Principal / Kyste

Androstènedione pendant la grossesse

Application mobile "Happy Mama" 4.7 La communication dans l'application est beaucoup plus pratique!

J'ai cette hormone (à un taux de 0 à 8) 19. La dexaméthasone a été prescrite. J'ai peur de le boire, trop de mauvaises critiques. En attente de la réception chez le gynécologue - enokrinologa à l'hôpital. Avec cela, vous ne pouvez pas tirer. Avez-vous découvert quelque chose?

J'ai la 7e semaine, avec une norme maximale de 3,30 androstènedione 3,86, je suis dans un hôpital menacé (détachement), le médecin m'a prescrit 0,5 tonne par jour. Et j'ai peur au premier trimestre de boire un tabl si sérieux! Il est en train de former un cerveau... et à quelle heure avez-vous dû boire?

La testostérone pendant la grossesse. Androgènes: leur formation et leur métabolisme pendant la grossesse normale. Hyperandrogénie pendant la grossesse. Hormones "masculines" pendant la grossesse.

Résumé de l'article

Malgré l’augmentation des concentrations totales et libres en androgènes chez les femmes enceintes, la plupart des femmes et leurs bébés ne sont pas virilisés. Les quatre facteurs qui peuvent protéger contre la virilisation sont: les concentrations sériques élevées de SHBG, l'effet de la progestérone sur les récepteurs aux androgènes, l'effet de la progestérone sur l'activation des androgènes dans les tissus cibles et l'aromatisation placentaire des androgènes. (Voir «Mécanismes de protection contre la virilisation de la mère et du fœtus»).

Niveau d'androgènes dans le sang des femmes enceintes

Au cours d'une grossesse normale, la concentration dans le sérum de certains androgènes, mais pas de tous, augmente.

Testostérone pendant la grossesse (hormone «masculine» pendant la grossesse)

Les taux de testostérone totale augmentent progressivement pendant la grossesse. Cet effet est principalement dû à l'augmentation progressive, induite par les œstrogènes, de la concentration sérique de la protéine de liaison aux hormones sexuelles (SHBG). L'augmentation de la concentration de testostérone au cours de la grossesse normale se produit déjà 15 jours après le pic de LH, probablement en raison de sa production plus importante par les ovaires que par les glandes surrénales.

Il existe plusieurs études sur la production et la décomposition d'androgènes chez des femmes enceintes en bonne santé. Dans l'un d'entre eux, lors d'une enquête auprès de cinq femmes enceintes, il a été constaté que les taux de production de testostérone et de dihydrotestostérone chez les femmes enceintes et les femmes non enceintes coïncident. Cependant, la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone et la clairance métabolique de ces hormones pendant la grossesse étaient plus faibles, ce qui était prévisible à des concentrations sériques élevées de SHBG.

Dans une autre étude, qui comprenait une enquête auprès de 1343 femmes ayant eu une grossesse unique, on a trouvé un taux moins élevé d’androgènes chez les femmes de plus de 30 ans, ainsi que dans les naissances multiples (deux naissances ou plus). Bien que le tabagisme ait été associé à un taux d'androgènes plus élevé au cours de la première moitié de la grossesse par rapport aux femmes plus jeunes, aux femmes décédées et aux non-fumeurs, respectivement

Pendant la grossesse, la concentration sérique de testostérone est trois à quatre fois plus élevée que dans le sérum de sang de cordon. La concentration de testostérone dans le sang d'une femme enceinte peut varier de 100 à 140 ng / dl (de 3,5 à 4,8 nmol / l) et, dans le sang de cordon ombilical, la valeur moyenne est de 33,5 ng / ml (1,2 nmol / l).

Testostérone libre pendant la grossesse

La concentration sérique de testostérone libre pendant la grossesse varie légèrement, jusqu’au troisième trimestre, quand elle augmente environ deux fois. Cette augmentation de la concentration de testostérone libre ne peut pas être expliquée par un changement de la concentration de SHBG et, très probablement, peut être due à une augmentation de la production de testostérone. La source de la production accrue de testostérone dans cette situation n’est pas connue. Une des raisons possibles peut être que la gonadotrophine chorionique humaine (hCG) peut stimuler les cellules théca-interstitielles de l'ovaire à synthétiser la testostérone. Cependant, la concentration sérique en hCG atteint son maximum à la fin du premier trimestre de la grossesse, puis diminue progressivement et la concentration en testostérone libre augmente.. Des études ont montré chez les singes que le corps jaune est l’une des sources possibles de testostérone. Enfin, la testostérone peut être produite dans le cortex surrénalien des femmes enceintes, parallèlement à une augmentation de la sécrétion de cortisol maternel en fin de grossesse.

DEA-C pendant la grossesse

La concentration de sulfate de déshydroépiandrostérone (DHEA-C) dans le sang de la mère diminue pendant la grossesse, malgré l’augmentation de sa production dans le sang du fœtus. La plus grande diminution se produit au début du deuxième trimestre, lorsque la clairance métabolique de la DHEA-C augmente considérablement. Chez la femme enceinte, la DHEA-C est métabolisée dans le foie, par conversion en 16-alpha-hydroxy-DEA, et dans le placenta, par conversion en œstrogènes.

Androstènedione pendant la grossesse

La concentration d’androstènedione dans le sang de la mère augmente au cours de la seconde moitié de la grossesse.

Androstanediol glucuronide pendant la grossesse

Concentration sérique chez la femme enceinte Le glucuronide de 3-alpha-17-bêta-androstandiol (3a-diol-G), produit du métabolisme de la dihydrotestostérone dans les follicules pileux de la peau, augmente pendant la grossesse. On ignore si cela est associé à une augmentation de l'activité de la 5-alpha réductase et d'autres enzymes métabolisant les androgènes, ou à une augmentation de la disponibilité du substrat.

Niveau d'androgène dans le liquide amniotique

La concentration de testostérone et d'androstènedione dans le liquide amniotique est en moyenne deux à trois fois plus élevée si le fœtus est un homme. La médiane des écarts probables chez les garçons est comprise entre 17,3 et 33,7 ng / dl (0,60 à 1,17 nmol / l) et entre 5,05 et 12,98 ng / dl (0,175 à 0,45 nmol / l). chez les filles. Cette différence de performance chez les fœtus masculins et féminins indique qu’au moins une partie de l’androsténédione et de la testostérone dans le liquide amniotique est produite par les testicules du fœtus. La concentration de DHEA-C dans le liquide amniotique est la même chez les fœtus féminins et masculins. Ceci est probablement dû au fait que cette hormone est d'origine surrénalienne.

Niveau d'androgène dans le sang fœtal

Testostérone - Les concentrations de testostérone dans le sérum des fœtus masculins sont supérieures à celles du sexe féminin, alors que les concentrations de DHT sont similaires.

Chez les foetus masculins, la concentration de testostérone atteint son maximum à la fin du premier trimestre de la grossesse - environ 150 ng / ml (5,2 nmol / l; ce qui correspond à la moitié de la limite inférieure de la norme chez les hommes adultes), puis diminue progressivement de 60 à 70% environ..

On sait peu de choses sur la régulation de la testostérone fœtale, mais on suppose qu'elle dépend davantage du taux d'hCG maternel que de l'hormone lutéinisante pituitaire fœtale (LH). La concentration de hCG dans le sang de la mère et du fœtus atteint son maximum entre 9 et 12 semaines de gestation, puis diminue progressivement (la concentration de hCG maternelle dans le sérum fœtal est significativement plus basse que dans le sérum maternel: les indicateurs fœtaux peuvent varier de subtile à 2,5). mIU / ml).

