Principal / Des tests

Maladies du pharynx et du larynx: comment distinguer et comment traiter

Les maladies les plus courantes chez les adultes et les enfants sont les maladies des voies respiratoires supérieures, à savoir le larynx et le pharynx. Ils se développent principalement en automne-hiver, lorsque l'immunité est réduite et que la fréquence des rhumes et des maladies respiratoires augmente.

Maladies du pharynx et du larynx: types et symptômes

Pour identifier la cause du mal de gorge, vous devez faire attention aux autres symptômes.

Les pathologies du pharynx et du larynx sont parmi les plus courantes et gênent grandement le patient. Les maladies ORL peuvent survenir sous une forme aiguë et chronique.

Les maladies du pharynx et du larynx comprennent:

  • Épiglottite Ceci est une inflammation de l'épiglotte. Le processus inflammatoire se développe après le contact avec des agents pathogènes sur l'épiglotte. Leur transfert est effectué par des gouttelettes aéroportées. Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette maladie: douleur lors de la déglutition, fièvre, œdème laryngé.
  • Pharyngite Ceci est une inflammation de la muqueuse pharyngée. Lorsque la pharyngite apparaît, maux de gorge, douleur en avalant, fièvre, toux sèche. La membrane muqueuse est enflée et rougie.
  • Rhinopharyngite. Une maladie dans laquelle le pharynx et le nez sont impliqués dans le processus inflammatoire. Survient le plus souvent dans le contexte du rhume ou de la grippe. En plus des symptômes de pharyngite, des démangeaisons apparaissent dans le nez, une congestion nasale, des ganglions lymphatiques enflés.
  • Laryngite. Le processus inflammatoire est observé dans la muqueuse laryngée. Cette pathologie se manifeste sous forme d'enrouement, de grattage, de sécheresse, de toux aboyante.
  • Amygdalite. Cette pathologie est caractérisée par une inflammation des amygdales. Brillance symptomatique: augmentation de la température corporelle, douleur en avalant, malaise général. Les jeunes enfants peuvent développer des nausées et des vomissements.
  • Adénoïdite Il s'agit d'une maladie inflammatoire qui affecte la région de l'amygdale pharyngée. Avec l'adénoïdite, la respiration nasale devient difficile, la température corporelle augmente, des décharges muqueuses à caractère purulent apparaissent, de la toux, du ronflement.
  • Un cancer plus grave est le cancer du larynx.

Les maladies se développent lorsque des virus et des bactéries pénètrent dans le corps. Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement de ces maladies: hypothermie, processus inflammatoires dans les tissus voisins, maladies endocriniennes, maladies du tractus gastro-intestinal, etc.

Principes du traitement de la toxicomanie

Les médicaments sont prescrits en fonction du diagnostic.

Après avoir identifié la cause et le type de maladie, le traitement est prescrit:

  • En cas de pharyngite, de laryngite, d'amygdalite, le rinçage est effectué avec des antiseptiques: chlorophyllipt, rotokan, chlorhexidine, etc. Pour réduire la douleur dans la gorge, utilisez des aérosols, des sprays, des comprimés absorbables (Polydex, Strepsils, Septolet, Faringosept, etc.).
  • Pour l’irrigation de la gorge, utilisez des sprays médicaux: Ingalipt, Rotokan, Stopangin, Hexoral, etc.
  • Lorsque la rhinopharyngite montre l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs pour faciliter la respiration: Nazivin, Naphthyzin, etc.
  • Si la maladie de la gorge et du pharynx a un caractère allergique, prenez des antihistaminiques: Suprastin, Diazolin, etc.

Le traitement médical implique également l’utilisation de complexes de vitamines et de minéraux, des immunomodulateurs. Pendant toute la durée du traitement doit être consommé plus fluide, les aliments pris sous une forme minable et chaude.

Utilisation d'antibiotiques: ont-ils besoin

Le plus souvent, le traitement des maladies du pharynx et du larynx consiste en un traitement antibactérien.

La pharyngite, la laryngite, l’angine, la nature virale de l’épiglottite est traitée sans antibiotiques. Cependant, si une infection bactérienne se joint, la pathologie est très difficile. Cela peut entraîner de graves complications.

Les antibiotiques pour les maladies du pharynx et du larynx sont prescrits dans les cas suivants:

  • fièvre légère sur 6 jours
  • signes de pneumonie et de bronchite obstructive
  • les symptômes persistent pendant plus de 10 jours
  • forme purulente

Il est important de savoir que l'utilisation et la sélection incorrectes d'antibiotiques peuvent provoquer le développement de la forme chronique. Par conséquent, l'utilisation d'antibiotiques est interdite.

Des médicaments antibactériens prescrits:

  • pénicillines - amoxicilline, oxacilline, carbénicilline, etc.
  • macrolides - clarithromycine, azithromycine, etc.
  • céphalosporines - Cefadroxil, Ceftriaxone, Cefotaxime, etc.
  • Parmi les antibiotiques en aérosol, on utilise Bioparox, Hexoral, Kameton, Orasept, etc.

Les antibiotiques sont choisis en fonction du type d'agents pathogènes.

Inhalation comme méthode de traitement

L'inhalation n'est pas réalisée à haute température, les maladies cardiovasculaires et certaines maladies pulmonaires.

La thérapie par inhalation est l’une des méthodes de traitement des maladies du pharynx, du larynx et des organes respiratoires. Après inhalation, le processus inflammatoire est réduit, la gorge est ramollie, le mucus est éclairci et la douleur est réduite. Grâce au nébuliseur, le médicament est pulvérisé en petites particules et pénètre dans tous les coins du pharynx, les amygdales.

Lorsque vous utilisez un nébuliseur, une solution saline, de l'eau minérale, des agents anti-inflammatoires (teinture d'eucalyptus, calendula, Rotocan, etc.), des antiseptiques (Miramistin, Dioxidin, etc.), des immunomodulateurs (Derinat, Interferon, etc.) peuvent être utilisés en solution.

S'il n'y a pas de nébuliseur, des inhalations de vapeur peuvent être administrées. Pour l'inhalation de vapeur, vous pouvez utiliser des herbes, du soda, etc. Recettes pour l'inhalation de vapeur à la maison:

  • Oignons et ail Prenez un petit oignon et une demi-tête d'ail. Faites une bouillie et versez un litre d'eau. Inspirez les vapeurs de guérison enveloppées dans une serviette.
  • Inhalation de soude. Dans un litre d'eau chaude, dissolvez 4 cuillères de soda. C'est un bon moyen de fluidifier le flegme du pharynx.
  • Solution d'iode. Faites bouillir un demi-litre d'eau et ajoutez 2-3 gouttes d'iode. Puis refroidir l'eau à une température de 60-65 degrés et effectuer l'inhalation.
  • Collection à base de plantes. Prenez une quantité égale d'aiguilles de pin, de genévrier et de sapin. Le résultat devrait être 50 g de matières premières. Il est versé avec un litre d'eau chaude et utilisé pour l'inhalation.
  • Efficace contre les maladies du pharynx par inhalation aux huiles essentielles: pin, genévrier, sapin. Un verre d'eau suffit de 20 gouttes.

L'inhalation a un effet thérapeutique prononcé, mais avant de procéder, il est nécessaire de consulter un médecin.

Gargarisme: comment effectuer la procédure

Le gargarisme est une procédure importante qui doit être effectuée conjointement avec le traitement principal.

Pour le rinçage peut être utilisé comme médicaments et plantes médicinales. Des médicaments que vous pouvez utiliser:

La solution saline est populaire et connue depuis longtemps (une cuillerée à thé de sel et un peu de soda pour un verre d’eau). S'il n'y a pas d'allergie à l'iode, 3 gouttes d'iode peuvent être ajoutées à la solution.

