Principal / Kyste

Aide avec les symptômes de l'œdème laryngé chez les enfants

La boursouflure dans la gorge se produit dans diverses pathologies. Par conséquent, l'œdème laryngé chez un enfant est traité de manière à éliminer la raison même de son apparition. La gravité du processus dépend en grande partie de l'état de la membrane muqueuse, de l'immunité de l'enfant, de sa réaction à la maladie et des médicaments.

Quels sont les signes de gonflement de la gorge?

Le larynx est situé à l'avant du cou, immédiatement derrière l'os hyoïde. À travers cette entrée du nasopharynx, l'air de l'environnement passe dans la trachée, les bronches et les poumons. Le larynx est formé d’un cadre cartilagineux dont le plus grand est l’épiglotte, semblable à un pétale recouvrant la lumière de la trachée lorsque vous avalez des aliments et des boissons. Les autres parties du larynx sont les ligaments, les muscles et l'appareil vocal.

Symptômes de l'œdème laryngé chez les enfants:

  • rapide, peu profond, intermittent, essoufflement;
  • enrouement (si les cordes vocales sont touchées);
  • tension musculaire du cou;
  • sensation d'une boule dans la gorge;
  • sensation d'essoufflement;
  • douleur au cou.

L'étroitesse des voies respiratoires chez les enfants âgés de 1 à 7 ans est l'une des raisons de la fréquence accrue de l'œdème laryngé à cet âge. La muqueuse est plus exposée que l’adulte aux réactions allergiques et à l’œdème. La lumière du larynx est réduite de moitié avec un épaississement de la membrane muqueuse de 1 mm seulement.

Signes indiquant le développement possible d'un œdème de la gorge chez l'enfant:

  1. augmentation du rythme cardiaque et rythme cardiaque irrégulier, diminution de la pression;
  2. urticaire, démangeaisons, rougeur de la peau du visage, du cou;
  3. conjonctivite et rhinite (rhinite aqueuse);
  4. transpiration excessive ("sueur grêle");
  5. respiration sifflante, oppression thoracique, toux;
  6. gonflement de la peau autour de la bouche, du nez et des yeux;
  7. goût métallique dans la bouche;
  8. gonflement des lèvres et de la langue;
  9. des vertiges;
  10. s'évanouir

Des symptômes neuropsychiatriques peuvent survenir chez les enfants en raison d'un gonflement de la gorge. L'enfant devient agité, agité. Soudain étourdi, il devient lié, il y a des crampes. Avec développement défavorable - confusion, évanouissement.

Pourquoi se gonfle la gorge?

Les causes les plus courantes d'œdème laryngé sont les processus allergiques et inflammatoires. En conséquence, des troubles respiratoires peuvent survenir. Une obstruction ou une obstruction des voies respiratoires supérieures accompagne souvent l'œdème de Quincke dans la région de la cavité buccale et du larynx.

Les enfants réagissent à divers facteurs naturels, substances irritantes dans les aliments, médicaments, air inhalé. Parfois, il y a une forte afflux de sang dans les tissus et un gonflement d'un organe (paupière, lèvres, joues, paumes). Une telle augmentation de n'importe quelle partie du corps à la suite d'une réaction inhabituellement forte aux stimuli habituels a été appelée œdème de Quincke.

Autres causes d'œdème dans la région du larynx (sauf en cas de réaction allergique):

  • inflammation de l'épiglotte avec la participation des tissus environnants (épiglottite);
  • réaction à l'étude de la gorge avec un endoscope;
  • brûle le pharynx muqueux (chimique, thermique);
  • amygdalolaryngite aiguë;
  • le laryngisme;
  • blessures au cou;
  • croup

Le médecin examine la gorge de l'enfant et utilise un laryngoscope pour déterminer le degré de gonflement de différentes zones. La membrane muqueuse du larynx se gonfle et rougit lorsque le processus inflammatoire se développe; l'éruption apparaît (pas toujours). Dans la région du larynx, la glotte se rétrécit, l'épiglotte s'épaissit et les cartilages écailleux augmentent.

Causes de phoques dans le cou

Amygdalite La cause la plus fréquente de tumeurs à l'avant du cou est l'amygdalite. Les amygdales enflammées sont dilatées, ressenties comme une boule dans la gorge. Un gonflement sous la mâchoire plus près des oreilles peut être causé par une infection et une inflammation des glandes salivaires.

Le lipome est facile à déplacer sous la peau, si vous appuyez légèrement avec votre doigt. C'est indolore, pas dangereux en oncologie. L'athérome est un gonflement dense, élastique et douloureux des glandes sébacées situées dans le cou ou en dessous. Il est plus fréquent chez les adolescents entrés dans la puberté. L'éducation a des contours clairs, mobiles. Avec la suppuration de la tumeur, la douleur augmente, la température corporelle augmente.

Lorsque les ganglions lymphatiques sont élargis, il y a aussi une douleur et une boule dans la gorge. Causes des ganglions lymphatiques enflés - amygdalite, maladies dentaires, abcès, mononucléose. Une hypertrophie des ganglions lymphatiques ou une lymphadénite provoquée par une infection bactérienne peut entraîner des complications graves - un abcès ou une cellulite au cou.

Certains morceaux sous la peau restent de la même taille, d'autres augmentent de volume. Certaines tumeurs au cou peuvent être malignes. Car le lymphome est caractérisé par la propagation du processus malin dans les ganglions lymphatiques sains. Le diagnostic différentiel en clinique aide à identifier la cause initiale du gonflement de la gorge.

À quoi ressemble le larynx lorsqu'il fait une épiglottite?

L'inflammation de l'épiglotte, ainsi que des tissus environnants, peut déclencher une obstruction des voies respiratoires. L'épiglottite aiguë se développe souvent chez les enfants âgés de 2 à 4 ans. Une maladie chez un enfant de moins de 3 ans se manifeste généralement par de l'irritabilité, de la fièvre, une perte de la voix, une déficience auditive. Le gamin adopte une position caractéristique: assis, penché en avant, la salive s'écoulant de sa bouche. Les symptômes chez les adolescents sont une augmentation des maux de gorge, des bavures, une cyanose des lèvres et un essoufflement.
Agents pathogènes de l'épiglottite:

  1. pneumocoque;
  2. les streptocoques A, B et C;
  3. bactérie Haemophilus influenzae;
  4. champignon ressemblant à la levure du genre Candida;
  5. le virus varicelle-zona (varicelle pathogène).

Dans la forme œdémateuse de l'épiglottite, il se produit une douleur intense dans la gorge en avalant, une intoxication se développe. La température augmente, l'épiglotte augmente de taille, la muqueuse devient rouge vif. Si l'épiglottite n'est pas traitée, une obstruction aiguë des voies respiratoires se produit. La mort dans ce cas survient en quelques heures.

L'épiglottite aiguë est traitée dans l'unité de soins intensifs, où il est possible de permettre au patient de respirer librement. Des antibiotiques sont administrés au patient, une perfusion intraveineuse de sérum physiologique et de fluides nutritifs est réalisée. L'enfant est à l'hôpital pendant une semaine, puis il est transféré dans un traitement ambulatoire.

Que doivent faire les parents lorsque l’œdème laryngé de leur enfant?

Le larynx est relié de manière anatomique et fonctionnelle à la cavité buccale, à l'oropharynx, à la partie laryngée du pharynx. L'apparition d'œdème dans chacun de ces départements menace la vie de l'enfant. La constriction ou l'obstruction de l'ouverture du larynx, la compression des tissus enflés de l'artère carotide est dangereuse. Les parents souhaitent savoir comment soulager l’enflure chez les enfants, mais il est beaucoup plus important de déterminer d’abord la cause première de cette affection. Seul le médecin déterminera avec précision ce dont souffre l'enfant et prescrira un traitement adéquat.

Avec une amygdalite aiguë, laryngite, froid, la température augmente brusquement. Il y a des difficultés à respirer, la voix est assourdie, une respiration sifflante et une toux apparaissent. Lorsque l'enfant a des problèmes respiratoires, il ne donne pas à manger ni à boire et crée une ambulance.

L'œdème allergique du larynx est traité avec des antihistaminiques, dans les cas graves avec des glucocorticoïdes. Dans le contexte de l’utilisation de ces groupes de fonds, l’amélioration de la condition de l’enfant se produit rapidement.