L’apparition de l’hCG maternelle dans le sérum fœtal coïncide avec l’apparition des cellules de Leydig (source de la production de testostérone dans les testicules), à environ 8 semaines de gestation. On suppose que l'hCG maternelle joue un rôle important dans le développement des cellules de Leydig chez le fœtus et dans la production de testostérone. La formation maximale de cellules de Leydig représente des périodes allant de 14 à 18 semaines de gestation.

Les gonadotrophines se trouvent dans l'hypophyse du fœtus vers 10 semaines de gestation et dans le sérum fœtal après environ une semaine. Une étude sur des souris transgéniques mâles, ainsi que l'apparition tardive de la production de gonadotrophine chez le fœtus, confirment la théorie selon laquelle le développement des cellules de Leydig et de la production de testostérone est initié principalement par l'hCG maternelle. De plus, la fonction des cellules de Leydig était normale chez les souris dépourvues de LH ou de ses récepteurs.

Chez les fœtus de la femme, la concentration de testostérone dans le sérum sanguin est basse (environ 50 ng / dl [1,7 nmol / l]) et tend à diminuer. La source de testostérone est très probablement les ovaires foetaux, car La gonadotrophine peut stimuler la production d'androgènes dans les ovaires du fœtus, qui sont ensuite convertis en œstrogènes.

Niveau d'androgène chez le nouveau-né

Chez les garçons nouveau-nés, la concentration de testostérone dans l'artère ombilicale n'est que légèrement supérieure à celle des filles. Cependant, la concentration de testostérone (et d'androstènedione) dans le sang augmente considérablement au cours des premiers jours de la vie, en particulier chez les garçons, puis diminue au cours des six prochains jours.

Une augmentation des androgènes le premier jour de la vie peut être une réponse à la production de hCG libre.

Pendant la grossesse, d'autres stéroïdes produits par le placenta peuvent inhiber partiellement l'effet de l'hCG sur les cellules foetales. Une diminution de la concentration en androgènes sériques au cours de la première semaine de vie survient simultanément à une diminution de la concentration sérique en hCG.

Niveau d'androgène dans le placenta

Des études montrent que le placenta peut synthétiser indépendamment les androgènes, dont la plupart sont convertis en œstrogènes par le CYP17 placentaire. La valeur de la synthèse placentaire d'androgènes est inconnue.

Mécanismes de protection contre la virilisation de la mère et du fœtus

Malgré une augmentation de la concentration en androgènes totaux et libres dans le sérum sanguin des femmes enceintes, la plupart des femmes et leurs enfants ne sont pas virilisés. Les raisons en sont:

  • Concentrations sériques élevées de SHBG. Dans la plupart des cas, l'augmentation de la concentration d'androgènes dans le sérum revient aux androgènes liés à la SHBG. Comme indiqué ci-dessus, la concentration d'androgènes libres dans le sérum augmente légèrement et seulement en fin de grossesse, de sorte que la plupart des androgènes ne sont pas disponibles pour agir sur le tissu cible.
  • Effet de la progestérone sur les récepteurs aux androgènes. La concentration de progestérone augmente 10 fois pendant la grossesse et peut atteindre 250 mg / jour. Bien que l’affinité de la progestérone pour les récepteurs aux androgènes soit faible, l’augmentation de la production de progestérone est telle qu’elle peut supprimer la liaison des androgènes à leurs récepteurs sur les tissus cibles.
  • Effet de la progestérone sur l'activation des androgènes dans les tissus cibles. Dans les tissus cibles sous l'influence de la 5-alpha réductase, la testostérone est convertie en dihydrotestostérone biologiquement plus active. La progestérone ayant une faible affinité pour la 5-alpha réductase, une quantité supplémentaire de progestérone produite pendant la grossesse peut inhiber la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone dans les tissus cibles.
  • Aromatisation des androgènes dans le placenta. Le placenta présente le plus grand potentiel de conversion des androgènes en œstrogènes. Par conséquent, il est fort probable que la plupart des androgènes de la mère et du fœtus soient métabolisés dans le placenta. Ce mécanisme protège à la fois les femmes enceintes et le fœtus féminin de la virilisation. L'androstènedione et la testostérone sont des substrats de haute affinité pour le système placentaire des enzymes aromatase et sont convertis en estrone et en estradiol, respectivement. La dihydrotestostérone n'est pas un substrat pour l'aromatisation, elle est métabolisée sous l'influence d'autres enzymes placentaires (oxystéroïdes déshydrogénases) en métabolites moins actifs, tels que le 5-alpha-androstan-3beta, 17 beta-diol.
Le rapport sur une femme enceinte dont la concentration sérique de testostérone atteignait 15 000 ng / dl (520 nmol / l) confirmait cette théorie, mais sa concentration dans le sang de cordon n'était que de 252 ng / dl (8,7 nmol / l), qui était 1,7 pour cent de la performance maternelle. Cela indique la présence d'une barrière très efficace empêchant la testostérone de passer de la mère au fœtus. De plus, la concentration d'estradiol dans le sang de la mère était normale et la concentration d'estradiol dans le sang de cordon ombilical était significativement plus élevée, ce qui indique que la testostérone avait été convertie en estradiol dans le placenta ou le fœtus. Une augmentation de la concentration en œstrogènes fœtaux peut inhiber les effets des androgènes, car la concentration de testostérone sérique dans le sang de cordon ombilical était largement supérieure à la norme (voir ci-dessus), mais le fœtus n'était pas virilisé (à titre de comparaison, une femme adulte présentant une concentration de testostérone sérique de 252 ng / dL). [8,7 nmol / l] sera virilisé).

Ces résultats indiquent que l’exposition aux androgènes fœtaux peut être réduite par l’aromatisation placentaire des androgènes et la production d’œstrogènes. La confirmation de la virilisation chez les fœtus de sexe féminin présentant une insuffisance d'aromatase placentaire est également une confirmation de cette hypothèse. Chez l'un de ces bébés, les concentrations de testostérone, de dihydrotestostérone et d'androstènedione dans le sang du cordon ombilical étaient 26, 26 et 207 fois supérieures à la normale, et les concentrations en estrone, en estradiol et en estriol n'étaient que de 0,6, 0,9 et 0,2% de la norme.

Cependant, les arômes ne suffisent généralement pas pour protéger complètement le fœtus de la transmission de la testostérone, ce qui n'explique pas entièrement le manque de virilisation du fœtus. Des cas de lutéome des ovaires ont été rapportés chez des femmes enceintes présentant des concentrations élevées de dihydrotestostérone dans le sérum sanguin, mais des filles en bonne santé sont nées. Étant donné que la dihydrotestostérone ne fait pas l'objet d'une aromatisation avant les œstrogènes, les fœtus de sexe féminin doivent être protégés de la virilisation en diminuant l'action des androgènes.

L'exposition prénatale aux androgènes qui se situent dans la plage normale de grossesse n'entraîne très probablement pas de modifications des ovaires menant au syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) à l'adolescence.

