Principal / Enquête

Structure et fonction du cartilage thyroïdien

Le cartilage thyroïdien est situé dans le larynx et agit comme le squelette de la gorge. Il est situé juste au-dessus du cartilage cricoïde. Dans sa structure, il est très similaire au bouclier, qui se compose de deux plaques complètement identiques. Ils sont de forme rectangulaire. Chez les hommes, son bord supérieur fait saillie et est appelé adam. Le cartilage lui-même tire son nom de son apparence.

Fonctions du cartilage thyroïdien

Il s’agit d’un cartilage géant qui ne ressemble en rien aux simples tissus cartilagineux du corps. Il a une structure vitreuse et compacte, qui a été réalisée en raison de sa composition spéciale: il contient des substances spéciales. Pour cette raison, il exécute les fonctions qui lui sont assignées. Le cartilage thyroïdien n'est pas un élément associé du système.

PRINCIPALES FONCTIONS DE LA CERISE:

  • agit comme support pour les organes voisins;
  • remplit une fonction de connectivité avec d'autres cartilages et tissus;
  • protège le larynx.

La structure du cartilage

Le cartilage thyroïdien a une fonction importante. En raison de sa structure et de sa grande taille, il ferme, comme un bouclier, le larynx et protège la glande thyroïde des influences et des dommages externes.

Au cours de la maturation humaine, le cartilage thyroïdien se modifie. Chez les hommes, les changements commencent à l’âge de 16-17 ans, chez les femmes de 18 à 20 ans. La plaque cartilagineuse commence à se renforcer et à devenir forte comme un os. Son prochain changement survient dans la vieillesse (après 50 à 55 ans). Les plaques cartilagineuses s'amincissent, mais en même temps, au niveau des jonctions (joints), elles sont compactées et épaissies. Mais les changements externes ne s'arrêtent pas là. Il commence à changer d’emplacement et de structure, la plaque de droite se déplace légèrement vers la droite et s’incline vers l’arrière et la plaque de gauche s’élève un peu plus haut. On dirait que le côté gauche se lève au-dessus de la droite. Au cours de tels changements, la glande thyroïde est également exposée.

Le cartilage thyroïdien est un lien important dans le squelette du larynx. Il se compose de plusieurs parties.

Ceux-ci comprennent:

  • couper la thyroïde supérieure;
  • pousse (corne) supérieure;
  • tubercule thyroïde supérieur;
  • des assiettes;
  • le cornet est plus bas;
  • partie saillante située sur le dessus;
  • surface cricoïde articulaire;
  • partie saillante située en dessous.

Les plaques frontales chez les hommes, les femmes et les enfants grandissent ensemble de différentes manières. Chez les hommes adultes, cela se produit sous un angle, de sorte qu'il se détache et qu'une pomme d'Adam ou une pomme d'Adam apparaît. Chez les femmes et les enfants, cette partie est arrondie, elle ne gonfle donc pas.

Douleur du cartilage thyroïdien

Parfois, dans la zone de son emplacement, il y a de la douleur. Cela indique toujours des déviations dans son travail dues à des blessures et à des maladies. Ceux-ci incluent des maladies qui surviennent lors de défaillances de la glande thyroïde, de la colonne vertébrale, ainsi que lors de cancers et de maladies infectieuses.

Les maladies suivantes peuvent causer des douleurs dans le cartilage thyroïdien:

  • thyroïdite chronique et aiguë;
  • laryngite aiguë et chronique;
  • ostéochondrose dans la région cervicale;
  • chondroperichondrite;
  • cartilage phlegmon;
  • la tuberculose;
  • tumeurs malignes.

Des sensations douloureuses apparaissent à l'avant du cou et peuvent s'accompagner d'une augmentation de la température corporelle, d'un gonflement et d'une détérioration de l'état de santé. Au cours du développement d'une thyroïdite associée à un affaiblissement du système immunitaire ou à d'autres causes qui lui sont associées, de nombreux anticorps dirigés contre la glande (thyroïde) sont produits en raison de processus auto-immuns. Sous l'influence, il augmente sa taille et exerce une pression sur la région du cartilage thyroïdien.

Les processus de thyroïdite chronique dans une forme chronique perturbent le fonctionnement de la glande thyroïde et augmentent également les tissus fibreux qui se trouvent dans le cartilage thyroïdien. Avec ces changements blesse et Adam.

L'ostéochondrose dans la région cervicale est également une cause fréquente de douleur. Quand il commence à former une hernie entre les vertèbres et les terminaisons nerveuses sont enfreintes. De ce fait, la douleur peut augmenter considérablement, car les pulsions qui aboutissent à ces terminaisons ne sont pas comme chez les personnes en bonne santé.

Des maladies comme la tuberculose, le cartilage, le phlegmon, etc., peuvent également causer de la douleur. Ils se produisent en raison de la guérison rapide de la grippe et de ses complications. Si vous ne commencez pas à le traiter à temps, cela peut entraîner une suppuration, la fonte des tissus et des fistules.

La chondropérichondrite est une maladie inflammatoire du cartilage laryngé. Lorsque la maladie affecte le cartilage thyroïdien, la douleur apparaît. Les médecins le divisent en une forme chronique et aiguë. Lorsque la maladie dans la région du cartilage est formée dure, mais gonflement élastique. La maladie doit être guérie le plus rapidement possible, car ce gonflement peut pincer les cordes vocales et provoquer la suffocation.

Parfois, la douleur est causée par des lésions et des fractures du cartilage. Ils peuvent se produire avec des étouffements et des coups violents à la gorge. Dans ce cas, le cartilage est déplacé vers la colonne vertébrale ou dévie sur le côté. Ceci, à son tour, peut causer un œdème laryngé et rendre la respiration difficile. S'il est urgent de ne pas consulter un médecin, il est possible que ce soit fatal.

Cancer du cartilage thyroïdien

Le cancer apparu dans la région du cartilage n'est pas une maladie rare. Récemment, des tumeurs malignes sont apparues en raison d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde, située sur le cartilage. Le cancer touche non seulement les tissus mous, les os et les organes, mais aussi le cartilage.

Symptômes de l'apparition de la maladie oncologique:

  • sensation d'un objet étranger dans la région du larynx;
  • pression sur la gorge;
  • douleur dans la région du cartilage thyroïdien;
  • le sang apparaît dans l'expectoration dans la salive;
  • de la bouche commence à sentir la pourriture;
  • il est difficile d'avaler, surtout pendant les repas.
  • le rayonnement;
  • effet de rayonnement sur la tête et le cou;
  • plus de 45 ans;
  • l'hérédité;
  • travailler dans une production dangereuse;
  • stress fréquent;
  • fumer et boire.

En outre, le cancer peut causer certaines maladies. Ceux-ci comprennent les maladies génitales, les tumeurs du sein, les polypes rectaux, les néoplasies et les maladies de la thyroïde.

Le cancer du cartilage thyroïdien est traité chirurgicalement. Si la tumeur est volumineuse, les médecins peuvent retirer une partie du pharynx. Dans ce cas, le patient est inséré dans un tube spécial à travers lequel une personne prend de la nourriture. Si la tumeur est petite, essayez de la retirer avec précaution, sans perturber le fonctionnement du larynx.

Le cartilage thyroïdien joue un rôle important dans le squelette humain. Il protège le larynx des influences extérieures et des blessures. Grâce à sa structure, de nombreux éléments du squelette laryngé et des tissus adjacents sont fixés. Il peut être affecté par diverses maladies qui doivent être rapidement identifiées et traitées car, à l'avenir, cela peut avoir des conséquences extrêmement graves - perte de voix, suffocation, inflammation, etc.

L'ENREGISTREMENT EST EN RUBRIQUE - thyroïde, divers.

8 commentaires à l'article “Structure et fonction du cartilage thyroïdien”

Mon fils, âgé de 17 ans, après une tomodensitométrie, a été diagnostiqué avec un "défaut du cartilage thyroïdien à gauche". Que faire maintenant?

