Principal / Enquête

Adrénaline et noradrénaline: fonctions, mécanisme d'action et différences

Les hormones telles que l'adrénaline et la noradrénaline font partie du groupe des catécholamines et sont produites par la médullosurrénale, qui sont une paire de glandes endocrines. Ces deux hormones sont responsables de la capacité du corps à mobiliser toutes ses forces à un moment stressant. C'est à propos de quoi l'adrénaline et la noradrénaline sont responsables, et quelle est la différence entre eux, et cela ira dans le sujet d'aujourd'hui. Donc, la première ligne est l'hormone peur l'adrénaline.

Et pourquoi est-ce nécessaire?

L'hormone adrénaline, qui est une catécholamine, commence à être produite activement par le corps en réponse à une situation stressante. Le niveau de cette hormone commence à augmenter quand une personne est en état de choc. C'est sous l'influence de l'adrénaline que la fréquence cardiaque augmente, que la capacité des muscles squelettiques humains augmente et, finalement, que les vaisseaux se rétrécissent. Dans ce cas, une personne parvient à transférer des circonstances stressantes beaucoup plus facilement. Grâce à ce mécanisme d'action de cette hormone, elle est utilisée dans le traitement du choc anaphylactique ou en cas d'arrêt cardiaque.

Si vous vous rappelez l'évolution de l'anatomie, vous constaterez alors que l'hypothalamus, lorsque des circonstances dangereuses se présentent, commence à transmettre un signal aux glandes surrénales, à la suite duquel une libération d'adrénalinolynène dans le sang est initiée. Ainsi, le corps humain reçoit une très forte impulsion, augmentant ainsi la force, la vitesse et la vitesse de réaction. Le niveau d'attention s'accentue et la sensibilité du corps à la douleur est considérablement réduite. Toutes ces fonctionnalités permettent à une personne, sans délai, de prendre les mesures nécessaires dans une situation dangereuse. Dans ce cas, une réaction similaire à la libération d'adrénaline dans le sang se produit en quelques secondes à peine.

Outre les fonctions bénéfiques de l'adrénaline, il convient de noter les effets indésirables existants. Ainsi, dans le cas d'une exposition prolongée au corps, une personne commence à perdre une perception adéquate de la réalité. En outre, une personne peut ressentir une sensation de vertige. Dans une situation où le corps commence à produire de l'adrénaline en l'absence de peur réelle, la personne devient tout simplement inadéquate. Cela est dû au fait que sous l'influence de cette hormone, il y a une augmentation de la glycémie, ce qui entraîne une énorme quantité d'énergie produite, réalisant que l'on peut ramener une personne à un état de repos.

Malgré les avantages évidents de l'adrénaline, ses effets entraînent un certain nombre d'effets secondaires. C'est ainsi que peut se produire une dépression du muscle cardiaque entraînant une insuffisance cardiaque. Des taux élevés d'adrénaline dans le sang provoquent des insomnies et des dépressions nerveuses, ce qui entraîne une exposition chronique du corps humain à un stress chronique.

Pourquoi avez-vous besoin de norépinéphrine?

La norépinéphrine est appelée neurotransmetteur du système nerveux - sa production augmente en cas de transfert de stress ou de choc. Si vous mettez en évidence les différences entre l'adrénaline et la noradrénaline, il convient de noter que la durée de la deuxième action est 2 fois inférieure à celle de l'adrénaline.

Parmi les fonctions clés de la noradrénaline, il convient de noter:

  • inhibition du système nerveux;
  • stabilisation des fonctions respiratoires et normalisation de la pression artérielle;
  • régulation des glandes du système endocrinien;
  • la fonction de la noradrénaline réside également dans le fait qu'elle vous permet de maintenir la performance humaine;
  • ladite catécholamine est responsable de la manifestation des sentiments amoureux.

En parlant des effets physiologiques de la noradrénaline sur le corps soumis au stress, il convient de noter:

  • rétrécissement des vaisseaux sanguins;
  • accélération du rythme cardiaque;
  • respiration accrue;
  • tremblant dans les mains et les pieds;
  • accélération de la motilité intestinale.

La norépinéphrine et l'adrénaline sont toutes deux très importantes pour le fonctionnement normal du corps. Avec leur déficience, une personne devient impuissante en cas de situation dangereuse.

Différence entre l'adrénaline et la noradrénaline

Bien que ces hormones portent les mêmes noms de racine, la différence entre elles existe toujours. Tout d'abord, il convient de noter qu'une forte augmentation de l'adrénaline a un effet plus négatif sur le corps humain, ce qui entraîne une dégradation de l'humeur, des lésions du système cardiovasculaire et une nervosité de la personne.

Dans le cas de la norépinéphrine, la différence réside dans le fait que dans certains cas, elle peut avoir un effet cosmétologique merveilleux: une rougeur apparaît et les petites rides mimiques sont éliminées.

En outre, la norépinéphrine se distingue également par le fait qu’un sentiment d’euphorie ne se produit pas lorsque son niveau augmente. Quant à l'adrénaline, quand elle est libérée dans le sang, il y a toujours un sentiment d'euphorie.

En plus de parler des différences entre ces hormones, il convient de noter que l'équilibre de leur concentration dans le corps est d'une importance capitale pour la santé humaine. Un manque de noradrénaline peut être un signe de stress ou de dépression, ainsi qu'un manque d'attention dans sa vie. De plus, comme dans le cas de l'adrénaline et de la noradrénaline, le déséquilibre de ces hormones affecte la condition humaine est très prononcé.

En cas d'excès de norépinéphrine, une personne commence à souffrir d'insomnie, d'un sentiment irrationnel d'anxiété et de tachycardie. Les concentrations accrues de ces catécholamines peuvent être dues à:

  • syndrome maniaco-dépressif;
  • TBI grave;
  • développant activement une tumeur maligne;
  • le développement du diabète;
  • état d'infarctus du myocarde.

Avec sa carence chez les patients, les changements suivants dans le corps sont possibles:

  • condition de fatigue chronique;
  • la survenue de crises de migraine;
  • développement de troubles du système nerveux central;
  • Enfin, il existe un risque de développer un trouble bipolaire chez les patients.

Régulation de l'équilibre des catécholamines

Afin d'équilibrer le niveau de neurotransmetteurs, on prescrit souvent aux patients des médicaments capables de faire face à la dépression. Ces médicaments comprennent les médicaments du groupe des inhibiteurs dits sélectifs. Ces outils vous permettent d’obtenir le résultat souhaité, tout en conservant certains effets secondaires.

Prendre de tels médicaments peut être exclusivement fait exprès et sous la supervision du médecin traitant. Cela est dû au fait que de fortes fluctuations du niveau de ces hormones peuvent conduire à des changements irréversibles.

Ainsi, la noradrénaline ou la noradrénaline, ainsi que l’adrénaline, ont un impact significatif sur la condition humaine, à la fois dans un sens positif et négatif. Il est très important que leur équilibre soit toujours observé dans le corps humain.