Forum gynécologique

Androstènedione pendant la grossesse

  • Comme
  • N'aime pas
Mariina 23 septembre 2012

  • Comme
  • N'aime pas
Consultant en chef 23 sept. 2012

  • Comme
  • N'aime pas
Mariina 12 octobre 2012

  • Comme
  • N'aime pas
Gynécologue et endocrinologue 14 oct. 2012

Catherine Dmitrievna, bon après-midi!
Ma grossesse s’est arrêtée pendant une période de 6 à 7 semaines. À la fin de l’échographie, ils ont écrit que le chorion était éclairci, que l’ovule était détaché à plusieurs endroits et que l’utérus était légèrement tordu. J'ai écrit plus tôt à propos de la haute hormone Androstènedione et de la 17-OH progestérone. Dites-moi, s'il vous plaît, est-il possible que ces hormones affectent la décoloration du fœtus? Il y avait aussi un faible niveau de progestérone, mais je prenais Duphaston. Les maladies infectieuses n'étaient pas. Dites-moi quels tests mon mari et moi devons passer pour éviter que la même histoire se reproduise.


Combien de Duphaston avez-vous pris par jour?
La recherche génétique du fœtus décédé fait?

  • Comme
  • N'aime pas
Mariina 15 octobre 2012

  • Comme
  • N'aime pas
Mariina 16 octobre 2012

  • Comme
  • N'aime pas
Gynécologue et endocrinologue 16 oct. 2012

Elmira Robertovna, bon après-midi!


Je vous conseille de vous protéger pendant 2-3 mois, dans votre cas, les contraceptifs oraux sont meilleurs - Yarin ou Jess. Encore une fois, passez en revue les hormones sanguines - la testostérone, le DHA-C, le 17-OH. Réviser le statut infectieux.

  • Comme
  • N'aime pas
Mariina 16 octobre 2012

  • Comme
  • N'aime pas
Gynécologue et endocrinologue 16 oct. 2012

Elmira Robertovna, bonjour!


Le sang pour l'infection, ce qui vous a été offert, vous devez passer.
Vous pouvez venir à la réception.

L'hormone sexuelle androstenedione est augmentée chez les femmes: les causes et les méthodes de traitement du déséquilibre hormonal

Pour une femme, des niveaux hormonaux normaux sont très importants. Lorsque des troubles hormonaux créent des conditions favorables pour le développement de diverses maladies. L'androstènedione est l'une des hormones dont l'organisme a besoin. C'est une hormone sexuelle produite par les glandes surrénales et les testicules chez l'homme, et par les ovaires chez la femme.

Androstenedione est appelé le précurseur de l'œstrone et de la testostérone. Dans le corps féminin, la concentration de cette hormone est beaucoup plus basse que chez l'homme. Les femmes en ont besoin pour maintenir le fonctionnement normal du système de reproduction. Un taux élevé d'androstènedione est un signe de troubles dans le corps, il ne faut donc pas l'ignorer, il est important de rechercher la cause et de commencer le traitement.

Fonctions et taux d'hormone

La synthèse de l'androstènedione commence à l'âge de 7 ans environ. Jusqu'à 30 ans, son niveau augmente progressivement, après quoi il diminue. En outre, des fluctuations des niveaux d'hormones sont observées pendant la journée. Les taux maximaux sont enregistrés dans la matinée. Chez les femmes, la quantité d'hormones dans le corps est affectée par le cycle menstruel. Il atteint son apogée au milieu du cycle. La grossesse entraîne également une augmentation du niveau de la substance dans le sang.

L'androstènedione précède la formation finale d'œstrogène et de testostérone. Avec la production incorrecte de l'hormone a violé la fonctionnalité de l'ensemble du système de reproduction des femmes. Cela peut entraîner de graves changements pathologiques, notamment en oncologie. Pour identifier les niveaux anormaux de l'hormone, il est nécessaire de mener une étude en laboratoire. La concentration d'androstènedione glucuronide, la forme active de l'androstènedione, est généralement déterminée.

Androstenedione norme chez les femmes:

  • première semaine de vie - 0,2-2,9 ng / ml;
  • filles jusqu'à un an - 0,06-0,68 ng / ml;
  • jusqu'à 10 ans - 0,08-0,5 ng / ml;
  • jusqu'à 17 ans - 0,75-2,05 ng / ml;
  • femmes de plus de 17 ans - 0,85-2,75 ng / ml;
  • après 50 ans - 0,1-6 ng / ml.

En savoir plus sur le taux d'hormone parathyroïdienne chez les femmes et les hommes, les causes des écarts et les méthodes de correction des indicateurs.

Découvrez les symptômes du pied diabétique et comment traiter les complications dangereuses du diabète sucré à cette adresse.

Androstènedione Analyse

Pour l'étude, prenez du sang veineux. L'analyse est effectuée par la méthode d'analyse immunologique (ELISA).

Avant de prendre du sang, une femme doit suivre une formation:

  • cesser de prendre la pilule contraceptive 2 semaines avant le test;
  • faire un don de sang au cours des 3 premiers jours du cycle, s'il n'y a pas d'autres recommandations du médecin;
  • réduire l'effort physique une semaine avant le test, pour les éliminer complètement pendant 2 jours;
  • ne pas avoir de relations sexuelles la veille de l'analyse;
  • 3 jours avant le don de sang, exclure le tabagisme, l'alcool, les aliments gras, frits, fumés, les confiseries;
  • Le dernier repas doit être au plus tard 10-12 heures avant l'analyse, vous ne pouvez pas boire d'eau et de boissons gazeuses;
  • éviter les situations stressantes.

Causes de l'hyperandrogénie

Si la préparation de l'analyse était correcte, alors en l'absence de déviations, le niveau d'androstènedione devrait être normal. Comme il n’existe pas de norme unique et que les indicateurs peuvent fluctuer dans le contexte de l’influence des facteurs physiologiques, toutes les nuances doivent être prises en compte.

Une augmentation de l'androstènedione peut indiquer la présence de maladies graves dans le corps d'une femme:

  • ovaires polykystiques;
  • tumeurs des glandes surrénales, organes du petit bassin;
  • l'hypercorticoïdisme;
  • l'hypertécose;
  • dysfonctionnement thyroïdien;
  • l'ostéoporose.

Taux élevé d'hormones pendant la grossesse

Pour les femmes enceintes se caractérise par une augmentation des niveaux d'hormones. Il s'agit d'un processus physiologique qui, dans la plupart des cas, ne nécessite aucune correction. Mais un taux excessivement élevé d'androstènedione au cours du premier trimestre peut être dangereux pour la grossesse, parsemant de fausses couches et d'autres violations du développement du fœtus. Après la naissance, les niveaux d'hormones devraient revenir à la normale.

Tableau clinique

La première chose qui devrait alerter une femme atteinte d'hyperandrogénie est une violation du cycle ovulatoire. Il peut y avoir un retard de la menstruation, ainsi que leur absence complète. Un taux élevé d'androstènedione se manifeste chez une femme présentant une symptomatologie éclatante, qui peut également se refléter dans des modifications externes. La gravité des symptômes dépend de l'état général du système hormonal, des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Symptômes de l'hyperandrogénie:

  • saignements intermenstruels;
  • augmentation de la pilosité sur le visage et le corps;
  • durcissement de la voix;
  • l'acné;
  • l'alopécie;
  • accumulation de masse grasse dans l'abdomen;
  • gain de poids;
  • fausses couches persistantes;
  • incapacité de tomber enceinte.

Conséquences possibles

Si une femme présente une augmentation chronique de l'androstènedione, celle-ci ne reste pas sans laisser de trace. Les perturbations hormonales entraînent progressivement diverses complications:

  • masculinisation et acquisition de traits masculins;
  • maladies gynécologiques (hyperplasie, polykystique);
  • la dystrophie musculaire;
  • diabète sucré;
  • l'obésité;
  • tumeurs malignes de l'ovaire;
  • calvitie.

