Principal / Enquête

Parathormone

L'hormone parathyroïdienne (hormone parathyroïdienne, parathyrine, PTH, hormone parathyroïdienne, PTH) est une substance hormonale biologiquement active sécrétée par les glandes parathyroïdes. La parathormone régule le taux de calcium et de phosphore dans le sang.

L’effet principal de l’hormone parathyroïdienne est une augmentation de la concentration de calcium et une diminution du phosphore sérique dues à une absorption accrue du calcium dans l’intestin et à l’activation de son absorption par le corps.

La raison de l'étude des taux sanguins de cette hormone est une violation de la concentration de calcium et (ou) de phosphore dans le plasma sanguin.

Fonctions hormonales parathyroïdiennes

L'hormone parathyroïdienne est produite dans les glandes parathyroïdiennes. C'est une molécule protéique spéciale qui participe activement au métabolisme du calcium et indirectement du phosphore. Le niveau d'hormone dépend de la quantité d'ions calcium dans le sang - plus le niveau de calcium est bas, plus les glandes parathyroïdes actives sont sécrétées par cette hormone. Sa fonction principale dans le corps est:

  • diminution de la perte de calcium urinaire,
  • augmentation de l'excrétion de phosphore dans l'urine
  • extraction du calcium et du phosphore du tissu osseux dans le sang pendant sa carence,
  • le dépôt de calcium dans les os avec son excès dans le sang.

Le taux d'hormones fluctue au cours de la journée, ce qui est associé aux caractéristiques physiologiques du métabolisme du calcium et du biorythme humain. La concentration maximale de l'hormone est atteinte à 3 heures de l'après-midi, au minimum à 7 heures.

Causes et mécanismes des violations

Si la libération de l'hormone parathyroïdienne est altérée, le métabolisme phosphore-calcium du corps en souffre, en raison d'une perte de calcium par les reins, d'une violation de son absorption par les intestins et d'un lessivage des os.

Avec un excès d'hormone parathyroïdienne, la formation du tissu osseux ralentit, tandis que les vieilles poutres osseuses se dissolvent activement, ce qui conduit à un ramollissement des os (ostéoporose). La densité des os et leur force sont réduites, ce qui menace de fréquentes fractures, tandis que le taux de calcium dans le sang sera augmenté, à mesure que le calcium sous l'action de l'hormone est injecté dans le plasma.

Les reins souffrent de l’augmentation des sels de phosphore, de la formation de calculs et d’ulcérations dues à la calcification des vaisseaux et à des troubles de la circulation sanguine dans l’intestin et l’estomac.

Indications pour l'analyse

Si vous soupçonnez la pathologie des glandes parathyroïdes et de l’hormone métabolique parathyroïdienne, effectuez un test sanguin pour déterminer le niveau de cette hormone. Indications pour l'étude:

  • diminution ou augmentation du taux de calcium plasmatique,
  • fractures fréquentes des os
  • l'ostéoporose
  • processus sclérotiques dans la région des corps vertébraux,
  • changements kystiques dans les os,
  • suspicion de processus tumoraux dans les glandes parathyroïdes,
  • lithiase urinaire avec calculs de phosphate de calcium.

Préparation à l'étude

Pour l'analyse, le sang d'une veine est prélevé le matin sur un estomac vide. Le dernier repas doit être pris au plus tard huit heures avant le test. Pendant trois jours, il faut cesser de faire de l'effort, de boire de l'alcool, le jour de l'étude - de cesser de fumer. Avant de passer l'analyse, vous devez vous asseoir dans un état calme pendant une demi-heure.

Hormone parathyroïdienne

La quantité d'hormone varie selon l'âge et le sexe:

  • jusqu'à 20-22 ans - de 12 à 95 pg / ml
  • de 23 à 70 enfants - de 9,5 à 75 pg / ml
  • plus de 71 ans - 4,7 à 117 pg / ml
  • jusqu'à 20-22 ans - de 12 à 95 pg / ml
  • de 23 à 70 enfants - de 9,5 à 75 pg / ml
  • plus de 71 ans - 4,7 à 117 pg / ml

Pendant la grossesse, le taux d’hormone parathyroïdienne varie de 9,5 à 75 pg / ml.

Déviations de la norme

Une augmentation de l'hormone parathyroïdienne indique:

  • hyperparathyroïdie primaire ou secondaire à la suite d'une transformation du cancer, du rachitisme, de la maladie de Crohn, d'une colite, d'une insuffisance rénale ou de l'hypervitaminose D,
  • Syndrome de Zolinger-Ellison (tumeur dans le pancréas).

Une diminution de l'hormone parathyroïdienne indique:

  • hypoparathyroïdie primaire ou secondaire due à une carence en magnésium, sarcoïdose, chirurgie de la thyroïde, carence en vitamine D,
  • processus actif de destruction osseuse (ostéolyse).

Méthodes de correction du niveau de l'hormone parathyroïdienne

En cas de déficit en hormone parathyroïdienne, il est nécessaire d’appliquer un traitement hormonal substitutif de plusieurs mois à toute la vie, en fonction de la cause du déclin.

Avec un excès d’hormone parathyroïdienne, la résection chirurgicale d’une ou de plusieurs glandes est démontrée avec l’atteinte du niveau normal.

En cas de cancer, élimination complète des glandes suivie d'un traitement hormonal substitutif.

Fonctions et normes de l'hormone parathyroïdienne

Qu'est-ce que l'hormone parathyroïdienne (parathyrine, hormone parathyroïdienne, PTH)? C'est une substance polypeptidique produite dans les glandes parathyroïdes. La même structure chimique a une hormone somatotrope, formée dans la glande pituitaire. Cette famille comprend également la prolactine et le lactogène placentaire. L'absence d'hormone somatotrope retarde le développement de l'enfant et entraîne une accumulation excessive de graisses chez l'adulte. Le fond hormonal optimal d'une personne contribue au fonctionnement normal de tous les organes et systèmes du corps, au bien-être et à un état émotionnel stable.

Description de l'hormone PTH

Les glandes parathyroïdes sont situées par paires sur les lobes thyroïdiens (sur leur surface arrière). La molécule entière de cette hormone est constituée de 84 acides aminés. La parathyrine intacte se caractérise par la plus grande activité biologique et une demi-vie assez courte, qui ne dépasse pas 4 minutes. Ses autres formes sont caractérisées par une plus longue période d'existence. Leur activité biologique et leurs particularités métaboliques sont actuellement à l'étude.

La formation de l'hormone parathyroïde dans les glandes parathyroïdes provient de son prédécesseur, appelé propapormone ou proPTG. L'activité biologique de cette substance est beaucoup plus faible. Le facteur stimulant qui conduit à la formation d’un cortège d’hormones est la diminution de la concentration de cations calciques dans le sang. L'effet biologique de ces substances est dû à la liaison à des récepteurs spéciaux de la PTH situés à la surface de certaines cellules.

Le rôle physiologique de l'hormone

Le rôle physiologique des parahormones est d’assurer le métabolisme du calcium et du phosphore dans le corps humain.

Les principales fonctions de cette substance sont:

  • réduire la perte de calcium du corps par le système urinaire;
  • il y a un certain effet sur l'état émotionnel d'une personne. Avec un excès d'hormone dans le sang, la personne devient anxieuse, irritable;
  • une augmentation de la quantité de phosphore excrété pendant la miction;
  • les particules de calcium et de phosphore des os pénètrent dans le sang en cas de pénurie;
  • métabolisme du carbone dans le corps, augmentant le taux de glucose dans le sang. Cela est possible en raison d'une augmentation de la gluconéogenèse dans les cellules du foie;
  • extraction du calcium du sang à la surface des os avec son excès;
  • lipolyse accrue dans les cellules adipocytaires, ce qui entraîne une perte de poids.

L'hormone parathyroïdienne exerce un effet de renforcement sur l'activité de la vitamine D, située dans les reins. Cela provoque la formation de calcitriol, une substance ressemblant à une hormone. Ce composé stimule l'absorption des ions calcium à travers les parois intestinales et améliore également leur libération d'aliments dans le sang humain. Ce processus ne peut se produire qu'en présence d'une quantité suffisante de vitamine D dans le corps. S'il en manque, l'apport supplémentaire de ce minéral (calcium) ne se produit pas.

En outre, l'hormone parathyroïdienne a un effet stimulant sur les ostéoclastes, qui sont capables de restructurer le tissu osseux. Ces structures sont destructives, ce qui garantit l'apport d'une quantité suffisante de calcium dans le corps humain. À la suite de ce processus, la résistance des os est considérablement réduite, ce qui entraîne une augmentation du nombre de fractures. Un tel effet physiologique n'est observé qu'avec une carence importante en calcium. En outre, ce processus se produit en présence de certaines conditions pathologiques qui provoquent une augmentation de la concentration de parathyrine.