L'œdème du larynx se produit lorsque cette maladie "oubliée" sous forme de croup - une inflammation de la gorge de nature infectieuse. Les trois principaux symptômes sont: stridor ou respiration bruyante, enrouement, toux aboyante. Le plus souvent, les enfants âgés de 1 à 6 ans souffrent de croup.

Lorsque croup, l'enfant reçoit la teinture de valériane et provoque une ambulance. Le traitement de l'œdème laryngé à l'hôpital consiste à rétablir la perméabilité de l'ouverture du larynx. Les petits patients administrés les médicaments d'interféron, antipyrétiques et anti-histaminiques, gouttes nasales vasoconstricteur, inhalations avec des solutions mucolytiques.

Gonflement de la gorge: premiers soins et moyens de soigner un enfant

Gonflement de la gorge chez un enfant est un signe de maladie grave. En raison de la membrane muqueuse enflée et du rétrécissement de la lumière du larynx, la respiration du bébé est difficile. Le problème se produit souvent avec la laryngite. La principale cause de l'œdème chez les enfants sont les caractéristiques structurelles du système respiratoire:

  • tissu conjonctif lâche se trouvant sous la membrane muqueuse;
  • sous-développement des muscles respiratoires;
  • une lumière étroite, naturellement étroite, sujette à l'œdème.

En outre, la gorge enflée peut être observée sur le fond des blessures à la bouche et une tendance aux allergies. L'œdème allergique est généralement associé à la consommation d'irritants dans les aliments. Pour les enfants, le danger est les épices, le miel, le poisson.

La nature infectieuse de l'œdème est due à des dommages viraux et bactériens sur le corps des enfants. Les facteurs prédisposants dans ce cas sont les lésions purulentes du corps, les maux de gorge, la diphtérie. Le traitement opportun de ces maladies apporte rapidement un soulagement et prévient les complications, notamment le gonflement de la gorge, dangereux par suffocation.

Symptômes associés à l'œdème laryngé

Les symptômes cliniques associés au gonflement de la gorge se traduisent par un enrouement de la voix, une respiration lourde, une cyanose de la peau et une toux aboyante et abimante. Souvent, cette image est observée la nuit, car la respiration et la circulation sanguine du larynx se modifient dans le corps d'un enfant endormi. Dans les voies respiratoires, la lumière du larynx est rétrécie, la fréquence et la profondeur des respirations varient.

Quelle que soit la cause de l'œdème laryngé, les oto-rhino-laryngologistes sont divisés en étapes.

  1. Le stade de compensation dû à la non-ingérence de l'œdème dans la fonction respiratoire ne constitue pas une menace pour la vie. Le problème ne nécessite pas de traitement spécifique.
  2. Stade de compensation incomplète. Les parents remarquent un enfant avec des problèmes de respiration prononcés, un essoufflement et une toux sévère. Le bébé devient agité, chaque respiration est difficile pour lui. Lors de l’expiration, il est facile de détecter une forte contraction de l’abdomen et des décalages thoraciques. L'œdème de gorge de stade 2 nécessite une intervention médicale urgente.
  3. Stade de décompensation. Ses symptômes caractéristiques sont des pupilles dilatées, un pouls rapide et un rythme cardiaque accéléré. Les enfants préfèrent une position semi-assise avec la tête rejetée en arrière. Le manque d'oxygène affecte l'état de somnolence, l'indifférence et le teint bleuté des enfants.
  4. Asphyxie C'est l'étape la plus dangereuse dans laquelle le visage de l'enfant pâlit, la respiration devient superficielle ou s'arrête. Si non traité, la mort est possible.

Lorsque les parents amènent un bébé avec la gorge enflée, la tâche du médecin consiste à étudier les caractéristiques du processus pathologique.

L'otolaryngologue détermine, en fonction des symptômes, si le gonflement est aigu ou chronique. Dans le premier cas, la maladie se développe soudainement et rapidement (généralement sur la base d'une anaphylaxie ou d'une réaction allergique instantanée). Les dommages chroniques sont enregistrés en raison de maladies internes du corps, de blessures et d’infections.

Façons de diagnostiquer un larynx gonflé

Diagnostiquer les problèmes du larynx est facile. En présence d'œdème, le médecin est convaincu au cours de l'examen laryngoscopique des enfants. Dans des cas particuliers, l'oto-rhino-laryngologiste adresse une demande d'examen bronchoscopique et radiologique à un petit patient.

Quant aux raisons, il peut être difficile de les identifier. Derrière l'enflure du larynx, des néoplasmes et des corps étrangers peuvent être cachés. Si le processus infectieux est la cause des poches, le médecin en détermine la nature et indique la forme de la maladie.

Sur la forme oedémateuse spécialiste parle avec des lésions virales des voies respiratoires. La forme nécrotique et infiltrante de fibrine, il assigne une infection bactérienne. Dans les deuxième et troisième cas, la lumière rétrécie chez les enfants est non seulement gonflée, mais également remplie de sécrétions muqueuses purulentes.

Le plus souvent, les enfants d'âge préscolaire deviennent des patients de l'oto-rhino-laryngologiste, la lumière du larynx n'étant pas suffisamment élargie.

Gonflement de la gorge: comment traiter un enfant

Comment enlever le gonflement à la maison? Lorsque les enfants ont un gonflement du cou, les parents doivent fournir les premiers soins avant l’arrivée du médecin. Il consiste en ce qui suit:

  • Augmentation de l'apport en oxygène par les bouches ouvertes.
  • Fournir au bébé de l'air humide (ils l'emmenent à la salle de bain et ouvrent le robinet avec de l'eau chaude). Par temps chaud, il est plus facile de respirer.
  • Éliminer l'irritation du larynx rouge avec une boisson chaude (thé à la menthe ou lait avec une pincée de soda).
  • Pour sucer les poches, vous pouvez faire un bain de pieds bien chaud ou verser de la moutarde dans vos chaussettes.

Si les parents sont certains que l'œdème s'est développé suite à une brûlure chimique de l'oropharynx, ils doivent provoquer des vomissements afin que le réactif sorte de l'estomac. Au fur et à mesure que la masse progresse, les enfants reçoivent de l'huile végétale ou du blanc d'œuf.

À son arrivée au domicile du patient, un ambulancier place l'enfant en position assise et lui injecte un diurétique. Selon les indications, le traitement est complété par des tranquillisants, des sédatifs et des antihistaminiques. Certains bébés se voient prescrire des antihypoxants, des antioxydants et des médicaments pour traiter la maladie sous-jacente.

Les antibiotiques pour oropharynx gonflé sont prescrits pour éliminer les microbes. Si le bébé ne souffre pas d'allergies, on lui prescrit de la propolis et de la calendula à base d'eau. Appliquez-les à la réception interne et au rinçage. L'alternance des procédures donnera les meilleurs résultats.

Si l'œdème est un symptôme d'allergie, des antihistaminiques et des glucocorticoïdes hormonaux sont prescrits pour le traitement - Erius, Loratadin, Kestin. À la clinique, des spécialistes pratiquent des inhalations avec les moyens d'étendre les bronches (eufilline, salbutamol, terbutaline) et mettent des masques à oxygène. L'inhalation d'épinéphrine et d'adrénaline aide à enrayer le développement d'un œdème aigu.

Vous pouvez rincer le cou rouge de votre bébé avec un extrait chaud dont les ingrédients sont:

  1. feuille d'eucalyptus - 20 g;
  2. feuille de sauge et fleurs de calendula - 15 g;
  3. racines de réglisse et elecampane, fleur de tilleul, romarin sauvage et camomille - 10 g chacun

Une cuillère à soupe de collection sèche est placée dans un bol et aspergée d’eau bouillante (180 ml). Après 20 minutes de perfusion, le produit est prêt à être rincé. La fréquence des procédures dépend du volume de gonflement dans la bouche (au moins - 3 fois par jour, au maximum - toutes les heures et demie avant une nuit de sommeil).

Si le traitement conservateur ne donne pas de résultats, la posologie des médicaments pour l'enfant augmente. Pour un soulagement rapide, la prednisolone est administrée par voie intraveineuse. La trachéotomie d'un petit patient est réalisée si des événements antérieurs n'ont pas apporté de dynamique positive. L'opération est l'excision de la gorge avec la formation de la bouche, qui est posée dans un tube spécial pour la respiration.