Comment réduire les performances: recommandations

Si le test sanguin révèle un taux élevé d'hormone, vous devez contacter un endocrinologue ou un gynécologue. Avant d’attribuer un traitement, vous devez connaître les causes de l’état pathologique.

Des examens supplémentaires sont effectués:

  • dépistage hormonal complet;
  • Échographie;
  • Scanner avec contraste;
  • IRM

Pour corriger le niveau d'androstènedione, le traitement est choisi individuellement pour chaque patient. Pour rétablir les niveaux normaux de l'hormone sont couramment utilisés:

  • contraceptifs oraux;
  • les glucocorticoïdes;
  • œstrogènes (clomifène);
  • médicaments antiandrogènes (cytoprotérone);
  • coagulation des ovaires.

Les pilules contraceptives combinant des hormones sexuelles féminines sont très efficaces contre l'hyperandrogénie:

Les médicaments ci-dessus ont des effets antiandrogènes. La réception de ces fonds devrait être longue. Mais avant le rendez-vous doit tenir compte des éventuels effets secondaires des médicaments et des contre-indications. Les contraceptifs oraux contenant des œstrogènes ne doivent pas être pris chez les femmes atteintes de diabète de type 2 ayant des antécédents de maladie cardiaque.

En quel jour du cycle faire une échographie du sein et que montrent les résultats de l'étude? Nous avons la réponse!

Vous trouverez une liste de produits à faible indice glycémique pour les diabétiques dans cet article.

Sur la page http://vse-o-gormonah.com/vnutrennaja-sekretsija/polovye/rak-yaichnikov.html, renseignez-vous sur les premiers signes et symptômes du cancer de l'ovaire chez la femme, ainsi que sur le pronostic de son rétablissement.

Glucocorticoïdes à forte teneur en androstènedione:

Pour l'intervention chirurgicale, recourir uniquement en présence de tumeurs.

Correction de style de vie

Dans certains cas, la correction du mode de vie et de la nutrition peut affecter de manière significative la normalisation des niveaux hormonaux.

Il est recommandé aux femmes de suivre les recommandations suivantes:

  • passer à des repas hypocaloriques en cas d'excès de poids;
  • abandonner les glucides simples, la restauration rapide;
  • limiter la consommation de sel;
  • privilégier les produits d'origine végétale;
  • manger 4-5 fois par jour en petites portions;
  • éliminer l'alcool et le tabagisme;
  • faire régulièrement de l'exercice modéré.

Pourquoi androstenedione peut-il être augmenté chez les femmes?

Le fond hormonal d'une femme régule la santé, en outre, la beauté externe, l'humeur dépendent du fond hormonal. L'androstènedione est l'une des hormones les plus importantes pour une femme, car elle régule le système reproducteur. Cette hormone est un type masculin, dans le corps féminin est responsable de la production d'oestrogène et de testostérone. La production de cette hormone se produit par les ovaires et les glandes surrénales, de sorte que le changement de concentration indique principalement la pathologie de ces organes.

Caractéristiques de l'indicateur

L'androstènedione est une hormone associée à la testostérone. L'état de santé d'une femme dépend directement de la concentration de ces hormones. Le taux de performance garantit non seulement une bonne santé, mais également une bonne fonction de reproduction. L'effet de l'androstènedione sur l'organisme est bien inférieur à celui de nombreuses hormones. Cependant, son importance pour le corps de la femme ne peut être sous-estimée. À la ménopause chez la femme, cette hormone est le principal stéroïde.

La concentration d'hormones dans le sang d'une femme est bien inférieure à celle d'un homme, mais elle est également importante pour le sexe faible. Étant donné que la synthèse de l’androstènedione mâle et des hormones du groupe des œstrogènes féminins est interdépendante, les fonctions sexuelles et reproductives de l’organisme peuvent être altérées en raison d’une mauvaise production. Cette violation menace la survenue d'un cancer. Mais il arrive que l'androstènedione chez les femmes soit élevée pour des raisons naturelles.

La concentration de l'hormone dans le sang varie avec le cours de la vie chez l'homme. Cette hormone se caractérise par une augmentation progressive à l'âge de sept ans. Après trente ans, son niveau commence à diminuer progressivement. De plus, le changement se produit pendant la journée, le niveau maximum est fixé le matin.

Les femmes se caractérisent par des fluctuations de la concentration de l'hormone en fonction de la phase du cycle menstruel. La plus grande valeur est observée au milieu du cycle. Pendant la grossesse, l'androstènedione est élevée. La valeur standard pour chaque laboratoire est individuelle. En passant l'analyse, il est nécessaire de clarifier la norme, ainsi que les unités de mesure.

En règle générale, l'analyse de décodage reflète la valeur de référence et les indicateurs de patient. En plus du formulaire de résultat d'analyse, il est recommandé de consulter un spécialiste pour déterminer sa conformité à la norme.

Si l'androstènedione est élevée chez les femmes, cela peut être le signe d'un cancer des ovaires polykystique, d'une hyperplasie surrénalienne, du syndrome d'Itsenko-Cushing, d'une ostéoporose féminine, d'une hypertécose ovarienne du stroma, de tumeurs malignes, etc. En outre, dans certains cas, cette hormone peut être réduite. Cela parle aussi de la mauvaise performance des glandes surrénales et des ovaires, dans la pathologie de laquelle l’Androstènedione peut augmenter ou diminuer.

Symptômes de concentration accrue

L'augmentation de la concentration d'androsténédine peut entraîner diverses perturbations dans le corps, affecter à la fois l'apparence de la femme et la possibilité de conception.

En règle générale, lorsque le taux d'androstènedione chez la femme dans le sang augmente, la patiente présente les symptômes désagréables suivants:

  1. Rougeurs, acné et diverses inflammations, augmentation de la teneur en graisse de la surface de la peau. De tels problèmes de peau ne peuvent être éliminés ni par des produits cosmétiques ni par des procédures spéciales.
  2. Perte de cheveux pouvant mener à la calvitie.
  3. Violation du cycle menstruel.
  4. Fausses couches fréquentes, impossibilité de concevoir, infertilité.
  5. La croissance rapide du tissu musculaire, conséquence du gain de poids.
  6. Le grossissement de l'apparence, de la voix, des traits d'une femme devient plus masculin.
  7. Diverses pathologies des glandes mammaires.

En règle générale, les patients après un diagnostic approfondi révèlent un cancer polykystique de l'ovaire, des néoplasmes ovariens ainsi que des tumeurs surrénaliennes. Ces pathologies sont associées à une perturbation du système endocrinien; les anomalies subies dans ce cas font l'objet d'un traitement; toutefois, le traitement est très complexe et ne réussit pas toujours, il faut souvent beaucoup de temps pour rétablir les fonctions normales du corps.

Pour aider à détecter de tels symptômes, vous devez contacter un endocrinologue et un gynécologue. Ces spécialistes vous prescriront les tests de diagnostic nécessaires, sur la base desquels un diagnostic et un traitement seront prescrits.

Les changements dans n'importe quel niveau de nature de l'hormone, ainsi que dans l'une de ses manifestations externes, ne peuvent être ignorés. Si nous tenons compte de la fluctuation de la concentration établie par la nature, une augmentation indique toujours un écart de santé. En raison de l'augmentation de cette hormone, une légère fluctuation émotionnelle se produit. Vous pouvez voir quel jour du cycle est le plus émotionnellement et le plus instable, c’est à ce stade que l’augmentation se produit.