Les recettes les plus courantes et efficaces pour se gargariser:

  • Jus de citron Prenez du citron frais, pressez le jus. Ensuite, diluez une cuillère à café de jus dans un verre d'eau. Rincer plusieurs fois par jour.
  • Solution de betterave. Râpez les betteraves, pressez le jus et ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre.
  • Décoction de fleurs de camomille. Prenez une cuillère à soupe de matières premières et versez un verre d'eau bouillante. Ensuite, laissez pendant 20 minutes, puis filtrer et utiliser comme indiqué. De même préparer une décoction de fleurs de calendula, hypericum, sauge.
  • Curcuma et sel. Prenez une demi-cuillère à thé de sel et de curcuma et versez 260 ml d'eau bouillante pendant 20-30 minutes. Après cela, vous pouvez utiliser pour rincer.

La procédure ne doit pas être effectuée plus de 5 fois par jour après les repas pendant 30 minutes. Après cela, ne mangez pas pendant une heure.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les recettes traditionnelles ne sont utilisées que comme traitement supplémentaire ou pour prévenir

Les processus inflammatoires du pharynx et du larynx ne peuvent être éliminés qu'avec l'aide de méthodes médicales. Des méthodes populaires aideront à réduire les symptômes de laryngite, pharyngite, amygdalite et autres pathologies du pharynx et du larynx.

Recettes populaires pour le traitement des maladies du nasopharynx:

  • Miel et citron Mélanger dans un rapport de 2: 1 miel et jus de citron. Le mélange résultant est consommé pendant la journée à la cuillère à soupe.
  • Miel et aloès. Mélangez 100 g de miel et 0,25 ml de jus d'aloès. Cette composition de guérison prise oralement trois fois par jour.
  • Bouillon d'écorce de saule. Une cuillère à soupe d'écorce versez 260 ml d'eau bouillante et mettez-la au bain-marie pendant une demi-heure. Puis filtrer et ajouter de l'eau bouillie. Prendre 2 cuillères à soupe 3-4 fois par jour pendant 20-30 minutes avant les repas. Cette recette peut être utilisée pour traiter la laryngite chez les enfants.
  • Jus d'oignon En cas de maladies ORL, il est recommandé d'utiliser une cuillerée à thé de jus d'oignon frais 4 à 5 fois par jour.
  • Compresse d'alcool. Diluer la vodka avec de l'eau dans un rapport de 1: 3. Humidifiez le chiffon dans la solution et appliquez une nuit sur la gorge. Une irritation peut apparaître sur la peau. Par conséquent, avant d'appliquer une compresse sur la région du cou, enduisez-la d'une crème pour bébé.
  • Compresse de goudron. Zone d'amygdale frottis crème pour bébé. Humidifiez un chiffon dans 2 gouttes de goudron et fixez-le à la zone spécifiée. Mettez une toison, une pellicule de plastique sur le dessus et bandée.
  • Pommade à base de moustache dorée et de Kalanchoe. Prenez une cuillerée à thé de jus de moustache dorée, kalanchoe, saindoux. Les ingrédients sont bien mélangés et lubrifient la gorge. Après 3 traitements, le mal de gorge doit passer.

Les méthodes traditionnelles d'utilisation régulière réduisent les chatouillements et les maux de gorge, ce qui facilite grandement l'état du patient.

Complications possibles

Si vous ne prenez pas de mesures pour traiter et éliminer les symptômes des maladies du pharynx et du larynx, cela peut avoir des conséquences désagréables. La forme aiguë de la laryngite peut provoquer une exacerbation de la bronchite. L'infection se propage à la trachée et aux bronches. De plus, la forme aiguë devient souvent chronique et la maladie peut être répétée plusieurs fois par an.

Une laryngite grave ou un œdème allergique du larynx peuvent provoquer un étouffement. L'inflammation du larynx, accompagnée d'un écoulement purulent, peut entraîner des complications telles que:

  • phlegmon du cou
  • abcès du poumon
  • médiastinite
  • la septicémie

Vidéo utile: Comment et quoi traiter la pharyngite à la maison:

L'inflammation de la muqueuse pharyngée postérieure peut entraîner un abcès péri-amygdalien. L'infection se propage aux organes voisins, entraînant le développement d'une pharyngite et d'une laryngite. Ceci est généralement déclenché par les streptocoques.

Si la cause de la pharyngite aiguë est un streptocoque hémolytique du groupe A, cela provoque alors le développement d'un rhumatisme articulaire. Avec une diminution de l'immunité peut développer une pneumonie virale. Pour éviter des conséquences désagréables et des complications possibles, il est nécessaire de contacter un oto-rhino-laryngologiste à temps et de ne pas retarder le traitement.

Maladies malignes du pharynx et du larynx: diagnostic et traitement

Plus la tumeur est diagnostiquée tôt, plus la probabilité de guérison du patient ou du moins la prolongation de sa vie de plusieurs années est élevée. Les symptômes dont vous avez besoin de consulter un médecin d’apparition, ainsi que la classification des tumeurs malignes du pharynx et du larynx sont décrits en détail dans cet article.

Diagnostic des tumeurs malignes du pharynx et du larynx

Sur la base des plaintes du patient, des données sur l'historique de la maladie (combien de temps les symptômes se sont développés, son évolution) et sur la vie (conditions de vie et de travail, risques professionnels, mauvaises habitudes), le spécialiste suspectera le cancer et mènera une série d'études permettant de confirmer ou d'infirmer tel ou tel diagnostic.

Déjà avec un simple examen de la surface du cou, le médecin peut détecter des signes de pathologie du pharynx et du larynx. Par exemple, dans le cas du cancer du laryngopharynx, lors de l’examen de la face antérieure du cou, la finesse de ses contours du côté de la lésion sera déterminée, de même que les renflements des ganglions lymphatiques élargis situés le long de la face latérale du cou. Dans le cancer du larynx, on remarquera également des ganglions lymphatiques régionaux hypertrophiés (sous-mentaux, cervicaux, supraclaviculaires) et une palpation du cou dans la région touchée par la tumeur montrera une douleur associée au processus inflammatoire du cartilage laryngé.

Au cours de la palpation, le médecin s'assurera que les formations tumorales du cou sont des ganglions lymphatiques. Il les caractérisera également comme des formations arrondies, mobiles, non mobiles ou non fixées, soudées ou non soudées entre elles et avec les tissus environnants. indolore à la palpation.

Si vous suspectez une maladie maligne du pharynx, le médecin doit l'examiner à l'aide d'un outil spécial: la rhinoscopie (antérieure et postérieure) et la pharyngoscopie. Aux premiers stades de la maladie, avec un simple examen, le médecin peut ne même pas remarquer la tumeur. Dans ce cas, il aura recours à des méthodes de diagnostic vidéo (utilisant un tube flexible muni d'une caméra à l'extrémité - un endoscope) et à d'autres méthodes d'imagerie - rayons X, TDM ou IRM.

Le type d'épithéliome de l'amygdale au cours de la pharyngoscopie peut varier:

  • la tumeur peut être de couleur rouge, en forme de mûrier ou de mûre; obstruer la crypte des amygdales; c'est ce qu'on appelle la forme cryptogénique de la maladie;
  • croissance rouge de l'entreprise de baies de mûre, située sur une large base, noyée dans le tissu de l'amygdale; c'est la forme proliférative de l'épithéliome;
  • une tumeur qui a un cratère arrondi aux bords irréguliers et un fond recouvert de granulations rouge vif; c'est une forme ulcéreuse de la maladie.

Il n’est pas difficile de différencier ces modifications de l’amygdalite cryptogénique caséeuse chronique: vous devez entrer une sonde à ventre dans la crypte et, si celle-ci est tachée de sang, vous devez penser à la nature oncologique de la maladie.

Dans le cas d'un lymphosarcome de l'amygdale lors d'une pharyngoscopie, le médecin portera une attention particulière à l'asymétrie du pharynx due à une forte augmentation de la taille de l'amygdale. La surface de l'amygdale est lisse ou lobée, rouge ou rose. Au toucher des amygdales est doux-élastique.

Une tumeur pharyngoscopique de la paroi pharyngée postérieure est définie comme un ulcère gris rougeâtre, dont le fond est recouvert de granulations. Quand vous le touchez - douloureux. La taille de l'ulcère varie en fonction du stade du processus.

