins prononcés. La virilisation fait référence à des anomalies rares, elle n'est diagnostiquée que chez un patient sur 100, chez qui on note une croissance excessive des poils.

Une femme forme une silhouette masculine avec une croissance musculaire accrue, ses menstruations sont complètement arrêtées et la taille de son clitoris augmente considérablement. Très souvent, ces symptômes se développent chez les femmes qui prennent des stéroïdes de manière incontrôlable pour augmenter leur endurance et leur force physique dans le sport.

Faire un diagnostic

Le diagnostic de l'état pathologique comprend un examen externe et gynécologique de la patiente, l'analyse de ses plaintes de bien-être général. Faites attention à la durée du cycle menstruel, à la localisation de la pilosité excessive, à l'indice de masse corporelle, à l'apparition des organes génitaux.

Quels tests faut-il prendre pour déterminer le niveau d'androgènes?

Les médecins (gynécologues, endocrinologues, généticiens) prescrivent les études suivantes:

  • déterminer le niveau de testostérone, d'hormone folliculaire, de prolactine, d'estradiol dans le sang et de cortisol dans les urines;
  • des échantillons contenant du dexéméthasone afin de déterminer la cause du développement du syndrome;
  • Échographie des ovaires et des glandes surrénales;
  • CT hypophyse;
  • études de glucose, insuline, cholestérol.

L'échographie des organes pelviens déterminera la présence éventuelle d'ovaires polykystiques. Effectuer des tests est nécessaire pour installer un type de maladie.

Matériel de recherche pris le matin, avant les repas. Les hormones étant instables, trois échantillons sont prélevés pour un diagnostic précis avec des interruptions pendant au moins une demi-heure. Il est conseillé de passer des tests dans la seconde moitié du cycle menstruel, plus proche du début attendu de la menstruation.

Principes de thérapie

Le traitement de l'hyperandrogénie doit être complexe et viser en premier lieu à éliminer les problèmes et les maladies provoquant des facteurs. La liste de ces maladies comprend les maladies de la thyroïde, le syndrome des ovaires polykystiques, le syndrome adrénogénital.

Le choix des méthodes de traitement dépend de la forme de la pathologie et de l'objectif poursuivi par la thérapie (lutte contre l'hirsutisme, restauration de la fonction de reproduction, préservation de la grossesse sous la menace d'une fausse couche).

Les principales mesures thérapeutiques comprennent:

  • traitement médicamenteux;
  • une chirurgie;
  • utilisation de la médecine traditionnelle;
  • normalisation de la nutrition et de l'activité physique.

Thérapie conservatrice

Il est utilisé pour réduire la quantité d’hormones mâles produites et pour bloquer les processus qui contribuent à leur activité excessive. La présence de tumeurs dans les organes génitaux, provoquant un hyperandrogénisme ovarien, est éliminée par une intervention chirurgicale.

Si une femme ne prévoit pas une grossesse dans un proche avenir, mais souffre d'acné et de poils excessifs sur son corps, un contraceptif oral avec des effets anti-androgènes est prescrit pour se débarrasser de ces symptômes (par exemple, Diane 35).

Ces médicaments non seulement éliminent les signes extérieurs désagréables, mais contribuent également à la normalisation du cycle menstruel. Pour un effet cosmétique, des pommades anti-inflammatoires sont prescrites, ce qui réduit la production de sébum.

En présence de contre-indications à l'utilisation de contraceptifs pour le traitement utilisé Spironolactone. Il est prescrit pour le syndrome prémenstruel grave et les ovaires polykystiques. Le médicament traite avec succès l'acné et la croissance excessive des cheveux.

Le médicament analogue est Veroshpiron. Son principal ingrédient est également la spironolactone. L'acceptation de Veroshpiron est extrêmement indésirable sans consulter le médecin au sujet de la durée d'utilisation et de la posologie requise.

Si l'hypreandrogenism est provoqué par l'absence d'une enzyme qui convertit les androgènes en glucocorticoïdes, il est indiqué que des moyens normalisent ce processus. Le médicament Metipred est très efficace. Formes de sa libération - comprimés et poudres pour injections. L'outil est contre-indiqué en présence de maladies infectieuses et virales, de tuberculose, d'insuffisance cardiaque. La durée du traitement et la posologie sont déterminés par le médecin.

Médicaments utilisés pour traiter l'hyperandrogénie

L'une des méthodes les plus efficaces de traitement conservateur est un régime hypocalorique. Il est nécessaire de se débarrasser de l'excès de poids, ce qui complique souvent l'évolution de la maladie et apporte un inconfort psychologique supplémentaire à la femme.

Le nombre total de calories consommées par jour ne doit pas dépasser 2000. Dans ce cas, avec une activité physique suffisante, le nombre de calories consommées sera inférieur à celui consommé, ce qui entraînera une perte de poids progressive.

Le régime indiqué en hyperandrogénie prévoit l'exclusion du régime des aliments gras, salés et épicés, ainsi que de l'alcool, des sauces et du jus de graisse.

Le respect des principes d'une bonne nutrition est soutenu par des exercices réguliers. Jogging, aérobic, natation, jeux actifs à l'air frais.

La lutte contre l'hirsutisme est réalisée à l'aide de divers procédés cosmétiques: élimination à la cire, épilation, élimination des poils indésirables au laser.

L'utilisation de la médecine traditionnelle

Le traitement des remèdes populaires est tout à fait applicable dans le complexe de la pharmacothérapie, mais ne remplace pas complètement les méthodes traditionnelles.

  1. Les herbes de trèfle, de sauge, de reine des prés et de renoncule sont mélangées à parts égales, versez 200 ml d'eau, maintenez au bain-marie pendant 20 minutes et filtrez. Ajoutez 1,5 ml de teinture de Rhodiola Rosea au bouillon obtenu. Prenez une décoction dans un troisième verre plusieurs fois par jour avant les repas.
  2. 2 cuillères à soupe du train écrasé, 1 cuillère d'achillée millefeuille et mère sont versées avec de l'eau bouillante, infusée pendant environ une heure, filtrée. Prenez une demi-tasse l'estomac vide le matin et avant de vous coucher.
  3. Quelques cuillères à soupe de feuilles d'ortie séchées sont versées avec un verre d'eau, étirées dans un récipient fermé, filtrées. Prenez plusieurs fois par jour pour une cuillère à soupe.
  4. Les baies d'églantier, le cassis versent de l'eau bouillante, insistent pour une heure environ. Puis ajoutez du miel. Le cocktail qui en résulte se boit plusieurs fois par jour après les repas.

Parmi les remèdes populaires les plus courants dans la lutte contre les maladies de la sphère gynécologique - bore utérus. Il est utilisé conjointement avec d'autres agents thérapeutiques sous forme de décoction ou de teinture.