Que révélera la recherche?

Chez l’homme, l’androstènedione existe dès la naissance. Depuis la vie, la concentration de cette hormone modifie la norme pour chaque période de sa vie:

  1. Chez un nouveau-né avant la semaine, la concentration de cette hormone est comprise entre 20 et 290 ng / 100 ml.
  2. À l'âge d'environ un an - 6-68 ng / ml.
  3. De 1 à 10 ans - 8-50ng / 100 ml.
  4. Adolescents de 10 à 17 ans - 8 à 240 ng / 100 ml.
  5. Pour les hommes adultes, l'indicateur est - 75 - 205ng / 100ml.
  6. Pour les femmes, le taux d'androstènedione est légèrement supérieur à celui des hommes et varie de 85 à 275 ng / 100 ml.

Tout écart par rapport à la norme doit alerter le patient, car il indique directement la présence de pathologies et de troubles hormonaux. Si le patient présente des symptômes d'augmentation des niveaux de l'hormone, le spécialiste prescrit une étude de laboratoire, à savoir une analyse de sang veineux.

L'analyse de l'hormone androstenedione, dont la norme est extrêmement importante pour le corps de la femme, nécessite une préparation. Une analyse erronée de l'analyse entraîne une distorsion des résultats et peut donc nuire à la santé de la femme car, sur la base de cette étude, un mauvais diagnostic sera posé.

Le prélèvement sanguin doit être effectué dans les trois jours suivant le premier jour du cycle menstruel. Une semaine avant la date prévue pour la collecte de sang, il est nécessaire d’abandonner tout effort physique excessif. Prendre de l'alcool et fumer n'est pas recommandé pendant trois jours et le dernier repas doit être pris 12 heures avant le don de sang. Le don de sang est nécessaire à jeun.

Une préparation adéquate pour l'analyse garantit l'obtention du résultat le plus informatif possible. Les méthodes d'analyse modernes fournissent des résultats fiables et il n'existe pas de recherche alternative. De plus, cette analyse peut être considérée comme une clinique publique ou privée normale. Le résultat de cette analyse est la base du traitement.

Androstènedione et grossesse

Avant de concevoir un enfant, il est recommandé aux futurs parents de subir différents types d’examens. L'une des études importantes consistera en une analyse visant à déterminer la concentration d'androstènedione dans le sang d'une femme. Lors de la planification d'une grossesse, cette hormone ne devrait pas augmenter. Si l'hormone monte, il est nécessaire de prendre des mesures pour la ramener à la normale. En outre, le plus souvent, une augmentation conduit à la stérilité.

Sur la base de l'étude, le médecin traitant prescrira un traitement adapté au patient. L'utilisation d'un traitement avec des médicaments hormonaux ou des méthodes thérapeutiques dépend de chaque cas individuel. Il est impossible de différer le traitement de cette maladie, le traitement doit commencer immédiatement lorsqu'un écart est détecté.

L'androstènedione élevée pendant la grossesse est très dangereuse pour le développement de la grossesse. De tels problèmes peuvent entraîner une naissance prématurée et une fausse couche. Si une femme au cours de la période de planification sait que le niveau de cette hormone est augmenté, il est nécessaire d'effectuer un traitement avant la conception, alors que l'auto-traitement est strictement interdit. En ce qui concerne la future maternité, il ne faut pas prendre de risques et avoir recours à la médecine traditionnelle ou utiliser des médicaments hormonaux sans consulter un médecin. Avec un traitement professionnel, la capacité de restauration des hormones est très élevée et, par conséquent, il y a une chance de devenir mère.

Androstenedion lors de la planification de la grossesse, son taux et ses causes d’augmentation

Le but principal d'une femme est de donner la vie à une autre personne. Des millions de femmes du monde entier rêvent de donner naissance à un bébé en bonne santé et de vivre la joie de la maternité! Malheureusement, il arrive parfois que sur la voie de la réalisation de cet objectif, les couples se heurtent à un certain nombre de difficultés qui peuvent encore être résolues. Le fond hormonal de la femme ne joue pas le dernier rôle dans la conception très attendue des miettes. L’Androstènedione est l’une des hormones déterminantes qui, lorsqu’elle planifie une grossesse, peut entraîner de graves problèmes. Ennemi a besoin de savoir en personne, essayons donc de connaître cette hormone autant que possible.

Le rôle de l'androstènedione dans le corps d'une femme

Malgré le nom difficile, expliquer et comprendre l'importance de trouver le niveau de l'hormone Androstendion au niveau normal, pas seulement pendant la grossesse, mais dans l'état normal d'une femme, est assez simple. Ainsi, comme nous le savons, l’arrière-plan émotionnel, le déroulement de certains processus dans le corps humain, l’attractivité externe, en fin de compte, dépendent du contexte hormonal général. L'androstènedione fait partie de cette chaîne hormonale complexe. Il est produit grâce à l'activité vigoureuse des glandes surrénales et des glandes sexuelles. Dans le même temps, le sexe d'une personne n'a aucune importance.

L'androstènedione, à son tour, stimulant l'activité du tissu adipeux et du foie, est responsable de la production d'hormones extrêmement importantes telles que l'œstrogène et la testostérone. Et que veulent-ils dire, demandez-vous? Ce n’est un secret pour personne que l’équilibre de ces deux hormones détermine la santé de la femme, sa beauté et son attrait, l’énergie sexuelle. Pas pour rien, découvrant une forte augmentation de poids, semble-t-il, pour des raisons inexplicables, une croissance anormale des poils sur le visage et le corps, des sautes d'humeur marquées, la femme se précipite pour consulter son gynécologue et lui envoie immédiatement un test sanguin. Un plan d’action similaire attend également les femmes qui rencontrent des difficultés pour planifier leur grossesse, puisqu’un niveau accru d’androstènedione affecte directement le succès de la conception.

En décrivant ces processus, des associations surviennent involontairement avec la circulation de substances dans la nature, lorsque le fonctionnement normal d’autres est impossible sans le travail bien ajusté de certains éléments.

Pourquoi le bébé peut-il se comporter de façon capricieuse lorsqu'il se nourrit?

Règle de niveau commune d'androstènedione

Avant de procéder à une description directe des indicateurs généralement acceptés de la norme de l’hormone Androsténédione pendant la grossesse, examinons les statistiques générales. Considérez les valeurs admissibles de l'androstènedione au taux de son contenu dans 100 ml de sang.

Les nouveau-nés devraient recevoir entre 20 et 290 ng de l'hormone dans un échantillon de sang prélevé pour examen. Chez les bébés qui sont allaités, il y a une diminution significative de la performance - 6-68 ng. Le contenu d'androstènedione dans les échantillons de sang chez les enfants de 10 ans et plus varie entre 8 et 50 ans et est considéré comme normal.

Pour les hommes et les femmes, ces valeurs sont déterminées à partir de 17 ans:

  • filles - 85-275 ng;
  • les gars - 75-205 ng.

En ce qui concerne l’avenir, nous notons que pendant la grossesse, certains médecins tirent la sonnette d’alarme en détectant une augmentation de l’androstènedione dans le test sanguin général. Si une telle panique est justifiée et ce qui signifie réellement une augmentation des performances, nous le saurons un peu plus tard.

Après avoir retracé la dynamique générale de l’évolution du niveau d’androstènedione, on peut affirmer qu’à la naissance son ratio en pourcentage est assez élevé. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, les indices diminuent, mais exactement jusqu'au moment où il atteint l'âge de dix ans. Androstenedion commence à croître et finit par revenir à la normalisation. Au bout de trente ans, il redescend.