Gonflement allergique de la gorge: ce que c'est, les symptômes et les méthodes de traitement

Gonflement de la gorge est un symptôme grave qui peut être fatal dans des situations difficiles.

Il est important de déterminer immédiatement la cause de l'inflammation des tissus muqueux du larynx et de fournir les premiers soins au patient.

Comment supprimer rapidement le gonflement et traiter ses causes - nous comprenons dans cet article.

Causes de gorge enflée

Avec les récidives symptomatiques de l'œdème, il est nécessaire de réaliser un diagnostic détaillé de l'état du patient et de conserver des méthodes maniables pour l'élimination rapide de la pathologie.

Les principales causes de troubles chez les adultes sont les suivantes:

  • maladies buccales;
  • amygdalite purulente;
  • phlegmie laryngite;
  • abcès de l'épiglotte;

  • inflammation purulente de la racine de la luette;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • les maladies des reins et du foie, y compris la cirrhose;
  • réactions allergiques;
  • problèmes circulatoires dans la région du larynx;
  • croissance pathologique du tissu lymphatique;
  • blessures à la gorge, au mur du dos et aux zones environnantes;
  • les cancers;
  • la période postopératoire, en particulier dans les cas où le tube a été inséré;
  • maladies infectieuses;
  • patient souffrant d'hypothermie grave;
  • intoxication par des substances toxiques.
  • Chez un enfant, l'œdème laryngé peut être dû aux mêmes facteurs que chez l'adulte. Mais chez les bébés, ces conditions sont beaucoup plus tranchantes, plus compliquées et plus dangereuses.

    Si l'œdème a commencé, vous devez immédiatement appeler une aide d'urgence.

    En raison de la nature du système respiratoire chez les enfants, il existe une faiblesse dans la musculature des organes respiratoires, leur passage est très étroit et la muqueuse est sensible au moindre stimulus.

    Avec un léger gonflement de 1 mm, la lumière dans le larynx est réduite de moitié, ce qui peut entraîner un essoufflement et l'impossibilité de respirer en général.

    Plusieurs raisons peuvent expliquer ce trouble, notamment les infections, les aliments chauds, les blessures, les allergies et l’angioedème.

    Gonflement allergique du larynx

    Ce processus est un processus non inflammatoire qui se produit de manière inattendue et se développe assez rapidement, ce qui constitue un grave danger pour la santé du patient.

    En quelques minutes, les organes respiratoires peuvent se réduire à une cessation complète de la respiration.

    Un tel symptôme d'allergie chez les petits enfants est particulièrement dangereux, car il peut entraîner la suffocation.

    Les raisons de ce trouble peuvent être plusieurs:

    • médicaments, surtout lorsqu'ils sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire
    • l'utilisation d'aliments intolérables, en particulier le poisson, les noix et les œufs;
    • contact avec des produits chimiques, y compris des détergents;
    • allergie au froid;
    • piqûres d'insectes;
    • tique domestique;
    • poussière, y compris livre et rue;
    • champignons et moisissures;
    • poils d'animaux.

    Vous devez toujours garder sous la main un bon antihistaminique ou une bonne pilule si le patient a déjà été diagnostiqué avec des allergies, en particulier avec des gonflements fréquents des muqueuses du nez et de la gorge.

    Symptômes et signes

    Au début, il est difficile d'identifier la cause du gonflement de la gorge, car tous les troubles présentent des symptômes similaires:

    • palais mou, amygdales et roseaux commencent à s'enflammer, gonfler et rougir un peu;
    • Premièrement, le patient est difficile à faire, après quoi les mêmes difficultés apparaissent lors de l’expiration;
    • la respiration commence à augmenter à mesure que le patient ne respire pas assez d'air;
    • une légère dyspnée peut survenir.

    En l'absence de réaction allergique, l'état du patient se détériore assez lentement et il est possible de le conduire à temps à l'hôpital, où toute l'aide nécessaire est fournie.

    Un danger grave pour la vie est une allergie qui pénètre rapidement dans la deuxième étape et se manifeste par les symptômes suivants:

    • ça fait mal d'avaler, et la dureté de la nourriture ne joue pas un rôle;
    • la caractéristique de la gorge change, il devient enroué et sourd;
    • une pénurie aiguë d'air commence, y compris un signe de suffocation;
    • la gorge devient sèche et irritée;
    • une sensation de corps étranger peut apparaître dans le larynx, la voix devient rauque;
    • En raison de la sécheresse de la membrane muqueuse, une toux de type aboiement se produit;
    • augmente considérablement le pouls, l'essoufflement ne disparaît pas;
    • les phanères deviennent pâles, une cyanose peut apparaître;
    • on note une formation active d'écoulement, en particulier dans les derniers stades de l'œdème de la gorge
    • il est difficile de respirer, alors que respirer devient non seulement lourd, mais aussi bruyant;
    • les muqueuses commencent à virer au bleu;
    • la température corporelle augmente légèrement;
    • le patient peut commencer à paniquer.

    Dans les cas graves, l'œdème laryngé peut se développer en cas d'œdème de Quincke, caractérisé par un gonflement important du visage et du cou. Un étouffement commence. En raison d'une sténose du larynx, le patient peut perdre conscience et ne redeviendra pas normal tant que le traitement d'urgence n'a pas été fourni.

    Premiers secours

    Si un larynx a commencé à gonfler chez une personne, vous devez immédiatement appeler une ambulance et commencer simultanément à prendre des mesures indépendantes pour éliminer le symptôme:

    • libérer la gorge d'un foulard, d'une chemise serrée et d'autres objets afin que le système respiratoire fonctionne à son maximum;
    • si une personne est exposée à un allergène de l'environnement, vous devez immédiatement cesser le contact et, si possible, amener le patient à l'air frais;
    • il est permis de plonger le patient dans un bain chaud ou, tout d'abord, de le faire avec les membres supérieurs ou inférieurs, cela améliorera nettement l'état de la victime;
    • vous pouvez vous rincer la bouche avec du chlorhydrate d'adrénaline;
    • dans les sinus nasaux entrez spray nasal pour faciliter la respiration, si l'attaque est allergique, vous devez utiliser des gouttes antiallergiques;
    • s'il y a un médecin à la maison, on administre un antihistaminique par voie intraveineuse. À la maison, on utilise habituellement la suprastine ou la diphenhydramine.

    Si une attaque d’œdème aigu a été provoquée par un poison d’insecte en raison de la piqûre, vous devez placer dès que possible un garrot à quelques centimètres au-dessus du site de la lésion. Cela empêchera les toxines de se répandre dans le sang.

    Méthodes de traitement

    Le traitement visant à éliminer le gonflement des muqueuses de la gorge, du larynx ou de l'épiglotte devrait être fondé sur l'origine de la maladie.

    Mais en raison de la difficulté de diagnostiquer la maladie, même avec un examen détaillé, le traitement commence généralement par un seul algorithme.

    1. Le patient doit être mis ou donner à son corps une position inclinée.

    Après cela, il est injecté par voie intraveineuse ou des diurétiques sont donnés à boire. Ils sont capables d'éliminer rapidement l'excès de liquide accumulé dans le corps. Le groupe de ces fonds comprend Furosemide, Lasix.

  • Il est également obligatoire de prendre un antihistaminique. Zodak, Diazolin, Suprastin, Cetirizine, Zyrtec, Tavegil et d’autres peuvent être proposés aux patients.
  • Dans de nombreux cas, les antihypoxants et les antioxydants sont prescrits. Ceux-ci incluent Actovegin, Vixipin, Confumin.
  • Le patient doit être gardé au chaud en permanence, il est recommandé de mettre des emplâtres de moutarde sur la région du mollet.

    Mais en même temps, il n’est pas nécessaire d’imposer des compresses chaudes et froides à la gorge.

    Dans les deux cas, le risque de détérioration significative du patient est élevé.