Dans la période initiale d'une tumeur laryngopharyngée maligne, il n'y a pas de changements évidents de la membrane muqueuse pendant la pharyngoscopie. Parfois, un signe de la maladie peut être une accumulation de salive dans la région du pli pharyngien-nadgornique ou du sinus en forme de poire. Au stade avancé de la maladie, une tumeur est visualisée, s'infiltrant dans les parois du pharynx lors du passage au larynx. Les tissus autour de l'infiltrat sont gonflés, le pli vocal du côté affecté est immobile, une grande quantité de salive est détectée dans la zone du sinus en forme de poire.

Lors de l'examen du larynx - une laryngoscopie directe ou indirecte - un médecin peut détecter une tumeur maligne située dans cet organe. Il est plus souvent accidenté, moins souvent avec une surface lisse, avec injection de vaisseaux. Dans les stades ultérieurs, des zones de désintégration peuvent être visualisées à la surface de la tumeur - de petites dépressions recouvertes d'une floraison gris-blanchâtre. La mobilité du cordeau vocal et de la moitié du larynx directement affectée peut être altérée partiellement ou complètement.

La laryngoscopie directe est utilisée lorsqu'il est impossible d'examiner soigneusement la tumeur lors d'une laryngoscopie indirecte, ainsi que si la tumeur est située dans la partie sous -ossée du larynx. Elle est réalisée à l'aide d'un bronchoesophagoscope - un tube flexible muni d'une caméra au bout.

Lors de l'examen instrumental du pharynx et du larynx, si des formations suspectes y sont détectées, le spécialiste effectuera une procédure de biopsie - prélèvement de tissu dans le but de les examiner au microscope afin de déterminer le type de tissu et son degré de modification pathologique. Cet examen dit histologique est la méthode la plus fiable pour diagnostiquer les tumeurs malignes, car il est utilisé pour déterminer le fait de la présence d'une tumeur maligne, ainsi que le type de tissu d'où elle provient. Ce dernier facteur est extrêmement important pour le traitement efficace du cancer car, pour chacun de ses types, une combinaison d’effets thérapeutiques a été développée, permettant d’obtenir le maximum d’effet du traitement.

Afin de clarifier le diagnostic, déterminer la localisation de la tumeur et l'étendue de sa propagation aux structures voisines, des rayons X sont prélevés sur une zone particulière, ainsi que des techniques d'imagerie par résonance magnétique et par ordinateur.

Les rayons X, les tomodensitogrammes, les examens par IRM et les ultrasons sont également utilisés pour détecter les métastases à distance.

Pour un diagnostic fiable des métastases aux ganglions lymphatiques, dans certains cas, des diagnostics de lymphophonodulographie, de lymphoangiographie et de radionucléides sont prescrits.

Dans les cas où il n'était pas possible d'établir un diagnostic exact en utilisant les méthodes décrites ci-dessus, des opérations thérapeutiques et de diagnostic sont effectuées - thyro- ou laryngotomie avec excision de la partie principale de la tumeur ou du tissu tumoral entier et leur examen d'urgence ultérieur au microscope (examen cytologique). Sur la base des résultats de cette analyse, la prochaine étape de l'opération est réalisée. Elle se termine souvent par la résection d'une partie du larynx ou par l'ablation complète d'un organe.

Diagnostic différentiel des tumeurs malignes du pharynx et du larynx

Le cancer étant une maladie très insidieuse, qui se cache souvent sous l'apparence d'autres maladies, le médecin doit être extrêmement prudent et, en cas de doute sur le diagnostic, être vigilant.

Si vous soupçonnez une tumeur maligne du pharynx, différenciez-la des maladies suivantes:

  • chez les enfants, les végétations adénoïdes;
  • hypertrophie de l'amygdale;
  • amygdales palatines; tuberculose;
  • gomme syphilitique (ses formes infiltrantes sont très similaires au sarcome);
  • lupus érythémateux disséminé, à savoir sa forme ulcéreuse-proliférative (semblable à une tumeur cancéreuse au stade de la désintégration);
  • La maladie de Pott;
  • tumeurs de la base du crâne;
  • tumeurs bénignes du pharynx;
  • la leucémie (dans cette maladie, le tissu lymphoïde du nasopharynx est souvent impliqué dans le processus pathologique);
  • anévrisme de l'artère carotide interne (il a l'aspect d'un gonflement de forme oblongue qui ressemble à une tumeur située derrière les amygdales);
  • diverticules

Le diagnostic différentiel des tumeurs malignes du larynx doit être réalisé avec les maladies suivantes:

  • laryngite aiguë;
  • forme hyperplasique de la laryngite chronique;
  • papillomatose laryngée;
  • la pachydermie;
  • tuberculose laryngée;
  • syphilis larynx.

Traitement des tumeurs malignes du pharynx et du larynx

Le traitement des tumeurs malignes doit être instauré dès que possible après le diagnostic final.

Les principales méthodes de traitement du cancer en général sont:

  • chirurgical;
  • radiothérapie;
  • chimiothérapie.

Les types de méthodes de traitement ci-dessus et leurs combinaisons varient considérablement en fonction du type de tumeur, de sa localisation, du stade du processus tumoral, de l'âge et de la santé somatique du patient, ainsi que de nombreux autres facteurs.

Dans certains cas, d’autres méthodes moins courantes peuvent être utilisées - elles seront discutées ci-dessous au cours de l’article.

Les méthodes chirurgicales étaient largement utilisées pour traiter les tumeurs malignes du nasopharynx; toutefois, en raison de la difficulté d'accès à la tumeur, de sa germination précoce dans le tissu osseux et des structures voisines, du voisinage avec des structures anatomiques vitales, la tendance à la rechute suite à un traitement chirurgical sur cette tumeur a été abandonnée. Des méthodes non opératoires telles que la radiothérapie et la chimiothérapie, ainsi que la thérapie au cobalt ont été appliquées.

Les tumeurs malignes localisées dans la paroi pharyngienne postérieure ont une radiosensibilité élevée, de sorte que la probabilité de guérir le patient avec la radiothérapie est assez élevée. En cas de rechute, une électrocoagulation de la tumeur est généralement effectuée. En plus du traitement de la tumeur maternelle, il convient de rappeler les métastases: les ganglions lymphatiques affectés sont enlevés lorsque le site de la tumeur principale est complètement guéri.

Aux fins du traitement des tumeurs malignes du laryngopharynx, des combinaisons de méthodes chirurgicales et radiologiques sont utilisées. Pour réduire les pertes de sang peropératoires, les artères carotides externes sont ligaturées des deux côtés avant l'opération. Malheureusement, les tumeurs de cette région ne peuvent pratiquement pas être traitées, même si le diagnostic est suffisamment précoce et que les thérapies modernes sont utilisées.

Les méthodes de traitement des tumeurs malignes du larynx dépendent généralement de l'état du processus pathologique:

  • au stade I, une combinaison de traitement chirurgical (élimination de la tumeur à l'aide d'un endoscope inséré dans la cavité laryngée) est utilisée, suivie d'un rayonnement sur les zones de flux lymphatique provenant de la tumeur; dans certains cas, seule la méthode des rayons est utilisée;
  • Au stade II, une combinaison de méthodes de traitement chirurgicales (élimination de la tumeur endolaryngée dans un tissu sain) et de radiothérapie (effet sur la voie de drainage lymphatique) est également préférée, mais chacune d’elles peut également être utilisée comme méthode indépendante;
  • au stade III, ils commencent parfois par un traitement par radiation sur la tumeur, après quoi l'opération est effectuée; Il est à noter que la période postopératoire dans ce cas est plus sévère.

Ces dernières années, la méthode de thérapie photodynamique (TPD) a été de plus en plus utilisée pour traiter les tumeurs malignes du larynx. Son essence réside dans le fait qu'un colorant spécial est délivré à la tumeur par le sang. Les cellules tumorales transmettent cette substance en elles-mêmes, contrairement aux cellules saines. Après cela, la tumeur est affectée par une certaine fréquence de rayons, ce qui entraîne une réaction chimique dans ses cellules avec la libération d'oxygène monovalent par le colorant situé à l'intérieur des cellules, ce qui nuit à la cellule et la détruit.

