Principal / Hypoplasie

Nous apprenons quand et comment effectuer une analyse sur l'estradiol

L'estradiol (E2) est l'une des trois principales hormones stéroïdes œstrogéniques présentes chez l'homme. C'est l'œstrogène sécrété le plus actif. L’analyse de l’estradiol permet de détecter une déficience ou un excès chez la femme et de diagnostiquer diverses affections associées à ce déséquilibre. Le moment de prendre estradiol et comment le faire correctement est décrit dans cet article.

Quand faire une analyse?

L’analyse de l’estradiol chez les filles et les femmes passe lorsque:

  • les organes génitaux de la fille se développent plus tôt ou plus tard que d'habitude;
  • une femme présente des symptômes tels que des saignements vaginaux anormaux après la ménopause, des cycles menstruels anormaux ou absents;
  • L’infertilité est en cours de diagnostic - une série de mesures de l’estradiol au cours du cycle menstruel chez la femme peut être réalisée pour surveiller le développement des follicules avant les méthodes de fécondation in vitro (en tenant compte de la poussée d’E2).
  • on observe des symptômes de ménopause, tels que bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie et / ou menstruations irrégulières ou absentes;
  • dans le cadre du diagnostic et du traitement des troubles métaboliques suspects des stéroïdes sexuels;
  • une femme prend un traitement hormonal substitutif - le médecin peut périodiquement prescrire des taux d'œstrone pour surveiller le traitement.

L'analyse des taux d'œstradiol chez les garçons et les hommes peut être prescrite lorsque:

  • les garçons sont à la traîne pendant la puberté, caractérisés par un développement retardé de la masse musculaire, un manque de grossissement de la voix ou une croissance des poils, une croissance lente ou lente des testicules et du pénis;
  • un homme montre des signes de féminisation, comme une poitrine élargie.

En quel jour et à quelle phase du cycle?

Les niveaux d'estradiol peuvent varier chez une patiente, à la fois pendant la journée et avec le cycle menstruel de la femme.

En conséquence, le médecin peut demander au patient d’effectuer une analyse à une heure précise de la journée ou à un moment précis du cycle, en fonction du tableau clinique général.

Comment mener l'analyse?

La préparation

Le patient n'a besoin de rien faire de particulier pour se préparer à l'analyse de l'estradiol. Il n'est pas nécessaire d'arrêter de manger ou de boire quoi que ce soit avant cela, comme c'est le cas avec certains types de tests. Mais avant d'analyser, le patient doit informer son médecin de tous les médicaments qu'il prend.

Matériel d'étude

Sur la base de la méthode d'analyse choisie par un médecin, le matériel approprié pour le test est pris:

N'hésitez pas à poser vos questions à l'hématologue membre du personnel directement sur le site dans les commentaires. Nous allons répondre. Poser une question >>

  • Au cours des tests sanguins, le médecin prélèvera du sang d’une veine à la main. Le sang est généralement prélevé dans une veine à l'intérieur du coude ou sur le dos de la main. Ensuite, le laboratoire testera cet échantillon de sang.
  • Le test de l'échantillon d'urine ne diffère pas de la procédure d'analyse habituelle.
  • L'analyse de la salive est prise à jeun, en se brossant les dents devant, on élimine l'utilisation de dentifrice. Un professionnel de la santé collecte la salive dans un tube à essai avec une seringue jetable de l'espace hyoïde à travers un espace sous-lingual.

Méthodes de détermination

Il existe plusieurs méthodes différentes pour tester l'estradiol:

  • Test sérum. C’est ce qui est le plus souvent utilisé par les médecins, bien que cette méthode soit inexacte lorsqu’on essaie d’évaluer l’état d’estradiol au cours d’un cycle ou chez des patientes non ménopausées.
  • Échantillon de salive. Le test de la salive est rarement utilisé par les médecins, mais l’avantage de cette méthode est qu’il évalue la forme libre de l’hormone.
  • Analyse d'urine Le test évalue les métabolites de l'estradiol. Ce type de test nécessite généralement une collecte d'urine de 24 heures et peut fournir des informations précieuses sur le métabolisme de l'E2, ainsi que sur la capacité de méthylation. Cette option d'analyse peut être utilisée comme méthode de contrôle de l'efficacité du remplacement d'hormones bio-identiques.
  • Panneau hormonal cyclique. En ce qui concerne les femmes du cycle menstruel, la plupart des médecins prescrivent un test sanguin au cours de la seconde moitié du cycle, également appelé phase lutéale. Bien sûr, le problème avec ce type d’analyse est que le niveau de l’hormone fluctue considérablement pendant le cycle menstruel. Et par conséquent, si le patient est le résultat de l'analyse dans la plage normale, cela n'exclut pas le déséquilibre hormonal.

Vidéo sur l'estradiol

De faux résultats sont-ils possibles?

Une personne ne sera peut-être pas en mesure de réussir l'analyse ou ses résultats pourraient être faux si:

  • une femme subit un traitement hormonal après la ménopause;
  • on prend des pilules, des timbres ou des anneaux contraceptifs et d'autres formes de contraception hormonale;
  • pendant la semaine précédant l'analyse, le patient avait eu une procédure dans laquelle un rayonnement radioactif était utilisé, telle que des rayons X.
  • le patient utilise certains médicaments, tels que le clomiphène ou des stéroïdes (par exemple, la prednisone);
  • Le patient a un taux de sucre élevé causé par le diabète.

Les conditions pouvant affecter les niveaux d'estradiol incluent:

  • l'anémie;
  • hypertension artérielle;
  • maladie rénale;
  • diminution de la fonction hépatique.
Il est particulièrement important d'informer votre médecin si une femme est enceinte ou si cette probabilité existe.

De plus, si une femme a ses règles, cela doit être signalé, tout en faisant attention à la phase où elle est actuellement dans le cycle menstruel.

La nécessité de répéter l'étude

Les taux d'hormones pouvant fluctuer, rappelez-vous qu'une seule analyse autonome de l'hormone E2 est loin d'être parfaite en soi. Chez certaines femmes, le résultat de l'analyse peut indiquer une augmentation du niveau de l'hormone, qui peut ensuite revenir à un niveau normal le mois prochain.

Par conséquent, il est généralement sage de faire un test de l'hormone plusieurs fois pour être sûr du résultat.

Conclusion

Si vous avez des questions sur votre niveau d'hormone E2 ou sur un problème de santé, consultez votre médecin et décrivez vos symptômes de manière aussi détaillée que possible. Plus vous fournissez d’informations à votre médecin, plus il vous assistera efficacement et efficacement.

Quand tester l'œstradiol

Norme Estradiol:
12,5-166,0 pg / ml - phase folliculaire
85,8-498,0 pg / ml - phase ovulatoire
43,8-211,0 pg / ml - phase lutéale

Qu'est-ce que l'estradiol?