La norépinéphrine: qu'est-ce que l'hormone et ce qu'elle est responsable, fonctions et effets de la noradrénaline

Le corps humain est un système complexe qui exécute de nombreux processus physiologiques. Les hormones jouent un rôle important dans la bonne organisation du fonctionnement du corps. Ce sont des catalyseurs de processus biologiques et chimiques. Ces substances sont produites par les glandes endocrines. Il existe plusieurs types d'hormones, chacune étant responsable de fonctions spécifiques. Cet article porte sur une hormone appelée norépinéphrine (noradrénaline).

Nous tenterons de comprendre plus en détail en quoi consiste cette hormone, la noradrénaline, dont elle est responsable, car elle affecte l’état physique et émotionnel. Nous verrons si sa carence ou son excès dans le corps est si dangereux, comment augmenter la noradrénaline ou inversement pour la diminuer.

Comment la noradrénaline affecte-t-elle le corps?

La norépinéphrine a des aspects positifs et négatifs. Les premiers sont les suivants:

  • le glucose est beaucoup mieux absorbé par les muscles, ce qui donne de l'énergie à la marée;
  • l'activité cérébrale augmente - la netteté, la mémoire s'améliore;
  • effet cosmétique - avec une exposition prolongée, les joues deviennent roses, les petites rides du visage disparaissent.

Les inconvénients de la substance produite comprennent:

  • le rétrécissement des canaux des vaisseaux sanguins, à la suite duquel une personne commence à penser de manière chaotique, ne peut pas se concentrer;
  • Éveiller méfiance, anxiété, anxiété;
  • Des yeux brouillés apparaissent, des acouphènes apparaissent.

Mécanisme de travail

Dans son effet, la norépinéphrine est similaire à l'adrénaline. Les deux substances sont interconnectées. La synthèse de noradrénaline est réalisée à partir d'un acide aminé appelé tyrosine, qui est administré quotidiennement par le biais de la prise alimentaire. En fin de compte, l'acide se décompose en petites particules, dont le DOPA. Il pénètre dans le cortex cérébral et contribue à la formation de dopamine à partir de laquelle la noradrénaline est synthétisée.

Fonctions et action de la norépinéphrine

L'action de l'hormone noradrénaline se produit au moment où une personne voit un danger, une menace. Toutes les forces se mobilisent et il peut arriver que cela semble impossible. À ce stade, certains changements sont observés sous forme de pouls et de respiration rapides, une augmentation de la fréquence des battements cardiaques, un spasme des tubules vasculaires, une pression artérielle élevée, des pupilles se dilatent et des tremblements sont présents dans les mains.

Ces manifestations n'ont pas d'impact négatif et ne causent pas de gêne particulière. Mais, la synthèse de noradrénaline peut se manifester sous une forme plus grave:

  • trop de stress sur le système cardiovasculaire, ce qui a de lourdes conséquences pour les personnes atteintes de pathologies dans ce domaine;
  • gâte considérablement l'ambiance, et instantanément;
  • vidange spontanée;
  • excitation nerveuse, irritabilité.

La norépinéphrine est une hormone de la rage. Son entrée dans le sang correspond à l'attaque d'agression. Cependant, c'est une réaction défensive. En outre, vous pouvez observer comment les muscles du corps deviennent plus forts qu’à l’état normal. En conséquence, une personne est capable d'actions extrêmes. Cet effet affecte le sexe féminin et masculin. Et ce n'est qu'un des effets de la substance.

Si la noradrénaline n'était pas produite dans notre corps, une personne ne serait jamais au courant du sentiment de bonheur. C'est lui qui contribue à la confiance en lui-même et en son entourage et lui donne de l'optimisme. Avec un sentiment de "vide" intérieur, il vaut la peine de consulter un médecin. Très probablement, il existe un déficit hormonal dans le sang. L'inconvénient est facilement traitable. Si nécessaire, un professionnel de la santé vous prescrira des vitamines et vous recommandera un régime alimentaire particulier.

Déséquilibre norépinéphrine: effets

L'hormone décrite affecte directement le fonctionnement des organes internes. Avec son aide, augmente la sensibilité, la mobilité, la mémoire. Cependant, il peut y avoir des effets dus au fait que l'intérieur du bloc fait partie des processus physiologiques.

Équilibre hormonal - une garantie de bonne santé et de bonne santé. Ceci s'applique également à la noradrénaline, car ses fluctuations affectent immédiatement la personne. Le calcul médical de l'indicateur a révélé que le niveau de la norme est considéré comme un chiffre compris entre 104 et 548 mg / l. Sa carence peut être suspectée par les signes:

  • dépression, découragement;
  • fatigue
  • douleur régulière dans les muscles du corps;
  • la migraine;
  • apathie

Lorsque la norépinéphrine est élevée, les symptômes suivants sont présents:

  • hypertension artérielle;
  • anxiété;
  • attaques de panique;
  • difficultés liées au sommeil.

Ensuite, considérez ce qu'est l'adrénaline, en quoi elle diffère de la noradrénaline.

Différence entre l'adrénaline et la noradrénaline

L'adrénaline et la noradrénaline, malgré leur similitude dans le nom, sont différentes. La principale caractéristique est leur formule. Par conséquent, l'effet sur le corps est différent. La synthèse rapide d'adrénaline dans le sang (son augmentation) affecte le corps beaucoup plus négativement:

  • l'état émotionnel empire;
  • il y a nervosité, irritation;
  • porté la charge sur le coeur et les vaisseaux sanguins.

Le second nom de l'adrénaline est la substance de la peur, car elle pousse souvent à fuir et appelle parfois seulement à se battre. Un excellent résultat est observé lors de la pratique sportive. Dans d'autres cas, la libération d'une substance peut devenir négative pour le corps. Après sa production, une personne se sent souvent euphorique, comme une drogue.

Contrairement à l'adrénaline, la synthèse de noradrénaline est possible en mangeant votre nourriture préférée, en écoutant de la musique agréable et d'autres activités qui procurent du plaisir. L'euphorie est rarement visitée. En ce qui concerne les changements physiques, les événements suivants se produisent:

  • le pouls devient plus fréquent;
  • la pression augmente;
  • diminue les canaux des vaisseaux sanguins;
  • changements de respiration;
  • il y a une violation dans l'activité du tractus intestinal.

Avec un bon équilibre dans le corps, les hormones ont un effet positif sur la personne, donnent de l’énergie pour atteindre des objectifs. Mais nous ne devons pas oublier que le corps est mis au repos. Par conséquent, pour éprouver de vives émotions, vous ne devez pas le tourmenter. Après avoir compris quelle est la différence entre les deux hormones, voyons si la synthèse de la noradrénaline peut être nocive.

Quel mal peut rendre l'hormone noradrénaline dans le corps sur une base régulière?

La norépinéphrine, comme l'adrénaline, est considérée comme inoffensive, non susceptible de nuire de manière significative au corps humain. En fait, tout se passe différemment. La noradrénaline dans le sang peut causer des dommages, liés aux médicaments, pris de manière incontrôlable.

Le bien-être optimal est noté dans un état calme, au cours duquel tous les systèmes du corps sont en harmonie les uns avec les autres et avec l'environnement extérieur. Parfois, avec un manque ou pas d'intérêt dans le monde, la vie, vous pouvez augmenter la noradrénaline (obtenir un nouvel élan émotionnel), aller à une séance de film, partir en vacances, visiter la galerie, et d'autres méthodes qui apportent du plaisir et sont positives.

