Principal / Enquête

AMH ou hormone anti-Muller: la norme chez la femme, les valeurs optimales pour la préservation de la fonction de reproduction

Le processus de maturation de l'œuf, la capacité de concevoir dépend en grande partie de la production d'hormones sexuelles. Une étude visant à clarifier le niveau d’AMH montre le niveau de fertilité d’une femme.

Pour préserver la fonction de reproduction, nous avons besoin des valeurs optimales de l'hormone anti-Muller. Il est important de contrôler le contexte hormonal, en cas de signes négatifs, d'apparition précoce ou tardive de la puberté, de prédisposition génétique, de consulter rapidement un endocrinologue et un gynécologue, de passer un test sanguin.

Informations générales

Les cellules ovariennes produisent une substance sans une quantité suffisante qu'il est impossible de concevoir. Au cours de la période de développement embryonnaire, une partie du vagin et des tissus de l'utérus se forme à partir du canal mullérien chez la fille. Dès la 32e semaine, les cellules folliculaires féminines commencent à produire de l'AMH. Chez les jeunes filles, les taux sont bas jusqu'au début de la puberté.

Les médecins appellent les antimulleurs hormones un "marqueur de réserve ovarien". Après l’étude, en clarifiant les indicateurs de l’AMH, vous pouvez déterminer le nombre d’œufs qu’il reste à la femme pour l’apparition de la grossesse. La réserve ovarienne pendant la puberté est en moyenne de 400 à 500 000 pendant la ménopause - pas plus de 1 000. Plus le niveau d'une hormone importante diminue, plus la fertilité est faible.

Fonctions dans le corps de la femme

L’hormone antimimulante dans le corps de la femme régule le processus de formation des œufs matures à part entière. La substance produit des ovaires.

Au début de la puberté, la concentration d'AMH augmente considérablement, il y a une production active du régulateur. De plus, la production de l'hormone est arrêtée, une nette diminution des valeurs des analyses montre avec le début de la ménopause.

Si le niveau d'AMH est inférieur aux paramètres optimaux pour les femmes en âge de procréer, la poursuite du maintien de l'espèce pose des problèmes. L'absence d'un œuf plein rend impossible la conception.

Contrairement aux hormones folliculostimulantes, lutéinisantes, à la prolactine et à d'autres régulateurs, il est difficile d'influer sur les indicateurs de l'AMH à l'aide de médicaments. Les valeurs de l'hormone antimullérienne dépendent d'un facteur unique - le stock d'œufs pleins dans les ovaires. Cette propriété des médecins est utilisée pour évaluer l'état du système de reproduction des femmes. Changer les valeurs d'AMG caractérise la consommation d'œufs au cours de la vie.

Au moment de la mesure: indications pour l'analyse

Quand prendre l'hormone antimullers? L'analyse sur l'AMH n'est donnée que certains jours du cycle - de 3 à 5 ans. En cas de rhume, de mauvaise santé et de stress grave, vous devez déplacer le don de sang au mois suivant. Il est important de suivre des directives simples pour éviter des résultats inexacts.

Règles de préparation:

  • Pendant la journée, refusez les boissons alcoolisées et le tabagisme.
  • La veille du test, il est important d’être moins nerveux.
  • Boire de l'eau et des boissons peut être 12 heures avant la visite au laboratoire.
  • Le don de sang ne devrait pas être plus tard que 11-12 heures.

Indications:

  • Examen des chances de conception en cas de suspicion d'infertilité.
  • Dans le cadre d'une enquête exhaustive en préparation à la FIV, évaluer la faisabilité de la procédure.
  • La capacité du patient à avoir des enfants est-elle réelle?
  • Pour déterminer le moment de la ménopause: une analyse de l'hormone anti-Muller met en garde sur l'extinction de la fonction sexuelle et reproductive quatre ans avant le début du processus.
  • Cancer suspecté ou ovaire polykystique.
  • Les analyses montrent des valeurs élevées d'hormones mâles (androgènes) chez les femmes.
  • Apparition tardive de la puberté: il est important de corriger les hormones afin d'éviter le processus négatif de l'hyperstimulation ovarienne.

Si vous avez des problèmes de conception, les docteurs en médecine de la reproduction recommandent aux femmes de subir, dans les prochains mois, après le début de la menstruation, une analyse de sang afin de clarifier le niveau de HMA. Il est nécessaire de mener plusieurs fois une étude pour contrôler la concentration d'hormone anti-Mullerian. Dans le traitement de l'infertilité, les médecins conseillent de retirer les œufs et de les congeler pour les conserver dans un laboratoire spécial, à un stade où les valeurs de l'AMH sont suffisamment élevées pour la maturation d'éléments importants. À faible taux, la fécondité diminue considérablement.

Qu'est-ce que l'hyperglycémie, comment reconnaître la maladie et comment la traiter? Nous avons la réponse!

Qu'est-ce que l'hormone FSH chez la femme et quel est son rôle dans l'organisme? Lisez la réponse à cette adresse.

Norme et déviations

En fonction du nombre initial d'œufs dans chaque femme, le niveau de AMH est différent. Cela montre pourquoi, dans certains cas, la grossesse survient facilement entre 40 et 45 ans, et dans d'autres, même à 25 ans, des problèmes de fonction de reproduction apparaissent. Si le stock de follicules est pratiquement épuisé, la probabilité de procréation diminue fortement dès le plus jeune âge.

Tableau d'hormone antimullerov chez la femme:

Méthodes de détection et de normalisation de l'hormone antimullérienne

Habituellement, l'analyse de l'hormone anti-Muller (ou de l'AMG) est prescrite pour clarifier les données provenant d'autres études hormonales permettant de déterminer les causes de l'infertilité ou de prédire avec plus de précision le succès de la fécondation in vitro.

Description d'AMG et où il est produit

En analysant l’hormone anti-Muller chez la femme, on peut constater que cette substance biologiquement active est produite indépendamment du fonctionnement du système endocrinien, y compris l’hypophyse, l’hypothalamus et d’autres éléments. L'hormone est produite avant l'âge de la ménopause, par les cellules des follicules primaires situées dans les ovaires.

Dans le corps des hommes, l’hormone est également présente dans les antimicréniens en tant que participant actif et nécessaire au processus de spermatogenèse. Les cellules de Sertoli, les tubules testiculaires sont responsables de sa génération.

Étant donné que dans les embryons mâles, l'AMH est produite presque dès le début du développement, c'est cette hormone qui favorise la résorption du canal de Muller par 8 à 10 semaines, à partir duquel l'utérus devrait se former chez la fille. Chez le nouveau-né, il existe également une synthèse active de l'hormone anti-Mullerian, dont la concentration atteint des valeurs élevées lorsque l'âge de la puberté commence. Chez les filles, cette maladie peut survenir dans 11 à 12 ans.

Chez les hommes, la puberté commence en moyenne à 12 ans et dure parfois jusqu'à 19 ans. Puis, avec une certaine diminution, le niveau reste stable jusqu’à 40 ans, après quoi il peut baisser un peu plus, mais la production ne s’arrête que jusqu’à l’âge, conservant ainsi la capacité de procréer des hommes.