En ce qui concerne le traitement chirurgical, toutes les opérations effectuées sur le larynx dans le but de traiter le cancer peuvent être divisées en 3 groupes:

  • enlèvement d'une partie du corps;
  • ablation complète du larynx (laryngectomie);
  • chirurgie reconstructive.

Bien sûr, en opérant, le médecin cherche à préserver le plus possible le larynx, mais sa tâche première est d'éliminer complètement la tumeur. Par conséquent, dans le cas d'un processus très avancé, vous devez supprimer tout le larynx. La chirurgie du larynx est réalisée sous anesthésie générale.

Une des petites opérations s'appelle la cordectomie. Pendant l'opération, un seul pli de voix est supprimé. Cette opération est possible dans le cas d'une tumeur d'un seul pli vocal sans transition du processus tumoral vers les structures anatomiques voisines du larynx. Si la mobilité du pli n'est pas altérée, la cordectomie peut être réalisée de manière endolaryngée.

Si seulement une moitié du larynx est atteinte d'une tumeur, une opération appelée hémilaringectomie ou demi-résection du larynx est indiquée.

En cas de tumeur du vestibule du larynx sans implication des cordes vocales dans le processus pathologique, seule la partie affectée de l'organe est réséquée, appelée résection horizontale du larynx.

Lorsque la commissure antérieure et les zones des cordes vocales adjacentes sont atteintes d'une tumeur, il est possible de supprimer ces zones particulières. Cette opération est appelée résection frontale (antérieure) du larynx.

Si la tumeur s'est métastasée aux ganglions lymphatiques régionaux, il est nécessaire de retirer complètement le larynx ainsi que le tissu adipeux sous-cutané du cou et les ganglions lymphatiques profonds jugulaires du côté affecté. Dans certains cas, la veine jugulaire doit également être enlevée. Lorsque la plaie chirurgicale guérit, une radiothérapie est effectuée.

Après la laryngectomie, un tube spécial est installé pour le patient - une trachéostomie à travers laquelle la respiration sera effectuée. Étant donné que la trachéotomie est un corps étranger pour le corps du patient, le patient sera mal à l'aise, mais il devra accepter ce sentiment car il devra porter ce tube à vie.

En période postopératoire, le patient reçoit une perfusion active et un traitement antibactérien, ainsi qu'un traitement symptomatique et local.

Afin de restaurer la respiration autonome du patient, ainsi que les fonctions de déglutition et de vocalisation, après des résections volumiques du larynx, une série d'opérations plastiques ou de reconstruction est nécessaire.

Prévision des tumeurs malignes du pharynx et du larynx

Dans les conditions d'un diagnostic précoce (aux stades I à II) et d'un traitement adéquat de la maladie, le taux de survie du patient à cinq ans atteint 99 à 100%. Certains patients peuvent être complètement guéris. Si la maladie est diagnostiquée au stade III et que le patient reçoit un traitement complet, environ 50% des patients survivent pendant 5 ans. Dans les cas où une tumeur est diagnostiquée au stade IV, le traitement radical est impossible - la médecine ne peut que soulager temporairement l’état du patient et prolonger sa vie pour un certain temps.

Sur les possibilités de traitement du cancer du pharynx dit au programme "Pour vivre en bonne santé!":

Quelles sont les maladies ORL de la gorge et du larynx, les manifestations aiguës et chroniques, le traitement

Les maladies du larynx et de la gorge sont accompagnées de symptômes similaires, mais présentent des degrés de danger différents. Par conséquent, en cas de symptômes désagréables, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic correct.

Les principales causes de maladies de la gorge

Les maladies de la gorge et du pharynx apparaissent en raison d'une immunité affaiblie, de maladies chroniques et de conditions environnementales défavorables. Les causes des maladies dépendent également de leur type.

Types de maladies

La liste des maladies qui entraînent des malaises dans la gorge est très longue. Celles-ci peuvent être des pathologies du pharynx et du larynx. Ils sont aigus et chroniques. Leurs symptômes étant similaires, seul un médecin ORL peut établir un diagnostic précis.

Angine (amygdalite)

Il s'agit d'une inflammation des amygdales résultant de l'entrée de microorganismes pathogènes. L'infection se produit par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air résultant d'un contact avec une personne malade. En outre, l'infection peut pénétrer dans la gorge par d'autres organes par le sang et la lymphe.

Pharyngite

Le pharynx constitue la partie supérieure du tractus gastro-intestinal situé entre l'œsophage et la cavité buccale. Lorsque l'inflammation de la membrane muqueuse dans cette zone est diagnostiquée, la pharyngite. Dans la plupart des cas, il a une étiologie virale et se produit souvent sur le fond d'un rhume ou d'infections respiratoires aiguës. La pharyngite bactérienne causée par le streptocoque, la chlamydia et d’autres microorganismes est moins courante.

Une maladie chronique peut se développer en raison de l'absence de traitement pour la pharyngite aiguë. Cela peut également être dû à un abus d’alcool, à l’inhalation fréquente d’air sec et à d’autres raisons.

Laryngite

Avec cette pathologie, les cordes vocales et la membrane muqueuse du larynx sont enflammées. Peut survenir à cause du tabagisme, du froid, de la surtension du ligament et d'autres causes.

La laryngite aiguë se développe fortement et s'accompagne de symptômes prononcés. Sa thérapie ne prend pas plus de 14 jours. La maladie chronique se caractérise par un cours plus long - plus de 2 semaines.

Il y a aussi la soi-disant laryngite récurrente, qui est observée chez les personnes dont le travail nécessite une tension régulière des cordes vocales - enseignants, locuteurs et autres.

Ceci est un groupe de maladies virales affectant les voies respiratoires supérieures. Dans le peuple d'ARVI appelé rhume. Contrairement à la grippe, cela commence progressivement. D'abord, il y a une sensation de mal de gorge, puis la température augmente, un rhume est possible. Il est important de finir la maladie jusqu'au bout. Sinon, il pourrait y avoir des complications. Par exemple, le virus peut se propager à l'oreille interne, provoquant une otite moyenne.

Cette pathologie peut être causée par plusieurs facteurs - hypothermie, immunité affaiblie, etc. Mais la maladie ne peut survenir que lorsque le virus a pénétré dans le corps humain en tenant compte des facteurs susmentionnés.

Adénoïdite

Cette maladie est plus fréquente chez les enfants. C'est une inflammation des amygdales pharyngiennes - les végétations adénoïdes. Selon les raisons, il peut avoir plusieurs formes de flux:

  • Facile Les végétations adénoïdes augmentent légèrement, les autres symptômes sont absents. Cela est dû à des rhumes fréquents, à une hypothermie ou à une immunité affaiblie.
  • Épicé Les amygdales s'enflamment à la suite de la pénétration de virus et de bactéries dans les voies respiratoires.
  • Chronique. La pathologie apparaît avec le mauvais traitement de la forme aiguë de la maladie. Les symptômes se manifestent après chaque surfusion et au cours de la saison morte.

Il est interdit de se soigner soi-même, car cela entraîne de nombreuses conséquences.

Tumeurs

Les néoplasmes de l'hypopharynx peuvent être bénins ou malins. Le cancer de la gorge est une maladie rare. Cependant, la pathologie est accompagnée de symptômes généraux, de sorte que son diagnostic opportun est difficile. De cette maladie passe à des stades plus sévères, en raison desquels il y a un pourcentage élevé de mortalité. Le plus souvent, les tumeurs sont localisées dans le nasopharynx.

Premièrement, la tumeur est petite et située dans le tissu épithélial. Peu à peu, sa taille augmente et il se propage aux tissus voisins. Dans les stades ultérieurs, les ganglions lymphatiques sont touchés et les métastases se forment dans d'autres organes. Le patient décède des suites d'un saignement ou du sang ou des aliments est entré dans les poumons.