En présence d'émotions régulières, il est nécessaire d'adhérer aux moments positifs, sinon les problèmes sont inévitables:

  • échec dans la sphère cardiovasculaire;
  • perturbations de l'activité du système nerveux;
  • une indigestion

Absolument, toutes les hormones présentes dans le corps humain doivent constituer la bonne quantité, sinon le risque de problèmes de santé est élevé.

Comment ajuster le nombre d'hormones

Le niveau de chacune des hormones est déterminé par des normes spécifiquement issues de la médecine. Un déséquilibre prolongé de ces substances dans l'organisme entraîne l'apparition de pathologies graves. Une carence ou une synthèse excessive de noradrénaline provoque un dysfonctionnement des organes.

Il existe deux méthodes de régulation de la concentration: naturelle et médicinale. Augmenter la noradrénaline de façon naturelle aidera les produits contenant de la tyrosine. Un sommeil complet, un repos physique, joue un rôle important.

Dans le traitement de l'insuffisance en noradrénaline en utilisant la méthode de la drogue, un traitement hormonal substitutif, des antidépresseurs, est prescrit. Indications pour prendre des médicaments hormonaux:

  1. Circonstances nécessitant la stimulation du fonctionnement du muscle cardiaque.
  2. Pendant l'opération, lorsque la pression artérielle du patient baisse fortement, le pouls est perdu.

Pourquoi l'hormone devrait être dans les limites normales

La noradrénaline et l'adrénaline sont des éléments importants du corps humain. Fondamentalement, la synthèse de noradrénaline se produit dans le cortex cérébral et seulement une petite fraction dans les glandes surrénales. En cas de danger, la corticotropine se forme dans le cerveau, ce qui est un catalyseur dans la formation de la substance en question.

Une augmentation du niveau de l'hormone affecte directement l'adrénaline et son niveau augmente également. En conséquence, l'aide auditive, les organes de vision et l'intelligence sont affectés.

Un manque de norépinéphrine est capable de ramener à la tristesse, de donner vie à l'ennui, à la routine. Le sentiment d'harmonie et la vie calme mesurée ne s'observe qu'avec des indicateurs normaux.

Recommandations pour maintenir la norépinéphrine normale

La préparation de cette hormone nécessitant des acides aminés, la tyrosine et la phénylalanine (se transforme en tyrosine), il est recommandé de consommer régulièrement des produits en contenant. Ceux-ci incluent les produits laitiers, divers fruits de mer, toutes les légumineuses, la poule, les œufs, le chocolat noir, les bananes.

Il faut faire attention à se reposer et à dormir suffisamment, car chez les personnes qui ne souffrent pas de manque de sommeil, l'hormone est générée en plus grande quantité.

ATTENTION! Si les recommandations répertoriées sont sans effet pendant longtemps, vous devrez contacter un spécialiste qualifié pour une analyse. Si un déséquilibre hormonal est détecté, le médecin vous prescrira un traitement médicamenteux.

Maintenant, en comprenant ce qu'est la noradrénaline, comment cette substance est produite et quelles en sont les fonctions, ainsi que la différence entre l'hormone décrite et l'adrénaline, vous pouvez vous aider à améliorer votre qualité de vie, à surmonter les moments difficiles et à atteindre vos objectifs.

Fonction adrénaline et noradrénaline

La mobilisation (libération) des catécholamines se produit sous l'influence d'une impulsion nerveuse.

Le métabolisme (inactivation) des catécholamines se produit de deux manières:

Par méthylation avec la catéchol-o-méthyltransférase (KOMT) en raison du groupe méthyle de la S-adénosylméthionine.

Par désamination oxydative avec la monoamine oxydase.

L'effet des catécholamines sur le métabolisme

Augmente la consommation d'oxygène (effet calorifique).

Augmentez la concentration de glucose dans le sang en augmentant la dégradation du glycogène dans le foie et la gluconéogenèse.

L'épinéphrine augmente la glycogénolyse musculaire, ce qui conduit à une hyperlactatémie.

Améliore la lipolyse, l’oxydation des acides gras, la synthèse des corps cétoniques et le cholestérol.

Favoriser la dégradation des protéines, augmenter la désamination des acides aminés, la synthèse de l'urée, augmenter l'azote résiduel.

Le mécanisme d'action des catécholamines

Les effets des catécholamines se réalisent à travers les récepteurs adrénergiques des membranes plasmiques. Lors de la liaison de catécholamines avec α1-les récepteurs adrénergiques dans la cellule augmentent la teneur en Ca 2+ et en inositol-3-phosphate lors de la liaison à α2- récepteurs - la teneur en AMPc diminue, lorsque la catécholamine se lie aux récepteurs β, la teneur en AMPc augmente.

À travers α1-la catécholamine adrénorécepteurs provoque la contraction musculaire, y compris le cœur, les vaisseaux sanguins, l'utérus, le tube digestif, la dilatation de la pupille, l'augmentation de la pression artérielle

À travers α2- les récepteurs de la catécholamine augmentent l’agrégation plaquettaire, réduisent la libération de noradrénaline et d’acétylcholine.

À travers β1-les récepteurs de la catécholamine stimulent la lipolyse, les processus d'oxydo-réduction, la fonction cardiaque, détendent les muscles lisses du tube digestif.

À travers β2-les récepteurs de la catécholamine détendent les muscles lisses des vaisseaux sanguins, bronches, utérus, augmentent la dégradation du glycogène dans les muscles.

Hormones stéroïdes

Ils sont dérivés du cholestérol. Distinguer les hormones stéroïdes sexuelles des hormones du cortex surrénalien.

La synthèse des hormones stéroïdiennes se produit en raccourcissant l'oxydation des chaînes latérales et des cycles du cholestérol sous l'action de l'hydroxylase à l'aide d'oxygène, de vitamines PP et C.

Dans la zone glomérulaire du cortex surrénalien, l'aldostérone est synthétisée, ce qui améliore la réabsorption du sodium, du chlore et de l'eau. La libération d'aldostérone se produit sous l'influence de l'angiotensine-II, qui est formée à partir de la protéine sanguine angiotensinogène, sous l'influence de l'enzyme rénine provenant de cellules rénales juxtaglomérulaires.

Des glucocorticoïdes (GCS) se forment dans la zone de faisceaux du cortex surrénalien.

Dans la zone réticulaire du cortex, des androgènes faibles et certains œstrogènes se forment.

Lorsque la concentration de corticostéroïdes est réduite, des corticolibérines sont libérées de l'hypothalamus, ce qui entraîne la libération de corticotropine par l'hypophyse (ACTH). L'ACTH agit sur le faisceau et les zones réticulaires du cortex surrénalien, à la suite de quoi le GCS est libéré. La concentration de ces derniers dans le sang augmente, ce qui empêche la libération de corticolibérines. Lorsque l'hypothalamus ne répond pas à un niveau élevé de GCS, c'est-à-dire qu'il continue à libérer des corticolibérines, la maladie de Itsenko-Cushing se déclare. Dans ce cas, tout le système du cortex hypothalamus-hypophyso-surrénalien fonctionne de manière excessive. La concentration de GKS augmente. La maladie de Itsenko-Cushing survient également avec une tumeur adénohypophyse. L'ACTH a peu d'effet sur la zone glomérulaire du cortex.