L'estradiol est l'œstrogène le plus actif des hormones sexuelles féminines. L'analogue initial de cette hormone était la testostérone, incorporée dans le corps de l'homme. Les cellules qui synthétisent l'estradiol chez la femme sont situées dans les glandes surrénales, les ovaires et lorsqu'une femme est enceinte, elles se trouvent également dans le placenta. Dans la première phase du cycle, les gonadotrophines augmentent la synthèse de l'estradiol par les cellules du follicule ovarien. La concentration maximale d'estradiol est dans l'ovulation. À la fin de l'ovulation, les niveaux d'estradiol diminuent.

Raisons de donner du sang pour des tests

Le sang d'estradiol dans une belle moitié de la population est l'une des analyses les plus importantes en gynécologie, endocrinologie et reproductologie. Cette analyse est nécessaire pour déterminer la cause d'un certain nombre de maladies féminines, telles que la stérilité, les troubles menstruels et les saignements de l'utérus.

Les divers écarts par rapport à la norme sont les «sonneries d’alarme». Si vous réagissez positivement à la présence d'au moins l'un des symptômes suivants, vous devez analyser le contenu en estradiol du sang:

  • La mastopathie;
  • Infertilité;
  • Cycle menstruel irrégulier;
  • PMS;
  • L'ostéoporose;
  • La menace de fausse couche
  • Ménopause précoce
  • Saignements utérins
  • Puberté prématurée
  • Retard du développement sexuel
  • L'aménorrhée
  • Retard du développement sexuel
  • Anovulation

Chez l’homme, les principales indications indiquant la nécessité d’une analyse de sang pour l’estradiol sont les suivantes: infertilité, ostéoporose, suspicion de tumeur des glandes surrénales et des testicules, signes de féminisation du corps masculin, gynécomastie.

Un corps féminin qui n'est pas en état de grossesse produit de l'estradiol de manière cyclique et le don de sang pour une hormone doit avoir lieu le jour du cycle approprié, par exemple 6 à 7 jours si votre cycle dure 28 jours. Si le cycle est plus long ou si vous rencontrez des retards, votre PCP déterminera le jour du test. Pour des résultats plus fiables, deux jours avant l'analyse, il est recommandé d'arrêter de fumer, de prendre des boissons alcoolisées, de manger des aliments gras, de faire du sport et d'avoir des relations sexuelles.

Pour l'analyse, vous prendrez du sang veineux le matin à jeun. Cela signifie que 12 heures avant l'analyse, vous ne pouvez pas manger de nourriture.

En outre, il est nécessaire d'arrêter de prendre le médicament et vous ne pouvez procéder à l'analyse qu'après 10 à 15 jours, car le médicament peut affecter le résultat. La meilleure option serait donc de consulter un spécialiste.

Si vous avez une maladie infectieuse, il n’est pas recommandé de procéder à une analyse car il est possible que les résultats soient déformés. Si vous ne pouvez pas refuser le médicament, coordonnez cette question avec votre médecin.

Il n'est pas recommandé d'effectuer une analyse à la fin d'un examen rectal, d'une radiographie, d'une procédure de physiothérapie. S'ils ont déjà été nommés, il est préférable de se faire examiner au même moment dans la même clinique. Un test sanguin est initialement effectué, puis d'autres tests sont effectués.

Résultats d'analyse

Le niveau d'estradiol n'étant pas une valeur constante, lors du décodage des résultats, le premier jour de la dernière période menstruelle est pris en compte, ce qui est enregistré lorsque les patientes doivent réussir l'analyse. Le niveau de l'hormone sera le plus bas - au tout début et au milieu du cycle, le maximum - 24 heures avant l'ovulation.

Compte tenu de cela, le niveau augmente quelques jours avant que l'ovule ne quitte les ovaires, après un ou deux jours - il diminue rapidement, puis augmente à nouveau et atteint le 9e jour des valeurs élevées, après quoi il retombe rapidement. En post-ménopause, il est normalisé, comme celui du sexe masculin.

En outre, le niveau de l'hormone est instable toute la journée - le plus haut niveau est observé de 15 à 18 heures et le minimum - après minuit.

Vous pouvez obtenir le résultat de l'analyse en une journée. Certains laboratoires traitent les résultats pendant trois heures. D'autres utilisent le picogramme (pg) comme unité de mesure, tandis que d'autres utilisent des picommoles (pmol) d'une substance par millilitre ou par litre de plasma.

Si le niveau de l'hormone est dans un état normal, chez l'homme, ce chiffre sera compris entre 7,63 et 42,6 pg / ml, chez l'enfant jusqu'à un maximum de 31 pg / ml. Chez la femme, selon la phase du cycle, il y aura les indicateurs suivants (dans chaque laboratoire, les résultats peuvent être ajustés, ils peuvent différer des indicateurs suivants, alors laissez-vous guider par la conclusion d'un médecin qui interprète correctement les résultats):

Norma estradiol chez les femmes ou comment être belle

L'estradiol (E2) est une hormone produite par les ovaires et le cortex surrénalien, ainsi que par le fœtus pendant la grossesse. L'estradiol a pour rôle principal de maintenir la stabilité des fonctions menstruelles et sexuelles. Comme la norme de l'estradiol chez la femme est une valeur variable, nous souhaitons expliquer en détail le type de niveau auquel cette hormone est considérée comme normale et ce qui l’influence.

Estradiol: les tâches principales du corps féminin

L'estradiol est extrêmement nécessaire aux femmes pour le fonctionnement normal du système de reproduction et du corps tout entier. Par exemple, l'estradiol aide à activer la fonction contractile du myocarde, à renforcer les parois vasculaires et à réduire le taux de cholestérol dans le sang.

En outre, cette hormone augmente le tonus des fibres musculaires lisses de la paroi intestinale et de la vessie, ce qui améliore le travail de ces organes.

En plus des muscles lisses, l'œstradiol exerce un effet positif sur l'activité des muscles squelettiques, contribuant à leur contraction et à leur relaxation régulières. Ainsi, l'endurance et la résistance aux contraintes du corps humain augmentent et le corps devient élastique.

En plus d'être de bonne humeur, l'estradiol aide les femmes à être belles et sexy. Cela s'explique par le fait que cette hormone permet de manifester des caractéristiques sexuelles secondaires, telles qu'un thorax arrondi, des cuisses raides, une taille fine, une peau lisse, une voix douce, etc. On note également une signification significative de l'estradiol dans la formation de la libido.

Au cours de nombreuses études médicales, il a été prouvé que l'estradiol aide à maintenir une silhouette et un poids tendus. Par exemple, chez les femmes en âge de ménopause, en raison d'une diminution du taux sanguin d'estradiol, il existe souvent un problème de surcharge pondérale et de fragilité des os.