Le tabagisme est la principale cause du cancer de la gorge. Le groupe à risque comprend les hommes de plus de 50 ans. À un jeune âge, la maladie est très rare.

Sténose du larynx

Il existe un rétrécissement partiel ou complet de la lumière du larynx. Ceci est lourd de complications dangereuses, car le patient peut difficilement respirer. La pathologie peut être aiguë (se manifester de manière aiguë) ou chronique (symptômes moins prononcés, mais observés pendant une longue période).

Un objet étranger, des maladies infectieuses, un empoisonnement et d'autres causes peuvent y conduire.

Sclérome

Il s'agit d'une inflammation de la paroi des voies respiratoires, dans laquelle se forment des granulomes. Le plus souvent, la maladie apparaît chez les travailleurs ruraux. Tous les groupes d'âge sont à risque, mais il apparaît souvent chez les jeunes de 15 à 20 ans. Le sclérome est caractérisé par un cours très lent.

Pharyngomycose

C'est une maladie du pharynx avec une étiologie fongique. Elle est causée par des champignons du genre Candida. Procède souvent contre le fond de muguet de la cavité buccale. Les facteurs contribuant à son apparition sont notamment une immunité réduite due à des maladies chroniques, des troubles endocriniens de l’organisme, la tuberculose et d’autres pathologies.

Œdème laryngé

Ceci est un gonflement des tissus du larynx. Cette pathologie peut être inflammatoire et non inflammatoire. Gonflement aigu, chronique et fulminant. Apparaît avec des blessures ou des maladies du larynx. Le plus souvent, l'œdème est une réaction à l'inhalation d'allergènes. Par conséquent, la fréquence de cette pathologie augmente au printemps / été.

Laryngisme

Il s'agit d'une contraction soudaine des muscles laryngés, qui ferme la glotte. Observé chez les enfants de moins de 3 ans. Survient le plus souvent en hiver en cas de manque de calcium dans le sang, causé par un manque de vitamine D.

Dommages mécaniques

Des blessures au pharynx et au larynx peuvent survenir à la suite d'un coup, d'une blessure par balle ou par balle, lorsqu'elles sont exposées à des produits chimiques. La déglutition peut être altérée, le gouffre de la voix et le gonflement du cou. Avec ces symptômes, une attention médicale immédiate est requise.

Symptômes principaux

Les symptômes dépendent de la maladie du patient:

  • Dans l'angine de poitrine, il y a un fort mal de gorge, il y a un revêtement blanc sur les amygdales, la température corporelle augmente.
  • La pharyngite s'accompagne de malaises dans la gorge, de brûlures, de toux et d'une légère augmentation des ganglions lymphatiques locaux. Parfois, avec cette pathologie, la température s'élève à 37,5-38 degrés.
  • ARVI peut avoir divers symptômes. Cependant, ils diffèrent en fonction du virus. En cas de toux intense, la voix devient rauque ou disparaît complètement, la température est absente. L’infection à rhinovirus est accompagnée d’éternuements, de douleurs et de sécheresse constants dans le nasopharynx, une sécrétion claire de la cavité nasale. Lorsque l'adénovirus augmente les végétations adénoïdes, il devient difficile de respirer et d'avaler. Une infection respiratoire syncytiale est accompagnée d'un syndrome asthmatique, de douleurs expiratoires et d'autres symptômes.
  • L'adénoïdite s'accompagne d'une violation de la respiration nasale, d'un écoulement nasal muqueux ou purulent, de troubles du sommeil, de maux de tête et d'un manque de bien-être.
  • La sténose du larynx dans les phases initiales est accompagnée d'un essoufflement, d'un enrouement, de palpitations. Au cours des stades avancés, ces symptômes deviennent plus prononcés: léthargie, toux sévère, douleur dans la région du larynx, blanchiment de la peau et d’autres signes.
  • Le sclérome s'accompagne d'une aggravation de la respiration, de douleurs dans la gorge, d'une congestion nasale constante et de changements de la voix.
  • L'œdème laryngé s'accompagne d'un rétrécissement de sa lumière, ce qui perturbe la respiration du patient, modifie le timbre de la voix et rend la personne agitée. Dans des cas très graves, le patient perd conscience et, s'il n'est pas aidé à temps, il peut mourir.

Si vous rencontrez les symptômes ci-dessus, vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic.

Diagnostic des maladies de la gorge

La première étape consiste à contacter un thérapeute familial. Si nécessaire, le médecin consultera Laura, qui procédera au diagnostic instrumental. Il examinera la gorge du patient avec des miroirs ou un laryngoscope. Vous aurez peut-être également besoin de tests de laboratoire - analyses de sang et d'urine.

Les principales méthodes de traitement

La thérapie de la gorge devrait être complète. Cela inclut nécessairement les médicaments, la physiothérapie, l'alimentation. Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Parmi les médicaments peuvent être prescrits des agents antibactériens, anti-inflammatoires, immunomodulateurs. Les médicaments prescrits sont également des effets locaux sous forme de bonbons, de sprays et de gouttes.

Prévention

Pour prévenir les maladies de la gorge et du larynx, il est nécessaire d'arrêter définitivement de fumer. Il est également nécessaire d'ajuster la nourriture - vous devez exclure les plats irritant les muqueuses de la gorge. L’air de la maison doit être humidifié, sinon les muqueuses du nasopharynx se dessèchent et des microfissures se forment à la surface. Et pour éviter les maladies virales, vous devez vous habiller en fonction de la météo, mener une vie active, faire du sport.

Maladies de la gorge et du larynx: symptômes et traitement de la maladie

Il existe de nombreuses maladies de la gorge et du larynx. Celles-ci peuvent être à la fois des maladies inflammatoires aiguës et des maladies chroniques de nature générale.

Causes et symptômes des maladies de la gorge et du larynx

Les raisons suivantes peuvent affecter le développement du processus inflammatoire:

  • Divers virus, champignons, organismes pathogènes qui infectent les muqueuses de la gorge et des amygdales.
  • Blessures à la gorge ou apparition de tumeurs.
  • Angine de poitrine
  • Maladies de la glande thyroïde.
  • Grosse charge sur les ligaments de la gorge.
  • Les stimuli externes, tels que le tabagisme, les boissons gazeuses.

Les symptômes des maladies de la gorge sont:

  • Chatouilles et bouche sèche.
  • Selon le type de maladie - fièvre.
  • Douleur lors de la déglutition.
  • Mal de tête
  • Toux sèche, gorge déchirée.
  • Lorsque vous appuyez sur les ganglions lymphatiques, ils vous font mal.
  • Les amygdales palatines sont couvertes de fleurs.
  • La gorge devient rouge, les muqueuses commencent à gonfler.

Seul le traitement, commencé à temps, contribue au rétablissement rapide. Mais la plupart des personnes présentant le moindre signe de soulagement cessent immédiatement de prendre le médicament, sans attendre la guérison finale. C'est ce qui comporte le danger de maladies de la gorge. Parce que la maladie sous-traitée se développe en une maladie chronique, qui sera répétée régulièrement. En outre, de nombreuses maladies ont un impact négatif sur de nombreux organes du corps humain.

Maladies courantes de la gorge et du larynx

Les maladies inflammatoires de la gorge et du larynx, survenant de manière aiguë, sont des types suivants:

Parmi chronique distinguent ce qui suit:

  • Troubles du mouvement
  • Trouble de la sensibilité.
  • Brûlures et lésions de la gorge et du larynx.
  • Sténose du larynx.

Examinons maintenant plus en détail chaque maladie.

Angine de poitrine

Dans l'angine, le tissu lymphadénoïde des amygdales est enflammé. Cette maladie du larynx est infectieuse-allergique. En conséquence, l'angine peut être de trois types: primaire, secondaire et spécifique.

Le plus commun est l'angine primaire. Elle est causée par des staphylocoques, des pneumocoques, des streptocoques, des adénovirus, des virus de la grippe, des champignons à Candida, des anaérobies. La voie de transmission d'une personne à l'autre - aéroportée ou domestique, par les porteurs de cette maladie ou par des personnes malades. L'hypothermie ou un système immunitaire affaibli peuvent provoquer une inflammation.