  1. 100 g de pinède utérine versez 500 ml de vodka et laissez infuser pendant 2 semaines. Teinture prendre 0,5 cuillère à café trois fois par jour.
  2. 2 cuillères à soupe de bore utérus versez un verre d'eau bouillante, laissez pendant environ une heure. Buvez par petites portions tout au long de la journée.
  3. 100 g de noix vertes pelées et de bore de l'utérus mélangés à 800 g de sucre, ajoutez la même quantité de vodka. Mettez la bouteille avec le mélange dans un endroit sombre pendant 14 jours. Après avoir filtré, prenez une cuillère à café pendant une demi-heure avant de manger.

Pour réduire la quantité d'androgènes produits, on utilise de la menthe. À partir de cela, préparez des teintures et des thés. Pour plus d'efficacité, le chardon-Marie peut être ajouté à la menthe. Normalise l'équilibre hormonal féminin consommation régulière de thé vert.

Comment traiter le problème avec des herbes et combiner cette méthode avec d'autres types de traitement, informez-en toujours le médecin traitant. L'auto-guérison est inacceptable!

Hyperandrogénie et infertilité

La production excessive d'androgènes devient souvent un obstacle à la grossesse souhaitée.

Comment tomber enceinte avec l'aide d'un traitement médicamenteux et dans quelle mesure est-il réaliste?

Le traitement de l'infertilité vise dans ce cas l'utilisation de médicaments qui stimulent la libération d'un ovule par les ovaires. Un exemple d'un tel médicament peut être le clomiphène.

Duphaston est l’un des médicaments les plus efficaces pour stimuler l’ovulation et normaliser le cycle menstruel. Après la grossesse, la prise du médicament continue à prévenir les fausses couches et à normaliser le développement de la grossesse.

Si la stimulation est inefficace, les médecins conseillent de recourir à un traitement chirurgical. La médecine moderne utilise largement la méthode de la laparoscopie. Au cours de cette procédure, une excision des ovaires est effectuée pour faciliter la «sortie» de l'œuf mature. La probabilité de tomber enceinte après une laparoscopie est d'autant plus élevée que moins le temps s'écoule à partir du jour de l'opération. La capacité maximale à concevoir est notée dans les trois premiers mois.

Mais même après une conception réussie, la présence d'hyperandrogénisme peut nuire au succès de la procréation. Un excès d'hormones mâles conduit souvent au fait que l'œuf fécondé ne peut pas être conservé dans l'utérus. La probabilité de fausse couche reste élevée.

Les semaines de grossesse dangereuses avec hyperandrogénie sont la période allant de la 12ème semaine à l’issue de la 19ème semaine. Dans le premier cas, les hormones sont produites par le placenta et peuvent être produites après la 19ème semaine par le fœtus lui-même.

Pour sauver la grossesse, on prescrit à la patiente de la dexaméthasone (métipred). Cela aide à réduire le niveau d'androgènes. Le dosage du médicament ne sélectionne qu'un médecin!

Beaucoup de futures mères ont très peur des effets secondaires du médicament et craignent que cela ne nuise au bébé à naître. Des années d'expérience avec ce médicament prouvent sa sécurité, à la fois pour le développement du fœtus et pour le déroulement de l'accouchement.

Dans la plupart des cas, pour éviter le risque de fausse couche, il est conseillé aux médecins de commencer par suivre un traitement complet, puis de planifier une grossesse. Si une femme ne parvient pas à concevoir un enfant, la FIV est possible.

Prévention

Il n'y a pas de mesures spécifiques pour la prévention de l'hyperandrogénie, car ce syndrome se développe à un niveau hormonal.

Les mesures préventives courantes comprennent:

  • régime équilibré comprenant des aliments riches en fibres dans le menu, contrôle du poids;
  • cesser de fumer et abus d'alcool;
  • visites régulières chez le gynécologue;
  • prendre des médicaments et des contraceptifs seulement après la recommandation d'un médecin;
  • traitement opportun des pathologies de la glande thyroïde, des maladies du foie et des glandes surrénales.

L'hyperandrogénie n'est pas seulement un problème avec la peau, les cheveux et le cycle menstruel. C'est une maladie courante du corps qui empêche une femme de mener une vie de qualité et la prive souvent des joies de la maternité. Les méthodes modernes de diagnostic et de traitement laissent le temps d'identifier la pathologie et d'éliminer avec succès ses manifestations.

Température basale de A à Z

* Chers amis! Oui, c'est de la publicité, ça tourne comme ça!

Et quelque chose à propos de l'hyperandrogénie

Comment l'hyperandrogénie se manifeste-t-elle et peut-elle être efficacement traitée - le correspondant de "MV" s'entretient avec le professeur associé du département d'endocrinologie de BelMAPO, candidat au miel. Science Natalia Murashko.

- Les femmes biélorusses ont-elles souvent un hyperandrogénie (GA)? - Les statistiques ne sont pas conservées, car il ne s'agit pas d'un diagnostic, mais d'une condition pouvant être causée par différentes raisons. Le plus commun est le syndrome des ovaires polykystiques. L'AH se développe également en raison d'un dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien (forme non classique ou à survenue tardive), de tumeurs surrénaliennes ou ovariennes et d'autres maladies endocriniennes (acromégalie, maladie de Cushing, hyperprolactinémie). La prise en charge de ces maladies est effectuée non seulement par les endocrinologues, mais aussi par les obstétriciens et les gynécologues, et uniquement par référence. Le patient est venu chez le médecin - le cas est enregistré. Non - la pathologie reste non détectée.

- Qu'est-ce qui fait qu'une femme ressemble à un médecin? - Il y a 5 principaux symptômes d'AH: croissance excessive des poils dans les zones androgéno-dépendantes (hirsutisme), acné (acné), chute des cheveux (alopécie), troubles menstruels et fertilité. La manifestation la plus grave de l'AH est la virilisation, lorsqu'une femme a un timbre de voix grave, un remodelage corporel de type masculin, une atrophie des glandes mammaires, une augmentation du clitoris ou des symptômes principaux soudains et progressant très rapidement. En règle générale, dans ce cas, le niveau d'androgènes dépasse la norme de plusieurs fois, le plus souvent la source de l'hyperproduction d'androgènes est une tumeur. Souvent, l'AG se manifeste même à l'adolescence. Signaux de trouble - acné, absence, violation de la fréquence ou douleur de la menstruation, séquence erronée de signes de développement sexuel.