Cependant, avec une augmentation à court terme du niveau de l'hormone, un effet positif est observé. Dans le tissu osseux formé ce qu'on appelle les faisceaux osseux. Cette action est utilisée lors du traitement de l'ostéoporose et d'autres maladies. Après l'utilisation de certains médicaments, la résistance des os est considérablement améliorée et le nombre de fractures diminue.

Normes d'entretien des hormones

Les glandes parathyroïdes sécrètent la PTH à ​​un certain rythme. Sa concentration maximale dans le sang est observée à l'heure du déjeuner - vers 14-16 heures. La quantité minimale de cette substance est fixée le matin (à 8 heures). La production de l'hormone parathyroïdienne s'effectue de deux manières: basale et pulsée. La première méthode signifie une libération lente de PTH sur une période de temps. Les émissions de pouls se produisent dans le contexte de modifications de la concentration de calcium dans le sang. Ils ne fournissent qu'un quart des hormones totales sécrétées par la glande parathyroïde.

La norme de la PTH pour les personnes de différents groupes d'âge est:

  • jusqu'à 21-22 ans - de 12 à 95 pg / ml;
  • de 23 à 70 ans - 9,5 à 75 pg / ml;
  • plus de 71 ans - 4,7-117 pg / ml.

Quand un test est-il attribué pour déterminer les niveaux d'hormones?

La norme hormonale PTH est très importante pour les personnes présentant des symptômes de certaines maladies.

Pour eux, une analyse est assignée pour déterminer le niveau de parathyrine:

  • augmentation ou diminution de la concentration de calcium dans le sang;
  • développement de l'ostéoporose;
  • augmentation de la fragilité osseuse;
  • développement de processus sclérotiques dans les vertèbres;
  • la présence de certains changements dans le tissu osseux;
  • en cas de suspicion de processus tumoraux dans la glande parathyroïde;
  • développement de lithiase urinaire lorsque des calculs de phosphate de calcium se forment.

Pourquoi le niveau de PTH augmente-t-il?

Une augmentation de la PTH peut survenir dans les conditions pathologiques suivantes:

  • développement d'un processus oncologique dans la glande thyroïde ou parathyroïdienne ou la présence de métastases dans cette région à partir de tumeurs d'une autre localisation;
  • néoplasie endocrinienne multiple;
  • hyperplasie de la glande parathyroïde ou adénome, se développant dans cette région;
  • insuffisance rénale chronique;
  • carence en vitamine D, se développant sur ce fond rachitisme;
  • La maladie de Crohn;
  • la présence de colite ulcéreuse;
  • Syndrome de Zollinger-Ellison;
  • la présence de troubles périphériques conduisant à une insensibilité à cette hormone.

Pourquoi le niveau de PTH diminue-t-il?

La baisse de la parathyrine peut survenir pour les raisons suivantes:

  • carence en magnésium dans le corps humain;
  • la sarcoïdose;
  • la présence d'une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde;
  • destruction des glandes parathyroïdes en raison du développement de maladies auto-immunes et d'autres conditions pathologiques;
  • hypervitaminose à la vitamine D;
  • destruction des os avec des blessures fréquentes ou pour d'autres raisons.

Comment normaliser le niveau d'hormone PTH?

Si le taux de PTH augmente en raison du développement de tumeurs, seul un traitement chirurgical est indiqué. La thérapie conservatrice dans ce cas ne mènera pas à un résultat positif. Lorsque vous prenez des médicaments, le niveau d'hormone n'est réduit que de peu. Dans ce cas, les médecins prescrivent une diurèse forcée, l’utilisation de médicaments contenant du phosphore, un régime alimentaire spécial. Si une augmentation de la concentration d'hormones est causée par d'autres causes, utilisez un traitement symptomatique.

En cas de production insuffisante de PTH, des thérapies conservatrices sont utilisées. Médicaments souvent prescrits avec de la vitamine D, du calcium. Dans certains cas, un traitement hormonal substitutif est utilisé.

L'hormone PTH ou parathyroïdienne est élevée chez les femmes: signification, causes et symptômes du processus pathologique, méthodes de réduction du taux de calcium sanguin

L'excès de calcium dans le sang est un signe du développement d'une hyperprathyroïdie. Dans les formes primaire, secondaire et tertiaire de la pathologie, les glandes parathyroïdes produisent activement de la PTH.

L’hormone parathyroïdienne est élevée chez les femmes: causes, symptômes, complications possibles à la base d’une perturbation prolongée du taux de Ca dans le sang. Norm PTH. Signes de crise hypercalcémique. Comment traiter l'hyperparathyroïdie? Quelle est la dangerosité des dépôts de sel dans les reins lors d'une hypercalcémie? Réponses dans l'article.

Parathormone: c'est quoi

Les glandes parathyroïdes produisent une substance bioactive - la parathyrine ou la PTH. Les récepteurs (cellules sensibles) de l'organe endocrinien réagissent à la concentration de Ca dans le sang: une diminution du taux de calcium libre est un signal pour la production active d'hormone parathyroïdienne.

La parathiryrine est constituée de 84 acides aminés. L'hormone parathyroïdienne affecte les organes cibles: les reins, le système squelettique et les intestins. Dès que le taux de calcium dans le sang atteint son niveau optimal, la sécrétion de l'hormone parathyroïdienne cesse temporairement. La plus forte concentration de substance bioactive est notée à 15 heures, le niveau minimum - tôt le matin à 7 heures. Ce fait est important à prendre en compte lors de la prise de sang pour identifier le dysfonctionnement des glandes parathyroïdes.

Fonctions dans le corps

L'effet principal de la parathyrine est la stimulation d'une augmentation de la concentration de calcium dans le sang. L'hormone parathyroïdienne réduit le taux d'excrétion de Ca dans l'urine et affecte le métabolisme phosphore-calcium.

Effets de la parathyrine:

  • stimule les ostéocytes et les ostéoclastes pour éliminer le calcium du tissu osseux dans le sang;
  • active l'action de la vitamine D pour une absorption optimale du calcium dans l'intestin;
  • réduit le taux d'élimination du calcium dans les tubules rénaux dans le contexte de l'osmose inverse, accélère l'excrétion du phosphore.

Quand et sur quel jour du cycle devrais-je tester FSH pour obtenir un résultat fiable? Nous avons la réponse!

Vous trouverez dans cet article la liste des produits contenant de la sérotonine pour compenser la carence en substances biologiques dans l'organisme.

Autres effets importants de l’hormone parathyroïde chez la femme:

  • activation de la filtration glomérulaire dans les reins;
  • stimule la fréquence cardiaque optimale;
  • améliore la production de pepsine et d'acide chlorhydrique dans l'estomac;
  • dans la plupart des cellules, la PTH accélère l'excrétion du calcium dans le dépôt intracellulaire ou les zones extracellulaires;
  • effet minimal sur le métabolisme des glucides;
  • augmente la pression artérielle;
  • un excès de parathyrine affecte négativement la production de spermatozoïdes sains.

Norme chez les femmes par âge

La quantité admissible de paratohomon dans le sang varie selon les périodes de la vie. Une augmentation des indices de PTH provoque divers effets négatifs sur le tube digestif, les muscles, le système osseux, le système nerveux central, les organes génitaux et les reins, le système vasculaire et le cœur. Les valeurs optimales pour les femmes et les hommes sont les mêmes: la concentration admissible ne dépend pas du sexe, mais de l'âge.

Niveau de parathyrine chez la femme (en PTH / ml):

  • moins de 22 ans - de 12 à 95 ans;
  • 23-70 ans - de 9,5 à 75 ans;
  • femmes de plus de 71 ans - de 4,7 à 117.

Le niveau optimal de Ca dans le sang est compris entre 2,1 et 2,55 mmol / l.

PTH accrue chez les femmes: causes

Selon le type d'hyperparathyroïdie, il existe plusieurs facteurs provoquants. Dans la plupart des cas, une libération excessive de PTH dans le sang se produit dans le contexte de maladies chroniques et d'un processus tumoral, souvent de nature maligne.

Causes de l'hyperparathyroïdie primaire:

  • néoplasmes: adénome, carcinome, blastome;
  • tumeurs bénignes des glandes parathyroïdes;
  • insuffisance rénale avec excès de déficit en phosphore et en calcium;
  • pseudohyperparathyroïdie. La condition se développe sur le fond de la formation de tumeurs produisant des hormones dans lesquelles la sécrétion de PTH se produit.

Les facteurs déclenchant l'hyperparathyroïdie secondaire:

  • apport insuffisant de vitamine D;
  • faible concentration de Ca dans le corps;
  • mauvaise absorption des nutriments dans les intestins - le patient a révélé un syndrome de malabsorption;
  • diabète sucré (premier et deuxième types de pathologie endocrinienne);
  • perturbation du tube digestif;
  • développement de thyrotoxicose avec hyperthyroïdie.

Causes de l'hyperparathyroïdie tertiaire chez la femme:

  • dommages malins au foie, aux organes respiratoires ou aux reins.