Un mal de gorge secondaire découle en douceur de maladies inflammatoires aiguës telles que la scarlatine, la rougeole, l’adénovirus et d’autres.

L'angine spécifique est provoquée par certaines infections spécifiques, telles que l'amygdalite fongique ou le mal de gorge de Simanovsky-Plaut-Vincent.

Pharyngite

C'est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx. Comme une maladie indépendante est rare, a principalement une interaction avec des maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures, se produisant de manière aiguë. Ses symptômes sont les suivants: mal de gorge, douleur lors de la déglutition, incursions sur la membrane muqueuse sous forme de pus.

Si vous commencez cette maladie et n'éliminez pas les facteurs qui ont un impact négatif sur la membrane muqueuse, la pharyngite sous forme aiguë deviendra chronique. La rhinite persistante, les caries dentaires, les maladies du cœur et des reins et l'amygdalite peuvent contribuer à cette forme.

Laryngite

Avec cette maladie, la membrane muqueuse des cordes vocales devient enflammée. La laryngite survient dans le contexte de comorbidités telles que les infections respiratoires aiguës, la coqueluche, la grippe et autres. Peut survenir à la suite d'une hypothermie, d'une inhalation de vapeurs indésirables, du fait de fumer, de poussières, qui sont une cause gênante.

Les symptômes initiaux se manifestent par un mal de gorge, puis une toux sèche se modifie progressivement, la voix commence à devenir humide, la voix commence à siffler et une douleur apparaît lors de la déglutition. Les membranes muqueuses du larynx commencent à gonfler et les cordes vocales s'épaississent.

Adénoïdite

Cela se produit en raison d'une infection virale qui affecte les amygdales pharyngiennes. Des maux de tête intolérables apparaissent, des difficultés respiratoires commencent, une forte toux commence à gêner la nuit, le nez qui coule devient purulent. À cause des nuits blanches, une personne devient distraite, elle a tendance à dormir constamment et une fatigue chronique survient. S'il n'est pas traité, des maladies chroniques telles que la sinusite, l'otite et l'amygdalite apparaissent. Traiter l'adénoïdite en lavant le nasopharynx avec des solutions antiseptiques et une thérapie au laser. Dans les cas courants graves, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Œdème laryngé

Il n'y a pas de maladie indépendante. L'œdème laryngé apparaît à l'arrière-plan: laryngite phlegmoneuse, amygdalite laryngée, processus purulents dans le pharynx et dans l'espace péripharyngé, etc.

L'œdème laryngé peut ne pas être inflammatoire. Il se produit comme une réaction allergique à des médicaments, des cosmétiques ou des aliments. En outre, l'œdème laryngé provoque des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que des reins. Les blessures peuvent facilement provoquer un gonflement.

Troubles du mouvement

Manifesté en suspension totale ou partielle du larynx. L'inflammation des muscles du larynx ou des nerfs laryngés y contribue. Les lésions cérébrales, la sclérose en plaques, les hémorragies intracrâniennes, la syphilis provoquent des troubles respiratoires. La parole et la respiration deviennent difficiles, des spasmes se produisent.

Trouble de la sensibilité

Cette maladie du larynx est due à des troubles neuropsychiatriques. Il est nécessaire de traiter le système nerveux central.

Sténose du larynx

Dans ce cas, la lumière du larynx se ferme partiellement ou complètement. La sténose du larynx est aiguë et chronique.

La sténose aiguë se produit dans l'œdème laryngé, à la suite d'une blessure, au contact d'un corps étranger, d'une laryngite phlegmoneuse et de nombreuses autres causes. Se pose soudainement et se développe rapidement.

Dans la sténose chronique, la lumière du larynx commence à se rétrécir progressivement. Cette maladie survient après des blessures ou s'il y a des cicatrices dans le larynx, ainsi que par des maladies telles que la syphilis, la diphtérie, avec une variété de tumeurs, et peut facilement devenir aiguë.

Comment traiter les maladies de la gorge et du larynx

Quel que soit le type de maladie de la gorge et du larynx, le traitement doit commencer dès l’apparition des premiers symptômes. Seulement dans ce cas, il est possible d’arrêter la propagation de l’infection au tout début, en l’évitant de devenir chronique.

Le traitement est prescrit par un médecin en fonction du type de maladie, des causes de sa survenue et d'autres maladies parallèles. Par exemple, la pharyngite est traitée avec des médicaments qui ont un effet local (pastilles et sprays qui doivent irriguer la gorge). En outre, le patient doit se gargariser et appliquer des compresses d’alcool dessus.

Dans le traitement de la laryngite en premier lieu chercher à éliminer les causes de l'inflammation. Des mesures supplémentaires peuvent inclure des inhalations de vapeur, des bains de pieds chauds et une forte consommation d'alcool.

Les antibiotiques dans le traitement de l'angine ne doivent être prescrits que par un médecin. L'automédication peut avoir l'effet inverse. En outre, il existe un grand nombre d'antibiotiques et, pour le traitement d'une certaine forme de maladies inflammatoires de la gorge et du larynx, seul un type spécifique convient, que seul un médecin peut connaître. Il doit élaborer un schéma thérapeutique pour que le traitement soit le plus efficace possible.

Si les maladies de la gorge et du larynx sont causées par une infection fongique, il est nécessaire de choisir les médicaments appropriés uniquement après des tests de laboratoire et un diagnostic.

Prévention des maladies de la gorge et du larynx

Pour tomber malade le moins possible, vous devez vous engager régulièrement dans la prévention des maladies. Il est nécessaire de mener une vie saine, de marcher beaucoup au grand air et de faire du sport. En cas d'épidémie saisonnière de maladies de la gorge, il est bon d'utiliser une solution saline pour se gargariser et se laver le nez à titre préventif.

Si les premiers symptômes du rhume apparaissent, vous devriez:

  • Arrêtez de fumer, au moins temporairement.
  • Parlez moins pour garder les ligaments de la gorge.
  • Prenez beaucoup de repos.
  • Buvez autant d'eau chaude que possible.
  • Pour trouver le diagnostic correct et commencer le traitement, vous devez consulter un médecin.

Si vous suivez toutes ces règles, vous pouvez facilement prévenir le développement de la maladie ou éviter les complications.

Maladies de la gorge et du larynx

Les maladies de la gorge sont courantes chez les enfants et les adultes, car le larynx est le premier filtre après le nasopharynx, à travers lequel passent tous les agents pathogènes. La plupart des pathologies ont un tableau clinique similaire mais une étiologie différente. Le traitement comprend les médicaments, l'utilisation de remèdes populaires et la correction de la nutrition.

La gorge d'une personne est souvent affectée par des agents pathogènes.

Liste des maladies de la gorge

La cause de la douleur dans la gorge peut être une variété de pathogènes, néoplasmes, dommages mécaniques. Souvent, un malaise survient lors d'un rhume, d'une grippe ou du SRAS.

Les principales causes de maladies de la gorge:

  • infections virales - rotavirus, adénovirus, entérovirus provoquent le développement d'une pharyngite, d'une laryngite aiguë;
  • pathologies bactériennes - se développent sur le fond de la reproduction active des streptocoques, des staphylocoques, des maux de gorge et des amygdalites sont considérées comme des maladies infantiles, le plus souvent ces maladies sont diagnostiquées à l'âge de 5-15 ans;
  • maladies fongiques;
  • divers néoplasmes - tumeurs malignes, papillomes, polypes, métastases du pharynx;
  • dommages mécaniques.

Angine de poitrine

Les maux de gorge se développent souvent chez un enfant en tant que complication du rhume et de la grippe; il est possible de voir à quoi ressemble une gorge et des muqueuses en bonne santé dans diverses formes de pathologies. Le code ICD-10 est J03, pour la forme chronique - J35.