Le rôle important de l'estradiol joue un rôle dans la création de conditions favorables à la fécondation, en relâchant l'endomètre de sorte que l'implantation réussie du zygote se produise.

Estradiol et le cycle menstruel: la relation

L'estradiol est synthétisé et libéré dans le sang tout au long du cycle mensuel, mais en quantités différentes. Sa synthèse se produit dans les ovaires, la substance corticale des glandes surrénales et du tissu adipeux, pendant la grossesse - à la place du fœtus.

Au cours de la phase folliculaire du cycle mensuel, l’estradiol est produit en quantité minime, sous l’influence des hormones folliculostimulantes et lutéinisantes. Avant la phase ovulatoire, la quantité de l'hormone augmente de trois fois, après quoi elle diminue, atteignant un niveau minimum avant les mois.

L'estradiol au cours du cycle mensuel peut se transformer en estrone et en estriol.

De plus, le niveau d'estradiol chez les femmes change avec chaque heure de la journée. La plus grande quantité d'hormone est synthétisée entre 15 et 18 heures du jour et la plus petite - entre 24 et 2 heures de la nuit.

Facteurs affectant le niveau d'estradiol dans le corps

Une fois encore, je tiens à dire que les normes de l’estradiol, une hormone chez la femme, peuvent changer lorsqu’elles sont exposées à divers facteurs, notamment:

  • phase du cycle menstruel;
  • l'âge;
  • la grossesse
  • changement climatique;
  • fluctuation de poids;
  • facteurs environnementaux nocifs
  • choc psycho-émotionnel;
  • mauvaises habitudes (abus d'alcool, tabagisme);
  • médicaments.

En règle générale, chacun de ces faits entraîne des fluctuations du taux d'estradiol dans le sang dans les limites permises.

Test sanguin pour l'estradiol

Dans l'analyse du sang, le niveau de cette hormone est généralement indiqué en picogrammes par millilitre (pc / ml), mais cet indicateur peut également être exprimé en picomoles par litre (pmol / l).

Une analyse de sang pour l'estradiol est prescrite par des spécialistes dans les cas suivants:

  • échec hormonal dans le corps, entraînant un cycle mensuel brisé;
  • manque d'ovulation;
  • infertilité;
  • perturbation des gonades;
  • saignements utérins récurrents non liés au cycle menstruel;
  • manifestations prononcées du syndrome prémenstruel;
  • défaillance de la glande pituitaire;
  • ovaires polykystiques;
  • fragilité osseuse;
  • néoplasmes ovariens;
  • néoplasmes surrénaliens;
  • préparation à la fécondation in vitro.

Pour que le résultat d'une analyse de sang pour l'estradiol soit le plus objectif possible, il est nécessaire, lors de la préparation de l'étude, de suivre les recommandations suivantes:

  • 2-3 jours avant l'étude n'est pas recommandé de passer;
  • 24 heures avant la collecte de sang, limitez le stress physique et mental;
  • 24 heures excluent le sexe;
  • 24 heures avant le prélèvement sanguin, il est interdit de fumer et de boire des boissons alcoolisées;
  • si vous prenez des médicaments, avertissez le médecin qui vous a prescrit l'étude. Dans ce cas, la question de l’arrêt temporaire du traitement peut être envisagée, car elle pourrait fausser les résultats de l’étude sur l’œstradiol;
  • Le dernier repas doit être au plus tard 12 heures avant le prélèvement de sang. L'analyse est effectuée strictement sur un estomac vide.

Le moment optimal pour le prélèvement sanguin est de 8 à 11 heures. Le sang est prélevé dans la veine cubitale en une quantité de 5 à 10 ml.

L'attente du résultat d'un test sanguin pour l'estradiol peut prendre de trois à sept jours. En cas d'urgence, le résultat peut être prêt cinq heures après le prélèvement de sang.

Estradiol: la norme chez les femmes

Tableau des normes de l'estradiol chez les femmes par âge.

En plus de l'âge, les phases du cycle menstruel et de la grossesse ont une incidence sur l'estradiol présent dans le sang.

Les normes de l'estradiol dans les phases du cycle menstruel sont les suivantes.

  1. Phase folliculaire - de 68 à 1265 pmol / l.
  2. Phase ovulatoire - de 130 à 1657 pmol / l.
  3. La phase du corps jaune va de 90 à 860 pmol / l.

Pendant la ménopause, la quantité d'estradiol dans le sang diminue et atteint en moyenne 50 pc / ml.

Le taux d'estradiol pendant la grossesse dépend du trimestre, à savoir:

  • dans le premier cas - de 210 à 6300 pc / ml;
  • dans le second, de 800 à 19 000 pc / ml;
  • dans le troisième - de 11 800 à 37 000 pc / ml.

Estradiol et testostérone: le rapport

Lors de l'évaluation des résultats d'une étude sur le panel hormonal sexuel, les experts évaluent non seulement les valeurs absolues de l'indice d'estradiol, mais également sa relation avec d'autres hormones (prolactine, progestérone, testostérone).

Le rapport entre l'œstradiol et la testostérone, qui devrait normalement être de 10: 1, mais également un rapport acceptable de 7: 1, est le facteur le plus important pour évaluer la santé des femmes. Autrement dit, le résultat pour les hormones dans lesquelles le niveau d'estradiol est 7 à 10 fois supérieur à celui de la testostérone témoigne de l'activité normale du corps de la femme.

Dans les cas où le niveau d'estradiol est cinq fois ou moins supérieur à la testostérone, un état similaire en médecine est appelé hyperandrogénie.

Les symptômes de l'hyperandrogénie peuvent être les suivants:

  • violation du cycle menstruel;
  • l'acné;
  • prise de poids déraisonnable;
  • change le ton de la voix de haut en bas.

Ils distinguent également une condition telle que l'hypoandrogénèse, lorsque les taux d'estradiol sont beaucoup plus élevés que ceux de la testostérone (12 fois ou plus). Les signes suivants sont caractéristiques de l’hypoadrogémie:

  • la sévérité des manifestations du syndrome prémenstruel;
  • périodes abondantes;
  • irritabilité;
  • l'apparition de saignements au milieu du cycle.

Estradiol pendant la grossesse

Une fois encore, nous notons que le taux d'estradiol pendant la grossesse est supérieur à celui des femmes non enceintes.

Aux premiers stades de la grossesse, la quantité d'estradiol dans le sang de la future mère correspond aux valeurs normales, mais elle augmente progressivement au cours du processus d'élargissement utérin.

Le taux le plus élevé de cette hormone est observé au troisième trimestre de la grossesse. Après 5-6 jours après la naissance, le niveau d'estradiol revient progressivement à la normale.