De tels changements dans le cartilage thyroïdien peuvent se développer en raison de divers facteurs, par exemple, dans le contexte de problèmes thyroïdiens (goitre), de complications de la grippe, de traumatismes, d'oncologie ne peuvent être exclues. Selon une méthode de diagnostic, dans votre cas - la tomographie par ordinateur, les conclusions ne sont jamais tirées. Il est nécessaire de réaliser un examen complet - tests sanguins et urinaires, IRM du rachis cervical, échographie, orientation vers des spécialistes restreints.

Pourquoi je n’ai pas de cartilage jusqu’à présent j’ai 16 ans, j'aimerais bien savoir, mes amis l’ont fait et moi non. Je suis une personne en parfaite santé, pourquoi?

La formation du larynx ainsi que de l'appareil vocal et du cartilage thyroïdien (la pomme dite d'Adam) se poursuit pendant toute la période de la puberté, c'est-à-dire jusqu'à 18-19 ans. En externe, ces changements ne se produisent pas en un jour ou une semaine. Je pense que vous devez attendre un peu, car de tels processus sont généralement dus à des facteurs héréditaires.

Bonjour, j’ai 33 ans, j’ai eu un problème de cartilage (déplacement) si je le touche à droite avec mes mains, il se sent facilement aux cornes (il semble que les saillies s’appellent), et de gauche non seulement ce muscle qui descend du menton à l’épaule la nuque enflée est immobile et le déplacement du cartilage se fait sentir et vous devez essayer très fort de toucher les "cornes", avant de vous inquiéter jusqu'à ce que ce soit une suffocation le soir... Je suis allé chez le médecin et j'ai fait une série de tests - qui ont finalement révélé une dystonie végétative-vasculaire et une sorte d'infection gorge et prescrit et un tas de drogues, herbes et décoctions comprenant: Tiocetam, Loratadin, huile de Chlorophyllipt, Sedistress, Actovegin pick, Mediatorn, puis Furacilin, Dequadol, Cefuroxime, Acestad, Gerbamax, Mukaltin - tout en prenant tout était ok, mais presque Je l’ai bu, crevé et aujourd’hui je me couche et le muscle vient de gonfler à nouveau à gauche + la pression monte et les extrémités deviennent engourdies (pas beaucoup mais toujours désagréable) + un bourdonnement constant à l’oreille droite dès le début - c’est environ 3-4 semaines ( pendant qu'ils injectent des coups pour la plupart de la journée promenades et là dans la soirée), a montré une légère augmentation de la gauche de la thyroïde, + constamment le stress à la maison (la maison potable - il ne buvait pas du tout - ce stress), je ne sais pas qui appeler - tout à coup quelque chose de conseils judicieux - on ne sait jamais.

Bonjour, Dmitry. Il est recommandé de réaliser une radiographie de contrôle du cou et du thorax et une IRM. Si ces examens ont déjà été effectués et qu'aucune anomalie n'a été détectée, les problèmes neurologiques devraient être éliminés.

Bonjour, il y a 2 jours, le cou était très serré. Maintenant, il y a quelque chose qui claque lorsque vous avalez, il n'y a pas de douleur aussi, que peut-il bien être?

Bonjour Sergey. Peut-être le déplacement du cartilage du larynx, comme souvent ils provoquent un tel clic. Une consultation interne d'un médecin ORL est requise.

Pourquoi en avalant le cartilage thyroïdien se lève?

Qu'est-ce que le cartilage thyroïdien? Le cartilage thyroïdien est situé dans la gorge d'une personne et joue le rôle du squelette. On l'appelle aussi la pomme d'Adam. Dans sa structure, il ressemble à un bouclier de deux plaques identiques.

Le cartilage du larynx en avalant de la salive peut tomber ou augmenter. Il prend également une part active non seulement dans le processus de déglutition. La structure anatomique de la structure lui permet de protéger le larynx des influences mécaniques.

En avalant, le cartilage thyroïdien s'élève, ce qui contribue également au passage des aliments à travers le larynx. Parfois, le processus cartilagineux est élargi et douloureux. Pourquoi est-ce que cela se passe? Les raisons peuvent être différentes. L'un d'eux est l'hypothermie.

Dans ce cas, les processus inflammatoires augmentent le volume du processus, ce qui affecte l'augmentation des tissus. Mais la raison ici ne réside pas seulement dans les processus inflammatoires, mais l'anatomie du cartilage joue également un rôle important.

Le cartilage thyroïdien a une structure particulière et son anatomie est également intéressante. Le rôle que ce processus joue dans la vie d'une personne, ses fonctions et ses maladies seront abordés dans cet article.

Fonction du cartilage thyroïdien

La structure de l’appendice n’est pas très similaire à celle des autres cartilages du corps. Ce cartilage a une structure dense, qui a été réalisée en raison de la structure particulière du matériau qui le compose. Grâce à ces fonctionnalités, ils peuvent remplir toutes leurs fonctions.

  1. Protection des organes situés à proximité.
  2. Protection du larynx.
  3. Il joue le rôle d'un connecteur entre d'autres tissus.

C'est important! Le cartilage thyroïdien appartient au plus grand cartilage de la gorge. Sa tâche principale est de protéger le larynx. D'autres organes y sont également attachés à l'aide de tissus, notamment de la glande thyroïde.

La structure

Étant donné que cet organe est caractérisé par une taille importante et une structure dense, il peut protéger la gorge et la thyroïde des dommages mécaniques. Avec le développement du corps grandit et du cartilage. Selon le sexe, il peut croître avec une intensité différente.

Initialement, ses changements se produisent dans 15 à 20 ans. Ensuite, il change après 50 ans. Il peut non seulement changer de structure, mais aussi se déplacer dans la gorge avec l’âge. Avec de tels changements se produit et le mouvement de la glande thyroïde.

Maladies

Il peut souvent y avoir une inflammation du cartilage thyroïdien due à une hypothermie ou à d’autres facteurs causant une gêne et une douleur chez la personne. Cela peut entraîner certaines déviations dans son travail.

La maladie du cartilage thyroïdien peut provoquer un dysfonctionnement de la glande thyroïde, une maladie infectieuse ou cancéreuse. Aussi sur la manifestation de la douleur peut affecter de tels moments:

  • Tuberculose
  • Laryngite.
  • Thyroïdite.
  • Ostéochondrose.
  • Phlegmon
  • Éducation maligne.

Les médecins disent que la cause la plus fréquente de douleur dans le cartilage est une pathologie thyroïdienne.

Les maladies du cartilage peuvent accompagner la température, l’enflure et la détérioration de l’état de la personne. En outre, dans les maladies infectieuses, il se produit une augmentation de la thyroïde, qui affecte le cartilage.

Lorsqu'une personne ressent une douleur constante dans le cou, elle doit alors consulter un médecin pour connaître les raisons de sa manifestation. L'efficacité du traitement dépend du traitement opportun.

Oncologie et cartilage thyroïdien

Souvent, dans la région du cou, une inflammation et des tumeurs peuvent apparaître, qui ne sont pas rarement malignes. Aujourd'hui, de telles tumeurs peuvent survenir chez la plupart des gens en raison d'une perturbation de la glande thyroïde. Le cancer peut également toucher non seulement les tissus, mais aussi le cartilage.

Symptômes de l'oncologie:

  • Inconfort dans le cou.
  • Les douleurs
  • Suppuration.
  • Sang dans la salive.
  • Difficulté à avaler.
  • La vieillesse
  • Rayonnement.
  • Le stress.
  • L'hérédité.
  • Le tabagisme
  • Écologie nuisible.

Blessures

Les dommages dangereux sont considérés comme une fracture du cartilage. Cela peut se produire lorsqu'un impact mécanique direct sur lui, par exemple, sur un impact. Au début, au tour de la personne ressentira une douleur qui lui donnera au cou ou à la tête. Alors gonflement apparaîtra.

Pour fournir les premiers soins en cas de fracture, il est nécessaire de fixer le cou d'une personne, de lui donner la paix et d'appliquer une compresse sur son cou. Vous pouvez également boire des analgésiques avant l'arrivée du médecin. Le traitement ultérieur est déterminé par le médecin après l'examen.