- Comment l'HA est-il diagnostiqué? À quoi un médecin devrait-il faire attention en premier lieu - La première étape est la prise de l'anamnèse. Il convient de préciser le déroulement de la puberté, l'ordre d'apparition de ses symptômes, l'établissement et la durée du cycle menstruel régulier, les éventuelles grossesses et leur terminaison. Un examen par un gynécologue est nécessaire pour évaluer notamment la structure des organes génitaux externes et internes. La prochaine étape est un test sanguin hormonal. Pour exclure l'HA, l'analyse est prise tôt le matin - jusqu'à 9 h 30, strictement à jeun (le rythme circadien des hormones) du 4ème au 7ème jour du cycle menstruel, tK. physiologiquement. Le sang est examiné pour les indicateurs suivants: hormone thyréotrope (TSH) - afin d’exclure le dysfonctionnement de la glande thyroïde; prolactine - vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de prolactinomes; hormone folliculo-stimulante (FSH) et hormone lutéinisante (LH) - pour évaluer la fonction de l'hypophyse; testostérone - ovaire, sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEAS) - glandes surrénales; et la 17-hydroxyprogestérone est un indicateur de dépistage permettant d'éliminer la forme tardive de dysfonctionnement du cortex surrénalien congénital. Le corps d'une femme est variable et les niveaux d'hormones changent d'un cycle à l'autre. Par conséquent, l'analyse hormonale doit être effectuée deux fois. Après confirmation des taux élevés, la recherche de diagnostic doit être poursuivie et le patient doit être soumis à des études plus approfondies, par exemple pour effectuer des tests de résistance. Pour obtenir des résultats fiables, il est souhaitable de réaliser des analyses dans un laboratoire spécialisé avec un important flux de recherche et un contrôle de qualité régulier.

- L'augmentation du niveau d'androgènes affecte-t-elle la capacité à concevoir et à avoir un enfant? - Cela dépend de la cause et de la gravité de l'AG. Mais en général, un tel état affecte négativement tous les processus féminins. Chez une patiente présentant des signes d'hyperandrogénie, le cycle menstruel régulier peut être maintenu, mais la grossesse souhaitée ne se produit pas. Dans ce cas, le médecin doit vérifier si un ovule est produit dans les ovaires (après tout, un saignement ne signifie pas encore que tout est en ordre). Pour ce faire, vous devez déterminer le niveau de progestérone dans le sang le 17ème jour du cycle menstruel (avec une durée de 24 jours), le 21 (au 28ème jour), le 28 (lorsque le cycle est de 35 jours). Une augmentation des niveaux de progestérone peut également être mesurée en mesurant la température basale. Avec une telle tâche, une femme peut s’en sortir toute seule. Un autre moyen de contrôler l'ovulation consiste à utiliser des tests instantanés pour déterminer le pic de LH (le principe d'utilisation est le même que pour les tests de grossesse).

- Est-il possible de guérir une fois pour toutes l'hyperandrogénie? - S'il s'agit d'une tumeur hormonalement active, le résultat est une production accrue d'androgènes après son ablation chirurgicale. En cas d'apparition d'AH dans le contexte d'autres maladies endocriniennes (par exemple, l'hypercortisolisme, l'acromégalie, l'hyperprolactinémie), la compensation de la maladie sous-jacente contribue à la régression des symptômes de l'AH.
Dans le cas d'une forme tardive d'hyperfonction congénitale du cortex surrénalien, provoquée par des troubles génétiques, il est impossible de changer radicalement quoi que ce soit. Cependant, il est réaliste non seulement de protéger les ovaires de la progression du processus pathologique, mais aussi d'aider à restaurer le cycle menstruel, l'ovulation et la grossesse.

- Que dois-je faire pour me débarrasser de l'acné? - Une diminution du nombre d'androgènes circulant dans le sang est une condition nécessaire au traitement de tout défaut esthétique causé par l'AH. Thérapie - des antibactériens locaux aux antibiotiques systémiques. Plus tôt l'infection secondaire est lancée, plus l'effet sera perceptible.

- Quand est-il habituel de parler d'hirsutisme idiopathique? - En cas de croissance excessive des poils dans les zones androgéno-dépendantes, mais après analyses sanguines répétées, la concentration pathologique en androgènes n'est pas détectée et il n'y a pas d'autre signe clinique d'HA. Le diagnostic d'hirsutisme idiopathique n'est valable qu'au moment de l'examen. Après un certain temps, l'image peut changer, par exemple, de nouveaux symptômes apparaissent. Dans ce cas, le patient doit à nouveau consulter un médecin. Lors du traitement de l'hirsutisme, il est important de se rappeler que la formation des cheveux dure de 4 à 6 mois. Et avec ceux qui ont déjà grandi, vous ne ferez rien. Par conséquent, ils sont enlevés en utilisant différents types d'épilation. La variante est choisie par la patiente en fonction de ses préférences, de ses possibilités financières et autres. Et l'utilisation de médicaments pour réduire les androgènes en circulation empêchera la croissance de nouveaux cheveux et empêchera la formation de l'extrémité du pistolet.

- Comment déterminer si une pilosité excessive ou non? - L'évaluation de l'hirsutisme est subjective, même lorsqu'un médecin le fait, sans parler du fait qu'une femme se "diagnostique elle-même". Très souvent, la patiente a l'impression d'avoir trop de cheveux, mais du point de vue du médecin, tout est normal. Il est important de rappeler que pour établir un diagnostic d'hirsutisme, ce n'est pas la croissance des poils dans tout le corps qui compte, mais seulement les zones dépendantes de l'androgène: au-dessus de la lèvre supérieure, sur le menton, le dos, le bas du dos, le thorax, le bas-ventre, les épaules et les hanches. Il est possible d’établir la présence et le degré d’hirsutisme à l’aide de l’échelle d’évaluation Ferriman-Galway, élaborée dès les années 60 du siècle dernier (elle en a été modifiée à différents niveaux de complexité): «Avez-vous toujours des poils excessifs, un signe de maladie? en tant que signe clinique d'HA et d'hypertrichose, dans laquelle la croissance des cheveux est déterminée génétiquement et n'est pas caractéristique des zones dépendantes des androgènes. Par exemple, dans les brunes à la peau foncée, chez les femmes avec un mélange de sang du sud, l'hypertrichose est plus fréquente que chez les femmes slaves blondes. Il faut expliquer aux patients que si une grand-mère et une mère ont une telle caractéristique, la probabilité d’en hériter est alors très élevée.

- Est-il vrai qu'après le retrait de l'utilisation du contraceptif oral «Diane-35», l'hirsutisme réapparaît? - «Diane-35» est une association médicamenteuse qui contient de l'acétate de cyprotérone, qui a un effet anti-androgène prononcé. Une réduction de l'hirsutisme est attendue après 6 à 8 mois de prise du médicament. La durée de l'effet après l'arrêt du médicament dépend des causes de l'hirsutisme. Dans tous les cas, la tactique de traitement de toute manifestation d'hyperandrogénisme est déterminée par le médecin en tenant compte du diagnostic et des objectifs de la thérapie, ainsi que de la présence de contre-indications pour chaque patient.