Le rôle de l'estradiol au cours de la grossesse est qu'il contribue au développement normal du fœtus et prévient les fausses couches et les naissances prématurées. En outre, cette hormone renforce les parois des vaisseaux sanguins du canal de naissance pour éviter les pauses pendant le travail.

Estradiol à la ménopause

Le point culminant chez les femmes tombe sur l'âge de 45-55 ans, bien que cela se produise avant.

Lors de la ménopause chez la femme, il y a diminution de la fonction de reproduction et baisse du taux d'œstrogènes, en particulier d'œstradiol, qui se manifeste par des troubles de la sphère sexuelle et du fonctionnement de tous les systèmes de l'organisme.

Parmi les signes climatériques les plus fréquents, tels que:

  • violation du cycle menstruel, suivie de l'interruption de la menstruation;
  • les marées;
  • incontinence urinaire;
  • diminution du désir sexuel;
  • muqueuse vaginale sèche;
  • labilité émotionnelle;
  • fragilité osseuse.

De plus, à la ménopause, l'apparition d'hypertension, de lésions vasculaires athéroscléreuses et d'autres maladies du système cardiovasculaire.

Lors de l'évaluation du résultat d'un test sanguin pour l'estradiol chez une femme ménopausée, le spécialiste prend en compte les facteurs suivants:

  • quel âge a la femme;
  • Quelle est la durée de la ménopause?
  • problèmes de santé;
  • la présence de maladies des systèmes cardiovasculaire, nerveux, digestif, endocrinien et autres.

Lorsque la ménopause chez toutes les femmes ont de faibles taux d'estradiol dans le sang.

Causes, symptômes et traitement du faible estradiol

Les médicaments, y compris les contraceptifs hormonaux oraux et les médicaments chimiothérapeutiques, sont la principale raison de la baisse des taux d'estradiol. Le plus souvent, une réaction indésirable similaire est observée dans les médicaments suivants:

  • La dexaméthasone;
  • La pravastatine;
  • Mifepreston;
  • Cimethine;
  • Le danazol;
  • Nafarelin.

En outre, une diminution de la quantité d'estradiol dans le sang peut être provoquée par un régime alimentaire riche en glucides ou sans graisse, par le végétarisme, par l'alcoolisme ou par la ménopause. Parmi les maladies qui entraînent le plus souvent une diminution de cet indicateur, il est nécessaire de distinguer la maladie ovarienne polykystique des maladies inflammatoires chroniques des organes reproducteurs.

Les symptômes du faible taux d'estradiol dans le sang sont les suivants:

  • acné sur le visage;
  • peau sèche;
  • sentiment constant de fatigue;
  • sensation de froid dans les membres supérieurs et inférieurs;
  • gonflement;
  • calvitie;
  • apparition de poils sur le visage, la poitrine, l'abdomen et les fesses;
  • échec du cycle menstruel;
  • cycle anovulatoire;
  • infertilité;
  • tendance à la diarrhée;
  • tendresse des seins;
  • insomnie ou somnolence;
  • irritabilité;
  • diminution du désir sexuel.

Le diagnostic et le traitement de la carence en estradiol chez la femme sont réalisés par un gynécologue et un endocrinologue.

Le traitement à base d'estradiol dans le sang des femmes en âge de procréer est un traitement hormonal substitutif. Estrofem, Proginova, Estradiol et Estderm TTS 25 sont très efficaces dans ce cas.

En plus du traitement médicamenteux, les experts recommandent de suivre un régime avec une prédominance d’aliments protéinés et d’améliorer leur vie sexuelle.

Causes, symptômes et traitement de l'estradiol élevé

L'estradiol est plus élevé que la normale pendant la grossesse. Mais des taux élevés de cette hormone peuvent également être une conséquence de diverses maladies, à savoir:

  • tumeurs bénignes et malignes des ovaires;
  • ovaires polykystiques;
  • l'hyperthyroïdie;
  • l'obésité;
  • insuffisance hépatique;
  • alcoolisme chronique;
  • tumeurs du sein.

En outre, on observe souvent un effet secondaire élevé de certains médicaments, notamment les contraceptifs hormonaux oraux, les anticonvulsivants et les fongicides.

Une augmentation suspectée de l'estradiol dans le sang peut être due aux motifs suivants:

  • périodes trop courtes ou trop longues;
  • périodes douloureuses;
  • l'acné;
  • hypersensibilité et sensibilité des glandes mammaires;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête;
  • perte de cheveux;
  • labilité émotionnelle;
  • violation de l'intestin.

Le traitement vise principalement à éliminer la cause, mais si ce n’est pas un indicateur normalisé de l’estradiol, des préparations hormonales sont prescrites. Il est également important de normaliser le régime de la journée, suffisamment de repos, pour se protéger du stress et bien manger.

L'hormone estradiol - qu'est-ce que c'est? Pourquoi avez-vous besoin de cette hormone pour effectuer l'analyse?

L'article parle de l'hormone estradiol. Nous considérons ses valeurs normalisées pour les femmes et les hommes et découvrons également son effet sur le corps humain en principe. Dans ce cas, nous notons que les chercheurs disent depuis longtemps que cette substance renforce les muscles du cœur.

De quoi parle-t-on?

Alors, quelle est l'hormone estradiol? C'est l'hormone sexuelle féminine principale et très importante. Il est produit dans les ovaires des femmes en raison de l'appareil folliculaire. En outre, une petite quantité de l'hormone peut être produite chez les hommes dans le cortex surrénalien. Quant à la composition chimique, c'est une substance stéroïde. Chez l'homme, il n'est pas synthétisé dans les testicules, mais dans les tissus périphériques en raison de la conversion des androgènes.

Effet sur le corps

Dans le corps, l'hormone a un effet positif sur le système cardiovasculaire, ainsi que sur les muscles lisses, qui font partie des intestins et de la vessie. En d'autres termes, on peut dire que le travail des organes énumérés dépend en grande partie du dosage de l'estradiol dans le sang humain. De plus, cette substance peut affecter le travail des muscles du squelette. Il améliore considérablement la force et la mobilité des os. Des études récentes ont montré que si une femme contrôlait son taux d'estradiol pendant la ménopause, les os seraient plus forts et la tendance à la fracture diminuerait.

Travail musculaire

Nous avons donc déjà beaucoup appris sur l'estradiol, une hormone. Quelle est cette substance qui peut affecter pratiquement tous les systèmes du corps? Incroyablement, grâce à cette substance, la contraction musculaire s'améliore plusieurs fois. La silhouette devient plus en forme et sportive. En fait, grâce à cette hormone, les exercices sportifs ont un sens. En outre, l'hormone a l'effet inverse, c'est-à-dire qu'elle contribue à une relaxation plus rapide du corps.