En outre, la douleur dans le cartilage peut également se produire lorsque le ligament est cassé. Cette pathologie est généralement due à une forte charge sur les ligaments. Il peut également causer un enrouement, une toux et des chatouillements.

Lors du diagnostic d'un ligament déchiré, vous devez parler moins et prendre les moyens prescrits par le médecin. Ce sont des analgésiques, des antihistaminiques et des anti-inflammatoires.

En cas de complication, une intervention chirurgicale peut être indiquée. La nécessité d'une telle procédure est déterminée par le médecin après l'examen, en tenant compte de tous les risques.

Traitement

Le cancer du cartilage ne peut être éliminé que pendant la chirurgie. Avec beaucoup d'éducation, il est parfois nécessaire de retirer une partie du larynx. En même temps, le patient est placé dans un tube à travers lequel la nourriture et l’eau peuvent passer.

Prévention

Pour prévenir la douleur dans la région du larynx, vous devez suivre certaines recommandations que les médecins donnent. Ils sont:

  • Consultez constamment le médecin et effectuez son examen, même dans les cas où il n’ya pas de symptômes négatifs.
  • Dirigez le mode de vie correct et sain: ne fumez pas, ne buvez pas d'alcool, mangez bien.
  • Ne pas trop refroidir et éviter les blessures à la nuque.

Conclusion

Comme on peut le voir ci-dessus, le cartilage thyroïdien est un organe important qui peut remplir une fonction protectrice. Sans cela, le corps ne peut pas fonctionner correctement et pleinement. Mais en même temps, il peut aussi être surpris par divers maux. Cela peut arriver pour diverses raisons.

Si la structure de cet organe est perturbée, cela peut avoir des conséquences négatives, en particulier perturber le travail d'une glande importante, la thyroïde. Et par conséquent, lorsque les premiers symptômes négatifs apparaissent dans la région du cou, un médecin doit être consulté et examiné. Cela aidera à connaître la cause de la douleur et à l'éliminer rapidement.

Cartilage thyroïdien du larynx: fonctions, structure, cause de la douleur, maladies

Le cartilage thyroïdien est situé dans le larynx et agit comme le squelette de la gorge. Il est situé juste au-dessus du cartilage cricoïde. Dans sa structure, il est très similaire au bouclier, qui se compose de deux plaques complètement identiques. Ils sont de forme rectangulaire. Chez les hommes, son bord supérieur fait saillie et est appelé adam. Le cartilage lui-même tire son nom de son apparence.

Fonctions du cartilage thyroïdien

Il s’agit d’un cartilage géant qui ne ressemble en rien aux simples tissus cartilagineux du corps. Il a une structure vitreuse et compacte, qui a été réalisée en raison de sa composition spéciale: il contient des substances spéciales. Pour cette raison, il exécute les fonctions qui lui sont assignées. Le cartilage thyroïdien n'est pas un élément associé du système.

PRINCIPALES FONCTIONS DE LA CERISE:

  • agit comme support pour les organes voisins;
  • remplit une fonction de connectivité avec d'autres cartilages et tissus;
  • protège le larynx.

C'est l'un des gros cartilages du larynx. Son rôle principal est de protéger la surface antérieure de la gorge. Attaché à la thyroïde et au muscle sterno-thyroïdien. Sur sa surface se trouve la glande thyroïde. Ses protubérances (supérieure et inférieure) contribuent à la connexion avec le cartilage de l'os cricoïde et hyoïde.

La structure du cartilage

Le cartilage thyroïdien a une fonction importante. En raison de sa structure et de sa grande taille, il ferme, comme un bouclier, le larynx et protège la glande thyroïde des influences et des dommages externes.

Au cours de la maturation humaine, le cartilage thyroïdien se modifie. Chez les hommes, les changements commencent à l’âge de 16-17 ans, chez les femmes de 18 à 20 ans. La plaque cartilagineuse commence à se renforcer et à devenir forte comme un os. Son prochain changement survient dans la vieillesse (après 50 à 55 ans). Les plaques cartilagineuses s'amincissent, mais en même temps, au niveau des jonctions (joints), elles sont compactées et épaissies. Mais les changements externes ne s'arrêtent pas là. Il commence à changer d’emplacement et de structure, la plaque de droite se déplace légèrement vers la droite et s’incline vers l’arrière et la plaque de gauche s’élève un peu plus haut. On dirait que le côté gauche se lève au-dessus de la droite. Au cours de tels changements, la glande thyroïde est également exposée.

Le cartilage thyroïdien est un lien important dans le squelette du larynx. Il se compose de plusieurs parties.

Ceux-ci comprennent:

  • couper la thyroïde supérieure;
  • pousse (corne) supérieure;
  • tubercule thyroïde supérieur;
  • des assiettes;
  • le cornet est plus bas;
  • partie saillante située sur le dessus;
  • surface cricoïde articulaire;
  • partie saillante située en dessous.

Les plaques frontales chez les hommes, les femmes et les enfants grandissent ensemble de différentes manières. Chez les hommes adultes, cela se produit sous un angle, de sorte qu'il se détache et qu'une pomme d'Adam ou une pomme d'Adam apparaît. Chez les femmes et les enfants, cette partie est arrondie, elle ne gonfle donc pas.

Douleur du cartilage thyroïdien

Parfois, dans la zone de son emplacement, il y a de la douleur. Cela indique toujours des déviations dans son travail dues à des blessures et à des maladies. Ceux-ci incluent des maladies qui surviennent lors de défaillances de la glande thyroïde, de la colonne vertébrale, ainsi que lors de cancers et de maladies infectieuses.

Les maladies suivantes peuvent causer des douleurs dans le cartilage thyroïdien:

  • thyroïdite chronique et aiguë;
  • laryngite aiguë et chronique;
  • ostéochondrose dans la région cervicale;
  • chondroperichondrite;
  • cartilage phlegmon;
  • la tuberculose;
  • tumeurs malignes.

Les médecins pensent que la maladie de la thyroïde est la cause la plus courante de douleur. Ils peuvent survenir pour plusieurs raisons, les principales étant les infections et les processus auto-immuns.

Des sensations douloureuses apparaissent à l'avant du cou et peuvent s'accompagner d'une augmentation de la température corporelle, d'un gonflement et d'une détérioration de l'état de santé. Au cours du développement d'une thyroïdite associée à un affaiblissement du système immunitaire ou à d'autres causes qui lui sont associées, de nombreux anticorps dirigés contre la glande (thyroïde) sont produits en raison de processus auto-immuns. Sous l'influence, il augmente sa taille et exerce une pression sur la région du cartilage thyroïdien.

Les processus de thyroïdite chronique dans une forme chronique perturbent le fonctionnement de la glande thyroïde et augmentent également les tissus fibreux qui se trouvent dans le cartilage thyroïdien. Avec ces changements blesse et Adam.

L'ostéochondrose dans la région cervicale est également une cause fréquente de douleur. Quand il commence à former une hernie entre les vertèbres et les terminaisons nerveuses sont enfreintes. De ce fait, la douleur peut augmenter considérablement, car les pulsions qui aboutissent à ces terminaisons ne sont pas comme chez les personnes en bonne santé.

Des maladies comme la tuberculose, le cartilage, le phlegmon, etc., peuvent également causer de la douleur. Ils se produisent en raison de la guérison rapide de la grippe et de ses complications. Si vous ne commencez pas à le traiter à temps, cela peut entraîner une suppuration, la fonte des tissus et des fistules.

La chondropérichondrite est une maladie inflammatoire du cartilage laryngé. Lorsque la maladie affecte le cartilage thyroïdien, la douleur apparaît. Les médecins le divisent en une forme chronique et aiguë. Lorsque la maladie dans la région du cartilage est formée dure, mais gonflement élastique. La maladie doit être guérie le plus rapidement possible, car ce gonflement peut pincer les cordes vocales et provoquer la suffocation.