  • L'inhalation est excellente avec un œdème avec des solutions d'éphédrine, d'adrénaline, d'hydrocortisone. Le dosage exact devrait être choisi sous la surveillance d'un médecin.
  • Si le problème est causé par une infection, une antibiothérapie doit être prise. Il comprend des médicaments tels que la pénicilline et la streptomycine.
  • Dans les cas graves, une trachéotomie immédiate est effectuée, ce qui ne peut être fait que par des médecins expérimentés.
  • Lors du passage de la réadaptation devrait être obligatoire pour traiter la maladie sous-jacente.

    Il est important de suivre un régime alimentaire dans lequel il est recommandé de ne manger que des aliments liquides et semi-liquides. Il devrait être à la température ambiante, ne pas contenir d'épices aromatisantes et de vinaigrettes.

    Risques et conséquences

    Le principal danger de gonflement dans la gorge est son effet sur la fonction respiratoire.

    Lorsque la lumière est rétrécie, la respiration devient difficile, ce qui provoque une privation aiguë d'oxygène.

    La photo à gauche montre un tel cas.

    Les organes commencent à réduire leur fonction, ce qui aggrave l'état général du patient.

    Dans les cas graves, comme déjà décrit ci-dessus, le patient peut simplement mourir du manque d'air.

    En cas de réaction allergique grave, des symptômes dangereux peuvent apparaître en quelques minutes seulement. C’est généralement le cas lors de l’administration de drogues par voie intramusculaire ou intraveineuse.

    Ne pensez pas qu'il est possible de faire face à un œdème sans utiliser de médicaments. Cela ne peut généralement être fait que si le problème n'est pas associé à une réaction allergique grave.

    L'absence ou le refus de suivre un traitement avec des antihistaminiques peut avoir des conséquences tristes.

    En outre, il est très important de suivre un traitement pour éliminer la maladie sous-jacente, ceci s’applique aux maladies du cœur, des reins, du foie et aux lésions infectieuses.

    Vidéos connexes

    Apprenez-en davantage sur la structure de nos organes respiratoires - gorge et larynx - et comment réagir en cas d'œdème dû à une allergie.

    Gonflement de la gorge: causes, formes et manifestations, comment traiter

    L'œdème de la gorge n'est pas une unité nosologique indépendante, mais une manifestation de certaines pathologies du corps.

    Localisation de l'œdème de la gorge:

    • Tissu sous-muqueux lâche du larynx,
    • Plis vestibulaires ou vestibulaires,
    • Cartilages des cuspides,
    • La surface linguale du larynx.

    Chez l'adulte, le seuil du larynx gonfle et chez l'enfant, le sous-espace de stockage. L'œdème de la gorge est généralement une pathologie unilatérale imitant souvent un abcès du larynx.

    Dans un processus pathologique non inflammatoire, les tissus mous sont imprégnés d'un transsudat séreux, qui sépare les fibres, et dans l'inflammation aiguë, il se forme un exsudat contenant un grand nombre de globules rouges. En cas de rhume, de traumatisme ou de maladie infectieuse aiguë, le gonflement de la gorge se propage assez rapidement à toutes les couches du larynx.

    Gonflement de la gorge se produit:

    1. Limité - une légère augmentation des tissus,
    2. Constriction diffuse ou diffuse - prononcée du larynx, rendant la respiration difficile.

    Étiologie

    Le gonflement de la gorge survient chez les personnes affaiblies à la suite d'une exposition aux toxines du streptocoque. Le groupe à risque comprend généralement les patients atteints de grippe, de scarlatine, de diabète, ainsi que les patients épuisés présentant des symptômes d'urémie et de béribéri.

    Facteurs contribuant au développement de l'œdème de la gorge:

    • Blessures
    • Avaler des corps étrangers
    • Nourriture chaude qui brûle les tissus mous,
    • Effets des rayons X et radiologiques sur les organes du cou,
    • Hypothermie par inhalation d’air froid ou par consommation de boissons froides - bière ou lait,
    • Infections virales aiguës - rougeole, grippe, typhoïde,
    • Infections bactériennes aiguës - scarlatine, diphtérie,
    • Inflammation du larynx, amygdales, espace okolopharyngé, épiglotte - épiglotte, phlegmon et abcès,
    • Pathologie rénale et cardiovasculaire chronique,
    • Mauvaise circulation due à la compression des veines du cou,
    • Tumeurs bénignes et malignes du larynx,
    • Allergie aux irritants externes - poussière, allergènes ménagers et alimentaires,
    • Inflammation flegmane du larynx.

    Anatomie pathologique

    Inflammation aiguë du larynx avec évolution rapide de la grippe, érysipèle, scarlatine est accompagnée d'un gonflement prononcé de la gorge, qui se développe rapidement et s'étend à l'ensemble de la couche sous-muqueuse, du larynx au sous-espace de stockage.

    Les signes pathoanatomiques de la laryngite oedémateuse sont:

    1. Rougeur de la membrane muqueuse,
    2. Infiltration de mucus par les leucocytes et les lymphocytes,
    3. Trempage de la couche sous-muqueuse avec un transsudat séreux,
    4. Activation des glandes muqueuses du larynx.

    Symptomatologie

    Toute pathologie dans laquelle le développement de l'œdème de la gorge est possible, au stade initial, se manifeste par un léger inconfort dans la région de la gorge et une légère douleur lors de la déglutition. En outre, la gravité des manifestations cliniques de la maladie dépend du taux d’accumulation de liquide inflammatoire dans les tissus mous du cou. Plus la lumière du larynx se rétrécit rapidement, plus la douleur dans la gorge devient vive, plus l'enrouement et la toux sèche apparaissent. En conséquence, il peut y avoir une attaque suffocante dangereuse pour la vie humaine. Ces symptômes sont caractéristiques d'un gonflement de la gorge causé par un rhume ou des allergies.

    Les patients présentant une gorge enflée se plaignent de douleurs à la déglutition et à la phonation, de maux de tête, de fièvre, de forts frissons, de difficultés respiratoires. La membrane muqueuse de la gorge est hyperémique, injectée, les cordes vocales se présentent sous la forme de protubérances en rouleaux, la glotte est rétrécie. Lors d'une attaque de toux sèche, la douleur augmente et l'infection se propage rapidement aux régions voisines, ce qui entraîne le développement de complications purulentes. Si elle n'est pas traitée, la douleur irradie à l'oreille, le timbre de la voix change, une dyspnée inspiratoire apparaît, la fonction vocale souffre de manière significative - une aphonie se développe. Ces signes d'insuffisance respiratoire dans les cas extrêmes nécessitent une trachéotomie.

    Gonflement de la gorge allergique

    Cette pathologie se développe lorsque l'exposition au corps de certains allergènes - aliments, poussière, médicaments, poils d'animaux.

    Un allergène présent dans l'air provoque un gonflement des tissus mous de l'épiglotte. Si les allergènes pénètrent dans l'œsophage, les cartilages squameux gonflent.

    Caractéristiques caractéristiques du gonflement allergique de la gorge:

    • Se développe rapidement
    • Accompagné par une perte de voix,
    • C'est dangereux pour la vie humaine
    • Causes d'étouffement.

    La membrane muqueuse de l'hypopharynx est rose pâle, translucide, gélatineuse.

    Gonflement infectieux de la gorge

    Un œdème laryngé complique souvent les maux de gorge en l'absence d'un traitement opportun et adéquat. Ceci est particulièrement caractéristique des formes folliculaires et nécrotiques de la maladie. Les parois du larynx sont enflammées, le canal de la gorge se rétrécit et la douleur survient.

    Symptômes de gonflement de la gorge dans l'infection aiguë:

    1. Maux de gorge,
    2. Difficulté à respirer
    3. Enrouement
    4. Difficulté à manger.

    Pour bien diagnostiquer, il est nécessaire de déterminer l'emplacement du gonflement, le taux d'augmentation de l'œdème et le degré de difficulté à respirer.

    L'œdème laryngé se développe rapidement et se termine souvent par une asphyxie. Pour éviter cela, il est nécessaire de traiter rapidement l'angine de poitrine avec des médicaments prescrits par des spécialistes. L'autotraitement et le mépris total de l'angine de poitrine sont strictement interdits.

    Gonflement de la luette dans la gorge

    La langue gonfle lors d'infections aiguës, d'allergies ou de blessures.