Pour clarifier le stade de la pathologie, les médecins prescrivent une analyse pour déterminer la concentration de parathyrine. Avec l'augmentation primaire des taux de PTH, le taux est divisé par 2 à 4 fois, le taux secondaire - 4 à 10 fois, dans le contexte du développement d'une tumeur maligne produisant des hormones et d'une néoplasie endocrinienne - plus de 10 fois.

Signes d'hyperparathyroïdie

Quels symptômes indiquent que la parathormone est élevée chez les femmes? Il est conseillé aux médecins d'étudier les informations relatives à un complexe de symptômes négatifs avec un excès de PTH afin de consulter un endocrinologue et un urologue à temps.

L'excès de parathyrine affecte les organes du système excréteur:

  • la douleur dans la région lombaire apparaît;
  • des concrétions se forment dans la vessie et les reins;
  • des processus inflammatoires se développent (pyélonéphrite);
  • coliques néphrétiques douloureuses inquiètes.

L'hyperparathyroïdie affecte la fonctionnalité du système nerveux central:

  • faiblesse, somnolence;
  • humeur souvent déprimée;
  • des troubles neuropsychiatriques se développent;
  • la mémoire se détériore.

L'excès de parathyrine a également des effets néfastes sur les organes digestifs:

  • constamment soif;
  • diminution de l'appétit;
  • nausée, vomissements possibles;
  • une constipation persistante se forme;
  • il y a des plaintes de douleur dans l'épigastre;
  • le patient perd du poids;
  • analyses, gastroduodénoscopie, échographie montrent la formation de lésions ulcéreuses du système digestif;
  • une pancréatite se développe (une inflammation du pancréas se produit).

L'excès d'hormone parathyroïdienne a un effet négatif sur les muscles et les os:

  • la croissance squelettique linéaire chez les enfants ralentit;
  • la fragilité des os augmente, le risque de fracture augmente;
  • les femmes se plaignent de douleurs aux articulations;
  • déformation squelettique se produit, la scoliose, la cyphose se développe;
  • kystes de la mâchoire sont formés;
  • la densité de l'émail et du tissu dentaire diminue;
  • Des études confirment le développement de l'ostéoporose.

Le système cardiovasculaire réagit également négativement à une augmentation de la sécrétion de l'hormone parathyroïdienne:

  • les taux sanguins de triglycérides sont perturbés;
  • développer des attaques d'arythmie;
  • des douleurs cardiaques apparaissent;
  • l'hypertension artérielle se développe;
  • fréquence cardiaque réduite (bradycardie).

Lorsque l'hyperparathyroïdie chez les femmes apparaissent souvent d'autres signes de pathologie:

  • troubles du sommeil;
  • un changement brusque de la température corporelle;
  • syndrome convulsif.

Une augmentation persistante du taux de Ca dans le sang pendant plusieurs mois et années conduit souvent au développement d'une crise hypercalcémique dangereuse. En l'absence de soins médicaux compétents et opportuns, un coma se développe et la mort est possible. Il est important de connaître les signes d’un excès critique du niveau de Ca pour pouvoir appeler l’équipe d’urgence à temps. Symptômes de crise hypercalcémique: douleur aiguë lors du changement de la position du corps et de la région abdominale, faiblesse soudaine, détérioration de la santé, la température augmente brusquement à 40 degrés, des vomissements apparaissent.

En savoir plus sur les fonctions de la glande parathyroïde et sur les hormones produites par l'organe endocrinien.

Les symptômes de l'excès d'oestrogène chez les hommes, ainsi que les moyens de corriger les niveaux d'hormones sont décrits sur cette page.

Suivez le lien http://vse-o-gormonah.com/vnutrennaja-sekretsija/polovye/fibroma-yaichnika.html et découvrez les premiers signes de fibrome ovarien, ainsi que les méthodes de traitement et d'élimination du néoplasme.

Le danger de l'augmentation des niveaux de parathyrine

Le niveau optimal de PTH favorise la régénération du tissu osseux: lorsque de vieilles cellules sont détruites, de nouvelles cellules prennent leur place. L'excès de parathyrine perturbe l'équilibre: les processus de destruction sont plus actifs que la restauration des structures, le calcium pénètre dans le sang. La conséquence du processus pathologique est le développement de l'ostéoporose dans le contexte de la lixiviation du calcium des os et une diminution de la densité des tissus.

Qu'advient-il de l'excès de calcium dans le sang? Le minéral pénètre dans les reins, affecte les néphrons et les tubules, s’installe dans les organes en forme de haricot, provoque la polyurie. Plus le niveau de calcium est élevé, plus le risque de formation de calculs est élevé - dépôts de sel. Les calculs rénaux sont détectés par échographie chez 15% des patients atteints d'hyperparathyroïdie. Par composition chimique, avec une augmentation de la PTH, des calculs de phosphate, d'oxalate ou mélangés sont émis.

En cas de néphrocalcinose, les sels de calcium s'accumulent dans les tissus rénaux et dans la lumière du pelvis. Processus pathologique lancé provoque le développement de l'insuffisance rénale. Éliminer les effets des formes graves de néphrocalcinose sur le système excréteur est presque impossible, même avec la stabilisation du niveau de l'hormone parathyroïdienne. En cas d'insuffisance rénale avec une diminution significative de la clairance de la créatinine, les patients reçoivent une hémodialyse (clairance sanguine extrarénale).

Comment réduire les performances de l'hormone

La nature du traitement dépend du stade de l'hyperparathyroïdie:

  • dans la forme primaire de la maladie, un traitement médical ou chirurgical des tumeurs est effectué. Dans la plupart des cas, vous devez retirer la tumeur, ce qui produit une portion supplémentaire d'hormone parathyroïdienne. En oncopathologie, après excision de la tumeur, le patient reçoit une chimiothérapie et un traitement de soutien. En période postopératoire et au cours de la période suivante, il est important de donner régulièrement du sang pour la PTH: dans le contexte de taux faibles, un traitement hormonal substitutif est prescrit pour le déficit en hormone parathyroïdienne;
  • Le traitement de l'hyperparathyroïdie secondaire est effectué par diverses méthodes, en tenant compte de la cause de la production excessive d'hormone parathyroïdienne. Si la sécrétion active de la parathyrine se produit sur fond d'une carence en ions calcium, vous devez alors prendre un traitement médicamenteux contenant de la vitamine D, traiter les pathologies du tube digestif, les reins. Jusqu'à ce que le travail des organes du tube digestif soit rétabli, l'apport de calciférol étant inférieur à la normale, les glandes parathyroïdes produiront activement de la PTH, ce qui peut entraîner une violation du niveau de la substance bioactive;
  • Dans le cadre de l'hyperparathyroïdie tertiaire, les médecins spécifient le stade du processus malin, conduisent la radiothérapie, la résection de la tumeur. Après la chirurgie, l'utilisation de cytostatiques est prescrite pour prévenir les récidives, supprimer la croissance des cellules atypiques.

Comment passer un test sanguin pour la parathormone

Personne n’avait une idée ou une pensée à propos du test sanguin de la PTH: c’est quoi. En règle générale, les patients et leurs proches ne découvrent ce qu'est la PTH (hormone parathyroïdienne) qu'après avoir été référés par un médecin à une telle étude de laboratoire.

Cependant, si vous vous rappelez l'évolution de l'anatomie, vous pouvez voir que les glandes parathyroïdes sont situées derrière la glande endocrine. Et ce dernier est localisé dans la région antérieure du cou. C'est la glande endocrine qui synthétise un grand nombre d'hormones qui contrôlent, y compris la quantité de calcium dans le corps. Le calcium est considéré comme l'élément même nécessaire à la croissance et au renforcement des os. Cependant, un apport adéquat en calcium est considéré comme un signe d'une maladie rénale saine. Alors quel rôle joue la PTH dans tout ce processus et comment l’abréviation peut-elle être précisée en général?

La nature et l'importance de la PTH pour la santé

La PTH est une hormone produite par les glandes parathyroïdes. Cet élément est responsable du contrôle de l’interaction du phosphore et du calcium.

L’effet de l’élément parathyroïdien sur le Ca dans le sang est obtenu en agissant sur les os, le système urinaire et le tractus gastro-intestinal.

En ce qui concerne les os, la PTH est capable d’éliminer le Ca et le P et d’accroître leur déminéralisation. Dans la muqueuse intestinale due à la PTH, le processus d'absorption du calcium par l'organisme est renforcé. Enfin, l’effet de la PTH sur les reins se traduit par une réduction de la production de Ca et une augmentation de la quantité de phosphore excrété dans les urines.

Si des dysfonctionnements surviennent dans le fonctionnement des glandes parathyroïdes, la quantité de Ca augmente en raison de l’échec de la production de l’hormone PTH. Avec le développement de troubles hyperfonctionnels des glandes parathyroïdes, les taux de Ca et de P augmentent simultanément.

Pourquoi tester la PTH?