Parfois, la douleur est causée par des lésions et des fractures du cartilage. Ils peuvent se produire avec des étouffements et des coups violents à la gorge. Dans ce cas, le cartilage est déplacé vers la colonne vertébrale ou dévie sur le côté. Ceci, à son tour, peut causer un œdème laryngé et rendre la respiration difficile. S'il est urgent de ne pas consulter un médecin, il est possible que ce soit fatal.

Si vous ressentez une douleur dans la région où il se trouve, consultez immédiatement un médecin pour en identifier les causes. Plus vite vous vous débarrasserez des causes et des maladies, plus vite vous supprimerez la douleur. La signification de la thérapie est la détection rapide et l’élimination des causes de la douleur.

Cancer du cartilage thyroïdien

Le cancer apparu dans la région du cartilage n'est pas une maladie rare. Récemment, des tumeurs malignes sont apparues en raison d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde, située sur le cartilage. Le cancer touche non seulement les tissus mous, les os et les organes, mais aussi le cartilage.

Symptômes de l'apparition de la maladie oncologique:

  • sensation d'un objet étranger dans la région du larynx;
  • pression sur la gorge;
  • douleur dans la région du cartilage thyroïdien;
  • le sang apparaît dans l'expectoration dans la salive;
  • de la bouche commence à sentir la pourriture;
  • il est difficile d'avaler, surtout pendant les repas.
  • le rayonnement;
  • effet de rayonnement sur la tête et le cou;
  • plus de 45 ans;
  • l'hérédité;
  • travailler dans une production dangereuse;
  • stress fréquent;
  • fumer et boire.

En outre, le cancer peut causer certaines maladies. Ceux-ci comprennent les maladies génitales, les tumeurs du sein, les polypes rectaux, les néoplasies et les maladies de la thyroïde.

Le cancer du cartilage thyroïdien est traité chirurgicalement. Si la tumeur est volumineuse, les médecins peuvent retirer une partie du pharynx. Dans ce cas, le patient est inséré dans un tube spécial à travers lequel une personne prend de la nourriture. Si la tumeur est petite, essayez de la retirer avec précaution, sans perturber le fonctionnement du larynx.

Le cartilage thyroïdien joue un rôle important dans le squelette humain. Il protège le larynx des influences extérieures et des blessures. Grâce à sa structure, de nombreux éléments du squelette laryngé et des tissus adjacents sont fixés. Il peut être affecté par diverses maladies qui doivent être rapidement identifiées et traitées car, à l'avenir, cela peut avoir des conséquences extrêmement graves - perte de voix, suffocation, inflammation, etc.

Phlegmon du cartilage thyroïdien du larynx

IMPORTANT À SAVOIR! LA MEILLEURE FAÇON DE RÉGLER LES PROBLÈMES AVEC LA GORGE POUR LEVER L'IMMUNITÉ, AJOUTEZ JUSTE VOTRE RATION >>

La douleur dans le larynx est souvent une conséquence commune d'un rhume. Mais si aucune maladie ne l’a précédée, vous devriez alors consulter un médecin, car la sensation de coma dans la gorge peut indiquer divers problèmes. La gêne survient dans les pathologies de la colonne cervicale, les maladies oto-rhino-laryngologiques, les troubles du tractus gastro-intestinal, les blessures, les problèmes de la glande thyroïde et les tumeurs du larynx. Dans chaque cas, il existe une symptomatologie caractéristique et certaines méthodes de traitement sont établies.

Causes de sensation de boule dans la gorge

La sensation de coma et la douleur dans le larynx chez les hommes et les femmes peuvent apparaître sur le fond de diverses maladies, ainsi que des ecchymoses et des blessures des tissus mous du cou. Il y a les causes suivantes d'inconfort dans le champ de la pomme d'Adam:

thyroïdite; dysfonctionnement thyroïdien; phlegmon; tuberculose du cartilage thyroïdien; les tumeurs; les blessures; maladies inflammatoires du larynx; ostéochondrose cervicale; maladies du tractus gastro-intestinal.

Thyroïdite

La thyroïdite est un processus inflammatoire qui se produit dans la glande thyroïde contre une lésion infectieuse. Il se distingue par ses formes aiguës et chroniques.

Dans la période aiguë, le patient a observé:

haute température; maux de tête graves irradiant vers la nuque et les oreilles; malaise dans la région de Kadyk; gonflement de l'avant du cou; remplissage de pus du site de l'inflammation - avec une complication qui conduit à une septicémie ou une médiastinite purulente.

La thyroïdite subaiguë est rare. Il se produit sur le fond de la défaite de la grippe, des oreillons et d'autres virus, est localisé dans les voies respiratoires supérieures. Avec cette forme de maladie, le patient a une sensation pressante, non seulement dans la région de la pomme d'Adam, mais également dans celle des oreilles et de la mâchoire, qui dure plusieurs semaines. Les symptômes suivants sont également observés:

fatigue douleur en avalant; fièvre enrouement; douleur en sondant la pomme d'Adam.

On distingue la thyroïdite granulomateuse non purulente, qui se produit dans le contexte d'une infection virale. La forme chronique progresse plutôt faiblement, provoque une gêne dans la région adolescente, la compaction des tissus environnants, la mobilité lors de la palpation et l'élargissement de la glande thyroïde, rappellent les signes de l'hypothyroïdie. Dans sa forme avancée, la maladie peut entraîner une forte diminution de la fonction de la glande thyroïde.

En cas de thyroïdite, un traitement médicamenteux est nécessaire en milieu hospitalier sous la surveillance d'un médecin. Au cours des deux premières semaines suivant l'apparition des signes cliniques, on prescrit à la patiente des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Les efforts visent à prévenir l'intoxication du corps.

En cas d'abcès, le traitement n'est possible que par voie chirurgicale - en éliminant le pus et en drainant la cavité inflammatoire. Si vous ne pratiquez pas d'intervention chirurgicale, vous risquez une ouverture spontanée de la lumière dans la trachée, l'œsophage et le médiastin, où le processus inflammatoire peut se développer - une médiastinite.

Perturbation de la production d'hormones

Une hyperthyroïdie est diagnostiquée si la glande thyroïde commence à produire des hormones en grande quantité. Cette condition se produit avec les symptômes suivants:

la tachycardie; transpiration accrue; membres tremblants; fatigue accrue; nervosité; selles perturbées (diarrhée); intolérance à la chaleur intense et aux courants d’air chaud.

L'hypothyroïdie est une autre forme de trouble de la production hormonale, caractérisée par la constipation et l'intolérance au froid. Identifier le besoin de recherche en laboratoire.

Dans l'hyperthyroïdie, le traitement repose sur l'élimination du processus inflammatoire et sur l'élimination de la douleur dans la région de la pomme d'Adam. Pour ce faire, nommez les groupes de médicaments suivants:

les glucocorticoïdes (dexaméthasone, prednisone); anti-inflammatoire (aspirine, ibuprofène); anti-inflammatoire non stéroïdien (métamizole sodique); bêta-bloquants (propranolol, aténolol).

Lorsqu'un patient reçoit un diagnostic d'hypothyroïdie, il reçoit un traitement substitutif par la L-thyroxine.

Phlegmon

La maladie peut survenir dans le contexte d'une grippe guérie prématurément et se développer assez rapidement, en quelques heures à compter de l'apparition des premiers signes, conduisant à la suffocation.

Lorsque phlegmon du cartilage thyroïdien, les symptômes suivants sont observés:

fièvre des frissons; difficulté à respirer; une douleur aiguë dans la région de la pomme d'Adam, dont l'intensité augmente lorsque le cou tourne; perte de sonorité de la voix; du pus sur le cartilage guttural; inflammation des ganglions lymphatiques dans la région de la glande thyroïde.

Lors de l'examen de la glande thyroïde, il existe une formation fixe, dense et douloureuse qui n'a pas de limites claires. Il y a souvent un brillant de la peau sur la zone enflammée.

Avec le phlegmon profond, le processus septique évolue très rapidement et conduit à une détérioration de l’état général du patient. Il peut présenter des symptômes d'hypotension, de pouls filamenteux et de cyanose. La douleur est si intense qu'elle se propage à la partie occipitale, temporale et aux oreilles. Lorsqu'elle tousse, une personne ressent un choc douloureux, accompagné d'un spasme vasculaire, d'une altération de la conscience, d'une hypoxie et d'un rythme cardiaque irrégulier.