    • L'angioedème héréditaire de la luette est un phénomène assez rare qui est hérité et qui nécessite des soins médicaux urgents.
    • En cas d'allergie, l'œdème de la langue est accompagné de réactions locales - enflure de la gorge, éruption cutanée.
    • Avec une infection aiguë, la température corporelle augmente, une hyperémie et un mal de gorge apparaissent. L'angine est la principale cause de l'œdème de la langue.

    L'enflure de la luette est l'un des symptômes de diverses pathologies nécessitant une visite urgente chez le médecin. Lorsque l'enflure atteint les tissus environnants, les symptômes de la maladie augmentent et l'état du patient s'aggrave.

    Gonflement de la gorge non inflammatoire

    L'œdème non inflammatoire de la gorge est l'infiltration et la séparation des fibres du tissu conjonctif avec un transsudat, un liquide séreux qui ne contient pas de cellules sanguines. Il se développe chez les patients présentant une pathologie cardiaque et rénale, un oncologie, des allergies, une hypofonction de la glande thyroïde, ainsi que chez des personnes épuisées.

    Gonflement non inflammatoire de la gorge couvre généralement tout le larynx, adoucit complètement ses contours, a l'apparence d'un gonflement peu gonflement.

    Les patients ont la sensation d'avoir un objet étranger dans la gorge, une voix enrouée, un changement de timbre. Ils s'étouffent souvent avec de la nourriture et ont des difficultés à respirer. La membrane muqueuse devient translucide, jaunâtre ou grisâtre, sa surface se gonfle.

    Gonflement de la gorge chez les enfants

    L'enflure de la gorge chez un enfant est un symptôme de nombreuses maladies infantiles: croup, diphtérie laryngée, allergies, laryngospasme, abcès du pharynx, épiglottite.

    1. La croupe chez les enfants est une urgence qui nécessite un diagnostic et un traitement urgents. Le développement du croup est favorisé par certaines caractéristiques structurelles du corps de l’enfant. Chez les enfants, les voies respiratoires sont plutôt étroites, la membrane muqueuse est sujette aux œdèmes et les muscles respiratoires sont faibles. Stridor de pathologie de manifestation, enrouement et "aboiements" de la toux. Si un enfant a la gorge enflée, il est nécessaire d’éliminer les spasmes et de rétablir les troubles respiratoires.
    2. Le larynx diphtérique est une pathologie infectieuse caractérisée par un début progressif, une évolution stable et une augmentation des symptômes. La voix d'un enfant malade devient enrouée, une aphonie se développe. Le traitement de la maladie consiste à administrer au patient un sérum antidiphtérique.
    3. Gonflement allergique de la gorge se produit sous l'influence de tout allergène - nourriture, médicament, ménage. En règle générale, la pathologie survient chez les enfants ayant des antécédents de dermatite atopique, d'urticaire ou d'œdème de Quincke. Les antihistaminiques et les glucocorticoïdes peuvent aider à soulager l’enflure dans la gorge.
    4. Laringospasme - contraction involontaire des muscles du larynx, entraînant la fermeture de la glotte. La maladie se manifeste par une dyspnée inspiratoire, un bruit, une respiration sifflante, une pâleur et une cyanose de la peau, des sueurs froides, un arrêt de la respiration à court terme. Le dioxyde de carbone qui s'accumule dans le corps irrite le centre respiratoire, ce qui conduit à la restauration de la respiration rythmique.
    5. L'épiglottite est une maladie inflammatoire de l'épiglotte causée par un bacille de l'hémophilus et qui viole les voies respiratoires. La pathologie se manifeste par une forte fièvre, une respiration sifflante, une difficulté à avaler, un épuisement, une irritabilité, une douleur intense à la gorge.

    Avec un fort gonflement de la gorge sur fond d'épiglottite infectieuse, l'enfant prend une position contraignante: il s'assied, le cou allongé et la bouche ouverte, légèrement penché en avant.

  • L'abcès de Zagopochny est une complication de la pathologie bactérienne transférée des organes respiratoires, qui est une inflammation purulente limitée de la fibre pharyngée. La maladie se manifeste par une forte augmentation de la température, des maux de gorge, un enrouement, de l'asthme, des baves. Les patients présentant un abcès pharyngé doivent être hospitalisés en chirurgie pour l’ouverture et le drainage de l’abcès, ainsi qu’une antibiothérapie puissante.
  • Diagnostics

    Le diagnostic est effectué par un oto-rhino-laryngologiste par le patient, sur la base des plaintes du patient, des antécédents de la maladie, des données de palpation et de laryngoscopie. Les méthodes de recherche auxiliaires sont la bronchoscopie et la radiographie pulmonaire.

    Signes laryngoscopiques d'œdème de la gorge: formation d'une consistance gélatineuse semblable à une tumeur, absence de contours de parties situées dans la zone de l'œdème. La laryngoscopie directe peut aggraver l'état du patient, provoquer des spasmes laryngés, provoquer l'asphyxie et la mort.

    Le diagnostic de laboratoire consiste à effectuer une analyse sanguine générale dans laquelle ils détectent les modifications inflammatoires - leucocytose neutrophilique avec déplacement de la formule vers la gauche.

    Traitement

    Premiers secours en cas de gonflement grave de la gorge:

    • Diurétiques - Furosémide, Hypothiazide, Indapamide,
    • Sédatifs et tranquillisants - "Sibazon",
    • Antihypoxants et antioxydants - Actovegin, Panangin,
    • Vitamines - Vitrum,
    • Antihistaminiques - Diazolin, Tavegil,
    • Agent anti-inflammatoire et anti-allergique - "Prednisolone",
    • Déshydratation - solution intraveineuse de glucose, chlorure de calcium, acide ascorbique,
    • Position assise du patient
    • Bains de pieds chauds,
    • Des pansements de moutarde sur les muscles du mollet,
    • Oxygénothérapie,
    • Avaler des morceaux de glace,
    • Restriction de consommation
    • Nourriture liquide et semi-liquide.

    Si la cause de l'œdème de la gorge est une pathologie infectieuse, des antibiotiques ou des sulfamides sont prescrits aux patients. Le traitement symptomatique consiste à utiliser des antipyrétiques, des antihistaminiques et des agents fortifiants - des vitamines.

    Dans le cas de la foudre, un gonflement de la gorge peut entraîner le développement d'une asphyxie aiguë nécessitant une trachéotomie.

    Œdème allergique du larynx - un symptôme terrible

    L'œdème dans la gorge est une affection nécessitant l'aide immédiate de médecins car il met la vie en danger.

    Ce symptôme accompagne souvent les allergies graves.

    Avec un contact constant avec un allergène-irritant, la perméabilité de la paroi capillaire est perturbée, ce qui entraîne la libération d'un transsudat ou d'un liquide œdémateux dans les cellules de la gorge muqueuse.

    Principaux allergènes, dangereux records

    De nombreux facteurs provoquent la survenue d'une attaque allergique. Major:

    Dans la plupart des cas, les réactions allergiques résultent de la consommation de miel, de noix, d'agrumes et de fruits de mer.

    Les allergies aux piqûres d'insectes, aux produits chimiques (peintures, détergents à lessive, produits de soin personnel), aux produits raffinés et aux produits cosmétiques décoratifs sont courantes.

    Il existe des symptômes clairs, désagréables et dominateurs.

    L'intensité des symptômes dépend de l'état du système immunitaire, du degré de rétrécissement des voies respiratoires supérieures. Les symptômes suivants de l’œdème laryngé sont observés lors du développement d’allergies:

    • le pouls s'accélère;
    • il y a un léger essoufflement;
    • difficile à respirer, prenez une profonde respiration;
    • l'enflure du palais et de la langue devient perceptible.

    Avec une réaction plus intense, des signes supplémentaires apparaissent:

    • voix enrouée;
    • respiration bruyante;
    • le bleu de la peau;
    • soif constante;
    • transpiration excessive;
    • sensation de manque d'oxygène;
    • douleur dans la gorge;
    • essoufflement grave, même immobilisé.

    Dans de rares cas, une personne peut ressentir une légère augmentation de la température corporelle.

    La photo montre des signes d'œdème avec de graves allergies:

    Par conséquent, il est important de connaître, en particulier pour les allergies, les symptômes de l’œdème dans la gorge avec allergie.

    Le danger du phénomène est que les symptômes apparaissent soudainement. C'est terrible avec une fin imprévisible. Si le gonflement est important, la probabilité de mortalité dans ce cas sans l'aide de médecins est plutôt élevée.