Le transport de GCS dans le sang est réalisé par la transcortine de protéines plasmatiques.

L'inactivation de la GCS se produit dans le foie par liaison à l'acide glucuronique, ainsi que par réduction en dérivés tétrahydro inactifs.

Les enzymes de la gluconéogenèse sont induites et répriment l'hexokinase, ce qui entraîne une hyperglycémie.

Renforce la dégradation des protéines dans les tissus musculaires et lymphoïdes, inhibe leur synthèse.

Induire la synthèse des enzymes d'un échange d'acides aminés.

Renforce la synthèse de l'urée.

Améliore la lipolyse, l’oxydation des acides gras, la synthèse des corps cétoniques et le cholestérol.

Augmenter la force des vaisseaux sanguins, réduire leur perméabilité (réduire l'activité de la hyaluronidase).

Augmente la performance des muscles.

Augmente la sécrétion des sucs digestifs (en particulier l'estomac), mais réduit la production de mucus.

Le GCS est nécessaire à la manifestation des effets des catécholamines.

Posséder une action antiallergique.

Posséder une action anti-inflammatoire.

Complications du traitement par stéroïdes: diabète sucré, athérosclérose, ulcère gastrique, hypotrophie surrénalienne.

Hormones - dérivés d'acides gras polyinsaturés

Sont dérivés de l'acide arachidonique. Sous l'action de la phospholipase, les phospholipides sont clivés et l'acide arachidonique est libéré. La phospholipase inhibe le GCS.

Sous l'action de la lipooxygénase dans les leucocytes de l'acide arachidonique, des leucotriènes se forment. Ce sont des dérivés oxydés non cycliques de l'acide arachidonique. Les leucotriènes agissent par le biais de l'AMPc.

Le développement de réactions anaphylactiques lentes.

La libération d'enzymes lysosomiennes.

Contraction des muscles lisses.

Sous l'action de la cyclooxygénase de l'acide arachidonique sont formés des endopéricides intermédiaires biologiquement actifs, PGG2 et PGN2. Les prostaglandines E et F (PGE et PGF) sont formées dans la majorité des tissus. Dans le mur des navires de PGG2 La prostacycline (PC) est formée dans les thrombocytes - thromboxanes (TX). PGE, PGF, PC et TX sont des dérivés cycliques oxydés de l'acide arachidonique.

Effets de la PGE et de la prostacycline:

Relaxation des muscles lisses.

La libération d'hormones (stéroïdes, catécholamines, iodothyronines, insuline).

Le développement de l'inflammation (action pro-inflammatoire).

Cause désagrégation des plaquettes.

Causer une dilatation des vaisseaux sanguins.

Effets de la PGF et des thromboxanes:

Contraction des muscles lisses.

La libération d'hormones (stéroïdes, catécholamines, iodothyronines, insuline).

Le développement de l'inflammation (action pro-inflammatoire).

Norépinéphrine et adrénaline

L'influence sur les processus physiologiques, l'état psycho-émotionnel, l'humeur, la réaction du corps dans une situation stressante, le comportement pendant la dépression - toutes ces fonctions sont remplies par des substances spéciales - les catécholamines. Ce groupe comprend l'adrénaline, la noradrénaline, la dopamine.

Synthèse de catécholamine

Il existe un lien biochimique entre ces substances biologiquement actives. La biosynthèse des catécholamines déclenche la tyrosine, un acide aminé, qui pénètre dans le corps avec de la nourriture protéinée. Un des produits de la réaction est la substance Dof, elle pénètre dans le sang puis dans le cerveau. Dofa est un précurseur de l'hormone dopamine et forme déjà de la noradrénaline. Le produit final de la biosynthèse de la catécholamine est l'adrénaline.

L'adrénaline et la noradrénaline sont sécrétées par la médullosurrénale. La formation d'hormones commence sous l'action de la corticotrophine (l'hormone sécrète l'hypothalamus dans le sang lorsqu'une situation stressante survient pour signaler les glandes). Ils ont différentes formules chimiques et leurs effets sur le corps sont différents. Les hormones en biochimie ont d'autres noms. L'épinéphrine est appelée épinéphrine, norépinéphrine, respectivement - norépinéphrine.

On a longtemps observé que la peur et la haine étaient des émotions liées et se donnaient naissance. La conversion de la noradrénaline en adrénaline au niveau biochimique en est la preuve. Dans une situation dangereuse, lorsqu'une personne menace réellement la vie, l'adrénaline agit comme une «hormone de la peur» et la noradrénaline «comme une hormone de la rage».

Action sur le corps

Les principales fonctions de la norépinéphrine sont les suivantes:

  • modulateur de l'inhibition du système nerveux;
  • aide à stabiliser la pression artérielle et la fréquence respiratoire;
  • régule la fonctionnalité des glandes endocrines;
  • soutient la capacité de travail;
  • impliqué dans la manifestation de sentiments plus élevés.

L'effet physiologique de la noradrénaline sur le corps dans une situation stressante est similaire à l'action de l'épinéphrine:

  • les vaisseaux sanguins se contractent;
  • accélère le rythme cardiaque;
  • les mouvements respiratoires augmentent;
  • la pression artérielle augmente;
  • manifeste des tremblements;
  • la motilité intestinale est accélérée.

En outre, les deux hormones présentant un danger et un danger de mort:

  • favoriser l'ingestion de grandes quantités d'oxygène;
  • augmenter la concentration de glucose dans le sang;
  • accélérer le métabolisme des graisses et des protéines.

Malgré la relation entre l'adrénaline et la noradrénaline, elles présentent des différences fondamentales. La différence est observée dans la réaction ultérieure du corps après une poussée de l'hormone. Après un saut dans la concentration de noradrénaline, une personne ne ressent pas d’euphorie, ce qui est une conséquence de l’adrénaline.

Lorsqu'une épinéphrine est libérée, la réponse d'une personne peut être qualifiée de «frapper ou courir», la noradrénaline forme une réaction «d'attaque ou de défense». Il y a une différence dans la durée d'action des hormones. La durée de la norépinéphrine est 2 fois plus courte que celle de l'adrénaline.

Et, néanmoins, l'action de la norépinéphrine est inestimable, par exemple pour les athlètes ou pour le développement de qualités personnelles. La norépinéphrine est produite non seulement pour résister au stress, mais encourage également à se battre et à gagner. Ceci est une autre différence. Études intéressantes du système endocrinien des animaux. Chez les prédateurs, la norépinéphrine prévaut. Alors que chez leurs victimes potentielles, il est pratiquement absent.

La sérotonine et la dopamine avec la noradrénaline ont les mêmes sentiments qu'une personne, par exemple, en écoutant de la belle musique ou en mangeant des plats délicieux. Dans ces cas, non seulement les hormones de bonheur et de plaisir sont produites, mais également la production de noradrénaline.

Selon une théorie de la dépression, la cause de cette affection est la faible concentration de noradrénaline ou de dopamine dans le sang. Dans le même temps, une conscience confuse, l'indifférence, une perte d'intérêt pour la vie sont des signes du manque de noradrénaline.