Rôle dans le corps

Les fonctions de l'AMG (hormone anti-mullérienne) ont plusieurs directions, ce qui permet de déterminer en quoi cette substance biologiquement active est responsable de:

  • favoriser la formation et la croissance ultérieure des tissus;
  • régulation des capacités de reproduction de l'organisme ayant pour but la naissance d'un enfant en bonne santé.

La fonction de reproduction de la femme en ce qui concerne l'hormone anti-Mullerian atteint des valeurs maximales d'environ 30 ans, lorsque le plus grand nombre d'œufs viables est noté. Une diminution notable de la production d'AMG. commence après 40 ans et l'extinction survient après la ménopause, lorsque la synthèse s'arrête, ce qui indique l'absence d'œufs matures.

Le deuxième nom figuratif "compteur d'oeufs" hormone Antimullerovskim reçu pour la capacité de déterminer les indicateurs de ses cellules restantes, les follicules, qui sont les débuts des oeufs en développement mensuels.

Caractéristiques de l'analyse

Pour déterminer la réserve fonctionnelle des ovaires, le médecin peut vous prescrire un test avancé d’Efort-Blood pour détecter l’AMH. Avant de procéder à l'analyse, il est conseillé de vous familiariser avec les preuves selon lesquelles les experts estiment qu'une telle étude est obligatoire:

  • problèmes de fertilisation;
  • échec des tentatives de FIV;
  • présumée formation d'ovaires polykystiques;
  • surveiller l'efficacité du traitement antiandrogène;
  • infertilité d'origine inconnue;
  • augmentation des niveaux d'hormone folliculo-stimulante;
  • la nécessité d'identifier ou d'éliminer la présence de tumeurs ovariennes granulokystiques;
  • déterminer les causes de déviation de la puberté.

La préparation du matériel d'analyse recommandé par le médecin est standard. Il est nécessaire pendant trois jours de mener une vie tranquille sans pics stressants et sans effort physique élevé, en excluant la prise d’hormones - thyroïde et stéroïde. Il doit y avoir au moins 8 heures entre le dernier repas et le trajet vers la salle de traitement. Une autre règle concerne l’avertissement que l’alcool et le tabagisme sont exclus le jour du test.

Pour réussir cette analyse importante, vous devez être en bonne santé. S'il y a des signes d'ARVI. Un stade froid ou aigu d'autres maladies doit ensuite être guéri en premier. La question se pose souvent de savoir quel jour du cycle prélever du sang veineux pour une recherche sur l'AM. Les résultats les plus fiables sont obtenus si vous le faites le troisième jour.

Le coût des études analytiques effectuées dans différents laboratoires peut aller de 800 à 2500 roubles.

Valeurs hormonales normales

Pour évaluer les données obtenues après l'analyse, il est nécessaire de connaître les normes de l'hormone anti-Mullerian chez la femme, qui ont tendance à changer en fonction de son âge (Tableau 1).

Tableau 1 - A.M.G. - Le taux moyen chez les femmes, en ng / ml.

Jusqu'à 8 - 9 ans, l'hormone AMG chez les filles est comprise entre 1,7 et 5,3 ng / ml. Il convient de noter que ces indicateurs sont des indicateurs indiquant le nombre requis de follicules antraux dans les ovaires. Parler de réduire leur réserve fonctionnelle est possible avec les valeurs

Le plus souvent, les femmes s’inquiètent du problème. Si l’indicateur de l’hormone anti-Mullerian est abaissé, est-il possible de tomber enceinte et quelle méthode doit être utilisée?

Si l'hormone Antimullers 0 08 - 0 11 ng / ml, les médecins ont alors recours à la procédure de FIV. Il convient de noter que lorsque l’indicateur est inférieur à 08, c’est-à-dire que si zéro est fixé, le processus sera inefficace, car la qualité de l’œuf ne répondra pas aux critères nécessaires.

Des taux trop élevés d'hormone anti-Mullerian ne conviendraient pas à la FIV, car ils pourraient conduire au développement du syndrome d'hyperstimulation ovarienne. Selon certaines informations, la greffe aurait plus de succès si la procédure était programmée pour l'été, et non pour l'hiver ou le mois de novembre, car en présence d'une lumière solaire éclatante, le taux d'hormones est plus élevé.

Méthodes de normalisation

Les signes d'hormone anti-Mullerian faible sont un cycle menstruel irrégulier, une longue absence de grossesse, une fatigue constante, des bouffées de chaleur. Dans de telles situations, il est nécessaire de décider comment élever le niveau et si cela peut être fait assez efficacement.

Il convient de noter que pour le développement des œufs viables, ceux-ci sont stimulés artificiellement, suivis de la FIV. Augmenter le niveau hormonal n'est pas possible si ménopause précoce. De même, dans d'autres cas cliniques avec détection d'une faible teneur en hormone antimullérienne, un traitement efficace est pratiquement impossible, car la réserve ovarienne ne peut pas augmenter, car elle a une valeur stable. Mais selon les résultats du test, il est possible de traiter rapidement les maladies qui ont provoqué la déviation du niveau de MA. de la norme.

Si on trouve un AMG envahissant, la prescription d'un traitement traditionnel ou l'utilisation de remèdes populaires prend en compte de nombreux facteurs - âge, causes, comorbidités, etc. Par exemple, en cas de syndrome des ovaires polykystiques, il faut prendre des mesures pour parvenir à son élimination: normalisation du poids, alimentation équilibrée, effort physique optimal et repos suffisant. Ensuite, un traitement est prescrit pour normaliser le statut hormonal.

Hormone Anti-Muller

Le concept d'hormone AMG anti-Muller ou de substance de Muller est souvent utilisé par les couples qui ont des problèmes de conception. Une déviation de la norme de l'hormone anti-Mullerienne peut montrer les pathologies d'un processus lent, ainsi qu'un processus accéléré de développement des organes génitaux d'une femme ou d'un homme, et évaluer leur capacité à produire une progéniture.

Hormone Anti-Muller - qu'est-ce que c'est?

L’hormone anti-Muller AMH est une substance non stéroïdienne inhibitrice, représentant essentiellement l’hormone de croissance. Chez les hommes, l'AMH est sécrétée dans les cellules de Sertoli même pendant le développement fœtal et, au cours du processus de croissance ultérieure de l'enfant, son contenu dans le sang augmente jusqu'à la puberté, après quoi le taux d'AMH diminue. Chez les femmes, la sécrétion se produit dans les cellules de la granulosa dans les ovaires après la naissance. La quantité de cette substance peut entraîner une diminution des fonctions de reproduction chez les femmes âgées de 45 ans et plus.

Le sexe chez les mammifères, auquel appartient l'homme, est déterminé dans le processus de développement fœtal in utero après plusieurs semaines de gestation. Il n'est pas possible de déterminer le sexe de l'embryon dans les excroissances embryonnaires. La raison en est que, initialement, le système reproducteur de l'embryon comprend des dérivés féminins et masculins. Et ce n'est qu'avec le développement et la formation subséquents des canaux reproducteurs que se forment les différences caractéristiques du même sexe.