    Pour minimiser la probabilité du pire résultat, vous devez savoir quoi faire en cas de gonflement de la gorge dû à une allergie.

    Nous fournissons les premiers secours

    Il est très important de se rappeler que même un gonflement mineur de la gorge peut entraîner la mort d'une personne. Pour cette raison, il est nécessaire de connaître clairement non seulement les principaux symptômes de gonflement de la gorge, mais également les règles de premiers secours:

    • appeler une ambulance;
    • laver l'estomac avec une solution de permanganate de potassium ou simplement avec de l'eau si les allergies sont causées par des aliments;
    • boire du charbon actif;
    • si le problème est causé par une piqûre d’insecte, retirez la piqûre et appliquez un garrot pour empêcher la propagation de l’allergène (poison);
    • si possible, placez une personne par terre et mettez sous vos pieds une sorte d'oreiller;
    • faire en sorte que la langue ne roule pas, pour donner de l'air à une personne;
    • mettre quelque chose de froid sur la gorge - cela aidera à soulager un petit gonflement et une inflammation;
    • dans la cavité nasale de goutter médicament vasoconstricteur;
    • faire une injection intramusculaire d'un antihistaminique ou donner un médicament à boire;
    • avant l'arrivée des médecins boire plus d'eau ordinaire.

    Traitements efficaces

    Chirurgical

    Si l'état général d'une personne se détériore rapidement, des crises d'asthme commencent, une trachéotomie est réalisée. L'objectif principal est de faire une petite incision afin de former la fistule de la trachée et ses tissus les plus proches.

    Cette méthode est réalisée à l'aide d'un tube spécial directement inséré dans la trachée.

    Médicaments

    Pour un traitement médicamenteux, vous devez savoir quel allergène a provoqué une telle réaction violente. Parfois, quelques jours après les premiers signes de la maladie, un léger gonflement disparaît de lui-même, mais le plus souvent, le gonflement n'est enlevé qu'avec l'aide des médecins et des médicaments nécessaires.

    La première tâche du traitement médicamenteux de l’œdème allergique du larynx consiste à l’enlever le plus tôt possible et à normaliser la respiration. À cette fin, les mesures suivantes sont prises:

    1. Utilisation parentérale de médicaments antibactériens ayant un large éventail d’actions (pénicilline, céfalosporine).
    2. Utilisation d'antihistaminiques par injection (Zyrtec, Tavegil).
    3. En l'absence d'effet positif, des hormones corticostéroïdes (prednisone, hydrocortisone) sont administrées.
    4. Par voie intraveineuse ou intramusculaire, les médecins utilisent souvent des médicaments contre la déshydratation (Veroshpiron, Furosémide).
    1. Toute la période de traitement pour se conformer au repos au lit.
    2. Suivez le cours de prendre des antihistaminiques.
    3. Minimiser le contact avec l'allergène.
    4. Utilisez des antihypoxants et des antioxydants désignés.
    5. Tout le temps pour avoir chaud, selon la recommandation du médecin, vous pouvez mettre des emplâtres de moutarde sur le mollet.

    Bien avec l'oedème faire face à l'inhalation avec l'utilisation d'adrénaline, éphédrine.

    Folk

    Quelques recettes utiles:

    1. Gargarismes fréquents avec une solution de bicarbonate de soude. Pour la préparation de cet outil, vous devez prendre une cuillerée à thé de soda et mélanger dans un verre avec de l’eau tiède. Il est nécessaire d'effectuer la procédure jusqu'à l'élimination complète des symptômes.
    2. Pour rincer, vous pouvez appliquer des teintures à base de diverses herbes médicinales de camomille ordinaire, calendula.
    3. Un mélange de jus de carotte et de miel. Vous pouvez prendre 100 ml trois fois par jour. A consommer immédiatement après la préparation.
    4. Afin de réduire la surface de la lésion, vous pouvez appliquer périodiquement de la glace enveloppée dans de la gaze ou une fine serviette jusqu'au cou.
    5. Pour éliminer la maladie, vous pouvez prendre une décoction de sucre d'églantier et de miel au lieu de thé. Cette méthode aidera à éliminer rapidement tous les signes d'allergie.

    Nous ne donnons pas au problème une chance d'exister

    Afin de prévenir l'œdème des voies respiratoires, tout contact avec l'allergène doit être évité. Il est important de lire attentivement les instructions pour tous les médicaments. Nous ne devons pas oublier de renforcer le système immunitaire.

    Aux fins de la prophylaxie, les règles simples suivantes doivent être suivies:

    • boire suffisamment d'eau;
    • éviter le stress sévère;
    • observez le régime du jour et dormez;
    • marcher régulièrement à l'air frais;
    • ne manger que des aliments sains;
    • exercer la lumière tous les jours.

    Il est important que les allergiques soient examinés par un allergologue-immunologue au moins une fois par an, même si la gorge ne gonfle pas normalement avec une réaction négative aux stimuli.

    Le larynx gonflé: chez les enfants et les adultes. Causes et premiers secours

    L'œdème laryngé est une affection dangereuse et non indépendante qui se développe pour un certain nombre de causes infectieuses et non inflammatoires. Apparaît dans le tissu sous-muqueux lâche du larynx et son intensité dépend de la cause du développement.

    L'œdème est également différent - limité (léger gonflement du tissu) ou diffus, lorsqu'il est difficile pour une personne de respirer et qu'une aide urgente est nécessaire. Ci-dessous seront décrits les types, les causes, les symptômes de gonflement de la gorge et comment l'identifier et l'éliminer à temps.

    Qu'est-ce qu'un œdème laryngé?

    L'œdème laryngé est un gonflement du tissu laryngé avec un rétrécissement de la lumière. Cette maladie se développe en réponse à des allergies, à un dysfonctionnement des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire. Pathologie porte le code CIM 10 J 38.4 et fait partie du groupe des maladies des cordes vocales et du larynx. La condition se produit dans les maladies inflammatoires et non inflammatoires.

    Œdème laryngé: à quoi ça ressemble

    Nature inflammatoire

    L'inflammation survient dans les infections aiguës et chroniques de la gorge:

    • rougeole, scarlatine, grippe, diphtérie;
    • laryngite (faux croup), pharyngite, trachéite, amygdalite lacunaire ou ulcère nécrosante;
    • comme complication du SRAS et de la grippe;
    • amygdalite laryngée;
    • phlegmon, ulcère au cou, organes médiastinaux, glande thyroïde.

    Ensuite, il est nécessaire de traiter le syndrome ainsi que la cause première - pour arrêter les signes d'inflammation aiguë ou chronique.

    Nature non inflammatoire

    Les causes non inflammatoires incluent:

    • néoplasmes dans la région du larynx;
    • blessures traumatiques - brûlures avec des substances domestiques, des produits chimiques, de la vapeur, un corps étranger;
    • maladies allergiques - se développent lorsque le corps est prédisposé et en contact avec du pollen de plante, des poils d’animaux, des médicaments, des aliments, etc.
    • diabète, maladie cardiaque, rénale et hépatique (cirrhose).

    Les facteurs prédisposants sont considérés comme des états d’immunodéficience, une irritation régulière des ligaments avec de la fumée, des gaz, de la poussière, une surcharge de l’appareil ligamenteux.

    Œdème allergique

    Dans les allergies, l’oedème de la gorge qui se développe correspond à la réaction du corps au contact avec un puissant irritant dont l’action est concentrée sur la région du cartilage laryngé. L'allergie elle-même n'est pas toujours dangereuse, elle s'accompagne de larmoiement, d'une toux sèche, d'un nez qui coule et d'une rougeur de la peau.

    Mais l'œdème laryngé aigu est une affection qui se développe à la vitesse de l'éclair (10-15 minutes) et qui est dangereux sans aide en temps voulu.

    Les symptômes peuvent indiquer l'apparition d'un œdème allergique:

    • syndrome de gorge vide, accompagné de sécheresse et de douleurs;
    • gratter avec un objet pointu;
    • enrouement, enrouement dû au gonflement de l'appareil ligamentaire;
    • violation de la dynamique d'inhalation - la personne inspire fort et expire sans problème;
    • l'apparition de bruyant, respiration sifflante;
    • le problème ne réside pas seulement dans l'inhalation, mais aussi dans l'expiration, car le gonflement s'aggrave.