Une analyse sanguine de l'hormone parathyroïde est une étude qui vous permet de diagnostiquer l'état de la glande parathyroïde du patient. En ce qui concerne le moment de passer un test similaire, il convient de noter que le médecin traitant peut demander à un patient de le subir si l’une des circonstances suivantes existe:

  1. Les résultats des analyses démontrent l’incohérence du taux de calcium dans le corps avec les valeurs standard établies.
  2. Le patient peut être amené à passer ce test s’il existe une hypothèse concernant le développement de l’ostéoporose.
  3. Une personne doit réussir une analyse s’il présente une violation de la colonne vertébrale sclérotique.
  4. La référence à l'étude indiquée est écrite si le patient présente des cavités kystiques dans les tissus osseux.
  5. Le patient est envoyé pour un test de dépistage de la PTH dans le sang, si le médecin qui l’observe a émis une hypothèse concernant la formation d’une pathologie cancéreuse dans les glandes parathyroïdes.
  6. En identifiant la lithiase urinaire avec des calculs de phosphate ou de calcium.

Lorsque nous discutons de la valeur non nocive de la PTH dans le sang, il convient de noter que sa valeur varie en fonction de l'âge et du sexe du patient. Ainsi, pour les hommes et les femmes, les valeurs normales sont:

  • entre 20 et 22 ans, la valeur de sécurité va de 12 à 95 pg / ml;
  • 23-70 ans - de 9,5 à 75 pg / ml;
  • 71 ans ou plus - 4,7-117 pg / ml.

Événements préparatoires et l'essentiel de la procédure

Il est très important que chaque patient sache comment mener correctement des recherches au niveau de l'hormone parathyroïdienne.

Pour s'assurer que les valeurs des tests de laboratoire pour les niveaux de PTH sont adéquates, les spécialistes au cours de la période préparatoire recommandent:

  • l'analyse de l'hormone parathyroïde doit être prise à jeun le matin;
  • au moins 3 jours avant d'aller au laboratoire pour exclure la consommation d'alcool et d'aliments frits;
  • le jour de l'étude devrait exclure les produits du tabac;
  • Les surtensions émotionnelles et les efforts physiques excessifs doivent être évités.

Pour l'analyse, les spécialistes de laboratoire prélèvent du sang dans une veine. Cela utilise des outils jetables. Une demi-heure avant le don de sang, le patient doit s’asseoir dans un état de repos et de détente.

Interprétation des résultats de recherche

Ainsi, si les résultats d'une analyse testée démontrent un excès de la norme PTH, cela peut indiquer une probabilité élevée d'ostéoporose chez un patient - dans ce cas, les os commencent à perdre de leur force. Dans le contexte de ces processus dans le corps augmente la quantité d'ions calcium, il est probable que la soi-disant calcification vasculaire va se développer, ce qui affectera tout d'abord l'état du système circulatoire des organes du tube digestif.

Sous l'influence de ces changements négatifs, la formation d'ulcères dans les organes du tube digestif est possible. En outre, en raison de la teneur élevée en phosphore dans l'urine, une lithiase urinaire peut se développer, entraînant la formation de calculs phosphates.

Un taux élevé d'hormone parathyroïdienne peut parler de problèmes de santé tels que:

  • hyperparathyroïdie primaire ou secondaire provoquée par une transformation oncologique, le rachitisme, une insuffisance rénale ou un excès de vitamine D dans le corps;
  • développement de tumeurs dans le pancréas.

Si le niveau d'hormone parathyroïdienne est inférieur à la norme établie, les symptômes suivants commencent à apparaître:

  • état excité;
  • l'apparition de crises;
  • développement de spasmes musculaires.

Les faibles niveaux d'hormone parathyroïdienne indiquent des troubles tels que:

  1. Le développement d'une hypoparathyroïdie primaire ou secondaire causée par un manque de magnésium dans le corps, une sarcoïdose, une chirurgie de la thyroïde ou un manque de vitamine D dans le corps.
  2. Destruction progressive des os du corps.

Si l'hormone PTH est rejetée du côté inférieur, on prescrira au patient un traitement hormonal substitutif, qui peut durer toute une vie, en fonction de la raison qui a provoqué l'événement.

Avec un excès d’hormone parathyroïdienne, il est recommandé de retirer chirurgicalement une ou plusieurs glandes pour atteindre un niveau de PTH sans danger.

Si un cancer est diagnostiqué, le patient se voit complètement retirer les glandes parathyroïdes et se voit prescrire un traitement hormonal substitutif.

Ainsi, l'hormone parathyroïdienne peut avoir un impact énorme sur le travail de tout l'organisme. Par conséquent, il est très important que son contenu dans le sang corresponde toujours à la valeur normale. À cet égard, en cas de manifestation des symptômes correspondants, il est nécessaire de contacter dès que possible le médecin traitant, qui déterminera la cause de cette violation et prendra les mesures nécessaires pour l'éliminer.

Hormone parathyroïdienne Parathox: besoin d'analyse!

L'analyse de l'hormone parathyroïdienne ou de la PTH est prescrite aux patients en cas de suspicion de dysfonctionnement des glandes parathyroïdes. Dois-je réussir l'analyse ou puis-je me passer de recherche? Dans quel cas, il est recommandé d'analyser sur la TSH? Et comment le test est-il réellement effectué?

Pourquoi donner du sang?

Les glandes parathyroïdes situées sur la glande thyroïde produisent une hormone parathyroïdienne qui agit comme un régulateur du calcium et du phosphore dans le corps. Lorsqu'un patient souffre d'une pénurie ou d'un excès de ces substances, il y a de bonnes raisons de penser que l'hormone est produite avec des perturbations. Alors, il est temps de prendre l'analyse sur la PTH.

Parallèlement à l'analyse biochimique du sang, les modifications pathologiques de la concentration en oligo-éléments indiqueront la présence de:

  • picotements dans les doigts;
  • douleur dans l'abdomen;
  • la soif
  • des nausées;
  • fatigue
  • les saisies.

Il est nécessaire d'étudier le sang sur la PTH pour détecter l'ostéoporose. Outre les problèmes liés au métabolisme du calcium, le contrôle du fonctionnement des glandes parathyroïdes est motivé par des modifications du système urinaire, telles que la formation de calculs et une diminution de la filtration glomérulaire.

Un endocrinologue peut également commander une étude dans les cas suivants:

  • tumeurs des glandes parathyroïdes;
  • la rééducation après le retrait des néoplasmes des glandes parathyroïdes;
  • changement de taille des glandes parathyroïdes;
  • déformation de la structure des glandes parathyroïdes.

Envoyer à l'enquête ne peut pas seulement endocrinologue. Des thérapeutes compétents, des traumatologues orthopédiques et des rhumatologues font partie des médecins compétents.

Où faire un test sanguin pour la PTH? L'étude est menée dans des centres médicaux et des cliniques privés, et le coût minimum du test est de 550 roubles.

Le prix le plus élevé pour un service médical est de 3374 r.

La précision des résultats dépend de la préparation.

Comment se passe la préparation du don de l'hormone parathyroïde? La veille de l'étude, vous avez besoin d'un dîner léger.

Du dernier repas à la procédure devrait prendre de 8 à 14 heures.

Il est interdit aux patients de manger ou de boire autre chose que de l’eau non gazeuse. Nous devons même renoncer au thé et au café du matin.

Aussi, avant l'analyse devra légèrement changer le mode de vie habituel:

  1. 3 jours avant le test, vous devez renoncer à une activité physique excessive et à un entraînement.
  2. Le jour avant de donner du sang ne peut pas boire de l'alcool.
  3. 12 heures avant l'analyse ne peut pas fumer.

La procédure n'est prescrite que le matin: de 8 à 11 heures, la concentration de l'hormone parathyroïdienne dans le sang est la plus stable.

Il est important de se présenter au préalable à la procédure: 30 minutes avant la collecte de sang, elle doit être effectuée au repos. Les enfants de moins de 5 ans doivent boire progressivement un verre d’eau ordinaire pendant cette période.

Pourquoi les résultats peuvent être peu fiables?

Les résultats de l'étude peuvent affecter certains médicaments.

Par conséquent, avant de procéder à l'analyse, les médicaments suivants doivent être exclus:

  • La nifédipine;
  • Cyclosporine;
  • L'isoniazide;
  • La cimétidine;
  • Anaprilin;
  • préparations de lithium.

Si vous pouvez interrompre temporairement le traitement pour des raisons de santé, vous devez en informer votre médecin.

Déformer également ces études peut:

  • la grossesse
  • taux élevés de triglycérides;
  • excès de cholestérol;
  • maladies inflammatoires;
  • lactation;
  • études nécessitant une étiquette radioactive.

L’infirmière à la procédure et le médecin traitant doivent être informés de tout ce qui peut affecter les résultats de l’étude. Et si exclure tous les facteurs négatifs, il n’ya aucune possibilité, l’endocrinologue interprète ces études en tenant compte de toutes les circonstances.

Au bureau: comment analyser?

Les tests sanguins de PTH sont prélevés dans les veines du coude ou du dos de la main. Pour ce faire, utilisez vacutainer - un système jetable constitué d’une aiguille, d’un adaptateur et d’un tube à vide.