Des études menées au début du siècle dernier ont montré que les organes génitaux masculins se développaient simultanément à la dégradation des canaux mullériens et qu’après un demi-siècle au plus tôt, les biologistes scientifiques ont pu prouver l’existence de l’hormone antimullérienne AMH. Comme le montrent les résultats de l'étude, la substance anti-Muller est une hormone pratiquement universelle présente et remplissant la même fonction chez les oiseaux, les reptiles et les poissons que chez l'homme. En outre, des généticiens ont découvert que le gène AMH se situe entre le bras court du chromosome 19 19q13.3 et son récepteur de type 2, le douzième chromosome.

De quoi est responsable un antimulleur d'hormone?

L'effet de l'hormone anti-Muller est limité aux organes génitaux. Ce n’est que récemment que l’on a appris que c’est la substance inhibitrice de Müller qui est responsable du désengagement sexuel au cours de la période de croissance embryonnaire. Chez les embryons de garçons, la production d'AMG prononcée est observée à la 8ème semaine de la période de gestation. Avec la présence d'AMH dans les embryons mâles, il y a un recul de la phase de développement des canaux de Muller. Seule une influence unilatérale est présumée, c’est-à-dire que chaque testicule arrête la croissance des structures mullériennes de son côté, après quoi les cellules de Leyding qui produisent la testostérone commencent à se former. La testostérone provoque à son tour la formation du canal de Wolf.

Si l'inhibiteur de Müller est absent, quel que soit le sexe supposé du mammifère, le développement des trompes de Fallope, de l'utérus lui-même et de la partie supérieure du vagin commence. A cette époque, le canal de Wolf, responsable de la morphogenèse des organes génitaux masculins, régresse. Ceci est typique pour les embryons féminins et masculins. Si le niveau de production d'AMG est insuffisant, le fœtus est alors responsable de la formation de la base pour les organes génitaux féminins et masculins. À la suite de ce processus, l’enfant est doté d’organes génitaux non différenciants qui ne permettent pas de déterminer le sexe. Dans ce cas, pour établir un diagnostic précis, il est utile de procéder à une analyse du niveau de concentration en AMH dans le plasma sanguin.

Chez les filles, la production de substances anti-Muller n’est observée qu’après la naissance. Ce processus se déroule comme suit: dans la substance cellulaire des follicules antraux, l'hormone Müller est collectée en grande quantité pour être détectée dans le plasma sanguin. Mais si vous comparez la concentration d'AMH chez les filles et les garçons à cet âge, elle est plusieurs fois plus faible chez les filles, ce qui empêche l'oppression du développement des organes génitaux féminins. Cette faible production d'AMG chez les filles est associée à une période planifiée de follicules calmes. Lorsque la puberté commence, la sécrétion d'AMH augmente considérablement. Cela est dû au processus de folliculogenèse et de stimulation immunohistochimique des ovaires.

Fait intéressant, on a longtemps cru que la substance de Mllerovo n’avait absolument aucun effet sur le corps de la femme, et elle n’apparaissait chez la femme qu’en raison d’un lien génétique avec un homme.

Des études ont montré qu’au moyen d’une hormone anti-Muller, la croissance de la paracrine est régulée et les follicules primordiaux sont sécrétés chez la femme. On a également appris que le nombre total de follicules primordiaux diminuait avec l'âge de la femme. Comme cette valeur est directement liée au nombre de follicules antraux, le niveau de substance de Müller depuis 1984 est considéré comme un indicateur de la réserve folliculaire.

Il est possible d'enregistrer le niveau de AMH dans le sang des filles vers l'âge de 3 ou 4 ans, mais en même temps, il reste au même niveau jusqu'au début de la puberté. Ceci est dû à la régulation de la croissance par des mécanismes neurohormonaux. Les biochimistes ont tiré cette conclusion en se basant sur le fait que les récepteurs de la substance de Müller se trouvaient dans les cellules du cerveau. Au cours du processus ultérieur de formation et de développement du corps féminin, la cinétique de la norme de l'hormone anti-Muller est beaucoup plus active que celle de l'homme. La phase la plus élevée de la sécrétion d'AMH se produit lors de l'installation d'un cycle menstruel régulier. Immédiatement après le pic d'AMH, sa concentration dans le sang diminue, ce qui est directement proportionnel à l'extinction lente de la fonction ovarienne. Et pendant la ménopause, l’AMH n’est plus détectée dans le plasma sanguin.

Différences dans la concentration de AMH chez les femmes et les hommes

Sur la base d’indicateurs généraux, il est évident qu’il existe une relation négative entre le niveau de MSA chez les hommes et les femmes à différentes périodes du cycle de vie. À une époque où les taux d’homogénéité chez les garçons sont les plus élevés, il est presque impossible à déterminer pour les filles. Mais au moment de l'apparition de la consistance sexuelle, la concentration d'AMG chez les hommes est réduite. Tout au long du cycle de vie d'une femme, le niveau de substance de Müller varie en fonction d'une certaine régularité et peut aller de 5,6 nanogrammes par ml. Cela se produit en relation avec la dépense de follicules de réserve. Un fait intéressant: le niveau d'AMH ne change pratiquement pas au cours du cycle menstruel. Ce sont ces caractéristiques qui donnent le droit d'appeler l'hormone anti-émulseur un marqueur de la fonctionnalité du système reproducteur féminin.

En conséquence, la fonction principale de l'hormone AMH anti-Muller chez la femme est le contrôle de la réserve ovarienne. Lorsque l'hormone antimullers est réduite, la maturation normale des œufs est perturbée. Chez les hommes, AMH est responsable du bon développement des organes génitaux et de la puberté au moment opportun. Il est également responsable de l'abaissement des testicules, et la déviation de ses indicateurs par rapport à la norme AMH dans le sang peut causer l'infertilité.

Test sanguin pour AMH. Quand prendre l'hormone antimullers:

  • s'il existe, ou est soupçonné, un échec du développement sexuel;
  • avant de commencer un traitement contre le cancer;
  • dans le diagnostic et le traitement des tumeurs ovariennes;
  • avec insémination artificielle;
  • en présence de maladies telles que la cryptorchidie et l'anorchisme;
  • avec des problèmes de conception;
  • déterminer la présence de tissus testiculaires;
  • infertilité;
  • déterminer la réserve des ovaires;
  • évaluer la fécondité, hommes et femmes;
  • pour la détermination du sexe dans l'hermaphrodisme.

Comment bien prendre l'hormone antimullers?