    Puis l'état de panique du patient rejoint, ses pupilles sont dilatées, il transpire, les zones autour des lèvres, près des ongles et les oreilles deviennent bleues. Au stade sévère, il y a des signes d'insuffisance cardiaque, la fréquence cardiaque est perturbée.
    Source: nasmorkam.net

    Œdème de Quincke

    Cette pathologie a plusieurs synonymes dans la pratique médicale: angioedème, urticaire géante, œdème aigu du corps vitré. La défaite du tissu guttural est considérée comme la plus dangereuse.

    Avec une prédisposition allergique, la peau du visage gonfle chez une personne, il peut apparaître une éruption vésiculaire, les symptômes persistent pendant plusieurs heures ou plusieurs jours. L'angioedème commence par les symptômes suivants:

    • tension dans la zone de l'œdème;
    • des problèmes d'ingestion de nourriture et d'eau;
    • essoufflement;
    • gonflement du larynx et à la base de la langue;
    • perte partielle de la capacité de parler;
    • Vision floue (si le gonflement s'est propagé au front et aux yeux).


    Les médecins ont besoin d'aide dès les premiers signes d'œdème de Quincke, alors que l'enflure progresse rapidement, que les veines cervicales gonflent, qu'une asphyxie se produit et que les crises commencent. Les soins non urgents sont souvent fatals.

    Après radiothérapie

    Qu'est-ce qui cause le gonflement de la gorge après la radiothérapie? Les médecins attribuent ce syndrome à des effets secondaires et leur intensité dépend de la dose de rayonnement et de la durée du traitement.

    Les symptômes de gonflement augmentent 7 à 10 jours après la fin du traitement, puis diminuent. En plus du gonflement de la gorge, le patient se plaint des symptômes suivants

    • larynx enflé, déglutition douloureuse;
    • sécheresse des muqueuses de la bouche;
    • mucus épais dans la gorge;
    • enrouement

    Pour éliminer ces symptômes après une intervention chirurgicale visant à éliminer une tumeur du larynx et une radiothérapie, les médecins recommandent l'observance du boire et l'hygiène buccale. L'utilisation de produits semi-liquides, l'élimination des charges sur l'appareil ligamentaire est montré.

    Symptômes et signes

    Les symptômes dépendent de l'étiologie du gonflement et du taux de progression. Les signes initiaux comprennent:

    • sécheresse et douleur dans la gorge;
    • toux, irritation de l'appareil ligamentaire;
    • impolitesse et enrouement;
    • essoufflement;
    • incapacité à avaler correctement les aliments et l'eau.


    La personne est tourmentée par la sensation que le larynx blesse et égratigne un objet étranger. L'intensité des symptômes et le taux de leur augmentation dépendent de l'étiologie de l'œdème. Avec un type allergique, les symptômes apparaissent dans les 10-15 minutes et plus tôt ils se développent, plus la condition est difficile.

    Comment supprimer le gonflement du larynx? L'aide

    Si une personne a ressenti un net rétrécissement du larynx, il lui est difficile de respirer, une cyanose de la peau est apparue, il est préférable d'appeler l'équipe médicale, un tel état est suffoquant. Voici un algorithme d’actions à effectuer à la maison:

    1. Limitez le contact avec l'irritant si la muqueuse de la gorge et du nez est gonflée à cause d'une réaction allergique.
    2. Apaisez le patient pour que la tension nerveuse n'aggrave pas l'état de santé.
    3. Donnez accès à l’oxygène (ouvrez les fenêtres de la pièce, desserrez les boutons sur les vêtements, desserrez la ceinture).
    4. Fixez une compresse froide sur la zone enflée.
    5. Rincer la solution d'adrénaline de larynx.
    6. Donnez à la victime les antihistaminiques disponibles - Suprastin, Claritin, Zodak, Kestin.

    Si non seulement la cavité du larynx est gonflée, mais aussi le nasopharynx, des gouttes vasoconstrictives doivent être utilisées, par exemple, le Naphthyzinum ou le Xylométazoline. Les travailleurs d'urgence injecteront des glucocorticoïdes par voie intraveineuse (prednisolone, hydrocortisone), accompagnés d'une chute de pression artérielle et d'adrénaline.

    Œdème laryngé chez un enfant

    Le larynx laryngé chez un enfant est un signe alarmant qui se pose lorsque l'organisme réagit aux infections et aux irritants allergiques. Avec le transfert des maladies pharyngite, amygdalite, bronchite, gonflement des ligaments et du pharynx.

    En cas de dyspnée chez les enfants, enrouement, le docteur Komarovsky recommande:

    • faire du bébé un bain chaud ou immerger ses pieds dans de l'eau tiède;
    • donner un liquide alcalin à boire (eau de table Borjomi, Essentuki, Narzan);
    • demandez à votre bébé de boire un antihistaminique, par exemple du Zyrtec en gouttes;
    • donnez-lui un moyen de dilution et une action expectorante, par exemple, Ambrobene - cela réduira la quantité de mucus et réduira les signes d'obstruction;
    • ouvrez le robinet avec de l'eau chaude, laissez l'enfant respirer à la vapeur dans une salle de bain fermée pendant 10-15 minutes.

    Si l'on soupçonne un gonflement de la trachée et du larynx en même temps, le risque de suffocation est élevé - des premiers soins et une hospitalisation sont nécessaires. La laryngotrachéite chez les nourrissons est particulièrement difficile - avec un œdème de la membrane muqueuse, ils sont comptés pendant quelques minutes.

    Quand devrais-je voir un médecin?

    Il n’est pas toujours possible de déterminer la présence du syndrome à la maison, surtout au début du développement de processus non inflammatoires. Faire appel à un médecin est justifié en cas de maux de tête déraisonnables, de douleurs régulières et de malaises en avalant, de dégagements douloureux de la gorge.

    L'attribution d'une quantité minime de mucus le matin, l'enrouement à un point tel que le patient n'a pratiquement pas la parole - sont autant de raisons de consulter un spécialiste.

    Si vous ignorez ces signes, le problème progresse, menaçant de graves complications. Dans une telle situation, des soins médicaux urgents sont nécessaires pour les symptômes suivants:

    • intoxication, hyperthermie sévère;
    • douleur déchirante;
    • peau bleue et pâle;
    • essoufflement;
    • augmentation du rythme cardiaque, de l'agitation et de la panique;
    • transpiration abondante et froide.

    Les chatouilles et les maux de gorge se propagent dans les voies respiratoires inférieures, une personne cesse de respirer librement, ce qui se traduit par un manque d'oxygène, une diminution de la pression et une hypoxie du cerveau.

    Qu'est-ce qui est nécessaire?

    L'oto-rhino-laryngologiste devrait décider comment traiter l'œdème laryngé et déterminer les causes de son développement. Si vous soupçonnez le caractère allergique de la maladie, consultez un allergologue.

    Lorsqu'un gonflement survient en raison de problèmes cardiaques, de problèmes rénaux, du système endocrinien ou de pathologies neurologiques, des visites chez un cardiologue, un néphrologue, un endocrinologue ou un neurologue sont nécessaires.

    En cas d'étiologie peu claire de l'œdème, commencez par une visite à un thérapeute qui référera le patient à un spécialiste conformément au tableau clinique.

    Diagnostics

    Le diagnostic ne pose généralement pas de problème aux médecins, le diagnostic repose sur un examen par un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin prend l'anamnèse, évalue la durée d'apparition des symptômes, clarifie s'il y a une tendance aux allergies, fixe le tableau clinique global. Vient ensuite la laryngoscopie indirecte.

    Pour déterminer la pathologie qui a provoqué le gonflement, selon les témoignages réalisés:

    • prélever un écouvillon dans le pharynx pour déterminer l'étiologie de l'inflammation - un virus ou une bactérie;
    • Rayon X - si un objet étranger est suspecté;
    • CT des organes médiastinaux;
    • Échographie thyroïdienne - pour l'hypothyroïdie et d'autres pathologies du système endocrinien;
    • bronchoscopie;
    • radiographie des organes thoraciques.

    La susceptibilité allergique est déterminée en effectuant des tests cutanés, en prenant du sang pour la teneur en anticorps spécifiques.