Si son niveau est normal, une femme peut endurer plus calmement certaines expériences et résister plus fermement au stress. Dans le même temps, augmente les performances. Dans ce cas, nous notons que si l'estradiol est actif dans le corps, la femme n'augmentera pas anormalement son poids. Au contraire, la substance maintient la normale. Des études récentes menées par des scientifiques de l’American Institute ont montré que même une action aussi simple que de serrer la main était plus forte chez les femmes qui, pendant la ménopause, prenaient également de l’estradiol. Les dames qui n’ont pas fait cela ont serré leur main beaucoup plus faible.

Sport

Nous avons déjà appris de quoi l’hormone estradiol est responsable et parlons maintenant de son impact sur une personne lors d’un effort physique. Le fait est que si la dose de cette substance augmente au fond des sports actifs, l’effet de sa réception augmentera plusieurs fois. Cela a également été prouvé par les recherches, lorsque les meilleurs résultats ont été obtenus chez des femmes qui, tout en suivant un traitement hormonal substitutif, étaient activement engagées dans une activité physique. Plus tard, des scientifiques ont prouvé que si vous preniez de l'œstrogène et donniez à votre corps des exercices d'aérobie, vous pourriez améliorer considérablement la forme de votre corps, augmenter votre masse musculaire et réduire l'apparence des tissus adipeux à la taille et aux hanches.

L'estradiol peut-il influencer le poids? Quelle hormone, sinon lui, peut aider même dans ce cas? Cependant, il faut dire que lors de la prise de cette substance, le poids reste en place. Mais lors de la réception, vous pouvez préparer votre corps à un effort physique et à une nutrition adéquate afin de faciliter la perte de poids après le cours. De plus, grâce à cette substance, les scientifiques ont pu comprendre pourquoi le tissu adipeux est presque 6 fois plus léger que le tissu musculaire. En fin de compte, lorsque la graisse corporelle ne suffit pas, elle est remplacée par du tissu musculaire, bien que le poids reste le même. Il convient également de noter que les femmes qui font de l'embonpoint et qui subissent en même temps un traitement hormonal le reçoivent encore mieux, car elles ont un métabolisme hormonal plus actif. C'est très facile à expliquer. Tout le secret réside dans le fait que plus il y a de muscle ou de tissu adipeux, plus il contient d'œstrogène, ce qui signifie que l'échange aura lieu beaucoup plus rapidement. De plus, chez les femmes denses, les muscles et les os deviennent plus forts. Mais si, pendant la thérapie hormonale, les filles potelées ne se mettent pas à une nutrition adéquate et ne préparent pas leur corps au sport, elles ne perdront pas de poids et ne resteront pas dans leur propre catégorie de poids.

Cycle menstruel

Un test hormonal à base d'estradiol vaut le coup d'être entrepris par toutes les femmes afin de surveiller l'état du corps. Rappelez-vous que ces substances peuvent affecter un grand nombre de systèmes corporels d'une fille. Pendant les règles, l’estradiol peut affecter l’état général de la femme. Plus important encore, la capacité des muscles à se contracter dépend de cette substance. Ceci est très important pour les femmes dont les règles sont douloureuses. Le Dr Phillips a démontré l'existence d'une telle dépendance dans ses recherches. En 1990, il a exploré un groupe de femmes âgées de 20 à 30 ans. Pendant l'ovulation, ils ont noté une performance accrue. Le fait est qu'au cours de cette période, le niveau d'hormones dans le sang augmente, de sorte que la jeune fille a alors la possibilité de maximiser la forme de son corps et de le renforcer. Si à ce moment-ci, vous pouvez non seulement réduire leurs paramètres, mais également vous débarrasser du tissu adipeux.

Pendant les règles, l'hormone supprime la progestérone. De ce fait, les sautes d'humeur sont fréquentes. Également dans ce contexte, fatigue marquée.

En 1996, le Dr Sauer a prouvé que la fatigue était surtout observée au niveau de l'avant-bras et de la cuisse. Cependant, même un traitement hormonal ne peut pas affecter cela. La nature a donc probablement offert aux femmes un temps de repos.

Caractéristiques spéciales

Des études récentes dans le domaine de l'hormonothérapie ont montré qu'une diminution de la concentration d'estradiol entraîne une diminution de la masse musculaire. À ce stade, une femme peut sembler plus mince et sa peau plus lâche. En même temps, lorsque la norme est restaurée, l'apparence se normalise également. Les scientifiques ont prouvé que grâce à cette substance, les muscles bénéficiaient d'une protection supplémentaire contre les radicaux libres, qui provoquent d'ailleurs le vieillissement. Cette qualité de l'hormone est particulièrement importante pour les femmes lors d'efforts physiques.

Ainsi, à mesure que le niveau d'œstrogène diminue, le corps tout entier devient plus mou. Les muscles ne peuvent pas récupérer seuls jusqu'à ce que le taux soit rétabli.

Il est très important de se rappeler que la croissance musculaire nécessite plus de calories que pour l’activité normale du reste des tissus. Fait intéressant, lorsque la masse musculaire est perdue, la combustion des graisses ralentit également, ce qui explique pourquoi une personne prend du poids supplémentaire.

Pour conserver une belle silhouette et un corps tonique, il est très important de faire de l'exercice régulièrement et, si nécessaire, de prendre des hormones.

Détermination des niveaux d'hormones

Pour déterminer la quantité d'estradiol dans le sang, vous devez consulter un endocrinologue et réussir certains tests. Mais quel jour du cycle prenez-vous l'hormone estradiol? Cela devrait être fait le 6 ou le 7e jour du cycle pour toutes les femmes (en âge de procréer et ménopausées). Pour obtenir le résultat le plus précis possible, il est préférable de passer plusieurs fois à l'analyse. En moyenne, la seconde procédure a lieu dans 20 jours. Vous savez maintenant quel jour du cycle vous prenez l'hormone estradiol et vous pouvez vous inscrire auprès d'un médecin.

Examinons maintenant certaines des subtilités à prendre en compte avant la délivrance de l'hormone. Il est très important de refuser toute activité physique, tabagisme et alcool. Vous devez également rester calme et éviter les situations stressantes.

Pour l'analyse, on utilise du sang veineux, qui est prélevé le matin à jeun. Avant cela, vous ne pouvez pas prendre de médicaments contenant aucun contenu d’œstrogènes. Le plus souvent, il s'agit de contraceptifs oraux. S'il est nécessaire de prendre un médicament, cela doit être fait après le don de sang et vous devez indiquer le nom du médicament dans le questionnaire.

Norma

Pour commencer, nous notons que la concentration de cette substance peut varier en fonction du jour du cycle et de l’heure du jour. Il est le plus activement produit entre 3 et 6 heures de l'après-midi, ainsi que la nuit, de minuit à 2 heures. Pour une femme en âge de procréer en bonne santé, le taux peut atteindre 20 pg / ml. Les niveaux d'hormone estradiol sont élevés si l'indice est supérieur à 20 pg / ml. Pour les femmes ménopausées, le taux est de 54 pg / ml.