Gorge humaine saine

Types de maux de gorge:

  1. Le mal de gorge catarrhal est la forme la plus bénigne de la maladie. Il se caractérise par un léger gonflement des amygdales, une rougeur et un encrassement de la membrane muqueuse du pharynx, une douleur en avalant, une patine blanche sur la langue. Chez les adultes, il y a une légère augmentation de la température, chez les enfants, le thermomètre peut atteindre 40 degrés. La durée de la maladie ne dépasse pas 5 jours.

Catarrhal maux de gorge - le type de maladie le plus facile

Amygdalite lacunaire, la température augmente brusquement

Lorsque les amygdales du mal de gorge folliculaire deviennent rouges

Diminution du timbre d'une voix ou perte soudaine, toux sans autres signes d'une maladie infectieuse peut avoir un caractère psychosomatique, témoigner d'un stress, d'un trouble neurologique.

Quand les maux de gorge phlegmoneux accumulent du pus

Amygdalite

L'inflammation des amygdales est le résultat de maux de gorge fréquents, qui peuvent être aigus et chroniques. Pour provoquer le développement de la maladie peut être la rougeole, la scarlatine, la diphtérie. Le code pour la CIM-10 est J03.

Amygdalite enflammée amygdales

L'amygdalite se produit le plus souvent sans fièvre, accompagnée d'une atrophie du tissu lymphoïde des amygdales, avec une hypertrophie, des problèmes de respiration se produisent.

Enrouement soudain, enrouement se produisent souvent avec des troubles hormonaux - des anomalies de la thyroïde, une carence en œstrogènes chez les femmes pendant la ménopause.

Laryngite

Le processus inflammatoire est localisé dans la membrane muqueuse du larynx, se produit sous une forme aiguë et chronique. La maladie se développe avec l'hypothermie, l'inhalation d'air froid ou pollué, la fumée de tabac. Le code pour la CIM-10 est J04.

La laryngite aiguë - le plus souvent l'un des symptômes du SRAS, la grippe, la coqueluche, la scarlatine, se développe avec l'hypothermie, un long séjour dans une pièce avec de l'air poussiéreux, dans le contexte d'habitudes destructrices. La maladie se caractérise par une toux aboyante, mais après un certain temps, l'écoulement des crachats commence, la personne se plaint de gorge sèche, la voix devient rauque, elle peut complètement disparaître, la température augmente légèrement.

Formes et symptômes de la laryngite chronique:

  1. Catarrhale - accompagné d'une lésion diffuse de la muqueuse laryngée. Les principaux symptômes sont l'enrouement, la faiblesse, une sensation de constriction de la gorge, une toux humide apparaît périodiquement.
  2. Hypertrophique - sur le fond d’une inflammation prolongée, l’épithélium germe dans les autres couches de l’épiderme. La maladie est accompagnée d'aphonie, d'une sensation de brûlure dans la gorge, de la toux.
  3. Atrophique - la paroi interne du larynx et de l'atrophie, devient mince. Symptômes - diminution du timbre de la voix, maux de gorge, toux sèche, avec une forte attaque pouvant se décoller avec des traînées de sang.

Dans la laryngite hypertrophique, il est parfois nécessaire de retirer chirurgicalement les zones hyperplasiques.

Pharyngite

Processus inflammatoire aigu ou chronique dans la muqueuse pharyngée. Le code de la CIM-10 est J02.

La forme aiguë de la pathologie se développe dans le contexte des maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures. La pharyngite peut survenir en cas d'inhalation prolongée d'air givré par la bouche, dans le contexte du tabagisme et de l'abus d'alcool, après avoir bu des aliments très chauds ou froids. Les maux de gorge s'aggravent lorsque la salive est avalée, que la maladie est accompagnée d'une température subfébrile, que des chatouillements se produisent dans la gorge et que toute la personne se sent bien.

Gorge pour pharyngite

La pharyngite chronique se développe sur le fond de la sinusite, l'amygdalite, les caries, les désordres métaboliques, la maladie cardiaque, le poumon. La pathologie est associée à une atrophie de la muqueuse nasale, accompagnée d'une profonde égratignure à la gorge, d'une toux sèche, d'un œdème de la langue, de sécrétions purulentes, d'une faible fièvre.

Adénoïdite

L'inflammation de l'amygdale pharyngée est souvent de nature virale et se manifeste sous la forme de graves maux de tête, toux étouffante sèche, attaques de dyspnée et de suffocation diagnostiquées chez les enfants âgés de 3 à 15 ans. Le code de la CIM-10 est J35.

La maladie se développe sur le fond d'une immunité affaiblie, avec une carence en vitamine D, avec une hypothermie, des antécédents de rhinite chronique ou des maladies des voies respiratoires supérieures.

Adénoïdite - inflammation de l'amygdale pharyngée

Tumeurs malignes et bénignes

Le cancer du larynx est difficile à diagnostiquer à ses débuts, car la maladie peut durer longtemps sans symptômes prononcés, de sorte que les tumeurs sont souvent diagnostiquées lorsqu'elles atteignent une taille importante. Le code pour la CIM-10 est C32.

Signes possibles d'oncologie:

  • sensation de corps étranger dans la gorge, chatouillement, inconfort en avalant;
  • essoufflement;
  • la présence d'inclusions sanglantes dans le mucus de la gorge et du nez;
  • salivation accrue;
  • congestion fréquente des oreilles sans signes évidents d'inflammation;
  • mal aux dents, alors que le dentiste ne peut pas détecter la cause des sensations désagréables;
  • enrouement

Des caillots sanguins dans la salive peuvent indiquer le développement de néoplasmes dans la gorge

Les néoplasmes bénins sont moins dangereux, mais nécessitent également un traitement immédiat, dans la mesure où des blessures graves peuvent entraîner de graves complications. Les polypes et les nodules vocaux se produisent sur le larynx avec une tension constante des ligaments, du tabagisme et des processus inflammatoires chroniques. La formation de papillomes est due à l'activation du VPH, des excroissances apparaissent sur la trachée, des cordes vocales. Toutes les tumeurs non cancéreuses ont un code CIM-10 - D10.

Le plus souvent, le cancer du larynx est diagnostiqué chez les hommes de 55 à 65 ans, gros fumeurs.

Mycoses du larynx

Les infections fongiques se développent dans un contexte d'immunité affaiblie et peuvent être aiguës ou chroniques. Se manifeste sous forme de rougeur de la gorge et des amygdales, douleur à la déglutition, plaque blanche, ulcères et érosion de la bouche, plaies aux coins de la bouche, toux sèche, fièvre, gonflement et douleur des ganglions lymphatiques cervicaux et sous-maxillaires. Le code pour la CIM-10 est B37.

Infection fongique de la gorge

Les principaux types de maladies fongiques de la cavité buccale:

  • candidose pseudo-membraneuse - le plus souvent diagnostiquée chez les enfants et les personnes âgées;
  • mycose - se développe sur le fond du diabète sucré;
  • démangeaisons chroniques érythémateuses.

La maladie de reflux peut provoquer des douleurs et des brûlures au cours de la déglutition - le contenu acide de l'estomac pénètre dans l'œsophage supérieur, la gorge et irrite les muqueuses.

Autres maladies de la gorge

Les maux de gorge peuvent être le signe d'autres maladies qui ne sont pas liées aux pathologies ORL.

Quelles maladies peuvent causer des maux de gorge:

  1. Le laryngospasme - survient le plus souvent chez les enfants atteints de rachitisme, hydrocéphalie, mélanges d'alimentation. Symptômes - diminution du diamètre de la pupille, fermeture des cordes vocales, convulsions, évanouissements, respiration bruyante. Chez l'adulte, la peau devient rouge ou bleuâtre et une toux dominante apparaît. Le code de la CIM-10 est 5.
  2. Gonflement laryngé - se développe sur le fond des allergies, des lésions laryngées, des pathologies du coeur et des vaisseaux, des processus purulents dans le pharynx. La personne a mal en avalant, il est difficile de respirer. Le code ICD-10 est J4.
  3. Sténose du larynx - la lumière des voies respiratoires est complètement ou partiellement fermée en raison d'un œdème laryngé, de piqûres d'insectes, de blessures et peut être causée par la syphilis, la diphtérie, des néoplasmes d'origine différente. Symptômes - sueurs froides abondantes, problèmes respiratoires, essoufflement, voix enrouée, les muqueuses et la peau acquièrent une teinte bleue, perte de conscience possible, arrêt respiratoire. Code CIM-10 - 6.