Si elles ne sont pas traitées, les zones enflammées augmentent progressivement, les ganglions lymphatiques se développent et deviennent douloureux. Il existe un risque de formation de formations purulentes dans les voies respiratoires supérieures pouvant entraîner une inflammation aiguë des bronches et de la trachée.

Pour le traitement du phlegmon peu profond, les médecins prescrivent un traitement antibiotique à large spectre aux patients. Le traitement avec des agents antibactériens est effectué dans les 5 à 10 jours. Si, pendant ce temps, aucun résultat notable n’est observé, alors les médicaments sont remplacés. En outre, des immunomodulateurs et des agents sont prescrits aux patients pour prévenir l’intoxication du corps. Les patients purifient le sang, rétablissent la circulation sanguine et améliorent le métabolisme.

Avec phlegmon profonde généralement procéder immédiatement à l'ablation chirurgicale de la formation purulente. Pour cela, une petite incision est faite sur le site de la blessure et un drainage de la cavité est effectué. Ensuite, le patient est installé des cathéters spéciaux pour la sortie en douceur de la décharge pathologique.

Tuberculose cartilagineuse

La tuberculose de la gorge se développe dans le contexte de la tuberculose pulmonaire. Les patients présentent généralement une forme d'infiltration chronique, presque asymptomatique au début.

Avec la propagation des mycobactéries à partir de lésions dans les tissus pulmonaires, les symptômes suivants commencent à apparaître:

augmentation de la température; frissons sévères; maux de gorge; toux sèche sans soulagement; œdème laryngé; enrouement; écoulement des expectorations; sensation de coma dans le champ d'Adam.

Au fil du temps, l'enrouement de la voix est remplacé par une perte totale du son, il devient pénible pour les patients d'avaler, et l'inconfort est transmis à l'oreille. Les patients ont la sensation d'un corps étranger dans la gorge, ce qui les empêche même d'avaler leur salive. Cela conduit généralement à une diminution de l'appétit et à une perte de poids. Dans de rares cas, lorsqu’ils utilisent de la nourriture liquide et de l’eau, ils peuvent pénétrer dans les voies respiratoires, ce qui présente un risque de pneumonie par aspiration.

Pour la tuberculose laryngée, le patient a besoin d'un traitement général et local. La première consiste à mener des activités visant à éliminer le foyer principal de l'infection. Même une intervention chirurgicale peut être utilisée pour cela. Il existe des procédures telles que la lobectomie, la segmentectomie, la bilobectomie. En cas de sténose sévère du larynx, une trachéotomie est indiquée et, en cas de modifications destructives importantes, une résection du larynx est suivie, suivie d'une opération de récupération.

Le traitement médicamenteux est effectué en utilisant les médicaments suivants:

agents antibactériens (rifabutine, streptomycine, cyclosérine, rifampicine, kanamycine); glucocorticoïdes (dexaméthasone, méthylprednisolone, hydrocortisone); immunomodulateurs; vitamines.

Pour éliminer plus rapidement les expectorations et éliminer la toux, des mucolytiques sont prescrits au patient. Le traitement topique comprend également l'utilisation d'analgésiques et d'inhalations. En cas de douleur intense à l'oreille, on peut prescrire au patient l'intersection du nerf laryngé supérieur du côté affecté (gauche ou droite).

Cancer de la thyroïde

La douleur au larynx et à la pomme d'Adam est souvent le signe de la présence d'une tumeur thyroïdienne. Les néoplasmes peuvent être bénins ou malins. Dans la plupart des cas, la première variante est utilisée et, avec un diagnostic opportun, un rétablissement complet est atteint chez 95% des patients.

Les tumeurs malignes dans les cellules épithéliales de la glande thyroïde se développent moins fréquemment, mais sont très dangereuses. Ils peuvent être détectés rapidement, car ils créent des nodules de tissu clairement visibles sous la peau, car ils s’élèvent légèrement au-dessus de la surface du cou.

Dans les premiers stades du développement de la maladie, les symptômes peuvent être totalement absents ou un seul signe peut être observé - une augmentation du ganglion lymphatique cervical. Dans les derniers stades de la tumeur deviennent de taille significative, en raison de laquelle dans cette zone, il y a des sensations douloureuses transmises à l'oreille.

Le néoplasme peut perturber le processus respiratoire, écraser la gorge et modifier la voix, la rendant enrouée ou enrouée. Avec la métastase des cellules cancéreuses dans les cordes vocales, une aphonie complète est possible. Une autre manifestation probable est l’expectoration de sang. Au cours des derniers stades de développement, la tumeur atteint une taille importante, ce qui rend la prise de nourriture très difficile. Souvent, les patients peuvent difficilement utiliser même des repas liquides.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose de la colonne cervicale est caractérisée par la compression des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins. La maladie provoque des luxations des vertèbres qui irritent les ligaments, les muscles et provoquent des douleurs.

Lors de manifestations d'une hernie discale, une lésion de la membrane du canal rachidien est provoquée, ce qui entraîne son œdème et la compression de la racine du canal cervical de la colonne vertébrale. Cela conduit à un processus inflammatoire et à la stagnation du sang dans les veines. Dans ce contexte, des douleurs peuvent apparaître dans la région de la pomme d'Adam.

Le traitement varie en fonction des causes d'ostéochondrose. Cependant, les patients doivent prescrire des médicaments pour améliorer la circulation sanguine, puisqu'un processus stagnant peut développer une maladie grave - un accident vasculaire cérébral.

Pharyngite, amygdalite, laryngite

Les maladies otolaryngologiques inflammatoires se développent au fond d'une lésion provoquée par des champignons ou des virus, avec une lésion de la gorge, une inhalation de courants d'air froid ou une surcharge des cordes vocales. Dans les phases aiguës de la douleur, elles se manifestent dans la région de l'adolescence et peuvent provoquer une toux sèche et aboyante dans les profondeurs de la gorge.

Chez les patients présentant un œdème de la membrane muqueuse et un enrouement, jusqu'à sa perte complète. Lorsque la sténose (rétrécissement de la gorge) est souvent entravée par le processus respiratoire. En l'absence de traitement opportun chez les enfants et les adultes, le développement de formes chroniques de la maladie est possible.

Quand les maladies otolaryngologiques devraient-elles:

boire beaucoup de liquides; éliminer salé et épicé de la ration quotidienne; arrêtez de fumer et de l'alcool.

Pour éliminer le processus inflammatoire, vous pouvez vous gargariser avec des solutions médicamenteuses (infusion de camomille, solution saline, solution d'iode). Médicaments recommandés à action locale (Falimint, Isla-moos). Lorsque l'enrouement devrait prendre soin des cordes vocales. En cas de douleur intense, des anesthésiques locaux sont utilisés (Strepsils, Tantum Verde).

Blessures

Si la blessure a été causée par un accident vasculaire cérébral, une fracture du cartilage est possible, ce qui provoque un syndrome douloureux intense et un état de choc. Dans l'oedème traumatique, on observe le développement de l'asphyxie.

Les lésions au larynx peuvent être provoquées non seulement par l’impact extérieur sur le cou, mais également lors de certaines interventions. Par exemple, avec l'utilisation négligente d'instruments pour la bronchoscopie, l'œsophagoscopie et la gastroscopie, une sensation d'oppression désagréable peut se produire dans la région de la pomme d'Adam. Une hémoptysie est parfois observée, car des lésions de la membrane muqueuse se produisent. Dans le même temps, la situation peut être compliquée, car les parties endommagées du tissu deviennent le centre de la pénétration d’agents pathogènes pouvant déclencher le processus inflammatoire.

La cause des dommages au larynx peut également être l'exposition à des acides forts et à des solutions alcalines. Des traces de brûlures seront dans ce cas observées dans la cavité buccale.