Parlons maintenant du témoignage, qui peut servir de "cloche" pour les tests. L'estradiol doit être testé en cas d'insuffisance du cycle menstruel, d'infertilité, de saignements utérins fréquents, de tumeurs, au début de la grossesse, de poils de type masculin et d'ostéoporose. Les filles en âge de procréer doivent être testées si leur puberté ou leur anorexie sont insuffisantes. Les femmes en âge de subir un climatère sont soumises au traitement hormonal substitutif, aux saignements utérins, aux tumeurs, à l’insuffisance hypophysaire.

Effet sur le cholestérol et le sang

Comme nous le savons, le cholestérol peut être conditionnellement mauvais et bon. Cependant, si le taux d'estradiol dans le sang est suffisant, la quantité de bon cholestérol dans le sang augmente et la quantité de mauvais cholestérol diminue. Tout est exactement le contraire qui se passe quand un faible niveau de cette hormone. Des études ont montré que le mauvais cholestérol est plus courant chez les femmes obèses. C’est pourquoi il vaut la peine de se soumettre au moins une fois par an à une analyse du taux de cholestérol et à un test hormonal. Cela donnera le temps de normaliser les niveaux d'hormones et d'améliorer le corps. Avec un niveau insuffisant de cette substance, le risque de diabète sucré augmente de manière significative. Si l'estradiol est normal, c'est la prévention des caillots sanguins et du diabète. De plus, les scientifiques disent que c'est la substance la plus importante pour le corps d'une femme qui peut avoir un effet significatif sur le sommeil. Si l'estradiol est suffisant, alors la femme peut se détendre et se détendre complètement. En cas de manque, l'anxiété est notée et le temps requis pour un repos adéquat est augmenté.

Estradiol

L'estradiol est une hormone stéroïde œstrogénique produite dans les ovaires, le placenta, le cortex surrénalien, les tissus périphériques et les testicules chez l'homme. Il joue un rôle important dans la formation et le fonctionnement correct du système reproducteur.

Synonymes russes

Synonymes anglais

Estradiol, 17-beta-estradiol, E2.

Méthode de recherche

Dosage immunologique électrochimiluminescent (ECLIA).

Unités de mesure

PG / ml (picogramme par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  1. Ne pas manger pendant 2-3 heures avant l'analyse, vous pouvez boire de l'eau pure non gazeuse.
  2. Arrêtez de prendre des stéroïdes et des hormones thyroïdiennes 48 heures avant le don de sang (comme convenu avec le médecin).
  3. Éliminer le stress physique et émotionnel dans les 24 heures précédant l’étude.
  4. Ne fumez pas pendant 3 heures avant l'étude.

Informations générales sur l'étude

L'estradiol appartient au groupe des hormones stéroïdes œstrogéniques et est l'un des plus courants et des plus actifs. Il joue un rôle important dans la régulation du cycle menstruel et le fonctionnement du système reproducteur féminin.

L'estradiol est responsable du développement des organes génitaux féminins et des caractères sexuels secondaires et affecte le cycle menstruel et la grossesse. Elle est considérée comme la principale hormone sexuelle chez les femmes et est présente en petite quantité chez les hommes. C'est l'un des principaux œstrogènes chez les femmes non enceintes.

Il est produit principalement dans les ovaires, ainsi que dans les glandes surrénales chez les femmes et dans les testicules et les glandes surrénales chez les hommes.

Chez les femmes pendant le cycle menstruel, les taux d'estradiol changent au cours du mois, augmentant et diminuant parallèlement à la stimulation folliculaire dans les ovaires par hormone folliculo-stimulante, hormone lutéinisante et progestérone, pendant la libération de l'ovule et la capacité de l'utérus à une grossesse potentielle. Le niveau d'estradiol est le plus bas au début du cycle menstruel et son élévation à la plus haute note tombe lors de la libération de l'ovule par l'ovaire. Des niveaux normaux d'estradiol permettent une bonne ovulation, la fécondation de l'œuf et la grossesse, ainsi qu'une structure osseuse saine et un taux de cholestérol normal.

À quoi sert la recherche?

  • L'estradiol est utilisé pour évaluer la fonction ovarienne.
  • Pour le diagnostic de la puberté précoce (prématurée) chez les filles et de la gynécomastie chez les hommes.
  • Identifier les causes de l'aménorrhée (par exemple, déterminer s'il s'agit d'une grossesse ou d'une maladie).
  • Surveiller le développement du follicule dans l'ovaire dans les jours précédant la fécondation extracorporelle (dans les techniques de procréation assistée).

Quand une étude est-elle prévue?

  • Les femmes souffrant de douleurs pelviennes, de saignements vaginaux anormaux, de menstruations irrégulières, de stérilité et lorsque le développement des organes génitaux se produit plus tôt ou plus tard que prévu.
  • Avec des symptômes de ménopause: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie et / ou aménorrhée.
  • Si une femme a des problèmes de conception (pour contrôler le degré de croissance d'un follicule particulier et la fécondation extracorporelle ultérieure).
  • Avec des symptômes de féminisation chez les hommes, tels que la gynécomastie, qui peuvent être causés par une tumeur sécrétant des œstrogènes.

Sang sur l'estradiol

Le test sanguin à l’estradiol est l’une des analyses les plus importantes dans la pratique des gynécologues, endocrinologues et spécialistes de la reproduction. Cette analyse est indispensable dans les cas où il est nécessaire de comprendre la raison d’un certain nombre de maladies féminines, notamment les troubles menstruels, les saignements utérins et la stérilité.

L'estradiol est le représentant principal et le plus actif de l'œstrogène, une hormone féminine. Fait intéressant, le prédécesseur de cette hormone sexuelle "la plus féminine" est son homologue masculin - l'hormone testostérone.

Estradiol c'est quoi

Les cellules qui synthétisent l'oestradiol chez la femme se trouvent dans les ovaires, les glandes surrénales et pendant la grossesse - dans le placenta. Cependant, de petites quantités d'estradiol sont formées dans le corps des hommes - leur source sont les glandes surrénales et les testicules.

Le taux d'estradiol dans le sang des femmes n'est pas une valeur constante. Cet indicateur dépend de l'effet des hormones hypophysaires (gonadotrophines) et varie de manière significative au cours du cycle menstruel. Au cours de la première phase du cycle menstruel, les gonadotrophines (hormones folliculostimulantes et lutéinisantes) entraînent une augmentation progressive de la synthèse de l'estradiol par les cellules du follicule ovarien. La concentration d'estradiol dans le sang atteint son maximum au moment de l'ovulation - la libération d'un ovule mature de l'ovaire.