Équilibre entre catécholamines

L'importance de l'équilibre des hormones noradrénaline et adrénaline est difficile à surestimer. L'apparition dans le corps du premier commence la synthèse du second. La dépression, le trouble déficitaire de l'attention est associé à un manque de noradrénaline dans le corps. Si cette hormone est élevée, l’anxiété, l’insomnie, les attaques de panique apparaissent.

De nombreuses conditions pathologiques sont associées à un faible niveau de noradrénaline et, par conséquent, à un déséquilibre hormonal:

  • syndrome de fatigue chronique;
  • dysfonctionnements du système nerveux central;
  • fibromyalgie (douleur musculaire chronique);
  • la migraine;
  • trouble bipolaire;
  • La maladie d'Alzheimer;
  • Maladie de Parkinson.

Le déséquilibre associé à une forte augmentation de la concentration des deux hormones est associé à:

  • avec syndrome maniaco-dépressif;
  • blessures graves à la tête;
  • avec des tumeurs en croissance active;
  • avec la présence de diabète;
  • avec une crise cardiaque.

Analyse du contenu en catécholamines

L'effet des catécholamines sur le corps est très spécifique. Avec la manifestation des conditions pathologiques ci-dessus, un test sanguin est effectué pour déterminer le niveau de ces substances. Pour obtenir un résultat précis, le sang veineux du patient est prélevé le matin lorsque la quantité principale de catécholamines est à la concentration initiale.

Pendant 3-4 jours, le café, les agrumes, le chocolat et les bananes sont complètement exclus du régime. Au cours de la préparation pour l'analyse ne peut pas prendre d'aspirine. Vous devez refuser le don de sang pour analyse si le patient a souffert de stress la veille.

Tabagisme, noradrénaline et adrénaline

Les fans de produits du tabac insistent sur l’effet vivifiant de la fumée de cigarette. Les fumeurs sévères expérimentés développent une dépendance à la nicotine. Abandonner cette mauvaise habitude est problématique. Ces faits sont associés à la manifestation de l'action des catécholamines.

La nicotine, qui pénètre dans le sang, stimule la libération de noradrénaline et d'adrénaline. Leur niveau sanguin augmente en quelques secondes. Sous l'action de ces substances, le rythme cardiaque augmente, la pression augmente, ce qui produit un effet vraiment vivifiant.

Dans le cerveau, la circulation sanguine est améliorée, la dopamine est libérée. Il est produit en fumant tout le temps, c'est pourquoi la dépendance à la nicotine se développe. L'effet vivifiant de la nicotine a un effet à court terme. De plus, son effet destructeur sur le corps est énorme.

La norépinéphrine et l'adrénaline ont un effet protecteur considérable sur le corps humain. L'aider à résister au stress et au danger, à se battre et à atteindre ses objectifs. Les hormones contribuent à la formation d'une réaction rapide dans une situation mettant en danger la vie. Il existe une relation étroite entre les hormones, mais leur effet sur le corps est différent. Il est très important de maintenir un équilibre entre la concentration d'épinéphrine et de noradrénaline.

Adrénaline et noradrénaline: hormones, différences, fonctions principales

La situation stressante nécessite la mobilisation de tous les mécanismes de défense du corps humain. Dans ce processus, les hormones sont directement impliquées, parmi lesquelles l'adrénaline et la noradrénaline sont en premier lieu.

Qu'est-ce que l'adrénaline et quelle est sa principale différence avec la norépinéphrine? Où ces substances sont-elles produites et de quoi sont-elles responsables? Considérez ces questions plus en détail.

Adrénaline et noradrénaline - quelles sont les hormones et quelles sont leurs caractéristiques?

L'épinéphrine et la norépinéphrine sont des éléments hormonaux appartenant au groupe des catécholamines. Bien que ces composants soient étroitement liés les uns aux autres, il existe une différence certaine entre eux que vous devez connaître.

Montée d'adrénaline

Ainsi, l'hormone de peur, l'adrénaline, est une substance synthétisée par l'organisme en réponse à une situation stressante. Son niveau augmente considérablement chez une personne en état de choc. Cette substance s'appelle également l'épinéphrine. Par conséquent, la différence entre les termes épinéphrine et adrénaline n'existe pas.

Norépinéphrine

Si l'adrénaline est une hormone de la peur, alors qu'est-ce que la noradrénaline? La norépinéphrine est une sorte de précurseur de l'hormone adrénaline. Par un processus biochimique, lorsqu'une situation de stress survient, l'épinéphrine se forme à partir de cette substance.

Mais, comme cela a déjà été noté, il existe une relation étroite entre ces unités hormonales. Si l'hormone adrénaline présente dans le sang d'une personne est responsable du sentiment de peur, la noradrénaline est l'expression de certaines émotions telles que la rage. Et ces concepts, comme nous le savons, sont «liés» les uns aux autres.

Où travaillent les hormones?

Qu'est-ce qui produit l'adrénaline et la noradrénaline?

L’hypothalamus cérébral réagit d’abord à la survenue d’une situation stressante. C'est dans ses cellules que la synthèse a lieu, puis la libération de corticotropine a lieu. Cette substance atteint les reins, activant le travail des glandes surrénales.

Pour plus d'informations sur le cortisol, une hormone du stress, voir http://vseproanalizy.ru/kortizol.html

Si nous parlons du corps qui produit l'adrénaline et la noradrénaline, la production de ces unités hormonales se produit dans la médulla des glandes surrénales. Ce sont des glandes endocrines jumelées qui sont régulées par le cerveau. Mais ce ne sont pas toujours eux qui provoquent la libération des éléments hormonaux en question.

Ainsi, le précurseur de l'adrénaline et de la noradrénaline est la tyrosine, dont une partie pénètre dans le corps humain lors de la consommation d'aliments enrichis en protéines. Lors de réactions biochimiques complexes, la tyrosine est scindée en différentes substances, dont la Dof.

Entrant dans le sang, cet élément atteint le cerveau. Par la suite, le Dofa devient un matériau consomptible à partir duquel une nouvelle unité hormonale est formée - la dopamine. Et à partir de cela, la norépinéphrine est formée.

Par conséquent, si nous parlons de ce qui est la norépinéphrine, nous pouvons définitivement affirmer qu'il s'agit d'une hormone synthétisée dans une série de processus biochimiques complexes. Avec l'adrénaline, ils créent une défense fiable du corps contre les effets du stress et des chocs, ce qui permet d'éviter des conséquences néfastes et dangereuses.

C'est important! Malgré le rôle important de ces hormones, une augmentation constante de leur contenu dans le sang peut avoir des conséquences graves! L'adrénaline est une hormone de stress et la noradrénaline est une «hormone de rage et de courage» qui, dans certaines circonstances, peut nuire au corps. Il est donc extrêmement important de mettre fin rapidement à une anomalie pathologique.

La différence entre les hormones, leurs fonctions principales

Après avoir compris quels sont les éléments en question et appris quelle glande produit les hormones adrénaline et noradrénaline, il est nécessaire de comprendre quelle est la différence entre ces éléments. Et il y a plusieurs différences.

Alors quelle est la différence?

Les différences entre la noradrénaline et l'adrénaline résident principalement dans l'impact sur le corps humain de chacune de ces unités hormonales.