- Est-il possible de réduire le niveau d'androgènes à l'aide d'un régime alimentaire? - Au sens littéral, non. Toutefois, le surpoids et l’obésité, en particulier viscérale, ont des effets néfastes sur les femmes atteintes d’hyperandrogénie. Cela donne un risque supplémentaire de développer une hypertension, des troubles du métabolisme des glucides et des lipides, et dans cette condition, il est plus difficile de restaurer la fonction fertile. Par conséquent, le contrôle du poids et, par conséquent, une alimentation saine sont nécessaires.

- Est-il interdit aux patients atteints d'hyperandrogénie de rester au soleil? - Cela dépend de la cause de l'AH et de sa gravité. Par exemple, si une femme a une tumeur, vous ne pouvez pas prendre de soleil: l'exposition au soleil peut provoquer la croissance d'un néoplasme. Et avec le syndrome des ovaires polykystiques, il n'y a aucune limitation à cet égard. Mais, bien sûr, dans tout, il faut observer la mesure.

Hyperandrogénie: dans la lutte pour la féminité

Le corps féminin a besoin d'hormones sexuelles mâles pour se développer correctement. Cependant, une trop grande quantité d'androgènes dans le sang entraîne de graves problèmes de santé et nuit à l'apparence de la femme.

La tradition biblique dit qu'une femme a été créée par Dieu à partir de la côte d'Adam. Dans chaque femme, même si elle a un aspect purement féminin et ressemble à un ange, il y a quelque chose d'un homme. Le corps féminin a besoin d'hormones sexuelles mâles (androgènes), grâce auxquelles son développement se produit correctement. Cependant, une trop grande quantité d'androgènes dans le sang entraîne de graves problèmes de santé et nuit à l'apparence de la femme.

Beaucoup de femmes sont surprises quand elles apprennent que les hormones sexuelles mâles sont initialement synthétisées dans leur corps, puis que les ovaires les «transforment» en femelles. Notre corps ne reste en bonne santé que lorsque tous ses processus se déroulent de manière harmonieuse et équilibrée. Si l'équilibre délicat est rompu, les conséquences sont extrêmement désagréables.

Qu'est-ce qu'une femme pour les androgènes?

Étonnamment, sans les androgènes, l'embryon humain ne serait jamais devenu un bébé fragile, qui, dans quelques décennies, deviendra une vraie femme. Dès la troisième à la neuvième semaine du développement embryonnaire, la synthèse des androgènes commence. Il se produit dans les glandes surrénales et se poursuit toute la vie. Les ovaires sont impliqués dans le processus de régulation hormonale des changements dans le corps de la femme quelques années seulement avant le début du cycle menstruel. La grossesse et la naissance d'un enfant ne sont possibles que dans la condition d'un travail correct.

Lorsque la puberté commence, c'est grâce aux androgènes que l'augmentation de la longueur de l'os est stimulée; ceci est associé à une forte accélération des processus de développement et de croissance, lorsque la fille a entre 10 et 15 ans. Une femme adulte a besoin d’androgènes pour réguler le métabolisme des protéines au niveau cellulaire et tissulaire, cet effet est appelé effet anabolique.

Les tissus de notre corps, y compris la peau et les os, contiennent des récepteurs spéciaux pour les androgènes, grâce auxquels l'influence des hormones sexuelles mâles est fournie. Certains organes sont particulièrement sensibles aux fluctuations du rapport hormonal et sont appelés organes cibles. Ceux-ci incluent, par exemple, le cuir.

L'hyperandrogénie signifie que le corps contient trop d'androgènes. Assez souvent, cette pathologie est due au développement de tumeurs produisant des hormones dans les glandes surrénales ou les ovaires. Tout en répondant à la question de savoir ce qui déclenche ce processus pathologique, les scientifiques le trouvent difficile. Selon certains d'entre eux, la cause en serait une violation de la synthèse de l'insuline dans le pancréas. L'insuline non seulement abaisse le taux de glucose dans le sang, mais affecte également le cours du métabolisme. Si les cellules deviennent moins sensibles aux effets de l'insuline, le pancréas commence à en produire en quantités excessives, ce qui entraîne une augmentation de la synthèse des hormones sexuelles mâles par les ovaires. D'autres scientifiques pensent que la production d'une enzyme spéciale impliquée dans la formation d'hormones sexuelles féminines chez l'homme est violée dans les ovaires. En bref, il existe de nombreuses hypothèses sur les raisons de l'hyperandrogénie.

L'hyperandrogénie: le visage de la maladie

Environ 5 à 8% des femmes en âge de procréer souffrent d’une autre manifestation de l’hyperandrogénie: la croissance des cheveux chez les hommes. Cette déviation est caractérisée par la croissance des poils dans la région du mamelon, sur la peau de la poitrine, dans la partie inférieure de l'estomac sous la forme d'un triangle. Souvent marqué la croissance des cheveux dans le menton et au-dessus de la lèvre supérieure. Parfois, la perte de cheveux sur le cuir chevelu est accrue.

La sueur d'une femme souffrant d'hyperandrogénie a une odeur caractéristique. Parfois, le développement musculaire est accru dans la ceinture scapulaire et le torse; L’évolution de la prévalence de la graisse sous-cutanée fait que la silhouette de la femme ressemble davantage à celle de l’homme. Naturellement, une image aussi prononcée n'apparaît que dans des cas exceptionnels. Cependant, une femme réagit toujours brusquement à toute déviation désagréable de son apparence.

Hyperandrogénie: troubles des organes internes

L'influence des hormones sexuelles mâles sur le corps de la femme se manifeste également par des violations du processus d'ovulation, l'apparition de menstruations irrégulières et même leur cessation complète.

Un excès d'androgènes conduit souvent à la formation du syndrome des ovaires polykystiques, qui est souvent la principale cause d'infertilité. Les ovaires atteints de scléropolycistose ont une structure irrégulière et ne peuvent pas fonctionner normalement. Les principaux troubles morphologiques de cette maladie incluent la formation de nombreux kystes à l'intérieur des ovaires et l'épaississement de leurs parois, ce qui crée un obstacle pour que l'ovule mature quitte le follicule. L'ovulation devient impossible dans ce cas, donc la conception ne peut pas se produire.

Le principe de base du traitement de l'hyperandrogénie - la nomination de médicaments qui ont des effets antiandrogènes. Il est possible d’utiliser des médicaments à usage externe, qui bloquent ou ralentissent les réactions de certaines enzymes. Des médicaments à base d'hormones stimulant l'apparition de l'ovulation sont prescrits pour augmenter les chances de grossesse. Maintenant, il existe un assez grand choix de médicaments pour le traitement conservateur, avant que ce soit principalement un traitement chirurgical.

Traitement de l'hyperandrogénie: affecte la cause

Néanmoins, la chirurgie de l'hyperandrogénie reste une méthode efficace pour traiter cette pathologie. Avec de telles opérations sur les ovaires, une incision est faite,

Au cours des années précédentes, les chirurgiens avaient pratiqué une grande incision sur la face antérieure de l'abdomen. Aujourd'hui, cette opération est réalisée par laparoscopie. Une petite incision est faite sur la paroi abdominale antérieure, une sonde spéciale est insérée à travers elle dans la cavité abdominale. Après une telle opération, la récupération est plus rapide et une cicatrice est perceptible.