Après l'ovulation, l'activité de la synthèse d'estradiol diminue fortement, ce qui se traduit par une diminution de la concentration de cette hormone dans le sang. Cependant, vers le milieu de la deuxième phase du cycle menstruel (environ 21 jours avec un cycle de 28 jours), on observe une deuxième augmentation moins prononcée des taux plasmatiques d'estradiol due à l'activité hormonale du corps jaune (glande temporaire qui se forme sur le site d'un follicule rompu). Ensuite, le taux d'estradiol dans le sang diminue à nouveau et atteint ses valeurs minimales au cours de la période menstruelle.

Effets de l'estradiol

Tous les effets de l'estradiol peuvent être divisés en deux grands groupes - liés au sexe et non liés au sexe.

Le premier groupe d'effets est normalement réalisé uniquement chez les femmes. Ceux-ci incluent la formation du phénotype féminin:

  • caractéristiques sexuelles secondaires
  • caractéristiques de la voix féminine et de la figure féminine,
  • attraction sexuelle, changements cycliques dans les ovaires, l'utérus, le vagin et les trompes de Fallope associés au cycle menstruel (par exemple, la croissance de l'endomètre dans la première phase du cycle menstruel, la maturation de l'épithélium vaginal, l'augmentation de la mobilité des trompes de Fallopie pendant l'ovulation, la facilitation du mouvement du sperme vers l'œuf et l'augmentation des chances concevoir
  • changements contribuant à la préparation des femmes à l'accouchement (activité contractile utérine accrue).

Le second groupe d'effets de l'estradiol ne dépend pas du sexe. Ceux-ci incluent l'activation des processus métaboliques, l'augmentation de la consommation d'oxygène par les tissus, un effet protecteur sur le tissu osseux avec une augmentation de la densité minérale osseuse, la prévention de l'athérosclérose vasculaire et la normalisation du métabolisme des lipides.

Étant donné que les follicules ovariens sont la principale source d'estradiol chez la femme, le niveau de cette hormone diminue avec l'âge, ce qui conduit souvent au développement de symptômes de la ménopause. Après la fin de la période de reproduction de la femme (cessation de la menstruation), de faibles niveaux d’estradiol peuvent entraîner un risque accru d’ostéoporose (augmentation de la fragilité osseuse avec fractures) et de maladies cardiovasculaires.

Pourquoi donner du sang à l'estradiol

Les principales indications pour l'analyse du sang pour l'estradiol chez la femme sont:

  1. cycle menstruel irrégulier;
  2. saignements utérins de nature obscure;
  3. syndrome prémenstruel (sévère et modéré);
  4. puberté prématurée ou développement sexuel retardé;
  5. la mastopathie;
  6. l'ostéoporose;
  7. tumeur présumée produisant des hormones;
  8. la menace d'interruption de grossesse;
  9. violation du processus de maturation du placenta selon l'échographie;
  10. ménopause précoce;
  11. infertilité

Les principales indications pour l'analyse de l'estradiol dans le sang chez l'homme sont la stérilité, la suspicion de tumeurs des testicules et des surrénales, la gynécomastie et l'ostéoporose.

Sang sur l'estradiol quand faire un don

Compte tenu de la nature cyclique de la production d'estradiol dans le corps d'une femme non enceinte, le sang pour cette analyse est donné un jour spécifique du cycle menstruel, à savoir pendant 6-7 jours avec un cycle menstruel de 28 jours. Avec un cycle plus long ou irrégulier, le jour du don de sang pour un test d'estradiol est déterminé par le médecin traitant. Pour obtenir les résultats les plus précis et les plus informatifs possible dans les deux jours précédant l’analyse, une femme doit arrêter de fumer, de consommer de l’alcool, de faire de l’exercice physique (faire du sport) et du sexe.

Le sang destiné à l'estradiol provient d'une veine (généralement d'une veine du bras située dans la zone de la courbure interne du coude) le matin, à jeun. Autrement dit, une femme ne devrait pas manger 8 à 12 heures avant le prélèvement de sang (à jeun).

Norm estradiol dans le sang

Lors du déchiffrement des résultats d'une analyse de sang pour l'estradiol, il est nécessaire de prendre en compte le sexe, l'âge du patient, les indications pour l'analyse, ainsi que les unités de mesure et les limites normales utilisées par le laboratoire. Seule l'observation de toutes ces conditions fournira des informations utiles sur le résultat d'un test sanguin pour l'estradiol. Un médecin qualifié doit donc être engagé pour déchiffrer le résultat de l'analyse.

Vous trouverez ci-dessous le taux d'estradiol dans le sang de femmes et d'hommes adultes, utilisé par l'un des plus grands laboratoires en Ukraine. Une fois encore, nous soulignons que seul le médecin traitant peut utiliser ces valeurs pour interpréter le résultat de l'analyse. Dans l'article, ces chiffres sont à titre informatif seulement.

Ainsi, le niveau normal d'estradiol dans le sang d'un homme est compris entre 7,63 et 42,6 pg / ml. Pour les femmes, les taux normaux varient dans les limites suivantes:

  • phase folliculaire (1 phase du cycle) - 12,5-166,0 pg / ml;
  • phase ovulatoire (ovulation) - 85,8 à 498,0 pg / ml;
  • phase lutéale (phase 2 du cycle) - 43,8-211,0 pg / ml;
  • post-ménopause (un an ou plus après la dernière menstruation indépendante) - jusqu'à 54,7 pg / ml.
  • 1er trimestre (jusqu'à 12 semaines) - 215,0 à 4300,0 pg / ml;
  • 2ème trimestre (13-24 semaines) - 800,0-5760,0 pg / ml;
  • Le 3ème trimestre (après la 25ème semaine) - 1810,0-13900,0 pg / ml.

Auteur: gynécologue Antonenko Anna Vladimirovna

N ° 62, estradiol (E2, estradiol)

L'hormone stéroïde sexuelle, l'œstrogène (féminin) le plus actif.

Chez les femmes, il est produit dans les ovaires, dans le placenta et dans la zone réticulaire du cortex surrénal, sous l'influence de l'hormone folliculo-stimulante (FSH), de l'hormone lutéinisante (LH) et de la prolactine. En petites quantités, de l’estradiol est formé lors de la conversion périphérique de la testostérone. Chez les hommes, l'estradiol se forme dans les testicules, dans le cortex surrénalien, mais principalement dans les tissus périphériques en raison de la conversion de la testostérone.