Tout d'abord, nous notons qu'une forte augmentation du niveau d'adrénaline dans le sang a des manifestations plus graves et peut entraîner de graves déviations. Son effet négatif sur le corps se manifeste par une irritabilité, une nervosité et une agressivité accrues. Cela provoque des dommages graves au système cardiovasculaire.

Très souvent, vous pouvez entendre la question: l'adrénaline rétrécit ou dilate les vaisseaux sanguins? Cette substance possède des propriétés vasoconstrictrices, largement utilisées dans la pratique médicale. Cependant, comme nous l'avons déjà noté, le rétrécissement excessif des vaisseaux sanguins a de graves conséquences pour la santé.

Un autre critère relatif à la question de savoir en quoi l'adrénaline diffère de la noradrénaline est la capacité de causer de l'euphorie. L'épinéphrine est une substance qui peut conduire à un tel état, mais la norépinéphrine ne le provoque jamais. De plus, la norépinéphrine a un effet cosmétique prononcé, ce qui n’est pas le cas de l’adrénaline. Ainsi, sous son influence, les joues rougissent et les fines rides du visage sont lissées.

Fonctions des éléments hormonaux

Comment l'adrénaline affecte-t-elle le corps, quels sont ses principaux objectifs et son rôle? Il convient de noter immédiatement que les caractéristiques fonctionnelles de cette substance et de la noradrénaline sont similaires, il n’est donc pas nécessaire de les examiner séparément.

Alors, quelles sont les fonctions de l'adrénaline?

  • rétrécissement des vaisseaux sanguins;
  • palpitations cardiaques;
  • accélération de la respiration;
  • hypertension artérielle;
  • l'apparition de tremblements dans les extrémités supérieures et inférieures;
  • accélération de la motilité intestinale.

En outre, les effets de l'adrénaline et de la noradrénaline sur le corps se manifestent:

  • délivrer aux cellules et aux tissus du corps une grande quantité d'oxygène;
  • une augmentation de la glycémie;
  • accélération du métabolisme des lipides et des protéines.

Par conséquent, si nous parlons de la quantité d'adrénaline dans le sang, nous en concluons que c'est une hormone qui protège le corps humain des effets dangereux du stress et des chocs. Cependant, sa surabondance peut conduire à de graves violations, il est donc nécessaire de lutter avec une telle condition!

Analyse de l'adrénaline, des symptômes de son excès et des méthodes de normalisation

Lorsqu'une perturbation grave survient dans l'état d'une personne, on lui prescrit une analyse de la teneur en adrénaline dans le sang. Un endocrinologue, un thérapeute ou un cardiologue peut référer un patient à une étude. Tout dépend de quel type de symptômes il y a des plaintes.

Les indications absolues pour le test comprennent:

  • crise cardiaque ou état préinfarctus;
  • l'apparition du syndrome maniaco-dépressif;
  • la présence de tumeurs sujettes à une croissance rapide;
  • diabète sucré.

Pour les recherches sur la noradrénaline et l'épinéphrine, le biomatériau est prélevé exclusivement dans une veine. Il est préférable de prendre du sang le matin - le test donnera des résultats plus précis.

Avant l'examen, le patient doit être parfaitement préparé et observer les règles suivantes:

  • 72-86 heures avant le test, vous devez éliminer du régime le chocolat, les agrumes, les bananes et le café;
  • le jour de l'étude et le jour précédent, il est préférable de refuser de prendre de l'aspirine;
  • L'analyse est reportée à un autre jour si le patient a souffert de stress la veille ou le jour de l'étude.

Il est également préférable d'arrêter de fumer quelques jours avant de prendre le biomatériau. La nicotine entraîne une libération intense d'adrénaline et de noradrénaline dans le sang, ce qui peut fausser les données du test.

Signes d'une augmentation de l'adrénaline

Quels sont les symptômes caractéristiques d'un excès d'adrénaline dans le corps humain? Une telle déviation se manifeste:

  • anxiété;
  • essoufflement;
  • la tachycardie;
  • l'arythmie;
  • une crise d'hypertension;
  • attaques d'agression déraisonnables;
  • faiblesse musculaire;
  • hypersensibilité à la douleur.

En cas d'exposition prolongée à l'adrénaline sur le corps, il se produit un excès d'énergie libéré sous l'influence du glucose. En conséquence, l'épuisement survient - émotionnel et physique. La personne commence à se plaindre de fatigue et d'atonie des muscles, elle devient léthargique et apathique.

Normaliser les niveaux d'hormones

Comment augmenter l'adrénaline? Tout d’abord, rappelez-vous que vous ne pouvez le faire vous-même par quelque moyen que ce soit, cela peut entraîner de graves complications!

Vous pouvez combler le manque de substances hormonales à l'aide de médicaments spéciaux à base d'adrénaline. La sélection et la nomination de la posologie sont effectuées par le médecin traitant.

Si le déficit en hormone est le résultat de processus pathologiques survenant dans le corps, il est tout d'abord nécessaire d'éliminer la cause de l'indisposition. Une chimiothérapie, une radiothérapie ou une intervention chirurgicale sont prescrites aux tumeurs. À ce moment-là seulement, le médecin se demande comment augmenter la noradrénaline et l'adrénaline dans le corps du patient.

Les maladies du rein ou du système nerveux peuvent être traitées par des méthodes conservatrices. Dans tous les cas, le médecin traitant choisit une technique thérapeutique appropriée sur la base des données obtenues lors du diagnostic.

Augmenter l'adrénaline sans drogue

Comment développer l'adrénaline indépendamment, sans recourir à des médicaments, et est-il possible de le faire? Oui, c'est bien réel. Et vous pouvez le faire avec l'aide de:

  • pratiquer des sports extrêmes: parachutisme, course automobile, ski, etc.
  • arts martiaux;
  • effort physique intense;
  • promenades sur les manèges.

Pourquoi, même un rapport sexuel ordinaire peut déclencher la libération d'une grande quantité d'adrénaline dans le sang. Cependant, il convient de garder à l'esprit que toutes les méthodes ci-dessus ne font que mettre temporairement le problème à l'arrière-plan, mais ne le résolvent en aucun cas. Par conséquent, si un faible niveau d'adrénaline est associé à des maladies, en particulier graves (oncologiques), il sera impossible d'éliminer la maladie sans intervention médicale.

Seul un diagnostic approfondi et une approche professionnelle et individuelle de chaque patient sont la clé du succès du traitement et augmentent les chances de guérison du patient. Ne négligez pas d'aller chez le médecin. Mieux vaut laisser les anxiétés être vaines et vous vous retrouverez en parfaite santé, plutôt que de subir les conséquences d'une maladie mal traitée qui ne tardera pas à attendre!

La différence entre les fonctions et les actions de la noradrénaline de l'adrénaline

L'adrénaline et la noradrénaline sont des hormones produites par la médullosurrénale.

Leur action principale est la mobilisation des forces du corps au moment du stress. L'adrénaline et la noradrénaline sont collectivement appelées catécholamines, mais leurs formules sont différentes.

Le système noradrénergique et son fonctionnement dépendent en grande partie de la production de cette substance.

Qu'est-ce que la norépinéphrine et ses fonctions

La norépinéphrine - qu'est-ce que c'est? La réponse à cette question, peu de gens le savent, cette hormone est souvent associée à l'adrénaline, malgré le fait que les substances présentent des différences fondamentales.