Après traitement chirurgical, l'ovulation est reprise chez 90% des femmes opérées, la possibilité de fécondation est rétablie dans 70% des cas. Le principal inconvénient du traitement chirurgical est un effet thérapeutique bref. Après environ 6 à 9 menstruations, l'ovulation cesse de se reproduire. Elles n'ont donc recours à cette méthode de traitement que si elles envisagent clairement de devenir enceintes dans un proche avenir.

À ce jour, il n'y a pas de consensus, comment vaut-il encore mieux traiter l'hyperandrogénie? En Occident, le régime de traitement suivant est mis en pratique: d’abord, des médicaments antiandrogéniques sont administrés à une femme pendant 6 à 9 cycles, puis l’ovulation est stimulée avec un traitement médicamenteux pendant plusieurs cycles, puis une opération chirurgicale est effectuée. Cette approche montre une plus grande efficacité que la simple chirurgie laparoscopique.

Le traitement de l'hyperandrogénie est très efficace. Si vous constatez des signes de cette maladie en vous-même, consultez un spécialiste pour rétablir votre équilibre antérieur à votre environnement hormonal.

Hyperandrogenism comment vivre avec

Les filles! Je pleure tout le temps, je ne peux tout simplement pas m'arrêter. Je ne sais pas comment et pourquoi vivre maintenant? Que croire et qu'espérer? Il semble qu'il n'y ait pas d'avenir. Et, apparemment, il plaît à Dieu de ne jamais devenir mère. J'ai 30 ans Neuf ans déjà mariés. Pendant ce temps, a perdu quatre enfants. Deux pour une période de 21-22 semaines (fils et fille) et deux grossesses congelées. La première grossesse a pris fin en 2010, à la semaine 21, à cause du CII et du tonus vaginal de la vessie. Dit de faire.

Pendant deux ans de relation (j'avais déjà 27 ans), ma fiancée a finalement mûri et a proposé d'être sa femme! Hourra!))) Nous nous sommes mariés très rapidement, littéralement, 3 mois après l'offre. Je me suis dépêché ce moment avec mes tours (comme l'année suivante est une année bissextile, je dois être à l'heure avant son arrivée - mauvais présage après tout! En novembre, ils se sont mariés, après le mariage, j'ai immédiatement arrêté de boire et j'ai commencé à faire allusion à propos des enfants. Mes problèmes, mon mari Je ne savais pas, je pensais qu'il saurait tout cela.

Plusieurs fois, j'ai essayé de vous raconter tout cela, mais chaque fois que cela est devenu moralement difficile, et j'ai compris que je ne pouvais pas, pas le temps, je n'étais pas prêt! Jusqu'à présent, je me souviens de tout cela avec douleur, avec des remords de conscience insupportables, tout en moi semble rétrécir et je veux plutôt l'oublier, mais ce sentiment ne disparaît pas à chaque nouveau jour! De plus en plus, je commence à penser que je me mange de l'intérieur! Je pense que je vais écrire, je vais dire, ils vont gronder, ils vont condamner, et de l'autre côté, moi-même.

Recommandations du fabricant + critiques de mes participants (BB et autre forum) ACHETER! Mais d’abord, je tiens à faire attention à ce que j’ai BESOIN de suivre strictement les instructions d’utilisation (elles sont très détaillées). Je vais exposer les recommandations du fabricant, qui ont été abordées dans l'objet de mon achat (questions adressées au fabricant). Les filles, ne le prenez pas pour le travail, lisez-le complètement pour que l'outil produise un effet maximal. Nous attendons tous cet effet! 1) Il n'est pas recommandé d'utiliser pendant la grossesse, l'allaitement, car il n'y avait pas de volontaires parmi cette catégorie de consommateurs. La même chose s'applique aux maladies oncologiques.

Bonjour à toutes les filles! Eh bien, et le poste promis. Je vous lis maintenant, ma chère, tous les jours, mais il n'y a rien à écrire. et il y a 1 ou 2 mois, je suis même rarement entré physiquement, je ne pourrais pas l'essayer. Je vais essayer brièvement, pour qui il est intéressant de rouler))), résultat positif des tests avec 6 dpp en juillet, hCG transcendantale élevée, la grossesse tant attendue a commencé avec le 2 Les tentatives d’Eco après 14 ans d’infertilité (personne ne devrait comprendre tout ce qui a été accompli à ce moment-là.) Ils ont fait l’éco dans NOM dans POMT de Novgorod en utilisant Fed.kot (1 tentative infructueuse a été faite à Kazan dans TsPS sur reg.kvot ). Clinique, médecins, qualité, tout me plaisait.

Il est temps de faire preuve de prudence (périodes critiques de la grossesse) Article de l'auteur Version imprimable Évaluation: sur la base de 235 notes Noter l'article Noter dans la discussion: 16 Ce que la future mère devrait prendre soin de soi est perçu comme un véritable truisme. Mais peu de gens savent que pendant la grossesse, le risque de problèmes de santé de toutes sortes augmente considérablement. En observant une prudence accrue aux "moments critiques", une femme sera en mesure de "s'assurer" à temps et d'éviter des problèmes inutiles. La grossesse dure 9 mois calendaires ou 10 mois d’obstétrique * (sa durée moyenne est de 280 jours à compter du premier jour.

Quand la grossesse ne se produit pas. Les filles, j'ai une fois consacré beaucoup de temps à étudier le problème de mon manque de grossesse. Dans la recherche d’informations, vous êtes tombé sur une information utile (il s’agit d’un forum, il n’ya pas de temps pour l’édition, passez donc au-delà des informations supplémentaires). Peut-être que quelqu'un me sera utile, car cela m’a été utile :) Bien que l’information date de plus de 9 ans et que la médecine ait progressé à bien des égards, les bases n’ont pas changé. Auteur: Rainbow 11/10/2006, 16:28 Pour commencer, je voudrais insérer une image avec une image de la façon dont la conception se produit. que d'où il vient et où il va.

Quand la grossesse ne se produit pas.

Quand la grossesse ne se produit pas. Les filles, j'ai une fois consacré beaucoup de temps à étudier le problème de mon manque de grossesse. Dans la recherche d’informations, vous êtes tombé sur une information utile (il s’agit d’un forum, il n’ya pas de temps pour l’édition, passez donc au-delà des informations supplémentaires). Peut-être que quelqu'un me sera utile, car cela m’a été utile :) Bien que l’information date de plus de 9 ans et que la médecine ait progressé à bien des égards, les bases n’ont pas changé. Auteur: Rainbow 11/10/2006, 16:28 Pour commencer, je voudrais insérer une image avec une image de la façon dont la conception se produit. que d'où il vient et où il va.