  • Une recommandation pour passer le test de l'AMH est prescrite par la clinique prénatale, le proctologue ou l'endocrinologue.
  • Les femmes ont besoin d'un test AMG pendant 3 à 5 jours du cycle. Dans le même temps, il est nécessaire d'exclure les charges physiques et émotionnelles.
  • Les résultats des tests peuvent être affectés par des maladies et des antibiotiques récemment transférés.
  • Avant de donner du sang, il est préférable de ne pas fumer et de ne pas manger 12 heures avant la procédure.
  • Chez les hommes, la seule recommandation pour passer un test de détection de l’hormone AMG est d’arrêter de fumer et d’éliminer les situations stressantes.

Le test de la norme de l'hormone anti-Muller est effectué par la méthode du prélèvement sanguin dans une veine. Une analyse en laboratoire prend en moyenne 48 heures.

Que montre le niveau AMG?

Avec l’apparition de la puberté, l’hormone anti-Muller, dont la norme chez la femme est de 2,2 à 6,8 nanogrammes par ml, augmente et dépend ensuite du bon fonctionnement des ovaires. Le niveau de cette hormone n'est pas stable et peut changer en raison de l'influence de facteurs externes et internes.

Hormone Anti-Muller - qu'est-ce que c'est?

L'hormone anti-Muller (AMH), également connue sous d'autres noms, est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène AMH. C'est une hormone qui inhibe le développement des canaux de Muller (canaux paramesonephraux) dans un embryon mâle.

Bien que le récepteur AMH soit exprimé à la fois dans les embryons mâles et femelles, son expression a été isolée dans des cellules de Sertoli mâles. L'expression de l'AMH est activée par le facteur de transcription SOX9 dans les cellules de Sertoli mâles et provoque une régression irréversible des canaux de Muller. Puisque l'expression de l'AMH est cruciale pour la différenciation des sexes à un moment donné du développement fœtal, elle semble être étroitement régulée par SF1, les facteurs GATA, DAX1 et FSH. Il a été démontré que les mutations du gène AMH et du récepteur AMH de type II contribuaient à la préservation des dérivés mullériens chez l’homme, qui par ailleurs subissent habituellement une virilisation.

L'expression de l'AMH se produit également dans les cellules granulaires des ovaires chez les femmes après l'accouchement et sert de biomarqueur moléculaire de la taille relative de la réserve ovarienne. Chez l'homme, le nombre de cellules dans la réserve folliculaire peut être utilisé pour prédire le moment de la ménopause. Chez les bovins, l'AMH peut être utilisé pour sélectionner des femelles dans le cadre de programmes de transfert d'embryons multi-ovulatoires en prévoyant le nombre de follicules antraux développés pour l'ovulation.

Dans différentes espèces

L’hormone antimimulante est présente dans les poissons, les reptiles, les oiseaux, les marsupiaux et les mammifères placentaires.

Anti-Muller Hormone Vidéos

Les sources

L'AMH est sécrétée par les cellules de Sertoli des testicules lors de l'embryogenèse du fœtus de sexe masculin. Chez la femme, il est sécrété par les cellules granulaires des follicules ovariens.

La structure

L'hormone antimimulante est une hormone protéique structurellement liée à l'ingin et à l'activine. C'est un membre de la famille des facteurs de croissance transformants-β (TGF-β). Cette glycoprotéine dimère a une masse molaire de 140 kDa.

Chez l'homme, le gène AMH est AMH sur le chromosome 19p13.3, tandis que le gène AMHR2 code pour son récepteur sur le chromosome 12.

Fonction

Chez les mammifères, l'AMH entrave le développement des canaux de Muller dans l'utérus et d'autres structures de Muller. L'effet est ipsilatéral, c'est-à-dire que chaque testicule inhibe le développement uniquement de son côté. Chez l’homme, cela se produit pendant les 8 premières semaines de la grossesse. Si l'hormone n'est pas produite à partir des gonades, les canaux de Mullerovian se développent automatiquement, tandis que les canaux de loup, responsables des organes reproducteurs mâles, meurent automatiquement.

La quantité d'AMH pouvant être mesurée dans le sang varie selon l'âge et le sexe. L'hormone interagit avec des récepteurs spécifiques situés à la surface des cellules des tissus cibles (récepteurs hormonaux anti-allergiques). L'effet le plus connu et le plus spécifique induit par les récepteurs AMH de type II comprend la mort cellulaire programmée (apoptose) du tissu cible (canaux embryonnaires mullériens).

L'hormone anti-pulmonaire est exprimée par les cellules granulaires de l'ovaire pendant les années de reproduction et limite la formation de follicules primaires en inhibant le recrutement folliculaire excessif à l'aide de la FSH. Certains experts suggèrent qu'il s'agit d'une mesure de certains aspects de la fonction ovarienne, utile pour évaluer des affections telles que le syndrome des ovaires polykystiques et l'insuffisance ovarienne prématurée. Cela permet de prédire une faible réponse ovarienne lors de la fécondation in vitro (FIV), mais apparemment, il n’ajoute pas d’informations pronostiques sur le succès d’une grossesse déjà développée après une FIV. De plus, les niveaux d’AMH sont utilisés pour déterminer la teneur en œufs résiduelle chez les femmes.

La production d'AMH par les cellules de Sertoli des testicules reste élevée tout au long de l'enfance chez l'homme, mais diminue à des niveaux faibles pendant la puberté et à l'âge adulte. Il a été démontré que l'AMH régule la production d'hormones sexuelles et que des changements dans ses niveaux (croissance chez la femme, diminution chez l'homme) peuvent être associés à l'apparition de la puberté chez les deux sexes. Il a également été découvert que les récepteurs fonctionnels AMH sont exprimés sur les neurones du cerveau de souris embryonnaires et sont supposés jouer un rôle dans le développement du dimorphisme sexuel dans le cerveau et dans le développement ultérieur d'un comportement sexospécifique.

Pathologie

Chez les hommes, une activité fœtale insuffisante de l'hormone anti-Muller peut entraîner le syndrome de persistance des canaux de Muller (SPM), dans lequel se trouve un utérus rudimentaire et où les testicules sont sans importance. Le gène AMH (AMH) ou son gène récepteur (AMH-RII) s'écarte généralement de la norme. Les mesures du niveau hormonal sont également largement utilisées pour évaluer la présence des testicules et leur fonction chez les nourrissons présentant des conditions intersexuelles, des organes génitaux ambigus et la cryptorchidie.

Niveaux de sang

Chez les femmes en bonne santé, l'AMH est détectée ou non retrouvée dans le sang du cordon ombilical à la naissance et augmente considérablement à l'âge de 3 mois. Bien qu'il tombe à 4 ans avant d'atteindre linéairement l'âge de 8 ans et reste relativement constant du milieu de l'enfance au début de l'âge adulte, il ne change pas de manière significative pendant la puberté. La croissance de l'enfance et de l'adolescence reflète probablement les différentes étapes du développement folliculaire. À partir de 25 ans, le niveau d'hormone chute à un niveau indétectable à la ménopause.

De faibles preuves suggèrent que l'AMH ne devrait être mesuré qu'au début de la phase folliculaire en raison de variations du cycle menstruel. En outre, les niveaux sont réduits lors de l’utilisation de contraceptifs oraux et du tabac à fumer.