Si une lésion chronique du larynx est diagnostiquée chez un patient, elle peut être provoquée par l'utilisation d'aliments trop chauds, d'aliments épicés et de boissons irritantes. Ces facteurs entraînent le développement d'un processus inflammatoire dans le larynx et de douleurs occasionnelles sous la pomme d'Adam.

Maladies du tube digestif

Dans certaines maladies du tractus gastro-intestinal, le patient peut ressentir les symptômes de pathologies ORL pendant une longue période. Le reflux gastro-oesophagien (RGO) est généralement capable de simuler des signes cliniques. Les médecins ont noté un syndrome extra-oesophagien, ce qui signifie que le contenu de l'estomac est projeté dans le larynx avec une contraction insuffisante du sphincter inférieur ou supérieur de l'œsophage et une altération de la motilité du tube digestif.

Des sensations douloureuses dans la région de la pomme d'Adam peuvent survenir lorsque:

abus d'alcool; défaut de suivre un régime; la présence de structures volumineuses dans la cavité abdominale pendant la grossesse.

Une petite injection d'acide chlorhydrique provenant du contenu de l'estomac est observée même chez les personnes en bonne santé, mais elle est inactivée par une enzyme spéciale (carbanhydrase). En cas de faiblesse de l’un des sphincters oesophagiens ou d’un faible tonus des muscles pharyngiens, une grande quantité d’aliments transformés est renvoyée dans les voies respiratoires supérieures, ce qui peut endommager la membrane muqueuse. Ceci conduit au développement d'une laryngite par reflux dans laquelle sont notés:

maux de gorge; toux constante; sensation de grosseur dans le larynx; salivation accrue; enrouement.

Lorsque le patient atteint de GERD est présenté un traitement complet. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le facteur causant une augmentation de la pression intra-abdominale et de suivre un régime. Des médicaments peuvent prescrire des inhibiteurs de la pompe à protons (Esomeprazole, Omeprazole), des antiacides (Gaviscon). Si un patient présente de fortes altérations de la membrane muqueuse du larynx et du pharynx, des médicaments anti-inflammatoires seront nécessaires. Si le traitement conservateur est inefficace, une correction chirurgicale est prescrite par fundoplication.

Conclusion

Si une sensation de gorge douloureuse est apparue après un rhume et ne dure que quelques jours, il s'agit d'un processus physiologique normal.

En cas d'inconfort prolongé dans la région du tube chez l'adolescent, qui s'aggrave avec le temps et manifeste d'autres symptômes (trouble de la voix, processus de déglutition et fièvre), il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin.

Le cartilage thyroïdien est situé dans le larynx et agit comme le squelette de la gorge. Il est situé juste au-dessus du cartilage cricoïde. Dans sa structure, il est très similaire au bouclier, qui se compose de deux plaques complètement identiques. Ils sont de forme rectangulaire. Chez les hommes, son bord supérieur fait saillie et est appelé adam. Le cartilage lui-même tire son nom de son apparence.

Fonctions du cartilage thyroïdien

Il s’agit d’un cartilage géant qui ne ressemble en rien aux simples tissus cartilagineux du corps. Il a une structure vitreuse et compacte, qui a été réalisée en raison de sa composition spéciale: il contient des substances spéciales. Pour cette raison, il exécute les fonctions qui lui sont assignées. Le cartilage thyroïdien n'est pas un élément associé du système.

PRINCIPALES FONCTIONS DE LA CERISE:

agit comme support pour les organes voisins; remplit une fonction de connectivité avec d'autres cartilages et tissus; protège le larynx.

C'est l'un des gros cartilages du larynx. Son rôle principal est de protéger la surface antérieure de la gorge. Attaché à la thyroïde et au muscle sterno-thyroïdien. Sur sa surface se trouve la glande thyroïde. Ses protubérances (supérieure et inférieure) contribuent à la connexion avec le cartilage de l'os cricoïde et hyoïde.

Le cartilage thyroïdien a une fonction importante. En raison de sa structure et de sa grande taille, il ferme, comme un bouclier, le larynx et protège la glande thyroïde des influences et des dommages externes.

Au cours de la maturation humaine, le cartilage thyroïdien se modifie. Chez les hommes, les changements commencent à l’âge de 16-17 ans, chez les femmes de 18 à 20 ans. La plaque cartilagineuse commence à se renforcer et à devenir forte comme un os. Son prochain changement survient dans la vieillesse (après 50 à 55 ans). Les plaques cartilagineuses s'amincissent, mais en même temps, au niveau des jonctions (joints), elles sont compactées et épaissies. Mais les changements externes ne s'arrêtent pas là. Il commence à changer d’emplacement et de structure, la plaque de droite se déplace légèrement vers la droite et s’incline vers l’arrière et la plaque de gauche s’élève un peu plus haut. On dirait que le côté gauche se lève au-dessus de la droite. Au cours de tels changements, la glande thyroïde est également exposée.

Le cartilage thyroïdien est un lien important dans le squelette du larynx. Il se compose de plusieurs parties.

Ceux-ci comprennent:

couper la thyroïde supérieure; pousse (corne) supérieure; tubercule thyroïde supérieur; des assiettes; le cornet est plus bas; partie saillante située sur le dessus; surface cricoïde articulaire; partie saillante située en dessous.

Les plaques frontales chez les hommes, les femmes et les enfants grandissent ensemble de différentes manières. Chez les hommes adultes, cela se produit sous un angle, de sorte qu'il se détache et qu'une pomme d'Adam ou une pomme d'Adam apparaît. Chez les femmes et les enfants, cette partie est arrondie, elle ne gonfle donc pas.

Douleur du cartilage thyroïdien

Parfois, dans la zone de son emplacement, il y a de la douleur. Cela indique toujours des déviations dans son travail dues à des blessures et à des maladies. Ceux-ci incluent des maladies qui surviennent lors de défaillances de la glande thyroïde, de la colonne vertébrale, ainsi que lors de cancers et de maladies infectieuses.

Les maladies suivantes peuvent causer des douleurs dans le cartilage thyroïdien:

thyroïdite chronique et aiguë; laryngite aiguë et chronique; ostéochondrose dans la région cervicale; chondroperichondrite; cartilage phlegmon; la tuberculose; tumeurs malignes.

Les médecins pensent que la maladie de la thyroïde est la cause la plus courante de douleur. Ils peuvent survenir pour plusieurs raisons, les principales étant les infections et les processus auto-immuns.

Des sensations douloureuses apparaissent à l'avant du cou et peuvent s'accompagner d'une augmentation de la température corporelle, d'un gonflement et d'une détérioration de l'état de santé. Au cours du développement d'une thyroïdite associée à un affaiblissement du système immunitaire ou à d'autres causes qui lui sont associées, de nombreux anticorps dirigés contre la glande (thyroïde) sont produits en raison de processus auto-immuns. Sous l'influence, il augmente sa taille et exerce une pression sur la région du cartilage thyroïdien.

Les processus de thyroïdite chronique dans une forme chronique perturbent le fonctionnement de la glande thyroïde et augmentent également les tissus fibreux qui se trouvent dans le cartilage thyroïdien. Avec ces changements blesse et Adam.

L'ostéochondrose dans la région cervicale est également une cause fréquente de douleur. Quand il commence à former une hernie entre les vertèbres et les terminaisons nerveuses sont enfreintes. De ce fait, la douleur peut augmenter considérablement, car les pulsions qui aboutissent à ces terminaisons ne sont pas comme chez les personnes en bonne santé.

Des maladies comme la tuberculose, le cartilage, le phlegmon, etc., peuvent également causer de la douleur. Ils se produisent en raison de la guérison rapide de la grippe et de ses complications. Si vous ne commencez pas à le traiter à temps, cela peut entraîner une suppuration, la fonte des tissus et des fistules.

La chondropérichondrite est une maladie inflammatoire du cartilage laryngé. Lorsque la maladie affecte le cartilage thyroïdien, la douleur apparaît. Les médecins le divisent en une forme chronique et aiguë. Lorsque la maladie dans la région du cartilage est formée dure, mais gonflement élastique. La maladie doit être guérie le plus rapidement possible, car ce gonflement peut pincer les cordes vocales et provoquer la suffocation.