Nous avons fait le bébé pendant 8 mois. Et toujours rien. Constamment les nerfs, les accès de colère à la vue des enfants. Alors je voulais mon bébé. Ils ont même pris un peu de repos, ce qui a permis de mettre en place de nouvelles forces, mais en vain, les deux sont en bonne santé, mais de quelque manière que ce soit. Puis ils ont entendu parler de la nécessité d'aller au monastère à Saint-Matron. Je suis un croyant, mais je vais très rarement à l'église. Nous avons décidé d'aller avec mon mari et avons prié. et que pensez-vous, en deux semaines, le test a montré 2 bandelettes. Soit une coïncidence, soit même une force sacrée. bonnys 17/11/08 13:44 Je voulais aussi vraiment un bébé, et dès.

Causes des échecs de FIV Le cycle de FIV comprend plusieurs étapes et chacune d’entre elles doit être surmontée avec succès pour passer à l’étape suivante: - la croissance et le développement d’au moins un follicule doivent commencer - les follicules doivent mûrir - aucune ovulation prématurée ne doit se produire avant la ponction folliculaire - en Le temps de ponction de l'œuf doit être extrait avec succès des follicules - les spermatozoïdes doivent féconder au moins un œuf - l'ovule fécondé doit commencer à se diviser et à se développer - l'embryon doit être implanté dans l'utérus. V.

Le fait que la future mère prenne soin d'elle-même est perçu comme un truisme. Mais peu de gens savent que pendant la grossesse, le risque de problèmes de santé de toutes sortes augmente considérablement. En observant une prudence accrue aux "moments critiques", une femme sera en mesure de "s'assurer" à temps et d'éviter des problèmes inutiles. La grossesse dure 9 mois calendaires ou 10 mois d’obstétrique * (sa durée moyenne est de 280 jours à compter du premier jour des dernières règles jusqu’à l’accouchement). Pendant ce temps, le processus le plus compliqué de transformation d'un œuf fécondé en un fœtus mature, capable d'exister indépendamment à l'extérieur, se produit.

Hyperandrogénie

Quel est le syndrome d'hyperandrogénie chez les femmes?

Dans cette condition pathologique, comme l'hyperandrogénie, une concentration surestimée d'hormones sexuelles mâles dans le sérum sanguin est détectée. Les androgènes ont un effet spécial sur les organes du système reproducteur féminin. Souvent, le diagnostic de l'hyperandrogénie fonctionnelle chez les femmes.

Un forum avec des discussions pertinentes sur le problème aidera à décider de subir l'examen et le traitement nécessaires.

En plus de la perturbation du système de reproduction, avec une telle pathologie, l'état de la peau se détériore, vous ne pouvez donc pas vous en passer sans consulter un dermatologue-cosmétologue. Le plus souvent, les femmes sont confrontées à de telles maladies de peau:

Tous ces problèmes peuvent être caractérisés par un seul nom - dermopathie androgénodépendante.

L'hyperandrogénisme relatif, dont le code CIM 10, par exemple E70-E90, est éliminé à l'aide de mesures visant à normaliser le métabolisme. En ce qui concerne l'hyperandrogénie provoquée par des maladies endocriniennes, l'élimination esthétique des manifestations ne suffira pas à résoudre le problème principal, mais dans presque tous les cas, les effets de la correction de l'apparence sont de courte durée. D'autre part, si vous n'éliminez pas les maladies dermatologiques, l'hyperandrogénie clinique chez les filles peut être aggravée. En raison du diagnostic tardif de la pathologie dans l'avenir, des maladies graves des glandes endocrines peuvent être détectées. Le traitement de la maladie avec une forte teneur en hormones sexuelles mâles dans le sang est une approche complexe. Ce n'est que dans cette condition que le diagnostic d'hyperandrogénie est éliminé.

Quels types de pathologie existent?

Le syndrome d'hyperandrogénie chez la femme peut avoir une apparence différente:

  • L'hyperandrogénie est détectée si les ovaires et les glandes surrénales produisent une grande quantité de l'hormone sexuelle masculine. Si vous ignorez ce problème, une femme peut à l'avenir faire face à la formation d'une tumeur. La polycystose des ovaires doit également être attribuée à des cas fréquents;
  • Le diagnostic d'hyperandrogénie du transport est posé au patient si le niveau de la forme active des hormones sexuelles mâles augmente en raison du clivage de protéines spéciales. Un tel phénomène peut se produire sous l’influence de l’insuline, de la testostérone, des progestatifs et des glucocorticoïdes;
  • L'apparition de la pathologie de type récepteur dépend de l'activité intense des enzymes cellulaires. Dans de tels cas, les manifestations cliniques comprennent la survenue d'une séborrhée et l'activité excessive des glandes sébacées;
  • L'hyperandrogénie, introduite dans la CIM 10, dont les critiques peuvent être lues sur le forum médical, peut être iatrogène. Il peut se développer en raison de la consommation de certains médicaments, notamment des médicaments dopants, des stéroïdes anabolisants, des gestagènes, ainsi que des moyens de stimuler la croissance des cheveux et des tranquillisants.

Il y a aussi l'hyperandrogénie périphérique. Des photos de femmes atteintes d'une telle maladie peuvent être visionnées sur Internet. Les femmes atteintes de ce problème sont trop pleines. Cela est dû à la présence de diabète et à une violation du métabolisme des graisses.

Il existe également d'autres types de pathologies qui se développent une seconde fois dans le contexte de maladies fréquentes. Cela concerne en particulier l'anorexie mentale, la schizophrénie, l'acromégalie et l'obésité.

Quels symptômes indiquent un problème?

Parmi tous les symptômes indiquant la présence d'une pathologie, les plus fréquents sont:

  • Hirsutisme ou, en d'autres termes, hyperandrogénie idiopathique. Dans la CIM, certaines pathologies peuvent entraîner une croissance excessive des poils chez les femmes. La croissance des cheveux de type masculin est le signe le plus courant d'hyperandrogénie. Si sur le corps, les poils peuvent grossir, alors sur la tête, au contraire, il peut y avoir des plaques chauves;
  • La sécheresse excessive de la peau et l'acné sont davantage attribués au défaut cosmétique qui accompagne le problème principal;
  • Si un cancer polykystique des ovaires se développe, une femme peut éprouver des problèmes tels que opso-oligoménorrhée, aménorrhée et infertilité;
  • L'obésité peut indiquer une pathologie ovarienne. Ce problème peut également être dû à un dysfonctionnement des glandes surrénales;
  • Le syndrome de Cushing peut se développer, dans lequel les muscles des bras, des jambes, de l'abdomen s'atrophient. En outre, la peau devient inélastique et flasque;
  • Le risque d'infection augmente, ce qui est causé par une diminution de l'immunité;
  • Le processus d'assimilation du glucose est altéré. Le plus souvent, cela est dû à des lésions des glandes surrénales ou des ovaires;
  • Un symptôme important est la formation d'organes génitaux de forme irrégulière. Ceci concerne notamment l'hypertrophie clitoridienne, la fusion partielle des grandes lèvres et d'autres pathologies. De tels problèmes peuvent être identifiés immédiatement après la naissance d'une fille;
  • Dommages à la rétine, qui ne s'accompagne pas d'inflammation.