Chez la femme, l'estradiol assure la formation du système génital féminin, le développement de caractéristiques sexuelles secondaires de la femme à la puberté, la formation et la régulation de la fonction menstruelle, le développement d'un ovule et la croissance et le développement de l'utérus pendant la grossesse; responsable des caractéristiques psychophysiologiques du comportement sexuel. Assure la formation de tissu adipeux sous-cutané chez la femme. Réduire la résistance des vaisseaux utérins, augmenter le flux sanguin et stimuler l'hyperplasie de l'endomètre. L'ovulation se produit 24 à 36 heures après l'apparition du taux d'estradiol supérieur au seuil. Une condition nécessaire pour la mise en œuvre des effets de l'estradiol est le rapport correct avec le niveau de testostérone. L'estradiol a un effet anabolisant, augmente le métabolisme osseux et accélère la maturation des os du squelette. Il contribue à la rétention de sodium et d'eau corporelle. Il réduit le cholestérol et augmente l'activité de la coagulation sanguine. L'estradiol affecte la sécrétion de neurotransmetteurs, contribuant à augmenter la tension nerveuse, l'irritabilité.

Les fluctuations quotidiennes de la concentration d'estradiol dans le sérum sont associées au rythme de la sécrétion de LH (hormone lutéinisante): le maximum survient pendant la période allant de 15 à 18 heures et le minimum se situe entre 24 et 2 heures.Aux niveaux d'estradiol augmentent progressivement, chez les garçons l'augmentation se produit dans une moindre mesure. Chez les femmes en âge de procréer, le taux d'estradiol dans le sérum et le plasma dépend de la phase du cycle menstruel. Au début du cycle, la concentration en estradiol augmente lentement. Le plus haut niveau d'estradiol est observé à la fin de la phase folliculaire. Après l'ovulation, le niveau de l'hormone diminue, une seconde augmentation plus petite se produit. Ensuite, la concentration en hormones diminue et se poursuit jusqu'à la fin de la phase lutéale. Pendant la grossesse, la concentration d'estradiol dans le sérum et le plasma augmente au moment de l'accouchement et redevient normale le quatrième jour après l'accouchement. Avec l'âge, la concentration d'estradiol diminue chez les femmes. Après la ménopause, la concentration en estradiol est réduite au niveau observé chez les hommes.

Estradiol

L'estradiol appartient aux hormones sexuelles féminines - les œstrogènes. La santé génésique et reproductive d'une femme dépend de son contenu et de sa production.

En petites quantités, de l’estradiol est formé dans les testicules des hommes, mais la fonction de l’hormone n’a pas encore été élucidée. L'estradiol est l'œstrogène le plus important et joue un rôle très important dans le corps de la femme.

Norm estradiol dans le sang

Indications pour la détermination de l'estradiol dans le sang

Le sang pour l'analyse de l'estradiol est pris dans la première moitié de la journée, car le contenu de l'hormone est augmenté, l'estomac vide, avec une restriction de la vie sexuelle, du tabagisme, de l'alcool et de la prise d'aliments gras à la veille du test.

Indications pour l'analyse:

  • pathologie du placenta;
  • la menace d'interruption de grossesse;
  • gynécomastie chez les hommes;
  • puberté prématurée ou son retard;
  • saignements utérins dysfonctionnels;
  • diagnostic des tumeurs génitales;
  • l'ostéoporose;
  • syndrome prémenstruel;
  • violation du cycle menstruel;
  • syndrome ménopausique.

Méthodes de correction de l'estradiol

La normalisation de l'estradiol dans le sang des femmes est effectuée par un gynécologue et un endocrinologue.

Dans le syndrome climatérique sévère, les médicaments à base d'estradiol sont prescrits par un régime contraceptif pendant 2-3 mois (valérate d'estradiol, estriol, ovestine, éthinylestradiol).

Peut-être la nomination d'œstrogènes conjugués (Premarin, Harmapleks). Les préparations d'œstrogènes sont produites sous forme de pommades, de timbres, de suppositoires vaginaux et de comprimés.

En cas de syndrome prémenstruel et après l'ablation des ovaires, les contraceptifs oraux estrogènes-progestatifs sont recommandés.

Avec une véritable prolongation de la grossesse et une diminution de l'estradiol, proginova est prescrit par estrofem afin de stimuler le travail.

En cas de retard dans le développement sexuel et de déficit en œstrogènes, l'oestradiol doit être pris à une dose de 1-2 mg pendant 3 semaines, avec une pause de sept jours. Le traitement dure 6 mois.

Dans le cas du diagnostic des tumeurs des organes pelviens, une intervention chirurgicale est effectuée.

Fonctions de l'hormone dans le corps

Les organes cibles des œstrogènes, y compris l'estradiol, comprennent l'utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, la vulve, le vagin et les glandes mammaires.

L'estradiol présent dans le corps de la femme est produit dans les ovaires par les cellules granuleuses des follicules, ainsi que par les glandes surrénales et le tissu adipeux.

La quantité d'hormone dépend de la phase du cycle menstruel et de la grossesse. Au cours de la période de gestation du fœtus, le taux d'estradiol dans le sang augmente considérablement et son contenu le plus important est noté avant l'accouchement. L'estradiol présent dans le corps de la future mère est responsable de la préservation de la grossesse, de la condition des vaisseaux utérins et du renforcement de la circulation sanguine, favorisant ainsi la coagulation du sang, ce qui prévient les saignements pendant l'accouchement.

Chez les femmes non enceintes, le contenu en estradiol est contrôlé par les hormones folliculostimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH). Ainsi, dans la phase folliculaire (1-14 jours) du cycle menstruel, la concentration de l'hormone augmente progressivement et atteint un maximum au moment de l'ovulation.

Au cours de la phase lutéale (jours 16 à 28), la teneur en estradiol diminue et devient minimale au début de la menstruation.

En outre, l'hormone prépare la muqueuse utérine à la fixation (implantation) d'un ovule fécondé. Après la fécondation et la croissance des embryons, la fonction de formation de l'estradiol est transférée au placenta.

En outre, l'hormone est responsable du développement de caractéristiques sexuelles secondaires, du désir sexuel et de la répartition de la graisse corporelle par type féminin.

Les femmes sont obligées de l'estradiol par un timbre aigu de voix, une peau douce et lisse. Estradiol affecte également les taux de cholestérol, active la croissance osseuse et les processus métaboliques, favorise la rétention de liquides et de sodium (provoque un gonflement) et normalise l'humeur.

Après le début de la ménopause, la teneur en hormones diminue fortement car elle ne se forme plus dans les ovaires mais se synthétise dans les glandes surrénales.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Les anticorps sont des composés complexes de protéines et de glucides produits par le système immunitaire afin de reconnaître les cellules dangereuses préjudiciables à la santé humaine.

L'iode-131 (iode-131, 131 I) est un isotope radioactif artificiel de l'iode. La demi-vie est d'environ 8 jours, le mécanisme de décomposition est la désintégration bêta. D'abord reçu en 1938 à Berkeley.

Potentilla est un genre assez grand de plantes qui est commun dans la plupart des pays. Son nom vient du mot "potents", qui se traduit par "puissant", "fort".