La norépinéphrine n’est pas simplement une hormone, elle est un neurotransmetteur du système nerveux central.

Sa concentration augmente considérablement lorsqu'une personne est stressée ou en état de choc.

La libération de noradrénaline provoque une augmentation de la pression artérielle et conduit à un resserrement des espaces entre les vaisseaux.

La norépinéphrine est produite, comme l'adrénaline, à partir de l'acide aminé tyrosine. Après une situation stressante, l'hypothalamus produit de la corticotropine dans le sang.

Lorsque la substance pénètre dans les glandes surrénales, la production d'adrénaline et de noradrénaline augmente.

Ces hormones sont essentielles au fonctionnement normal du corps, car leur manque de personnes est sans défense et sans danger.

Parmi les principales fonctions d’une substance figurent les points suivants:

  • modulateur de freinage;
  • régule le processus de stabilisation de la pression artérielle et de la respiration;
  • assure la régulation du fonctionnement des glandes endocrines;
  • stimule la performance;
  • fournit une manifestation de sentiments plus élevés.

Parmi les principales fonctions des catécholamines, qui sont la noradrénaline et l'adrénaline, figurent les facteurs suivants:

  • augmenter la consommation d'oxygène par le corps;
  • augmente la concentration de glucose dans le sang;
  • lipolyse accélérée;
  • accélère la dégradation des protéines.

Ce qui est important, c’est l’équilibre de ces deux hormones, l’augmentation de la concentration est tout aussi dangereuse que manquante.

Des niveaux élevés de noradrénaline peuvent indiquer la présence de pathologies dans le corps humain, par exemple un phéochromocytome.

Carence et excès de norépinéphrine

La production d'une substance est due aux acides aminés de la tyrosine.

La tyrosine est convertie en dopamine par le biais de transformations systématiques, qui jouent également le rôle de noradrénaline dans le corps humain.

La noradrénaline est synthétisée à partir de ses cellules, puis le dernier élément est l'adrénaline.

À forte concentration, la tyrosine, un acide aminé, convient aux aliments, ce qui procure un plaisir d'utilisation.

Sur cette base, l’utilisation d’une tablette de chocolat avant la prise de sang peut altérer considérablement le résultat final de l’analyse de la catécholamine.

Un effort physique intense peut affecter le résultat. Par conséquent, avant de prélever un échantillon, il est préférable de refuser de se rendre dans un club de sport.

L'augmentation de la concentration de ces substances peut être déclenchée par les conditions graves suivantes:

  • syndrome maniaco-dépressif;
  • lésion cérébrale traumatique grave;
  • tumeurs en croissance active;
  • diabète sucré;
  • crise cardiaque

La diminution de la concentration des substances considérées n'est pas attribuée aux pathologies du système endocrinien.

La réduction de la fraction massique d'éléments dans le corps humain se produit avec la consommation constante de médicaments contre l'hypertension.

Si la concentration de neurotransmetteurs dans le corps devient extrêmement basse, il est nécessaire de contacter un spécialiste des besoins, de revoir les posologies des médicaments et de modifier le schéma thérapeutique.

Similitude à l'adrénaline

L'adrénaline est une hormone produite dans les glandes surrénales. Malgré certaines similitudes, la noradrénaline et l'adrénaline présentent des différences significatives.

Un bond prononcé de la concentration d'une substance a un effet négatif sur tout le corps humain:

  • le fonctionnement du système nerveux central se détériore;
  • l'apathie se manifeste, l'humeur empire;
  • nervosité et irritabilité manifestées;
  • des dysfonctionnements du système cardiovasculaire se produisent, des sauts de pression artérielle se produisent.

Dans de rares cas, une augmentation de la concentration d'une substance provoque chez une personne le désir de se battre, par exemple dans le sport.

En général, de telles actions conduisent aux conditions suivantes:

  • palpitations cardiaques;
  • tremblement des membres;
  • pupilles dilatées.

L'adrénaline se termine toujours dans un état d'euphorie.

Le sentiment d'euphorie après la libération de noradrénaline ne se manifeste jamais. La substance peut avoir les effets suivants:

  • rétrécissement de la lumière entre les vaisseaux;
  • accélération du rythme cardiaque;
  • accélération du rythme respiratoire;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal.

La glande surrénale produit une substance non seulement au moment de la colère, mais également lors de l'écoute d'une musique agréable, au moment de manger certains aliments.

C'est pourquoi il est considéré comme l'hormone de la noradrénaline rage et bonheur. Cela est dû au fait qu'il est produit dans différentes situations.

Déséquilibre de substance et diagnostic

La production accélérée de noradrénaline conduit à un excès d'adrénaline dans le corps humain. Il est extrêmement important d’assurer un équilibre dans la concentration corporelle en substances produites par la glande surrénale.

Un manque de noradrénaline peut se manifester dans les moments où une personne est en état de dépression, avec un déficit de l'attention.

Les signes d’un déséquilibre des substances dans le corps humain sont extrêmement prononcés.

L'action de la norépinéphrine est assez spécifique, avec un excès, l'insomnie, la tachycardie, une sensation déraisonnable d'anxiété.

Les patients ayant une substance déficiente en sang se plaignent souvent des manifestations suivantes:

  1. La médecine a prouvé que la manifestation du syndrome de fatigue chronique est directement liée aux faibles concentrations de la substance dans le corps.
  2. Les catécholamines, ou plutôt leur nombre insuffisant, peuvent provoquer une manifestation de crises de migraine.
  3. La manifestation du trouble bipolaire n'est pas exclue.

Le manque de noradrénaline provoque une manifestation de troubles du système nerveux central.

Règles pour la prise de matériel pour analyse

La concentration de catécholamines peut être détectée dans le sang et l’urine du patient. Il est extrêmement difficile de suivre une forte augmentation d'une substance dans le plasma sanguin, car ils en dérivent de différentes manières.

Pour l'étude utilisant le sang veineux du patient.

3 à 4 jours avant l’étude, le patient doit complètement abandonner l’utilisation des aliments suivants:

  • café fort;
  • les oranges (comme les autres agrumes);
  • chocolat noir;
  • bananes.

Vous devez également abandonner l'utilisation du médicament Aspirin.

Le matériel de recherche doit être pris le matin, car pendant cette période, la quantité principale d’hormones est au niveau initial.

Vous devez refuser le don de sang si le patient a souffert de stress la veille, car cela pourrait fausser les résultats de la recherche.

Comment régler un solde

Pour réguler l'équilibre des neurotransmetteurs, on utilise souvent des médicaments pour aider à faire face à la dépression. Les médicaments souvent utilisés constituent un groupe d'inhibiteurs sélectifs.

Ces médicaments ont une petite liste d'effets secondaires, mais en même temps, leur utilisation conduit souvent à un résultat positif.

Parmi les moyens d'augmenter la concentration d'un élément dans le corps, on distingue les médicaments suivants:

La paroxétine a un effet puissant, bloque l'action des récepteurs adrénergiques.

Il est possible d’utiliser les médicaments mentionnés exclusivement sous la supervision d’un spécialiste, car de fortes fluctuations des catécholamines peuvent avoir des conséquences irréversibles.