Il existe également des symptômes pour lesquels un hyperandrogénisme léger est détecté. Le forum est rempli des points de vue de diverses femmes qui pensent que cette pathologie est accompagnée de dépression constante, de somnolence et de fatigue. Tout cela peut s’expliquer par une violation de la sécrétion de glucocorticoïdes surrénaliens.

Est-il possible de guérir l'hyperandrogénie?

Selon le code de la CIM associé à l'hyperandrogénie, les formes de sa manifestation peuvent être traitées de différentes manières:

  • Les méthodes de traitement conservatrices comprennent la perte de poids, les médicaments à base d'oestrogène et de gestagène, les antiandrogènes, les androgènes, la progestérone ainsi que les agonistes de la gonadolibérine;
  • Le traitement chirurgical est effectué dans le cas où il est nécessaire de retirer une tumeur produisant des hormones sexuelles mâles;
  • L'hirsutisme est traité par plusieurs méthodes, il peut vivre la décoloration des cheveux, le rasage, l'épilation, les procédures au laser ou l'élimination de la végétation indésirable avec de la cire.

Si, séparément, les méthodes de traitement ne donnent pas de résultats positifs, utilisez un traitement d'association.

Hyperandrogénie chez les femmes - causes

Un état pathologique tel que l'hyperandrogénie peut se développer pour plusieurs raisons:

  • Transmission de la maladie par la lignée féminine héréditaire. Déjà à la naissance ou à un jeune âge, l'hyperandrogénie peut être retrouvée chez la femme. Les causes de ce phénomène sont la prédisposition génétique;
  • Travail inadéquat de l'hypophyse et de l'hypothalamus, qui devraient normalement contrôler la fonction ovarienne;
  • Malformations congénitales du cortex surrénalien;
  • Tumeurs des ovaires ou des glandes surrénales produisant une quantité excessive d'androgènes;
  • Syndrome des ovaires polykystiques;
  • La formation d'un grand nombre d'androgènes par les glandes surrénales;
  • Le syndrome de Cushing, dans lequel le niveau d'hormones surrénaliennes augmente de manière significative;
  • Une tumeur hypophysaire qui produit de la prolactine. Cette hormone affecte l'augmentation des glandes mammaires et la production de lait maternel;
  • Prolifération des tissus ovariens;
  • Activité enzymatique excessive, utilisée pour la production d’hormones stéroïdiennes;
  • Longue utilisation de médicaments hormonaux;
  • Mauvais fonctionnement de la glande thyroïde;
  • Maladie chronique du foie.

Un médecin expérimenté n’est pas difficile à diagnostiquer. Les causes de la maladie sont nécessairement exclues pour un traitement efficace de la pathologie.

Signes d'hyperandrogénie

L'hyperandrogénie est appelée dysfonction endocrinienne. La maladie est caractérisée par une production excessive d’androgènes dans le corps humain. La maladie peut être chez les femmes et les hommes. Selon les statistiques, le diagnostic "d'hyperandrogénie" met le plus souvent le sexe faible. En termes simples - il s'agit d'une augmentation de la production d'hormones mâles et de la prédominance de leur concentration sur la femme.

Si, dans le corps masculin, les androgènes sont produits par les testicules, alors chez la femme, par les ovaires. Le cortex surrénalien est également impliqué dans la production d'androgènes.

Les définitions de «l'hyperandrogénie» et de «l'hyperandrohème» sont souvent confondues. Ce dernier est caractérisé par une augmentation des androgènes dans le sang. L'hyperandrogénie peut se développer à un niveau normal d'androgènes dans le système circulatoire.

Manifestations d'hyperandrogénie

La manifestation clinique des signes d'hyperandrogénie est appelée virilisation. Le corps d'une femme acquiert des cheveux intenses. En même temps, des taches chauves apparaissent sur la tête, comme chez les hommes. Il est nécessaire de distinguer ce symptôme de l'hypertrichose, dans laquelle des poils indésirables se développent à la surface de nombreuses zones de la peau. Cela ne dépend pas du niveau d'androgènes dans le corps.

Avec l'hyperandrogénie, des défauts cutanés apparaissent: acné, séborrhée, furonculose, acné, desquamation. La violation du cycle menstruel et l'abondance de sécrétions peuvent également indiquer à l'organisme la présence d'hyperandrogénie. Lorsque la pathologie des glandes surrénales ou des ovaires, une femme peut être en surpoids et obèse.

L'hyperandrogénie affecte négativement la formation des organes génitaux. En cours de développement de la maladie augmente la taille du clitoris. En pathologie congénitale du cortex surrénal, les lèvres peuvent être partiellement soudées.

Sur la condition humaine, la maladie se traduit par une dépression, une insomnie, une fatigue. Chez les hommes atteints de cette maladie, les glandes mammaires augmentent.

Causes de la maladie

Certaines maladies sont accompagnées d'hyperandrogénie. Ceux-ci comprennent:

  • kyste ovarien bilatéral et aménorrhée;
  • production excessive d'hormones glucocorticoïdes par les glandes surrénales;
  • pathologie du cortex surrénalien;
  • tumeurs sécrétant des androgènes des glandes surrénales et des ovaires;
  • hyperplasie stromale de l'ovaire de la femme, développée après 60 ans;
  • niveau réduit de globuline;
  • maladies des voies biliaires et du foie;
  • maladie rénale chronique.

Diagnostic de l'hyperandrogénie chez la femme

Pour identifier la maladie, le médecin commence par attirer l'attention sur les symptômes visualisés sans recourir à des méthodes de recherche supplémentaires. À différents âges, la manifestation de l'hyperandrogénie se produit de différentes manières. Le spécialiste prend en compte les modifications du corps de l'adolescent à la puberté ou du corps de la personne âgée au cours du vieillissement. Cela implique la connexion de l'hyperandrogénie avec une tumeur des glandes surrénales ou des ovaires.

Les tests d'hyperandrogénie nécessitent du sang et de l'urine. Les niveaux de sang sont vérifiés pour les hormones stéroïdes. Les androgènes et leurs produits de carie sont également détectés dans les urines.

Utilisation des organes génitaux de recherche sur les ultrasons. Grâce à la tomographie, l'état des glandes surrénales est déterminé. D'autres méthodes de recherche sont utilisées extrêmement rarement.

Le spécialiste choisit la méthode de traitement en fonction de la forme et des causes profondes de la maladie.

L'hyperandrogénie est une maladie qui nécessite un examen sérieux. Avec un traitement efficace, une femme peut sauvegarder sa fonction de reproduction.