Gammes approximatives d’hormone anti-Muller:

La précision de l’évaluation du taux de HMA peut être moindre si la personne évaluée souffre d’un déficit en vitamine D.

Application clinique

Selon les recommandations de NICE sur la fécondation in vitro, le niveau d'hormone anti-Mullerian inférieur ou égal à 5,4 pmol / L (0,8 μg / ml) prédit une faible réaction à l'hyperstimulation ovarienne, tandis que le niveau supérieur ou égal à 25,0 pmol / l (3,6 ng / ml) prédit une bonne réponse. Les autres seuils trouvés dans la littérature se situent entre 0,7 et 20 pmol / L (0,1 et 2,97 µg / ml) pour une réponse faible à l'hyperstimulation ovarienne.

Par conséquent, des niveaux hormonaux plus élevés sont associés à de plus grandes chances de naissance vivante après la FIV, même après ajustement pour l'âge. Ainsi, l'AMH peut être utilisé pour rationaliser un programme d'ovulation et décider du nombre d'embryons à transmettre dans les méthodes de procréation assistée afin de maximiser les taux de réussite de la grossesse, tout en minimisant le risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne. L'hormone permet de prédire une réponse excessive dans l'hyperstimulation ovarienne avec une sensibilité et une spécificité de 82% et 76%, respectivement.

Mesurer seulement l'AMH peut être déroutant, car des problèmes importants, tels que le syndrome des ovaires polykystiques, surviennent à des niveaux élevés. Par conséquent, ils doivent être considérés conjointement avec un balayage transvaginal des ovaires pour estimer le nombre de follicules antraux et le volume ovarien.

La comparaison du niveau d'hormone anti-Mullerian chez des individus par rapport à des niveaux moyens est également utile pour évaluer la fertilité. Après tout, vous pouvez en apprendre davantage sur la réserve d'ovaires et identifier les femmes qui pourraient avoir besoin de congeler leurs œufs ou d'essayer de tomber enceintes, car elles ont une mauvaise fertilité future à long terme. Il a été constaté qu’un taux plus élevé d’hormone anti-Mullerian chez les femmes de la population générale présentait une corrélation positive avec la fertilité naturelle des femmes âgées de 30 à 44 ans, cherchant une conception spontanée même après ajustement en fonction de l’âge. Cependant, cette corrélation n'a pas été trouvée dans une étude comparative de jeunes femmes (âgées de 20 à 35 ans).

Femmes atteintes de cancer

Chez les femmes atteintes de cancer, la radiothérapie et la chimiothérapie peuvent endommager la réserve ovarienne. Dans de tels cas, une évaluation de l'AMH avant le traitement permet de prédire une perte de fonction ovarienne post-chimiothérapeutique à long terme, ce qui peut indiquer des stratégies de préservation de la fertilité, telles que la cryopréservation des ovocytes. La HMA après le traitement est associée à une diminution de la fertilité.

Les tumeurs des cellules granulaires dans les ovaires sécrètent de l'AMH et la sensibilité de l'analyse pour cette hormone est de 76 à 93% dans le diagnostic de telles tumeurs. L'hormone anti-Muller est également utile pour diagnostiquer les récidives de tumeurs à cellules granulaires.

Statut de stérilisation animale

En médecine vétérinaire, les mesures du niveau d'hormone anti-Muller sont utilisées pour déterminer l'état de stérilisation des chiens et des chats, hommes et femmes. Les niveaux hormonaux peuvent également être utilisés pour diagnostiquer les cas de syndrome ovarien résiduel.

Utilisation future potentielle

AMG a été synthétisé. Sa capacité à inhiber la croissance des tissus dérivés des canaux de Müller a laissé espérer qu’il pourrait être utilisé dans le traitement de nombreuses maladies, notamment l’endométriose, l’adénomyose et le cancer de l’utérus. Recherche menée dans plusieurs laboratoires. S'il y avait plus d'essais normalisés sur l'AMH, il pourrait potentiellement être utilisé comme biomarqueur polykystique de l'ovaire.

Hormone anti-Muller: norme chez la femme, fonctions, causes et effets des déviations

Les caractéristiques du corps féminin dépendent entièrement des substances spéciales qui contrôlent l'ensemble du travail des organes et des systèmes. La production d'hormones dépend de la santé, de l'apparence, du caractère, de la capacité de procréer. Le test hormonal est une méthode d’examen très importante. Si une femme rêve d’un enfant et que sa grossesse n’arrive pas, la première chose à faire est de déterminer si ses hormones sont en ordre. Les ovaires produisent une substance semblable aux antimullers hormonaux. Le non-respect de la norme peut être la cause de l'infertilité ou de maladies féminines.

Les fonctions de l'AMH dans le corps d'une femme

L'hormone anti-Muller (AMH) est une substance produite par les cellules des ovaires et qui régule la formation des œufs matures. Il est produit et joue un certain rôle dans le corps masculin, mais pour les hommes, son niveau est beaucoup plus bas.

Le scientifique allemand Muller a établi le fait que le développement des organes d'une femme et d'un homme au début de la croissance embryonnaire se déroule selon un type général. Les embryons des deux sexes ont un tube spécial (canal de Muller). Chez les garçons, il est absorbé dès 9-10 semaines de développement sous l'influence d'une substance appelée hormone anti-Muller. Par la suite, il continue à se former en petites quantités dans les testicules.

Chez les filles, l'utérus et une partie du vagin sont formés à partir du canal de Müller. À partir de la 32e semaine de développement, les cellules des follicules embryonnaires commencent à produire cette hormone. Pour une petite fille, son niveau reste bas. Il commence à jouer un rôle important dans le corps dès le début de la puberté, lorsque le niveau d’AMH augmente considérablement. Cette substance est produite activement dans les ovaires. Sa production s'arrête et son niveau diminue avec l'apparition de la ménopause, lorsqu'il n'y a pas d'œufs.

La présence de cette substance assure la croissance des follicules et la maturation des œufs. L'AMH stimule la production d'œstrogènes sous l'influence de l'hypophyse, une hormone folliculo-stimulante.

La particularité de l'hormone anti-Muller est qu'elle est produite indépendamment de la FSH et ne participe pas à la régulation du processus menstruel. Aucun facteur externe (style de vie, nutrition, médicaments hormonaux) n’affecte sa production. S'il n'atteint pas la norme au moment de la puberté, il est menacé d'infertilité. La production d'hormones n'est pas affectée par les changements dans le corps pendant la grossesse et après l'accouchement.

Ses indicateurs ne dépendent que de l’offre d’œufs dans les ovaires. Par conséquent, l'évolution du niveau d'AMG peut être jugée sur la manière dont ils sont dépensés au cours de la vie.

Quel est le niveau d'AMG mesuré

Selon le contenu de l'hormone anti-Muller peut être déterminé:

  • quelle est la capacité réelle d'avoir des enfants?
  • les chances de concevoir naturellement;
  • la faisabilité de l'insémination artificielle (FIV);
  • la ménopause environ 4 ans avant l'extinction de la fonction de reproduction.