Avant la procédure, l'agent de santé est obligé de préparer:

  • se laver les mains avec du savon;
  • traitement antiseptique de la paume;
  • Portez des gants stériles à usage unique.

Le patient s'assied, pose sa main sur une surface dure. La procédure de prélèvement sanguin est réalisée selon les normes établies.

Voici comment l'infirmière agit:

  • attache le bras du patient avec un élastique;
  • demande au patient de travailler avec une brosse - pour serrer et dégrafer la paume de la main afin que les veines deviennent plus visibles;
  • désinfecte la zone cutanée sur le site de ponction;
  • insère une aiguille stérile dans la veine;
  • recueille le sang dans une éprouvette;
  • enlève le harnais;
  • enlève l'aiguille.

Est-il facile d'obtenir une analyse de la PTH chez les enfants? Lors du test d'hormone parathyroïdienne chez les enfants de moins de 5 ans, une aiguille peut ne pas être nécessaire.

Observant la stérilité, un professionnel de la santé doit:

  • essuyez la peau du bébé avec un antiseptique;
  • faire une incision dans la zone décontaminée;
  • effectuer des prélèvements sanguins sur la bandelette réactive ou le verre;
  • traiter la plaie.

Après cela, les mains sont traitées avec un antiseptique. Le patient reçoit un coton-tige, qui doit être fermement pressé contre le site de collecte de sang pendant 5 minutes. Parfois, un pansement compressif est appliqué à la place.

Le moment de la perspicacité: que va montrer l'analyse?

Les résultats du test de l’hormone parathyroïdienne seront connus au bout de 2 jours.

Les indicateurs sont mesurés en picogrammes par millilitre.

Selon les estimations d'experts, des valeurs comprises entre 10 et 55 pg pour 1 ml sont considérées comme normales. Chez les femmes enceintes, cette plage est plus large - de 9 à 75 pg pour 1 ml.

Si un patient a trop ou trop peu de calcium dans son taux de PTH en bonne santé, le problème ne réside pas dans les glandes parathyroïdes.

Le fait que le travail des corps ait échoué a donné les résultats suivants:

  1. Dans 1 ml de sang, moins de 9 pg de substance. Cette affection est appelée hypoparathyroïdie ou déficit en hormone parathyroïdienne.
  2. 1 ml de sang représente plus de 55 pg de l'hormone. En pratique médicale, on utilise le terme hyperparathyroïdie ou PTH en excès.

Les deux troubles indiquent la présence d'autres pathologies.

Ainsi, l'hypoparathyroïdie peut se développer dans les pathologies suivantes:

  • dommages radioactifs aux glandes parathyroïdes;
  • le cancer;
  • manque de magnésium dans le sang;
  • maladies auto-immunes;
  • la sarcoïdose;
  • surdosage de vitamine D;
  • surdosage avec des aliments riches en calcium.

L'hyperparathyroïdie est un satellite des tumeurs parathyroïdiennes. Le plus souvent, ce sont des formations bénignes.

La maladie survient également en conjonction avec d'autres maladies, notamment:

  • insuffisance rénale;
  • carence en calcium;
  • manque de vitamine D;
  • faiblesse musculaire;
  • faible concentration en phosphore.

L'étude des fonctions de la parathyroïde est une étape importante dans le diagnostic des pathologies. Sans test de PTH, aucun spécialiste ne sera en mesure de déterminer la cause exacte de la maladie, ce qui signifie que le traitement sera choisi au hasard. Au moindre soupçon d'anomalie dans les processus du métabolisme du calcium et du phosphore, il est nécessaire de faire un don de sang.

Que faire si la parathormone est élevée

L'hormone parathyroïdienne dans l'analyse sanguine n'est pas comprise dans le nombre de mesures obligatoires, mais son importance pour le corps est élevée. Cela s'appelle également l'hormone parathyroïde. Qu'est ce que c'est C'est le produit des glandes parathyroïdes - glandes endocrines de petite taille situées derrière la glande thyroïde.

L'importance de l'hormone parathyroïdienne est confirmée par de rares cas d'ablation accidentelle des glandes parathyroïdes lors d'une intervention chirurgicale pour l'ablation chirurgicale de la glande thyroïde. Après avoir été enlevé peu de temps après, une personne présentait une crise hypocalcémique se traduisant par de multiples crampes musculaires, suivies de la mort.

Il s'avère que les crampes dans les jambes la nuit sont des problèmes de métabolisme calcium-phosphore. La parathormone est l’un des principaux régulateurs de cet échange. Un peu de calcium dans le sang - ici vous avez des crampes.

Cependant, si la parathormone est élevée, dans ce cas, les problèmes ne peuvent pas être évités. Les principaux lieux d'application de l'hormone parathyroïdienne sont les os et les reins. Un taux trop élevé d’hormone parathyroïdienne dans le sang peut entraîner une maladie appelée hyperparathyroïdie aux conséquences désagréables (hypercalcémie ou maladie de Recklinghausen).

Hormone parathyroïde - de quoi s'agit-il

Dans diverses maladies des glandes parathyroïdes, la parathormone (PTH) est produite en quantité excessive ou insuffisante. Une augmentation du niveau d'hormone parathyroïdienne (hyperparathyroïdie) est accompagnée d'une lixiviation de Ca du tissu osseux et d'une résorption (destruction) de l'os. Les ions de calcium libérés au cours de ce processus entrent dans la circulation sanguine et provoquent une hypercalcémie. Cette affection contribue au développement de calculs rénaux, d'ulcères gastriques et duodénaux, de pancréatite, etc.

La diminution de la production d'hormone parathyroïde (hypoparathyroïdie) dans les glandes parathyroïdes donne à penser qu'en raison d'une hypocalcémie, des convulsions apparaissent (jusqu'à la tétanie mortelle), des douleurs dans l'abdomen et les muscles, des fourmillements et des fourmillements dans les membres.

Fonctions dans le corps

La sécrétion complète de l'hormone parathyroïde fournit:

  • régulation de l'échange de Ca et P;
  • équilibre des ions calcium et phosphore dans le fluide extracellulaire;
  • la formation de la forme active de la vitamine D3;
  • minéralisation osseuse complète;
  • stimulation de la régénération du tissu osseux lors de fractures;
  • augmentation de la lipolyse dans les tissus adipeux et de la gluconéogenèse dans le foie;
  • augmentation de la réabsorption de Ca par les tubules rénaux distaux;
  • absorption complète des ions calcium dans l'intestin grêle;
  • augmentation de l'excrétion de phosphate.

Hormone parathyroïdienne et calcium

  • sont un composant structurel du tissu osseux;
  • jouer un rôle de premier plan dans le processus de contraction musculaire;
  • favoriser l'augmentation de la perméabilité d'une membrane cellulaire pour le potassium;
  • affecter l'échange de sodium;
  • normaliser le fonctionnement des pompes à ions;
  • participer à la sécrétion d'hormones;
  • maintenir une coagulation sanguine normale;
  • impliqué dans la transmission de l'influx nerveux.

En cas de violation du niveau d'hormone parathyroïdienne, la concentration en calcium dans l'extracellulaire et, par conséquent, dans le liquide intracellulaire change. Cela conduit à une perturbation de l'excitabilité cellulaire et à la transmission de l'influx nerveux, à un déséquilibre hormonal, à des perturbations du système hémostatique, etc.

En outre, une modification des niveaux d'ions calcium et phosphore dans le liquide extracellulaire entraîne une altération de la minéralisation osseuse.

Mécanismes de régulation du niveau de l'hormone parathyroïdienne

La réduction de la quantité de calcium dans le sang (hypocalcémie) stimule la production et la libération de l'hormone dans le sang. En conséquence, l'hypercalcémie (augmentation de la concentration de Ca dans le sang) inhibe la production de l'hormone parathyroïdienne.

Un tel mécanisme de régulation labile vise à maintenir un équilibre électrolytique normal dans les fluides extra et intracellulaires.

Ce qui est dangereux en changeant le niveau de parathomon

Avec une augmentation de la sécrétion d'hormone parathyroïdienne, l'activité des ostéoclastes est activée et la résorption osseuse augmente. Cela conduit à un ramollissement des os et à une ostéopénie. L’hyperparathyroïdie entraîne une lixiviation du calcium dans les os, appelée ostéodystrophie parathyroïdienne. Cliniquement, ce processus se manifeste par une douleur osseuse sévère et des fractures fréquentes.

La sécrétion accrue de l'hormone parathyroïde améliore également l'absorption de Ca dans l'intestin et l'accumulation de calcium lessivé des os dans le sang.

L'hypercalcémie émergente se manifeste:

  • les arythmies;
  • troubles mentaux, léthargie, fatigue prononcée;
  • hypotonie musculaire;
  • troubles de la coagulation et risque accru de thrombose (augmente l’agrégation plaquettaire),
  • l'apparition de calculs dans les reins et le GVP de la vésicule biliaire (voies biliaires);
  • une pancréatite;
  • la constipation;
  • ulcères peptiques de l'estomac et du duodénum.