Parfois, la douleur est causée par des lésions et des fractures du cartilage. Ils peuvent se produire avec des étouffements et des coups violents à la gorge. Dans ce cas, le cartilage est déplacé vers la colonne vertébrale ou dévie sur le côté. Ceci, à son tour, peut causer un œdème laryngé et rendre la respiration difficile. S'il est urgent de ne pas consulter un médecin, il est possible que ce soit fatal.

Si vous ressentez une douleur dans la région où il se trouve, consultez immédiatement un médecin pour en identifier les causes. Plus vite vous vous débarrasserez des causes et des maladies, plus vite vous supprimerez la douleur. La signification de la thérapie est la détection rapide et l’élimination des causes de la douleur.

Cancer du cartilage thyroïdien

Le cancer apparu dans la région du cartilage n'est pas une maladie rare. Récemment, des tumeurs malignes sont apparues en raison d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde, située sur le cartilage. Le cancer touche non seulement les tissus mous, les os et les organes, mais aussi le cartilage.

Symptômes de l'apparition de la maladie oncologique:

sensation d'un objet étranger dans la région du larynx; pression sur la gorge; douleur dans la région du cartilage thyroïdien; le sang apparaît dans l'expectoration dans la salive; de la bouche commence à sentir la pourriture; il est difficile d'avaler, surtout pendant les repas.

le rayonnement; effet de rayonnement sur la tête et le cou; plus de 45 ans; l'hérédité; travailler dans une production dangereuse; stress fréquent; fumer et boire.

En outre, le cancer peut causer certaines maladies. Ceux-ci comprennent les maladies génitales, les tumeurs du sein, les polypes rectaux, les néoplasies et les maladies de la thyroïde.

Le cancer du cartilage thyroïdien est traité chirurgicalement. Si la tumeur est volumineuse, les médecins peuvent retirer une partie du pharynx. Dans ce cas, le patient est inséré dans un tube spécial à travers lequel une personne prend de la nourriture. Si la tumeur est petite, essayez de la retirer avec précaution, sans perturber le fonctionnement du larynx.

Le cartilage thyroïdien joue un rôle important dans le squelette humain. Il protège le larynx des influences extérieures et des blessures. Grâce à sa structure, de nombreux éléments du squelette laryngé et des tissus adjacents sont fixés. Il peut être affecté par diverses maladies qui doivent être rapidement identifiées et traitées car, à l'avenir, cela peut avoir des conséquences extrêmement graves - perte de voix, suffocation, inflammation, etc.

Hondroperihondrit larynx - est une inflammation du périchondre et du larynx squelette de cartilage due à des maladies comme décrit ci-dessus (l'angine de poitrine glottale, laringobronhit aiguë, muqueux abcès du larynx), ou résultant de dommages traumatiques du larynx avec l'intégrité de la muqueuse altérée et périchondre et une infection secondaire, ou à la suite ulcération de la membrane muqueuse dans des maladies telles que la syphilis, la tuberculose, etc.

Classification des chondroperichondrites laryngées

Chondroperichondrite laryngée primitive: traumatique; causée par une infection latente, métastatique en tant que complication d'infections courantes (typhus et fièvre typhoïde, grippe, pneumonie, sepsis post-partum, etc.). Chondropérichondrite laryngée secondaire: complications de la laryngite aiguë banale, complications de la laryngite chronique banale, complications de maladies spécifiques du larynx.

La cause de la chondroperichondrite laryngée. Les streptocoques, les staphylocoques, les pneumocoques et les microorganismes d'infections spécifiques (MBT, tréponème pâle, virus de l'influenza, etc.) apparaissent comme les agents responsables de la chondropérichondite chronique du larynx.

Anatomie pathologique et pathogenèse. Les modifications pathologiques du cartilage laryngé sont déterminées par différentes résistances à l'infection des couches externe et interne du perchondre. Les couches externes sont plus résistantes aux infections et répondent à son introduction uniquement par une infiltration et une prolifération de cellules du tissu conjonctif, tandis que les couches internes assurant la vascularisation et la croissance du cartilage du larynx sont moins résistantes aux infections. Lorsque l'inflammation du perchondrium survient entre ces couches et le cartilage, il se forme une couche de pus qui sépare le péricarpe du cartilage, ce qui le prive des effets trophiques et immunoprotecteurs du périchème et conduit ainsi à la nécrose du cartilage et de la séquestration (chondrite). Ainsi, ce sont principalement les cartilages hyalins qui sont touchés, qui ne sont pas alimentés par des vaisseaux, mais se nourrissent par le système vasculaire du perchondrium.

Dans les infections métastatiques, le processus inflammatoire peut commencer sous la forme d'ostéomyélite dans la zone d'ossification des îlots cartilagineux, formant ainsi, comme Liicher l'a montré, de multiples foyers inflammatoires.

Dans la plupart des cas, la chondropérichondite laryngée ne couvre qu'un seul cartilage laryngé (cherpaloïde, cricoïde et thyroïdien, moins souvent - cartilage épiglotral). Si le cartilage thyroïde et cricoïde est affecté, le processus inflammatoire peut se propager au périchondre externe, qui se manifeste par un gonflement à la surface antérieure du cou, souvent une rougeur de la peau, et par la progression de la maladie - fistules purulentes à sa surface. En fonction de la localisation de l'abcès sous-péritonéal, on distingue les périchondrites internes et externes.

En règle générale, la sténose cicatricielle du larynx est formée pour éliminer le processus inflammatoire. Il convient de noter que le développement d'infiltration inflammatoire du périchondre n'est pas toujours complété par un abcès; dans ce cas, le processus se poursuit par la périchondrite sclérosante, qui se manifeste par un épaississement du périchondre.

Selon B.Mlechina (1958), le cartilage ressemblant à une écharpe est en premier lieu en termes de fréquence de la lésion, puis cricoïde, moins souvent thyroïdien, et l'épiglotte est rarement atteinte. En cas de chondropérichondite primaire, l'abcès laryngé peut atteindre de grandes tailles, en particulier en cas d'inflammation du périchondre externe, car la peau, contrairement à la membrane muqueuse qui recouvre le perchondrium interne, empêche longtemps le pus de se rompre et la formation d'une fistule. Les chondites chondropériques laryngés secondaires sont dépourvus de cet obstacle. Par conséquent, les abcès n’atteignent pas une taille importante et ne traversent pas de bonne heure la lumière du larynx.

Symptômes et évolution clinique de la chondropérichondite laryngée. Les chondites chondropériques primaires du larynx sont aiguës, accompagnées d'une température corporelle élevée (39-40 ° C), de frissons, d'une dyspnée inspiratoire, d'une affection générale grave, de phénomènes inflammatoires graves dans le sang. La chondropérichondité laryngée secondaire est moins aiguë et, en règle générale, lente; dans le cas d'infections spécifiques, ils se caractérisent par des symptômes correspondants et des modifications pathologiques.

Lorsque la chondropérichondite laryngée se caractérise par une douleur modérément sévère en avalant, une phonation et une toux, une douleur à la partie antérieure du cou en tournant la tête. Avec l'augmentation du tableau clinique, ces douleurs s'intensifient et irradient à l'oreille. La palpation du larynx est douloureuse. Dans la région de l'abcès formé, la fluctuation est déterminée. À la place du plus grand amincissement de la peau, une tache bleuâtre se forme, puis une tache jaunâtre, puis un abcès, si elle n’est pas ouverte au bon moment, se déclenche indépendamment avec la formation d’une fistule purulente. Cela conduit à une amélioration de l'état général du patient, à une diminution de la température corporelle et à la récupération.