Recommandation: Les médecins recommandent aux femmes sans naissance, à compter de l'apparition de la première menstruation, de surveiller le contenu d'AMG et de donner régulièrement du sang pour une analyse particulière. Son déclin dans les ovaires sains est irréversible et peut entraîner une stérilité. Par conséquent, il est recommandé d'extraire et de congeler les œufs, tandis que le contenu de l'hormone anti-Muller chez la femme correspond à la norme (il suffit de faire mûrir l'œuf) et que le niveau n'a pas encore baissé.

Vidéo: Niveau d'AMH, traitement des troubles de la reproduction

Comment fonctionne le niveau d'AMG à différentes étapes de la vie

La valeur normale du niveau d'hormones pour chaque femme individuellement dépend de ce que son stock d'oeufs était à l'origine. Par conséquent, il se trouve qu’à 45 ans, elle est encore capable de procréer. Dans un stock de follicules de 25 ans, la probabilité de concevoir est beaucoup plus faible que celle d’un adulte.

La structure des modifications apportées au contenu d'AMG est la suivante:

  • à l'âge de 12-14 ans, quand commence la puberté, le niveau d'hormones commence à augmenter;
  • dans 20-30 ans, le niveau atteint un maximum;
  • après 30 ans et jusqu'à la ménopause, diminue progressivement;
  • à la ménopause, au moment de la disparition complète de la menstruation, le niveau tombe à zéro, les ovaires cessant de fonctionner.

Niveaux d'hormone normaux moyens à différents âges (tableau)

Âge

Teneur en AMH, ng / ml de sang

Hormone Anti-Muller - Normal chez les femmes

L'hormone qui influence les facteurs de croissance s'appelle l'hormone anti-Mullers. La norme chez la femme n'apparaît qu'à l'âge sexuel, une augmentation est observée au milieu de la période de reproduction et diminue finalement jusqu'à la ménopause.

Hormone anti-Muller - analysée

AMG agit comme une sorte de réponse au nombre d’œufs que la fille a encore "en réserve". Mais l’hormone n’a pas d’anti-antimicrobiennes chez toutes les femmes. En savoir plus sur sa quantité n'est pas facile. Si vous rencontrez des problèmes de conception, on prescrit à une femme de nombreux tests, mais tout d’abord les niveaux d’œstrogène, de progestérone, d’hormones lutéinisantes et stimulantes du follicule sont contrôlés.

Si vous ne pouvez pas concevoir pendant une longue période et que toutes les hormones principales ne posent aucun problème, des tests plus sévères sont effectués, qui incluent déjà la détermination du niveau de HMA. On pense que cela aide à révéler le potentiel des ovaires. Attribuez un test aussi avancé dans de nombreux cas:

  • l'infertilité dont la cause n'est pas claire;
  • augmentation de l'hormone folliculo-stimulante;
  • polykystique suspectée;
  • tester l'efficacité de la thérapie anti-androgène;
  • développement sexuel tardif ou précoce.

Que montre l'hormone anti-Muller

L’hormone anti-pulmonaire vous permet de clarifier l’état de la femme et même, avant même de changer le cycle menstruel, de révéler une diminution de la fertilité. Si l'analyse est réalisée, une femme dans quatre ans sera au courant du début de la ménopause, ce qui permet de prendre des mesures opportunes: concevoir un bébé, garder des œufs en bonne santé (cryopréservation).

L’hormone antimuller aide à comprendre l’image de l’état des ovaires

Conditions d'analyse

Après avoir décidé de révéler le contenu de l'hormone anti-Muller, quand il est préférable de le prendre et quelles règles suivre avant l'analyse, vous devriez vérifier avec votre médecin. En règle générale, un état général détendu et calme est recommandé immédiatement avant l'analyse.

Le médecin vous recommandera de respecter certaines règles, qui ne doivent pas être négligées. S'il ne les mentionne pas, vous devez vous demander. Habituellement, les conseils comprennent les points suivants:

  • pendant trois jours pour éviter le stress;
  • ne pas être soumis au stress, aux expériences;
  • repos plus
  • ne consommez pas d'alcool;
  • le don de sang est effectué à jeun le matin;
  • la période de jeûne ne doit pas dépasser 14 heures (l'eau est une exception).

Si un patient a une maladie au moment donné, incl. chronique, l'examen est reporté jusqu'à la guérison. Il est possible de recevoir la réponse par l'analyse en trois jours.

Il est nécessaire de faire don de l'hormone antimullants dès le 3ème jour du cycle menstruel.

Vérifier le résultat

On pense qu'avec un taux de 2,5 ng / ml d'anti-émulseur, l'hormone est normale chez la femme. La norme selon le tableau (Fig. 1) permet d'identifier des déviations: un état réduit ou élevé. Indépendamment, cependant, il ne vaut pas la peine d’évaluer et de prendre des mesures. Il est toujours préférable de suivre les recommandations des experts. En cas de doute sur les résultats, il est utile de passer des tests dans un autre laboratoire. Pourtant, les faux indicateurs ne sont pas exclus. Ils sont principalement liés à la mauvaise préparation de la femme à l'examen ou au choix du mauvais jour pour l'analyse.

(Pic.1) L'hormone anti-Muller est normale chez les femmes

Après avoir identifié un écart, vous ne devriez pas être contrarié. Il est nécessaire de prendre des mesures pour éviter les tristes conséquences.

Causes d'anomalie

Si le nombre d'antimulseurs aux hormones augmente, il est probable qu'une femme échoue de cette manière:

  • ovaires polykystiques;
  • altération du développement sexuel (ralentissement);
  • des formations granulaires (malignes) apparaissent sur les ovaires;
  • stérilité endocrinienne causée par des troubles de la glande thyroïde;
  • les ovaires ne répondent pas aux effets des hormones (défauts génétiques).

Hormone a augmenté

Ayant constaté une augmentation de l'AMH chez le patient, le médecin prescrit en outre toujours une échographie. Dans cette étude, vous pouvez détecter visuellement les changements survenus, identifier le stade de la maladie et prescrire un traitement.

Si le taux d'hormones anti-émulsion est élevé, le médecin vous prescrit en outre une échographie pour détecter le stade de la maladie, puis vous prescrit un traitement.

Hormone abaissée

Si l'hormone antimullers est réduite, cela indique principalement les problèmes suivants:

  • la ménopause est attendue, des changements pré-ménopausiques se produisent dans le corps;
  • infertilité;
  • le développement sexuel se produit à l'avance;
  • diminution de la réserve ovulatoire due à l'âge moyen;
  • dommages mécaniques aux ovaires dus à une intervention chirurgicale ou à une blessure;
  • violation du cycle;
  • obésité, surpoids;
  • anomalies génétiques.
Si les antimullants sont abaissés, cela peut être la cause de l'infertilité, ce qui peut être: la ménopause, des lésions des ovaires, une violation du cycle, un excès de poids

Les méthodes pour augmenter ou diminuer le contenu de l'hormone ne sont pas fournies. Il existe des additifs dont les fabricants prétendent influer sur le contenu d'AMG. Mais il convient de rappeler que le changement de niveau forcé est le problème que vous ne résolvez pas. Lorsqu’on détecte des écarts par rapport à la norme, il est nécessaire d’identifier la cause qui a conduit à cela et c’est ce qu’il faut traiter.