Hypocalcémie, violation cliniquement manifeste du trophisme tissulaire, apparition précoce de cheveux gris, perte de cheveux et ongles cassants, problèmes dentaires, cataractes précoces, troubles mentaux (dépression, sautes d'humeur fréquentes, instabilité émotionnelle), insomnie, maux de tête, douleurs aux muscles et à l'estomac, vomissements, arythmies.

Les principaux symptômes spécifiques de l’hypoparathyroïdie seront des convulsions, une tétanie musculaire (contractions musculaires douloureuses) et des troubles du système nerveux autonome (sensation de picotement, rampement, chaleur, etc.).

Dans les cas d'hypoparathyroïdie grave, la tétanie musculaire (laryngospasme, arrêt cardiaque, etc.) peut être fatale.

Indications pour l'analyse

En plus du diagnostic des causes d'hypocalcémie et d'hypercalcémie, un test sanguin de recherche de l'hormone parathyroïdienne est effectué chez les patients présentant:

  • l'ostéoporose (surtout à un jeune âge);
  • fractures fréquentes;
  • l'urine et la maladie de calculs biliaires;
  • néoplasie endocrinienne multiple;
  • arythmies d'origine inconnue;
  • hypotonie musculaire;
  • neurofibromatose;
  • tumeurs de la thyroïde et des glandes parathyroïdes;
  • maladie rénale chronique.

Hormone parathyroïdienne. Norma

Les résultats de l'analyse peuvent être enregistrés en pg / millilitre ou pmol / litre.

L’hormone parathyroïdienne en pg / millilitre se situe dans l’intervalle de 15 à 65 ans.

Lorsque vous utilisez pmol / litre:

  • chez les enfants de moins de 17 ans, le taux de parathormone est de 1,3 à 10;
  • après 17 ans - de 1,3 à 6,8.

Les données obtenues dans différents laboratoires peuvent varier quelque peu, il est donc nécessaire de se concentrer sur les normes indiquées dans le formulaire.

Chez les femmes enceintes, le niveau d'hormone parathyroïdienne ne change pas normalement et ne s'approche pas de la limite supérieure de la normale. Une augmentation marquée du taux d'hormone parathyroïdienne peut être associée à une hypocalcémie (augmentation compensatoire de la sécrétion d'hormone en réponse à une diminution du taux d'ions calcium dans le sang). Dans ce cas, il est nécessaire d'étudier le niveau de calcium et de phosphates dans le sang.

Très important! L'hypocalcémie chez les femmes enceintes peut entraîner:

  • fausse couche,
  • retard de croissance intra-utérine,
  • arythmies mères,
  • gestose,
  • saignements pendant l'accouchement.

Caractéristiques de l'analyse

L'analyse doit être effectuée le matin (de manière optimale - à huit heures du matin, il existe une valeur de base de l'hormone dans le sang). Faire un don de sang doit être sur un estomac vide. La consommation d'alcool est exclue pendant 48 heures et il faut fumer une heure avant l'étude.

Il faut également tenir compte du fait que le traitement par la cyclosporine, le cortisol, la nifédipine, le vérapamil, le kétoconazole et les œstrogènes entraîne une augmentation de la PTH.

Le taux de PTH à ​​la limite supérieure de la normale peut être observé chez les femmes enceintes et allaitantes.

Obtenir une sous-estimation des résultats de l'analyse peut conduire à:

  • recevoir du lait avant de donner du sang,
  • traitement:
    • la cimétidine,
    • contraceptifs oraux combinés,
    • diurétiques thiazidiques,
    • vitamine D,
    • la famotidine,
    • diltiazem

Après l'introduction du radio-isotope cf-in, l'analyse de la PTH doit être différée d'au moins 7 jours, en raison de la distorsion des résultats.

Augmentation de l'hormone parathyroïde - qu'est-ce que cela signifie?

Une augmentation compensatoire de la sécrétion de l'hormone parathyroïdienne est possible en réponse à une diminution du taux de calcium dans le sang. Dans ce cas, une PTH élevée contribue à augmenter l'absorption de Ca et sa mobilisation à partir du dépôt. Dans les analyses, hypocalcémie marquée à l'arrière-plan de la PTH élevée.

Dans l'hyperparathyroïdie primaire, les niveaux de PTH et de Ca augmentent. La quantité de phosphates (normale ou réduite) dépend de la gravité de l'hyperparathyroïdie.

Hyperparathyroïdie primaire est observée dans l'hyperplasie des glandes parathyroïdes, leur défaite par le cancer ou l'adénome. En outre, l'hyperproduction primaire de PTH peut être associée à une néoplasie endocrinienne multiple.

Dans l'hyperparathyroïdie secondaire, l'hormone parathyroïdienne est élevée dans le contexte d'un taux normal ou légèrement réduit de calcium. Dans le même temps, une diminution du taux de calcitonine est constatée.

Une hypersécrétion secondaire est observée chez les patients présentant:

  • insuffisance rénale chronique;
  • le rachitisme de la vitamine D et l'hypovitaminose de la vitamine A;
  • UIC (colite ulcéreuse);
  • La maladie de Crohn;
  • lésion de la moelle épinière;
  • formes familiales de cancer de la thyroïde;
  • syndrome de malabsorption.

Les tumeurs autonomes sécrétant des hormones dans les glandes parathyroïdes, les reins, les poumons, etc., conduisent à une hyperproduction tertiaire de PTH.

Une cause rare de l'augmentation de la PTH peut être la résistance des tissus périphériques dans le syndrome de Zollinger-Ellison, Albright, l'ostéodystrophie héréditaire, etc.

L'hormone parathyroïdienne est également élevée dans les lésions métastatiques osseuses.

Hormone parathyroïdienne réduite. Raisons

Le dysfonctionnement des glandes parathyroïdes conduit à l'hypoparathyroïdie primaire (diminution de la PTH et du Ca).

Le développement de l'hypothyroïdie secondaire peut être provoqué;

  • complications après traitement chirurgical d'anomalies de la thyroïde ou après résection des glandes parathyroïdes;
  • abaisser le niveau de magnésium dans le sang;
  • vitamine D ou A hypervitaminose;
  • hyperkalicémie idiopathique;
  • thyréotoxicose sévère;
  • l'hyperchromatose;
  • Maladie de Konovalov-Wilson;
  • la sarcoïdose et le myélome multiple;
  • certaines maladies auto-immunes;
  • destruction active du tissu osseux.

Normalisation du niveau de PTH

L'endocrinologue doit prescrire un traitement après un examen approfondi et l'identification de la cause de la déviation du test.

Les tentatives d’auto-traitement peuvent causer des dommages irréparables à la santé. La correction des niveaux hormonaux et de l'équilibre électrolytique doit être effectuée strictement sous contrôle en laboratoire des indicateurs corrigés (hormone parathyroïdienne, calcium, phosphates, etc.).

Hormone parathyroïdienne (PTH): rôle, fonction, taux, augmentation et diminution du test sanguin - causes

Une substance produite par les glandes parathyroïdes, de nature protéique, comprenant plusieurs parties (fragments) différentes entre elles par la séquence de résidus d’acides aminés (I, II, III), forme ensemble l’hormone parathyroïdienne.

Parathyreocrine, parathyrin, C-terminal, PTH, et enfin hormone parathyroïdienne ou hormone parathyroïdienne - sous de tels noms et abréviations dans la littérature médicale, vous pouvez trouver une hormone sécrétée par de petites glandes appariées (paires supérieure et inférieure), qui généralement situé à la surface de la plus grande glande endocrine d'une personne - la glande thyroïde.

L'hormone parathyroïdienne produite par ces glandes parathyroïdes contrôle la régulation du métabolisme du calcium (Ca) et du phosphore (P) et, sous son influence, le contenu d'un tel macrocellule lorsque le calcium dans le sang augmente.

Il n'a même pas 50 ans...

la séquence d'acides aminés de la ptg humaine et de certains animaux

Des hypothèses sur la valeur des glandes parathyroïdes et de la substance qu'elles produisent ont été exprimées à l'aube du XXe siècle (1909) par le professeur américain de biochimie McCollum. En observant des animaux dont les glandes parathyroïdes ont été retirées, il a été noté que dans des conditions de diminution importante du taux de calcium dans le sang, ils étaient submergés par des convulsions tétaniques, qui finissent par entraîner la mort de l'organisme. Cependant, des injections de solutions salines de calcium, effectuées à l’occasion de l’expérimentation «nos petits frères» souffrant de convulsions, pour une raison inconnue à l’époque, ont contribué à la réduction de l’épilepsie et les ont aidées non seulement à survivre, mais également à retrouver une existence normale.

Certaines clarifications concernant la substance mystérieuse sont apparues après 16 ans (1925), lorsqu’on a découvert un extrait doté de propriétés biologiquement actives (hormonales) et augmentant le taux de Ca dans le plasma sanguin.