Les préparations de norépinéphrine n'ont pas d'effet pathologique sur les processus métaboliques et n'aggravent pas l'état des organes internes.

Les catécholamines servent à la communication intercellulaire stable

Le rôle des hormones dans l'activité vitale du corps humain est inestimable, car elles régulent et soutiennent toutes les fonctions vitales. Il y a des hormones qui contribuent au fonctionnement stable des organes tout le temps. Mais non moins importants sont ceux qui sont libérés dans le sang lorsque certaines conditions se produisent. Ces dernières incluent les hormones surrénales - les catécholamines, qui seront abordées dans cet article.

Que sont les catécholamines?

Les catécholamines sont des hormones produites par les glandes surrénales. Ce sont également des neurotransmetteurs qui assurent une interconnexion intercellulaire dans le système nerveux.

L'activité biologique des catécholamines est large. Ils participent activement aux processus métaboliques, soutiennent l'environnement interne du corps, affectent le métabolisme dans les tissus, le système nerveux central, activent l'hypophyse et l'hypothalamus.

La quantité de production de catécholamine est due à l'état mental et physique d'une personne. Avec une charge accrue, des émotions fortes, ainsi que certaines maladies, leur nombre augmente considérablement.

L'adrénaline est libérée dans le sang lors d'un stress physique ou émotionnel intense. On l'appelle aussi "l'hormone de la peur". Lorsqu'une personne ressent une peur ou une expérience forte, la concentration d'adrénaline dans le sang augmente considérablement. Lorsque l'adrénaline est libérée dans le sang, des côtés positifs et négatifs peuvent être observés.

Du côté positif:

  • dans des situations stressantes, l'adrénaline donne à la personne une vivacité, une activité, augmente la fonction motrice des muscles;
  • rétrécit les vaisseaux sanguins et active le flux sanguin vers le cœur, les muscles et les poumons, ce qui signifie qu'il est beaucoup plus facile pour une personne de faire face à des tâches difficiles et accablantes;
  • améliore les capacités mentales, la mémoire, la logique;
  • augmente le seuil de douleur en situation de choc;
  • dilate les voies respiratoires tout en réduisant la charge sur le cœur.

Du côté négatif:

  • une forte augmentation de la pression artérielle;
  • avec une libération régulière d'adrénaline, le tissu cérébral des glandes surrénales est épuisé, ce qui peut entraîner une insuffisance surrénalienne;
  • Une poussée d'adrénaline régulière détruit progressivement les ressources humaines internes qui ne sont pas en mesure de récupérer complètement.

La noradrénaline est également appelée «l'hormone de la rage», car, parallèlement à la libération de cette hormone dans le sang, il se produit une réaction d'agression et une poussée de force. La concentration de noradrénaline augmente avec l'effort physique, dans une situation stressante, avec des saignements et dans d'autres circonstances où une restructuration du corps est nécessaire. L'action de cette hormone provoque un fort rétrécissement des vaisseaux sanguins et joue donc un rôle important dans la régulation du volume et de la vitesse du flux sanguin. Des niveaux élevés de noradrénaline sont dans certains cas un signe de maladies graves: accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, toxicomanie, alcoolisme, ainsi que de troubles mentaux.

La dopamine, une «hormone du plaisir» et neurotransmetteur, augmente dans le corps quand une personne a des sentiments agréables. Cette hormone est responsable de l'état psycho-émotionnel, elle soutient les performances humaines, le cerveau et le cœur, prévient la dépression et l'accumulation de poids, améliore l'attention et la mémoire, régule l'activité physique, affecte les processus d'apprentissage et de motivation et remplit de nombreuses autres fonctions positives dans le corps.

L'absence de dopamine peut causer des problèmes de métabolisme, de dépression, d'apathie et d'irritabilité. Il provoque également des maladies dangereuses: maladie de Parkinson, diabète, dyskinésie, troubles cardiovasculaires. Une augmentation déraisonnable de la dopamine peut indiquer la présence de tumeurs.

Synthèse de catécholamine

Les catécholamines sont synthétisées dans le cerveau et la médullosurrénale. La tyrosine est le précurseur des catécholamines, à partir desquelles elles se sont formées sous l’influence de plusieurs enzymes.

Le produit principal et final de la synthèse de catécholamine est l'adrénaline. Cette hormone produit 80% de toutes les catécholamines dans le cerveau. En dehors de la médulla, l'adrénaline ne se forme pas.

Schématiquement, la synthèse de la catécholamine est la suivante:

Tirazine - DOPA (3,4 - Dioxyfellanine) - Dopamine - Noradrénaline - Adrénaline

Fonctions de la catécholamine

Les effets des catécholamines s'étendent à presque toutes les fonctions du corps. Leur objectif principal est le cœur, les vaisseaux sanguins, le cerveau, le foie, le LCD, les muscles et les bronches.

Considérez l'effet direct et indirect des catécholamines sur le corps.

Effets directs

  • Système cardiovasculaire

Les catécholamines créent des spasmes dans les vaisseaux sous-cutanés, les vaisseaux des muqueuses et les reins. Activez également la circulation sanguine accrue dans les muscles.

Sous l'action des catécholamines, les muscles du cœur et du myocarde sont souvent réduits, en plus du volume minime du cœur et de l'augmentation du taux d'excitation. La saturation en oxygène du myocarde augmente, ce qui est très important dans de nombreuses maladies cardiaques.

Les catécholamines activent les processus métaboliques et stimulent également la dégradation de certaines ressources énergétiques. Accélère le flux d'énergie, ce qui contribue à la libération intensive de substrats importants dans le sang.

  • Organes internes

Chez les femmes, sous l’influence des catécholamines, il se produit une ovulation et le transport de l’oeuf par des pipes, chez l’homme, elles contribuent à la libération des spermatozoïdes lors de l’éjaculation. Les catécholamines détendent également les muscles de l'intestin et de la vessie.

Effets indirects

Les catécholamines agissent sur la sécrétion de nombreuses hormones, notamment la progestérone, la thyroxine, l'insuline, la rénine et la gastrine.

Leur influence sur le corps pendant les situations de choc, les blessures est noté. Ici, les hormones interviennent dans la mobilisation du substrat et le maintien d'un flux sanguin stable.

Pendant l'effort physique, ils contribuent à augmenter le volume cardiaque du coeur et à maintenir le flux sanguin.

Les hormones régulent de nombreux processus vitaux dans l'organisme et tout déséquilibre peut entraîner un dysfonctionnement important des organes et des systèmes humains. Seule une interaction harmonieuse de toutes les substances biologiques et de tous les organes garantit une activité normale et heureuse de la vie.

D'Autres Articles Sur La Thyroïde

Une sensation de constriction dans la gorge est présente dans de nombreuses conditions. Les raisons pour lesquelles la pression dans la gorge est variée.

Le fond hormonal du corps féminin est formé non seulement en raison de son fonctionnement actif, mais de nombreux facteurs et maladies peuvent influer sur sa formation.

Un test sanguin de progestérone devrait être administré aux femmes qui souhaitent avoir un bébé et qui présentent des symptômes de déficit en progestérone. L'hormone sexuelle est l'une des plus importantes dans le processus de conception et de portage d'un bébé.