Nous avons décrit le cours normal et adéquat de la situation, mais il y a souvent des changements pathologiques. Ils sont provoqués par un certain nombre de facteurs à partir desquels il est possible de distinguer:

  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux;
  • les maladies des organes impliqués dans le développement de l'androstènedione, par exemple les glandes surrénales.

Par conséquent, il est important de ne pas attendre l'apparition de situations critiques et de ne pas négliger les examens réguliers pour surveiller l'état de vos antécédents hormonaux. Il est doublement important de maintenir les indicateurs de la norrostènedione pendant la grossesse.

Augmentation du niveau d'androstènedione

Comme le montre clairement le titre de cette section, il est parfois dangereux, pendant la grossesse, d’augmenter le taux de l’hormone Androsténédione dans le sang de la femme. Les principales causes de la croissance de l'androstènedione comprennent les maladies des glandes surrénales et des ovaires, puisqu'elles en produisent elles-mêmes. La liste des maladies comprend:

  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • l'ostéoporose chez les femmes;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • pathologies auto-immunes;
  • cancer des ovaires;
  • hyperplasie du cortex surrénalien.

Nous notons que, malgré l'attention particulière portée à l'augmentation de l'androstènedione, ses faibles conséquences ont également des conséquences négatives. Pour une femme, cela se heurte à une altération du fonctionnement du cortex surrénal et des ovaires.

Outre les facteurs pathologiques d’augmentation de l’androsténédione, il existe également des fluctuations tout à fait naturelles de cette hormone. Par exemple, sa valeur varie tout au long de la journée et dépend également de la phase du cycle menstruel. L'androstènedione est le plus actif le matin et au milieu du cycle. Cela se manifeste par l'émotivité excessive notoire et l'irritabilité d'une femme.

Important: en cas de grossesse, le niveau de l'hormone Androstenedione a tendance à augmenter, ce qui est également considéré comme la norme.

Signes de androstenedione élevé

Le tableau clinique externe de cette pathologie est assez caractéristique:

  • puberté précoce;
  • déséquilibre hormonal;
  • saignements et écoulements utérins;
  • une forte augmentation de poids due à la croissance du tissu musculaire, qui est plus caractéristique des hommes;
  • changement de voix, augmentation des cheveux.

Une augmentation de l'androstènedione au cours de la grossesse est menacée par le développement d'une pathologie dont l'issue est une naissance prématurée, beaucoup plus tôt que prévu. Il y a eu des cas où une femme a eu plusieurs fausses couches au début de la grossesse en raison de la teneur élevée en hormone Androsténédione.

Parallèlement, en Europe et aux États-Unis, on considère qu'une augmentation de l'androstènedione pendant la grossesse n'affecte pas son évolution et ne conduit certainement pas à des pathologies du fœtus. La relation entre le niveau d'androstènedione et les problèmes de planification de la grossesse est prouvée, car une augmentation de l'hormone peut réellement empêcher son apparition. Dans notre pays, une approche radicalement différente de ce problème. Les experts nationaux voient une menace à la fois pour l’enfant et pour la mère lorsque l’androstènedione commence à croître rapidement. Ils estiment donc nécessaire de prendre les mesures appropriées et de recourir à un traitement médical. Apprenez à le connaître et nous.

Découvrez ce qu'il faut faire si votre bébé est allergique aux protéines du lait de vache.

Quel est le rôle de la progestérone pendant la grossesse, vous allez apprendre ici.

Traitement médicamenteux de l'androstènedione accrue

Pour commencer, nous rappelons que des spécialistes de profil étroit, en tant que gynécologue et endocrinologue, traitent des problèmes liés aux antécédents hormonaux.

Il est conseillé d’aborder la planification de la grossesse de manière responsable et de passer tous les tests de dépistage des hormones à l’avance. Si les indicateurs d'androstenedio sont élevés pendant la planification de la grossesse, un traitement long et prudent sera probablement nécessaire.

En Russie, pour le traitement des troubles décrits par nous, on utilise dans la plupart des cas Duphaston, Dexamethasone, Clomifen, Tsiproteron.

Important: en Europe et aux États-Unis, ces drogues sont considérées comme dangereuses pour le fœtus, car elles peuvent provoquer certaines perturbations dans son développement. En d'autres termes, il n'y a aucune preuve de leur efficacité fondée sur des preuves en ce qui concerne le traitement de l'augmentation du niveau de l'hormone Androstenedione pendant la planification et pendant le début de la grossesse.

Le régime de traitement, la durée du médicament est défini individuellement dans chaque cas par votre médecin.

Le traitement médicamenteux consiste toujours, sans faute, avec le régime correct, à établir les oligo-éléments, minéraux et vitamines nécessaires et manquants dans le régime alimentaire d'une femme. Il est également important de stabiliser le fond émotionnel, d’éviter les situations stressantes et gênantes.

Après avoir remarqué les symptômes énumérés de l’hormone accrue Androstenedione, essayez de ne pas retarder la visite chez le médecin. Lors du traitement de toute maladie, il est important d'identifier immédiatement les causes qui l'ont provoquée et de prendre des mesures adéquates et efficaces pour la combattre. Plus vous tardez avec les conseils d'un spécialiste, plus le risque de complications est élevé. Prends soin de toi!

L'hormone androstenedione est élevée chez les femmes: pourquoi cela se produit-il et comment est-il traité?

Toute défaillance hormonale est un facteur provoquant le développement de nombreuses maladies et symptômes graves.

L’androstènedione est une hormone du groupe des androgènes qui exerce des fonctions endocriniennes importantes dans le corps de la femme.

Son augmentation de sérum ne doit pas être ignorée, car cela conduit à des pathologies gynécologiques et autres auto-immunes.

Quelles sont les causes et les conséquences du fait que l'hormone androstènedione est élevée chez la femme, comment est-elle détectée et quel sera le traitement?

Ce qui est responsable

L'androstènedione est une hormone androgène qui fournit une production complète de testostérone et d'œstrogènes.

Traditionnellement, on pense que les androgènes sont des hormones mâles, mais il est faux de supposer que les femmes n'en ont pas.

En fait, leur concentration dans le corps féminin est bien inférieure à celle des hommes, mais elles sont également nécessaires au travail à part entière de l'appareil reproducteur.

La formation d'androstènedione est une étape nécessaire dans la synthèse d'hormones aussi importantes que la testostérone et l'œstrogène.

D'un point de vue biologique, l'androstènedione précède leur éducation finale. En conséquence, il y a un lien direct ici, car la production incorrecte d'hormones perturbe littéralement le fonctionnement complet de l'ensemble du système sexuel et reproducteur.

Chez les femmes, il peut causer diverses maladies graves, notamment le cancer.

La sécrétion initiale se produit dans les glandes surrénales et les ovaires. Le travail de ces organes dépend indirectement de l'androsténédione, qui stimule leur activité.

Son niveau varie constamment en fonction de l'âge, de l'heure, du cycle menstruel, mais une augmentation significative de l'hormone (hyperandrogénie) dans le sérum nécessite toujours une intervention médicale.

En règle générale, tout cela précède les symptômes prononcés, ce qui incite les patients à demander de l'aide.