Cependant, de nombreuses années ont passé et en 1970 seulement l'hormone parathyroïde pure a été isolée des glandes parathyroïdes du taureau. Dans le même temps, la structure atomique de la nouvelle hormone a été identifiée ainsi que ses connexions (structure primaire). De plus, il s'est avéré que les molécules de PTH sont constituées de 84 acides aminés situés dans une séquence spécifique et d'une chaîne polypeptidique.

Quant à «l’usine» de l’hormone parathyroïdienne elle-même, on peut l’appeler usine avec un très grand tronçon, elle est si petite. Le nombre de "pois" dans les parties supérieure et inférieure varie au total de 2 à 12 pièces, mais la variante classique est de 4. Le poids de chaque pièce de fer est également très faible - de 25 à 40 milligrammes. Lorsque la glande thyroïde (glande thyroïde) est retirée en raison du développement du processus oncologique, les glandes parathyroïdes (PSCH) laissent généralement le corps du patient avec elle. Dans d'autres cas, lors des opérations sur la glande thyroïde, ces «pois» sont supprimés à tort en raison de leur taille.

Hormone parathyroïdienne

Le test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne est mesuré dans différentes unités: µg / l, ng / l, pmol / l, pg / ml et présente de très faibles valeurs numériques. Avec l'âge, la quantité d'hormones produites augmente donc chez les personnes âgées, son contenu peut être deux fois plus élevé que celui des jeunes. Cependant, afin de faciliter la compréhension du lecteur, les unités de mesure de l'hormone parathyroïdienne les plus couramment utilisées et les limites de la norme en fonction de l'âge sont présentés de manière plus appropriée dans le tableau:

Il est évident qu’il n’est pas possible de déterminer une norme (exacte) de l’hormone parathyroïdienne, car chaque laboratoire de diagnostic clinique qui étudie cet indicateur utilise ses propres méthodes, unités de mesure et valeurs de référence.

Dans le même temps, il est également évident qu'il n'y a pas de différence entre les glandes parathyroïdes masculines et féminines et que, si elles fonctionnent correctement, les normes de PTH chez les hommes et les femmes ne changent qu'avec l'âge. Et même dans des périodes de la vie aussi cruciales que la grossesse, la parathormone doit suivre strictement le calcium et ne pas dépasser les limites des normes généralement acceptées. Cependant, chez les femmes présentant une pathologie latente (altération du métabolisme du calcium), le taux de PTH peut augmenter pendant la grossesse. Et ce n'est pas une variante de la norme.

Qu'est-ce qu'une hormone parathyroïde?

Nous en connaissons pas mal tous, sinon tous, à propos de cette hormone intéressante et importante.

Un polypeptide simple brin sécrété par les cellules épithéliales des glandes parathyroïdes et contenant 84 résidus d'acides aminés est appelé hormone parathyroïdienne intacte. Cependant, lorsqu’elle se forme pour la première fois, la PTH elle-même n’apparaît pas, mais son prédécesseur (préprohormone) - elle se compose de 115 acides aminés et, une fois dans l’appareil de Golgi, elle est transformée en une hormone parathyroïdienne à part entière, qui est emballée sous forme emballée et stockée pendant un certain temps dans des vésicules secrètes. sortir de là quand la concentration en Ca 2+ diminue.

Hormone intacte (PTH1-84) capable de se décomposer en peptides plus courts (fragments),,ayant une signification différente et fonctionnelle et diagnostique:

  • N-terminal, N-terminal, N-terminal (fragments 1 à 34) est un fragment à part entière, car son activité biologique n’est pas inférieure à celle d’un peptide contenant 84 acides aminés, il trouve les récepteurs des cellules cibles et interagit avec eux;
  • La partie médiane (44 - 68 fragments);
  • C-terminal, partie C-terminale, C-terminale (53 - 84 fragments).

Le plus souvent, pour identifier les troubles du système endocrinien en laboratoire, ils ont recours à l'étude d'une hormone intacte. Parmi les trois parties, le C-terminal est reconnu comme le plus important du plan de diagnostic, il est nettement supérieur aux deux autres (moyen et N-terminal), il est donc utilisé pour déterminer les maladies associées à un métabolisme altéré du phosphore et du calcium.

Calcium, phosphore et hormone parathyroïdienne

Le système osseux est la principale structure de dépôt de calcium; il contient jusqu'à 99% de la masse totale de l'élément trouvé dans le corps, le reste, une quantité relativement faible (environ 1%), est concentré dans le plasma sanguin saturé de Ca, puisé dans l'intestin (d'où il provient nourriture et eau) et les os (en train de se dégrader). Cependant, il convient de noter que le calcium dans le tissu osseux est principalement sous une forme légèrement soluble (cristaux d'hydroxyapatite) et que seulement 1% du total des os de Ca sont des composés phosphore-calcium qui peuvent facilement se décomposer et être envoyés au sang.

On sait que la teneur en calcium ne permet pas de fluctuations journalières spéciales dans le sang, étant maintenue à un niveau plus ou moins constant (de 2,2 à 2,6 mmol / l). Mais le rôle principal dans de nombreux processus (fonction de coagulation du sang, conduction neuromusculaire, activité de nombreuses enzymes, perméabilité des membranes cellulaires), assurant non seulement un fonctionnement normal, mais également la vie même de l'organisme, appartient au calcium ionisé, la norme dans le sang étant de 1 1 - 1,3 mmol / l.

En l'absence de cet élément chimique dans le corps (ou bien il ne provient pas de la nourriture, ni ne passe dans le tractus intestinal?), Une synthèse améliorée de l'hormone parathyroïdienne va naturellement commencer, l'objectif étant d'augmenter le niveau de Ca 2+ dans le sang par quelque moyen que ce soit. En aucun cas, parce que cette augmentation sera principalement due à la suppression de l'élément des composés phosphore-calcium de la substance osseuse, d'où il sort assez rapidement, puisque ces composés ne diffèrent pas par leur résistance particulière.

L'augmentation du calcium dans le plasma réduit la production de PTH et inversement: seule la quantité de cet élément chimique dans le sang diminue, la production de l'hormone parathyroïdienne commence immédiatement à montrer une tendance à augmenter. Dans de tels cas, en augmentant la concentration en ions calcium, l'hormone parathyroïde exerce des effets directs sur les organes cibles (reins, os, gros intestin) et indirectement sur les processus physiologiques (stimulation de la production de calcitriol, augmentation de l'efficacité des ions calcium dans le tractus intestinal).

Action PTH

Les cellules des organes cibles portent des récepteurs appropriés pour la PTH, et l'interaction de l'hormone parathyroïdienne avec celles-ci entraîne une série de réactions qui entraînent le mouvement du calcium des réserves de la cellule dans le liquide extracellulaire.

Dans le tissu osseux, les récepteurs de la PTH sont situés sur des cellules jeunes (ostéoblastes) et matures (ostéocytes). Cependant, les ostéoclastes jouent un rôle majeur dans la dissolution des minéraux osseux - des cellules multinucléées géantes appartenant au système des macrophages? C'est simple: leur activité métabolique excite les substances produites par les ostéoblastes. L'hormone parathyroïdienne fait fonctionner les ostéoclastes de manière intensive, ce qui entraîne une augmentation de la production de phosphatase alcaline et de collagénase, ce qui, par son influence, provoque la destruction de la substance principale des os et facilite ainsi le mouvement du Ca et du P dans le tissu extracellulaire.

La mobilisation du calcium des os dans le sang, excitée par la PTH, améliore la réabsorption (aspiration inverse) de ce macroélément dans les tubules rénaux, ce qui réduit son excrétion dans l'urine et son absorption dans le tractus intestinal. Dans les reins, l’hormone parathyroïdienne stimule la formation de calcitriol qui, avec le parathomon et la calcitonine, participe également à la régulation du métabolisme du calcium.

L'hormone parathyroïdienne réduit la réabsorption du phosphore dans les tubules rénaux, ce qui contribue à son élimination améliorée par les reins et à une diminution de la teneur en phosphate du liquide extracellulaire, ce qui entraîne une augmentation du Ca 2+ dans le plasma.

Ainsi, l'hormone parathyroïdienne est un régulateur de la relation entre le phosphore et le calcium (rétablit la concentration de calcium ionisé au niveau des valeurs physiologiques), assurant ainsi l'état normal:

  1. Conduction neuromusculaire;
  2. Fonctions de la pompe à calcium;
  3. Activité enzymatique;
  4. Régulation des processus métaboliques sous l'influence d'hormones.

Bien entendu, si le rapport Ca / P s'écarte de la plage normale, des signes de la maladie apparaissent.

Quand survient une maladie?

L'absence des glandes parathyroïdes (opération) ou leur défaillance pour quelque raison que ce soit conduit à un état pathologique appelé hypoparathyroïdie (le taux de PTH dans le sang est abaissé). Le principal symptôme de cette affection est considéré comme une teneur inacceptable en calcium dans le test sanguin (hypocalcémie), ce qui entraîne divers troubles graves pour le corps:

  • Troubles neurologiques;
  • Maladies oculaires (cataracte);
  • Pathologie du système cardiovasculaire;
  • Maladies du tissu conjonctif.