    Complications possibles

    La sténose aiguë du larynx est considérée comme la conséquence la plus terrible lorsque les muscles de la dorsale, des épaules et du cou sont impliqués dans l'acte de respiration et que les fosses supraclaviculaires s'effondrent. En l'absence d'assistance opportune, le patient fait face à une issue fatale.

    L'évolution des maladies chroniques sur le fond d'un gonflement non prononcé de la gorge (amygdalite, hypothyroïdie, pharyngite) n'est pas dangereuse avec de telles conséquences, mais doit également être traitée à temps.

    Traitement

    Pour trouver le bon médicament et guérir la pathologie, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi et à l'identification de la maladie primaire qui a provoqué le syndrome. La correction est exposée et l'œdème lui-même, en tant que symptôme concomitant.

    Si le gonflement est causé par une inflammation après la grippe (à titre de complication) ou si la personne s’inquiète d’un mal de gorge chronique, des médicaments antibactériens sont prescrits. Avant cela, un prélèvement de gorge est effectué pour l’évaluation de la résistance aux antibiotiques.

    Bien éliminer l'inflammation et le gonflement des solutions antiseptiques de la membrane muqueuse pour le traitement - Chlorophyllipt, Miramistin, Chlorhexidine, Rotocan, Furacilin.

    Vous pouvez vous gargariser avec des composés alcalins - solution saline, soude, eau minérale Borjomi. Dans la pièce où se trouve le patient, vous devez maintenir un niveau optimal d'humidité (50-70%) et de température (20-22 ° C).

    Assigné à un régime avec une prédominance de nourriture végétale, température ambiante, consistance semi-liquide. Vous devez également limiter l’utilisation de liquide, le sel - il retient l’eau dans le corps et exacerbe le gonflement.

    Vous pouvez utiliser des remèdes populaires - faites une inhalation de camomille, rincez-vous avec des herbes eucalyptus, calendula, sauge. Pendant le traitement, vous ne pouvez pas parler beaucoup et charger les ligaments.

    Comment éliminer rapidement un spasme pharyngé dépend de la cause sous-jacente de la maladie, mais le plus souvent, les médecins recommandent:

    • antibiotiques - Amoxiclav, streptomycine, ampicilline;
    • corticostéroïdes - Hydrocortisone, Pulmicort, Prednisolone;
    • acide ascorbique et perfusion de glucose;
    • inhalation d'adrénaline, éphédrine;
    • diurétiques - Torasémide, Amiloride, Hypothiazide;
    • médicaments apaisants - Novo-Passit, extrait de valériane, de teinture de pivoine et d’agripaume.

    Si un patient présente un œdème de Quincke, des médicaments antihistaminiques, des anti-H1 et des anti-H2, sont injectés par voie intraveineuse. Cette condition est arrêtée à l'hôpital.

    Tube de trachéotomie avec manchette

    Le traitement chirurgical consiste en une trachéotomie (introduction dans la cavité du tube trachéal pour l’oxygène, à travers un trou créé artificiellement) et est réalisé pour des raisons de santé.

    La trachéotomie (opération) est indiquée pour l'œdème fulminant du larynx causé par un angor, une laryngite sténosée, un œdème allergique aigu, un œdème de Quincke.

    L'inhalation

    Le médicament le plus utilisé dans le nébuliseur est Berodual, il est très efficace, agit rapidement, il peut être utilisé chez les enfants et les adultes.

    Déjà après 15 à 20 minutes, le larynx enflé au cours d'une allergie ou d'un processus inflammatoire se détend, le bronchospasme est éliminé, la sécrétion des glandes est réduite et le tonus des vaisseaux sanguins est normalisé. Au bout de 1,5 à 2 heures, l’utilisation des fonds a un effet maximal, qui dure 6 heures.

    Pour éliminer la toux allergique, ainsi que pour la laryngite et la bronchite obstructive, en association avec Berodual, appliquez des solutions pour nébuliseur:

    Les préparations sont diluées avec une solution saline, le médecin détermine la dose et la fréquence d'inhalation, mais dans la plupart des cas, la procédure est effectuée 2 à 3 fois par jour. N'utilisez pas de médicaments n'ayant pas de point d'application sur la membrane muqueuse, à savoir Eufillin, Dimedrol, Papaverin.

    Questions au docteur


    Les principales questions posées au médecin sont les suivantes:

    1. Est-ce une condition dangereuse? Oui, en l'absence d'assistance rapide et de développement éclair, la vie du patient est menacée.
    2. Est-il possible d'éviter le développement d'un œdème allergique? Oui, si une personne est consciente de sa prédisposition, emporte avec elle des antihistaminiques et les emmène si nécessaire.
    3. La laryngite est-elle dangereuse pour les enfants? En raison de la structure anatomique du larynx, l'enfant réduit la lumière de l'œdème de près d'un quart, un adulte peut même ne pas ressentir cela et le bébé développe des signes dangereux de sténose.

    Toutes les questions concernant le traitement et la prévention doivent être posées à un spécialiste, en fonction du diagnostic et des symptômes.
    [ads-pc-1] [ads-mob-1]

    Est-ce que Erius aide à traiter l'œdème laryngé?

    Erius - comprimés et sirop, appartenant au groupe des médicaments antiallergiques, contenant le principe actif desloratadine. Utilisé pour éliminer les signes de réactions allergiques, y compris en cas de gonflement du larynx et du nasopharynx en même temps.

    Il soulage les déchirures, le gonflement des tissus, normalise la production de mucus nasal, soulage le prurit et l'urticaire. L'utilisation d'Erius est justifiée. Si une réaction allergique survient à la suite d'un contact avec un irritant, le médicament est prescrit pour les allergies saisonnières ou toute l'année.

    L'utilisation d'Erespal dans le traitement

    Erespal est un médicament ayant des propriétés anti-inflammatoires et bronchodilatatrices, qui est utilisé efficacement dans le traitement de maladies accompagnées d'une obstruction et d'un gonflement des tissus.

    Ce sont la laryngite, la laryngotrachéite, l'angine de poitrine, la rhino-pharyngite, le bronchospasme avec ARVI, l'asthme bronchique. Le médicament réduit la quantité de sécrétions bronchiques produites, bloque le travail des récepteurs alpha-adrénergiques, produit un effet anti-œdémateux, antispasmodique et anti-inflammatoire.

    Les comprimés Erespal ne sont pas autorisés à recevoir des enfants de moins de 18 ans, l'utilisation de ce qui suit pour l'oedème laryngé:

    • à l'âge de 18 ans - 1 comprimé 2 à 3 fois par jour (posologie 80 mg);
    • enfants de moins de 18 ans (pesant moins de 10 kg) - sirop de 2 à 4 heures;
    • enfants de moins de 18 ans (pesant plus de 10 kg) - sirop 2-4 c.

    Le médicament est contre-indiqué pendant la grossesse, dans le traitement des inflammations bactériennes est utilisé avec des antibiotiques.

    Aujourd'hui, il est devenu clair comment on appelle l'œdème laryngé d'une étiologie particulière, pourquoi il se produit et comment l'arrêter correctement. Ne prenez pas l'automédication, en particulier lorsque le développement d'un angioedème - un tel patient nécessite une assistance urgente et qualifiée.

    Si une prédisposition allergique est nécessaire pour mener à bien la prévention - prenez des antihistaminiques, éliminez le contact avec les irritants, emportez avec vous les médicaments nécessaires et prenez au besoin.

    D'Autres Articles Sur La Thyroïde

    La gynécomastie est une maladie masculine caractérisée par une augmentation des glandes mammaires.Si vous trouvez les premiers signes ou si vous soupçonnez une pathologie, la question se pose immédiatement et à quel médecin un homme devrait-il s'adresser lorsque la maladie touche la poitrine?

    Recherche de blogRégime alimentaire faible en iode 3 Ce régime est conçu pour une courte période de temps. Votre médecin vous demandera peut-être d’éviter certains aliments et certains médicaments contenant de l’iode ou de suivre un régime pauvre en iode pendant au moins deux semaines avant le début du traitement par iode ou avant l’analyse.

    La lipomatose du pancréas est appelée le remplacement irréversible des cellules organiques par des inclusions graisseuses bénignes.