Caractéristiques du traitement

Une analyse opportune aidera une fille d’âge moyen à décider du besoin de conception s’il présente une faible hormone anti-Muller. Dans cette situation, cela suggère une diminution de la fonction de reproduction, lorsqu'il est nécessaire de penser à la possibilité d'avoir un bébé pendant que le corps est encore capable de reproduire la progéniture.

Si le test confirme l'infertilité, vous devriez contacter les spécialistes. Il existe aujourd'hui de nombreuses techniques permettant au couple de concevoir un bébé seul. En particulier, les hormones sont produites pour améliorer la fonction ovarienne. Cette technique permet la formation de cellules saines.

En outre, vous pouvez toujours recourir à la fécondation artificielle, accompagnée d'un traitement stimulant et, si nécessaire, d'un ovule donneur.

Comment élever le niveau d'AMG

Dans la pratique étrangère, souvent utilisé des compléments alimentaires, ce qui peut augmenter le niveau de AMH. Accompagné de ce traitement et d'un régime spécial. Par exemple, la gelée royale et la propolis (produits de l’abeille) ont un effet positif sur le corps et contribuent à la conception. Il est prouvé que ces produits ont un effet fortifiant sur le corps et augmentent la lactation pendant une grossesse déjà en cours. Dans tous les cas, un spécialiste devrait prendre une décision et prescrire des médicaments.

On croit que l’augmentation du taux de THA est influencée par l’utilisation de la gelée royale et de la propolis

Une femme doit surveiller systématiquement le contenu en hormones. Ils agissent comme une preuve du fonctionnement normal de la fonction de procréation. L'hormone anti-Muller aide les couples à comprendre un problème susceptible d'interférer avec la planification de la conception ou de révéler une maladie grave. Après avoir traité la cause fondamentale, rien n’empêchera le couple d’acquérir une progéniture.

Hormone anti-Muller chez les femmes

Hormone AMH: qu'est-ce que c'est chez la femme, son rôle pour le corps

Les hormones antimulantes permettent à une femme de réaliser une fonction de fertilité tout au long de sa vie. De son niveau dépend de la capacité de tomber enceinte.

Si un couple marié ne parvient pas à concevoir un enfant, on encourage fortement la femme à subir un test de dépistage des hormones de base. Les résultats peuvent être normaux, mais la grossesse ne se produit toujours pas. Dans de tels cas, le spécialiste de la fertilité vous recommande de prendre une hormone pour les antimullants. Il ne figure pas dans la liste initiale des hormones testées, bien qu'il s'agisse d'un indicateur de la réserve fonctionnelle des ovaires (fertilité féminine). Le test "Advanced Efort-Test" est attribué lorsque:

  • problèmes de fertilisation;
  • infertilité d'origine inconnue;
  • taux élevés d'hormones stimulant les follicules;
  • syndrome présumé des ovaires polykystiques;
  • la nécessité d'identifier la puberté retardée ou prématurée;
  • échec des tentatives de FIV.

Quelle est l'hormone anti-Muller chez les femmes, peu de femmes connaissent le beau sexe. Il est produit par des cellules spéciales dès la naissance, sa production se poursuit jusqu'au début de la ménopause. L'analyse de l'hormone AMH, le décodage des résultats, permet de déterminer les chances de conception naturelle dans une période donnée. Sa particularité est que la production n'est pas contrôlée par le cerveau, sa quantité dans le sang ne dépend donc que de l'efficacité des ovaires.

Hormone AMG: qu'est-ce qui est responsable pour les femmes?

Le statut hormonal de base d'une personne, ses caractéristiques sont l'hormone AMH - qu'en est-il chez la femme? L'élément est présenté sous la forme d'une molécule de protéine, qui a un impact significatif sur le développement sexuel, qui détermine la capacité de reproduction à procréer et à devenir mère. Ses tâches principales sont:

  • assurer le développement des follicules primaires;
  • créer les conditions pour la maturation de l'œuf;
  • commencer le processus de préparation du corps pour la fécondation;
  • créer des conditions favorables au succès de l'action de l'hormone folliculo-stimulante.

Cet élément affecte le développement de l'œuf et sa libération dans la trompe de Fallope au cours de la période ovulatoire, stimule la production d'œstrogènes sous l'influence de l'hormone pituitaire. Il protège le corps contre les effets des facteurs négatifs, donne des informations sur la possibilité d'une FIV.

Hormone anti-Muller: qu'est-ce qui montre quelle est la norme?

Le niveau de cette hormone est difficile à réguler, car le nombre de follicules est déposé dans le corps dès la naissance, ce qui permet de donner naissance à un enfant à un âge plus avancé.

La production est réalisée indépendamment de FSH, elle ne participe pas à la régulation des processus du cycle menstruel, sa production n’est pas influencée par la nourriture, les hormones, le mode de vie ni d’autres facteurs externes. Si pendant la puberté sa quantité n'atteint pas la norme, elle menace le développement de l'infertilité. Les changements dans le corps pendant la grossesse et l'accouchement n'affectent pas sa production. L’hormone antimimulante, qui montre aux femmes la capacité de procréer, ne dépend que de la quantité d’oeufs dans les ovaires; par conséquent, en modifiant leur nombre, on peut en conclure à leur consommation durant la vie.

L'hormone anti-Muller AMH à différents âges est contenue dans une certaine concentration. À l'âge de 12-14 ans avec le début de la puberté, son niveau commence seulement à augmenter. À 20 ans, il atteint 2,1 à 6,8 ng / ml et entre 30 et 32,2 à 7,3 ng / ml. À partir de cet âge jusqu'à l'âge de 50 ans, sa quantité diminue progressivement de 6,8 à 2,6 ng / ml, pendant la ménopause de 2,6 à 1,1 ng / ml et peut atteindre zéro à la ménopause complète.

Antimullants hormonaux: pour quoi est responsable pour les femmes dans une certaine concentration?

Le maintien d'une hormone dans des conditions normales contribue à la fécondation de l'œuf et au début de la conception, indique l'absence de maladies et de pathologies.

L'hormone AMH, qui indique le nombre de follicules possibles, change normalement pendant la période de reproduction pendant le cycle menstruel. L'indicateur croît légèrement dans la phase folliculaire après la fin des menstruations. Le niveau d'AMG atteint un maximum pendant l'ovulation, diminue au moment de la phase lutéale et reste ensuite constant. La concentration acceptable est de 2,2 à 4 ng / ml. Les valeurs comprises entre 0,3 et 2,2 ng / ml sont considérées comme faibles et ne sont donc pas suffisantes pour la planification naturelle de la grossesse.

Hormone anti-Muller: Que signifient les niveaux bas et haut?