Selon les statistiques, l'hyperandrogénie est diagnostiquée chez 10 à 20% des femmes. Tous les cas d'hyperandrogénie ne s'accompagnent pas d'une augmentation de la concentration sanguine en androgènes. Le médecin peut donc poser un diagnostic erroné. Si la patiente ne reçoit pas le traitement nécessaire dans les meilleurs délais, son état peut s'aggraver.

Même avec des niveaux normaux d'androgènes, l'hyperandrogénie peut être détectée dans le sang. Le diagnostic dans ce cas sera basé sur un examen externe. Les signes de la présence de la maladie devraient inclure:

En plus de l'examen clinique, une femme doit subir un test sanguin pour les paramètres suivants:

  • Niveau T;
  • Hormone folliculo-stimulante;
  • La prolactine;
  • Hormone lutéinisante;
  • L'androstènedione;
  • DHEAS.

Toutes les femmes ne doivent pas nécessairement subir un examen similaire. Étant donné que l'acné ou la séborrhée augmente rarement le taux d'androgènes dans le sang, le traitement peut être prescrit sans ces tests.

De nombreux experts estiment que le diagnostic d'hyperandrogénie chez la femme sera précis s'il existe 100% de signes d'hirsutisme. Ce chiffre est encore plus pris en compte que la concentration de testostérone dans le sang.

L'alopécie androgénique est un signe de problème. En fait, il s’agit d’un des types d’alopécie endocrine, mais dans ce cas, la perte de cheveux sera diffuse.

Si le patient se plaint d'une perte de cheveux dans la région temporale de la tête, le médecin peut poser un diagnostic préliminaire d'hyperandrogénie chez la femme. Quelles sont les hormones à prendre, le médecin décide, compte tenu des caractéristiques de l'état. Ce type de calvitie s'étend également à la région pariétale.

L'acné est également un symptôme de cet état pathologique. Lors du diagnostic d'une maladie, les médecins sont attentifs non seulement à la croissance des poils, mais également à l'état de la peau.

Il est impossible de poser un diagnostic d'hyperandrogénie, l'examen doit être réalisé dans tous les cas.

Évaluation de l'état du patient lors d'une inspection générale

Pour poser un diagnostic préliminaire, il suffit au médecin de clarifier les questions suivantes:

  • Depuis combien de temps les cheveux en excès ont-ils commencé à apparaître?
  • À quelle vitesse ils grandissent;
  • Où est le plus de cheveux
  • Quel caractère et quelle est la durée des pertes menstruelles?
  • Quels médicaments ont été pris ou acceptés;
  • Calcul de l'indice de masse corporelle;
  • Les cheveux se situent-ils au-dessus de la lèvre supérieure, sur les joues, les oreilles, la poitrine, le dos, les joues, le menton, les cuisses ou le bas de l'abdomen;
  • Quelle est la longueur et l'épaisseur des cheveux, leur couleur?
  • L'état de la peau et sa tendance à l'apparition de l'acné;
  • Quand la voix grossière a commencé;
  • La masse corporelle maigre est-elle augmentée?
  • Quel est l'état des glandes mammaires?
  • Dans quelle région du corps plus de graisse est déposée;
  • Y a-t-il un vagin sec, une augmentation du clitoris, si les lèvres sont réduites?

Tests de laboratoire

Si le patient reçoit un diagnostic préliminaire d'hyperandrogénie, des tests hormonaux devront être effectués. Sans laboratoire et études instrumentales ne peuvent pas faire:

  • Détection du taux de testostérone dans le sang;
  • Détermination des niveaux de LH, de FSH et de prolactine;
  • Détermination de la concentration en sulfate de DHEA;
  • Détecter les niveaux d'estradiol, de cortisol et de progestérone.

Outre ces analyses, des recherches génétiques sont en cours pour identifier les maladies héréditaires.

Aussi, on ne peut pas se passer d'échographie des glandes surrénales et des ovaires, de l'IRM de ces organes et du crâne.

Pour confirmer le diagnostic d'hyperandrogénie, des tests doivent être réussis. Le traitement de la pathologie ne devrait être complet qu'après consultation de plusieurs médecins.

Médicaments et remèdes populaires pour le traitement de l'hyperandrogénie

Comment traiter l'hyperandrogénie?

Le choix de la méthode dépend du stade de la maladie et des raisons qui ont provoqué les écarts.

  • si l'hypophyse ou l'hypothalamus est altéré, un gain de poids est observé, de sorte qu'un régime spécial hypocalorique et des sports sont prescrits;
  • en cas de syndrome adrénogénital, les glucocorticoïdes sont prescrits, ce qui augmente la quantité d'enzymes qui convertissent les hormones mâles en glucocorticoïdes;
  • La maladie d’Isenko-Cushing est le plus souvent diagnostiquée avec un retard; les inhibiteurs de la stéroïdogenèse sont utilisés lors de la préparation à la chirurgie (adénomectomie);
  • pour les tumeurs surrénales, une intervention chirurgicale et des glucocorticoïdes sont nécessaires pendant la période de rééducation;
  • médicaments pour l'hyperandrogénie causée par une maladie polykystique: contraceptifs oraux oraux (par exemple, désogestrel) et glucocorticoïdes (par exemple, dexamétozone); si aucune amélioration n'est observée, une électrocoagulation par laparoscopie est indiquée;
  • les tumeurs des glandes surrénales et des ovaires sont traitées dans des centres oncologiques par hormonothérapie, radiothérapie et chimiothérapie; dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire;
  • Les médicaments à base de progestérone sont utilisés pour traiter l'infertilité.

Pour récupérer complètement de l'hyperandrogénie, des médicaments sont prescrits pour traiter les comorbidités.

L'hyperandrogénie n'est pas traitée avec des remèdes populaires, mais les substances qui composent les plantes aident à restaurer les processus métaboliques. En parallèle avec les médicaments en pharmacie, vous pouvez utiliser des décoctions de racine de réglisse, pivoine, menthe, angélique, levzey, basilic, agripaume, feuilles d'ortie, bourse du berger, fruits à l'eau.

Si vous diagnostiquez et traitez les maladies qui causent un déséquilibre hormonal de manière opportune, la question «Comment traiter l'hyperandrogénie?» Ne se posera pas dans la plupart des cas. La seule exception peut être une anomalie congénitale.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

L'amygdalite est une maladie infectieuse-allergique dans laquelle le processus inflammatoire est localisé dans les amygdales. Sont également impliqués les tissus lymphoïdes voisins du pharynx - amygdales laryngée, nasopharyngienne et linguale.

Le pancréas est considéré comme sain si son échogénicité est comparable à cet indicateur de diagnostic fiable de la rate et du foie.

Accueil »Amygdalite» Amygdalite chronique sous forme décompenséeComment traiter l'amygdalite décompenséeL'amygdalite décompensée chronique est assez courante à notre époque.