Le niveau d'androstènedione est contrôlé par une analyse en laboratoire du sang veineux à l'aide de la méthode d'immunoessai (ELISA). Cette étude comporte une formation préliminaire, qui comprend les activités suivantes:

  • Le biomatériau est livré dans les 3 premiers jours du cycle menstruel.
  • L'entraînement physique renforcé et l'exercice doivent être éliminés une semaine avant le prélèvement de sang.
  • L'alcool et le tabagisme doivent être évités 3 jours avant le test.
  • Avant l'analyse, il est impossible de manger de la nourriture pendant 8 à 11 heures.
  • Ce sont des règles simples qui doivent être suivies pour l'exactitude des résultats.

    Le sang peut être donné gratuitement dans un centre de santé publique et dans un laboratoire privé. Les résultats obtenus sont très importants pour d’autres mesures de diagnostic.

    Dites dans notre publication sur les signes d’échec hormonal chez la femme.

    À propos de l'échec hormonal après un avortement médicamenteux et ses causes, lisez ce qui suit.

    Les raisons de l'augmentation de la performance

    Les indicateurs d'Androstènedione varient selon les critères d'âge, le sexe et le jour du cycle menstruel. Il est très difficile d’établir un taux unique de cet indicateur, car vous devez tenir compte des moindres nuances.

    Lors du déchiffrement des résultats sanguins, il est nécessaire d'examiner les valeurs de référence du laboratoire, qui sont fondamentales pour le diagnostic.

    Pour des raisons physiologiques, son niveau élevé est détecté au milieu du cycle menstruel, puis ses valeurs diminuent. La violation des règles de préparation à l'analyse conduit à un résultat faussé se traduisant par une augmentation de l'androstènedione.

    En laboratoire, les indicateurs les plus souvent utilisés sont compris entre 3 et 10 nmol / l et entre 0,3 et 3,4 ng / ml. Tout dépend de l'unité de mesure et de la méthodologie de recherche.

    L'augmentation du nombre d'androstènedione est un signe sérieux de pathologie, un examen est donc nécessaire.

    Le plus souvent, son augmentation peut survenir à la suite des maladies et affections suivantes:

  • ovaires polykystiques;
  • tumeurs productrices d’androgènes (ACTH) des organes pelviens, des glandes surrénales;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing (hypercoticisme);
  • hypertécose ovarienne (élargissement bilatéral pathologique);
  • hyperplasie surrénale (maladie congénitale);
  • dysfonctionnement thyroïdien;
  • l'ostéoporose.
  • Le médecin doit rechercher les causes de l'hyperandrogénie, car de nombreuses maladies peuvent être à l'origine d'une telle pathologie.

    Les plaintes du patient et des analyses supplémentaires peuvent clarifier le tableau clinique. Un diagnostic correct est la première étape du traitement.

    Niveaux élevés pendant la grossesse et après l'accouchement

    Pendant la grossesse, une femme soulève presque toutes les hormones car le fœtus commence à se développer rapidement. Ceci est une condition normale qui ne nécessite aucun ajustement.

    L'androstènedione n'est pas une exception, car elle augmente légèrement à partir de la première semaine de grossesse.

    En règle générale, après l'accouchement, l'hyperandrogénie disparaît et tout redevient normal. À des valeurs élevées de l'hormone, il est presque impossible de concevoir un enfant, donc une grossesse avec hyperandrogénie initiale est peu probable.

    De nombreux médecins ne voient aucune raison de surveiller de près le système endocrinien pendant la grossesse, ce qui est juste, car un déséquilibre hormonal se manifeste au niveau physiologique.

    Il est conseillé de poser un diagnostic après la grossesse. Cependant, certains médecins commencent à prescrire des pilules hormonales spéciales (dexaméthasone) pour réduire les hormones.

    Ces mesures de traitement ne sont appliquées qu'en cas de besoin urgent, lorsque le fœtus est en danger en raison d'une forte augmentation d'androstènedione.

    Pendant la grossesse, il est strictement déconseillé de prendre des médicaments hormonaux, car ceux-ci ont des effets secondaires graves et le développement du fœtus est déjà menacé.

    Symptômes et signes

    Habituellement, une femme vous observe avec des symptômes brillants qui précèdent le traitement chez un médecin. L'androstènedione est beaucoup plus faible que la testostérone dans son action, mais sa concentration élevée peut provoquer des changements externes chez une femme pour la masculinisation.

    Les symptômes de l'hyperandrogénie comprennent généralement les manifestations suivantes:

  • violation du cycle menstruel (fin, retard);
  • saignement en milieu de cycle;
  • virilisation (modification du ton de la voix, croissance excessive des poils sur le corps et le visage);
  • éruption d'acné sur le visage non traitable (acné);
  • calvitie de la partie occipitale de la tête (alopécie);
  • dépôts graisseux dans l'estomac;
  • gain de poids dû à la croissance musculaire et à la graisse;
  • développement précoce des organes génitaux;
  • fausse couche;
  • infertilité
  • Toutes ces conditions nécessitent une surveillance médicale et une assistance. Vous ne pouvez pas hésiter et attendre de nouveaux symptômes, car les hormones doivent être ajustées.

    Avec une légère hyperandrogénie, les symptômes peuvent être absents ou apparaître très légèrement, mais le plus souvent c'est une conséquence de causes physiologiques (phase du cycle menstruel, médication, premier trimestre de la grossesse), et avec une pathologie grave, des signes cliniques sont toujours perceptibles.

    Sur l'infertilité hormonale chez les femmes dira notre publication.

    Quels médicaments hormonaux pour la ménopause peuvent être nécessaires, lisez cet article.

    Cette condition est-elle dangereuse?

    L'hyperandrogénie longue durée provoque l'apparition de diverses maladies et complications. Dans ce cas, il est impossible d'espérer que le fond hormonal se rétablira seul sans assistance médicale.

    Une femme commence progressivement à se viriliser, c'est-à-dire à se masculiniser et à acquérir des traits masculins. La voix devient plus basse et plus grossière et les cheveux commencent à pousser sur tout le corps, le type de personnage devient masculin.

    Cette condition peut être exacerbée sans traitement approprié. Dans l'ensemble, une femme présente toujours des maladies et des symptômes gynécologiques (absence de menstruation, hyperplasie polykystique ou ovarienne).

    Cependant, les conséquences désastreuses ne se limitent pas à ces complications. On peut dire que le danger de l'hyperandrogénie réside dans les pathologies possibles suivantes:

  • Maladie auto-immune Itsenko-Cushing, qui est très difficile à traiter;
  • obésité sévère;
  • les tumeurs ovariennes produisant l'hormone ACTH;
  • tumeurs malignes des organes pelviens;
  • diabète de type 2;
  • l'ostéoporose;
  • la dystrophie musculaire;
  • calvitie.
  • L'hyperandrogénie de la nature surrénalienne se manifeste généralement dès la naissance. La femme a rapidement manifesté les caractéristiques sexuelles et le type de corps de l'homme. Cela nécessite également un traitement, car des effets similaires sont possibles.

    Quel médecin devez-vous consulter, quel est le diagnostic

    Les anomalies hormonales exigent de la prudence et une approche individuelle. Les spécialistes suivants traitent traditionnellement de tels problèmes:

    • endocrinologue;
    • gynécologue-endocrinologue;
    • gynécologue.

    Le patient peut se référer à n’importe lequel d’entre eux, car ils possèdent tous une compétence suffisante en la matière.

    Le gynécologue-endocrinologue a une spécialisation étroite dans le traitement des pathologies hormonales de l'appareil reproducteur de la femme, mais un tel médecin ne se trouve pas dans toutes les cliniques.