Les anomalies indiquent le développement de pathologies ovariennes et la présence de maladies. Il est possible de détecter des écarts uniquement en décodant les résultats d'un test sanguin. La diminution de la valeur d'une substance peut survenir pour plusieurs raisons:

  • puberté prématurée, obésité, surcharge pondérale;
  • maladies de l'appareil reproducteur, anomalie génétique, dommages mécaniques aux ovaires;
  • capacité réduite des ovaires à se développer et à produire de nouveaux œufs;
  • l’approche de la ménopause - si elle arrive tôt, cela signifie que le stock d’oeufs de la femme prêt à être fécondé a déjà diminué.

Un indicateur accru signale des ovaires polykystiques, des formations granulaires, l'absence d'ovulation. Dans ce cas, le médecin prescrit des études supplémentaires, prescrit un traitement pour normaliser le niveau de la substance.

Comment identifier le problème et le résoudre?

L'un des symptômes d'un problème est un échec du cycle menstruel. Grâce à l'analyse, vous pouvez prédire le début de la ménopause 4 ans avant son apparition. Si des problèmes sont associés au surpoids, vous pouvez les éliminer en contactant un nutritionniste. Si la diminution dépend du stress, la normalisation des situations de la vie et un repos adéquat aideront à stabiliser le niveau. Pour réussir l'analyse, vous devez contacter un endocrinologue ou un gynécologue. Inscrivez-vous pour un rendez-vous ou une consultation ici.

Hormone Anti-Muller

L'hormone anti-Muller (AMH) a été ouverte récemment et son rôle pour le corps féminin est difficile à surestimer. Étant l'un des maillons de la chaîne de reproduction, l'AMH est produite par les follicules antraux. Les médecins considèrent que cette hormone est un marqueur de la réserve ovarienne du corps de la femme, car le nombre de follicules antraux est directement lié au nombre de follicules du bassin prémordial. En dépit du rôle énorme qu’elle joue pour le corps de la femme, l’hormone tire son nom de son effet sur les hommes.
L'anatomiste allemand Johan Muller a découvert le fait que les embryons des deux sexes ont un canal qui donne lieu à la formation de la partie supérieure du vagin, de l'utérus et des trompes. Chez les fœtus de sexe masculin, le canal, appelé mullerien, est réduit entre 8 et 10 semaines de gestation, ce qui se produit sous l’action d’une substance donnée. Cette substance a été nommée substance anti-Müller ou hormone anti-Müller.

Effets de l'hormone anti-Muller:

Sur le corps des hommes et des femmes, cette hormone a divers effets. Si nous parlons du corps masculin, alors que l'AMH est produite par les cellules de Sertoli, cela se produit pendant la vie fœtale et dans l'enfance. Plus proche de l'âge de la puberté, la synthèse de l'AMH est considérablement ralentie. Chez la femme, la production de l'hormone anti-Muller est différente. Pour la première fois, la synthèse de l'AMH commence à 32 semaines de gestation, ce processus contribue à la formation des trompes de Fallope. Jusqu'à ce que la jeune fille soit entrée dans une période de développement sexuel rapide, la concentration en AMH dans son corps reste faible. À l'avenir, le niveau de l'hormone augmente, atteignant un pic entre 20 et 30 ans.
On sait que la concentration d’AMH dans le follicule dominant est toujours inférieure à celle des autres follicules. Pourquoi un tel phénomène se produit n'est pas connu pour le moment. Un autre effet de l'hormone anti-Muller est d'inhiber la croissance des follicules sous la pression de l'hormone folliculostimulante. AMG contrôle l'épuisement du pool prémordial. Il réveille également le prochain œuf pour une division ultérieure.

AMH lors de la planification de la grossesse et de la FIV:

Il est possible d'étudier le niveau de AMH dans le sang tous les jours du cycle menstruel. La concentration de cette hormone reste pratiquement inchangée. Cependant, les situations avec des cycles induits artificiellement ne sont pas affectées. Lors de la préparation à la FIV, par exemple, il est préférable de procéder à une analyse pendant 3-4 jours du cycle (test EFFORT). Dans ce cas, la valeur normale est comprise entre 1,0 et 2,5 ng / ml. Notez que les indicateurs réglementaires peuvent varier selon les fabricants de réactifs de laboratoire.
Lors de la planification d'un protocole de fécondation in vitro, l'AMH joue un rôle pronostique important. Si l'AMH est faible, il faut s'attendre à une faible réponse ovarienne aux médicaments standard stimulant l'ovulation. Des valeurs élevées de la substance inhibitrice de Müller ne sont pas non plus un bon signe: dans une telle situation, le risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne est élevé. Les faibles niveaux d'hormones indiquent un faible risque de fécondation des ovocytes, même lorsque l'ICSI est réalisée. La faible valeur de l'AMH s'accompagne généralement de la qualité correspondante des ovocytes; par conséquent, la probabilité de fausse couche pendant une période allant jusqu'à 12 semaines est assez élevée.

L'analyse sur AMH aidera à établir la cause de l'infertilité.

Sang élevé et bas AMH:

L'augmentation du niveau de AMH chez les femmes indique:
- syndrome des ovaires multicystiques;
- néoplasie granulomateuse ovarienne;
- infertilité due au manque d'ovulation;
- pannes des récepteurs de la LH.

Niveau de correction AMG:

Quand un faible niveau d'AMG est détecté, les femmes commencent à chercher des moyens de l'augmenter. Cependant, il faut bien comprendre que l’AMH est un indicateur de l’état des follicules qui sortent du bassin prémordial. Ces follicules sont l'objectif du traitement. En améliorant leur qualité et leur quantité, il est possible de normaliser les indicateurs AMG.
Il existe des études indiquant des résultats positifs avec la DHEA et la vitamine D3. Les scientifiques ont rapporté qu'en été, le taux d'hormone anti-Muller était 18% plus élevé qu'en hiver, en raison de la synthèse accrue de la vitamine D3. Sous son influence, les cellules de la granulosa commencent à produire intensément l'hormone antimullers, ce qui augmente considérablement la concentration de l'hormone dans le sang. D'autre part, la DHEA peut augmenter le nombre de follicules antraux. Pour obtenir l'effet recherché, le traitement devrait durer plus de trois mois. Le traitement avant la FIV vous permet d’augmenter le nombre d’embryons implantés survivants et de réduire le risque d’anomalies chromosomiques. Et, bien que le médicament DHEA soit essentiellement un complément alimentaire, seul un médecin devrait le prescrire.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

La glande thyroïde est un élément très important du système endocrinien humain. Sa fonction est la production d'hormones, qui sont extrêmement importantes pour le fonctionnement normal du corps.

Parmi les hormones responsables de la fonction de reproduction de l'homme, l'hormone folliculostimulante occupe une place particulière. Elle produit l'hypophyse, la glande endocrine, située à la base du cerveau.

L'hormone principale du système reproducteur féminin, qui remplit un certain nombre de fonctions nécessaires à l'implantation et à la gestation du fœtus.