Un patient atteint d'hypothyroïdie a augmenté la conduction neuromusculaire, il se plaint de convulsions toniques, ainsi que de spasmes (laryngospasme, bronchospasme) et de convulsions du système musculaire de l'appareil respiratoire.

Parallèlement, la production accrue d’hormones parathyroïdiennes pose plus de problèmes au patient que son faible niveau.

Comme mentionné ci-dessus, sous l’influence de l’hormone parathyroïdienne, il se produit une accélération de la formation de cellules géantes (ostéoclastes), qui ont pour fonction de dissoudre les minéraux des os et de les détruire. (Tissu osseux "dévorant").

Il est clair que la diminution de Ca 2+ dans le plasma sanguin donne un signal aux glandes parathyroïdes à une augmentation de la production de l'hormone, elles "pensent" que cela n'est pas suffisant et commencent à travailler activement. Par conséquent, le rétablissement de niveaux normaux de calcium dans le sang devrait également servir de signal pour la cessation de cette activité. Cependant, ce n'est pas toujours le cas.

Niveau de PTH élevé

L'hyperparathyroïdie est une pathologie dans laquelle la production de l'hormone parathyroïdienne en réponse à une augmentation de la teneur en calcium dans le sang est appelée hyperparathyroïdie (le taux d'hormone parathyroïdienne est élevé). La maladie peut être primaire, secondaire et même tertiaire.

Les causes de l'hyperparathyroïdie primaire peuvent être:

  1. Processus tumoraux affectant directement les glandes parathyroïdes (y compris le cancer de la PSG);
  2. Hyperplasie diffuse des glandes.

La production excessive d'hormone parathyroïdienne entraîne une augmentation des mouvements de calcium et de phosphate à partir des os, une accélération de la recapture du calcium et une augmentation de l'excrétion des sels de phosphore par le système urinaire (avec l'urine). Dans le sang, dans de tels cas, dans le contexte d’une augmentation de la PTH, on observe un taux élevé de calcium (hypercalcémie). Des conditions similaires sont accompagnées d'un certain nombre de symptômes cliniques:

  • Faiblesse générale, léthargie du système musculaire, provoquée par une diminution de la conduction neuromusculaire et une hypotension musculaire;
  • Baisse de l'activité physique, apparition rapide d'une sensation de fatigue après un effort mineur;
  • Sensations douloureuses localisées dans les muscles individuels;
  • Risque accru de fractures dans diverses parties du système squelettique (colonne vertébrale, hanche, avant-bras);
  • Le développement de la lithiase urinaire (en raison de l'augmentation des niveaux de phosphore et de calcium dans les tubules des reins);
  • Réduire la quantité de phosphore dans le sang (hypophosphatémie) et l'apparition de phosphates dans les urines (hyperphosphaturie).

Les raisons de l'augmentation de la sécrétion d'hormone parathyroïdienne dans l'hyperparathyroïdie secondaire sont, en règle générale, d'autres conditions pathologiques:

  1. Insuffisance rénale chronique (insuffisance rénale chronique);
  2. Carence en calciférol (vitamine D);
  3. Absorption réduite de Ca dans les intestins (en raison du fait que les reins malades ne sont pas en mesure de fournir une formation adéquate de calcitriol).

Dans ce cas, un faible taux de calcium dans le sang fait que les glandes parathyroïdes produisent activement leur hormone. Toutefois, un excès de PTH ne permet toujours pas d'obtenir un rapport calcium-phosphore normal, car la synthèse de calcitriol laisse beaucoup à désirer et le Ca 2+ est très peu absorbé dans l'intestin. Les faibles niveaux de calcium dans de telles circonstances sont souvent accompagnés d'une augmentation du phosphore dans le sang (hyperphosphatémie) et se manifestent par l'apparition d'une ostéoporose (lésion du squelette due à une augmentation du mouvement de Ca 2+ à partir des os).

Une variante rare de l'hyperparathyroïdie est tertiaire. Dans certains cas, il se forme une tumeur PSGa (adénome) ou un processus hyperplasique localisé dans les glandes. L’augmentation indépendante de la production de taux de PTH, l’hypocalcémie (le taux de Ca dans le test sanguin est abaissé) et conduit à une augmentation du contenu de ce macrocellule, c’est-à-dire à une hypercalcémie.

Toutes les causes de modifications du taux de PTH dans le test sanguin

Pour résumer l’action de l’hormone parathyroïdienne dans le corps humain, je voudrais faciliter la tâche des lecteurs qui cherchent des raisons d’augmenter ou de diminuer les valeurs de l’indicateur (PTH) dans leur propre test sanguin et d’énumérer à nouveau les options possibles.

Ainsi, on observe une augmentation de la concentration de l'hormone dans le plasma sanguin lorsque:

  • Amélioration de la fonction de PShZH (primitive), accompagnée d'une hyperplasie de la glande parathyroïde, due au processus tumoral (cancer, carcinome, adénome);
  • L'hyperfonctionnement secondaire des glandes parathyroïdes, dont la cause peut être une tumeur du GSP, le cancer, l'insuffisance rénale chronique, le syndrome de malabsorption;
  • Isolement de substances telles que l’hormone parathyroïdienne, des tumeurs d’autres localisations (la sécrétion de ces substances est la plus caractéristique des cancers bronchiques et des cancers du rein);
  • Niveaux élevés de calcium dans le sang.

Il convient de rappeler que l’accumulation excessive de Ca 2+ dans le sang entraîne de nombreux dépôts de composés phosphore-calcium dans les tissus (tout d’abord, la formation de calculs rénaux).

Un test sanguin réduit le taux de PTH dans les cas suivants:

  1. Anomalies congénitales;
  2. L'extraction erronée des glandes parathyroïdes lors d'une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde (maladie d'Albright);
  3. Thyroïdectomie (ablation complète de la thyroïde et de la parathyroïde en raison du processus malin);
  4. Exposition aux radiations (traitement par iode radioactif);
  5. Maladies inflammatoires dans PSZHZH;
  6. Hypoparathyroïdie auto-immune;
  7. La sarcoïdose;
  8. Consommation excessive de produits laitiers ("syndrome alcalin du lait");
  9. Myélome multiple (parfois);
  10. Thyrotoxicose sévère;
  11. Hypercalcémie idiopathique (chez les enfants);
  12. Surdosage de calciférol (vitamine D);
  13. Améliorer les capacités fonctionnelles de la glande thyroïde;
  14. Atrophie du tissu osseux après un long séjour dans un état fixe;
  15. Les néoplasmes malins, caractérisés par la production de prostaglandines ou de facteurs activant la dissolution osseuse (ostéolyse);
  16. Processus inflammatoire aigu localisé dans le pancréas;
  17. Faible taux de calcium dans le sang.

Si le taux de l'hormone parathyroïdienne dans le sang est abaissé et qu'il n'y a pas de réaction à une diminution de la concentration de calcium dans le sang, il est possible qu'une crise hypocalcémique se développe, avec pour principal symptôme les convulsions tétaniques.

Les muscles respiratoires (laryngospasme, bronchospasme) sont dangereux pour la vie, surtout si cette affection survient chez les jeunes enfants.

Test sanguin de la PTH

Une analyse de sang qui révèle un état particulier de la PTH (l’hormone parathyroïdienne est élevée ou diminuée) implique non seulement l’étude de cet indicateur (généralement par une méthode de dosage immunoenzymatique). En règle générale, pour compléter le tableau, ainsi que pour le test de PTH (PTH), la teneur en calcium et en phosphore est déterminée. De plus, tous ces indicateurs (PTH, Ca, P) doivent être déterminés dans l'urine.

Une analyse de sang pour la PTH est prescrite pour:

  • Modifications de la concentration en calcium dans un sens ou dans l’autre (taux faible ou élevé de Ca 2+);
  • L'ostéosclérose des corps vertébraux;
  • L'ostéoporose;
  • Formations kystiques dans le tissu osseux;
  • Urolithiase;
  • Processus néoplasique soupçonné affectant le système endocrinien;
  • Neurofibromatose (maladie de Recklinghausen).

Ce test sanguin ne nécessite pas de préparation particulière. Le sang est prélevé le matin à jeun dans la veine cubitale, comme pour toute autre étude biochimique.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Le cours stanozolol et énanthate de testostérone est très populaire parmi les athlètes dans divers domaines.

De nos jours, chaque athlète volontaire qui souhaite accélérer la croissance de la masse musculaire se voit proposer un vaste choix de stéroïdes.

Dans un grand nombre de méthodes de diagnostic en laboratoire, il existe des méthodes connues de tous qui ont déjà visité la clinique (numération globulaire complète ou biochimie, par exemple), mais un grand nombre d'études spécifiques restent invisibles.