Sténose du larynx - fermeture des voies respiratoires en raison d'un œdème

Quel médecin contacter?

Si un mal de gorge apparaît, il est nécessaire de consulter un médecin généraliste, un pédiatre, après examen et diagnostic préliminaire, il donnera des instructions à un oto-rhino-laryngologiste.

En outre, vous devrez peut-être consulter un spécialiste des maladies infectieuses, un oncologue, un endocrinologue, un gynécologue et un gastro-entérologue.

Si la maladie est de nature psychosomatique, le patient sera surveillé par un psychologue, un psychothérapeute. Un médecin de l’une de ces régions sera en mesure de diagnostiquer avec précision sur la base des résultats d’analyses obtenues.

Diagnostic des maladies de la gorge

L’examen du patient est effectué à l’aide d’outils spéciaux - la laryngoscopie et la pharyngoscopie permettent d’identifier la partie de la gorge où le mucus est le plus hyperémique et oedémateux, d’évaluer l’état des cordes vocales et de la paroi postérieure du larynx et de détecter les masses de pus.

Méthodes de diagnostic de base:

  • analyse clinique du sang et de l'urine;
  • écouvillon pharyngé;
  • IRM, examen histologique de la tumeur - permet de déterminer l’origine des tumeurs;
  • Échographie du larynx.

Comme les maladies de la gorge sont souvent d'origine bactérienne, avant de prescrire un traitement, on teste la sensibilité des expectorations aux médicaments antibactériens.

L'échographie du larynx montre la cause de la maladie

Méthodes de traitement des maladies de la gorge

Pour éliminer les symptômes désagréables, prévenir le développement de complications dans le traitement des maladies de la gorge, utiliser des médicaments, une thérapie par le régime et des médicaments alternatifs contribueront à accélérer le processus de guérison.

Des médicaments

Pour le traitement des maladies de la gorge, j'utilise des médicaments sous forme de pilule, moyen d'exposition locale, le choix des médicaments dépend du type de pathologie pathogène.

Les principaux groupes de médicaments:

  • antibiotiques - Amoxicilline, Augmentin;
  • médicaments antiviraux - rimantadine, Tamiflu;
  • agents antifongiques - Fluconazole, Levorin;
  • antihistaminiques - Ebastine, cétirizine;
  • antipyrétiques - Paracétamol, Nurofen;
  • mucolytiques - ACC, Prospan, Ambroxol;
  • antiseptiques locaux - Tantum Verde, Ingalipt, Lizobakt, Miramistin;
  • bactériophages streptococciques et staphylococciques.

Amoxicilline - un antibiotique

Remèdes populaires

Dans le traitement des maladies de la gorge, vous devez vous reposer au lit, boire plus de boissons chaudes, soulager la douleur, le lait pershenie, le thé aux framboises ou aux cassis, la décoction de cynorrhodons, de l'eau minérale alcaline sans gaz.

Que peut guérir les maladies de la gorge à la maison:

  • Le miel est l'un des meilleurs remèdes pour le traitement des maux de gorge, ils peuvent lubrifier les amygdales, l'utiliser sous sa forme pure, préparer des solutions de rinçage;
  • inhalation avec des huiles essentielles d'eucalyptus, sapin, pin, arbre à thé;
  • la chaleur habituelle ou la compresse d’alcool sur le cou, un bain de pieds chaud avec de la moutarde;
  • le gargarisme est une méthode efficace pour lutter contre les maladies de la gorge. Pour les procédures, vous pouvez utiliser une décoction de camomille, sauge, tilleul, écorce de chêne, millepertuis;
  • à l'intérieur, on peut prendre de la teinture de propolis, d'ail, de calendula sous forme diluée;
  • Il est possible de traiter les amygdales enflammées avec un mélange de jus de teinture d'aloès, de kalanchoé et de propolis, apaise bien la gorge et élimine les processus purulents de l'huile d'argousier.

Eh bien aide à faire face aux maladies de la gorge gargarisme avec décoction de camomille

Le miel ne peut pas être ajouté à des boissons chaudes - sous l'influence de températures élevées, le produit devient cancérigène. Au citron, à la framboise, au cassis, l'eau bouillante détruit la vitamine C.

Toute procédure thermique ne peut être effectuée qu’à des indices de température normaux.

Caractéristiques d'alimentation

Pour réduire l'inflammation, la douleur, le gonflement des muqueuses, pour ne pas blesser la gorge irritée, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire particulier.

Principes de nutrition:

  • Il est nécessaire d'exclure de l'alimentation les aliments épicés, acides, épicés et salés, pour abandonner les plats lourds gras et sucrés, les aliments nocifs;
  • tous les plats doivent avoir une température confortable, une consistance molle;
  • Il devrait y avoir beaucoup de légumes et de fruits dans le menu, en particulier avec une teneur élevée en vitamine C et en iode - légumes verts, poivrons, carottes, algues;
  • besoin quotidien d'utiliser 10-15 ml d'huile d'olive ou de maïs;
  • les produits laitiers fermentés aideront à accélérer la récupération et à prévenir le développement de la dysbactériose lors de la prise d'antibiotiques;
  • Il est strictement interdit de fumer, de boire de l'alcool.

Combat efficacement les virus: ail, oignon, gingembre, cannelle, anis étoilé.

En cas de maladie de la gorge, il ne faut pas manger de nourriture épicée

Complications possibles

Sans traitement approprié en temps voulu, les processus inflammatoires aigus de la gorge se transforment en maladies chroniques, qui entraînent des rechutes constantes accompagnées de la moindre hypothermie et d'un affaiblissement du système immunitaire.

Que les maladies de la gorge sont dangereuses:

  • l'angine donne souvent des complications au cœur, aux articulations, aux reins - développement de rhumatismes, polyarthrite infectieuse, peritonsillite, néphrite;
  • amygdalite chronique développer souvent vascularite, dermatite de la peau;
  • dysphonie hypotensive - le travail des cordes vocales, les muscles du larynx se détériore;
  • spasme des mâchoires;
  • abcès pharyngé;
  • bronchite chronique, sinusite, sinusite, otite moyenne;
  • maladie grave des yeux;
  • hépatite A, B.

Si les streptocoques des tissus de la gorge pénètrent dans le sang, la septicémie commencera à se développer rapidement.

Si vous ne traitez pas la gorge, une sinusite chronique peut se développer.

Prévention

Pour prévenir le développement de maladies de la gorge, il est nécessaire de respecter les règles simples de prévention afin de renforcer le système immunitaire.

Comment éviter les maux de gorge:

  • promenades quotidiennes dans l'air frais;
  • arrêter de fumer;
  • maintenir une température et une humidité optimales dans la pièce;
  • manger des aliments à une température confortable;
  • dans le régime alimentaire devrait être assez de vitamines et d'oligo-éléments;
  • éviter l'hypothermie.

Arrêtez de fumer pour éviter les maladies de la gorge

La liste et les symptômes des maladies de la gorge sont assez volumineux, donc si vous ressentez un malaise lorsque vous avalez, un enrouement, vous devez consulter un médecin. Un diagnostic correct et une thérapie adéquate aideront à éviter le développement de complications graves, parfois mortelles.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Les hormones sont les substances biologiquement actives les plus importantes dans le corps humain qui contrôlent le travail de tous les organes et systèmes.

Le traitement de la glande thyroïde et de la psychosomatique fait l’objet d’une attention particulière de la part des endocrinologues.

Gonflement des ligaments de la gorgeUne condition telle que le gonflement des cordes vocales est très facile à remarquer. Après tout, ils jouent un rôle clé dans notre production sonore.