La chondropérichondite laryngée interne aiguë est beaucoup plus grave. Ils se caractérisent par une augmentation rapide des signes de sténose du larynx: la respiration devient bruyante, stidoroznym, fréquente; les phénomènes d'hypoxie augmentent si rapidement qu'il est nécessaire d'effectuer une trachéotomie parfois au chevet du patient. Les caractéristiques de cette forme de chondropérichondite laryngée ne sont pas tant un enrouement et une faiblesse de la voix, mais un changement de son timbre incontrôlable, en particulier en cas de chondropérichondite de la gorge carpella avec implication dans le processus inflammatoire des plis scalarnadortiques. La percée de pus dans la lumière du larynx n'apporte un soulagement que si la majorité du contenu de l'abcès est retirée à la suite d'une toux. Si la vidange d'abcès s'est produite pendant le sommeil, il existe un risque de pneumonie par aspiration ou même d'asphyxie à la suite d'un spasme du larynx.

Le tableau endoscopique de la chondropérichondite interne du larynx est extrêmement diversifié et dépend de la localisation du processus pathologique. La membrane muqueuse est hyperémique, bombée sous forme de formation sphérique ou sous forme d’infiltrats arrondis, lissant les contours du cartilage touché. Les abcès périchondritiques de la surface interne du cartilage thyroïdien font saillie de la membrane muqueuse du larynx et entraînent son rétrécissement. Parfois, une fistule gutturale est observée, souvent dans la zone de la commissure antérieure (souvent les termes «antérieur» et «commissure postérieure» sont utilisés pour rendre hommage à la tradition, en fait il y a une commissure dans le larynx, située dans le coin du cartilage thyroïdien; le mot «commissure» signifie en fait une fusion il n'y a pas de structures anatomiques dans le larynx; le concept de «commissure postérieure» est incorrect, car les cartilages en forme de scapulaire qui y sont situés ne sont pas reliés anatomiquement et il existe une distance significative entre eux au cours de la phonation et de la respiration. Ce n'est pas typique des vraies commissures).

Dans les chondropérichondites diffuses du larynx, l'état général du patient devient extrêmement difficile et peut être aggravé par des symptômes de sepsis, une hypoxie générale ainsi qu'une nécrose du cartilage avec formation de séquestres. Au cours de la laryngoscopie, les séquestres sont révélés sous forme de fragments cartilagineux blanchâtres de formes diverses, à bords amincis et écaillés, sujets à la fusion purulente. Le danger de la séquestration réside dans leur transformation réelle en corps étrangers, dont les conséquences sont imprévisibles.

Les cas de guérison en cas de chondropérichondite gangréneuse diffuse du larynx se terminent par un processus cicatriciel et un effondrement de ses parois, ce qui provoque en outre le syndrome de sténose du larynx, se manifestant par une hypoxie chronique et les conséquences de cette affection.

L’hypoxie, ou privation d’oxygène, est un état pathologique général du corps qui se produit lorsque les tissus du corps sont insuffisamment alimentés en oxygène ou que l’utilisation de celui-ci est violée. L’hypoxie se développe lorsque l’air inspiré est insuffisant, par exemple lorsqu’on monte très haut (hypoxie hypoxique) à la suite de troubles respiratoires, par exemple lors de maladies des poumons et des voies respiratoires (hypoxie respiratoire), lors de troubles circulatoires (hypoxie circulatoire), lors de maladies du sang (anémie) ) et certaines intoxications, telles que le monoxyde de carbone, les nitrates ou une méthémoglobinémie (hypoxie hémique), en cas d'atteinte à la respiration des tissus (empoisonnement au cyanure) et de troubles du métabolisme des tissus ( hypoxie tissulaire). Au cours de l'hypoxie, des réactions adaptatives compensatoires se produisent, visant à rétablir la consommation d'oxygène des tissus (essoufflement, tachycardie, augmentation du volume de la circulation sanguine et de la vitesse d'écoulement du sang, augmentation du nombre d'érythrocytes dans le sang en raison de leur libération du dépôt, augmentation de leur contenu en hémoglobine, etc.). Lorsque l'état d'hypoxie se creuse, lorsque les réactions compensatoires ne permettent pas de fournir une consommation normale d'oxygène par les tissus, leur manque d'énergie survient et affecte principalement le cortex cérébral et les centres nerveux cérébraux. L'hypoxie profonde mène à la mort du corps. L’hypoxie chronique se manifeste par une fatigue accrue, un essoufflement et des palpitations avec peu d’effort, une capacité de travail réduite. Ces patients sont épuisés, pâles, avec une coloration cyanotique des lèvres, des yeux enfoncés, un état mental déprimé, un sommeil agité, superficiels, accompagnés de rêves cauchemardesques.

Diagnostic de la chondropérichondite laryngée. La périchondrite primaire ne se différencie pratiquement pas de la laryngite œdémateuse septique et des phlegmon du larynx, l’apparition d’ulcères sur la membrane muqueuse facilite le diagnostic de la chondropérichondite laryngée. L'œdème de la face antérieure du cou, la présence de fistules purulentes et de séquestres sont des signes fiables de cette maladie. Le diagnostic est complété par un tableau clinique grave, des symptômes d'asphyxie et d'hypoxie aiguë. Un important outil de diagnostic différentiel, associé à la laryngoscopie directe, est un examen radiologique du larynx, dans lequel son œdème inflammatoire, ainsi que l'œdème non inflammatoire, se différencient assez facilement des lésions traumatiques et néoplasiques. On utilise la méthode de tomographie et de projection latérale dans laquelle les zones de destruction des cartilages laryngés sont détectées et la dynamique des modifications pathologiques et anatomiques de la chondrochondite du larynx est évaluée.

Le diagnostic différentiel de la chondropérichondite laryngée est réalisé avec la tuberculose, la syphilis, le cancer du larynx, en particulier dans les cas où un processus inflammatoire secondaire (surinfection) se produit dans ces maladies. En présence de fistules externes, la chondropérichondite du larynx se différencie de l'actinomycose.

Le traitement de la chondropérichondite larynx au début est effectué avec des doses massives d'antibiotiques à large spectre en association avec de l'hydrocortisone, des antihistaminiques et un traitement anti-œdème. En cas d'abcès et de séquestration, le traitement chirurgical est effectué à l'aide d'une méthode externe ou endoscopique, qui a pour but d'ouvrir l'abcès (cellulite) et d'éliminer le séquestre cartilagineux. Dans de nombreux cas, avant l’intervention chirurgicale principale, une trachéotomie inférieure est pratiquée pour donner une anesthésie endotrachéale, pour empêcher le pus de pénétrer dans la trachée et pour causer des difficultés significatives lors d’une chirurgie endolaryngée en l’absence d’anesthésie générale. L'intervention chirurgicale est extrêmement économique. Avec un accès externe, ils essaient de ne pas endommager le péricarpe laryngé interne, et inversement, avec l’approche endolaryngée, le périchondre externe. Lorsque le curetage a pour but d’éliminer les parties non viables du tissu cartilagineux, essayez de ne pas endommager le cartilage, d’aspect normal, et en particulier ceux assurant la fonction respiratoire et phonatoire du larynx. Une fois l’abcès ouvert et vidé par succion, une poudre antibiotique en mélange avec du sulfanilamide est injectée dans la cavité.

Le pronostic est plus favorable pour la chondropérichondite laryngée avec un développement lent du processus inflammatoire, et même dans les formes les plus aiguës, si un traitement adéquat précoce est entrepris. Avec les formes courantes de chondropérichondite laryngée, le pronostic est prudent et même douteux. Dans certains cas, avec des états d'immunodéficience (SIDA, leucémie, affaiblissement du corps avec une maladie infectieuse chronique à long terme), le pronostic est souvent pessimiste. Le pronostic pour la voix et la fonction respiratoire est toujours prudent, car même un traitement correct et opportun pour la chondropérichondite laryngée ne donne jamais de résultats satisfaisants à cet égard.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Le cartilage thyroïdien est situé dans le larynx et agit comme le squelette de la gorge. Il est situé juste au-dessus du cartilage cricoïde. Dans sa structure, il est très similaire au bouclier, qui se compose de deux plaques complètement identiques.

Les principaux symptômes de la maladie thyroïdiennePour le traitement de la thyroïde, nos lecteurs utilisent avec succès le thé monastique. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.

La thyréostimuline (TSH) synthétisée par l'hypophyse est un catalyseur pour la reproduction de la glande thyroïde sous forme d'hormones libres - la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4).