    L'endocrinologue traite des pathologies endocriniennes courantes chez les deux sexes, mais le plus souvent, un gynécologue est impliqué dans l'hyperandrogénie.

    En examinant les résultats des tests, le médecin vous prescrira un examen et un diagnostic supplémentaires afin de comprendre exactement ce qui se passe dans le corps du patient et quelle est la gravité de la pathologie.

    Cela prendra du temps et de la patience, car il est nécessaire de prescrire un traitement efficace et compétent. Le plus souvent, le médecin prescrit les procédures de diagnostic suivantes:

    • test sanguin pour d’autres hormones (progestérone, testostérone, estradiol, prolactine, cortisol, hormone lutéinisante, FSH, DEA, TSH, ACTH, aldostérone);
    • Échographie des organes pelviens, de la glande thyroïde et des reins;
    • colposcopie;
    • Diagnostic CT avec contraste des organes pelviens;
    • IRM et radiographie des reins et des glandes surrénales.

    Sur la base des résultats obtenus, le médecin prescrit un traitement complet. Il est nécessaire de procéder à un dépistage hormonal complet, qui déterminera l'état général du patient.

    L'échographie, le scanner et l'IRM sont des méthodes d'examen supplémentaires nécessaires pour exclure les tumeurs, les néoplasmes et calculer la taille des glandes surrénales et des ovaires (hyperplasie).

    Caractéristiques du traitement

    L'hyperandrogénie peut être traitée avec succès, mais le traitement doit être instauré au stade initial de la pathologie ou dès le plus jeune âge si la maladie est congénitale (hyperplasie surrénalienne).

    Actuellement, les catégories de médicaments suivantes sont utilisées pour rétablir ce déséquilibre endocrinien:

  • contraceptifs oraux;
  • les glucocorticoïdes;
  • médicaments à base d'œstrogènes;
  • médicaments antiandrogènes;
  • thérapie diététique;
  • procédures cosmétiques (épilation en utilisant diverses techniques);
  • coagulation (cautérisation) des ovaires;
  • chirurgie en présence de tumeurs.
  • Les contraceptifs oraux se sont révélés efficaces dans le traitement de l'hyperandrogénie, car ils contiennent une combinaison d'hormones féminines (œstrogène et progestatif).

    Par exemple, les médecins prescrivent souvent le médicament Diane-35. Le médicament a des propriétés anti-androgéniques, c’est-à-dire qu’il est le plus souvent utilisé pour éliminer la croissance des poils sur le corps et le visage (hirsutisme).

    Alternativement, les médecins prescrivent d'autres contraceptifs: Marvelon, Ovidon, Femoden, etc. Ils doivent être pris pendant une longue période (environ 1 an) pour obtenir des résultats thérapeutiques, mais ces médicaments ont des effets secondaires graves.

    Les glucocorticoïdes populaires dans de tels cas sont les comprimés Dexaméthasone, Mégadexane, Metipred, Prednisolone, qui sont prescrits à la dose minimale.

    Parmi les médicaments oestrogéniques, le clomifène s'est recommandé avec succès, ce qui rétablit le cycle menstruel et est utilisé dans le traitement de l'infertilité.

    La cytoprotérone est un agent antiadrogène populaire qui supprime l'action de l'androstènedione, éliminant ainsi les symptômes de la masculinisation.

    Nous pouvons dire que le médecin dans la nomination du traitement en utilisant une thérapie combinée, combinant différents médicaments. Il détermine indépendamment le dosage et la durée de l'administration.

    L'intervention chirurgicale est utilisée uniquement en présence de tumeurs des ovaires et des glandes surrénales.

    Quels sont les symptômes d'un manque d'hormone thyroïdienne chez les femmes? Cela racontera notre article.

    Quelles sont certaines des raisons pour lesquelles l'hormone cortisol peut être augmentée chez les femmes? Découvrez ici.

    Régime avec hyperandrogenism

    La thérapie par le régime alimentaire joue un rôle important dans le traitement principal, car l’obésité ou une prise de poids brutale est une complication de l’hyperandrogénie. Les médecins sont invités à suivre un régime hypocalorique.

    Il est nécessaire d'abandonner les glucides simples (pâtisseries, sucre, sucreries), ainsi que les aliments gras.

    Il est nécessaire de limiter la consommation de sel et de produits épicés. L'alcool et le tabagisme ne contribuent pas au rétablissement, aussi vaut-il la peine de se débarrasser de ses mauvaises habitudes.

    Avec cette pathologie, une femme ne devrait pas consommer quotidiennement plus de 85 grammes de graisse et 100 grammes de glucides.

    Les aliments végétaux doivent toujours être préférés, car ils contiennent de l'acide folique et des vitamines nécessaires au fonctionnement normal du système digestif et de tout le corps.

    Pour un rétablissement rapide, vous devez manger 4-5 fois par jour en portions moyennes. En aucun cas, ne peut pas mourir de faim, car cela ne fait qu'ajouter aux problèmes du système endocrinien, il est donc préférable de demander l'aide d'un nutritionniste qui sélectionne individuellement le régime alimentaire.

    Quoi ne pas faire

    Si vous identifiez une insuffisance hormonale, vous devez immédiatement consulter un médecin. Dans de telles situations, toute auto-médication, ainsi que l'utilisation indépendante de médicaments hormonaux, est inacceptable, car des effets secondaires graves et une aggravation de la situation sont possibles.

    Un diagnostic minutieux est nécessaire pour prescrire le schéma thérapeutique correct.

    Les endocrinologues ne recommandent strictement pas les actions suivantes pour l'hyperandrogénie:

    1. Buvez de l'alcool, et en particulier en prenant des médicaments hormonaux.
    2. Adhérez aux grèves de la faim et aux régimes alimentaires épuisants, car le régime alimentaire doit être équilibré et peu calorique.
    3. Seuls, sans ordonnance, prenez des glucocorticoïdes et d'autres médicaments hormonaux.
    4. Ne pas aller chez le médecin et exécuter consciemment la pathologie endocrinienne.
    5. Utilisez des agents anabolisants contenant des hormones mâles.

    La patiente doit adhérer à ces règles afin de ne pas aggraver le processus pathologique et d’accélérer son rétablissement.

    Les remèdes populaires, diverses herbes ne sont pas utiles dans cette situation, de même que les compléments alimentaires, car leur effet thérapeutique n’affecte pas la sécrétion d’hormones.

    Dans tous les cas, vous devez être examiné par un médecin qui vous expliquera en détail comment normaliser correctement votre mode de vie.

    En résumé, on peut dire que l’augmentation à long terme des valeurs de l’androstènedione détruit progressivement l’ensemble du système de reproduction d’une femme.

    Actuellement, la médecine possède tous les moyens de traitement et les méthodes de diagnostic de l'hyperandrogénie, mais il faut être patient à l'avance, car les médicaments doivent être pris sans interruption pendant une longue période.

    D'Autres Articles Sur La Thyroïde

    Planifier une grossesse pour une femme est aussi important et excitant que les examens finaux ou les mariages. En prenant soin de votre santé, vous vous souciez du futur bébé.

    La FSH (follitropine, hormone de stimulation du follicule) est un lien important dans le système de reproduction du corps de la femme.

    La névrose laryngée est une perte de sensibilité et de fonctionnement du canal de l'entonnoir, due à des lésions des plexus nerveux et du système muqueux de la gorge ou au développement d'anomalies pathologiques de l'activité nerveuse.